Arrêté du 25 février 2019 relatif au titre professionnel d'employé d'étage en hôtellerie




Arrêté du 25 février 2019 relatif au titre professionnel d'employé d'étage en hôtellerie

NOR: MTRD1902376A
Version consolidée au 18 juillet 2019


La ministre du travail,
Vu le code de l'éducation, notamment ses articles L. 335-5 et R. 338-1 ;
Vu le code du travail, notamment ses articles L. 6113-1, L. 6113-3 et L. 6113-5 ;
Vu le décret n° 2019-14 du 8 janvier 2019 relatif au cadre national des certifications professionnelles ;
Vu l'arrêté du 13 mai 2004 modifié relatif au titre professionnel d'agent d'hôtellerie ;
Vu l'arrêté du 13 novembre 2013 relatif au titre professionnel d'agent d'hôtellerie ;
Vu l'arrêté du 22 décembre 2015 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences du titre professionnel d'employé d'étage en hôtellerie ;
Vu le référentiel d'évaluation du titre professionnel d'employé d'étage en hôtellerie ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative du tourisme, des loisirs, de l'hôtellerie et de la restauration en date du 10 janvier 2019,
Arrête :


Le titre professionnel d'agent d'hôtellerie est révisé. Il est enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles sous le nouvel intitulé d'employé d'étage en hôtellerie pour une durée de cinq ans à compter du 25 mai 2019. Il est classé au niveau 3 du cadre national des certifications professionnelles et dans le domaine d'activité 334t (code NSF).

Le référentiel d'emploi, d'activités, et de compétences et le référentiel d'évaluation sont disponibles sur le site www.travail-emploi.gouv.fr.


Le titre professionnel d'employé d'étage en hôtellerie est constitué des deux blocs de compétences suivants :
1° Entretenir les chambres et contribuer à l'amélioration du service client ;
2° Entretenir les lieux dédiés aux clients et contribuer au service petit déjeuner.
Ils sont sanctionnés par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 22 décembre 2015 susvisé.


Les titulaires des certificats de compétences professionnelles obtenus antérieurement à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté sont réputés avoir obtenu les certificats de compétences professionnelles mentionnés au précédent article selon le tableau figurant ci-dessous :


TITRE PROFESSIONNEL
Agent d'hôtellerie
(arrêté du 13/11/2013)

TITRE PROFESSIONNEL
Employé d'étage en hôtellerie
(présent arrêté)

Entretenir les chambres des clients, les parties communes et les locaux de service d'un établissement hôtelier ou para hôtelier

Entretenir les chambres et contribuer à l'amélioration du service client

Mettre en place et assurer le suivi du petit déjeuner d'un établissement hôtelier ou para hôtelier

Entretenir les lieux dédiés aux clients et contribuer au service petit déjeuner


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'enregistrement du titre professionnel dans le répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    ANNEXE
    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


    Intitulé


    Titre professionnel : Employé d'étage en hôtellerie (ancien intitulé : Agent (e) d'hôtellerie).
    Niveau : V.
    Code NSF : 334t.


    Résumé du référentiel d'emploi


    A partir des procédures et des consignes journalières définies par la hiérarchie, l'employé d'étage en hôtellerie entretient les chambres et les sanitaires de l'établissement en respectant les règles d'hygiène, les principes de sécurité et d'économie d'effort. Il approvisionne la chambre et les sanitaires en produits d'accueil, en linge et en consommables. Il vérifie le fonctionnement des équipements et fait remonter les dysfonctionnements et les incidents à sa hiérarchie. Il entretient les lieux de circulation du service des étages tels que les couloirs et escaliers. Il vérifie la qualité de sa prestation et rend compte de son activité. Il approvisionne les offices de stockage et les maintient en état de propreté en respectant les procédures. Afin de contribuer à la fidélisation du client, l'employé d'étage en hôtellerie assure le suivi des prestations mises en place dans la chambre tout au long du séjour. Il informe sa hiérarchie de toute information utile à l'amélioration du service.
    A partir des consignes et des standards de qualité de l'établissement, il entretient les lieux publics, les lieux spécifiques et les locaux de service. Il sélectionne les produits et le matériel de nettoyage adaptés. Il repère les dysfonctionnements et les incidents, fait remonter les informations à sa hiérarchie. Il vérifie la qualité de sa prestation et rend compte de son activité.
    Il intervient au service du petit déjeuner sous la responsabilité de la personne en charge du service. Il accueille les clients, réapprovisionne le buffet, débarrasse, nettoie et redresse les tables. Il prépare et sert les plateaux petit déjeuner en chambre.
    En fin de service et dans le respect des règles d'hygiène, des principes de sécurité et d'économie d'effort, il débarrasse le buffet et stocke les produits alimentaires et les boissons. Il sélectionne les produits et le matériel de nettoyage adaptés et entretient les locaux dédiés au service du petit déjeuner.
    Selon les procédures mises en place dans l'établissement, il débarrasse les plateaux servis en chambre.
    L'employé d'étage en hôtellerie intervient dans les chambres, les lieux publics, les lieux spécifiques, les locaux de service et au service du petit déjeuner d'un établissement hôtelier ou para hôtelier dans le cadre d'une prestation en interne ou externalisée.
    Il travaille seul ou en équipe, sous la responsabilité et la supervision de sa hiérarchie. Il organise son travail en fonction des consignes reçues et rend compte régulièrement de son activité.
    Il respecte le confort du client lors de ses interventions et adapte son comportement en présence du client. Il fait preuve de discrétion et respecte les règles de confidentialité. L'emploi exige une station debout prolongée avec un rythme de travail soutenu et des pics d'activité. Les horaires sont continus avec une amplitude hebdomadaire englobant les week-ends et les jours fériés.


    Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification


    1. Entretenir les chambres et contribuer à l'amélioration du service client :
    Entretenir les chambres et les lieux de circulation du service des étages.
    Approvisionner et maintenir en état de propreté les offices de stockage.
    Contribuer au suivi et à la fidélisation du client.
    2. Entretenir les lieux dédiés aux clients et contribuer au service petit déjeuner :
    Entretenir les lieux publics, les lieux spécifiques et les locaux de service.
    Contribuer au service du petit déjeuner.
    Collaborer à la fin de service du petit déjeuner.


    Secteurs d'activités et types d'emploi accessibles par le détenteur du titre


    -hôtels et résidences de tourisme ;
    -hôtels ;
    -résidences hôtelières ;
    -hôtellerie de plein air ;
    -villages vacances ;
    -hostels ;
    -résidences séniors et maisons de retraite non médicalisées ;
    -sociétés assurant l'externalisation du nettoyage ;
    -femme de chambre ;
    -valet de chambre ;
    -employé d'étages ;
    -personnel d'étages ;
    -employé de service ;
    -équipier ;
    -lingère.


    Codes ROME


    G1501 Personnel d'étage.
    G1502 Personnel polyvalent d'hôtellerie.


    Réglementation de l'activité


    Sans objet.


    Autorité responsable de la certification


    Ministère chargé de l'emploi.


    Bases légales et réglementaires


    Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants ;
    Arrêté du 22 décembre 2015 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
    Arrêté du 21 juillet 2016 portant règlement général des sessions d'examen pour l'obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 25 février 2019.


Pour la ministre et par délégation :

Le chef de la mission des politiques de certifications professionnelles par intérim,

R. Johais