Arrêté du 15 avril 2019 portant création de la spécialité « Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics » de certificat d'aptitude professionnelle et fixant ses modalités de délivrance

JORF n°0188 du 14 août 2019
texte n° 20




Arrêté du 15 avril 2019 portant création de la spécialité « Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics » de certificat d'aptitude professionnelle et fixant ses modalités de délivrance

NOR: MENE1911315A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2019/4/15/MENE1911315A/jo/texte


Le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse,
Vu le code de l'éducation, notamment ses articles D. 337-1 à D. 337-25-1 ;
Vu l'arrêté du 23 juin 2014 relatif à l'obtention de dispenses d'unités aux examens du certificat d'aptitude professionnelle et du brevet d'études professionnelles ;
Vu l'arrêté du 24 juillet 2015 fixant les conditions d'habilitation à mettre en œuvre le contrôle en cours de formation en vue de la délivrance du certificat d'aptitude professionnelle, du baccalauréat professionnel, du brevet professionnel, de la mention complémentaire, du brevet des métiers d'art et du brevet de technicien supérieur ;
Vu l'arrêté du 10 mai 2017 fixant les conditions dans lesquelles les candidats ajournés aux examens du brevet d'études professionnelles et du certificat d'aptitude professionnelle peuvent conserver des notes qu'ils ont obtenues ;
Vu l'arrêté du 21 novembre 2018 relatif à l'organisation et aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au certificat d'aptitude professionnelle ;
Vu l'arrêté du 15 janvier 2019 relatif aux diplômes professionnels délivrés par le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse et aux brevets de techniciens supérieurs permettant la délivrance de l'autorisation d'intervention à proximité des réseaux (AIPR) ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative « bâtiment, travaux publics, matériaux de construction » en date du 17 janvier 2019,
Arrête :


Il est créé la spécialité « Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics » de certificat d'aptitude professionnelle dont la définition et les conditions de délivrance sont fixées par le présent arrêté.
Sa présentation synthétique fait l'objet d'une annexe introductive jointe au présent arrêté.


Les référentiels des activités professionnelles et de compétences sont définis en annexe I du présent arrêté qui comporte l'annexe I a relative au référentiel des activités professionnelles, l'annexe I b relative au référentiel de compétences et l'annexe I c relative au lexique.


Les compétences relatives à l'intervention à proximité des réseaux définies en annexe II de l'arrêté du 15 janvier 2019 relatif aux diplômes professionnels délivrés par le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse et aux brevets de techniciens supérieurs permettant la délivrance de l'autorisation d'intervention à proximité des réseaux (AIPR) complètent les compétences définies en annexes du présent arrêté.
Les compétences définies en annexe II de l'arrêté du 15 janvier 2019 précité sont évaluées au cours des épreuves professionnelles.


Le référentiel d'évaluation est fixé par l'annexe III du présent arrêté et comprend l'annexe III a relative aux unités constitutives du diplôme, l'annexe III b relative au règlement d'examen et l'annexe III c relative à la définition des épreuves.


Les horaires applicables sous statut scolaire sont fixés par le tableau annexé à l'arrêté du 21 novembre 2018 susvisé.
La préparation à cette spécialité de certificat d'aptitude professionnelle comporte une période de formation en milieu professionnel de 14 semaines définie en annexe II du présent arrêté.


Chaque candidat précise au moment de son inscription s'il se présente à l'examen sous la forme globale ou progressive, conformément aux dispositions des articles D. 337-9 et D. 337-10 du code de l'éducation.
Dans le cas de la forme progressive, il précise les épreuves qu'il souhaite présenter à la session pour laquelle il s'inscrit.
Lors de son inscription, il précise également s'il souhaite se présenter à l'épreuve facultative.


Les correspondances entre les épreuves de l'examen organisé conformément à l'arrêté du 25 octobre 2002 modifié et les épreuves de l'examen organisé conformément aux dispositions du présent arrêté sont précisées en annexe IV du présent arrêté.
Toute note obtenue aux épreuves de l'examen passé selon les dispositions de l'arrêté du 25 octobre 2002 modifié précité est, à la demande du candidat et pour sa durée de validité, reportée sur l'unité correspondante de l'examen organisé selon les dispositions du présent arrêté.


La première session d'examen de la spécialité « Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics » de certificat d'aptitude professionnelle organisée conformément aux dispositions du présent arrêté, aura lieu en 2021.


La dernière session d'examen du certificat d'aptitude professionnelle « Constructeur de canalisations de travaux publics » organisée conformément aux dispositions de l'arrêté du 25 octobre 2002 modifié précité aura lieu en 2020. A l'issue de cette session, l'arrêté précité est abrogé.


Le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs d'académie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    ANNEXES
    ANNEXE INTRODUCTIVE



    Vous pouvez consulter l'intégralité du texte avec ses images à partir de l'extrait du Journal officiel électronique authentifié accessible en bas de page


    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics
    de certificat d'aptitude professionnelle


    SOMMAIRE


    ANNEXE I. - Référentiels des activités professionnelles et de compétences
    I a. - Référentiel des activités professionnelles
    I b. - Référentiel de compétences
    I c. - Lexique
    ANNEXE II. - Période de formation en milieu professionnel
    ANNEXE III. - Référentiel d'évaluation
    III a. - Unités constitutives du diplôme
    III b. - Règlement d'examen
    III c. - Définition des épreuves
    ANNEXE IV. - Tableau de correspondance entre épreuves ou unités

  • Annexe


    Tableau synthétique - Activités - Blocs de compétences - Unités
    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de certificat d'aptitude professionnelle


    Activités

    Blocs de compétences

    Unités
    professionnelles

    COMMUNICATION
    PRÉPARATION

    Bloc 1 : Étude et préparation d'une intervention
    - Compléter et transmettre des documents
    - Décoder un dossier technique
    - Identifier le matériel et l'outillage

    UP1
    Étude et préparation
    d'une intervention

    RÉALISATION ET CONTRÔLE
    D'UN OUVRAGE COURANT

    Bloc 2 : Réalisation et contrôle d'un ouvrage courant
    - Évaluer des quantités de matériaux et composants
    - Organiser son poste de travail
    - Sécuriser son intervention
    - Intervenir à proximité d'un réseau
    - Effectuer la manutention des charges
    - Réceptionner les approvisionnements
    - Implanter et tracer un ouvrage simple
    - Intervenir en tranchée
    - Poser un réseau de canalisation
    - Réaliser un remblai de tranchée et une réfection provisoire
    - Effectuer des autocontrôles
    - Participer aux opérations de contrôle d'un réseau
    - Participer à la mise en service d'un réseau

    UP2
    Réalisation et contrôle
    d'un ouvrage courant

    RÉALISATION DE TRAVAUX
    SPÉCIFIQUES

    Bloc 3 : Réalisation de travaux spécifiques
    - Échanger et rendre compte oralement
    - Réaliser un branchement
    - Réaliser des ouvrages connexes aux réseaux
    - Réaliser une opération de maintenance sur un réseau

    UP3
    Réalisation de travaux
    spécifiques


    Activités

    Blocs de compétences

    Unités
    générales

    Français
    - Entrer dans l'échange oral : écouter, réagir, s'exprimer
    - Entrer dans l'échange écrit : lire, analyser, écrire
    - Devenir un lecteur compétent et critique
    - Confronter des savoirs et des valeurs pour construire son identité culturelle.
    Histoire-Géographie et Enseignement Moral et Civique
    - Appréhender la diversité des sociétés et la richesse des cultures
    - Repérer la situation étudiée dans le temps et dans l'espace
    - Relever, classer et hiérarchiser les informations contenues dans un document selon des critères donnés
    - Acquérir une démarche citoyenne à partir de son environnement quotidien

    UG1
    Français, Histoire-Géographie et Enseignement moral
    et civique

    - Rechercher, extraire et organiser l'information.
    - Proposer, choisir, exécuter une méthode de résolution ou un protocole opératoire en respectant les règles de sécurité.
    - Expérimenter.
    - Critiquer un résultat, argumenter.
    - Rendre compte d'une démarche, d'un résultat, à l'oral ou à l'écrit.

