Arrêté du 13 mai 2004 relatif au titre professionnel de technicien (ne) en électricité et automatismes du bâtiment - Article Annexe

Chemin :




Annexe
ELI: Non disponible


A N N E X E


INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Intitulé :
Titre professionnel de technicien(ne) en automatismes du bâtiment.
Niveau : IV.
Code NSF : 255 s.


Résumé du référentiel d'emploi


Le (la) technicien(ne) en automatismes du bâtiment est spécialisé(e) dans la pose, le raccordement, le paramétrage et la maintenance des matériels composant différentes sortes d'automatismes : les systèmes d'alarme, de contrôle d'accès, de surveillance et les installations téléphoniques ou de sonorisation. Il (elle) intervient selon les indications du client ou du dossier d'exécution fourni par le bureau d'études. Il (elle) paramètre les centrales de surveillance ou de détection, effectue les vérifications préalables et met en service l'installation. Il (elle) informe le client des modalités de fonctionnement de l'installation et des procédures d'entretien. Il (elle) assure la maintenance selon les contrats signés avec le client.
Le (la) technicien(ne) exerce ses activités en toutes saisons, sur des chantiers de construction ou de rénovation de bâtiments à usage domestique et tertiaire. Les déplacements sont fréquents. Il (elle) travaille en liaison avec d'autres corps de métier, dans des locaux vides ou occupés par des clients ou des usagers.
Dans certains cas, le (la) technicien(ne) en automatismes du bâtiment est affecté(e) en permanence sur un site où il (elle) réalise des travaux de maintenance et de modification des installations. Il (elle) utilise fréquemment des outils portatifs (perceuse, outils de creusement de saignée, pistolets de scellement) dans le respect des règles de sécurité. Il (elle) peut avoir à réaliser des travaux en hauteur.


Capacités attestées et descriptif
des composantes de la certification
1. Réaliser l'équipement électrique de base
pour des locaux à usage domestique


Réaliser les circuits d'éclairage d'une installation électrique domestique.
Réaliser les circuits de prises de courant d'une installation électrique domestique.
Réaliser la distribution générale d'une installation électrique domestique.
Réaliser les circuits de mise à la terre d'une installation électrique domestique.
Mettre en service une installation électrique domestique.


2. Réaliser l'installation et la maintenance
des automatismes pour bâtiments à usage domestique


Installer des systèmes de gestion de l'énergie dans des locaux à usage domestique.
Installer des systèmes de communication et de sécurité dans des locaux à usage domestique.
Installer des systèmes de surveillance dans des locaux à usage domestique.
Installer des systèmes de gestion centralisée des automatismes dans des locaux à usage domestique.


3. Réaliser l'installation et la maintenance
des automatismes pour bâtiments à usage tertiaire


Installer des systèmes de gestion de l'énergie dans des locaux à usage tertiaire.
Installer des systèmes de sécurité dans des locaux à usage tertiaire.
Installer des systèmes de surveillance dans des locaux à usage tertiaire.
Installer des systèmes de communication dans des locaux à usage tertiaire.
Installer des systèmes de gestion centralisée des automatismes dans des locaux à usage tertiaire.
Assurer la maintenance des automatismes pour bâtiments à usage tertiaire.


Secteurs d'activités ou types d'emploi
accessibles par le détenteur du titre


Petites, moyennes et grosses entreprises d'installations électriques.
Services techniques de collectivités (hôtels, hôpitaux...).
Sociétés d'intérim.
Codes ROME :
42211 - Electricien(ne) du bâtiment et des travaux publics.
52311 - Technicien(ne) d'installation d'équipements industriels et professionnels.
52333 - Maintenicien(ne) en électronique.
Réglementation de l'activité :
Habilitation pour les travaux électriques (norme C18-510).
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;
Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;
Arrêté du 25 novembre 2002.