Arrêté du 25 février 2019 relatif au titre professionnel d'animateur loisir tourisme




Arrêté du 25 février 2019 relatif au titre professionnel d'animateur loisir tourisme

NOR: MTRD1902374A
Version consolidée au 20 juillet 2019


La ministre du travail,
Vu le code de l'éducation, notamment ses articles L. 335-5 et R. 338-1 ;
Vu le code du travail, notamment ses articles L. 6113-1, L. 6113-3 et L. 6113-5 ;
Vu le décret n° 2019-14 du 8 janvier 2019 relatif au cadre national des certifications professionnelles ;
Vu l'arrêté du 13 novembre 2013 relatif au titre professionnel animateur d'activités touristiques et de loisirs ;
Vu l'arrêté du 22 décembre 2015 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences du titre professionnel d'animateur loisir tourisme ;
Vu le référentiel d'évaluation du titre professionnel d'animateur loisir tourisme ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative du tourisme, des loisirs, de l'hôtellerie et de la restauration en date du 10 janvier 2019,
Arrête :


Le titre professionnel d'animateur d'activités touristiques et de loisirs est révisé. Il est enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles sous le nouvel intitulé animateur loisir tourisme pour une durée de cinq ans à compter du 29 mai 2019. Il est classé au niveau 4 du cadre national des certifications professionnelles et dans le domaine d'activité 334t (code NSF).

Le référentiel d'emploi, d'activités, et de compétences et le référentiel d'évaluation sont disponibles sur le site www.travail-emploi.gouv.fr.


Le titre professionnel d'animateur loisir tourisme est constitué des deux blocs de compétences suivants :
1° Contribuer à la conception d'animations loisirs dans un établissement touristique ;
2° Animer des activités de journées et de soirées dans un établissement touristique.
Ils sont sanctionnés par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 22 décembre 2015 susvisé.


Les titulaires des certificats de compétences professionnelles obtenus antérieurement à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté sont réputés avoir obtenu les certificats de compétences professionnelles mentionnés au précédent article selon le tableau figurant ci-dessous :


TITRE PROFESSIONNEL
Animateur d'activités touristiques et de loisirs
(arrêté du 13/11/2013)

TITRE PROFESSIONNEL
Animateur loisir tourisme
(présent arrêté)

Contribuer à l'organisation d'activités de loisirs dans un établissement touristique

Contribuer à la conception d'animations loisirs dans un établissement touristique

Animer et co-animerdes activités de loisirs dans un établissement touristique

Animer des activités de journées et de soirées dans un établissement touristique.


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'enregistrement du titre professionnel dans le répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    ANNEXE
    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


    Intitulé du titre professionnel : animateur loisir tourisme (ancien intitulé : animateur (trice) d'activités touristiques et de loisirs).
    Niveau : IV.
    Code NSF : 334t.


    Résumé du référentiel d'emploi


    L'animateur loisirs tourisme propose ou adapte des activités de loisirs à différents publics et les anime en veillant à la qualité des prestations proposées.
    L'animateur loisirs tourisme participe ou adhère au projet d'animation de l'établissement et à l'élaboration du programme d'animation. Il propose et élabore des animations à partir d'activités ou de combinaisons d'activités, en favorisant l'ambiance, la création de liens entre les participants et avec le territoire, la réponse aux besoins et aux motivations des différents publics, la participation du plus grand nombre.
    L'animateur loisirs tourisme imagine ou adapte des activités dans le champ de la convivialité, de la détente, du divertissement, de la découverte et du sport. Il prévoit le contenu et les supports des activités, s'assure de leur mise en sécurité et anticipe les besoins matériels et humains.
    L'animateur loisirs tourisme assure la promotion des animations en direct ou en créant des supports de promotion multimédias et en les diffusant y compris via les réseaux sociaux et les outils numériques en veillant à respecter le cadre légal.
    L'animateur loisirs tourisme prépare, installe et anime seul ou en équipe une activité ou une combinaison d'activités. Il participe à des animations collectives et des spectacles, en coordonnant sa contribution avec celles des autres membres de l'équipe. Il veille à créer et maintenir l'ambiance souhaitée.
    Il assure la partie technique d'une animation (son, éclairage, régie …) et contribue à l'installation, l'entretien et aux petites réparations des matériels.
    L'animateur loisirs tourisme contribue à la gestion des achats et des prestations externes, suit et respecte le budget alloué.
    Il s'assure de la qualité des animations proposées et de la satisfaction des participants.
    L'animateur loisirs tourisme intervient dans des établissements touristiques et de loisirs accueillant de la clientèle en prestation à la journée ou en séjour. Il peut intervenir dans des structures médicosociales ou périscolaires.
    L'animateur loisir tourisme travaille seul ou au sein d'une équipe parfois avec des prestataires externes. Il peut travailler en amont de la saison touristique. Il est amené à se déplacer en journée sur des petites distances pour des animations en dehors de l'établissement.
    L'animateur loisir tourisme travaille à temps plein ou à temps partiel, le plus souvent en tant que saisonnier. Les horaires peuvent être variables et peuvent comprendre des soirées, des week-ends et jours fériés. La rémunération est fixe.
    L'emploi demande une bonne condition physique, de l'autonomie, de la créativité, une bonne présentation.
    D'autre part, la pratique de plusieurs arts culturels (théâtre, danse, musique, ateliers manuels …) ou d'activités sportives sont souhaitables.
    L'attestation aux premiers secours et le permis de conduire B sont nécessaires pour certains employeurs pour l'encadrement de groupes.
    Dans le cadre de sa pratique, l'animateur loisir tourisme est amené à travailler avec une clientèle étrangère. Dans ce cas, la langue commune est l'anglais. Il pratique l'anglais au niveau B2 du cadre européen de référence pour les langues étrangères.


    Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification
    1. Contribuer à la conception d'animations loisirs dans un établissement touristique


    Participer à la conception d'un projet et d'un programme d'animations loisirs pour différents publics.
    Créer des animations loisirs pour différents publics.
    Promouvoir des animations loisirs.


    2. Animer des activités de journées et de soirées dans un établissement touristique


    Animer des activités de journées pour différents publics.
    Animer des activités de soirées pour différents publics.
    Assurer la logistique des animations loisirs.


    Secteurs d'activités et types d'emploi accessibles par le détenteur du titre


    -les villages vacances ;
    -les hôtel-clubs ;
    -les clubs de vacances ;
    -les résidences de tourisme ;
    -les résidences hôtelières ;
    -les parcs résidentiels de loisirs ;
    -les campings ;
    -les camping-clubs ;
    -les parcs de loisirs ;
    -les parcs à thème ;
    -les parcs aquatiques ;
    -les parcs récréatifs ;
    -les casinos ;
    -les maisons de retraite médicalisées et de séjours ;
    -les résidences services seniors ;
    -les entreprises de loisirs et de spectacles ;
    -les centres de loisirs ;
    -les centres de vacances ;
    -les centres d'accueil périscolaires ;
    -les centres d'accueil intercommunaux ;
    -les prestataires de service en animation ;
    -les stations touristiques montagnardes et de littoral ;
    -les sociétés d'organisation d'événementiels ;
    -animateur polyvalent ;
    -animateur généraliste ;
    -animateur adultes ;
    -animateur d'activités culturelles et ludiques ;
    -animateur de journée ;
    -animateur jeux ;
    -animateur de soirée ;
    -animateur disc-jockey ;
    -animateur chanteur ;
    -animateur micro ;
    -animateur mini-club ;
    -animateur découverte ;
    -animateur enfants et adolescents ;
    -animateur temps d'activités périscolaires ;
    -animateur station ;
    -animateur événementiel.


    Code ROME :
    G1202-Animation d'activités culturelles ou ludiques.
    Réglementation de l'activité :
    Les activités physiques et sportives doivent être encadrées par les personnes titulaires d'un diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle dont la liste est fixée à l'annexe II-1 de l'article A. 212-1 du code du sport.
    Les personnes titulaires du titre professionnel Animateur loisir tourisme ne peuvent pas encadrer contre rémunération une activité physique et sportive. Ils peuvent proposer une activité physique dès lors que celle-ci :


    -ne présente pas de risque spécifique ;
    -revêt une finalité ludique, récréative et de détente ;
    -ne développe pas de finalité pédagogique et d'acquisition de niveau technique ;
    -ne propose pas de performance et de compétition ;
    -n'est pas intensive ;
    -permet l'échange collectif et la bonne humeur ;
    -occasionne la découverte de nouvelles pratiques loisirs.


    Autorité responsable de la certification :
    Ministère chargé de l'emploi.
    Bases légales et réglementaires :
    Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants ;
    Arrêté du 22 décembre 2015 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
    Arrêté du 21 juillet 2016 portant règlement général des sessions d'examen pour l'obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 25 février 2019.


Pour la ministre et par délégation :

Le chef de la mission des politiques de certifications professionnelles par intérim,

R. Johais