    UG2
    Mathématiques-Physique - Chimie

    Compétences de niveau 3 du référentiel de compétences attendues
    - Réaliser une performance motrice maximale
    - Se déplacer en s'adaptant à des environnements variés et incertains
    - Réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique
    - Conduire et maîtriser un affrontement individuel ou collectif
    - Respecter les règles de vie collective et assumer les différents rôles liés à l'activité

    UG3
    Éducation physique
    et sportive

    Compétences de niveau A2 du CECRL
    - S'exprimer oralement en continu
    - Interagir en langue étrangère
    - Comprendre un document écrit rédigé en langue étrangère

    UG4
    Langue vivante obligatoire : anglais

  • Annexe


    ANNEXE I
    RÉFÉRENTIELS DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ET DE COMPÉTENCES
    ANNEXE I a
    RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES
    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de certificat d'aptitude professionnelle
    CONTEXTE PROFESSIONNEL
    A. - Domaines d'intervention


    Le titulaire de la spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de certificat d'aptitude professionnelle exerce ses compétences, sous le contrôle de sa hiérarchie dans le domaine des travaux publics pour des travaux neufs, de maintenance ou de rénovation.
    Il intervient indifféremment sur tous les domaines couverts par l'activité des travaux publics :


    - la construction, le développement et l'entretien des infrastructures de transport : routes, voies ferrées, voies navigables, transports collectifs urbains, ponts, tunnels, viaducs… ;
    - la production de l'énergie : barrages, centrales hydrauliques, centrales photovoltaïques, éoliennes… ;
    - la mise à disposition des réseaux : eau potable, assainissement, eaux pluviales, gaz, électricité, communications, chaleur… ;
    - le développement économique de structures : ports, aéroports, installations industrielles, plates-formes pétrolières (offshore)… ;
    - le respect de l'environnement : collecte, traitement et recyclage des eaux usées et des déchets… ;
    - l'amélioration du cadre de vie : aménagements urbains, éclairages publics, voiries, voies piétonnes, pistes cyclables, installations de loisirs, stades, équipements sportifs…


    Son activité consiste à réaliser, entretenir ou rénover :


    - toutes canalisations, réseaux secs, réseaux humides (gravitaires et sous pression) ;
    - des ouvrages maçonnés connexes aux réseaux ;
    - des réseaux drainants ;
    - des équipements hydrauliques : stations de captage, de pompage, de relèvement, de stockage et de traitement d'eau potable et tous systèmes d'épuration des eaux…


    Il intervient aussi tout au long de la durée de vie des réseaux, ce qui lui impose une connaissance des principes de construction ainsi que des phases de préparation, de réalisation des travaux environnants.
    Dans le cadre de ses activités, le titulaire de la spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de CAP contribue au respect des exigences règlementaires énergétiques et environnementales. Il conduit couramment ses opérations sur site en co-activité avec les autres corps de métiers. Il est impacté par les enjeux de la transition numérique.


    B. - Conditions générales d'exercice du métier


    Situation d'exercice
    Le titulaire de la spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de CAP exerce ses activités en toute sécurité, pour lui et son environnement, dans tous types d'entreprises. Il réalise son travail d'après des consignes d'exécution orales et écrites transmises par sa hiérarchie.
    Il communique avec son environnement professionnel (utilisateur, riverain, hiérarchie, équipe, autres intervenants…) et peut être amené à échanger oralement ou à utiliser des documents techniques rédigés en langue vivante étrangère, principalement l'anglais.
    Pour toutes les activités professionnelles dont il a la charge, il effectue, en coordination avec les autres corps de métiers, les activités de préparation et de réalisation du travail qui lui sont confiées. Il contrôle ses tâches et interventions et rend compte à sa hiérarchie. Il participe aux opérations simples de maintenance préventive et corrective des installations.
    Il intervient très souvent en équipe, sur des chantiers et sites variés et de différentes importances, qui peuvent nécessiter un ou plusieurs déplacements à la journée ou à la semaine selon l'éloignement.
    Autonomie
    Le titulaire de la spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de CAP fait preuve d'autonomie dans l'exécution des tâches qui lui sont confiées, dans la limite des instructions de sa hiérarchie. Il applique les modes opératoires donnés. Il choisit les outils adaptés et utilise les moyens d'exécution mis à sa disposition pour garantir la qualité de sa réalisation et le respect du délai donné.
    Responsabilité
    Sur les sites d'interventions, il respecte les mesures relatives à la qualité, à la sécurité et à l'environnement (QSE). Il applique les mesures de prévention des risques professionnels prévues. Il doit identifier les dangers non prévus, alerter et appliquer les consignes de sa hiérarchie.
    Il est responsable de la bonne réalisation des travaux qui lui sont confiés au regard des consignes données et dans le cadre des exigences réglementaires, sécuritaires, normatives, environnementales et esthétiques fixées par l'entreprise.


    C. - Perspectives d'évolution dans l'emploi


    Positionnement
    Le titulaire de la spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de CAP atteste d'un premier niveau de qualification dont les compétences professionnelles vont lui permettre d'accéder à un emploi d'ouvrier professionnel.
    Poursuite de formation
    Au terme d'un temps de pratique professionnelle, le titulaire de la spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de CAP est pleinement opérationnel.
    Il peut poursuivre sa formation initiale en s'engageant dans la préparation d'une certification complémentaire ou d'un diplôme de niveau supérieur. Il peut aussi, accéder à des niveaux de qualification plus élevés, notamment dans le cadre de la formation tout au long de la vie.
    Évolution dans l'emploi
    En fonction de ses attentes, de son expérience, de ses aptitudes, du contexte, le titulaire de la spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de CAP peut évoluer vers des fonctions de chef d'équipe. Il peut, à moyen terme, poursuivre son évolution, créer ou reprendre une entreprise.


