Avis de vacance d'emploi de conseiller ou conseillère pour les affaires sociales

JORF n°0012 du 15 janvier 2020
texte n° 142



Avis de vacance d'emploi de conseiller ou conseillère pour les affaires sociales

NOR: PRMG2000848V
ELI: Non disponible


L'emploi de conseiller ou conseillère pour les affaires sociales (CAS), secteur « travail - emploi - affaires sociales », à la Représentation permanente de la France auprès de l'Union européenne (RPFUE) à Bruxelles, est vacant depuis le 1er janvier 2020.
Le conseiller ou la conseillère pour les affaires sociales a pour fonction de représenter la France dans les enceintes formelles de négociation européennes sur les questions relevant des politiques publiques européennes dans les domaines cités. Le conseiller ou la conseillère intègre le pôle des affaires sociales de la RPUE, qui comprend également une conseillère chargée des questions de santé, un conseiller-adjoint chargé des questions d'inclusion et d'égalité femmes-hommes et deux assistants.
L'ensemble du réseau des conseillers pour les affaires sociales est rattaché à la délégation aux affaires européennes et internationales (DAEI) des ministères chargés des affaires sociales.
Sous l'autorité hiérarchique de l'ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès de l'Union européenne à Bruxelles et fonctionnelle du représentant permanent adjoint, en lien avec le secrétariat général aux affaires européennes (SGAE) et les départements ministériels responsables, le conseiller ou la conseillère contribue, dans un cadre interministériel, à la mise en œuvre de la politique européenne de la France dans un champ thématique large et diversifié sur les dossiers communautaires en matière de questions sociales, travail et emploi : droit du travail (fraude au détachement, suivi des travaux de l'Autorité européenne du travail AET, santé et sécurité au travail…), coordination des règlements de sécurité sociale, volet social du Semestre européen, dialogue social européen, convergence sociale européenne, mise en œuvre du socle européen des droits sociaux, etc.
Porte-parole au groupe des questions sociales (GQS) du conseil et représentant la France au sein des groupes de travail du conseil compétents, le/la conseiller ou conseillère assure la préparation des Coreper I et des conseils des ministres relevant de son champ. Le conseiller ou la conseillère est responsable, à son niveau, du suivi de l'ensemble des aspects liés aux dossiers de son portefeuille (travaux au sein de la commission, du Parlement européen, débat d'idées dans les cercles de réflexion bruxellois…).
Le conseiller ou la conseillère doit veiller par ailleurs à maintenir une parfaite synergie avec les autres secteurs de la Représentation permanente avec lesquels le champ social comporte de multiples interfaces.
Le conseiller ou la conseillère sera particulièrement mobilisé par la préparation de la prochaine présidence française de l'Union européenne (PFUE 2022) et sera chargé de la présidence des groupes du conseil relevant de son champ au 1er semestre 2022.
Compte tenu de l'importance stratégique de ce poste, des responsabilités spécifiques inhérentes au travail dans les enceintes de négociation européennes et des objectifs assignés aux CAS, le titulaire de ce poste, appartenant de préférence à un corps supérieur de la fonction publique, devra réunir le maximum possible des critères suivants :


- connaissance approfondie des domaines et des administrations de l'ensemble des ministères sociaux ;
- connaissance approfondie des questions européennes et du fonctionnement des institutions de l'Union européenne ;
- sens de la négociation ;
- excellente capacité d'analyse et de synthèse ;
- bonnes capacités rédactionnelles ;
- solides qualités relationnelles et capacité à créer et entretenir des réseaux d'interlocuteurs.


Une expérience du travail en milieu international serait un atout pour le poste.
Le candidat ou la candidate doit pouvoir impérativement travailler et négocier en langue anglaise. La connaissance d'une langue communautaire supplémentaire serait appréciée.
La durée du mandat de CAS est prévue pour 3 ans.
Des renseignements complémentaires peuvent, le cas échéant, être obtenus auprès de Mme Christiane Labalme, déléguée aux affaires européennes et internationales (courriel : christiane.labalme@sg.social.gouv.fr), de Mme Elvire Aronica, déléguée adjointe aux affaires européennes et internationales (courriel : elvire.aronica@sg.social.gouv.fr) ou de M. Jean Thiébaud, chef de cabinet (courriel : jean.thiebaud@sg.social.gouv.fr).
Les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae, doivent être transmises, revêtues du visa hiérarchique, dans un délai de trente jours à compter de la date de publication du présent avis au Journal officiel, par courriel uniquement à l'adresse : DRH-ESD@sg.social.gouv.fr, en mettant en copie la DAEI (Mme Labalme, Mme Aronica et M. Thiébaud).