Arrêté du 9 décembre 2003 relatif au titre professionnel de technicien(ne) métreur en réhabilitation de l'habitat - Article Annexe

Chemin :




Annexe
ELI: Non disponible


A N N E X E


INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Intitulé :
Titre professionnel de technicien(ne) métreur en réhabilitation de l'habitat.
Niveau : IV.
Code NSF : 230 p.


Résumé du référentiel d'emploi


Le (la) technicien(ne) métreur en réhabilitation de l'habitat établit les plans modifiant l'état initial d'une construction pour la rendre habitable en intégrant les éléments de confort indispensables (sanitaires, chauffage central, installation électrique...). Il (elle) est responsable, face à son supérieur, de l'étude du dossier qui lui est remis, qu'il (elle) le traduise en plans ou qu'il (elle) en fasse le chiffrage.
Avant les travaux, il (elle) participe au diagnostic des bâtiments à rénover (détermination des travaux réalisables selon l'état de vétusté). Il (elle) effectue le relevé de l'état ancien sur le chantier (état des lieux). Il (elle) établit les projets d'aménagement et en fait les plans de détail.
Il (elle) doit veiller à adapter aux conditions anciennes, les techniques, procédés et matériaux nouveaux dans le respect de la réglementation en vigueur. Il (elle) constitue les dossiers nécessaires : descriptifs des travaux à réaliser, devis quantitatif estimatif de ces travaux, et ce pour les différents corps d'état intervenant sur le chantier.
Pendant l'exécution des travaux, il (elle) planifie les interventions des différents intervenants, il (elle) assure les rendez-vous de coordination et le suivi de l'avancement des travaux. Il (elle) effectue ou contrôle tous les mois les relevés de travaux et établit les factures correspondantes dont il (elle) suit les règlements.
Après l'exécution des travaux, il (elle) établit les révisions de prix, les mémoires de travaux et les décomptes définitifs.
Il (elle) travaille principalement à son bureau mais est aussi amené(e) à se déplacer sur les chantiers en fonction des impératifs liés à l'avancement des travaux.
Pourvu d'une grande autonomie, il (elle) est en rapport avec le chef d'entreprise, l'architecte, l'ingénieur, l'administration et les services de l'équipement, la clientèle privée, les fournisseurs, ainsi que le conducteur de travaux.
Selon l'entreprise dans laquelle il (elle) travaille, il (elle) peut représenter le chef d'entreprise dans les réunions de chantiers et même avoir la responsabilité de l'exécution des travaux.


Capacités attestées et descriptif
des composantes de la certification
1. Faire le métré tous corps d'état
d'une opération de réhabilitation


Analyser un dossier technique d'une construction pour en repérer les éléments déterminants.
Choisir les techniques et méthodes d'exécution des ouvrages anciens et actuels dans le respect des normes et de la réglementation.
Collecter des informations et mettre en forme des pièces écrites en utilisant l'informatique.
Etablir une feuille de métré dans le respect des conventions de la profession.
Justifier et argumenter son étude.


2. Estimer au bordereau une opération de réhabilitation


Analyser un dossier technique d'une construction pour en repérer les éléments déterminants.
Choisir les techniques et méthodes d'exécution des ouvrages anciens et actuels dans le respect des normes et de la réglementation.
Etablir un devis quantitatif estimatif.
Collecter des informations et mettre en forme des pièces écrites en utilisant l'informatique.
Etablir une feuille de métré dans le respect des conventions de la profession.
Alimenter et exploiter une banque de données.
Justifier et argumenter son étude.


3. Réaliser l'étude technique d'un projet de réhabilitation


Analyser un dossier technique d'une construction pour en repérer les éléments déterminants.
Collecter des informations et mettre en forme des pièces écrites en utilisant l'informatique.
Choisir les techniques et méthodes d'exécution des ouvrages anciens et actuels dans le respect des normes et de la réglementation.
Consulter des fournisseurs, des sous-traitants ou partenaires extérieurs.
Rédiger des documents descriptifs dans le respect des normes.
Justifier et argumenter son étude.


4. Participer à l'avant-projet d'une réhabilitation


Alimenter et exploiter une banque de données.
Choisir les techniques et méthodes d'exécution des ouvrages anciens et actuels dans le respect des normes et de la réglementation.
Dessiner des plans d'une construction dans le respect des normes de représentation.
Consulter des fournisseurs, des sous-traitants ou partenaires extérieurs.
Faire un relevé d'une construction existante.
Etablir un budget prévisionnel.
Justifier et argumenter son étude.
Collecter des informations et mettre en forme des pièces écrites en utilisant l'informatique.


5. Faire l'étude de prix aux déboursés
d'une opération de réhabilitation


Analyser un dossier technique d'une construction pour en repérer les éléments déterminants.
Choisir les techniques et méthodes d'exécution des ouvrages anciens et actuels dans le respect des normes et de la réglementation.
Collecter des informations et mettre en forme des pièces écrites en utilisant l'informatique.
Etablir un devis quantitatif estimatif.
Alimenter et exploiter une banque de données.
Calculer des prix unitaires par la méthode des déboursés.
Calculer des prix à l'aide d'un logiciel d'étude de prix.
Consulter des fournisseurs, des sous-traitants ou partenaires extérieurs.
Justifier et argumenter son étude.


6. Suivre et contrôler financièrement un chantier de réhabilitation


Analyser un dossier technique d'une construction pour en repérer les éléments déterminants.
Collecter des informations et mettre en forme des pièces écrites en utilisant l'informatique.
Alimenter et exploiter une banque de données.
Calculer des prix à l'aide d'un logiciel d'étude de prix.
Faire un relevé des travaux exécutés.
Facturer des travaux dans le respect de la législation des marchés publics.


Secteurs d'activités ou types d'emploi
accessibles par le détenteur du titre


Entreprises de gros oeuvre, ou tous corps d'état.
Cabinets d'architecte.
Cabinets de métré ou d'économiste de la construction.
Bureaux d'études techniques.
Collectivités ou administrations.
Promoteurs.
Code ROME :
61223 - Chargé/chargée d'études techniques du BTP.
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;
Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;
Arrêté du 25 novembre 2002.