    Tableau des activités et des tâches professionnelles


    Niveau d'implication

    ACTIVITÉS

    TÂCHES

    1

    2

    3

    COMMUNICATION

    T1 : Prendre connaissance des informations liées à son intervention

    X

    T2 : Communiquer en équipe, avec son responsable et les autres intervenants

    X

    T3 : Renseigner et transmettre des documents liés à son intervention

    X

    PRÉPARATION

    T4 : Organiser son intervention en adoptant une attitude éco-responsable

    X

    T5 : Préparer et vérifier les matériels et les outillages pour son intervention

    X

    T6 : Préparer l'approvisionnement des matériaux et composants pour son intervention

    X

    RÉALISATION ET CONTRÔLE
    D'UN OUVRAGE
    COURANT

    T7 : Installer une signalisation temporaire de chantier

    X

    T8 : Repérer les ouvrages existants

    X

    T9 : Implanter un ouvrage simple

    X

    T10 : Réaliser une tranchée : ouverture, remblai, réfection

    X

    T11 : Réaliser un réseau de canalisations

    X

    T12 : Vérifier la conformité de l'ouvrage réalisé

    X

    T13 : Réaliser les essais d'étanchéité

    X

    RÉALISATION DE TRAVAUX
    SPÉCIFIQUES

    T14 : Réaliser les ouvrages connexes aux réseaux

    X

    T15 : Réaliser un branchement

    X


    Niveau d'implication : Pour chacune des tâches issues des activités de référence, le titulaire de la spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de CAP est impliqué à différents niveaux définis ci-dessous :


    Niveau

    Définition du niveau d'implication

    1

    Connaissances et savoir-faire minimaux : le titulaire du diplôme lit, observe, interprète et assiste sans assumer personnellement la responsabilité des activités menées en équipe.

    2

    Connaissances et savoir-faire partiels : le titulaire du diplôme participe sous contrôle ponctuel en étant partiellement responsable de l'exécution de tâches simples.

    3

    Connaissances et savoir-faire approfondis : le titulaire du diplôme intervient seul ou en équipe, en toute autonomie dans la réalisation d'une tâche simple.


    Fiches de détail des tâches professionnelles


    Activité A1

    COMMUNICATION

    Tâche
    T1

    T1 : Prendre connaissance des informations liées à son intervention

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Plan de l'installation, extraits du CCTP et fiches techniques et notices des matériels
    - Schémas de principe et d'implantation, croquis
    - PPSPS
    - Ressources internes (procédures, normes et textes réglementaires à appliquer, fiches d'utilisation des produits chimiques, …)
    - Fiches de suivi, bons de livraison, fiches d'autocontrôle
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    Contexte d'intervention :
    En autonomie ou avec son responsable, sur chantier

    Résultats attendus :
    - Les consignes reçues sont comprises et appliquées
    - Les informations caractérisant l'intervention sont recueillies
    - Les ressources sont utilisées à bon escient
    - L'utilisation des outils digitaux est effective


    Activité A1

    COMMUNICATION

    Tâche
    T2

    T2 : Communiquer en équipe, avec son responsable et les autres intervenants

    Niveau d'implication : 2

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - Documents internes de suivi de l'intervention (fiche d'intervention, fiche qualité, …)
    - Documents de réalisation de l'intervention (plans, croquis, schémas…)
    - Fiche technique des matériaux et appareils
    - Bordereau, trame, fiche d'entreprise
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    Contexte d'intervention :
    Sur le chantier, en entreprise ou chez un fournisseur, seul ou avec son responsable

    Résultats attendus :
    - Les consignes reçues sont comprises et appliquées
    - Le registre de langage et la terminologie sont adaptés à la situation et à l'interlocuteur
    - Les échanges sont clairs, argumentés et concis
    - Les compléments d'informations sont exprimés
    - L'information transmise est complète, elle est comprise par l'interlocuteur
    - La posture adoptée est professionnelle
    - L'utilisation des outils digitaux est effective


    Activité A1

    COMMUNICATION

    Tâche
    T3

    T3 : Renseigner et transmettre des documents liés à son intervention

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - Documents internes de suivi de l'intervention (fiche d'intervention, bon de livraison, rapport journalier…)
    - Documents de réalisation de l'intervention (plans, croquis, schémas…)
    - Fiche technique des matériaux
    - Bordereau, trame, fiche d'entreprise
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    Contexte d'intervention :
    En autonomie ou avec son responsable, sur chantier

    Résultats attendus :
    - Les consignes reçues sont comprises et appliquées
    - Les informations sont transmises, complètes, exactes et exploitables
    - Les documents sont remis ou adressés dans le délai fixé
    - L'utilisation des outils digitaux est effective


    Activité A2

    PRÉPARATION

    Tâche
    T4

    T4 : Organiser son intervention en adoptant une attitude éco-responsable

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Documents de réalisation de l'intervention (plans, croquis, schémas, extraits du CCTP…)
    - Plans d'exécution, nomenclatures, croquis, modes opératoires, quantitatifs, bons de commande, bons de livraison, plannings d'intervention
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - PPSPS
    - Matériels et outillages disponibles
    - Consignes relatives à la politique éco-responsable de l'entreprise (Tri des déchets, protection des sols…)
    - Conditions d'utilisation des matériels et outillages
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    Contexte d'intervention :
    En autonomie, en équipe ou avec son responsable, sur chantier

    Résultats attendus :
    - Le poste de travail garantit le respect des règles de sécurité et de protection de la santé
    - L'intervention respecte le mode opératoire et prend en compte le délai d'exécution
    - Le poste de travail est adapté à l'ouvrage à réaliser et garantit sa bonne exécution
    - La disponibilité des matériels, outillages, matériaux et consommables est vérifiée
    - La co-activité est prise en compte pour l'organisation de son intervention
    - Les consommations d'énergies et de ressources sont optimisées
    - Les rejets polluants sont identifiés et signalés
    - L'intervention est organisée selon une attitude éco-responsable et le principe 3RVE est appliqué à la gestion de ses déchets


    Activité A2

    PRÉPARATION

    Tâche
    T5

    T5 : Préparer et vérifier les matériels et les outillages pour son intervention

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Plans d'exécution, nomenclatures, croquis, modes opératoires, quantitatifs, bon de commande, bons de livraison, plannings d'intervention
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - PPSPS
    - Matériels et outillages disponibles
    - Conditions d'utilisation des matériels et outillages
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    Contexte d'intervention :
    En autonomie, en équipe ou avec son responsable, sur chantier

    Résultats attendus :
    - Le choix des matériels et outillages est adapté à l'intervention
    - L'état de conformité et de fonctionnement des matériels outillages sont vérifiés
    - Les anomalies sont repérées et signalées immédiatement
    - Les matériels et outillages préparés sont stockés suivant la logique d'utilisation et maintenus en sécurité
    - Les besoins en matériels et outillages complémentaires sont signalés


    Activité A2

    PRÉPARATION

    Tâche
    T6

    T6 : Préparer l'approvisionnement des matériaux et composants pour son intervention

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Bons de commande, bons de livraison
    - Plans d'exécution, nomenclatures, croquis, modes opératoires, plannings d'intervention
    - Consignes orales et écrites
    - Stock disponible
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    - Plan d'Installation de Chantier (PIC)
    Contexte d'intervention :
    En autonomie, en équipe ou avec son responsable, sur chantier

    Résultats attendus :
    - La nature des matériaux, des composants sont visuellement identifiés
    - L'état des stocks est communiqué
    - La conformité à la commande est vérifiée
    - Les matériaux sont contrôlés lors de la livraison
    - Les non-conformités des matériaux et composants sont repérées et signalées
    - Les moyens de manutention et de transport adaptés sont utilisés
    - Les aires de stockage utilisées sont conformes à la demande
    - Les règles de sécurité collectives et individuelles et de protection de la santé sont respectées


