Arrêté du 20 mai 1980 fixant la liste des commissions, conseils ou comités administratifs ou paritaires appelés à traiter des problèmes d'emploi et de formation ou jurys d'examen donnant droit à autorisation d'absence de la part des employeurs - Article 1

Chemin :




Article 1

La liste des organismes visés au premier alinéa de l'article L. 3142-42 du code du travail est fixée comme suit :

A – Commissions, conseils ou comités administratifs.

Le Conseil national sur l'emploi, la formation et l'orientation professionnelles (CNEFOP) ;

La commission d'homologation des titres et diplômes de l'enseignement technologique ;

La commission pour le développement de la formation professionnelle continue par les moyens audiovisuels ;

Les comités régionaux sur l'emploi, la formation et l'orientation professionnelles (CREFOP) ;

Le conseil d'administration de l'établissement public chargé de la formation professionnelle des adultes ;

Les commissions professionnelles consultatives placées auprès du ministre de la formation professionnelle ainsi que leurs sous-commissions et groupes de travail ;

La Commission nationale de la certification professionnelle ;

Le conseil d'administration de Pôle emploi et les comités créés en son sein par application de l'article R. 5312-14 du code du travail ;

Les comités de liaison de Pôle emploi ;

La commission mentionnée à l'article R. 5426-9 du code du travail ;

Le conseil supérieur pour le reclassement professionnel et social des travailleurs handicapés ;

La commission technique d'orientation et de reclassement professionnel (Cotorep) ;

La commission régionale consultative d'emploi et de reclassement des travailleurs handicapés.

Le conseil national et les conseils départementaux de l'insertion par l'activité économique ;

La commission départementale de contrôle de l'emploi obligatoire des mutilés de guerre ;

La commission spéciale du label ;

Le conseil supérieur de l'éducation nationale ;

Le conseil de l'enseignement général et technique ;

Les commissions professionnelles consultatives instituées auprès du ministère de l'éducation nationale, leurs sous-commissions et groupes de travail, ainsi que le comité interprofessionnel consultatif et son groupe permanent.

Les groupes techniques créés en application des conventions générales de coopération ;

Les commissions académiques de la carte scolaire.

Les conseils des établissements dont plus de la moitié des élèves préparent un diplôme attestant des qualifications professionnelles ;

Les conseils tripartites de formation continue des groupements d'établissements ;

Les conseils de perfectionnement des centres de formation d'apprentis ;

Le conseil national de l'enseignement supérieur de la recherche ;

Les conseils d'universités ;

Les commissions pédagogiques nationales des instituts universitaires de technologie ;

La commission du titre d'ingénieur ;

Les conseils d'administration des instituts universitaires de technologie ;

Les conseils d'administration des écoles d'ingénieurs ;

Le conseil d'administration, le conseil de perfectionnement et les conseils de département du Conservatoire national des arts et métiers ;

Le conseil d'administration de l'Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep).

Le comité technique placé auprès du fonctionnaire responsable de la délégation régionale de l'Office national d'information sur les enseignements et les professions ;

Le conseil de perfectionnement du centre d'études et de recherches sur les qualifications ;

Les conseils académiques consultatifs de la formation continue.

Le conseil d'administration du centre pour le développement de l'information sur la formation permanente (centre Inffo) ;

Le conseil supérieur de l'enseignement de la formation professionnelle et de promotion sociale agricole et de la jeunesse rurale ;

Les conseils d'établissement d'enseignement agricole ;

Les conseils de centre des centres de formation professionnelle et de promotion agricoles (C. F. P. P. A.) ;

Le Haut Conseil des professions paramédicales. La commission nationale pour la formation à l'animation ;

Les commissions régionales pour la formation à l'animation (COREFA).

B. – Commissions, comités et organismes paritaires.

Les commissions paritaires de l'emploi et de la formation professionnelle ;

Le Comité paritaire interprofessionnel national pour l'emploi et la formation (COPANEF) ;

Les comités paritaires interprofessionnels régionaux pour l'emploi et la formation (COPAREF) ;

L'Union nationale pour l'emploi dans l'industrie et le commerce (Unédic) ;

L'association pour l'emploi des cadres, ingénieurs et techniciens (APEC) et ses comités paritaires régionaux ;

L'association pour l'emploi des cadres, ingénieurs et techniciens de l'agriculture (APECITA) ;

Les instances paritaires régionales et territoriales de Pôle emploi mentionnées à l'article L. 5312-10 du code du travail ;

Les fonds d'assurance formation et les organismes paritaires collecteurs agréés ;

Le fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) ;

Les observatoires prospectifs des métiers et des qualifications (OPMQ) ;

Les organismes paritaires chargés de financer les congés individuels de formation.

C. – Les jurys des examens visant à l'obtention des diplômes et titres à finalité professionnelle enregistrés au répertoire national des certifications professionnelles prévu à l'article L. 335-6 du code de l'éducation ;

Les jurys de validation des acquis de l'expérience visant à l'obtention des diplômes et titres à finalité professionnelle enregistrés au répertoire national des certifications professionnelles prévu à l'article L. 335-6 du code de l'éducation.


Liens relatifs à cet article