Arrêté du 11 juillet 2016 relatif au titre professionnel d'agent de fabrication d'ensemble métallique

Chemin :




Article
ELI: Non disponible


ANNEXE
INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


Intitulé :
Titre professionnel : agent(e) de fabrication d'ensembles métalliques (ancien intitulé : agent[e] de fabrication d'ensembles métalliques).
Niveau : V.
Code NSF : 254 s.


Résumé du référentiel d'emploi


Au sein de structures généralement de type PME ou TPE, l'agent(e) de fabrication d'ensembles métalliques est un(e) ouvrier(ère) professionnel(le) qui, à partir d'un dossier technique et de consignes orales et/ou écrites, fabrique en atelier et pose sur site, des éléments ou des ensembles métalliques d'équipement industriel du type cuve, tuyauterie, support, châssis, carter… Son champ d'intervention couvre l'ensemble du processus de fabrication et du montage d'éléments ou d'ensembles métalliques en acier, depuis le débit des matériaux jusqu'à la mise à disposition du client. Il (elle) assure notamment la réalisation des joints soudés à plat des assemblages pouvant être soumis à certification.
Il (elle) est placé(e) sous la responsabilité d'un agent d'un niveau de qualification supérieur, qui selon les organisations, peut être un chef d'équipe, un chef d'atelier ou un chef de chantier. Il (elle) reçoit de son hiérarchique, les instructions de travail appuyées de croquis, plans ou autres documents techniques qu'il (elle) peut être amené(e) à compléter par des prises de cotes.
L'AFEM travaille en atelier ou sur site d'exploitation. Il (elle) intervient pour des travaux neufs ou pour des opérations d'adaptation et de modification sur des installations métalliques existantes. Il (elle) travaille en station généralement debout, dans un milieu souvent bruyant. Sur site, les travaux s'effectuent parfois dans des endroits difficiles d'accès, à l'air libre ou sous abri, souvent dans un environnement nécessitant un strict respect de la prévention des risques. Son activité de chantier peut également le (la) conduire à faire des déplacements et à travailler en dehors des horaires habituels.
Selon l'organisation de l'entreprise et les caractéristiques du travail confié, il (elle) travaille seul(e) ou en équipe.
L'activité peut nécessiter le déplacement de charges lourdes.


Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification
1. Souder à plat des ouvrages métalliques


Souder au semi-automatique à plat.
Souder en TIG à plat.
Souder à l'électrode enrobée à plat.
Exploiter des documents techniques de soudage.
Réparer une soudure.
Manutentionner des ouvrages métalliques.
Respecter les consignes liées à la responsabilité sociétale et environnementale dans l'exercice de son activité.
Réaliser les contrôles avant, pendant et après soudage.


2. Préfabriquer et assembler des éléments métalliques


Manutentionner des ouvrages métalliques.
Tracer à l'aide d'un gabarit ou par construction géométrique simple.
Débiter mécaniquement ou thermiquement des tôles, des tubes et des profilés.
Mettre en forme des éléments métalliques.
Réaliser des usinages et ajuster au profil des éléments métalliques.
Assembler des éléments métalliques par pointage ou vissage.


3. Monter et adapter sur site des ensembles métalliques


Manutentionner des ouvrages métalliques.
Effectuer un relevé de cotes sur site de montage.
Débiter et mettre en forme sur site des éléments métalliques.
Assembler et régler sur site des éléments ou des ensembles métalliques.


Secteurs d'activités et types d'emploi accessibles par le détenteur du titre


Les énergies renouvelables, la chimie, le pétrole, la pétrochimie, la biomasse, les papeteries, les cimenteries, la construction navale, les transports et de nombreux autres secteurs industriels.


- assembleur (assembleuse) au plan ;
- monteur-soudeur (monteuse-soudeuse) ;
- soudeur (soudeuse) à plat.


Codes ROME :
H2911 - Réalisation de structures métalliques ;
H2914 - Réalisation et montage en tuyauterie.
Réglementation de l'activité :
Parfois, selon l'équipement de l'atelier où il (elle) évolue, l'AFEM manutentionne les tôles ou les profilés seul(e), à l'aide d'un pont roulant ou d'un chariot élévateur. Une autorisation pour chariot élévateur, nacelle et pont roulant lui est alors nécessaire.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Liens relatifs à cet article