Arrêté du 29 mars 2018 relatif au titre professionnel de responsable de coordination touristique territoriale




Arrêté du 29 mars 2018 relatif au titre professionnel de responsable de coordination touristique territoriale

NOR: MTRD1806418A
Version consolidée au 16 juillet 2019


La ministre du travail,
Vu les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Vu l'arrêté du 18 janvier 2013 relatif au titre professionnel d'animateur de tourisme local ;
Vu l'arrêté du 22 décembre 2015 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences du titre professionnel de responsable de coordination touristique territoriale ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de responsable de coordination touristique territoriale ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative du tourisme, loisirs, hôtellerie, restauration du 15 février 2018,
Arrête :


Le titre professionnel de responsable de coordination touristique territoriale est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de trois ans à compter du 1er août 2018.
Il est classé au niveau III de la nomenclature des niveaux de formation et dans les domaines d'activité 334p (code NSF).

Le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences et le référentiel de certification du titre professionnel sont disponibles sur le site http://travail-emploi.gouv.fr/.


Le titre professionnel est composé des quatre blocs de compétences qui suivent :
1. Coordonner le développement marketing d'un territoire.
2. Assurer la faisabilité financière d'une action touristique.
3. Contribuer au développement de la démarche qualité de l'accueil touristique.
4. Mettre en œuvre des projets touristiques durables sur un territoire.
Ces blocs de compétences sont sanctionnés par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 22 décembre 2015 modifié.


Les titulaires des certificats de compétences professionnelles obtenus antérieurement à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté sont réputés avoir obtenu les certificats de compétences professionnelles mentionnés au précédent article selon le tableau figurant ci-dessous :


TITRE PROFESSIONNEL
Animateur de tourisme local
(arrêté du 18 janvier 2013)

TITRE PROFESSIONNEL
Responsable coordination touristique territoriale
(présent arrêté)

Organiser l'offre touristique d'un territoire

Coordonner le développement marketing d'un territoire

Assurer la promotion touristique d'un territoire

Participer à la compétitivité numérique d'un territoire touristique

Aucune correspondance

Aucune correspondance

Assurer la faisabilité financière d'une action touristique

Aucune correspondance

Contribuer au développement de la démarche qualité de l'accueil touristique

Aucune correspondance

Mettre en œuvre des projets touristiques durables sur un territoire


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    ANNEXE
    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


    Intitulé : responsable de coordination touristique territoriale.
    Ancien intitulé : animateur (trice) de tourisme local.
    Niveau III.
    Code NSF : 334p.


    Résumé du référentiel d'emploi


    Le responsable de coordination touristique territoriale fédère et accompagne les acteurs du tourisme ou en lien avec le secteur, afin d'accroître la qualité de l'accueil et l'attractivité du territoire, d'optimiser le nombre de visiteurs et les ressources induites et de valoriser les atouts du territoire dans le cadre d'un développement durable. Il respecte la politique territoriale et tient compte des attentes et des modes de consommation de la clientèle et des intérêts de la population locale.
    Pour développer l'attractivité du territoire et à partir d'une analyse de ses atouts et de ses contraintes, le responsable de coordination touristique territoriale participe à la promotion du territoire dans son ensemble, en veillant à la représentation des sites confidentiels. Il contribue à la réalisation du plan de communication multimédia. Il assure une veille marketing régulière et accompagne les opérateurs à la création ou l'amélioration d'offres touristiques en identifiant les forces et les faiblesses des prestations et les attentes des clientèles ciblées. Il coordonne la conception d'offres multi partenariales.
    Le responsable de coordination touristique territoriale conseille les opérateurs pour la réalisation du prévisionnel de gestion d'une action, en tenant compte de leur situation économique et de leur stratégie. Il détermine le point d'équilibre et définit des indicateurs de suivi de l'action touristique.
    Il préconise des actions pour assurer ou améliorer la rentabilité d'un projet et aide au montage d'un dossier de demande financière.
    Il actualise en permanence sa connaissance des possibilités de financement d'actions touristiques afin d'apporter des solutions individualisées aux opérateurs.
    Afin d'inciter les acteurs à développer leur démarche qualité et de viser l'obtention de labels ou de classements, le responsable de coordination touristique territoriale propose des accompagnements individuels, des ateliers collectifs ou des formations. Il est à l'écoute des acteurs, les informe à propos de l'évolution des demandes de la clientèle et des tendances émergentes. Il les assiste dans l'élaboration de dossiers de labélisation ou de classement et dans l'exploitation de questionnaires en français et en anglais. Il apporte son conseil pour valoriser la qualité des prestations dans les médias et sur le Web.
    Le responsable de coordination touristique territoriale repère les partenaires susceptibles de participer à une action touristique et sollicite leur adhésion. Il participe à la programmation des phases du projet ou de l'évènementiel et coordonne les équipes de salariés et de bénévoles impliquées. Il informe régulièrement les partenaires et les participants de l'avancement du projet, se tient à leur disposition et veille à maintenir leur motivation tout au long du projet. Il mobilise la participation de chacun en fonction de ses compétences et de ses disponibilités. Le responsable de coordination touristique territoriale contribue à la gestion administrative du projet dans le respect des règles et délais obligatoires.
    Dans l'exercice de ses activités, le responsable de coordination touristique territoriale utilise l'anglais au niveau B2 du cadre européen de référence des langues.
    Le responsable de coordination touristique territoriale travaille sous l'autorité d'un responsable hiérarchique ou d'un élu auquel il rend compte. Il est autonome dans l'organisation du travail collaboratif avec les prestataires.
    Le responsable de coordination touristique territoriale travaille avec de nombreux partenaires institutionnels et professionnels dont les modes de fonctionnement et les objectifs peuvent être différents. Il travaille dans le souci de la réussite commune et facilite la compréhension mutuelle des partenaires.
    L'emploi nécessite de nombreux déplacements sur le territoire. En fonction des actions, le responsable de coordination touristique territoriale peut travailler le week-end, les jours fériés ou en soirée. Il est impliqué dans la mise en œuvre de plusieurs projets simultanés et il est souvent sollicité par les différents partenaires.


    Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification
    1. Coordonner le développement marketing d'un territoire


    Réaliser un diagnostic de territoire et une étude de marché touristique.
    Accompagner les opérateurs dans la création, l'organisation et la commercialisation multicanal d'offres touristiques.
    Promouvoir un territoire et ses offres touristiques en français et en anglais.


    2. Assurer la faisabilité financière d'une action touristique


    Evaluer la faisabilité et le développement économique d'une structure ou d'une action touristique.
    Accompagner les acteurs du territoire au montage d'un dossier financier et à la recherche de financements.


    3. Contribuer au développement de la démarche qualité de l'accueil touristique


    Accompagner le développement de la qualité et de la réputation du territoire et de ses prestataires touristiques pour une clientèle francophone et anglophone.
    Accompagner les opérateurs du tourisme pour l'obtention et la mise en œuvre d'un label ou d'un classement.


    4. Mettre en œuvre des projets touristiques durables sur un territoire


    Conduire un projet de développement touristique ou un événementiel avec un réseau de partenaires.
    Gérer des équipes de salariés et de bénévoles sur un territoire.
    Gérer, suivre et présenter des dossiers de développement touristique.


    Secteurs d'activités et types d'emplois accessibles par le détenteur du titre


    -les offices de tourisme, bureaux d'information touristique ;
    -les collectivités territoriales dont EPCI ;
    -les CDT/ CRT ;
    -les sociétés d'économie mixte ;
    -les agences d'attractivité ;
    -les associations de développement économique ;
    -les fédérations des opérateurs du tourisme ;
    -les agences réceptives ;
    -les parcs naturels régionaux ;
    -les sites et lieux de visite ;
    -les maisons de pays ;
    -les maisons thématiques ;
    -les chambres consulaires ;
    -les centres de congrès, parcs des expositions ;
    -les opérateurs touristiques (hébergeurs, bases de loisirs, transporteurs) ;
    -les agences/ associations d'évènementiels ;
    -les associations de tourisme, d'écotourisme, de promotion d'itinéraires ;
    -les CPIE, associations d'éducation à l'environnement ;
    -les chaînes volontaires (hôtellerie, camping) ;
    -les regroupements d'opérateurs (gîtes) ;
    -les consultants ;
    -les opérateurs culturels ;
    -animateur de tourisme local ;
    -chargé de mission tourisme ;
    -chargé de mission développement du tourisme local ;
    -chargé de mission promotion et valorisation du tourisme local ;
    -chargé de mission développement économique et touristique ;
    -chargé de la coordination touristique ;
    -responsable de projets de développement touristique ;
    -responsable de promotion et de valorisation du tourisme local ;
    -responsable de coordination touristique territoriale ;
    -chargé d'études tourisme ;
    -chef de projets tourisme ;
    -consultant tourisme ;
    -coordinateur du développement touristique territorial ;
    -chargé d'études développement touristique ;
    -responsable de projets de développement touristique ;
    -responsable de bureau d'information touristique ;
    -responsable d'office de tourisme ;
    -conseiller technique tourisme.


    Code Rome :
    G1102-Promotion du tourisme local.
    Réglementation de l'activité :
    Sans objet.
    Autorité responsable de la certification : ministère du travail.
    Bases légales et réglementaires :
    Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants ;
    Arrêté du 22 décembre 2015 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
    Arrêté du 21 juillet 2016 portant règlement général des sessions d'examen pour l'obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 29 mars 2018.


Pour la ministre et par délégation :

Le chef de la mission des politiques de certification professionnelle,

M. Charbit