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'UN OUVRAGE COURANT

    Tâche
    T7

    T7 : Installer une signalisation temporaire de chantier

    Niveau d'implication : 2

    Moyens et ressources disponibles :
    - Plans, dossier technique, plan de signalisation
    - Fiches de procédures de signalisation temporaire (Guide de signalisation temporaire fiches de sécurité,…)
    - Matériel de signalétique
    - Arrêtés de circulation
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    Contexte d'intervention :
    En équipe, ou avec son responsable, sur chantier

    Résultats attendus :
    - La circulation est maintenue en sécurité
    - La protection des intervenants et des riverains est assurée
    - La signalisation est conforme aux arrêtés


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'UN OUVRAGE COURANT

    Tâche
    T8

    T8 : Repérer les ouvrages existants

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Retours de plans des DICT
    - Prise d'informations auprès des riverains
    - Les autorisations préalables en fonction de la réglementation
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    - Équipements de protection collective (EPC) et individuelle (EPI)
    Contexte d'intervention :
    En autonomie, en équipe ou avec son responsable, sur le chantier

    Résultats attendus :
    - Les émergences des réseaux sont repérées et signalées
    - Les ouvrages aériens sont repérés et signalés
    - Le traçage au sol est matérialisé selon la réglementation en vigueur
    - Le traçage au sol est maintenu durant les différentes phases de chantier
    - Les avertisseurs de sécurité sont pris en compte
    - Les matériaux signalés comme dangereux sont positionnés (amiante, plomb …)
    - Les règles de sécurité collectives et individuelles et de protection de la santé sont respectées


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'UN OUVRAGE COURANT

    Tâche
    T9

    T9 : Implanter un ouvrage simple

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - Supports techniques, extraits de règlements, normes
    - Documents de réalisation (plans, croquis, schémas, extraits descriptifs…)
    - Fiches techniques des matériaux et appareils, notices de montage…
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    - Outillage, matériels, consommables
    - Équipements de protection collective (EPC) et individuelle (EPI)
    Contexte d'intervention :
    En autonomie, en équipe ou avec son responsable, sur chantier

    Résultats attendus :
    - L'implantation est conforme aux consignes de sa hiérarchie et aux prescriptions techniques et règlementaires
    - Les non-conformités sont signalées
    - Les repères de référence sont identifiés
    - Les repères nécessaires à l'exécution sont correctement positionnés.
    - Les règles de sécurité collectives et individuelles et de protection de la santé sont respectées


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'UN OUVRAGE COURANT

    Tâche
    T10

    T10 : Réaliser une tranchée : ouverture, remblai, réfection

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - Supports techniques, extraits de règlements, normes
    - Documents de réalisation (plans d'exécution et plans de traçage), croquis, schémas, extraits descriptifs…
    - PPSPS, plan de prévention, diagnostic amiante
    - Extraits du CCTP
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    - Outillage, matériels, consommables
    - Équipements de protection collective (EPC) et individuelle (EPI) et (blindages, …)
    Contexte d'intervention :
    En équipe ou en co-activité, sur le chantier

    Résultats attendus :
    - Les terrassements sont exécutés conformément aux prescriptions
    - Les consignes d'ouverture de tranchée sont respectées
    - L'environnement et les contraintes du chantier sont identifiés
    - L'utilisation des moyens de protection collective est conforme à l'environnement de travail et à la réglementation
    - Les altimétries sont respectées
    - Les différentes couches de remblais sont correctement réalisées (matériaux, épaisseurs, compactage…)
    - Les différents systèmes de repérages sont positionnés conformément à la réglementation
    - La couche de roulement provisoire ou définitive est correctement réalisée
    - Le travail est soigné, le niveau de qualité attendu est atteint
    - Les règles de sécurité individuelle et de protection de la santé sont respectées


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'UN OUVRAGE COURANT

    Tâche
    T11

    T11 : Réaliser un réseau de canalisations

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - Supports techniques, extraits de règlements, normes
    - Documents de réalisation (plans, croquis, schémas, extraits descriptifs…)
    - Extraits du CCTP
    - PPSPS, plan de prévention, diagnostic amiante
    - Fiches techniques des matériaux et appareils, notices de montage…
    - Moyens de manutention, d'équipement, de balisage et de signalisation
    - Habilitations et autorisations
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    - Outillage, matériels, consommables
    - Équipements de protection collective et individuelle (EPC et EPI)
    Contexte d'intervention :
    En équipe ou en co-activité, sur le chantier

    Résultats attendus :
    - Le réseau est posé et raccordé conformément aux consignes de sa hiérarchie et aux prescriptions techniques et règlementaires
    - Le traçage et les coupes sont correctement réalisés
    - Les accessoires du réseau sont correctement raccordés
    - Le travail est soigné, le niveau de qualité attendu est atteint
    - L'environnement de travail est identifié (accès, zones de stockage…)
    - Les calages sont correctement réalisés
    - Les balisages, les accès et les circulations sont maintenus
    - Les règles de sécurité collectives et individuelles et de protection de la santé sont respectées


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'UN OUVRAGE COURANT

    Tâche
    T12

    T12 : Vérifier la conformité de l'ouvrage réalisé

    Niveau d'implication : 2

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - Extraits du CCTP
    - Plans d'exécution, nomenclatures, croquis, modes opératoires, quantitatifs, fiches de suivi, fiches d'autocontrôle
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    Contexte d'intervention :
    En équipe ou avec son responsable sur chantier

    Résultats attendus :
    - Les travaux réalisés sont conformes aux pièces écrites et graphiques
    - Les autocontrôles sont réalisés et enregistrés
    - Les exigences réglementaires sont respectées
    - Les limites de prestation et les interfaces entre prestataires sont respectées
    - Les non-conformités sont identifiées
    - Les éléments recueillis sont transmis
    - Les règles de sécurité collectives et individuelles et de protection de la santé sont respectées


    Activité A3

    RÉALISATION ET CONTRÔLE D'UN OUVRAGE COURANT

    Tâche
    T13

    T13 : Réaliser les essais d'étanchéité

    Niveau d'implication : 2

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - Les caractéristiques techniques de l'installation, les documents de suivi
    - Règlements, normes, habilitations,
    - Catalogues et documentations des produits, notices constructeurs, notices d'essais et notices de réglage
    - Outillages, appareils de contrôle, de mesure et d'essai et périodicité d'étalonnage et de contrôle
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    - Équipements de protection collective et Individuelle (EPC et EPI)
    Contexte d'intervention :
    En équipe ou avec son responsable sur chantier

    Résultats attendus :
    - L'essai d'étanchéité est réalisé conformément à la norme
    - Les anomalies sont constatées et signalées
    - Les enregistrements relatifs à la qualité sont renseignés


    Activité A4

    RÉALISATION DE TRAVAUX SPÉCIFIQUES

    Tâche
    T14

    T14 : Réaliser les ouvrages connexes aux réseaux

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - Caractéristiques techniques (plans d'exécution, fiches techniques, notices …)
    - Supports techniques, règlements, normes, habilitations
    - Équipements de protection collective et individuelle (EPC et EPI)
    - Outillages
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    Contexte d'intervention :
    En autonomie, en équipe, en co-activité sur chantier

    Résultats attendus :
    - Les ouvrages connexes aux réseaux sont réalisés correctement
    - Le travail est soigné, le niveau de qualité attendu est atteint
    - Les règles de sécurité collectives et individuelles et de protection de la santé sont respectées


