Arrêté du 15 avril 2019 portant création de la spécialité « Métiers du plâtre et de l'isolation » de certificat d'aptitude professionnelle et fixant ses modalités de délivrance

JORF n°0188 du 14 août 2019
texte n° 21




Arrêté du 15 avril 2019 portant création de la spécialité « Métiers du plâtre et de l'isolation » de certificat d'aptitude professionnelle et fixant ses modalités de délivrance

NOR: MENE1911317A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2019/4/15/MENE1911317A/jo/texte


Le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse,
Vu le code de l'éducation, notamment ses articles D. 337-1 à D. 337-25-1 ;
Vu l'arrêté du 8 novembre 2012 relatif aux diplômes professionnels relevant des dispositions du code du travail relatives à l'utilisation des équipements de travail mis à disposition pour des travaux temporaires en hauteur ;
Vu l'arrêté du 23 juin 2014 relatif à l'obtention de dispenses d'unités aux examens du certificat d'aptitude professionnelle et du brevet d'études professionnelles ;
Vu l'arrêté du 24 juillet 2015 fixant les conditions d'habilitation à mettre en œuvre le contrôle en cours de formation en vue de la délivrance du certificat d'aptitude professionnelle, du baccalauréat professionnel, du brevet professionnel, de la mention complémentaire, du brevet des métiers d'art et du brevet de technicien supérieur ;
Vu l'arrêté du 10 mai 2017 fixant les conditions dans lesquelles les candidats ajournés aux examens du brevet d'études professionnelles et du certificat d'aptitude professionnelle peuvent conserver des notes qu'ils ont obtenues ;
Vu l'arrêté du 21 novembre 2018 relatif à l'organisation et aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au certificat d'aptitude professionnelle ;
Vu l'arrêté du 15 janvier 2019 relatif aux diplômes professionnels délivrés par le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse et aux brevets de techniciens supérieurs permettant la délivrance de l'autorisation d'intervention à proximité des réseaux (AIPR) ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative « bâtiment, travaux publics, matériaux de construction » en date du 17 janvier 2019,
Arrête :


Il est créé la spécialité « Métiers du plâtre et de l'isolation » de certificat d'aptitude professionnelle dont la définition et les conditions de délivrance sont fixées par le présent arrêté.
Sa présentation synthétique fait l'objet d'une annexe introductive jointe au présent arrêté.


Les référentiels des activités professionnelles et de compétences sont définis en annexe I du présent arrêté qui comporte l'annexe I a relative au référentiel des activités professionnelles, l'annexe I b relative au référentiel de compétences et l'annexe I c relative au lexique.


Les compétences relatives à l'intervention à proximité des réseaux définies en annexe II de l'arrêté du 15 janvier 2019 relatif aux diplômes professionnels délivrés par le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse et aux brevets de techniciens supérieurs permettant la délivrance de l'autorisation d'intervention à proximité des réseaux (AIPR) complètent les compétences définies en annexes du présent arrêté.
Les compétences définies en annexe II de l'arrêté du 15 janvier 2019 précité sont évaluées au cours des épreuves professionnelles.


Le référentiel d'évaluation est fixé par l'annexe III du présent arrêté et comprend l'annexe III a relative aux unités constitutives du diplôme, l'annexe III b relative au règlement d'examen et l'annexe III c relative à la définition des épreuves.


Les horaires applicables sous statut scolaire sont fixés par le tableau annexé à l'arrêté du 21 novembre 2018 susvisé.
La préparation à cette spécialité de certificat d'aptitude professionnelle comporte une période de formation en milieu professionnel de14 semaines définie en annexe II du présent arrêté.


Chaque candidat précise au moment de son inscription s'il se présente à l'examen sous la forme globale ou progressive, conformément aux dispositions des articles D. 337-9 et D. 337-10 du code de l'éducation.
Dans le cas de la forme progressive, il précise les épreuves qu'il souhaite présenter à la session pour laquelle il s'inscrit.
Lors de son inscription, il précise également s'il souhaite se présenter à l'épreuve facultative.
En outre, lors de la confirmation d'inscription, les candidats doivent fournir une attestation de formation relative à l'utilisation des échafaudages de pied, conformément à la règlementation R. 408 de la Caisse nationale d'assurance maladie et des travailleurs salariés (CNAMT), annexe 5.
En l'absence de cette attestation, les candidats ne seront pas admis à se présenter à l'examen.


Les correspondances entre les épreuves de l'examen organisé conformément à l'arrêté du 1er août 2002 modifié et les épreuves de l'examen organisé conformément aux dispositions du présent arrêté sont précisées en annexe IV du présent arrêté.
Toute note obtenue aux épreuves de l'examen passé selon les dispositions de l'arrêté du 1er août 2002 modifié précité est, à la demande du candidat et pour sa durée de validité, reportée sur l'unité correspondante de l'examen organisé selon les dispositions du présent arrêté.


La première session d'examen de la spécialité « Métiers du plâtre et de l'isolation » de certificat d'aptitude professionnelle organisée conformément aux dispositions du présent arrêté aura lieu en 2021.


La dernière session d'examen du certificat d'aptitude professionnelle « Plâtrier Plaquiste » organisée conformément aux dispositions de l'arrêté du 1er août 2002 modifié précité aura lieu en 2020. A l'issue de cette session, l'arrêté précité est abrogé.


Le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs d'académie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    ANNEXES
    ANNEXE INTRODUCTIVE



    Vous pouvez consulter l'intégralité du texte avec ses images à partir de l'extrait du Journal officiel électronique authentifié accessible en bas de page


    Spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation
    de certificat d'aptitude professionnelle


    SOMMAIRE


    ANNEXE I. - Référentiels des activités professionnelles et de compétences
    I a : Référentiel des activités professionnelles
    I b : Référentiel de compétences
    I c : Lexique
    ANNEXE II. - Période de formation en milieu professionnel
    ANNEXE III. - Référentiel d'évaluation
    III a : Unités constitutives du diplôme
    III b : Règlement d'examen
    III c : Définition des épreuves
    ANNEXE IV. - Tableau de correspondance entre épreuves ou unités

  • Annexe


    Tableau synthétique - Activités - Blocs de compétences - Unités
    Spécialité de Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle


    Activités

    Bloc de compétences

    Unité
    professionnelle

    COMMUNICATION
    PRÉPARATION

    Bloc 1 : Étude et préparation d'une intervention
    - Compléter et transmettre des documents.
    - Décoder un dossier technique.
    - Choisir les matériels et les outillages.

    UP1
    Étude et préparation d'une intervention

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'UN OUVRAGE COURANT

    Bloc 2 : Réalisation et contrôle d'un ouvrage courant
    - Traduire graphiquement une partie d'ouvrage simple
    - Organiser son intervention et son poste de travail.
    - Sécuriser son intervention.
    - Déconstruire, déposer, démonter des éléments d'ouvrage.
    - Implanter un ouvrage.
    - Construire des ouvrages en plaques de plâtre sur ossature.
    - Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage.
    - Réaliser un doublage en complexe isolant.
    - Réaliser une isolation thermo-acoustique intérieure.
    - Traiter les joints et réaliser les enduits de finition.
    - Mettre en œuvre un plafond modulaire.
    - Contrôler la conformité des travaux et des ouvrages.
    - Replier le chantier.

    UP2
    Réalisation et contrôle d'un ouvrage courant

    RÉALISATION
    DE TRAVAUX SPÉCIFIQUES

    Bloc 3 : Réalisation de travaux spécifiques
    - Échanger, rendre compte oralement.
    - Monter, démonter et utiliser des échafaudages.
    - Construire un ouvrage en carreaux de plâtre ou de terre cuite.
    - Construire un ouvrage en briques plâtrières.
    - Réaliser des enduits de plâtre.

    UP3
    Réalisation
    de travaux
    spécifiques

    Français
    - Entrer dans l'échange oral : écouter, réagir, s'exprimer
    - Entrer dans l'échange écrit : lire, analyser, écrire
    - Devenir un lecteur compétent et critique
    - Confronter des savoirs et des valeurs pour construire son identité culturelle.
    Histoire-Géographie et Enseignement moral et civique
    - Appréhender la diversité des sociétés et la richesse des cultures
    - Repérer la situation étudiée dans le temps et dans l'espace
    - Relever, classer et hiérarchiser les informations contenues dans un document selon des critères donnés
    - Acquérir une démarche citoyenne à partir de son environnement quotidien

    UG1
    Français, Histoire-Géographie
    et Enseignement moral et civique

    - Rechercher, extraire et organiser l'information.
    - Proposer, choisir, exécuter une méthode de résolution ou un protocole opératoire en respectant les règles de sécurité.
    - Expérimenter.
    - Critiquer un résultat, argumenter.
    - Rendre compte d'une démarche, d'un résultat, à l'oral ou à l'écrit.

    UG2 Mathématiques-Physique - Chimie

    Compétences de niveau 3 du référentiel de compétences attendues
    - Réaliser une performance motrice maximale
    - Se déplacer en s'adaptant à des environnements variés et incertains
    - Réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique
    - Conduire et maîtriser un affrontement individuel ou collectif
    - Respecter les règles de vie collective et assumer les différents rôles liés à l'activité

    UG3 Éducation
    physique et sportive

    Compétences de niveau A2 du CECRL
    - S'exprimer oralement en continu
    - Interagir en langue étrangère
    - Comprendre un document écrit rédigé en langue étrangère

    UG4 Langue vivante obligatoire : anglais

  • Annexe


    ANNEXE I
    RÉFÉRENTIELS DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ET DE COMPÉTENCES
    ANNEXE I a
    RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES
    Spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle


    CONTEXTE PROFESSIONNEL
    A. - Domaines d'intervention


    Le titulaire de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle (CAP) exerce ses compétences sous le contrôle de sa hiérarchie dans le domaine des bâtiments neufs ou en réhabilitation, dans le cadre de la construction de logements, de bureaux, de commerces ou de bâtiments industriels.
    Les métiers du plâtre et de l'isolation évoluent régulièrement en fonction des nouvelles réglementations. Notamment dans le cadre de la transition énergétique, elles exigent de construire des bâtiments toujours plus performants. Cela implique la mise sur le marché de produits nouveaux nécessitant une évolution permanente des compétences pour leur mise en œuvre.
    Les ouvrages à réaliser dans le secteur du plâtre et de l'isolation doivent souvent assurer, au-delà du seul aspect esthétique, des fonctions spécifiques (thermiques, acoustiques, protection incendie, etc.) et dans des conditions particulières (sollicitation aux chocs, humidité, grande hauteur).
    De par la nature de ses activités, le titulaire de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de CAP conduit couramment ses opérations sur site en co-activité avec les autres corps de métiers.


    B. - Conditions générales d'exercice du métier
    B-1. Situation d'exercice


    Le titulaire de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de CAP exerce ses activités en toute sécurité pour lui et son environnement et trouve son emploi dans toutes les entreprises des secteurs suivants :


    - la plâtrerie dite « sèche » : mise en œuvre de plaques de plâtre ou assimilés sur ossatures, de complexes de doublage, de carreaux de plâtre, de cloisons alvéolaires, de carreaux de terre cuite, de carreaux de béton cellulaire, etc., y compris le traitement des joints et des finitions ;
    - la plâtrerie traditionnelle : mise en œuvre de briques plâtrières, réalisation d'enduit en plâtre traditionnel, allégé, projeté et décoratif ;
    - les plafonds modulaires ;
    - l'isolation intérieure thermique et acoustique.


    Il contribue à l'aménagement intérieur des bâtiments (plafonds, cloisons, contre-cloisons, doublages, gaines techniques) par la construction d'ouvrages alliant des performances thermiques, acoustiques, antieffraction, participant à la protection incendie, à la finition et à la décoration.
    Il exerce son activité sur les instructions de sa hiérarchie et en relation avec les autres intervenants dans l'acte de construire.
    Par son savoir-faire et son attitude professionnelle, il participe à la valorisation de l'image du métier et de l'entreprise.
    Il est amené à effectuer des travaux en hauteur sur échafaudage, sur plateforme individuelle roulante (PIR). Il peut aussi être amené à utiliser une plateforme élévatrice mobile personnelle (PEMP).


    B-2. Autonomie


    Le titulaire de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de CAP fait preuve d'autonomie dans l'exécution des tâches qui lui sont confiées, dans la limite des instructions de sa hiérarchie. Il choisit les outils adaptés et utilise les moyens d'exécution mis à sa disposition pour garantir la qualité de sa réalisation et le respect du délai donné. Il est également capable de travailler en équipe quand la nature de l'activité le justifie. Il applique les modes opératoires donnés. Il doit rendre compte oralement à sa hiérarchie de la réalisation des tâches qui lui sont confiées. D'autre part, il possède des connaissances de l'outil numérique lui permettant de rechercher des solutions techniques et communiquer avec son responsable.
    Il prend en compte les procédures de qualité de l'entreprise et les exigences liées au respect de l'environnement.


    B-3. Responsabilité


    Sur les sites d'interventions, il respecte les mesures relatives à la qualité, la sécurité et à l'environnement (QSE). Il applique les mesures de prévention des risques professionnels prévues et doit identifier les dangers non prévus, alerter et appliquer les consignes de sa hiérarchie. Il est responsable de la bonne réalisation des travaux qui lui sont confiés au regard du cahier des charges fourni, des exigences réglementaires, sécuritaires, normatives, environnementales et esthétiques.


    C. - Perspective d'évolution dans l'emploi
    C-1. Positionnement


    Le titulaire de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de CAP atteste d'un premier niveau de qualification dont les compétences professionnelles vont lui permettre d'accéder à un emploi d'ouvrier professionnel.


    C-2. Poursuite de formation


    Il peut poursuivre sa formation initiale en s'engageant dans la préparation d'une certification complémentaire ou d'un diplôme de niveau supérieur. Il peut aussi accéder à des niveaux de qualification plus élevés, notamment dans le cadre de la formation tout au long de la vie.
    Au terme d'un temps de pratique professionnelle, le titulaire de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de CAP est pleinement opérationnel.


    C-3. Evolution dans l'emploi


    En fonction de ses attentes, de son expérience, de ses aptitudes et de la structure de l'entreprise, le titulaire de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de CAP peut évoluer vers la fonction de chef d'équipe. Il peut à moyen terme créer ou reprendre une entreprise artisanale.


