Arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants. - Article ANNEXE II

Chemin :




ANNEXE II

Définition

La résistance thermique R d'une paroi est l'inverse du flux thermique à travers 1 mètre carré de paroi pour une différence de température de 1 kelvin entre les deux faces de la paroi. Elle s'exprime en m2.K/W et elle est fonction des caractéristiques géométriques et thermiques des matériaux constituants la paroi.

Calcul

La résistance thermique d'une paroi isolée est obtenue en ajoutant la résistance thermique de la paroi existante et celle de l'isolant mis en place.

Lorsque la paroi existante est composée de plusieurs couches de matériaux, en particulier lorsqu'elle comporte déjà une couche existante de matériau isolant, la résistance thermique de cette paroi est égale à la somme des résistances des matériaux qui la composent.

Les règles Th-bât définissent le mode de calcul des résistances thermiques des produits et des parois.

Valeurs par défaut

En l'absence de valeurs connues, les valeurs de résistance thermique données dans les tableaux suivants peuvent être utilisés pour le calcul de la résistance thermique de la paroi existante. Les valeurs par défaut données par les règles Th-U et Th-bât peuvent également être utilisée pour calculer la résistance de la paroi existante.

A. - Murs en briques

A-1. Briques pleines

a. Murs simples

Épaisseur du mur en cm

9 à 15

15 à 22,5

22,5 à 34

supérieure à 34

R en m2.K/W

0,09

0,16

0,23

0,33

b. Murs doubles avec lame d'air

Épaisseur du mur en cm

20 à 25

25 à 30

30 à 35

supérieure à 35

R en m2.K/W

0,33

0,37

0,43

0,48

A-2. Briques creuses

Épaisseur du mur en cm

15 à 20

20 à 25

25 à 30

supérieure à 30

R en m2.K/W

0,30

0,35

0,42

0,44

B. - Murs en béton

B-1. En blocs pleins ou en béton banché

Épaisseur du mur en cm

15 à 20

20 à 25

25 à 30

supérieure à 30

R en m2.K/W

0,10

0,12

0,15

0,18

B-2. En blocs creux

Épaisseur du mur en cm

20 à 25

supérieure à 25

R en m2.K/W

0,19

0,22

C. - Isolation existante

La résistance R en m2.K/W s'obtient en multipliant l'épaisseur, en centimètres, par :

0,33 pour les mousses de polyuréthanne ou polystyrène extrudé,

Pour les isolants bio-sourcés, les valeurs de résistance thermique correspondent à l'inverse de la valeur de conductivité thermique en W/ (m. K) présente en annexe IX de l'arrêté du 26 octobre 2010 susvisé.

0,25 pour les autres isolants thermiques (laine minérale, polystyrène expansé, verre cellulaire, etc.).


Liens relatifs à cet article