    Activité A4

    RÉALISATION DE TRAVAUX SPÉCIFIQUES

    Tâche
    T15

    T15 : Réaliser un branchement

    Niveau d'implication : 3

    Moyens et ressources disponibles :
    - Consignes orales et écrites de sa hiérarchie
    - Règlements, normes, habilitations
    - Catalogues et documentations des produits, notices constructeurs
    - Outillages et consommables
    - Matériels et fournitures adaptés
    - Moyens de communication et accès à l'environnement digital de l'entreprise
    - Équipements de protection collective et Individuelle (EPC et EPI)
    Contexte d'intervention :
    En autonomie, en équipe, en co-activité sur chantier

    Résultats attendus :
    - Le positionnement du branchement est correct
    - L'assemblage des éléments du branchement est correctement réalisé
    - Les règles de sécurité collectives et individuelles et de protection de la santé sont respectées
    - Le travail est soigné, le niveau de qualité attendu est atteint

  • Annexe


    ANNEXE I b
    RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES
    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de certificat d'aptitude professionnelle
    Compétences et savoirs associés


    Les compétences
    Le référentiel de compétences de la spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de CAP est construit à partir du référentiel des activités professionnelles.
    Il décrit les compétences professionnelles terminales et les connaissances qui y sont associées. Il précise les conditions dans lesquelles celles-ci sont évaluées (les ressources, le contexte) ainsi que leurs critères d'évaluation. Il sert de base à la construction de l'évaluation du candidat, quelles que soient les modalités de celle-ci : épreuves ponctuelles, contrôle en cours de formation, validation des acquis de l'expérience. A cette fin, les compétences sont regroupées en unités constitutives du diplôme en cohérence avec les activités et tâches professionnelles.
    Les compétences composant ce référentiel sont mises en relation avec les tâches professionnelles du RAP sous la forme d'un tableau croisé.
    Les compétences décrites ci-après correspondent à la fois à des compétences terminales évaluables lors de la certification et également à des objectifs de formation. Elles intègrent le développement d'attitudes professionnelles telles que la rigueur et la précision, l'esprit d'équipe, la curiosité et l'écoute.
    Aucune chronologie dans la maîtrise des compétences n'est induite, il s'agit d'une présentation analytique.
    Les compétences à mobiliser pour réaliser l'ensemble des activités et tâches du référentiel des activités professionnelles (annexe 1 a) sont les suivantes :
    C1.1 : Compléter et transmettre des documents
    C1.2 : Echanger et rendre compte oralement
    C2.1 : Décoder un dossier technique
    C2.2 : Identifier le matériel et l'outillage
    C2.3 : Evaluer des quantités de matériaux et composants
    C3.1 : Organiser son poste de travail
    C3.2 : Sécuriser son intervention
    C3.3 : Intervenir à proximité des réseaux
    C3.4 : Effectuer la manutention de charges
    C3.5 : Réceptionner les approvisionnements
    C3.6 : Implanter et tracer un ouvrage simple
    C3.7 : Intervenir en tranchée
    C3.8 : Poser un réseau de canalisations
    C3.9 : Réaliser un branchement
    C3.10 : Réaliser des ouvrages connexes aux réseaux
    C3.11 : Réaliser un remblai de tranchée et une réfection provisoire
    C3.12 : Réaliser une opération de maintenance sur un réseau
    C4.1 : Effectuer des autocontrôles
    C4.2 : Participer aux opérations de contrôle d'un réseau
    C4.3 : Participer à la mise en service d'un réseau
    Les savoirs associés aux compétences
    Les savoirs, déclinés en connaissances, nécessaires à la mise en œuvre des compétences, sont regroupés en 2 pôles et doivent être abordés dans un contexte professionnel donné :
    Pôle 1 : Connaissances du monde professionnel
    Pôle 2 : Connaissances scientifiques et techniques
    Les limites de connaissances attendues de ces savoirs sont graduées selon les 3 premiers niveaux d'apprentissage de type cognitif de la taxonomie de Bloom.


    Capacités générales et compétences


    CAPACITÉS GÉNÉRALES

    COMPÉTENCES

    COMMUNIQUER

    C1

    C1.1 : Compléter et transmettre des documents

    C1.2 : Échanger et rendre compte oralement

    PRÉPARER

    C2

    C2.1 : Décoder un dossier technique

    C2.2 : Identifier le matériel et l'outillage

    C2.3 : Évaluer des quantités de matériaux et composants

    RÉALISER

    C3

    C3.1 : Organiser son poste de travail

    C3.2 : Sécuriser son intervention

    C3.3 : Intervenir à proximité des réseaux

    C3.4 : Effectuer la manutention de charges

    C3.5 : Réceptionner les approvisionnements

    C3.6 : Implanter et tracer un ouvrage simple

    C3.7 : Intervenir en tranchée

    C3.8 : Poser un réseau de canalisations

    C3.9 : Réaliser un branchement

    C3.10 : Réaliser des ouvrages connexes aux réseaux

    C3.11 : Réaliser un remblai de tranchée et une réfection provisoire

    C3.12 : Réaliser une opération de maintenance sur un réseau

    CONTRÔLER

    C4

    C4.1 : Effectuer des autocontrôles

    C4.2 : Participer aux opérations de contrôle d'un réseau

    C4.3 : Participer à la mise en service d'un réseau


    Mise en relation des tâches et des compétences


    Capacités

    Tâches

    T1 : Prendre connaissance des informations liées à son intervention

    T2 : Communiquer en équipe, avec son responsable et les autres intervenants

    T3 : Renseigner et transmettre des documents liés à son intervention

    T4 : Organiser son intervention en adoptant une attitude éco-responsable

    T5 : Préparer et vérifier les matériels et les outillages pour son intervention

    T6 : Préparer l'approvisionnement des matériaux et composants pour son intervention

    T7 : Installer une signalisation temporaire de chantier

    T8 : Repérer les ouvrages existants

    T9 : Implanter un ouvrage simple

    T10 : Réaliser une tranchée : ouverture, remblai, réfection

    T11 : Réaliser un réseau de canalisations

    T12 : Vérifier la conformité de l'ouvrage réalisé

    T13 : Réaliser les essais d'étanchéité

    T14 : Réaliser les ouvrages connexes aux réseaux

    T15 : Réaliser un branchement

    Compétences

    C1
    COMMUNIQUER

    C1.1 : Compléter et transmettre des documents

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C1.2 : Échanger et rendre compte oralement

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2
    PRÉPARER

    C2.1 : Décoder un dossier technique

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2.2 : Identifier le matériel et l'outillage

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2.3 : Évaluer des quantités de matériaux et composants

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3
    RÉALISER

    C3.1 : Organiser son poste de travail

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.2 : Sécuriser son intervention

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.3 : Intervenir à proximité des réseaux

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.4 : Effectuer la manutention de charges

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.5 : Réceptionner les approvisionnements

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.6 : Implanter et tracer un ouvrage simple

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.7 : Intervenir en tranchée

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.8 : Poser un réseau de canalisations

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.9 : Réaliser un branchement

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.10 : Réaliser des ouvrages connexes aux réseaux

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.11 : Réaliser un remblai de tranchée et une réfection provisoire

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.12 : Réaliser une opération de maintenance sur un réseau