    Tableau des activités et tâches professionnelles


    Niveau d'implication

    ACTIVITÉS

    TÂCHES

    1

    2

    3

    COMMUNICATION

    T1 : Prendre connaissance des informations liées à son intervention

    X

    T2 : Communiquer avec son équipe et son responsable

    X

    T3 : Renseigner et transmettre des documents d'intervention

    X

    PRÉPARATION

    T4 : Organiser son intervention en adoptant une attitude éco-responsable

    X

    T5 : Préparer et vérifier les matériels et les outillages

    X

    T6 : Préparer l'approvisionnement des matériaux pour son intervention

    X

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'UN OUVRAGE
    COURANT

    T7 : Déconstruire, déposer, démonter des éléments du second œuvre

    X

    T8 : Réceptionner un support, implanter son ouvrage

    X

    T9 : Construire des ouvrages en plaques sur ossature

    X

    T10 : Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage

    X

    T11 : Mettre en œuvre un complexe de doublage

    X

    T12 : Mettre en œuvre une isolation thermo-acoustique intérieure

    X

    T13 : Traiter les joints et réaliser les enduits de finition

    X

    T14 : Mettre en œuvre un plafond modulaire

    X

    T15 : Contrôler la qualité des travaux et des ouvrages

    X

    T16 : Replier le chantier

    X

    RÉALISATION
    DE TRAVAUX SPÉCIFIQUES

    T17 : Monter et utiliser un échafaudage de pied et roulant

    X

    T18 : Construire des ouvrages en carreaux de plâtre ou de terre cuite

    X

    T19 : Construire des ouvrages en briques plâtrières

    X

    T20 : Réaliser des enduits de plâtre

    X


    Niveau d'implication : pour chacune des tâches issues des activités de référence, le titulaire de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de CAP est impliqué à différents niveaux définis ci-dessous :


    Niveau

    Définition du niveau d'implication

    1

    Connaissances et savoir-faire minimaux : le titulaire du diplôme lit, observe, interprète et assiste sans assumer personnellement la responsabilité des activités menées en équipe.

    2

    Connaissances et savoir-faire partiels : le titulaire du diplôme participe sous contrôle ponctuel en étant partiellement responsable de l'exécution de tâches simples.

    3

    Connaissances et savoir-faire approfondis : le titulaire du diplôme intervient seul ou en équipe, en toute autonomie dans la réalisation d'une tâche simple.


    Activité A1

    COMMUNICATION

    Tâche
    T1

    T1 : Prendre connaissance des informations liées à son intervention

    Niveau d'implication : 2

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes écrites et/ou orales ;
    - Informations techniques et extrait des règles d'exécution concernant l'activité à effectuer (pièces graphiques, pièces écrites, données numériques, etc.) ;
    - Fiches techniques des matériels, des matériaux et des équipements de travail et de protection disponibles ;
    - Informations relatives au chantier et à son entreprise ;
    - Informations relatives à la manière d'agir dans un groupe, une équipe de façon positive et citoyenne.
    Contexte d'intervention :
    - En équipe ou avec son responsable, à l'atelier ou sur le chantier.

    Résultats attendus :
    - L'ensemble des informations recueillies permet une mise en œuvre en adéquation avec le travail demandé ;
    - Les points à éclaircir sur le travail sont exprimés avant leur exécution, à travers un message réactif et clair ;
    - Les dimensions relatives au travail collaboratif et citoyen sont prises en compte.


    Activité A1

    COMMUNICATION

    Tâche
    T2

    T2 : Communiquer avec son équipe et son responsable

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Fiches techniques des matériels, des matériaux, des équipements de travail et de protection disponibles ;
    - Extrait des règles d'exécution ;
    - Consignes écrites et orales ;
    - Outils de communication traditionnels et numériques.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie à l'entreprise ou sur le chantier.

    Résultats attendus :
    - La communication orale ou écrite est régulière et systématique ;
    - Le message transmis à son interlocuteur est compréhensible ;
    - Les consignes reçues sont comprises et appliquées ;
    - Les fiches d'intervention sont dument complétées et transmises ;
    - Le vocabulaire technique est adapté.


    Activité A1

    COMMUNICATION

    Tâche
    T3

    T3 : Renseigner et transmettre des documents d'intervention

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie ;
    - Documents internes de l'intervention : bons de livraison, besoins journaliers en matériaux et matériels, fiches d'heures, etc. ;
    - Documents de réalisation de l'intervention : maquette numérique, plans, croquis, etc. ;
    - Fiches techniques des matériaux ;
    - Outils de communication et supports numériques.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie sur le chantier, à l'entreprise et chez le fournisseur.

    Résultats attendus :
    - Les consignes sont comprises et appliquées ;
    - Les informations collectées sont complètes, précises et justes ;
    - Les documents liés à l'intervention sont renseignés, transmis et exploitables.


    Activité A2

    PRÉPARATION

    Tâche
    T4

    T4 : Organiser son intervention en adoptant une attitude éco-responsable

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie ;
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Équipements de travail et de protection ;
    - Matériels, outillages, moyens de manutention ;
    - Matériaux et consommables.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable, à l'atelier et sur le chantier.

    Résultats attendus :
    - L'organisation du poste de travail permet la bonne exécution des travaux dans le respect des règles de sécurité et de protection de la santé ;
    - Les contraintes (espaces, co-activité, stockage, délais, etc.) sont prises en compte ;
    - L'outillage et les matériels sont adaptés à l'intervention et leur état de fonctionnement est vérifié tout au long du déroulement du chantier ;
    - Le poste de travail est maintenu et rendu propre.


    Activité A2

    PRÉPARATION

    Tâche
    T5

    T5 : Préparer et vérifier les matériels et les outillages

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie ;
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, modes opératoires, croquis, quantitatifs, bon de commande, bon de livraison, planning d'intervention, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Matériels et outillages disponibles à l'entreprise ;
    - Notices des matériels, des équipements de travail et de protection ;
    - Conditions d'utilisation des matériels, outillages, moyens de manutention disponibles ;
    - Outils de communication et supports numériques.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable, à l'atelier.

    Résultats attendus :
    - Le choix des matériels et outillages est adapté à l'intervention ;
    - L'état des matériels et outillages est vérifié.


    Activité A2

    PRÉPARATION

    Tâche
    T6

    T6 : Préparer l'approvisionnement des matériaux pour son intervention

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier de chantier fourni par son responsable : plans, croquis, données numériques, etc. ;
    - Fiches techniques des matériaux ;
    - Bon de commande et bon de livraison des matériaux ;
    - Consignes écrites et orales.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie à l'entreprise ou sur le chantier.

    Résultats attendus :
    - Les quantités de matériaux nécessaires sont vérifiées ;
    - L'approvisionnement en matériaux permet de réaliser l'ouvrage prévu ;
    - Toute anomalie (matériaux défectueux, ne répondant pas au cahier des charges, etc.) est signalée à son responsable.


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'OUVRAGES COURANTS

    Tâche
    T7

    T7 : Déconstruire, déposer, démonter des éléments du second œuvre

    Niveau d'implication : 2

    Moyens et ressources disponibles :
    - Éléments du dossier de chantier fourni par son responsable :
    - plans des parties à déconstruire ;
    - réseaux électriques, de fluides, de gaz ;
    - données numériques issues du BIM ;
    - Extrait du PPSPS ;
    - Plan d'organisation et d'évacuation des déchets ;
    - Consignes écrites et orales.
    Contexte d'intervention :
    - En équipe avec son responsable sur le chantier et en entreprise.

    Résultats attendus :
    - L'intervention est organisée et se déroule en toute sécurité, pour les intervenants et le public ;
    - Les ouvrages à conserver en tout ou partie, les réseaux existants et les zones circonvoisines ne subissent pas de dommage ;
    - Les déchets ou les éléments réutilisables sont triés et évacués à mesure de l'avancement de la déconstruction ;
    - La zone de travail est propre, pendant et à la fin des travaux et l'activité terminée fait l'objet d'un autocontrôle ;
    - Tous les dysfonctionnements ou découvertes fortuites sont signalés à son responsable.


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'OUVRAGES COURANTS

    Tâche
    T8

    T8 : Réceptionner un support, implanter son ouvrage

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Matériels de mesure, de tracé et de contrôle ;
    - Trait de niveau à 1,00 m ;
    - Temps d'exécution alloué ;
    - Consignes écrites et orales de son responsable ;
    - Fiches techniques ;
    - Fiches de suivi, fiches d'autocontrôle ;
    - Outils de communication et supports numériques.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie sur le chantier ;
    - Implantation réalisée en autonomie pour un ouvrage simple ou en équipe pour un ouvrage complexe.

    Résultats attendus :
    - La surface d'implantation est propre et rend le tracé exploitable ;
    - Le tracé respecte la demande et s'adapte aux contraintes du chantier ;
    - Les écarts sont signalés et communiqués à son responsable ;
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés ;
    - L'activité terminée fait l'objet d'un autocontrôle et les exigences réglementaires sont respectées.


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'OUVRAGES COURANTS

    Tâche
    T9

    T9 : Construire des ouvrages en plaques sur ossature

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre, dessins de détail du projet décoratif ;
    - Temps d'exécution alloué ;
    - Consignes écrites et orales ;
    - Matériels, outils et matériaux, équipement de travail en hauteur, matériels de manutention.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable sur le chantier ;
    - Avec des intervenants d'autres corps de métiers.
    Ouvrages concernés :
    - Plafonds droits ou en rampant, en plaques de plâtre ou en plaques à enduire ;
    - Cloisons distributives, séparatives et contre-cloisons ;
    - Avec des performances permettant de répondre aux exigences techniques (acoustique, thermique, incendie, hydrique, grande hauteur, etc.)

    Résultats attendus :
    - L'ouvrage réalisé est conforme aux exigences et fait l'objet d'un autocontrôle ;
    - L'intervention est organisée et se déroule en toute sécurité. Les ouvrages existants ou déjà réalisés sont préservés ;
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés ;
    - La zone de travail est propre en permanence. Les déchets sont triés et évacués.


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'OUVRAGES COURANTS

    Tâche
    T10

    T10 : Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre ;
    - Temps d'exécution alloué avec les consignes écrites et orales ;
    - Matériels et outils, matériaux, matériels d'accès et équipement de travail en hauteur ;
    - Matériels de manutention.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable sur le chantier ;
    - Avec des intervenants d'autres corps de métiers.
    Ouvrages concernés :
    - Des cloisons distributives, des petits agencements.

    Résultats attendus :
    - L'ouvrage réalisé est conforme aux attendus et fait l'objet d'un autocontrôle ;
    - L'intervention est organisée et se déroule en toute sécurité. Les ouvrages existants ou déjà réalisés sont préservés. La zone de travail est propre en permanence. Les déchets sont triés et évacués. L'outillage et les équipements sont maintenus utilisables en permanence, l'approvisionnement en matériaux et l'attribution des matériels permettent la réalisation des travaux selon un stockage judicieux facilitant l'utilisation ;
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés.


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'OUVRAGES COURANTS

    Tâche
    T11

    T11 : Mettre en œuvre un complexe de doublage

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre ;
    - Temps d'exécution alloué ;
    - Consignes écrites et orales ;
    - Matériels, outils et matériaux, équipement de travail en hauteur, matériels de manutention.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable sur le chantier ;
    - Avec des intervenants d'autres corps de métiers ;
    - Avec des performances permettant de répondre aux exigences techniques (acoustique, thermique, incendie, hydrique, grande hauteur, etc.).

    Résultats attendus :
    - L'ouvrage réalisé est conforme aux attendus (cahier des charges, règles de mise en œuvre) et fait l'objet d'un autocontrôle ;
    - L'intervention est organisée et se déroule en toute sécurité. Les ouvrages existants ou déjà réalisés sont préservés ;
    - La zone de travail est propre, pendant et à la fin des travaux. Les déchets sont triés et évacués ;
    - L'outillage et les équipements sont maintenus utilisables en permanence ;
    - L'approvisionnement en matériaux et l'attribution des matériels permettent la réalisation des travaux. Un stockage judicieux facilite leur utilisation ;
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés.


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'OUVRAGES COURANTS

    Tâche
    T12

    T12 : Mettre en œuvre une isolation thermo-acoustique intérieure

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Consignes orales et écrites ;
    - Équipements de travail et de protection ;
    - Fiches techniques de matériels, outillages, matériaux et produits du secteur professionnel ;
    - Temps d'exécution alloué.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable sur le chantier ;
    - Avec des intervenants d'autres corps de métiers ;
    - Avec des performances permettant de répondre aux exigences techniques (acoustique, thermique, incendie, etc.).
    Techniques de mise en œuvre : par soufflage, par insufflation, par projection, par matériaux posés en panneaux ou en rouleaux (etc.).

    Résultats attendus :
    - L'ouvrage est conforme aux exigences techniques et règlementaires ;
    - Le déroulement des travaux est assuré en toute sécurité ;
    - Les conditions de mise en œuvre des matériaux sont respectées et les fonctions thermo-acoustiques de l'ouvrage sont assurées ;
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés ;
    - La zone de travail est maintenue propre en permanence, les déchets sont triés, évacués et l'ouvrage fait l'objet d'un autocontrôle régulier.


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'OUVRAGES COURANTS

    Tâche
    T13

    T13 : Traiter les joints et réaliser les enduits de finition

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre ;
    - Temps d'exécution alloué ;
    - Consignes écrites et orales ;
    - Matériels, outils et matériaux, produits pour le traitement des joints, bandes de renforts, de fractionnement, d'angles, etc. ;
    - Échantillons de finition : lissés, structurés, teintés, etc.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable sur le chantier ;
    - Avec des intervenants d'autres corps de métier.
    Ouvrages concernés : carreaux de terre cuite, de béton cellulaire, de plaque de plâtre, de plâtre, béton,...
    Application : manuellement ou mécaniquement.

    Résultats attendus :
    - L'ouvrage réalisé est conforme aux exigences techniques et règlementaires ;
    - Les bandes à joints, de renfort, de protection d'angles sont posées et traitées ;
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés ;
    - L'intervention est organisée et se déroule en toute sécurité ;
    - Les ouvrages existants ou déjà réalisés sont préservés ;
    - La zone de travail, le matériel et l'outillage sont maintenus en permanence propres, les déchets sont triés et évacués et l'ouvrage fait l'objet d'un autocontrôle régulier.


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'OUVRAGES COURANTS

    Tâche
    T14

    T14 : Mettre en œuvre un plafond modulaire

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier de définition du chantier fourni par son responsable ;
    - Descriptif, plans, extrait du PPSPS, calepinage, dessins de détail, projet décoratif, etc. ;
    - Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre ;
    - Un ouvrage support réceptionné et validé par son responsable ;
    - Temps d'exécution alloué ;
    - Consignes écrites et orales ;
    - Matériels, outils et matériaux, équipement de travail en hauteur et de protection individuelle.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable sur le chantier ;
    - Avec des intervenants d'autres corps de métiers ;
    - Avec des performances permettant de répondre aux exigences techniques (correction acoustique, isolation acoustique, thermique, hydrique, etc.).
    Ouvrages concernés : intérieurs (bureaux, salles de conférence, salle de sport, ateliers, etc.) et extérieurs (abris, auvents, etc.).
    Matériaux mis en œuvre : métal, fibres de bois, fibres minérales, plâtre, etc.

    Résultats attendus :
    - Les ouvrages existants sont préservés et le déroulement des travaux est assuré en toute sécurité ;
    - Les interventions des autres corps de métiers sont prises en compte ;
    - Les conditions et les précautions de mise en œuvre des matériaux sont respectées ;
    - L'ouvrage est conforme aux documents descriptifs et aux normes relatives à sa réalisation ;
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés et la zone de travail est maintenue propre, les déchets sont triés, évacués et l'ouvrage fait l'objet d'un autocontrôle régulier.


