Avis relatif au recrutement de travailleurs handicapés par la voie contractuelle dans le corps des surveillants de l'administration pénitentiaire pour les services pénitentiaires de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française au titre de l'année 2011

Chemin :




Article
ELI: Non disponible



En application de l'article 27 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée, la direction de l'administration pénitentiaire recrute, au titre de l'année 2011, 5 surveillants de l'administration pénitentiaire par la voie contractuelle.
Dans les établissements et les services de l'administration pénitentiaire, les surveillants maintiennent l'ordre et la discipline, assurent la garde et la surveillance de la population pénale et sont associés aux modalités d'exécution de la peine et aux actions préparant la réinsertion des personnes placées sous main de justice.
Le candidat doit satisfaire aux conditions suivantes :
― être de nationalité française ;
― jouir de ses droits civiques ;
― se trouver en position régulière au regard du code du service national ;
― remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction (arrêté du 26 septembre 2006 paru au Journal officiel de la République française du 31 octobre 2006) ;
― ne pas avoir de mentions au bulletin n° 2 du casier judiciaire incompatibles avec l'exercice des fonctions ;
― être bénéficiaire de l'obligation d'emploi (article L. 323-3 du code du travail) ;
― être titulaire d'un brevet des collèges ou d'un diplôme ou titre enregistré et classé au moins au niveau V dans le répertoire national des certifications professionnelles.
Comment faire acte de candidature ?
Les personnes handicapées doivent établir un dossier de candidature comportant :
1) un curriculum vitae précisant l'état civil, le parcours d'étude et le parcours professionnel détaillé du candidat (avec l'indication des employeurs, des fonctions assurées et dates d'exercice) ;
2) une lettre de motivation précisant le lieu d'affectation recherché ;
3) un certificat établi par un médecin agréé, seul habilité à établir l'attestation de la compatibilité du handicap avec le poste envisagé. Pour ce faire, le candidat est invité à contacter la direction interrégionale des services pénitentiaires dont il dépend géographiquement (voir la liste des directions interrégionales en annexe) afin d'obtenir la liste de ces praticiens ;
4) une photocopie d'une pièce d'identité en cours de validité ;
5) une photocopie de l'attestation de la carte vitale ;
6) un état signalétique des services militaires ou une pièce constatant la situation au regard du code du service national ;
7) la photocopie du (des) diplôme(s) ou de toute pièce attestant du niveau d'études requis ;
8) la photocopie des attestations de travail, le cas échéant ;
9) une attestation sur l'honneur certifiant que le candidat n'appartient pas à un corps ou un cadre d'emploi de l'une des trois Fonctions publiques ;
10) la notification délivrée par la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) reconnaissant la qualité de travailleur handicapé.
Où déposer la demande de candidature ?
Le dossier doit être déposé auprès du service chargé du recrutement de la mission pénitentiaire des services de l'outre-mer.
Quand déposer le dossier ?
Les demandes peuvent être déposées jusqu'au vendredi 20 mai 2011, délai de rigueur (le cachet de la poste faisant foi).
Que devient la candidature ?
Il sera procédé à une présélection parmi les candidatures déposées. Les candidats présélectionnés seront invités à un entretien de recrutement destiné à vérifier leur aptitude à occuper l'emploi sollicité.
Quel type de recrutement ?
L'agent est recruté en qualité d'agent contractuel de droit public et doit effectuer une formation obligatoire de 20 mois. A l'issue de la formation, l'agent a vocation à être titularisé dans le corps des surveillants de l'administration pénitentiaire.
Où sont les postes ?


LOCALISATION
des postes à pourvoir

NOMBRE DE POSTES

ADRESSE DES DIRECTIONS
interrégionales des services pénitentiaires
où renvoyer votre dossier d'inscription

Centre pénitentiaire de Faa'a Nuutania, BP 60127, 98702 Faa'a-Tahiti

3

Mission des services pénitentiaires de l'Outre-Mer (recrutement TH Faa'a), 48, rue Denis-Papin,94200 Ivry-sur-Seine. Téléphone : 01.45.15.19.48 ― 01.45.15.19.62

