Arrêté du 1er juin 2004 relatif au titre professionnel de technicien(ne) commercial(e) du tourisme, option commercialisation ou option vente - Article Annexe

Chemin :




Annexe
ELI: Non disponible


A N N E X E


INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Intitulé :
Titre professionnel de technicien(ne) commercial(e) du tourisme, option commercialisation ou option vente.
Niveau : IV.
Code NSF : 334 w.


Résumé du référentiel d'emploi


Le (la) technicien(ne) commercial(e) du tourisme, option commercialisation ou option vente, élabore, à partir de prestations de base sélectionnées par son entreprise, des voyages ou des séjours touristiques adaptés à la clientèle.
Le (la) technicien(ne) commercial(e), option commercialisation, effectue, en outre, la prospection et le démarchage d'une clientèle ciblée par son entreprise et en gère le suivi. La langue utilisée pour les contacts avec les prestataires ou les partenaires étrangers est l'anglais. Il (elle) peut être affecté(e) à un secteur géographique déterminé et peut, dans le cadre de son activité de prospection, être conduit(e) à effectuer des déplacements, à l'étranger, le cas échéant. Sa rémunération est constituée d'une partie fixe et d'une partie variable en fonction de l'atteinte des objectifs fixés.
Le (la) technicien(ne) commercial(e) option vente reçoit les clients en agence, analyse leurs demandes, les conseille et procède à la vente de prestations. Il (elle) assure les différentes réservations et suit administrativement les dossiers. En relation directe avec les clients, il (elle) doit faire preuve de capacités d'écoute et de disponibilité. Cet emploi nécessite un travail prolongé sur écran (logiciels bureautiques et de télébilletterie). L'emploi peut parfois s'exercer en horaires décalés, en matinée ou en soirée, y compris en fin de semaine.
Le (la) technicien(ne) commercial(e), option vente ou option commercialisation, est autonome dans l'exercice de son activité et rend compte de son activité au chef de service.


Capacités attestées et descriptif
des composantes de la certification
1. Elaborer une offre de produits touristiques


Sélectionner une gamme de prestations pour élaborer un produit touristique défini en respectant le cahier des charges économique et commercial de l'entreprise.
Construire un forfait touristique en respectant la faisabilité technique, budgétaire et commerciale.


2. Unité constitutive du titre professionnel
à choisir parmi les deux options suivantes


Soit l'option commercialisation : commercialiser des produits touristiques :
- prospecter une clientèle ciblée sur un marché touristique identifié, en réalisant des actions de démarchage et de marketing direct ;
- gérer en continu un portefeuille de clients en tenant compte de l'évolution de leurs caractéristiques et de leur degré de satisfaction ;
Soit l'option vente : vendre des produits touristiques :
- conseiller un client et lui vendre une prestation touristique en utilisant les moyens de réservation en ligne ;
- assurer l'ouverture et le suivi d'un dossier client, de la signature du contrat jusqu'à l'après-vente.


Secteurs d'activités ou types d'emploi accessibles
par le détenteur du titre


Le (la) technicien(ne) commercial(e) du tourisme, option commercialisation, option vente, travaille principalement dans les entreprises émettrices de voyages (agences de voyages, voyagistes, autocaristes, croisiéristes) ou plus rarement dans des offices de tourisme importants.
Le (la) technicien(ne) commercial(e) du tourisme, option commercialisation, est également appelé(e) « délégué commercial du tourisme », « assistant de production voyages », « démarcheur ». Le (la) technicien(ne) commercial(e) du tourisme, option vente, est appelé(e) « agent de comptoir », « agent de vente ou de réservation ».
Codes ROME :
12241 - Technicien(ne) de vente du tourisme et du transport.
14314 - Attaché(e) commercial(e) en services pour entreprises.
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;
Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;
Arrêté du 25 novembre 2002.