Arrêté du 2 mars 2015 relatif au titre professionnel de technicien supérieur d'études en construction métallique

Chemin :




Article
ELI: Non disponible


ANNEXE
INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


Intitulé :
Titre professionnel : technicien supérieur d'études en construction métallique (ancien intitulé : technicien supérieur d'études en construction métallique).
Niveau : III.
Code NSF : 254 n.


Résumé du référentiel d'emploi


Le technicien supérieur d'études en construction métallique conçoit des structures métalliques. Il effectue les calculs à l'aide de logiciels. Il produit les plans numériques en 2D ou en modélisation 3D.
Les ouvrages créés sont principalement des bâtiments industriels, commerciaux ou tertiaires. Les structures sont de types portiques. Le dossier d'exécution produit est transmis à la fabrication, au montage, au bureau de contrôles et aux autres corps d'état.
Le technicien supérieur d'études en construction métallique exploite les notes de calculs. Il conçoit les structures dans le respect du cahier des charges. Pour les structures complexes, il propose des solutions constructives, sous les directives de l'ingénieur.
Il est amené à communiquer avec l'ensemble des acteurs de la construction : architecte, client, entreprises de génie civil, bureaux de contrôle, responsable de production en atelier et chef de chantier pour le montage.
Le technicien supérieur d'études en construction métallique exerce principalement son emploi en bureau d'études d'entreprises, mais aussi en bureaux d'études indépendants agissant pour plusieurs entreprises et parfois au sein de cabinets d'ingénierie du BTP. L'emploi est principalement sédentaire.
La conception et le calcul des structures s'effectuent avec l'outil informatique. Les postes de travail sont ergonomiques, équipés de multi-écrans. Parfois des déplacements à l'atelier de production ou sur le chantier sont nécessaires. Il réalise l'ensemble des activités dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives.


Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification
1. Réaliser des dossiers d'exécution de construction métallique


Produire des plans numériques de construction métallique.
Dimensionner des éléments courants de construction métallique à l'aide d'abaques.


2. Concevoir des plans de détails de la construction métallique


Adapter l'ossature métallique à l'enveloppe du bâtiment.
Dessiner avec un logiciel CAO 3D des plans de détails de construction métallique.


3. Concevoir des solutions techniques de construction métallique


Concevoir et justifier des assemblages de construction métallique à partir d'une note de calculs.
Dimensionner les éléments de l'ossature secondaire d'ouvrages courants de construction métallique par calcul.
Concevoir et dimensionner une structure métallique simple avec un logiciel.


Secteurs d'activités et types d'emploi accessibles par le détenteur du titre


Les différents secteurs d'activités concernés sont principalement :
Les entreprises de charpente ou construction métallique ;
Les bureaux d'études ingénierie ;
Les départements projet de gros groupe industriel ;
Les bureaux d'études de métallerie.
Les types d'emplois accessibles sont les suivants :
Technicien supérieur d'études en construction métallique ;
Dessinateur projeteur en construction métallique ;
Dessinateur projeteur en charpente métallique.
Codes ROME :
F1104 - Dessin BTP ;
F1106 - Ingénierie et études du BTP.
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.