Arrêté du 14 février 2005 relatif au titre professionnel technicien(ne) supérieur(e) de laboratoire d'industrialisation de la chimie - Article ANNEXE

Chemin :




ANNEXE
INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES

Intitulé :

Titre professionnel : technicien(ne) supérieur(e) de laboratoire d'industrialisation de la chimie.

Niveau : III.

Code NSF : 222 s.

Résumé du référentiel d'emploi

Le (la) technicien(ne) supérieur(e) de laboratoire d'industrialisation de la chimie assure la qualité, la fiabilité et la sécurité des essais conduits au laboratoire dans un esprit de contrôle et d'industrialisation. Pour ce faire, il (elle) procède à des mesures ou à des analyses selon des procédés physiques ou chimiques de produits divers (chimiques, pharmaceutiques, agroalimentaires...).

C'est lui (elle) qui établit l'interface, tant verticale qu'horizontale, entre différents services de l'entreprise (production, analyses, recherche et développement, qualité, maintenance...).

Le (la) technicien(ne) supérieur(e) de laboratoire d'industrialisation de la chimie participe à la mise au point de méthodes d'analyse ou de préparation de produits nouveaux ou déjà existants.

Il (elle) effectue les bilans des analyses et les interprétations de ses résultats, procède aux contrôles des qualités physico-chimiques des matières premières et des produits aux divers stades de la production et veille à leur conformité par rapport à des normes. Des appareils de mesure à conduite manuelle ou automatisée, qu'il (elle) étalonne et dont il (elle) effectue la première maintenance, servent à ces analyses.

Le (la) technicien(ne) supérieur(e) peut, dans certains cas, participer à la mise en place d'installations expérimentales et effectuer des recherches documentaires qui peuvent être en langue anglaise.

Capacités attestées et descriptif des composantes

de la certification

1. Conduire en laboratoire des analyses physico-chimiques

sur un échantillon

Réaliser une analyse en mettant en oeuvre les différentes techniques analytiques de titrage volumétriques et électrochimiques (acide-base, oxydoréduction, complexométrie, conductimétrie, potentiométrie, etc.) dans le cadre d'un laboratoire de chimie.

Caractériser un échantillon liquide ou solide en mettant en oeuvre les différentes techniques spectrométriques d'analyse (spectroscopie ultraviolet-visible, infrarouge, d'absorption atomique...) dans le cadre d'un laboratoire de chimie.

Déterminer qualitativement et/ou quantitativement la composition d'un mélange en mettant en oeuvre les différentes techniques chromatographiques séparatives (en couche mince, liquide à haute performance, en phase gazeuse) dans le cadre d'un laboratoire de physique-chimie.

Traiter le résultat de la mesure physico-chimique afin de le rendre exploitable et en critiquer la pertinence.

Rédiger des comptes rendus sur les analyses effectuées, les méthodes appliquées et les résultats obtenus en utilisant des logiciels informatiques (traitement de texte, tableur, base de données...) dans le cadre de tout type de laboratoire.

Rechercher, exploiter et/ou appliquer les données de documents techniques en langue française ou anglaise relatifs au domaine de la physique-chimie.

2. Elaborer, préparer et développer des nouveaux produits

dans un laboratoire de chimie

Réaliser en laboratoire la synthèse d'un produit organique ou minéral.

Séparer les constituants liquides d'un mélange et/ou purifier un produit en mettant en oeuvre les différentes méthodes de distillation (discontinue, sous pression réduite, avec entraînement à la vapeur) dans le cadre d'un laboratoire de physique-chimie.

Isoler un constituant d'un mélange en mettant en oeuvre les différentes méthodes d'extraction (liquide-liquide, solide-liquide) dans le cadre d'un laboratoire de chimie.

Purifier et/ou séparer les constituants solides d'un mélange en mettant en oeuvre une cristallisation et une recristallisation dans le cadre d'un laboratoire de physique-chimie.

Isoler un solide ou un filtrat à partir d'un mélange hétérogène en mettant en oeuvre une séparation solide/liquide dans le cadre d'un laboratoire de physique-chimie.

Caractériser des produits en comparant leurs données physico-chimiques avec des références.

Exploiter les résultats de la synthèse effectuée en laboratoire de chimie et en réaliser le compte rendu.

Rechercher, exploiter et/ou appliquer les données de documents techniques en langue française ou anglaise relatifs au domaine de la physique-chimie.

3. Procéder à l'industrialisation de produits

dans le domaine de la chimie

Participer au programme d'essais d'une production chimique en ligne de fabrication ou en atelier pilote à partir d'un cahier des charges (résultats opératoires du laboratoire, données bibliographiques).

Réaliser des essais sur des équipements de l'industrie chimique en grandeur pilote ou réelle en faisant varier les paramètres de fabrication et les réglages.

Exploiter les résultats d'essais d'industrialisation (bilans matière et énergie par exemple) dans l'industrie chimique et en rédiger le compte rendu.

Rechercher, exploiter et/ou appliquer les données de documents techniques en langue française ou anglaise relatifs au domaine de la physique-chimie.

Secteurs d'activités ou types d'emploi

accessibles par le détenteur du titre

L'emploi s'exerce principalement dans des laboratoires de fabrication, de contrôle ou d'analyse et de recherche et développement dans des secteurs aussi variés que la chimie, la pétrochimie, l'agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétique, l'énergie, l'environnement, les matériaux, la plasturgie...

Codes ROME :

52233 - Technicien(ne) en application industrielle des industries de process.

52141 - Technicien(ne) de laboratoire de recherche des industries de process.

52232 - Technicien(ne) de laboratoire de contrôle de fabrication des industries de process.

52235 - Technicien(ne) d'analyses industrielles des industries de process.

52234 - Technicien(ne) en environnement des industries de process.

Réglementation de l'activité :

Néant.

Autorité responsable de la certification :

Ministère chargé de l'emploi.

Bases légales et réglementaires :

Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;

Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;

Arrêté du 25 novembre 2002.


Liens relatifs à cet article