Centre pénitentiaire de Nouméa, Camp Est, BP 491, 98845 Nouméa Cedex

2

Mission des services pénitentiaires de l'Outre-Mer (recrutement TH Nouméa), 48, rue Denis-Papin, 94200 Ivry-sur-Seine. Téléphone : 01.45.15.19.48 ― 01.45.15.19.62


Pour obtenir des renseignements complémentaires :
Ministère de la justice et des libertés, direction de l'administration pénitentiaire, bureau de la gestion des personnels et de l'encadrement, section du recrutement, adresse postale : 13, place Vendôme, 75042 Paris Cedex 01, bureaux situés : 8/10, rue du Renard, 75004 Paris (téléphones : 01.49.96.28.65 et 01.49.96.21.11) www.justice.gouv.fr et auprès de la mission des services pénitentiaires de l'outre-mer


POUR OBTENIR LA LISTE DES MÉDECINS AGRÉÉS VOUS POUVEZ CONTACTER




NUMÉRO DU DÉPARTEMENT
où vous êtes domicilié(e)

COORDONNÉES DU SERVICE À CONTACTER

16, 17, 19, 23, 24, 33, 40, 47, 64, 79, 86, 87.

Direction interrégionale des services pénitentiaires de Bordeaux, 190, rue de Pessac, 33062 Bordeaux Cedex (téléphone : 05-57-81-45-33 ou 34).

08, 10, 18, 21, 28, 36, 37, 41, 45, 51, 52, 58, 71, 89.

Direction interrégionale des services pénitentiaires de Dijon, 72A, rue d'Auxonne, BP 1531, 21033 Dijon Cedex (téléphone : 03-80-72-50-39 ou 40).

02, 27, 59, 60, 62, 76, 80.

Direction interrégionale des services pénitentiaires de Lille, 123, rue Nationale, BP 765, 59034 Lille Cedex (téléphone : 03-20-63-66-67 ou 68).

01, 03, 07, 15, 26, 38, 42, 43, 63, 69, 73, 74.

Direction interrégionale des services pénitentiaires de Lyon, 1, rue du Général-Mouton-Duvernet, BP 3009, 69391 Lyon Cedex 03 (téléphone : 04-72-91-37-32 ou 33).

04, 05, 06, 13, 20, 83, 84.

Direction interrégionale des services pénitentiaires de Marseille, 4, traverse de Rabat, BP 121, 13277 Marseille Cedex 09 (téléphone : 0826-300-131).

75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95.

Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, 3, avenue de la Division-Leclerc, BP 103, 94267 Fresnes Cedex (téléphone : 01-46-15-91-40).

14, 22, 29, 35, 44, 49, 50, 53, 56, 61, 72, 85.

Direction interrégionale des services pénitentiaires de Rennes, 18 bis, rue de Châtillon, BP 3105, 35031 Rennes Cedex (téléphone : 02-99-26-89-32).

25, 39, 54, 55, 57, 67, 68, 70, 88, 90.

Direction interrégionale des services pénitentiaires de Strasbourg, 19, rue Eugène-Delacroix, BP 16, 67035 Strasbourg Cedex 2 (téléphone : 03-88-56-81-04).

09, 11, 12, 30, 31, 32, 34, 46, 48, 65, 66, 81, 82.

Direction interrégionale des services pénitentiaires de Toulouse, cité administrative, bât. G, BP 81501, 2, boulevard Armand-Duportal, 31015 Toulouse Cedex 6 (téléphone : 0826-306-746).

971.

Centre pénitentiaire de Baie-Mahault, fond Sarail, BP 43, 97122 Baie-Mahault (téléphone : 05-90-25-11-13).

972.

Centre pénitentiaire de Ducos, quartier Champigny, BP 18, 97224 Ducos (téléphone : 05-96-77-30-00).

973.

Centre pénitentiaire de Guyane, BP 6020, 97306 Cayenne Cedex (téléphone : 05-94-35-58-28).

978.

Centre pénitentiaire Le Port, BP 1230, 97823 Le Port Cedex (téléphone : 02-62-42-72-12).

987.

Centre pénitentiaire de Faa'a Nuutania, BP 60127, 98702 Faa'a-Tahiti (téléphone : 00-389-82-00-15).

988.

Centre pénitentiaire de Nouméa, camp Est, BP 491, 98845 Nouméa Cedex (téléphone : 00-687-27-25-27).


Liens relatifs à cet article