Arrêté du 10 décembre 2013 modifiant l'arrêté du 25 mai 2009 relatif au titre professionnel de mécanicien(ne) en outillage de précision

Chemin :




Article
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2013/12/10/ETSD1331041A/jo/article_snum1



A N N E X E


INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Intitulé :
Titre professionnel : mécanicien (ne) en outillages de précision (ancien intitulé : mécanicien [ne] en outillages de précision [niveau V])
Niveau : V
Code NSF : 251 r.


Résumé du référentiel d'emploi


Le titulaire de l'emploi réalise l'ensemble des actions concourant à l'obtention d'un outillage de mise en forme de matériau, tel qu'un moule pour la plasturgie ou un équipement destiné à l'estampage, au découpage ou à l'emboutissage.
Pour cela, à partir d'un dossier de plans et des consignes de fabrication, il utilise différentes machines-outils conventionnelles telles qu'une fraiseuse, un tour ou une perceuse, mais aussi et surtout une rectifieuse plane, une rectifieuse cylindrique ou une machine d'électroérosion à fil.
Ces opérations d'usinage s'intègrent dans des activités d'ajustage, de contrôle et de montage.
Le degré de précision de celles-ci est variable en fonction du produit et peut aller jusqu'au millième de millimètre (micron).
Le (la) mécanicien (ne) en outillages de précision peut parfois être amené à effectuer un traitement thermique sur une pièce.
Il peut aussi assurer la mise au point de l'ensemble monté, pour les essais de production.
Le contexte professionnel du secteur de l'outillage requiert une certaine polyvalence, un bon degré d'autonomie et d'efficience pour adapter les modes opératoires aux différents équipements à réaliser. La valeur ajoutée et les caractéristiques des pièces ne laissent pas le droit à l'erreur et responsabilisent de fait le titulaire de l'emploi dans ses actions.
Généralement placé sous la responsabilité d'un chef d'atelier, le (la) mécanicien (ne) en outillages de précision doit nécessairement inscrire ses interventions dans un processus global de fabrication de l'outillage, ce qui nécessite une concertation avec d'autres professionnels.
L'emploi/ métier s'exerce en atelier, dans des petites et moyennes entreprises spécialisées dans la fabrication d'outillages.
L'activité est variée et permet une prise d'initiatives dans le déroulement du processus opératoire (choix de la suite des opérations à réaliser), du fait qu'il s'agit généralement d'un travail à l'unité, dans des configurations variables.
L'activité exige de posséder une bonne acuité visuelle et de supporter une station debout prolongée.
L'environnement de travail peut être légèrement bruyant du fait de l'utilisation de machines-outils, dans un atelier généralement soumis à la lumière artificielle.
Les conditions d'ambiance et d'environnement varient et peuvent dans certains cas comporter quelques nuisances, mais désormais les ateliers sont de plus en plus modernes et agréables.
Les horaires sont plutôt réguliers, toutefois une certaine flexibilité est attendue pour assurer le respect des délais.
Quand le travail est posté, il est souvent organisé en 2 × 8.


Capacités attestées et descriptif
des composantes de la certification
1. Conduire des opérations de parachèvement
sur machines-outils


Réaliser, à partir d'un plan, l'usinage de pièces unitaires sur fraiseuse.
Réaliser, à partir d'un plan, l'usinage de pièces unitaires sur tour.
Réaliser, à partir d'un plan, l'usinage de pièces unitaires sur rectifieuse plane.
Réaliser des contours géométriques à l'aide d'une machine d'électroérosion à fil.
Réaliser des opérations de positionnement et d'assemblage par perçage, alésage, taraudage.


2. Monter et ajuster
un ensemble mécanique fonctionnel


Contrôler la conformité des pièces approvisionnées en vue du montage d'un ensemble mécanique.
Réaliser, à partir d'un plan, l'usinage de pièces unitaires sur rectifieuse plane.
Monter et ajuster un sous-ensemble mécanique comprenant un guidage linéaire.
Régler les jeux fonctionnels de guidage d'un ensemble mécanique.
Ajuster un élément guidé d'outillage en assurant avec précision son alignement ou sa portée.


Secteurs d'activités et types d'emploi
accessibles par le détenteur du titre


La fabrication d'outillages mécaniques et d'équipements spéciaux.
La mécanique générale et de précision ou mécanique industrielle.
Les secteurs de l'automobile, de l'aéronautique, de la plasturgie, de l'électricité, du médical, du cosmétique.
Mécanicien outilleur en découpage et emboutissage.
Ajusteur mouliste.
Ajusteur outilleur.
Mécanicien de précision.
Code ROME :
H2901-Ajustement et montage de fabrication ;
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Liens relatifs à cet article