Arrêté du 31 janvier 2013 portant ouverture au titre de l'année 2013 du concours de rédacteur territorial (annule et remplace l'arrêté du 11 janvier 2013 portant ouverture au titre de l'année 2013 du concours de rédacteur territorial)

Chemin :




Article
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2013/1/31/INTB1304149A/jo/article_snum1



Par arrêté du président du centre de gestion de la fonction publique territoriale de l'Hérault (CDG 34) en date du 31 janvier 2013, est organisé au titre de l'année 2013 le concours de rédacteur territorial en partenariat avec les centres de gestion publique territoriale de l'Aude, du Gard, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales.
Le nombre de postes ouverts pour l'année 2013 est de 409, répartis comme suit :


CONCOURS EXTERNE

CONCOURS INTERNE

TROISIÈME CONCOURS

TOTAL

145

204

60

409


Les épreuves de ce concours se dérouleront sur plusieurs sites de la région Languedoc-Roussillon (Aude, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales) aux dates suivantes :
― épreuves d'admissibilité : le 25 septembre 2013 ;
― épreuves d'admission : 10 et 28 février 2014.
Retrait des dossiers du 12 mars au 17 avril 2013, à minuit (le cachet de la poste faisant foi) :
― par voie postale en adressant une demande écrite accompagnée d'une enveloppe, format 21 × 29,7 cm libellée, aux nom et adresse du candidat affranchie à 1 euro ;
― au siège du CDG 34, du lundi au vendredi, de 8 heures à 18 heures sans interruption ;
― sur le site internet du CDG 34 www.cdg34.fr en se préinscrivant.
Date limite de dépôt des candidatures le 25 avril 2013, à minuit, dernier délai (le cachet de la poste faisant foi) :
― au siège du CDG 34, du lundi au vendredi, de 8 heures à 18 heures ; ou
― par courrier à l'adresse suivante : centre de gestion de la fonction publique territoriale de l'Hérault, parc d'activités d'Alco, 254, rue Michel-Teule, 34184 Montpellier Cedex 4, téléphone : 04-67-04-38-80.
Conditions d'accès :
Concours externe : ouvert aux candidats titulaires d'un baccalauréat de l'enseignement secondaire ou d'un diplôme homologué au niveau IV, ou d'une qualification reconnue comme équivalente dans les conditions fixées par le décret n° 2007-196 du 13 février 2007 ;
Concours interne : ouvert aux fonctionnaires et agents publics des collectivités territoriales, de l'Etat, des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux mentionnés à l'article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, aux militaires ainsi qu'aux agents en fonctions dans une organisation internationale intergouvernementale à la date de clôture des inscriptions, comptant au moins quatre ans de services publics au 1er janvier de l'année au titre de laquelle le concours est organisé.
Ce concours est également ouvert aux candidats justifiant de quatre ans de services auprès d'une administration, un organisme ou un établissement d'un Etat membre de la Communauté européenne ou d'un Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen autres que la France dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires civils mentionnés à l'article 2 de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 exercent leurs fonctions, et qui ont, le cas échéant, reçu dans l'un de ces Etats une formation équivalente à celle requise par les statuts particuliers pour l'accès aux cadres d'emplois considérés.
Troisième concours : ouvert aux candidats justifiant, au 1er janvier de l'année au titre de laquelle il est ouvert, de l'exercice pendant quatre ans au moins d'une ou plusieurs des activités professionnelles ou d'un ou plusieurs des mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou d'une ou de plusieurs activités en qualité de responsable d'une association.
Les activités professionnelles prises en compte au titre de ce concours doivent avoir été exercées dans des domaines correspondant aux missions dévolues aux fonctionnaires du grade de rédacteur territorial.
Les périodes au cours desquelles l'exercice d'une ou plusieurs activités ou d'un ou plusieurs mandats aura été simultané ne sont prises en compte qu'à un seul titre. La durée de ces activités ou mandats ne peut être prise en compte que si les intéressés n'avaient pas, lorsqu'ils les exerçaient, la qualité de fonctionnaire, de magistrat, de militaire ou d'agent public.
Le présent arrêté annule et remplace l'arrêté du 11 janvier 2013 précité.


Liens relatifs à cet article