Arrêté du 31 juillet 2003 relatif au titre professionnel de conducteur d'installations et de machines automatisées - Article ANNEXE

Chemin :




ANNEXE

Intitulé :

Titre professionnel : conducteur d'installations et de machines automatisées.

Niveau : V.

Code NSF : 251 u.

Résumé du référentiel d'emploi

Le conducteur d'installations et de machines automatisées effectue, sur des installations automatisées, l'ensemble des actions en vue d'une production conforme aux normes fixées en termes de délai, de qualité, de quantité, dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité.

Il doit être capable de :

- monter et régler les différents outillages en fonction de la production demandée ;

- contrôler les conditions de mise en route en respectant les règles de sécurité et effectuer la mise en marche ;

- conduire une ou plusieurs machines automatisées ;

- assurer le bon fonctionnement en tenant compte des impératifs tels que : qualité, coût, délais, cadence de production définis dans le dossier de fabrication ;

- gérer les aléas, déclencher l'intervention du service de maintenance en lui communiquant les caractéristiques précises de l'incident ;

- surveiller le déroulement des opérations ou mettre à l'arrêt ;

- maintenir l'installation en état de bon fonctionnement et de propreté ;

- rendre compte des résultats et des événements techniques observés au cours de son activité en remplissant les documents de suivi de fabrication.

Il utilise de plus en plus des terminaux d'ordinateurs en atelier pour saisir les résultats de production. Il travaille dans des entreprises de tailles diverses appartenant à différents secteurs d'activité où la production est fortement automatisée :

l'agroalimentaire, la construction mécanique, dont automobile, la fabrication électronique-électrique et l'électroménager, l'industrie pharmaceutique, l'industrie du verre, l'informatique, la plasturgie, la transformation des papiers, des cartons et des métaux. Il travaille sur des installations de production ou d'assemblage qui comportent des systèmes de commandes câblés ou programmables et qui font appel à plusieurs technologies : électronique, hydraulique, informatique, mécanique et pneumatique. Il exerce son métier en atelier en horaires d'équipes, rarement la journée. L'exécution des tâches s'effectue le plus souvent debout avec des déplacements fréquents autour de l'installation, voire aux divers magasins de stockage.

Les conditions de travail varient en fonction de l'activité de l'entreprise (bruit, chaleur, humidité, poussières...).

L'activité oblige à une vigilance continue et une réactivité immédiate en cas de défaillance.

Capacités attestées et descriptif

des composantes de la certification

1. Lancer et arrêter une installation

ou une machine automatisée

Prendre en compte les paramètres (documents, informations...) nécessaires à la fabrication.

Saisir et enregistrer les informations relatives à la production sur document (informatique ou papier) de gestion de production.

Approvisionner la machine en matière et composants et vérifier les références (étiquettes, bon accord contrôle réception).

Préparer, en fonction du changement de série, le poste de travail.

Charger un programme.

Assurer la mise en route et l'arrêt des moyens de production en fonction des séries selon les procédures établies.

Proposer des améliorations techniques (produit, process) ou organisationnelles (flux, charges...) permettant d'améliorer les conditions de travail et les indicateurs industriels.

2. Conduire et surveiller une opération de production

sur une installation ou sur une machine automatisée

Assurer le contrôle des paramètres machine et des pièces issues d'une fabrication industrielle.

Réaliser les opérations simples de maintenance de courte durée des outils et des moyens de production en fonction des documents techniques.

Conduire et surveiller une opération de production sur machine ou installation automatisée dans le respect des procédures (modes opératoires...) et selon les conditions prévues (qualité, quantité, délais...).

Proposer des améliorations techniques (produit, process) ou organisationnelles (flux, charges...) permettant d'améliorer les conditions de travail et les indicateurs industriels.

Secteurs d'activités ou types d'emploi

accessibles par le détenteur du titre

Automobile, agroalimentaire, électroménager, électronique et électricité, pharmacie, papeterie et emballage.

Codes ROME :

44111 - Agent d'usinage des métaux ;

44211 - Opérateur sur machines automatiques en production électrique et électronique ;

45122 - Opérateur sur machines et appareils de fabrication des industries agroalimentaires ;

45121 - Pilote d'installation des industries agroalimentaires ;

45112 - Opérateur sur appareils de transformation physique ou chimique ;

46231 - Conducteur de machines de façonnage.

Réglementation de l'activité :

Néant.

Autorité responsable de la certification :

Ministère chargé de l'emploi.

Bases légales et réglementaires :

Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;

Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;

Arrêté du 25 novembre 2002.