Avis de vacance d'un emploi de sous-directeur

Chemin :




Article
ELI: Non disponible


Dans le cadre de la réorganisation de la direction générale des entreprises, un emploi de sous-directeur est susceptible d'être vacant à l'administration centrale du ministère de l'économie et des finances.
Cet emploi est affecté à la direction générale des entreprises.
Le titulaire de l'emploi aura la charge de la sous-direction de l'innovation du service de la compétitivité, de l'innovation et du développement des entreprises.
La sous-direction de l'innovation propose, met en œuvre et évalue la politique d'innovation et coordonne les relations de la direction générale avec les instances de gouvernance de cette politique.
Elle définit, met en œuvre et évalue les mesures, y compris financières et fiscales, en faveur du développement de la recherche et de l'innovation dans les entreprises, de la création et de la croissance des entreprises innovantes, du développement des écosystèmes d'innovation et du développement de la culture d'innovation. Elle suscite et accompagne le développement d'écosystèmes d'innovation favorables à la création et à la croissance des jeunes entreprises innovantes et reconnus au plan international. Elle définit et met en œuvre les actions destinées à faciliter l'accès des jeunes entreprises innovantes aux talents, à accroître leur visibilité auprès des investisseurs et à lever les freins à leur développement. Elle élabore et défend les positions françaises relatives aux financements européens et internationaux en matière de recherche et d'innovation dans les entreprises.
Elle concourt à la définition de la politique de recherche au titre de sa contribution à la compétitivité des entreprises et à l'attractivité du territoire. Elle concourt à la définition, à la mise en œuvre et à l'évaluation des mesures, y compris financières et fiscales, en faveur du développement des liens entre la recherche publique et les entreprises.
Elle propose, met en œuvre et évalue la politique de propriété industrielle. Elle élabore les textes législatifs et réglementaires en la matière et propose et défend les positions françaises dans les instances européennes et internationales. Elle concourt à la définition, à la mise en œuvre et à l'évaluation de la politique de lutte contre la contrefaçon, à l'élaboration et à la mise en œuvre des textes législatifs et réglementaires en la matière et à l'élaboration et à la défense des positions françaises dans les instances européennes et internationales.
Elle coordonne les relations de la direction générale avec l'établissement public Bpifrance, la société anonyme Bpifrance et leurs filiales dans le domaine de l'innovation. Elle exerce la tutelle de l'Institut national de la propriété industrielle.
Au sein de la sous-direction, des équipes projets sont constituées, en fonction des besoins, pour mettre en œuvre les actions répondant aux missions de la direction générale.
Par ailleurs, un ou plusieurs pôles chargés d'assurer des fonctions incluant notamment le travail réglementaire, le travail de veille et de réflexion stratégique, le travail d'animation des communautés professionnelles, ainsi que des tâches diverses, transversales ou ponctuelles pourront être créés.
Le titulaire de cet emploi devra correspondre au profil suivant :


- connaissance du domaine de l'innovation et capacité à développer une expertise technico-économique fine dans ce domaine ;
- capacité à mener une réflexion stratégique dans le champ de compétence de la sous-direction, capacité d'analyse et de synthèse, qualité de l'expression écrite et orale ;
- aptitude au management d'équipes, au pilotage des projets et à la conduite du changement ;
- aptitude aux contacts avec des interlocuteurs diversifiés et aux négociations au plan national, notamment en interministériel, communautaire et international ;
- connaissances juridiques générales ;
- anglais courant.


Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de M. Alain SCHMITT, chef du service de la compétitivité, de l'innovation et du développement des entreprises (téléphone : 01-44-97-23-34).
Conformément aux dispositions du décret n° 2012-32 du 9 janvier 2012 relatif aux emplois de chef de service et de sous-directeur des administrations de l'Etat, les candidatures accompagnées d'un curriculum vitae et d'un état des services, doivent être transmises, par la voie hiérarchique, dans un délai de trente jours à compter de la date de publication du présent avis au Journal officiel de la République française au ministère de l'économie, secrétariat général des ministères économiques et financiers - service des ressources humaines - bureau SRH-2A - immeuble Atrium 5, place des Vins de France 75573 Paris Cedex 12.
Le candidat retenu devra, préalablement à sa nomination, renseigner et renvoyer un formulaire de déclaration d'intérêts conformément à l'article 25 ter de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires et au décret n° 2016-1967 du 28 décembre 2016 relatif à l'obligation de transmission d'une déclaration d'intérêts.
Il devra également, dans les deux mois suivant sa nomination, adresser une déclaration de situation patrimoniale au président de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique conformément à l'article 25 quinquies de la loi précitée et au décret n° 2016-1968 du 28 décembre 2016 relatif à l'obligation de transmission d'une déclaration de situation patrimoniale.


Liens relatifs à cet article