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'OUVRAGES COURANTS

    Tâche
    T15

    T15 : Contrôler la qualité des travaux et des ouvrages

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes écrites et orales de son responsable ;
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, extrait du PPSPS, calepinage, dessins de détail, projet décoratif, etc.) ;
    - Fiches techniques ;
    - Matériels de mesure, de tracé et de contrôle ;
    - Fiches de suivi, fiches d'autocontrôle ;
    - Outils de communication et supports numériques.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable sur le chantier.

    Résultats attendus :
    - Les contrôles réalisés permettent de poursuivre la réalisation des travaux ou la détection d'anomalies ;
    - Les équipements et matériels sont utilisés en sécurité ;
    - Les non-conformités sont transmises à son responsable.


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'OUVRAGES COURANTS

    Tâche
    T16

    T16 : Replier le chantier

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Liste de l'outillage et des matériels apportés sur le chantier ;
    - Protocole de repliement de l'entreprise ;
    - Consignes de tri et d'évacuation des déchets ;
    - Consignes écrites et orales.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable, à l'entreprise ou sur le chantier.

    Résultats attendus :
    - L'état du chantier permet la livraison des ouvrages au maître d'ouvrage ;
    - Les déchets sont triés et évacués selon les procédures ;
    - Les procédures de démontage des matériels sont respectées ;
    - Les outils et matériels sont rangés ou restitués et les dysfonctionnements ou détériorations signalés ;
    - Les matériaux sont reconditionnés, stockés en toute sécurité, en vue d'une utilisation ultérieure.


    Activité A4

    RÉALISATION DE TRAVAUX SPÉCIFIQUES

    Tâche
    T17

    T17 : Monter et utiliser un échafaudage de pied et roulant

    Niveau d'implication : 2

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de son responsable ;
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Équipements de travail et de protection, matériels et outillages ;
    - Plan de montage de l'échafaudage et les données de sécurité ;
    - L'autorisation de l'entreprise.
    Contexte d'intervention :
    - En équipe avec son responsable sur le chantier.

    Résultats attendus :
    - Le montage de l'échafaudage est conforme au plan de montage ou à la notice ;
    - L'utilisation de l'échafaudage respecte les règles de sécurité et de protection de la santé ;
    - Le démontage de l'échafaudage est conforme au plan de démontage ou à la notice ;
    - Le repliement et le stockage des éléments d'échafaudage sont assurés conformément aux consignes reçues.


    Activité A4

    RÉALISATION DE TRAVAUX SPÉCIFIQUES

    Tâche
    T18

    T18 : Construire des ouvrages en carreaux de plâtre ou de terre cuite

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre, dessins de détail du projet décoratif ;
    - Temps d'exécution alloué ;
    - Consignes écrites et orales.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable sur le chantier ;
    - Avec des intervenants d'autres corps de métiers ;
    - Avec des performances permettant de répondre aux exigences techniques (acoustique, thermique, hydrique, incendie, etc.).
    Ouvrages concernés : cloisons distributives et séparatives, contre-cloisons.

    Résultats attendus :
    - L'ouvrage est conforme aux exigences techniques et règlementaires ;
    - Les travaux s'effectuent en toute sécurité et en préservant les ouvrages existants ;
    - L'approvisionnement des matériaux et leur stockage judicieux facilitent la mise en œuvre ;
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés ;
    - La zone de travail est maintenue propre, les déchets triés, évacués et l'ouvrage fait l'objet d'un autocontrôle régulier.


    Activité A4

    RÉALISATION DE TRAVAUX SPÉCIFIQUES

    Tâche
    T19

    T19 : Construire des ouvrages en briques plâtrières

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Fiches techniques des matériaux ;
    - Règles techniques de mise en œuvre, dessins de détail du projet décoratif ;
    - Consignes écrites et orales, temps d'exécution alloué ;
    - Trait de niveau à 1,00 m ;
    - Matériels, outils, matériaux, équipement de travail en hauteur, matériels de manutention.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable sur le chantier, avec des intervenants d'autres métiers ;
    - Avec des performances permettant de répondre aux exigences techniques (acoustique, thermique, incendie, etc.).
    Techniques de mise en œuvre : briques plâtrières ou briques collées grand format.
    Ouvrages concernés : plafonds en éléments de terre cuite, cloisons distributives et séparatives ; contre-cloisons.

    Résultats attendus :
    - L'ouvrage réalisé est conforme aux exigences techniques et règlementaires et fait l'objet d'un autocontrôle ;
    - L'intervention est organisée et se déroule en toute sécurité ;
    - Les ouvrages existants ou déjà réalisés sont préservés ;
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés ;
    - La zone de travail est propre, pendant et à la fin des travaux.


    Activité A4

    RÉALISATION DE TRAVAUX SPÉCIFIQUES

    Tâche
    T20

    T20 : Réaliser des enduits de plâtre.

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Dossier technique : dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    - Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre ;
    - Consignes écrites et orales, temps d'exécution alloué ;
    - Matériels, outils et matériaux, équipement de travail en hauteur, matériels de manutention.
    Contexte d'intervention :
    - En autonomie ou avec son responsable sur le chantier ;
    - Avec des performances permettant de répondre aux exigences techniques (acoustique, thermique, incendie, etc.).
    Ouvrages concernés : béton, brique, blocs de béton, etc.
    Matériaux mis en œuvre : plâtre traditionnel, plâtre allégé, plâtre décoratif, plâtre technique, etc.
    Application : mécanique ou manuelle, à la volée ou sur nus et repères.
    Finition : lissée, coupée, grattée, à l'éponge.

    Résultats attendus :
    - L'ouvrage réalisé est conforme aux attendus (cahier des charges, règles de mise en œuvre) et fait l'objet d'un autocontrôle ;
    - L'intervention est organisée et se déroule en toute sécurité. Les ouvrages existants ou déjà réalisés sont préservés ;
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés ;
    - La zone de travail est propre en permanence. Les déchets sont triés et évacués ;
    - L'outillage et les équipements sont maintenus utilisables en permanence.

  • Annexe


    ANNEXE I b
    RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES
    Spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle
    Compétences et savoirs associés


    Les compétences
    Le référentiel de compétences de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de CAP est construit à partir du référentiel des activités professionnelles.
    Il décrit les compétences professionnelles terminales et les connaissances qui y sont associées. Il précise les conditions dans lesquelles celles-ci sont évaluées (les ressources, le contexte) ainsi que leurs critères d'évaluation. Il sert de base à la construction de l'évaluation du candidat, quelles que soient les modalités de celle-ci : épreuves ponctuelles, contrôle en cours de formation, validation des acquis de l'expérience. A cette fin, les compétences sont regroupées en unités constitutives du diplôme en cohérence avec les activités et tâches professionnelles.
    Les compétences composant ce référentiel sont mises en relation avec les tâches professionnelles du RAP sous la forme d'un tableau croisé.
    Les compétences décrites ci-après correspondent à la fois à des compétences terminales évaluables lors de la certification et également à des objectifs de formation. Elles intègrent le développement d'attitudes professionnelles telles que la rigueur et la précision, l'esprit d'équipe, la curiosité et l'écoute.
    Aucune chronologie dans la maîtrise des compétences n'est induite, il s'agit d'une présentation analytique.
    Les compétences à mobiliser pour réaliser l'ensemble des activités et tâches du référentiel des activités professionnelles (annexe 1 a) sont les suivantes :
    C1.1 : Compléter et transmettre des documents.
    C1.2 : Echanger, rendre compte oralement.
    C2.1 : Décoder un dossier technique.
    C2.2 : Choisir les matériels et les outillages.
    C2.3 : Traduire graphiquement une partie d'ouvrage simple.
    C3.1 : Organiser son intervention et son poste de travail.
    C3.2 : Sécuriser son intervention.
    C3.3 : Déconstruire, déposer, démonter des éléments d'ouvrage.
    C3.4 : Implanter un ouvrage.
    C3.5 : Construire des ouvrages en plaques de plâtre sur ossature.
    C3.6 : Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage.
    C3.7 : Réaliser un doublage en complexe isolant.
    C3.8 : Réaliser une isolation thermo-acoustique intérieure.
    C3.9 : Traiter les joints et réaliser les enduits de finition.
    C3.10 : Mettre en œuvre un plafond modulaire.
    C3.11 : Contrôler la conformité des travaux et des ouvrages.
    C3.12 : Replier le chantier.
    C3.13 : Monter, démonter et utiliser des échafaudages.
    C3.14 : Construire un ouvrage en carreaux de plâtre ou de terre cuite.
    C3.15 : Construire un ouvrage en briques plâtrières.
    C3.16 : Réaliser des enduits de plâtre.
    Les savoirs associés aux compétences
    Les savoirs, déclinés en connaissances, nécessaires à la mise en œuvre des compétences, sont regroupés en deux pôles et doivent être abordés dans un contexte professionnel donné :
    Pôle 1 : Connaissances du monde professionnel.
    Pôle 2 : Connaissances scientifiques et techniques.
    Les limites de connaissances attendues de ces savoirs sont graduées selon les trois premiers niveaux d'apprentissage de type cognitif de la taxonomie de Bloom.


    Capacités générales et compétences


    CAPACITÉS GÉNÉRALES

    COMPÉTENCES

    COMMUNIQUER

    C1

    C1.1 : Compléter et transmettre des documents

    C1.2 : Échanger, rendre compte oralement

    PRÉPARER

    C2

    C2.1 : Décoder un dossier technique

    C2.2 : Choisir les matériels et les outillages

    C2.3 : Traduire graphiquement une partie d'ouvrage simple

    RÉALISER,
    CONTRÔLER

    C3

    C3.1 : Organiser son intervention et son poste de travail

    C3.2 : Sécuriser son intervention

    C3.3 : Déconstruire, déposer, démonter des éléments d'ouvrage

    C3.4 : Implanter un ouvrage

    C3.5 : Construire des ouvrages en plaques de plâtre sur ossature

    C3.6 : Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage

    C3.7 : Réaliser un doublage en complexe isolant

    C3.8 : Réaliser une isolation thermo-acoustique intérieure

    C3.9 : Traiter les joints et réaliser les enduits de finition

    C3.10 : Mettre en œuvre un plafond modulaire

    C3.11 : Contrôler la conformité des travaux et des ouvrages

    C3.12 : Replier le chantier

    C3.13 : Monter, démonter et utiliser des échafaudages

    C3.14 : Construire un ouvrage en carreaux de plâtre ou de terre cuite

    C3.15 : Construire un ouvrage en briques plâtrières

    C3.16 : Réaliser des enduits de plâtre


    Mise en relation des tâches et des compétences


    Capacités

    Tâches

    T1 : Prendre connaissance des informations liées à son intervention

    T2 : Communiquer avec son équipe et son responsable

    T3 : Renseigner et transmettre des documents d'intervention

    T4 : Organiser son intervention en adoptant une attitude écoresponsable

    T5 : Préparer et vérifier les matériels et les outillages

    T6 : Préparer l'approvisionnement des matériaux pour son intervention

    T7 : Déconstruire, déposer, démonter des éléments du second œuvre

    T8 : Réceptionner un support, implanter son ouvrage

    T9 : Construire des ouvrages en plaques sur ossature

    T10 : Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage

    T11 : Mettre en œuvre un complexe de doublage

    T12 : Mettre en œuvre une isolation thermo-acoustique intérieure

    T13 : Traiter les joints et réaliser les enduits de finition

    T14 : Mettre en œuvre un plafond modulaire

    T15 : Contrôler la qualité des travaux et des ouvrages

    T16 : Replier le chantier

    T17 : Monter et utiliser un échafaudage de pied et roulant

    T18 : Construire des ouvrages en carreaux de plâtre ou de terre cuite

    T19 : Cconstruire des ouvrages en briques plâtrières

    T20 : Réaliser des enduits de plâtre

    Compétences

    C1
    COMMUNIQUER

    C1.1 : Compléter et transmettre des documents

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C1.2 : Échanger, rendre compte oralement

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2
    PRÉPARER

    C2.1 : Décoder un dossier technique

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2.2 : Choisir les matériels et les outillages

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2.3 : Traduire graphiquement une partie d'ouvrage simple

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3
    RÉALISER,
    CONTRÔLER

    C3.1 : Organiser son intervention et son poste de travail

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.2 : Sécuriser son intervention

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.3 : Déconstruire, déposer, démonter des éléments d'ouvrage

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.4 : Implanter un ouvrage

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.5 : Construire des ouvrages en plaques de plâtre sur ossature

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.6 : Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.7 : Réaliser un doublage en complexe isolant

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.8 : Réaliser une isolation thermo-acoustique intérieure

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.9 : Traiter les joints et réaliser les enduits de finition

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.10 : Mettre en œuvre un plafond modulaire

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.11 : Contrôler la conformité des travaux et des ouvrages

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.12 : Replier le chantier

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.13 : Monter, démonter et utiliser des échafaudages

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.14 : Construire un ouvrage en carreaux de plâtre ou de terre cuite

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.15 : Construire un ouvrage en briques plâtrières

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.16 : Réaliser des enduits de plâtre

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X


    Description des compétences professionnelles


    C1 : COMMUNIQUER


    C1.1 : Compléter et transmettre des documents

    UP

    1

    BC

    1

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions
    (ressources, moyens)

    Critères d'évaluation

    Prendre connaissance d'une consigne, d'un document technique

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager

    - La consigne, le document et leurs finalités sont compris et respectés ;
    - (Document en français et en anglais).

    Compléter et transmettre un document technique

    Tout ou partie du dossier technique en fonction des tâches confiées
    Procédure et liste de diffusion
    Outils de communication technique, y compris numériques
    Lexique franco-anglais

    - Le document proposé est complété d'une manière claire et exhaustive ;
    - La procédure de transmission est respectée.


    C1.2 : Échanger, rendre compte oralement

    UP

    3

    BC

    3

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Rendre compte oralement d'une situation professionnelle
    - À sa hiérarchie ;
    - À un partenaire professionnel ;
    - À un intervenant du chantier ;
    - Au client ou à l'usager
    - …

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique en fonction des tâches confiées
    Outils de communication technique, y compris numériques
    Lexique franco-anglais

    - L'interlocuteur est écouté et compris ;
    - L'information transmise est conforme aux règles de l'entreprise ;
    - Le contenu de l'échange (champ lexical, structure…) est adapté à l'interlocuteur ;
    - Le propos est clair, précis et concis.


    C2 : PRÉPARER


    C2.1 : Décoder un dossier technique

    UP

    1

    BC

    1

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Collecter et ordonner des informations techniques.

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique de l'installation en fonction des tâches confiées :
    - Plans architecturaux et descriptifs de l'installation ;
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé ;
    - Extraits de règlements, normes et règles de l'art ;
    - Schéma, croquis ou plans d'exécution ;
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches de préparation de travaux, calendrier d'intervention...) ;
    - Notice technique (français ou anglais) des matériels à installer.
    Outils de communication technique, y compris numériques
    Lexique franco-anglais

    - Les données techniques nécessaires à son intervention sont identifiées ;
    - La collecte des informations nécessaires à l'intervention est complète et exploitable ;
    - Le classement des données est exploitable et respecte les règles de l'entreprise ;
    - La terminologie anglaise est comprise et traduite ;
    - Les conditions d'intervention sur site (spécificités du chantier) sont identifiées.


