Arrêté du 4 décembre 2012 modifiant l'arrêté du 21 octobre 2003 relatif au titre professionnel de conseiller(ère) en insertion professionnelle

Chemin :




Article
ELI: Non disponible



A N N E X E


INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Intitulé : titre professionnel conseiller(ère) en insertion professionnelle.
Niveau : III.
Code NSF : 332 t - travail social.


Résumé du référentiel d'emploi


Le (la) conseiller(ère) en insertion professionnelle (CIP) favorise par des réponses individualisées l'insertion sociale et professionnelle des jeunes ou des adultes rencontrant des difficultés d'insertion ou de reconversion (en prenant en compte les dimensions multiples de l'insertion : emploi, formation, logement, santé, mobilité, accès aux droits). Son action vise à les aider à construire et à s'approprier un parcours d'accès à l'emploi et à surmonter progressivement les difficultés rencontrées.
Le (la) conseiller(ère) en insertion professionnelle accueille les personnes individuellement ou en groupe et facilite leur accès à des informations concernant l'emploi et la formation. Il (elle) appréhende la personne dans sa globalité et analyse ses besoins. Il (elle) identifie ses difficultés, ses potentialités, ses compétences et ses motivations pour établir avec elle un diagnostic partagé de sa situation.
Afin de favoriser les interactions entre les publics et leur environnement socio-économique, il (elle) s'appuie sur ses connaissances du bassin d'emploi, du marché du travail, de l'offre de formation, des dispositifs et des aides et il (elle) mobilise un réseau de structures partenaires et d'acteurs de son territoire d'intervention. Il (elle) rend compte de son activité à sa structure et aux prescripteurs et en assure le traitement administratif.
Afin d'accompagner les personnes vers l'emploi, le (la) CIP définit avec elles des parcours d'insertion adaptés lors d'entretiens individuels centrés sur leurs besoins et leurs projets. Ces parcours sont structurés en étapes que le CIP réajuste en fonction de la progression effective des personnes et des évolutions de l'environnement socio-économique. Il (elle) les suit dans la réalisation de leur parcours et contribue à la résolution des difficultés rencontrées. Il (elle) prépare et anime différents ateliers sur des thèmes liés à l'orientation ou à l'emploi. Le (la) CIP analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.
A partir de l'analyse de son territoire, il (elle) prend contact avec des employeurs pour établir des modes de collaboration. Il (elle) aide et conseille des employeurs pour le recrutement et l'intégration de différents publics depuis l'analyse du besoin jusqu'à la mobilisation des mesures et prestations adaptées. Il (elle) définit des modalités de collaboration avec les employeurs et contribue à l'insertion durable des publics dans l'emploi.
Le (la) conseiller(ère) en insertion professionnelle participe au montage et à la réalisation de projets territoriaux liés à l'insertion, l'emploi, la formation au sein de sa structure ou en partenariat avec différents acteurs. Il (elle) intervient dans les réunions avec les partenaires, participe à des groupes de travail et contribue à leur animation.
Le (la) conseiller(ère) en insertion professionnelle inscrit ses activités dans les missions de sa structure et respecte les principes déontologiques du métier. Suivant son contexte de travail, il (elle) peut se spécialiser dans un champ spécifique de l'insertion. Autonome dans le déroulement de ses interventions, il (elle) est placé(e) sous la responsabilité hiérarchique du directeur de la structure ou du chef de service.
Il (elle) intervient dans les locaux de son organisme et selon ses missions dans ceux des partenaires ou en entreprise.
Le (la) CIP est en contact principalement avec le public de sa structure (jeunes, travailleurs handicapés, demandeurs d'emploi, salariés, cadres, seniors, bénéficiaires du RSA, personnes sous main de justice...). Il (elle) travaille seul ou en équipe et entretient des liens permanents avec les acteurs locaux de l'insertion sociale et professionnelle.
Ses interventions s'effectuent dans le cadre d'horaires généralement réguliers.


Capacités attestées et descriptif
des composantes de la certification
1. Accueillir pour analyser la demande des personnes
en démarche d'insertion et établir un diagnostic partagé


Informer et orienter une personne ou un groupe sur les ressources en matière d'insertion.
Analyser la demande de la personne et identifier ses besoins.
Exercer une veille informationnelle, technique et prospective pour adapter son activité au public et au contexte.
Identifier et mobiliser un réseau ou des partenaires pour optimiser la réponse aux besoins des personnes.
Réaliser le traitement administratif et les écrits professionnels liés à l'activité.


2. Accompagner les personnes
dans leur parcours d'insertion sociale et professionnelle


Construire et contractualiser avec la personne son parcours d'insertion.
Conduire des entretiens d'accompagnement centrés sur la personne pour suivre l'évolution de son parcours.
Préparer et animer des ateliers thématiques favorisant l'insertion.
Analyser sa pratique professionnelle.


3. Mettre en œuvre une offre de services
auprès des employeurs pour favoriser l'insertion professionnelle


Prospecter les employeurs et développer des modes de collaboration sur un territoire.
Apporter un appui technique aux employeurs en matière de recrutement.
Faciliter l'intégration du salarié dans son environnement professionnel.


4. Contribuer au montage de projets
ou à la réalisation d'actions dans le champ de l'insertion


Participer à la conception d'un projet répondant à une problématique de territoire, de structure ou du public.
Participer à la mise en œuvre du plan d'actions d'un projet.
Animer des réunions avec des partenaires du projet.


Secteurs d'activités ou types d'emploi
accessibles par le détenteur du titre


Les différents secteurs d'activité concernés sont principalement :
― le secteur public et les structures assurant une mission de service public : Pôle emploi, collectivités locales ou territoriales, maisons de l'emploi, plans locaux pour l'insertion et l'emploi ; missions locales, Cap emploi, centres d'information sur les droits des femmes et des familles ;
― le secteur de l'économie sociale et solidaire : structures d'insertion par l'activité économique (associations intermédiaires, ateliers et chantiers d'insertion, entreprises d'insertion, entreprises de travail temporaire d'insertion), régies de quartiers, associations à finalité d'insertion sociale et professionnelle ;
― le secteur privé : entreprise de travail temporaire, organismes de formation, cabinets en ressources humaines.
Les types d'emplois accessibles sont les suivants :
― conseiller(ère) en insertion professionnelle ;
― conseiller(ère) emploi formation ;
― conseiller(ère) à l'emploi ;
― chargé(e) d'accompagnement social et professionnel ;
― chargé(e) de projet d'insertion professionnelle ;
― accompagnateur(trice) socioprofessionnel(le).
Code ROME :
K1801 - Conseil en emploi et insertion socioprofessionnelle.
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Liens avec d'autres certifications :
Néant.
Bases légales et réglementaires :
Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6, R. 335-13 et R. 338-2 ;
Arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministre chargé de l'emploi ;
Arrêté du 8 décembre 2008 modifié relatif au règlement général des sessions de validation conduisant au titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.
La réglementation applicable à ce titre professionnel est mise en œuvre à compter du 23 mars 2013.


Liens relatifs à cet article

Cite: