Arrêté du 3 février 2000 relatif aux conditions d'application aux personnels de l'Institut de recherche pour le développement en mission de longue durée à l'étranger du décret no 67-290 du 28 mars 1967 modifié fixant les modalités de calcul des émoluments des personnels de l'Etat et des établissements publics à caractère administratif en service à l'étranger

Chemin :




Article
ELI: Non disponible

Art. 6. - Les personnels visés par le présent arrêté sont répartis ainsi qu'il suit entre les différents groupes énumérés par l'arrêté prévu à l'article 5 du décret du 28 mars 1967 susvisé qui fixe, par pays et par groupe, le taux de l'indemnité de résidence.

Groupe 14 :

Directeurs de recherche et ingénieurs de recherche hors classe.

Groupe 16 :

Chargés de recherche de 1re classe et ingénieurs de recherche de 1re classe.

Groupe 17 :

Chargés de recherche de 2e classe, ingénieurs de recherche de 2e classe et chargés d'administration de la recherche de 1re classe ;

Ingénieurs d'études, chargés d'administration de la recherche de 2e classe, attachés d'administration de la recherche.

Groupe 24 :

Assistants ingénieurs.

Groupe 27 :

Techniciens de la recherche et secrétaires d'administration de la recherche.

Groupe 29 :

Adjoints techniques de la recherche et adjoints administratifs de la recherche ;

Agents techniques de la recherche et agents d'administration de la recherche.

Les montants annuels de l'indemnité de résidence sont ceux fixés, pour chaque pays et par groupe, par arrêté conjoint du ministre des affaires étrangères et du ministre chargé du budget pris en application du deuxième alinéa de l'article 5 du décret du 28 mars 1967 susvisé.

L'indemnité de résidence est payée par l'Institut de recherche pour le développement (IRD).