    C2.2 : Choisir les matériels et les outillages

    UP

    1

    BC

    1

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Identifier les matériels et outillages nécessaires à la réalisation de son intervention

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique de l'installation en fonction des tâches confiées :
    - Plans architecturaux et descriptifs de l'installation ;
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé ;
    - Extraits de règlements, normes et règles de l'art ;
    - Schéma, croquis ou plans d'exécution ;
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches de suivi de matériels et outillages, calendrier d'intervention...) ;
    - Notice technique (en français ou anglais).
    Outils de communication technique, y compris numériques
    Lexique franco-anglais

    - Les matériels et outillages choisis sont adaptés à l'intervention ;
    - Les règles et limites d'utilisation des matériels et outillages sont respectées ;
    - L'état général des matériels est vérifié.

    Inventorier les EPI adaptés à l'intervention

    - L'inventaire des EPI est complet et adapté à l''intervention.


    C2.3 : Traduire graphiquement une partie d'ouvrage simple

    UP

    1

    BC

    1

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Établir le relevé d'un ouvrage simple

    Des travaux neufs, de réhabilitation ou de rénovation
    Sur le chantier
    Des bâtiments d'habitation individuels ou collectifs
    Des supports et appareils de mesures traditionnels et numériques
    Des consignes écrites et orales
    Extrait du descriptif, du plan, du projet décoratif
    Des documents techniques et normatifs
    Des exigences réglementaires

    - Tous les éléments utiles sont relevés (nature des supports, cotes, parties à conserver...) ;
    - Le relevé est soigné, utilisable par un tiers et permet une exploitation ultérieure.

    Établir un calepinage d'un ouvrage simple

    - La répartition des éléments respecte les exigences techniques et esthétiques ;
    - La qualité du dessin, l'échelle utilisée, la cotation et le repérage légendé des éléments constitutifs permettent son exploitation (quantitatif, mise en œuvre).

    Établir un croquis et un schéma à main levée

    - La qualité du dessin, la cotation et un repérage légendé des éléments constitutifs permettent son exploitation ;
    - Les proportions sont respectées ;
    - Toutes les vues utiles sont représentées.

    Décoder un dessin d'exécution

    - Les vues sont localisées ;
    - Les symboles, les normes de représentation et les cotations sont pris en compte ;
    - Le décodage permet la préparation de l'intervention.


    C3 : RÉALISER, CONTRÔLER


    C3.1 : Organiser son intervention et son poste de travail

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Gérer le poste de travail et vérifier les quantités de matériaux à mettre en œuvre

    Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    Dossier technique
    Dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.)
    Équipements de travail et de protection
    Matériels, outillages, moyens de manutention
    Matériaux et consommables

    - L'organisation permet de réaliser les travaux en toute sécurité et tient compte des autres intervenants ;
    - La quantité, la répartition et la disposition des matériaux sont rationnelles ;
    - Les temps d'utilisation des matériaux sont respectés ;
    - Le poste de travail est maintenu propre en permanence ;
    - Les charges sont manipulées sans risque ;
    - Les matériaux défectueux ou non conformes sont signalés.

    Optimiser les chutes

    - Les pertes sont limitées ;
    - Les chutes sont réutilisées dans le respect des préconisations techniques et esthétiques.

    Trier les déchets

    - L'environnement est exempt de risque de pollution ;
    - Le plan de gestion des déchets est respecté ;
    - Le tri est effectué au fur et à mesure dans les contenants prévus.

    Vérifier le stockage des matériels et outillages

    - L'approvisionnement correspond à la quantité à mettre en œuvre.
    - Les matériels sont protégés des dégradations, des déprédations et du vol.


    C3.2 : Sécuriser son intervention

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Identifier les dangers propres à son intervention
    Appliquer les mesures de préventions prévues
    Préparer l'intervention auprès des lignes électriques et réseaux aériens

    Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    Dossier technique
    Dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, modes opératoires, croquis, quantitatifs, bon de commande, bon de livraison, planning d'intervention, extrait du PPSPS, etc.)
    Matériels et outillages disponibles à l'entreprise
    Notices des matériels, des équipements de travail et de protection
    Conditions d'utilisation des matériels, outillages, moyens de manutention disponibles
    Outils de communication et supports numériques

    - Les dangers sont identifiés de manière exhaustive ;
    - Une démarche de prévention dans son environnement de travail est mise en œuvre ;
    - L'installation du poste travail garantit la sécurité et la protection de la santé ;
    - Les protections collectives sont respectées ;
    - Les matériels, l'outillage sont vérifiés et les EPI nécessaires à l'intervention sont appropriés ;
    - Les éventuelles situations dangereuses persistantes sont signalées.
    - Les réseaux sensibles et non -sensibles sont identifiés ;
    - Les risques associés aux types de réseaux sont cités ;
    Les critères d'évaluation sont rédigés en référence au « profil opérateur » du référentiel de compétences préparant à l'intervention à proximité des réseaux)


    C3.3 : Déconstruire, déposer, démonter des éléments d'ouvrage

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Déconstruire un ouvrage en toute sécurité
    Déposer, démonter des éléments réutilisables

    Éléments du dossier de chantier fourni par son responsable :
    - Plans des parties à déconstruire ;
    - Réseaux électriques, de fluides, de gaz ;
    - Données numériques issues du BIM ;
    - Extrait du PPSPS ;
    - Plan d'organisation et d'évacuation des déchets.
    Consignes écrites et orales

    - Les EPI adaptés sont utilisés correctement ;
    - Le poste de travail et l'activité de déconstruction, de dépose, de démontage sont sécurisés. Le chantier est balisé ;
    - Les risques liés à l'intervention sont identifiés et la présence éventuelle des réseaux est prise en compte
    - Les ouvrages à conserver et l'environnement sont protégés ;
    - L'ouvrage à déconstruire est localisé et ses constituants identifiés ;
    - Les anomalies constatées sont signalées à son responsable ;
    - Les moyens de manutention sont utilisés ;
    - Les délais des travaux sont correctement interprétés ;

    Trier, stocker et évacuer les déchets

    - Les déchets sont identifiés. Le tri est conforme aux consignes reçues ;
    - Le protocole de nettoyage est respecté ;
    - Le poste de travail et ses abords sont tenus et rendus propres.


    C3.4 : Implanter un ouvrage

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Vérifier le support
    Implanter l'ouvrage simple par rapport à un point, un alignement et un niveau de référence
    Contrôler l'implantation

    Dossier technique
    Dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.)
    Matériels de mesure, de tracé et de contrôle
    Trait de niveau à 1,00 m
    Temps d'exécution alloué
    Consignes écrites et orales de son responsable
    Fiches techniques
    Fiches de suivi
    Fiches d'autocontrôle
    Outils de communication et supports numériques

    - Les anomalies éventuelles sont signalées ;
    - La zone et l'ouvrage sont identifiés ;
    - Le poste de travail est maintenu et rendu propre ;
    - Le tracé est lisible et précis et respecte le plan ;
    - L'utilisation des matériels de mesure et de tracé est maitrisée ;
    - Les délais d'exécution sont respectés ;
    - Le contrôle de conformité est réalisé au fur et à mesure.


    C3.5 : Construire des ouvrages en plaques de plâtre sur ossature

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Réaliser un plafond horizontal ou rampant :
    - en plaques de plâtre ;
    - en plaques à enduire.
    Réaliser une cloison distributive ou séparative
    Réaliser une contre cloison

    Dossier technique ;
    Dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.) ;
    Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre, dessins de détail du projet décoratif ;
    Préconisations sur les traitements des points singuliers :
    - La jonction et le passage d'angle ;
    - La jonction entre deux cloisons ;
    - Les liaisons avec les menuiseries et les volets roulants ;
    - Le raccordement avec les doublages et les plafonds ;
    - Le passage des gaines ;
    - L'incorporation des boitiers ;
    - Les points d'accrochage et de fixation des charges.
    Temps d'exécution alloué ;
    Consignes écrites et orales ;
    Matériels, outils et matériaux, équipement de travail en hauteur, matériels de manutention.

    - Le calepinage est respecté ;
    - Les matériaux à disposition sur le chantier sont identifiés et utilisés selon leur destination ;
    - Les dimensions, les angles, les plénums sont respectés ;
    - Le tracé d'implantation est suivi ;
    - L'ouvrage et sa construction respectent les exigences des textes de mise en œuvre et de sécurité pour :
    - l'ossature ;
    - les suspentes ;
    - les fixations ;
    - les plaques ;
    - la verticalité, l'horizontalité ;
    - la planéité, etc.
    - Le traitement des points de montage singuliers est conforme aux normes ;
    - La réalisation de l'ouvrage ne dégrade pas la valeur de la perméabilité à l'air du local ;
    - La pérennité des ouvrages en pièce humide est assurée (plaque hydrofugée, protection du pied de cloison, etc.) ;
    - Les chutes sont ≤ 5 %
    - Leur réutilisation éventuelle respecte les règles de construction ;
    - Les déchets sont triés et évacués ;
    - La coordination avec les autres corps d'état est prise en compte ;
    - Le temps imparti est respecté ;
    - Le geste est professionnel ;
    - Le poste de travail, les outils et les matériels sont maintenus propres et ordonnés ;
    - Le contrôle de conformité est réalisé au fur et à mesure ;
    - Les ouvrages existants ne sont pas endommagés.


    C3.6 : Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Réaliser une cloison de distribution

    Dossier technique
    Dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.)
    Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre
    Préconisations sur les traitements des points singuliers :
    - La jonction d'angle ;
    - La jonction entre deux cloisons ;
    - La jonction avec les huisseries ;
    - La jonction avec le plafond ;
    - L'accrochage des charges lourdes.
    Temps d'exécution alloué
    Consignes écrites et orales
    Matériels et outils, matériaux Matériels d'accès et équipement de travail en hauteur
    Matériels de manutention

    - L'ouvrage correspond au descriptif ;
    - Le tracé d'implantation est suivi ;
    - Les matériaux et les accessoires à disposition sur le chantier sont identifiés et utilisés selon leur destination ;
    - L'ouvrage et sa construction respectent les exigences des textes de mise en œuvre et de sécurité pour :
    - la pose des semelles, des rails et des clavettes ;
    - la pose des panneaux ;
    - la verticalité .
    - Le traitement des points de montage singuliers est conforme aux normes ;
    - La pérennité des ouvrages en pièce humide est assurée (panneaux hydrofugés, etc.) ;
    - Les chutes sont ≤ 5 %. ;
    - Leur réutilisation éventuelle respecte les règles de construction ;
    - Les déchets sont triés et évacués ;
    - La coordination avec les autres corps d'état est prise en compte ;
    - Le temps imparti est respecté ;
    - Le geste est professionnel ;
    - Le poste de travail, les outils et les matériels sont maintenus propres et ordonnés ;
    - Le contrôle de conformité est réalisé au fur et à mesure ;
    - Les ouvrages existants ne sont pas endommagés.


    C3.7 : Réaliser un doublage en complexe isolant

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Coller un complexe de doublage

    Dossier technique
    Dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.)
    Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre
    Temps d'exécution alloué
    Consignes écrites et orales
    Matériels, outils, matériaux équipement de travail en hauteur et matériels de manutention
    Préconisations sur le traitement des points singuliers :
    - passage des angles ;
    - liaisons avec les menuiseries et les volets roulants ;
    - pied des panneaux, (raccordement avec les plafonds, respect d'une lame d'air entre le complexe et le support)

    - L'ouvrage correspond au descriptif ;
    - Les matériaux à disposition sur le chantier sont identifiés et utilisés selon leur destination ;
    - Le tracé d'implantation est suivi ;
    - L'ouvrage respecte les exigences des textes de mise en œuvre et de sécurité :
    - la qualité et la nature du support ;
    - la préparation et le collage des panneaux ;
    - la verticalité, la planéité .
    - Le traitement de points de montage singuliers est conforme aux normes ;
    - L'ouvrage ne dégrade pas la valeur de la perméabilité à l'air du local ;
    - La pérennité des ouvrages en pièce humide est assurée (plaque hydrofugée, protection du pied de cloison) ;
    - Les chutes sont ≤5 % ;
    - Leur réutilisation éventuelle respecte les règles de construction ;
    - Les déchets sont triés et évacués
    - La coordination avec les autres corps d'état est prise en compte ;
    - Le temps imparti est respecté ;
    - Le geste est professionnel ;
    - Le poste de travail, les outils et les matériels sont maintenus propres et ordonnés ;
    - Le contrôle de conformité est réalisé au fur et à mesure ;
    - Les ouvrages existants ne sont pas endommagés.


    C3.8 : Réaliser une isolation thermo-acoustique intérieure

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Réaliser la pose d'une isolation thermo acoustique :
    - en plafond ;
    - en cloison ;
    - en contre cloison ;
    - en comble aménagé ;
    - en comble perdu.

    Dossier technique
    Dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.)
    Consignes orales et écrites
    Équipements de travail et de protection
    Fiches techniques de matériels, outillages, matériaux et produits du secteur professionnel
    Temps d'exécution alloué.

    - L'ouvrage correspond au descriptif ;
    - La pose respecte les exigences des textes de mise en œuvre et de sécurité :
    - la nature et l'épaisseur de l'isolant ;
    - le pare-vapeur est correctement installé.
    - Les points de montage singuliers sont respectés ;
    - Le traitement des joints est fait selon les préconisations en vigueur ;
    - L'ouvrage ne dégrade pas la valeur de la perméabilité à l'air du local ;
    - Les pertes sont ≤ 5 % ;
    - Les chutes éventuelles sont réutilisées dans le respect des règles de construction ;
    - Les déchets sont triés et évacués ;
    - Les ouvrages existants ne sont pas endommagés ;
    - La coordination avec les autres corps d'état est prise en compte ;
    - Le temps imparti est respecté ;
    - Le geste est professionnel ;
    - Le poste de travail, les outils et les matériels sont maintenus propres et ordonnés ;
    - Le contrôle de conformité est réalisé au fur et à mesure.


    C3.9 : traiter les joints et réaliser les enduits de finition

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Traiter les joints entre plaques, en arête et en cueillies manuellement ou mécaniquement

    Dossier technique
    Dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, planning, extrait du PPSPS, etc.)
    Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre
    Temps d'exécution alloué
    Consignes écrites et orales
    Matériels, outils et matériaux, produits pour le traitement des joints, bandes de renforts, de fractionnement, d'angles, etc.
    Échantillons de finition :
    - Lissés ;
    - Structurés ;
    - teintés, etc.

    - Le support est prêt à recevoir la bande à joints (absence d'épaufrure, de trous supérieurs à 3 mm) ;
    - Les joints sont plans et réguliers ;
    - Les bandes sont continues, adhérentes, noyées dans l'enduit et sans cloque ;
    - Les bandes de renfort d'angles et les cornières sont adhérentes, noyées dans l'enduit et rectilignes.

