Avis relatif à l'agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Chemin :




Article
ELI: Non disponible

A N N E X E
FICHE TECHNIQUE DESCRIPTIVE ASSOCIÉE AU DISPOSITIF
DE TRAITEMENT AGRÉÉ " AMMERMANN AQUATOP 4 EH "
Références administratives

Numéro national d'agrément
2013-010
Titulaire de l'agrément
AMMERMANN UMWELTTECHNIK GmbH,
Am Dobben 4, 26639 Wiesmoor,
Allemagne
Dénomination commerciale
Ammermann AQUATOP 4 EH
Capacité de traitement
4 Equivalents-Habitants

Références de l'évaluation de l'installation

Organisme notifié en charge de l'évaluation
Centre d'études et de recherches de l'industrie du béton
Date de réception de l'avis de l'organisme notifié
22 juillet 2013

Références normalisation et réglementation

Références normalisation
NF EN 12566-3+A1
Références réglementation nationale
Arrêté du 7 septembre 2009 modifié

Caractéristiques techniques et fonctionnement

Le dispositif de traitement est une microstation, à écoulement gravitaire, fonctionnant selon le principe de la culture fixée immergée aérée.
Il est constitué de trois compartiments :
― un décanteur primaire ;
― un réacteur biologique ;
― un clarificateur.
Le compartiment du réacteur biologique est équipé d'un lit fixe immergé composé de treillis tubulaires verticaux assemblés en blocs. La diffusion de l'air dans le réacteur biologique est assurée par des aérateurs à membrane microperforée, placés sous le lit fixe.
L'alimentation en air est effectuée à partir d'un surpresseur placé à proximité de la cuve.
Une pompe par injection d'air placée dans le clarificateur permet de faire recirculer les boues dans le décanteur primaire.
Le dispositif de traitement est ventilé par une entrée d'air constituée par la canalisation d'amenée des eaux usées qui est prolongée jusqu'à l'air libre au-dessus du toit de l'habitation. L'extraction des gaz du dispositif de traitement est assurée par une canalisation rapportée au-dessus du faîte du toit de l'habitation avec un extracteur.
Le boîtier de commande est équipé d'un afficheur et de témoins lumineux fonctionnant en permanence, et présente une alarme visuelle et sonore en cas de dysfonctionnement du dispositif de traitement.

SYNTHÈSE DES MATÉRIAUX, DES DIMENSIONS ET DES CARACTÉRISTIQUES DU DISPOSITIF
Elément du dispositif
Matériel
Matériau constitutif
Cuve circulaire de forme cylindrique à axe vertical à 3 compartiments assemblée sur site et constituée de :
― un élément de fond
― un élément intermédiaire
― un cône de fermeture
Diamètre (cm) : 220
Hauteur hors tout (cm) : 230
Hauteur entrée (cm) : 160
Hauteur sortie (cm) : 150
Volume utile total (m³) : 3,68
Volume utile du décanteur (m³) : 2,10
Volume utile du réacteur (m³) : 0,93
Volume utile du clarificateur (m³) : 0,65
Béton

Cloisons internes
Béton

Joint d'assemblage
Mortier de ciment

Couvercle d'accès diamètre 65 cm
Béton
Paroi en fond de clarificateur (pour la sédimentation)
Paroi en quart de cône
Polyéthylène (PE)

Support de fixation
Acier inoxydable
Tuyauterie
Entrée : tube droit DN 150 mm
Polychlorure de vinyle (PVC)

Sortie : tube en Té DN 150 mm
Polychlorure de vinyle (PVC)

Du décanteur vers le réacteur et du réacteur vers le clarificateur : tubes en Té DN 150 mm
Polychlorure de vinyle (PVC)
Boîtier de commande
Automate de commande de l'aération et de la pompe par injection d'air avec afficheur (programmation et alarme)
Modèle Ammermann Telemecanique
/

