Arrêté du 14 février 2005 relatif au titre professionnel mécanicien(ne) réparateur(trice) d'engins de chantier - Article ANNEXE

Chemin :




ANNEXE
INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES

Intitulé :

Titre professionnel : mécanicien(ne) réparateur(trice) d'engins de chantier.

Niveau : V.

Code NSF : 252 r.

Résumé du référentiel d'emploi

Le (la) mécanicien(ne) réparateur(trice) d'engins de chantier réalise des opérations d'entretien, de remise en état et de dépannage sur les machines et les engins de chantier des travaux publics :

bouteurs, chargeurs, pelles hydrauliques, tracto-pelles, compacteurs, camions et équipements de chantier.

L'arrêt d'une machine de chantier est coûteux et parfois lourd de conséquences, ce qui incite les entreprises à privilégier la maintenance préventive (entretien et révision) pour limiter leur immobilisation. En cas d'avarie, le (la) mécanicien(ne) devra intervenir directement sur le chantier pour y remédier.

Les techniques de réparation qu'il (elle) met en oeuvre s'appliquent sur des systèmes et des dispositifs combinant plusieurs technologies telles que la mécanique, l'électricité, l'électronique, l'hydraulique, dont le pilotage est souvent assuré par des systèmes informatiques embarqués. L'évolution rapide des machines, des matériels de réparation et de diagnostic implique, pour le réparateur, de réactualiser périodiquement ses compétences.

Les engins et matériels de chantier développent des puissances importantes et la manutention de leurs organes nécessite l'utilisation de matériels et de techniques appropriés.

Il (elle) exerce son activité sous la responsabilité d'un chef d'atelier qui lui précise, par un " ordre de réparation ", les travaux à réaliser et les consignes à observer. Il (elle) s'appuie sur une documentation technique " constructeur " qui lui précise les données techniques et les modes opératoires à respecter.

Les horaires sont normalement réguliers mais certains travaux, tels que la réfection de routes, peuvent entraîner des aménagements liés aux contraintes des chantiers.

Le permis de conduire B est nécessaire pour les déplacements sur chantier.

Capacités attestées et descriptif des composantes

de la certification

1. Réaliser l'entretien périodique des engins

et des matériels de chantier

Recueillir et exploiter les informations fournies par les utilisateurs et les spécifications des constructeurs d'engins et de matériels de chantier.

Organiser les interventions de révision périodique des engins et des matériels de chantier.

Effectuer les vérifications et les opérations préconisées par le constructeur, dans le cadre de l'entretien des engins et des matériels de chantier.

Réaliser les contrôles et les réglages préconisés par le constructeur, dans le cadre des révisions périodiques des engins et des matériels de chantier.

Vérifier la conformité et les performances des engins et des matériels de chantier.

2. Monter et remettre en état les équipements

de production des engins et des matériels de chantier

Exploiter les plans et spécifications du constructeur pour monter et adapter des équipements d'engins de chantier.

Fabriquer et assembler des pièces mécano soudées pour adapter ou réparer des équipements d'engins de chantier.

Monter et régler les équipements de production des engins et des matériels de chantier.

Réparer les pièces d'usure d'équipements de production d'engins et de matériels de chantier.

Procéder aux essais fonctionnels d'équipements de production d'engins et de matériels de chantier.

3. Réparer en atelier les engins et les matériels de chantier

par remplacement de pièces et d'organes

Remettre en état les engins de chantier par échange standard d'organes.

Effectuer les contrôles nécessaires pour statuer sur l'état des pièces mécaniques d'engins et de matériels de chantier.

Réparer les ensembles mécaniques d'engins de chantier.

Contrôler et réparer les circuits et composants hydrauliques des engins et des matériels de chantier.

Remettre en état les circuits et les organes électriques des engins de chantier.

4. Dépanner sur site les engins

et les matériels de chantier

Organiser les interventions de dépannage sur chantier des engins et des matériels conformément aux indications de l'ordre de travail.

Effectuer les différents contrôles et mesures pour déterminer l'origine d'une avarie sur les engins et matériels de chantier.

Remettre en état de fonctionnement, sur chantier, les engins et matériels suite à une avarie.

Conduire des essais de fonctionnement en situation de production des engins de chantier.

Effectuer un compte-rendu d'intervention.

Secteurs d'activités ou types d'emploi

accessibles par le détenteur du titre

Le (la) mécanicien(ne) réparateur(trice) d'engins de chantier exerce :

- dans les entreprises du bâtiment et des travaux publics ce qui peut impliquer des déplacements sur les chantiers, y compris à l'étranger ;

- dans les réseaux de distribution des constructeurs d'engins de chantier ;

- dans les entreprises de distribution, de location et de réparation des engins et matériels de chantier ;

- dans les ateliers des directions départementales de l'équipement.

Réglementation de l'activité :

Pour déplacer les engins, le (la) mécanicien(ne) doit être titulaire d'une autorisation de conduite valide.

Dans le cadre des interventions de maintenance des engins hors production et selon les recommandations de la CNAM, le CACES R. 372 catégorie 10 sert de base à la délivrance de l'autorisation de conduite par le chef d'entreprise.

Code ROME :

44316 - Mécanicien(ne) d'engins de chantier, de levage et manutention et de machines agricoles.

Autorité responsable de la certification :

Ministère chargé de l'emploi.

Bases légales et réglementaires :

Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;

Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;

Arrêté du 25 novembre 2002.


Liens relatifs à cet article