    Réaliser un enduit pelliculaire

    - Le taux de gâchage est respecté ;
    - Les pertes sont ≤ 5 % ;
    - L'enduit et son application respectent les consignes de mise en œuvre ;
    - Le geste est professionnel ;
    - Les temps impartis sont respectés ;
    - Le poste de travail et les matériels sont propres ;
    - Les déchets sont triés et évacués ;
    - Les règles d'hygiène et les consignes de sécurité sont respectées ;
    - Le contrôle de qualité est réalisé au fur et à mesure ;
    - La surface est plane et homogène, sans surcharges, trous, ni côtes.


    C3.10 : Mettre en œuvre un plafond modulaire

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Réaliser un plafond de conception courante
    Réaliser un habillage ou une retombée

    Dossier de définition du chantier fourni par son responsable (descriptif, plans, extrait du PPSPS, calepinage, dessins de détail, projet décoratif, etc.)
    Fiches techniques des matériaux, règles techniques de mise en œuvre
    Un ouvrage support réceptionné et validé par son responsable
    Temps d'exécution alloué
    Consignes écrites et orales
    Matériels, outils et matériaux équipement de travail en hauteur et de protection individuelle

    - L'ouvrage correspond au descriptif ;
    - Le calepinage et le projet décoratif sont respectés ;
    - Le tracé d'implantation est suivi ;
    - Le montage respecte les exigences des règles de mise en œuvre :
    - ossature (apparente) ;
    - suspentes ;
    - fixations ;
    - dalles ;
    - niveau ;
    - planéité ;
    - points d'accrochage et de fixation des charges ;
    - points de montage singuliers ;
    - traitement des coupes et raccords).
    - Les dalles sont exemptes de traces de salissure et de détérioration ;
    - Les cotes de hauteur d'ouvrages, des plénums, des retombées sont respectées ;
    - L'isolant est correctement positionné et son épaisseur respectée ;
    - Les chutes sont 5 % ;
    - Leur réutilisation éventuelle respecte les règles de construction ;
    - La coordination avec les autres corps d'état est prise en compte ;
    - Le temps imparti est respecté ;
    - Le geste est professionnel ;
    - Le poste de travail et les matériels sont propres ;
    - Les règles d'hygiène et les consignes de sécurité sont respectées ;
    - Le contrôle de conformité est réalisé au fur et à mesure ;
    - Les anomalies constatées sont signalées au responsable.


    C3.11 : Contrôler la conformité des travaux et des ouvrages

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Effectuer le contrôle préalable :
    - des supports et ouvrages existants ;
    - des implantations existantes.
    Effectuer le contrôle au fur et à mesure des travaux réalisés.

    Consignes écrites et orales de son responsable
    Dossier d'exécution (plans, pièces graphiques, écrites, données numériques, extrait du PPSPS, calepinage, dessins de détail, projet décoratif, fiche techniques, etc.)
    Matériels de mesure, de tracé et de contrôle
    Fiches de suivi et fiches d'autocontrôle
    Outils de communication et supports numériques

    - Les contrôles sont effectués conformément aux procédures techniques ou normatives ;
    - Les écarts hors tolérance sont signalés à son responsable avant toute intervention ;
    - Les points de contrôle sont identifiés ;
    - Les appareils de contrôle et de mesures sont utilisés selon les prescriptions de leur notice technique.


    C3.12 : Replier le chantier

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Nettoyer, évacuer le chantier

    Liste de l'outillage et des matériels apportés sur le chantier
    Protocole de repliement de l'entreprise
    Consignes de tri et d'évacuation des déchets
    Consignes écrites et orales

    - Les matériels sont nettoyés, rangés ou restitués en état de fonctionnement ;
    - Les anomalies sont signalées ;
    - Les outils d'aide à la manutention sont utilisés ;
    - Les déchets sont triés et stockés ;
    - Le chantier est propre ;
    - Les échafaudages sont démontés nettoyés et vérifiés selon les procédures ;
    - Les opérations de maintenance du matériel sont effectuées ;
    - Les matériaux sont reconditionnés, stockés en toute sécurité en vue d'une utilisation ultérieure.


    C3.13 : Monter, démonter et utiliser des échafaudages

    UP

    3

    BC

    3

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Monter et démonter :
    - Un échafaudage roulant
    - Un échafaudage de pied

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Tout ou partie du dossier technique des travaux à réaliser en fonction des tâches confiées :
    - Plans architecturaux et descriptifs des travaux ;
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé ;
    - Notice technique de montage.
    Matériels, outillages
    Échafaudage roulant
    Échafaudage fixe
    Équipements de Protection Individuelle et Collective
    Outils de communication technique, y compris numériques
    Notices de montage
    Les références notamment en lien avec les recommandations R408 et R457, sous la responsabilité d'un personnel habilité

    - Le montage et le démontage sont effectués en conformité avec la notice de montage du matériel et la règlementation ;
    - Tout élément défectueux est signalé immédiatement ;
    - Le droit de retrait est appliqué en cas de danger grave et imminent ;
    - Les affichages, les balisages et les signalisations sont conformément installés ;
    - Les biens environnants sont protégés et sauvegardés.
    - Les règles de déplacement et de stabilisation de l'échafaudage sont respectées ;
    - Les règles de circulation sur l'échafaudage sont respectées ;
    - La charge autorisée sur l'échafaudage est respectée ;
    - La répartition de la charge est conforme aux préconisations du fabricant ;
    - Les biens environnants sont protégés et sauvegardés.


    C3.14 : Construire un ouvrage en carreaux de plâtre ou de terre cuite

    UP

    3

    BC

    3

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Réaliser une cloison ou une contre cloison en carreaux de plâtre et en béton cellulaire
    Réaliser une cloison ou une contre cloison en carreaux de terre cuite

    Éléments du dossier de chantier fournis par son responsable :
    - plans, dessins de détail, croquis, données numériques ;
    - dossier PPSPS.
    Temps d'exécution.
    Trait de niveau à 1,00 m
    Consignes écrites et orales
    Matériels et outils
    Matériaux, matériels d'accès et équipement de travail en hauteur
    Matériels de manutention

    - L'ouvrage correspond au descriptif ;
    - Le tracé d'implantation est suivi ;
    - Les matériaux à disposition sur le chantier sont identifiés et utilisés selon leur destination ;
    - Les guides de construction sont stables et en nombre suffisants ;
    - Les supports permettent l'accrochage, l'appui ou l'adossement ;
    - L'ouvrage et sa construction respectent les exigences des textes de mise en œuvre et de sécurité pour :
    - le choix de la colle et son taux de gâchage ;
    - le montage des éléments ;
    - les accrochages ;
    - la verticalité, la planéité, etc.
    - Le traitement des périphéries et des points singuliers sont assurés :
    - les jonctions d'angle (harpage) ;
    - les jonctions avec les huisseries ;
    - les pieds de cloisons ;
    - l'accrochage des charges lourdes, etc.,
    - L'ouvrage ne dégrade pas la valeur de la perméabilité à l'air du local ;
    - Les chutes sont 5 % ;
    - Leur réutilisation éventuelle respecte les règles de construction ;
    - Le temps imparti est respecté ;
    - Le geste est professionnel ;
    - Le poste de travail, les outils et les matériels sont maintenus propres et ordonnés ;
    - Le contrôle de conformité est réalisé au fur et à mesure.


    C3.15 : Construire un ouvrage en briques plâtrières

    UP

    3

    BC

    3

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Réaliser un plafond
    Réaliser une cloison distributive
    Réaliser une contre cloison

    Éléments du dossier de chantier fournis par son responsable :
    - plans, dessins de détail ;
    - croquis, données numériques ;
    - dossier PPSPS.
    Temps d'exécution
    Trait de niveau à 1,00 m
    Consignes écrites et orales
    Matériels et outils
    Matériaux, matériels d'accès et d'équipement de travail en hauteur
    Matériels de manutention

    - L'ouvrage correspond au descriptif ;
    - Le tracé d'implantation est suivi ;
    - Les matériaux à disposition sur le chantier sont identifiés et utilisés selon leur destination ;
    - Les guides de construction sont stables et en nombre suffisants ;
    - Les supports permettent l'accrochage, l'appui ou l'adossement ;
    - L'ouvrage et sa construction respectent les exigences des textes de mise en œuvre et de sécurité pour :
    - le choix du plâtre et son taux de gâchage ;
    - le montage des éléments ;
    - les accrochages ;
    - la verticalité, l'horizontalité, la planéité, etc.
    - Le traitement des périphéries et des points de construction singuliers est effectué :
    - les jonctions d'angle (harpage ;)
    - les jonctions avec les huisseries ;
    - les pieds de cloisons ;
    - l'accrochage des charges lourdes.
    - L'ouvrage ne dégrade pas la valeur de la perméabilité à l'air du local ;
    - Les chutes sont 5 % ;
    - Leur réutilisation éventuelle respecte les règles de construction ;
    - Le temps imparti est respecté ;
    - Le geste est professionnel ;
    - Le poste de travail, les outils et les matériels sont maintenus propres et ordonnés ;
    - Le contrôle de conformité est réalisé au fur et à mesure.


    C3.16 : Réaliser des enduits de plâtre

    UP

    3

    BC

    3

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Réaliser les travaux préparatoires

    Des travaux neufs et/ou de réhabilitation ou bien de rénovation sur des bâtiments d'habitation individuels ou collectifs, d'activités industrielles, administratives, de santé, etc.
    Des consignes de réalisation afin d'intervenir seul ou en équipe
    Sur le chantier
    En autonomie
    Des ressources concernant des ouvrages à réaliser (descriptif, plans, PPSPS, projet décoratif)
    Des outils du plâtrier et les équipements traditionnels
    Les matériels et équipements spécifiques avec leur notice d'utilisation et de maintenance :
    - matériel de projection ;
    - Matériel de contrôle.
    Des documents techniques et normatifs
    Des informations en lien avec le plan d'organisation de travail et de la gestion des déchets de l'entreprise, de chantier
    Le temps imparti

    - Les nus et cueillies respectent :
    - la rectitude ;
    - la planéité ;
    - l'horizontalité ;
    - la verticalité ;
    - l'uniformité.
    - Les baguettes de renfort d'angles sont adhérentes, noyées dans l'enduit, jointives, rectilignes et sur un même plan ;
    - Les travaux préparatoires de traitement du support sont effectués (primaire d'accrochage, régulateur de fonds, supports admissibles, etc.).

    Réaliser des enduits de plâtre manuellement, mécaniquement :
    - sur plans verticaux, horizontaux, inclinés

    - Le taux de gâchage du plâtre est adapté à la méthode utilisée ;
    - Le mélange est homogène ;
    - Les pertes sont 5 %.
    - Pour l'enduit :
    - L'épaisseur, la verticalité, l'horizontalité, la planéité locale et générale, la dureté et l'aspect respectent les prescriptions techniques et esthétiques ;
    - L'aspect de surface est régulier (grain, coloris).
    - Les temps d'exécution prévus sont respectés
    - Le contrôle de conformité est réalisé au fur et à mesure.

    Réaliser des raccords de plâtre.

    - Les raccords affleurent l'enduit existant.


    Savoirs associés


    Pôle

    Savoirs

    Connaissances

    Pôle 1 : Connaissance du monde professionnel

    S1 : L'environnement de travail : le secteur du bâtiment

    S1.1 : Le secteur du bâtiment et les entreprises
    S1.2 : Les intervenants de la construction
    S1.3 : Les étapes d'un projet de construction
    S1.4 : L'intégration d'une démarche collaborative numérique (BIM)
    S1.5 : La co-activité, les interfaces chantier
    S1.6 : Les qualifications et les habilitations
    S1.7 : Contexte juridique

    S2 : Les enjeux énergétiques et environnementaux, l'éco-responsabilité

    S2.1 : La réglementation énergétique et environnementale
    S2.2 : L'impact environnemental d'une activité
    S2.3 : La démarche écoresponsable en entreprise
    S2.4 : La gestion de l'environnement du site et des déchets produits
    S2.5 : La qualité de l'air intérieur

    S3 : Les systèmes constructifs du bâtiment

    S3.1 : La règlementation, les normes, les DTU et les règles de l'art
    S3.2 : Le confort de l'habitat (spatial, thermique, acoustique…)
    S3.3 : L'accessibilité du cadre bâti
    S3.4 : Les techniques de construction
    S3.5 : Les matériaux de construction
    S3.6 : Comportement et stabilité des ouvrages

    S4 : La représentation graphique et numérique des ouvrages

    S4.1 : Les documents graphiques et numériques de représentation des ouvrages en 2D
    S4.2 : La consultation des représentations numériques en 3D
    S4.3 : Les règles et outils de dessin technique appliqués au croquis de détail
    S4.4 : Les techniques de relevé d'ouvrages

    S5: La description et l'estimation des ouvrages

    S5.1 : La description technique des ouvrages
    S5.2 : La documentation technique des produits, des appareils et des systèmes
    S5.3 : La quantification des ouvrages simples

    S6: La communication technique

    S6.1 : La communication orale et écrite
    S6.2 : Les supports et les outils de communication
    S6.3 : La démarche collaborative du BIM et l'interopérabilité
    S6.4 : La communication technique simple en langue anglaise

    S7 : La prévention des risques professionnels

    S7.1 : Les acteurs de la prévention des risques
    S7.2 : Les documents de la prévention des risques
    S7.3 : L'identification des dangers, l'analyse des risques, les mesures de prévention
    S7.4 : Les mesures de prévention adaptées au métier
    S7.5 : Les risques CMR (amiante et plomb)
    S7.6 : L'application des principes de sécurité physique et d'économie d'effort adaptés au métier
    S7.7 : Le champ d'intervention du sauveteur secouriste du travail

    S8 : Le contrôle et la qualité des ouvrages

    S8.1 : Les principes d'une démarche qualité liée à une intervention
    S8.2 : Les fiches d'autocontrôle associées à une intervention

    Pôle 2 : connaissances scientifiques et techniques

    S9 : Arts appliqués

    S9.1 : Les moyens architecturaux
    S9.2 : La couleur

    S10 : Les ouvrages

    S10.1 : Les supports
    S10.2 : Les fonctions des ouvrages du bâtiment
    S10.3 : Les types d'ouvrages courants
    S10.4 : La jonction des ouvrages
    S10.5 : Les travaux préparatoires

    S11 : Technologie de construction

    S11.1 : Matériaux, produits et ouvrages spécifiques du secteur professionnel
    S11.2 : Histoire des techniques

    S12 : techniques, procédés et moyens de mise en œuvre

    S12.1 : Matériels de chantier et outillages individuels
    S12.2 : Moyens d'accès et plateformes de travail
    S12.3 : Techniques de stockage et de magasinage
    S12.4 : Moyens et procédés de contrôle
    S12.5 : Réalisation des ouvrages
    S12.6 : Techniques d'implantation et de calepinage


    Mise en relation des savoirs et des compétences


    Capacités

    Pôle 1 :
    Connaissances du monde professionnel

    Pôle 2 : Connaissances
    scientifiques et techniques

    Savoirs

    S1 : L'environnement de travail : le secteur du bâtiment

    S2 : Les enjeux énergétiques et environnementaux, l'éco responsabilité

    S3 : Les systèmes constructifs du bâtiment

    S4 : La représentation graphique et numérique des ouvrages

    S5 : La description et l'estimation des ouvrages

    S6 : La communication technique

    S7 : La prévention des risques professionnels

    S8 : Le contrôle et la qualité des ouvrages

    S9 : Arts appliqués

    S10 : Les ouvrages

    S11 : Technologie de construction

    S12 : Techniques, procédés et moyens de mise en œuvre

    Compétences

    C1
    COMMUNIQUER

    C1.1 : Compléter et transmettre des documents

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C1.2 : Échanger, rendre compte oralement

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2
    PRÉPARER

    C2.1 : Décoder un dossier technique

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2.2 : Choisir les matériels et les outillages

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2.3 : Traduire graphiquement une partie d'ouvrage simple

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3
    RÉALISER, CONTRÔLER

    C3.1 : Organiser son intervention et son poste de travail

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.2 : Sécuriser son intervention

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.3 : Déconstruire, déposer, démonter des éléments d'ouvrage

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.4 : Implanter un ouvrage

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.5 : Construire des ouvrages en plaques de plâtre sur ossature

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.6 : Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.7 : Réaliser un doublage en complexe isolant

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.8 : Réaliser une isolation thermo-acoustique intérieure

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.9 : Traiter les joints et réaliser les enduits de finition

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.10 : Mettre en œuvre un plafond modulaire

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.11 : Contrôler la conformité des travaux et des ouvrages

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.12 : Replier le chantier

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.13 : Monter, démonter et utiliser des échafaudages

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.14 : Construire un ouvrage en carreaux de plâtre ou de terre cuite

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.15 : Construire un ouvrage en briques plâtrières

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.16 : Réaliser des enduits de plâtre

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X


    Description des savoirs associés


    Pôle 1

    LA CONNAISSANCE DU MONDE PROFESSIONNEL


    S 1 : L'environnement de travail : le secteur du bâtiment.