Pressostat
Modèle BECK, type 901
/

Coffret électrique IP 55
/
Surpresseur
Modèle THOMAS, type LP-80HN
Puissance déclarée : 80 W
Débit d'air : 75 l/min (à 200 mbar)
ou bien
Modèle BIBUS, type EL-S-80-17
Puissance déclarée : 71 W
Débit d'air : 75 l/min (à 200 mbar)
Fréquence et durée de fonctionnement : 10 minutes toutes les 30 minutes (soit 8 heures/jour)
/

Tuyaux d'air flexibles DN 20 mm
Polychlorure de vinyle (PVC)
Pompe par injection d'air
Electrovanne 2 voies pour recirculation des boues
Modèle ODE
Fréquence et durée de fonctionnement :
2 minutes deux fois par jour (soit 4 min/jour)
/

Tuyaux d'air flexibles DN 20 mm
Polychlorure de vinyle (PVC)

Tube DN 40 mm
Polypropylène (PP)
Lit fixe immergé
Treillis tubulaires sur une hauteur de 60 cm
Modèle Bio-Net, type 150
Surface spécifique : 150 m²/m³
Volume : 0,43 m³
Polyéthylène (PE)

Support du lit bactérien
Acier inoxydable
Aérateurs (système d'aération à fines bulles d'air placé en fond de compartiment)
Deux disques membranaires de diamètre 268 mm
Modèle JetFlex Disc Diffuser, type HD 270
Caoutchouc Ethylène-propylène-diène monomère (EPDM)

Tuyaux d'air flexibles DN 20 mm
Polychlorure de vinyle (PVC)


La périodicité de la vidange de ce dispositif de traitement doit être adaptée en fonction de la hauteur de boues qui ne doit pas dépasser 30 % du volume utile du décanteur.
Les caractéristiques techniques, et en particulier les performances épuratoires du dispositif, sont disponibles sur le site internet interministériel relatif à l'assainissement non collectif : http://www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr (adresse provisoire).

Conditions de mise en œuvre

Ce dispositif est enterré selon des conditions de mise en œuvre précisées dans le guide d'utilisation de l'installation.
Ce dispositif ne peut pas être installé pour fonctionner par intermittence.
Le dispositif peut être installé sur tout type de parcelle avec ou sans nappe phréatique permanente ou temporaire, sous réserve de respecter les conditions de mise en œuvre précisées dans le guide d'utilisation.
Au vu des performances épuratoires mesurées lors des essais, la charge organique pouvant être traitée par ce dispositif, pour répondre aux exigences épuratoires fixées à l'article 7 de l'arrêté du 7 septembre 2009 modifié, dans les conditions prévues dans le présent avis, peut aller jusqu'à 4 Equivalents-Habitants (soit 240 g/j de DBO5).
Les performances épuratoires concernant les paramètres microbiologiques n'ont pas été mesurées.
Des prescriptions techniques pourront être fixées par le préfet en application de l'article L. 1311-2 du code de la santé publique ou par le maire en application de l'article L. 2212-2 du code général des collectivités territoriales lorsque des usages sensibles, tels que la conchyliculture, la cressiculture, la pêche à pied, le prélèvement en vue de la consommation humaine ou la baignade existent à proximité du rejet.
Les rejets des eaux usées traitées par ces dispositifs peuvent se faire selon les modes suivants :
― par drainage et infiltration dans le sol ;
― par irrigation souterraine, sous réserve du respect des prescriptions techniques en vigueur ;
― par déversement dans le milieu hydraulique superficiel, sous réserve du respect des prescriptions techniques en vigueur.

Guide d'utilisation

Le guide d'utilisation (Mode d'emploi pour la microstation d'épuration à lit fixe Ammermann AQUATOP 4 EH, 18 juillet 2013, 36 pages ; Livret d'entretien, janvier 2012, 7 pages) est disponible auprès du titulaire de l'agrément et précise notamment les conditions d'entretien, les modalités d'élimination des matériaux en fin de vie, les points de contrôle, les conseils d'utilisation et la consommation électrique.
Seul le guide d'utilisation référencé ci-dessus vaut agrément. Il est disponible sur le site internet interministériel dont l'adresse est précédemment citée.


Liens relatifs à cet article