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C4
    CONTRÔLER

    C4.1 : Effectuer des autocontrôles

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C4.2 : Participer aux opérations de contrôle d'un réseau

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C4.3 : Participer à la mise en service d'un réseau

    X

    X

    X

    X

    X

    X


    Description des compétences professionnelles


    C1 : COMMUNIQUER


    C1.1 : Compléter et transmettre des documents

    UP

    1

    BC

    1

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions
    (ressources, moyens)

    Critères d'évaluation

    Prendre connaissance d'une consigne, d'un document technique

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique de l'installation en fonction des tâches confiées :
    Procédure et liste de diffusion
    Outils de communication technique, y compris digitaux
    Lexique franco-anglais

    La consigne, le document et leurs finalités sont compris et respectés
    (Document en français et en anglais)

    Compléter et transmettre un document technique

    Le document proposé est complété d'une manière claire et exhaustive
    La procédure de transmission est respectée


    C1 : COMMUNIQUER


    C1.2 : Échanger et rendre compte oralement

    UP

    3

    BC

    3

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Rendre compte oralement d'une situation professionnelle
    - à sa hiérarchie
    - à un partenaire professionnel
    - à un intervenant du chantier
    - au client, à l'usager au riverain
    - …

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique de l'installation en fonction des tâches confiées
    Outils de communication technique, y compris digitaux
    Lexique franco-anglais

    L'interlocuteur est écouté et compris
    L'information transmise est conforme aux règles de l'entreprise
    Le contenu de l'échange (champ lexical, structure…) est adapté à l'interlocuteur
    Le propos est clair, précis et concis
    Une attitude éthique et responsable est adoptée face aux différents interlocuteurs


    C2 : PRÉPARER


    C2.1 : Décoder un dossier technique

    UP

    1

    BC

    1

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Collecter et ordonner des informations techniques

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique de l'ouvrage en fonction des tâches confiées :
    - Descriptifs de l'ouvrage ;
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé ;
    - Extraits de règlements, normes et règles de l'art ;
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution, maquettes numériques ;
    - Documents et procédures internes à l'entreprise ;
    - Notice technique (français ou anglais) des matériels à mettre en œuvre.

    Les conditions d'intervention sur site (spécificités du chantier) sont identifiées
    Les données techniques nécessaires à son intervention sont identifiées
    La collecte et le classement des informations nécessaires à l'intervention est complète et exploitable
    La terminologie anglaise est comprise et traduite

    Effectuer un croquis d'une solution technique d'une partie d'un ouvrage, manuellement ou avec un outil digital

    La représentation des détails (croquis, schémas, …) permet la réalisation

    Outils de communication technique, y compris digitaux
    Lexique franco-anglais

    Les conventions de représentation et les normes de dessin technique sont respectées


    C2 : PRÉPARER


    C2.2 : Identifier des matériels et l'outillage

    UP

    1

    BC

    1

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Identifier et préparer le matériel et l'outillage nécessaires à la réalisation de son intervention

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Tout ou partie du dossier technique de l'ouvrage en fonction des tâches confiées :
    - Descriptifs de l'ouvrage ;
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé ;
    - Extraits de règlements, normes et règles de l'art ;
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution, maquettes numériques ;
    - Documents et procédures internes à l'entreprise ;
    - Notice technique (français ou anglais) des matériels à mettre en œuvre.
    Outils de communication technique, y compris digitaux
    Lexique franco-anglais

    Les matériels et l'outillage nécessaires sont conformes aux préconisations.
    Les règles et limites d'utilisation des matériels et de l'outillage sont respectées.
    L'état général du matériel et de l'outillage est vérifié.

    Inventorier et préparer les EPC et les EPI nécessaires et adaptés à l'intervention

    L'inventaire des EPC et des EPI est complet et adapté à l'intervention
    Les EPI détériorés sont remplacés.


    C2 : PRÉPARER


    C2.3 : Évaluer des quantités de matériaux et composants

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Identifier les matériaux et composants nécessaires à son intervention
    Apprécier la qualité des matériaux

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels
    Tout ou partie du dossier technique de l'ouvrage en fonction des tâches confiées :
    - Descriptifs de l'ouvrage ;
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé ;
    - Extraits de règlements, normes et règles de l'art ;
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution, maquettes numériques ;
    - Documents et procédures internes à l'entreprise ;
    - Notice technique (français ou anglais) des matériels à mettre en œuvre.
    Outils de communication technique, y compris digitaux
    Lexique franco-anglais

    La nature et les caractéristiques des matériaux et composants sont conformes aux indications du dossier d'exécution
    La qualité correspond aux besoins de l'exécution

    Evaluer les quantités de matériaux et composants nécessaires à son intervention

    Les quantités nécessaires à l'exécution sont estimées
    L'état des stocks de matériaux est communiqué à sa hiérarchie
    Les unités sont adaptées aux quantités estimées


    C3 : RÉALISER


    C3.1 : Organiser son poste de travail

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Organiser son poste de travail

    Contexte professionnel d'intervention, accueil formation sécurité
    Consignes de travail et de prévention, orales ou écrites de sa hiérarchie,
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager, des riverains
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches de suivi de travaux, calendrier d'exécution, liste des intervenants,...)
    - DICT,PPSPS, plan de prévention…
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    Les spécificités du chantier sont identifiées
    Une démarche éco-responsable est mise en œuvre
    Les matériaux et composants approvisionnés correspondent en quantité et qualité à l'intervention
    Les matériels et outillages approvisionnés permettent la réalisation rationnelle de l'intervention
    L'état des matériels et outillages est vérifié, leur fonctionnement est testé
    La co-activité est prise en compte
    Le poste du travail est maintenu en état de propreté et de fonctionnalité
    Les anomalies techniques sont repérées et signalées

    Adapter son poste de travail à l'évolution du chantier

    L'organisation du poste de travail est adaptée à l'avancement des travaux


    C3 : RÉALISER


    C3.2 : Sécuriser son intervention

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Identifier les dangers propres à son intervention

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager, des riverains
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches sécurité, fiches de contrôle, calendrier d'exécution...)
    - Fiches techniques des fournitures, produits…
    - Notice de manutention et de stockage fournisseur
    Matériels et outillages
    Equipements et accessoires de manutention
    Normes et recommandations relatives à la manutention des charges
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    Les dangers sont identifiés de manière exhaustive

    Appliquer les mesures de prévention prévues

    Une démarche de prévention dans son environnement de travail est mise en œuvre
    L'installation du poste de travail garantit la sécurité et la protection de la santé
    Les EPC, et particulièrement la signalisation permanente et provisoire, et la protection du chantier sont respectés.
    Les consignes d'utilisation et de dépose de la signalisation sont respectées.
    Les EPI utilisés sont adaptés à la situation
    Les consignes de sécurité collective et individuelle sont respectées

    Alerter en cas de situation dangereuse

    Une situation dangereuse persistante est signalée à sa hiérarchie
    Le droit de retrait est appliqué en cas de danger grave et imminent.