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S1.1 : Le secteur du bâtiment et les entreprises

    Citer les caractéristiques principales de ce secteur d'activité et ses chiffres clés
    Énoncer les fonctions et les responsabilités des personnels des entreprises

    S1.2 : Les intervenants de la construction

    Citer les intervenants, définir leur rôle respectif

    S1.3 : Les étapes d'un projet de construction

    Citer les principales étapes d'un projet de construction

    S1.4 : L'intégration d'une démarche collaborative numérique (BIM)

    Énoncer le principe général de la démarche collaborative du BIM

    S1.5 : La co-activité, les interfaces chantier

    Nommer les corps de métiers et citer leur interaction technique avec les tâches à réaliser

    S1.6 : Les qualifications et les habilitations

    Énoncer le principe de la qualification et d'habilitation des salariés d'entreprises

    S1.7 : Contexte juridique

    Énoncer une description simple des responsabilités de l'entreprise et des pénalités encourues ; en mesurer les conséquences.


    S 2 : Les enjeux énergétiques et environnementaux, l'écoresponsabilité.

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S2.1 : La réglementation énergétique et environnementale

    Citer le nom de la règlementation en vigueur et ses principaux objectifs

    S2.2 : L'impact environnemental d'une activité

    Citer les principaux impacts de son activité professionnelle

    S2.3 : La démarche écoresponsable en entreprise

    Citer le principe de la démarche

    S2.4 : La gestion de l'environnement du site et des déchets produits

    Appliquer les règles de tri des déchets et respecter les circuits d'élimination
    Appliquer les règles de nettoyage du site d'intervention et de remise en état

    S2.5 : La qualité de l'air intérieur

    Citer les composants polluants de l'air intérieur


    S 3 : Les systèmes constructifs du bâtiment

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S3.1 : La règlementation, les normes, les DTU et les règles de l'art

    Identifier les spécificités des différents documents.
    Citer les dispositions constructives d'un ouvrage.

    S3.2 : Le confort de l'habitat (spatial et environnemental, thermique, acoustique, etc.)

    Identifier les espaces composant une habitation et citer leur destination
    Localiser et citer les éléments de constitution d'un ouvrage.

    S3.3 : L'accessibilité du cadre bâti

    Citer les points de la règlementation PMR, incendie et sismique

    S3.4 : Les techniques de construction

    Identifier les techniques les plus courantes de construction des bâtiments

    S3.5 : Les matériaux de construction

    Identifier la nature des matériaux de construction et citer leurs principales caractéristiques mécaniques et chimiques.

    S3.6 : Comportement et stabilité des ouvrages

    À partir d'ouvrages, d'éléments d'ouvrage ou de situations caractéristiques du secteur professionnel.
    Appréhender les phénomènes à un niveau de notion suffisant permettant de comprendre les exigences de mise en œuvre, ainsi que d'anticiper les désordres potentiels ou de les diagnostiquer.
    Remarque : privilégier une approche qualitative par comparaison d'expérimentation permettant de retenir les ordres de grandeurs. Toutes les familles de matériaux sont expérimentées en lien avec les domaines d'emploi caractéristiques.
    Les activités liées à l'étude du comportement et stabilité des ouvrages sont pratiques et se déroulent sur des maquettes didactisées, des démarches utilisant le numérique et des dispositifs expérimentaux simples.


    S 4 : La représentation graphique et numérique des ouvrages

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S4.1 : Les documents graphiques ou digitaux de représentation des ouvrages

    Utiliser les outils digitaux de visionnage des projets de construction et des ouvrages du métier

    S4.2 : Les règles et outils de représentation graphique ou digitale

    Décoder des documents graphiques y compris digitaux d'un ouvrage représenté en 2D ou en 3D

    S4.3 : Les documents d'exécution des ouvrages

    Appliquer les règles de dessin technique en 2D ou 3D à une représentation graphique ou digitale d'un croquis de détail d'exécution ou d'un schéma

    S4.4 : Les techniques de relevé d'ouvrages

    Identifier les informations d'un plan d'exécution d'un ouvrage simple
    Utiliser les techniques simples et les appareils de mesure usuels pour effectuer un relevé d'ouvrage


    S 5 : La description et l'estimation des ouvrages

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S5.1 : La description technique des ouvrages.

    Décrire techniquement un ouvrage ou partie d'ouvrage relevant du secteur de la plâtrerie et de l'isolation.

    S5.2 : La documentation technique des produits, des appareils et des systèmes

    Décoder les notices d'utilisation et de montage

    S5.3 : La quantification des ouvrages simples

    Identifier les éléments constitutifs d'un devis Vérifier les quantités pour réaliser un ouvrage élémentaire


    S 6 : La communication technique

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S6.1 : La communication orale et écrite

    Appliquer les règles de base de la communication technique orale et écrite

    S6.2 : Les supports et les outils de communication

    Utiliser les supports et outils de communication simples, y compris digitaux

    S6.3 : La démarche collaborative du BIM et l'interopérabilité

    Énoncer les principaux éléments du processus de gestion de l'information mis en œuvre tout au long d'un projet collaboratif.
    Enoncer le principe d'interopérabilité entre logiciels et maquettes numériques

    S6.4 : La communication technique simple en langue anglaise

    Citer les outils numériques de gestion et de communication utilisés
    Traduire la terminologie et les fonctions d'un équipement ou d'un appareil
    Extraire des informations essentielles d'une notice technique en anglais


    S 7 : La prévention des risques professionnels

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S7.1 : Les acteurs de la prévention des risques

    Citer les rôles et les missions des principaux acteurs externes (Services de Santé au Travail, OPPBTP, CARSAT, Inspection du travail), les rôles et les missions des principaux acteurs internes (chef d'entreprise, instances représentatives du personnel...).

    S7.2 : Les documents de la prévention des risques

    Énoncer les objectifs des principaux documents liés à la prévention des risques : DUER, PPSPS, DIUO.

    S7.3 : L'identification des dangers, l'analyse des risques, les mesures de prévention

    En lien avec le référentiel de Prévention Santé Environnement

    S7.4 : Les mesures de prévention adaptées au métier

    Énoncer les principaux EPC en lien avec les interventions du métier
    Citer les conditions d'utilisation en sécurité d'un échafaudage roulant, d'une PEMP
    Lister les EPI adaptés aux risques (brûlures, explosion, incendie, rayonnements, coupures, projections, électrique, chimiques…)

    S7.5 : Les risques CMR (amiante et plomb)

    Citer les principales situations d'exposition aux poussières d'amiante et de plomb

    S7.6 : L'application des principes de sécurité physique et d'économie d'effort adaptés au métier

    Énoncer les principes de sécurité physique et économie d'effort au regard du référentiel de formation PRAP

    S7.7 : Le champ d'intervention du sauveteur secouriste du travail

    Citer les limites du champ d'intervention d'un sauveteur secouriste du travail (*)
    Citer les conduites de secours à tenir (*).
    (*) au regard du référentiel de Sauvetage Secourisme du Travail (SST)


    S 8 : Le contrôle de la qualité des ouvrages

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S8.1 : Les principes d'une démarche qualité liée à une intervention

    Citer le principe d'une démarche qualité

    S8.2 : Les fiches d'autocontrôle associées à une intervention

    Énoncer la finalité d'une fiche d'autocontrôle


    Pôle 2

    CONNAISSANCES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES


    S 9 : Arts appliqués

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S9.1 : Les moyens architecturaux

    Répartir symétriquement des éléments modulaires
    Proposer différents appareillages d'éléments

    S 9.2 : La couleur

    Maîtriser le vocabulaire de la couleur
    Citer les couleurs primaires et secondaires
    Choisir une référence de couleur à partir d'échantillons
    Différencier les tons froids des tons chauds
    Associer des éléments colorés
    Commenter le rôle de la couleur dans la signalisation


    S 10 : Les ouvrages

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S10.1 : Les supports

    Reconnaître et identifier les familles des supports du bâtiment :
    - Maçonnerie traditionnelle,
    - Bétons cellulaires,
    - Bétons, enduits,
    - Enduits de plâtre, carreaux de plâtre,
    - Blocs de terre cuite,
    - Bois et dérivés,
    - Métaux ferreux et non ferreux,
    Matériaux de synthèse.

    S10.2 : Les fonctions des ouvrages du bâtiment

    Différencier les types d'ouvrages par leurs fonctions.
    Indiquer les différents éléments nécessaires à la réalisation d'un ouvrage.

    S10.3 : Les types d'ouvrages courants

    Citer les principales règles de réalisation des ouvrages courants, plafonds, cloisons, doublages, etc.
    Citer les techniques à mettre en œuvre pour réaliser des ouvrages de grandes dimensions.
    Indiquer les points techniques particuliers à respecter lors de la réalisation des ouvrages.

    S10.4 : La jonction des ouvrages

    Indiquer les conditions à satisfaire pour réaliser des liaisons.
    Indiquer les conditions à satisfaire pour assurer l'indépendance des ouvrages.
    Indiquer les règles de jonction à appliquer entre les différents ouvrages.

    S10.5 : Les travaux préparatoires

    Indiquer une incompatibilité entre un matériau et le support qui doit le recevoir.
    Proposer les travaux préparatoires nécessaires


    S 11 : Technologie de construction

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S11.1 : Matériaux, produits et ouvrages spécifiques du secteur professionnel

    Utiliser la terminologie courante spécifique aux matériaux et produits.
    Différencier les matériaux par leur dénomination normalisée, usuelle ou commerciale.
    Énoncer leur processus d'élaboration ou de fabrication et leurs principales caractéristiques (physiques, chimiques).
    Être en mesure de donner :
    - les dimensions normalisées et commerciales ;
    - les conditionnements ;
    - les performances ;

    S11.2 : Histoire des techniques

    Caractériser les évolutions (architecture, matériaux, techniques de mise en œuvre).
    Situer l'ouvrage dans un contexte historique, régional avec ses particularités.
    Identifier les matériaux et la constitution d'un ouvrage ancien de la profession.
    Décrire les principales techniques d'intervention sur cet ouvrage.


    S 12 : Techniques, procédés et moyens de mise en œuvre

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S12.1 : Matériels de chantier et outillages individuels

    Décoder les fiches techniques.
    Maitriser le vocabulaire technique adapté.

    S12.2 : Moyens d'accès et plateformes de travail

    Citer les principales règles de montage/démontage, d'installation et de fonctionnement.

    S12.3 : Techniques de stockage et de magasinage

    Identifier les outillages individuels
    Énoncer les règles d'entretien de l'outillage
    Énoncer les règles d'utilisation de maintenance, de stockage ainsi que leurs limites.

    S12.4 : Moyens et procédés de contrôle

    Citer les principales règles de maintenance en fonction du niveau d'habilitation et de compétence, notamment vis-à-vis des risques électriques.

    S12.5 : Réalisation des ouvrages

    Appliquer la réglementation en vigueur.

    S12.6 : Techniques d'implantation et de calepinage

    Lire et interpréter les ressources.
    Identifier ou établir les références.
    Citer la méthode de tracé géométrique.
    Réaliser un calepin.
    Répartir des éléments modulaires pour obtenir des coupes périphériques proches d'un demi élément.

  • Annexe


    ANNEXE I c
    LEXIQUE
    Spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle


    Sigles

    Définitions

    BIM

    Bâtiment et Informations Modélisées

    BL

    Bon de Livraison

    BOEN

    Bulletin Officiel de l'Éducation Nationale

    BTP

    Secteur économique regroupant le Bâtiment et les Travaux Publics

    CARSAT

    Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail

    CCF

    Contrôle en Cours de Formation

    CCTP

    Cahier des Clauses Techniques Particulières

    CFA

    Centre de Formation d'Apprentis

    CHSCT

    Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail

    CMR

    Cancérigène Mutagène et Reprotoxique

    DIUO

    Dossier d'Intervention Ultérieur sur l'Ouvrage

    DOE

    Document d'Ouvrages Exécutés

    DTU

    Document Technique Unifié

    DUER

    Document Unique d'Évaluation des Risques

    EPC

    Équipements de Protection Collective

    EPI

    Équipements de Protection Individuels

    ERP

    Établissement Recevant du Public

    FDES

    Fiches de Données Environnementales et de Sécurité

    NF DTU

    Norme Française Document Technique Unifié

    OPPBTP

    Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics

    PEMP

    Plateforme Élévatrice Mobile de Personne

    PFMP

    Période de Formation en Milieu Professionnel

    PIRL

    Plate-forme Individuelle Roulante Légère

    PMR

    Personne à Mobilité Réduite

    PPSPS

    Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé

    PRAP

    Prévention des Risques liés à l'Activité Physique

    PSE

    Prévention Santé Environnement

    PTNB

    Plan de Transition Numérique du Bâtiment

    PV

    Procès-Verbal

    QSE

    Désignation groupée des domaines de la Qualité, de la Sécurité et de l'Environnement

    RAGE

    Règles de l'Art du Grenelle de l'Environnement

    RAP

    Référentiel d'activités professionnelles

    SST

    Sauveteur Secouriste du Travail

    TCE

    Tous Corps d'État

    VAE

    Validation des Acquis de l'Expérience

    2D

    Deux Dimensions

    3D

    Trois Dimensions

    3RVE

    Réduction, Réemploi, Recyclage, Valorisation, Élimination

  • Annexe


    ANNEXE II
    PÉRIODE DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL
    Spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle


    Préambule
    Les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) sont des phases déterminantes dans l'acquisition des compétences, connaissances et attitudes professionnelles de la spécialité du diplôme. Toutes les activités et les tâches associées, définies dans le référentiel d'activités professionnelles de la spécialité du diplôme peuvent être appréhendées lors des périodes de formation en milieu professionnel. Elles doivent être complémentaires à la formation dispensée en établissement de formation.
    Ces dernières doivent permettre au futur diplômé :


    - de participer aux activités de l'entreprise et d'utiliser l'outillage, les matériels et les équipements professionnels ;
    - d'appréhender la réalité de l'environnement économique, technique et humain de l'entreprise ;
    - de prendre conscience du rôle de tous les acteurs et de tous les services de l'entreprise.


