Arrêté du 31 juillet 2003 relatif au titre professionnel d'agent de fabrication industrielle - Article ANNEXE

Chemin :




ANNEXE

Intitulé :

Titre professionnel : agent de fabrication industrielle.

Niveau : V.

Code NSF : 251 u.

Résumé du référentiel d'emploi

Les industries manufacturières délaissent peu à peu l'organisation de leur fabrication en lignes où les opérateurs n'effectuent qu'une série d'opérations répétitives, n'intervenant que sur une petite partie du produit à fabriquer. Pour posséder une meilleure souplesse, l'industrie moderne s'est dotée d'organisations en équipes autonomes ou semi-autonomes, polyvalentes et capables de prendre en charge tout ou partie de la fabrication d'un produit. L'agent de fabrication industrielle (AFI) exerce son activité sur des systèmes de production pas ou peu automatisés : il fait partie d'une unité au sein de laquelle il doit donc :

- à partir d'instructions reçues, préparer et aménager un poste de travail ; fixer les outils, effectuer les réglages nécessaires et veiller à ce que les machines soient approvisionnées ;

- fabriquer les produits en série à l'aide ou non de machines simples ;

- contrôler tout au long du process sa fabrication ; rendre compte de sa production et des aléas ; renseigner la fiche de suivi de fabrication et livrer le magasin ou le poste suivant ;

- proposer, dans son secteur, des améliorations techniques et organisationnelles.

L'agent de fabrication industrielle travaille au sein d'entreprises très diverses et de secteurs professionnels variés (automobile, électroménager, ferroviaire, etc). Il est polyvalent d'un poste à un autre au sein de son groupe. C'est un acteur autonome, responsable de la qualité de son travail, des délais à tenir et ayant le goût de la résolution de problèmes.

Il est généralement assujetti à des horaires postés et travaille peu en horaire de journée. L'exécution des tâches s'effectue souvent debout et nécessite, selon les secteurs, le port d'équipements de sécurité ou de propreté. Il est amené à déplacer des charges parfois lourdes à l'aide de moyens de manutention (palan, manipulateur, ...). Il utilise de plus en plus des terminaux d'ordinateurs en atelier pour saisir les résultats de production. Il doit pour cela maîtriser l'utilisation d'un clavier.

Activités types et descriptif

des composantes de la certification

1. Préparer une production stabilisée industrielle de série

Prendre en compte les paramètres (documents, informations ...) nécessaires à la fabrication.

Proposer des améliorations techniques (produit, process) ou organisationnelles (flux, charges ...) permettant d'améliorer les conditions de travail et les indicateurs industriels.

Configurer, en fonction du changement de série, le poste de travail (équipements, matériels et matériaux).

2. Fabriquer manuellement et assurer la qualité,

des pièces ou des sous-ensembles industriels de série

Réaliser des opérations répétitives de fabrication (montage, assemblage ...) manuelles ou assistées (visseuse ...) selon les conditions prévues (qualité, quantité, délais ...).

Assurer les contrôles unitaires ou statistiques, d'aspect et/ou dimensionnels établis par les gammes techniques à l'aide de moyens de contrôle simples (calibres, tampons ...).

Proposer des améliorations techniques (produit, process) ou organisationnelles (flux, charges ...) permettant d'améliorer les conditions de travail et les indicateurs industriels.

3. Fabriquer à l'aide de machines simples et assurer la qualité

des pièces ou des sous-ensembles industriels de série

Monter et démonter des outillages simples.

Assurer la mise en route et l'arrêt des moyens en fonction des séries de production selon les procédures établies.

Réaliser des opérations sur machines de fabrication (montage, assemblage ...) dans le respect des procédures (modes opératoires ... et selon les conditions prévues (qualité, quantité, délais).

Assurer les contrôles unitaires ou statistiques, d'aspect et/ou dimensionnels établis par les gammes techniques à l'aide de moyens de contrôle simples (calibres, tampons ...).

Proposer des améliorations techniques (produit, process) ou organisationnelles (flux, charges ...) permettant d'améliorer les conditions de travail et les indicateurs industriels.

Secteurs d'activités ou types d'emploi

accessibles par le détenteur du titre

Construction automobile, agroalimentaire, fabrication électroménager, électronique et électricité, pharmacie, plasturgie, métallurgie, mécanique, etc.

Code ROME :

44131 - Agent de montage-assemblage de la construction mécanique.

Réglementation de l'activité :

Néant.

Autorité responsable de la certification :

Ministère chargé de l'emploi.

Bases légales et réglementaires :

Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;

Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;

Arrêté du 25 novembre 2002.


Liens relatifs à cet article