    C3 : RÉALISER


    C3.3 : Intervenir à proximité des réseaux

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Contexte professionnel d'intervention, accueil formation sécurité,
    Consignes de travail et de prévention, orales ou écrites de sa hiérarchie,
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager, des riverains
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches de suivi de travaux, calendrier d'exécution, liste des intervenants,...)
    - Récépissés de DICT,
    - PSPS, plan de prévention…
    EPC et EPI et leurs notices techniques
    Matériels et outillages
    Matériaux et composants
    Notices techniques (français ou anglais) des matériels, outillages, matériaux et composants
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    Les critères d'évaluation sont rédigés en référence au « profil opérateur » du référentiel de compétences préparant à l'intervention à proximité des réseaux)

    Situer son rôle et expliciter sa mission et ses responsabilités

    Les missions et les limites de responsabilité sont citées

    Identifier les différents types de réseaux et les risques associés

    Les réseaux sensibles et non sensibles sont identifiés.
    Les risques associés aux types de réseaux sont cités
    Les affleurants, le marquage- piquetage des réseaux, et les dispositifs avertisseurs sont identifiés

    Alerter selon la procédure lors d'une situation à risque identifiée

    Une situation à risque est signalée à sa hiérarchie, la procédure d'alerte est respectée

    Adapter la technique d'exécution à la situation rencontrée

    Les moyens techniques et les modes d'exécution sont adaptés à la situation rencontrée et à la zone d'incertitude de localisation des réseaux
    Le marquage-piquetage des réseaux est maintenu en état

    Appliquer la procédure en cas d'incident ou d'accident

    La règle des « 4A » (Arrêter, Alerter, Aménager, Accueillir) est appliquée

    Appliquer les règles relatives aux interventions à proximité des câbles électriques

    Les principes de l'habilitation électrique relatifs aux travaux à proximité des câbles sous tension (aériens, souterrains ou subaquatiques) sont énoncés.
    Les mesures de sécurité définies sont appliquées
    Les techniques de nettoyage, dégagement, ripage ou soutènement d'un câble ou d'un fourreau sont respectées
    Les procédures en cas d'accident électrique sont appliquées


    C3 : RÉALISER


    C3.4 : Effectuer la manutention de charges

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Transporter manuellement une charge

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager, des riverains
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches sécurité, fiches de contrôle, calendrier d'exécution...)
    - Fiches techniques des fournitures, produits…
    - Notice de manutention et de stockage fournisseur
    Matériels et outillages
    Equipements et accessoires de manutention
    Normes et recommandations relatives à la manutention des charges
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    L'utilisation de moyens mécaniques de manutention est privilégiée
    La manutention manuelle est conforme au référentiel de la PRAP
    Le choix et l'utilisation des aides à la manutention sont adaptés à la situation

    Identifier les caractéristiques utiles de la charge

    Les caractéristiques nécessaires à la manutention sont identifiées : poids, homogénéité, points de levage, encombrement, …

    Utiliser les équipements et accessoires de levage adaptés à la charge

    Les équipements et accessoires à utiliser sont vérifiés et conformes aux consignes
    L'élingage est conforme aux consignes

    Assurer en sécurité le guidage de la charge lors du levage et de la réception

    L'équilibre de la charge est assuré au départ de la manœuvre et lors de la réception
    La charge est réceptionnée et posée en sécurité à l'endroit prévu sans détérioration
    Le guidage (gestuel ou radio) lors de la manœuvre est clair et précis


    C3 : RÉALISER


    C3.5 : Réceptionner les approvisionnements

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Vérifier la conformité des approvisionnements

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Devis quantitatif
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (bon de commande, bon de livraison, fiches de contrôle, calendrier d'exécution, liste des intervenants...)
    - Notice technique
    Matériels, outillages
    Appareils, équipements, apparaux de levage conformes
    Espace de stockage, de tri et d'isolement conforme au plan d'installation de chantier
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    Les caractéristiques qualitatives et quantitatives sont vérifiées
    Les écarts et réserves sont relevés et transmis

    Organiser le stockage en sécurité

    Les lieux et les conditions de stockage donnés sont respectés
    Les accès et circulations sont préservés


    C3 : RÉALISER


    C3.6 : Implanter et tracer un ouvrage simple

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Situer le chantier dans son environnement

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier,
    - Extraits de règlements, normes,
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé,
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution,
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches de contrôle, calendrier d'exécution...)
    Matériels d'implantation et outillages
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    L'environnement du chantier est clairement identifié
    La nature et le type de sols sont identifiés

    Identifier et exploiter les points de références altimétriques et planimétriques

    Les points de références sont repérés, les données sont décodées

    Implanter l'ouvrage à réaliser

    L'implantation des ouvrages est exploitable et conforme aux plans d'exécution
    Le tolérances d'implantation sont respectées

    Repérer et tracer les réseaux existants

    Les différents réseaux existants sont repérés et tracés
    Les ouvrages aériens, le mobilier urbain et les plantations sont signalés, et les consignes particulières sont respectées


    C3 : RÉALISER


    C3.7: Intervenir en tranchée

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Réaliser les sondages avec les moyens appropriés afin de dégager les réseaux identifiés et les points singuliers

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Extraits de règlements, normes,
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé,
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution,
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches de contrôle, calendrier d'exécution...)
    Matériels et outillages
    Appareils équipés
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    Les réseaux découverts sont identifiés
    Les réseaux et les points singuliers sont dégagés et protégés suivant les consignes
    L'outillage utilisé est approprié à la situation rencontrée

    Sécuriser et guider les mouvements des engins de terrassement

    Les gestes conventionnels de guidage sont utilisés
    Les distances de sécurités sont respectées

    Mettre en place les moyens de protection de la fouille

    Les moyens de protection sont mis en place conformément aux consignes
    Les zones de travail et les accès sont protégés

    Régler un fond de fouille manuellement

    Le réglage du fond de fouille est conforme aux consignes techniques
    L'outillage utilisé est approprié à la situation rencontrée


    C3 : RÉALISER


    C3.8 : Poser un réseau de canalisations

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions
    (ressources, moyens)

    Critères d'évaluation

    Réaliser le lit de pose

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Extraits de règlements, normes
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution,
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches de contrôle, calendrier d'exécution...)
    Matériels et outillages
    Appareils équipés
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    Le lit de pose est réalisé selon les consignes techniques

    Manutentionner, mettre en place, régler et assembler des éléments

    L'utilisation des matériels d'alignement et de niveau est maîtrisée
    Les consignes de pose et d'assemblage sont strictement respectées
    L'utilisation des moyens de manutention est adaptée et conforme aux règles de sécurité

    Réaliser des massifs de butée

    La réalisation des massifs de butée est conforme aux consignes techniques

    Caler et enrober la conduite

    Le calage et l'enrobage de la conduite sont conformes aux consignes


    C3 : RÉALISER


    C3.9 : Réaliser un branchement

    UP

    3

    BC

    3

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Préparer et réaliser la prise d'un branchement

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Extraits de règlements, normes
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution,
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (modes opératoires définissant les différentes technologies de réalisation et les outillages appropriés, fiches de contrôle, calendrier d'exécution...)
    - Outils de mesure, de traçage, de mise en œuvre et d'autocontrôle
    Matériels et outillages
    Appareils équipés
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    L'utilisation des matériels de branchement est maîtrisée
    L'outillage approprié est utilisé
    Les consignes de préparation, de réalisation et d'exécution sont strictement respectées