    Voie scolaire
    Les périodes de formation en milieu professionnel répondent au cadre règlementaire du code de l'éducation, articles D. 124-1 à D. 124-9 modifiés et de la circulaire n° 2016-053 du 29 mars 2016.
    La durée des périodes de formation en milieu professionnel est conforme à la réglementation générale en vigueur, soit 14 semaines réparties en plusieurs séquences sur le cycle de formation.
    Les PFMP sont réparties sous la responsabilité du chef d'établissement sur les deux années du cycle de formation, dans le respect des dispositions de l'arrêté du 21 novembre 2018 relatif à l'organisation et aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au certificat d'aptitude professionnelle et de son annexe.
    La durée d'une séquence de formation en entreprise ne peut être inférieure à 3 semaines.
    L'organisation des périodes de formation en milieu professionnel fait l'objet d'une convention entre le chef d'entreprise accueillant l'élève et le chef d'établissement de formation où ce dernier est scolarisé. Cette convention est établie conformément aux textes en vigueur.
    L'organisation des périodes de formation en milieu professionnel prend en compte :


    - les contraintes matérielles des entreprises et de l'établissement de formation ;
    - les objectifs pédagogiques spécifiques à ces périodes de formation ;
    - les cursus de formation.


    La recherche et le choix des entreprises d'accueil sont assurés conjointement par l'élève et l'équipe pédagogique de l'établissement de formation. Il est de la responsabilité de l'établissement scolaire de proposer à chaque élève une entreprise d'accueil.
    Pendant les PFMP, l'élève a la qualité de stagiaire. Il reste sous la responsabilité du chef de l'établissement de formation et sous la responsabilité pédagogique de l'équipe des professeurs chargée du suivi de cette PFMP.
    Le choix des activités les plus pertinentes, en fonction de l'entreprise d'accueil, est arrêté par l'équipe pédagogique et le tuteur d'entreprise. L'annexe pédagogique jointe à la convention fixe les exigences.
    Le tuteur d'entreprise, désigné par l'entreprise d'accueil, prend en charge le stagiaire et suit sa progression en l'aidant à évoluer dans le contexte professionnel. Il favorise l'acquisition des compétences indispensables à l'exercice de son futur métier, l'aide à développer son autonomie et encourage sa curiosité dans le cadre d'une situation de travail ou d'un environnement nouveau.
    Le tuteur d'entreprise est l'interlocuteur privilégié de l'équipe pédagogique de l'établissement de formation et le coresponsable de l'évaluation prévue en milieu professionnel.
    Voie de l'apprentissage
    La durée légale de la formation en milieu professionnel est incluse dans le rythme de l'alternance défini par le code de travail.
    L'apprenti est lié juridiquement à l'entreprise par un contrat de travail de type particulier permettant sa formation en alternance sur deux sites : l'entreprise signataire du contrat d'apprentissage et le centre de formation d'apprentis.
    L'organisation de la formation en milieu professionnel prend en compte :


    - les contraintes matérielles des entreprises et du centre de formation d'apprentis ;
    - les objectifs pédagogiques spécifiques à cette formation ;
    - les cursus de formation.


    Le maître d'apprentissage, désigné par l'entreprise d'accueil, prend en charge l'apprenti et suit sa progression en l'aidant à évoluer dans le contexte professionnel. Il favorise l'acquisition des compétences indispensables à l'exercice de son futur métier, l'aide à développer son autonomie et encourage sa curiosité dans le cadre d'une situation de travail ou d'un environnement nouveau.
    Le maître d'apprentissage est l'interlocuteur privilégié de l'équipe pédagogique du centre de formation d'apprentis et le coresponsable de l'évaluation prévue en milieu professionnel.
    Voie de la formation professionnelle continue
    La durée de la formation en milieu professionnel s'ajoute aux durées de formation dispensées dans le centre de formation continue.
    Dans le cadre d'un contrat de travail particulier, les périodes de formation en milieu professionnel sont incluses à la durée totale de la formation.
    L'organisation de la formation en milieu professionnel prend en compte :


    - les contraintes matérielles des entreprises et du centre de formation continue ;
    - les objectifs pédagogiques spécifiques à cette formation ;
    - les cursus de formation.


    Le tuteur d'entreprise, désigné par l'entreprise d'accueil, prend en charge le stagiaire de la formation continue et suit sa progression en l'aidant à évoluer dans le contexte professionnel. Il favorise l'acquisition des compétences indispensables à l'exercice de son futur métier, l'aide à développer son autonomie et encourage sa curiosité dans le cadre d'une situation de travail ou d'un environnement nouveau.
    Le tuteur d'entreprise est l'interlocuteur privilégié de l'équipe pédagogique du centre de formation continue et le coresponsable de l'évaluation prévue en milieu professionnel.
    Positionnement
    Dans le cadre d'un positionnement pédagogique validé par décision du recteur d'académie,


    - un candidat de la voie scolaire doit effectuer une PFMP de 6 semaines minimum selon les articles D. 337-62 à D. 337-65 du code de l'éducation ;
    - un candidat de la formation professionnelle continue peut être dispensé de PFMP s'il justifie d'au moins six mois d'activité professionnelle dans le secteur d'activité visé par le diplôme.


    Candidat libre
    Il découle de l'article D. 337-7 du code de l'éducation que les candidats majeurs peuvent se présenter à l'examen du CAP sans avoir suivi de formation théorique et sans avoir effectué de PFMP, à condition que leur majorité effective à la date de la première épreuve de l'examen soit vérifiée au jour de leur inscription à celui-ci.

  • Annexe


    ANNEXE III
    RÉFÉRENTIEL D'ÉVALUATION
    ANNEXE III a
    UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME
    Spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle
    A. - Unités du domaine professionnel : UP1, UP2 et UP3


    Chacune des trois unités professionnelles de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle (CAP) est constituée d'un ensemble cohérent de compétences. La définition du contenu de ces unités permet de préciser les principales tâches professionnelles, les compétences concernées et leur contexte d'exécution. Il s'agit à la fois de :


    - permettre la mise en correspondance des activités professionnelles de la spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de CAP et de ces unités dans le cadre du dispositif de validation des acquis de l'expérience (VAE) ;
    - établir la relation entre ces unités, correspondant aux épreuves, et le référentiel d'activités professionnelles afin de préciser le cadre de l'évaluation, qu'il s'agisse d'épreuves ponctuelles ou de contrôle en cours de formation (CCF).


    Unités professionnelles

    Étude et préparation d'une intervention

    Réalisation et contrôle d'un ouvrage courant

    Réalisation de travaux spécifiques

    Compétences

    UP1

    UP2

    UP3

    C1.1 : Compléter et transmettre des documents

    X

    C1.2 : Échanger, rendre compte oralement

    X

    C2.1 : Décoder un dossier technique

    X

    C2.2 : Choisir les matériels et les outillages

    X

    C2.3 : Traduire graphiquement une partie d'ouvrage simple

    X

    C3.1 : Organiser son intervention et son poste de travail

    X

    C3.2 : Sécuriser son intervention

    X

    C3.3 : Déconstruire, déposer, démonter des éléments d'ouvrage

    X

    C3.4 : Implanter un ouvrage

    X

    C3.5 : Construire des ouvrages en plaques de plâtre sur ossature

    X

    C3.6 : Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage

    X

    C3.7 : Réaliser un doublage en complexe isolant

    X

    C3.8 : Réaliser une isolation thermo-acoustique intérieure

    X

    C3.9 : Traiter les joints et réaliser les enduits de finition

    X

    C3.10 : Mettre en œuvre un plafond modulaire

    X

    C3.11 : Contrôler la conformité des travaux et des ouvrages

    X

    C3.12 : Replier le chantier

    X

    C3.13 : Monter, démonter et utiliser des échafaudages

    X

    C3.14 : Construire un ouvrage en carreaux de plâtre ou de terre cuite

    X

    C3.15 : Construire un ouvrage en briques plâtrières

    X

    C3.16 : Réaliser des enduits de plâtre

    X


    L'unité UP2 intègre la prévention santé environnement dont le programme d'enseignement pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle est défini par l'arrêté du 23 juin 2009 modifié.


    B. - Unités du domaine général : UG1, UG2, UG3 et UG4


    UNITÉ UG 1. - Français et histoire-géographie - enseignement moral et civique


    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement de français des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).
    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement d'histoire-géographie des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).
    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement moral et civique des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).


    UNITÉ UG 2. - Mathématiques - Physique - Chimie


    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement de mathématiques des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).
    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement de physique-chimie des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).


    UNITÉ UG 3. - Education physique et sportive


    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement d'éducation physique et sportive des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle et des classes préparant au baccalauréat professionnel (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).


    UNITÉ UG4. - Langues vivantes


    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement de langues vivantes des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle professionnel et des classes préparant au baccalauréat professionnel (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).

  • Annexe


    ANNEXE III b
    RÈGLEMENT D'EXAMEN
    Spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle


    Spécialité
    Métiers du Plâtre et de l'Isolation de Certificat d'aptitude professionnelle

    Scolaire
    (établissement public
    et privé sous contrat)
    Apprenti (CFA et section d'apprentissage habilité)
    Formation professionnelle continue
    (établissement public)

    Scolaire
    (établissement privé hors contrat)
    Apprenti (CFA et section
    d'apprentissage non habilité)
    Formation professionnelle
    continue (établissement privé)
    Enseignement à distance
    Candidat individuel

    Épreuves

    Unité

    Coef

    Mode

    Mode

    Durée

    EP1 :
    Étude et préparation d'une intervention

    UP1

    4

    CCF
    (1)

    Ponctuel écrit

    3h

    EP2 :
    Réalisation et contrôle d'un ouvrage courant

    UP2

    9
    dont
    1 PSE

    CCF

    Ponctuel écrit
    et pratique

    16h
    dont 1h PSE

    EP3 :
    Réalisation de travaux spécifiques

    UP3

    2

    CCF

    Ponctuel oral
    et pratique

    3h

    EG1 :
    Français et Histoire - Géographie - Enseignement moral et civique (*)

    UG1

    3

    CCF

    Ponctuel écrit

    2h15

    EG2 :
    Mathématiques - Physique - Chimie (*)

    UG2

    2

    CCF

    Ponctuel écrit

    2h

    EG3 :
    Éducation physique et sportive (*)

    UG3

    1

    CCF

    Ponctuel

    EG4 :
    Langue vivante : anglais (*)

    UG4

    1

    CCF

    Ponctuel oral (2)

    20 min


    (1) Contrôle en cours de formation.
    (2) Préparation 20 minutes.
    (*) Information : en conséquence de la publication des arrêtés du 3 avril 2019 fixant les nouveaux programmes d'enseignement général de CAP, les intitulés, coefficients, modalités et durées des épreuves générales sont appelés à être redéfinis par un arrêté ministériel publié ultérieurement.

  • Annexe


    ANNEXE III c
    DÉFINITION DES ÉPREUVES
    Spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle


    EP1 - UP1 : Etude et préparation d'une intervention (coefficient 4)


    Objectif et contenu de l'épreuve
    Cette épreuve permet d'évaluer les compétences du candidat concernant la préparation de son intervention. A partir d'un dossier technique (écrit, graphique et numérique) définissant un ouvrage, le candidat procède à l'étude d'une intervention professionnelle de son métier.
    Cette épreuve écrite porte sur tout ou partie des compétences suivantes :
    C1.1 : Compléter et transmettre des documents.
    C2.1 : Décoder un dossier technique.
    C2.2 : Choisir les matériels et les outillages.
    A partir d'un dossier, le candidat est amené à :


    - prendre connaissance des informations concernant son intervention ;
    - décoder et analyser des documents techniques ;
    - rechercher les informations nécessaires à la préparation d'un travail ;
    - utiliser les informations en vue de préparer et organiser son travail ;
    - renseigner et transmettre des documents d'intervention y compris numériques ;
    - inventorier les matériels et les outillages nécessaires à l'intervention ;
    - établir un croquis, le calepin d'un ouvrage ;
    - établir les éléments de la commande liée à son intervention.


    Critères d'évaluation
    Les conditions et les indicateurs d'évaluation correspondant aux compétences évaluées figurent dans les colonnes « Conditions » et « Critères d'évaluation » des tableaux décrivant les compétences dans le référentiel de certification.
    Les activités, les documents techniques, les compétences évaluées et le degré d'exigence sont semblables pour tous les modes d''évaluation.
    Modes d'évaluation
    1. Evaluation par épreuve ponctuelle : épreuve écrite d'une durée de 3 heures
    Conditions d'organisation :
    L'épreuve se déroule obligatoirement sur table. Chaque candidat dispose d'un espace individuel de travail comprenant la possibilité de consulter des ressources numériques :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - des moyens numériques, s'ils sont prévus à l'épreuve.


    Documents supports de l'épreuve :
    Le dossier remis au candidat se décompose en deux parties :


    - un dossier « TECHNIQUE » de la réalisation, commun à l'EP2 et éventuellement à l'EP3, comprenant :
    - la description de l'intervention professionnelle étudiée ;
    - les pièces écrites et graphiques, y compris numériques, définissant l'ouvrage à réaliser ;
    - Les documents fabricants, fournisseurs, fiches techniques, etc.,
    - un dossier « SUJET / RÉPONSE » sur lequel porte l'évaluation.


    2. Contrôle en cours de formation
    L'épreuve est évaluée à l'occasion d'une situation d'évaluation organisée par l'établissement de formation.
    La situation est réalisée en deuxième année de formation (ou dans la deuxième partie de la formation pour les stagiaires de la formation continue), dans le cadre des activités habituelles de formation.
    Conditions d'organisation :
    L'épreuve se déroule obligatoirement sur table. Chaque candidat dispose d'un espace individuel de travail comprenant la possibilité de consulter des ressources numériques :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - des moyens numériques s'ils sont prévus à l'épreuve.


