Arrêté du 15 mai 2014 relatif au titre professionnel de technicien(ne) d'études en mécanique

Chemin :




Article
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2014/5/15/ETSD1414112A/jo/article_snum1


ANNEXE
Informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles


Intitulé :
Titre professionnel : technicien (ne) d'études en mécanique.
Niveau : IV.
Code NSF : 251 n.


Résumé du référentiel d'emploi


Le technicien d'études en mécanique réalise les dossiers d'études détaillés de sous-ensembles de machines et de biens d'équipements, à partir d'un cahier des charges, d'une pré-étude ou d'un schéma fonctionnel et de consignes. Ces dossiers d'études ont pour objet de permettre au département méthodes d'industrialisation la production d'exemplaires du produit conformes au dossier de définition de référence.
Ces dossiers comprennent les instructions nécessaires à la définition du produit à savoir : des plans, des nomenclatures, des notices techniques qui précisent les ensembles mécaniques et les pièces constitutives en vue de leur fabrication, de leur montage et de leur utilisation. Ceux-ci sont réalisés à l'aide de logiciels de CAO-DAO et bureautiques.
Il intègre l'environnement et l'éco-conception, la sécurité des personnes et des biens, les règles de base en conception lors de l'étude des produits industriels et il s'informe régulièrement sur les évolutions technologiques et les coûts des composants disponibles sur le marché. De plus, il assure la veille technologique par la consultation permanente et régulière des banques de ressources technologiques, des normes, des catalogues, des tarifs des fournisseurs de composants mécaniques, des banques de matériaux et des revues professionnelles.
La complexité des études dont il a la charge, le degré d'innovation et les risques technologiques du produit à étudier sont fonction de son expérience dans le métier et dans le secteur industriel concerné.
Les missions qui lui sont confiées nécessitent un ensemble d'actions en assurance qualité en conception industrielle. En cas de difficultés techniques ou d'incompatibilité avec les objectifs assignés, il négocie avec son supérieur hiérarchique et justifie les corrections ou les innovations qui seront portées au cahier des charges.
Le (la) technicien (ne) travaille en toute autonomie dans des domaines industriels très variés qui s'étendent des biens de consommation aux biens d'équipements industriels et concernent des produits fabriqués en petites, moyennes et grandes séries. Le respect des délais de réalisation du projet dont il a la charge est impératif et conditionne le rythme et sa charge de travail. Cela implique que le (la) technicien (ne) doit régulièrement informer sa hiérarchie de l'avancement des travaux.
Il travaille généralement au sein d'une équipe pluridisciplinaire, sous la responsabilité d'un chef de projet ou d'un responsable de bureau d'études, qui a en charge la répartition des tâches en fonction des compétences techniques et de la disponibilité de chacun. Ce responsable hiérarchique est à la fois, l'interlocuteur principal et « le support technique » du technicien. Il est le garant de la cohérence du projet.
L'emploi s'exerce en bureau d'études, dans un cabinet d'ingénierie sous-traitant ou sur site chez le client et nécessite un travail de collaboration avec l'équipe projet.
Le travail s'exerce le plus fréquemment à horaires réguliers, il nécessite parfois des déplacements chez les clients et les fournisseurs pour valider les solutions techniques et faire le point sur l'avancement des travaux. Selon l'organisation de l'entreprise ou du secteur d'activité, le technicien peut être détaché géographiquement pendant la durée du projet. Dans ce cas, la fonction s'exerce avec une autonomie renforcée. Le respect des délais de réalisation du projet dont il a la charge conditionne le rythme et sa charge de travail. Cela implique qu'il doit régulièrement informer sa hiérarchie de l'avancement des travaux.


Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification
1. Concrétiser l'architecture mécanique d'un produit


Modifier des dossiers d'études en utilisant des outils CAO et bureautiques.
Elaborer la maquette numérique d'un système mécanique et produire un dessin d'ensemble.
Intégrer des composants technologiques dans la conception d'ensembles mécaniques.


2. Etudier l'architecture d'un système mécanique


Réaliser l'analyse fonctionnelle d'un mécanisme.
Sélectionner des composants technologiques.
Réaliser des calculs simples de résistance des matériaux.
Réaliser des dessins d'ensembles mécaniques.
Rédiger des nomenclatures d'ensembles mécaniques.
Réaliser la cotation fonctionnelle d'ensembles mécaniques.


3. Elaborer des dessins de définition de pièces mécaniques


Réaliser l'analyse fonctionnelle d'un mécanisme.
Réaliser des dessins d'ensembles mécaniques.
Réaliser la cotation fonctionnelle d'une pièce mécanique.
Réaliser des dessins de définition de pièces mécaniques.


Secteurs d'activités et types d'emploi accessibles par le détenteur du titre


Aéronautique, spatial, alimentaire, armement, automobile, bâtiment et travaux publics, bois, ameublement, chimie, chimie fine, construction navale, éco-industrie, électricité, électroménager, électronique, énergie-nucléaire-fluide, ferroviaire, habillement-cuir-textile, industrie cosmétique, industrie du papier carton, information et communication, machinisme, mécanique, travail des métaux, métallurgie, sidérurgie, nautisme, parachimie, pétrochimie, plasturgie-caoutchouc-composites, sport et loisirs, verre, matériaux de construction.
Technicien (ne) en conception industrielle en mécanique, technicien (ne) d'études en mécanique, technicien (ne) d'études en architecture mécanique, dessinateur (trice) d'études en mécanique, dessinateur (trice) en architecture mécanique, dessinateur (trice) en construction mécanique, dessinateur (trice) en outillage, dessinateur (trice) en structures mécaniques, dessinateur (trice) en structures métalliques, dessinateur (trice) en systèmes mécaniques, dessinateur (trice) petites études en mécanique, dessinateur (trice) industriel (le) en mécanique
Code ROME :
H1203-Conception et dessin produits mécaniques.
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Liens relatifs à cet article