    La durée cumulée des séquences d'évaluation en CCF pour cette situation est comparable à la durée de l'épreuve ponctuelle.
    Les documents d'évaluation sont préparés en équipe par les enseignants/formateurs de l'établissement. Un professionnel sera convoqué. Son absence n'invalidera pas les travaux de la commission d'évaluation. Le déroulement de l'épreuve fait l'objet d'un procès-verbal détaillé et d'une proposition de note finale au jury de délibération.
    L'inspecteur de l'éducation nationale de la spécialité veille au bon déroulement de l'examen.


    EP2 - UP2 : Réalisation d'un ouvrage courant (coefficient 9 dont 1 pour PSE)


    Objectif et contenu de l'épreuve
    Cette épreuve permet d'évaluer les compétences du candidat concernant la réalisation d'un ouvrage ou d'une partie d'ouvrage.
    Cette épreuve écrite et pratique porte sur tout ou partie des compétences suivantes :
    C2.3 : Traduire graphiquement une partie d'ouvrage simple.
    C3.1 : Organiser son intervention et son poste de travail.
    C3.2 : Sécuriser son intervention.
    C3.3 : Déconstruire, déposer, démonter des éléments d'ouvrage.
    C3.4 : Implanter un ouvrage.
    C3.5 : Construire des ouvrages en plaques de plâtre sur ossature.
    C3.6 : Construire des cloisons en panneaux de hauteur d'étage.
    C3.7 : Réaliser un doublage en complexe isolant.
    C3.8 : Réaliser une isolation thermo-acoustique intérieure.
    C3.9 : Traiter les joints et réaliser les enduits de finition.
    C3.10 : Mettre en œuvre un plafond modulaire.
    C3.11 : Contrôler la conformité des travaux et des ouvrages.
    C3.12 : Replier le chantier.
    A partir d'un dossier et de l'environnement de travail à disposition, le candidat est amené à :


    - préparer et vérifier les matériels et les outillages ;
    - organiser et sécuriser son intervention en adoptant une attitude éco responsable ;
    - utiliser les moyens de prévention adaptés à la situation ;
    - communiquer avec les différents intervenants ;
    - implanter des ouvrages simples ;
    - réaliser un ouvrage simple ou une partie d'ouvrage ;
    - vérifier la conformité du travail réalisé ;
    - clore le poste de travail.


    Critères d'évaluation
    Les conditions et les indicateurs d'évaluation correspondant aux compétences évaluées figurent dans les colonnes « Conditions » et « Critères d'évaluation » des tableaux décrivant les compétences dans le référentiel de certification.
    Les activités, les documents techniques, les compétences évaluées et le degré d'exigence sont semblables pour tous les modes d'évaluation.
    Modes d'évaluation
    1. Evaluation par épreuve ponctuelle : épreuve écrite et pratique d'une durée de 15 heures
    Conditions d'organisation :
    L'épreuve se déroule dans un centre d'examen. Chaque candidat dispose d'un espace de travail dédié comportant :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - un espace de réalisation ;
    - l'outillage et la matière d'œuvre nécessaires ;
    - des moyens numériques, s'ils sont prévus à l'épreuve.


    L'épreuve pratique d'une durée totale de 15 heures est organisée en deux parties :


    - une phase de préparation de l'activité sous forme écrite et éventuellement numérique, d'une durée de 1 heure ;
    - une phase de réalisation de l'activité intégrant le contrôle, d'une durée de 14 heures.


    Documents supports de l'épreuve :
    Le dossier remis au candidat se décompose en deux parties :


    - un dossier « TECHNIQUE » de la réalisation, commun à l'EP1 et éventuellement à l'EP3 comprenant :
    - la description de l'ouvrage à réaliser ;
    - les pièces écrites et graphiques y compris numériques définissant l'ouvrage à réaliser ;
    - des documents fabricants, de fournisseurs, des fiches techniques, etc.,
    - un dossier « SUJET / RÉPONSE » qui indique le travail à réaliser et éventuellement les méthodes et techniques à utiliser.


    2. Contrôle en cours de formation
    L'épreuve est évaluée à l'occasion de deux situations d'évaluation d'égale importance, organisées par l'établissement de formation. L'une des situations d'évaluation a lieu dans l'entreprise, l'autre situation d'évaluation a lieu dans l'établissement de formation. L'établissement veille à la complémentarité des situations d'évaluation.
    Les situations sont réalisées en deuxième année de formation (ou dans la deuxième partie de la formation pour les stagiaires de la formation continue), dans le cadre des activités habituelles de formation.
    Conditions d'organisation :
    Chaque candidat dispose d'un espace individuel de travail dédié comportant :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - un espace de réalisation ;
    - l'outillage et la matière d'œuvre nécessaires ;
    - des moyens numériques, s'ils sont prévus à l'épreuve.


    La durée de chaque situation d'évaluation est comparable à la durée de l'épreuve ponctuelle.
    Les documents d'évaluation sont préparés en équipe par les enseignants/formateurs de l'établissement de formation. Le déroulement de l'épreuve fait l'objet d'un procès-verbal détaillé pour chaque situation d'évaluation et d'une proposition de note finale au jury de délibération résultant de l'évaluation des deux situations.
    L'inspecteur de l'éducation nationale de la spécialité veille au bon déroulement de l'examen.
    Situation d'évaluation en entreprise :
    La situation d'évaluation organisée en entreprise peut comporter plusieurs séquences d'évaluation, chacune faisant l'objet d'un document de suivi pédagogique et d'évaluation des compétences.
    La synthèse de l'évaluation est effectuée par le tuteur d'entreprise/maître d'apprentissage de l'entreprise d'accueil et un enseignant/formateur du domaine professionnel, au sein de l'entreprise.
    Le déroulement de l'épreuve fait l'objet d'un procès-verbal détaillé.
    Situation d'évaluation en centre de formation :
    La situation d'évaluation est organisée dans l'établissement de formation dans le cadre des activités habituelles de formation professionnelle. Elle peut comporter plusieurs séquences d'évaluation, chacune faisant l'objet d'un document de suivi pédagogique et d'évaluation des compétences.
    Un professionnel sera convoqué. Son absence n'invalidera pas les travaux de la commission d'évaluation. Le déroulement de l'épreuve fait l'objet d'un procès-verbal détaillé et d'une proposition de note finale au jury de délibération.
    Le déroulement de l'épreuve fait l'objet d'un procès-verbal détaillé.


    EP3 - UP3 : Réalisation de travaux spécifiques (coefficient 2)


    Objectif et contenu de l'épreuve
    Cette épreuve permet d'évaluer les compétences du candidat dans le cadre de la réalisation d'ouvrages simples du secteur professionnel réalisée par voie humide. Ceci respectant les aspects règlementaires au sens large, notamment le code du travail et l'utilisation des équipements en lien avec les travaux temporaires en hauteur. Ces ouvrages seront limités à des plans verticaux, horizontaux ou inclinés pouvant comporter des difficultés liées à l'incorporation de coffres, de pénétrations ou de points techniques particuliers.
    Cette épreuve pratique et orale porte sur tout ou partie des compétences suivantes :
    C1.2 : Echanger, rendre compte oralement.
    C3.13 : Monter, démonter et utiliser des échafaudages.
    C3.14 : Construire un ouvrage en carreaux de plâtre ou de terre cuite.
    C3.15 : Construire un ouvrage en briques plâtrières.
    C3.16 : Réaliser des enduits de plâtre (compétence obligatoirement évaluée lors de cette épreuve).
    A partir d'un dossier et de l'environnement de travail à disposition, le candidat est amené à :


    - prendre connaissance des ressources disponibles ;
    - préparer et vérifier les matériels et les outillages ;
    - organiser et sécuriser son intervention en adoptant une attitude éco responsable ;
    - utiliser les moyens de prévention adaptés à la situation ;
    - utiliser des équipements et matériels ;
    - communiquer avec les différents intervenants ;
    - implanter des ouvrages simples ;
    - réaliser des enduits de plâtre (activité obligatoire) ;
    - réaliser un ouvrage simple ou une partie d'ouvrage ;
    - vérifier la conformité du travail réalisé ;
    - clore le poste de travail.


    Critères d'évaluation
    Les conditions et les indicateurs d'évaluation correspondant aux compétences évaluées figurent dans les colonnes « Conditions » et « Critères d'évaluation » des tableaux décrivant les compétences dans le référentiel de certification.
    Les activités, les documents techniques, les compétences évaluées et le degré d'exigence sont semblables pour tous les modes d'évaluation.
    Modes d'évaluation
    1. Evaluation par épreuve ponctuelle : épreuve pratique et orale d'une durée de 3 heures, dont 15 minutes d'entretien oral
    Conditions d'organisation :
    L'épreuve se déroule dans un centre d'examen. Chaque candidat dispose d'un espace individuel de travail dédié comportant :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - un espace de réalisation ;
    - l'outillage et la matière d'œuvre nécessaires ;
    - des moyens numériques s'ils sont prévus à l'épreuve.


    Au cours ou en fin d'épreuve, le candidat est amené à rendre compte oralement de son intervention sous la forme d'un entretien de 15 minutes au maximum avec un examinateur du domaine professionnel.
    Documents supports de l'épreuve :
    Le dossier remis au candidat comprend :


    - un dossier « TECHNIQUE » pouvant être commun à l'ensemble des épreuves comprenant :
    - la description de l'ouvrage à réaliser ou partie d'ouvrage support de l'intervention ;
    - les pièces écrites et graphiques y compris numériques définissant la réalisation ;
    - des documents fabricants, de fournisseurs, des fiches techniques...,
    - un dossier « SUJET » ;
    - un dossier « RESSOURCES » pouvant être d'un accès papier et / ou numérique.


    2. Contrôle en cours de formation
    L'épreuve est évaluée à l'occasion d'une situation d'évaluation organisée par l'établissement de formation.
    La situation est réalisée en deuxième année de formation (ou dans la deuxième partie de la formation pour les stagiaires de la formation continue), dans le cadre des activités habituelles de formation.
    Conditions d'organisation :
    Chaque candidat dispose d'un espace individuel de travail dédié comportant :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - un espace de réalisation ;
    - l'outillage et la matière d'œuvre nécessaires ;
    - des moyens numériques s'ils sont prévus à l'épreuve.


    Au cours ou en fin de situation d'évaluation, le candidat est amené à rendre compte oralement de son intervention sous la forme d'un entretien de 15 minutes au maximum avec enseignant/formateur du domaine professionnel.
    La durée cumulée des séquences d'évaluation en CCF pour cette situation est comparable à la durée de l'épreuve ponctuelle
    Les documents d'évaluation sont préparés en équipe par les enseignants/formateurs de l'établissement. Un professionnel sera convoqué. Son absence n'invalidera pas les travaux de la commission d'évaluation. Le déroulement de l'épreuve fait l'objet d'un procès-verbal détaillé et d'une proposition de note finale au jury de délibération.
    L'inspecteur de l'éducation nationale de la spécialité veille au bon déroulement de l'examen.


    Partie d'épreuve professionnelle :

    Prévention santé environnement

    coefficient 1


    L'épreuve de prévention santé environnement est définie par l'arrêté 17 juin 2003 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général modifié par l'arrêté du 8 janvier 2010, par l'arrêté du 11 juillet 2016 modifiant les définitions des épreuves de mathématiques et sciences physiques et chimiques et prévention santé environnement aux examens du brevet d'études professionnelles et du certificat d'aptitude professionnelle.
    L'arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement de prévention santé environnement des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle abroge l'arrêté du 23 juin 2009 (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).
    En conséquence, la référence de la définition d'épreuve prévention santé environnement est appelée à être modifiée par un arrêté ministériel en 2019.


    Epreuve EG 1 - Français et histoire-géographie - enseignement moral et civique (*)

    UG 1

    coefficient 3


    L'épreuve de français, histoire-géographie et enseignement moral et civique est définie par l'arrêté du 17 juin 2003 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général modifié par l'arrêté du 6 décembre 2016 (version initiale de Légifrance).


    Epreuve EG 2 - Mathématiques - Physique - Chimie (*)

    UG 2

    coefficient 2


    L'épreuve de mathématiques - sciences physiques et chimiques est définie par l'arrêté 17 juin 2003 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général (annexe publiée au BOEN du 17 juillet 2003) modifié par l'arrêté du 8 janvier 2010, par l'arrêté du 11 juillet 2016 modifiant les définitions des épreuves de mathématiques et sciences physiques et chimiques et prévention santé environnement aux examens du brevet d'études professionnelles et du certificat d'aptitude professionnelle.


    Epreuve EG 3 - Education physique et sportive (*)

    UG 3

    coefficient 1


    L'épreuve d'éducation physique et sportive sont définies par l'arrêté du 15 juillet 2009 modifié par l'arrêté du 11 juillet 2016 relatif aux modalités d'organisation du contrôle en cours de formation et de l'examen terminal prévus pour l'éducation physique et sportive aux examens du baccalauréat professionnel, du certificat d'aptitude professionnelle et du brevet d'études professionnelles.


    Epreuve EG 4 - Langue vivante (*)

    UG 4

    coefficient 1


    L'épreuve de langue vivante est définie par l'arrêté du 17 juin 2003 modifié par l'arrêté du 8 janvier 2010 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général (annexe publiée au BOEN du 17 juillet 2003).


    (*) Information : en conséquence de la publication des arrêtés du 3 avril 2019 fixant les nouveaux programmes d'enseignement général de CAP, les définitions d'épreuves générales sont appelées à être redéfinies par arrêté ministériel publié ultérieurement.

  • Annexe


    ANNEXE IV
    TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE ÉPREUVES OU UNITÉS
    Spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation de certificat d'aptitude professionnelle


    Certificat d'aptitude professionnelle
    Plâtrier Plaquiste
    défini par l'arrêté du 01/08/2002 modifié
    dernière session d'examen : 2020

    Spécialité Métiers du plâtre et de l'isolation
    de certificat d'aptitude professionnelle
    défini par le présent arrêté
    session d'examen : 2021

    ÉPREUVES

    Unités

    ÉPREUVES

    Unités

    EP1 - Analyse d'une situation professionnelle

    UP1

    EP1 - Étude et préparation d'une intervention

    UP1

    EP2 - Réalisation d'ouvrages courants

    UP2

    EP2 - Réalisation et contrôle d'un ouvrage courant

    UP2

    EP3 - Réalisation d'ouvrages spécifiques

    UP3

    EP3 - Réalisation de travaux spécifiques

    UP3

    EG1 - Français et Histoire Géographie

    UG1

    EG1 - Français et Histoire-Géographie - Enseignement moral et civique

    UG1

    EG2 - Mathématiques Sciences

    UG2

    EG2 - Mathématiques - Physique - Chimie

    UG2

    EG3 - Éducation physique et sportive

    UG3

    EG3 - Éducation physique et sportive

    UG3

    EG4 - Langue vivante : anglais

    UG4


Fait le 15 avril 2019.


Pour le ministre et par délégation :

Le directeur général de l'enseignement scolaire,

J.-M. Huart