    Exécuter un branchement

    Les modes opératoires de mise en œuvre sont strictement respectés (mesures, traçages, prises, …)
    Les règles de sécurité sont respectées
    L'utilisation des moyens de manutention est adaptée et conforme aux règles de sécurité


    C3 : RÉALISER


    C3.10 : Réaliser des ouvrages connexes aux réseaux

    UP

    3

    BC

    3

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Mettre en place des éléments préfabriqués

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Extraits de règlements, normes
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution,
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches de contrôle, calendrier d'exécution...)
    Matériels et outillages
    Appareils équipés
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    L'utilisation des éléments de coffrage est conforme aux normes de mise en œuvre et de sécurité
    Le positionnement, l'altitude et la planimétrie sont respectés

    Réaliser un ouvrage connexe aux réseaux coulé en place
    Réaliser un petit ouvrage maçonné

    Les ouvrages sont conformes aux consignes et aux données techniques du dossier.
    Les réalisations sont conformes aux règles de construction


    C3 : RÉALISER


    C3.11 : Réaliser un remblai de tranchée et une réfection provisoire

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Remblayer et compacter par couches successives

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Extraits de règlements, normes
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution,
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches de contrôle, calendrier d'exécution...)
    Matériels et outillages
    Appareils équipés
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    Les règles de mise en œuvre et les consignes de sécurité individuelles et collectives sont respectées

    Mettre en place des dispositifs avertisseurs

    La mise en place des dispositifs avertisseurs est conforme à la réglementation

    Reconstituer des couches de fondation
    Reconstituer une couche de roulement provisoire

    Les différentes couches sont reconstituées en conformité avec les consignes données

    Insérer et sceller un élément de bordure dans l'environnement existant

    La continuité de la voirie est rétablie


    C3 : RÉALISER


    C3.12 : Réaliser une opération de maintenance sur un réseau

    UP

    3

    BC

    3

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Effectuer des opérations d'entretien courant des réseaux

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels, du client ou usager
    Tout ou partie du dossier technique du chantier en fonction des tâches confiées :
    - Plans et descriptifs du chantier
    - Extraits de règlements, normes
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution,
    - Documents et procédures internes à l'entreprise (fiches de contrôle, calendrier d'exécution...)
    Matériels et outillages
    Appareils équipés
    Outils de communication technique, y compris digitaux

    La procédure d'entretien est appliquée

    Entretenir et mettre à niveau les ouvrages de surface

    Les ouvrages de surface sont remis à niveau

    Effectuer une opération de réparation d'une conduite ou d'un branchement

    La réparation est conforme aux consignes données
    Le réseau ou le branchement est remis en service

    Réparer les ouvrages connexes aux canalisations

    L'intervention garantit la fonction ou le fonctionnement

    Effectuer une opération de maintenance préventive ou curative des appareils de robinetterie, fontainerie et de comptage

    La maintenance des appareils est effectuée conformément aux consignes et les fonctions sont rétablies


    C4 : CONTRÔLER


    C4.1 : Effectuer des autocontrôles

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Mettre en œuvre une méthode d'autocontrôle de son travail

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Informations des partenaires professionnels
    Tout ou partie du dossier technique de l'ouvrage en fonction des tâches confiées :
    - Descriptifs de l'ouvrage ;
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé ;
    - Extraits de règlements, normes et règles de l'art ;
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution, maquettes numériques ;
    - Documents et procédures internes à l'entreprise ;
    - Notice technique (français ou anglais) des matériels à mettre en œuvre.
    Outils de communication technique, y compris digitaux
    Lexique franco-anglais

    Les points de contrôle sont identifiés et judicieux
    Les contrôles permettent de vérifier la conformité du travail confié
    La fréquence des contrôles est adaptée au travail réalisé
    Les résultats des contrôles garantissent la conformité du travail confié
    Les défauts sont repérés et corrigés ou communiqués à la hiérarchie

    Appliquer une procédure d'autocontrôle établie

    La procédure établie pour les autocontrôles est respectée
    Les fiches d'autocontrôles sont renseignées et transmises


    C4 : CONTRÔLE


    C4.2 : Participer aux opérations de contrôle d'un réseau

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Respecter une procédure de contrôle d'un réseau

    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Tout ou partie du dossier technique de l'ouvrage en fonction des tâches confiées :
    - Descriptifs de l'ouvrage ;
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé ;
    - Extraits de règlements, normes et règles de l'art ;
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution, maquettes numériques ;
    - Documents et procédures internes et externe à l'entreprise ;
    - Notice technique (français ou anglais) des matériels à mettre en œuvre.
    Outils de communication technique, y compris digitaux
    Lexique franco-anglais

    Les étapes de la procédure de contrôle sont respectées

    Contrôler la fonctionnalité de l'ouvrage

    Les ouvrages sont contrôlés
    La fonctionnalité du réseau et de ses équipements sont vérifiées
    Les défauts sont signalés


    C4 : CONTRÔLE


    C4.3 : Participer à la mise en service d'un réseau

    UP

    2

    BC

    2

    Compétences
    (Être capable de…)

    Conditions

    Critères d'évaluation

    Respecter la procédure de mise en service du réseau

    Contexte professionnel d'intervention
    Consignes de travail, orales ou écrites de sa hiérarchie
    Tout ou partie du dossier technique de l'ouvrage en fonction des tâches confiées :
    - Descriptifs de l'ouvrage ;
    - Documents relatifs à la sécurité et protection de la santé ;
    - Extraits de règlements, normes et règles de l'art ;
    - Schémas, croquis ou plans d'exécution, maquettes numériques ;
    - Documents et procédures internes et externe à l'entreprise ;
    - Notice technique (français ou anglais) des matériels à mettre en œuvre.
    Outils de communication technique, y compris digitaux
    Lexique franco-anglais

    Les étapes de la procédure sont respectées

    Détecter les dysfonctionnements et les défauts d'étanchéité du réseau

    Les dysfonctionnements sont repérés et les causes identifiées
    Les différents tests sont réalisés (test de non-ovalisation, tests d'étanchéité, désinfection…)
    Les défauts d'étanchéité sont repérés et les causes sont identifiées


    Savoirs associés


    Pôle

    Savoirs

    Connaissances

    Pôle 1 : Connaissance du monde professionnel

    S1 : L'environnement de travail : le secteur des travaux publics

    S1.1 : Le secteur des travaux publics et les entreprises
    S1.2 : Les intervenants de la construction
    S1.3 : Les étapes d'un projet de construction
    S1.4 : Les normes et réglementations de la construction
    S1.5 : La co-activité, les interfaces chantier
    S1.6 : Les qualifications et les habilitations

    S2 : Les enjeux énergétiques et environnementaux, l'éco-responsabilité

    S2.1 : La réglementation énergétique et environnementale
    S2.2 : L'impact environnemental d'une activité
    S2.3 : La démarche éco-responsable en entreprise
    S2.4 : La gestion de l'environnement du site et des déchets produits

    S3 : Les systèmes constructifs des réseaux de canalisations de TP

    S3.1 : Les normes, règlements et dispositions applicables aux réseaux de canalisations
    S3.2 : Les différents types de réseaux de canalisations
    S3.3 : Les réseaux de canalisations et le confort de l'habitat
    S3.4 : Les principes généraux de construction des réseaux
    S3.5 : Les sols et les matériaux de construction des réseaux

    S4 : La représentation graphique et digitale des ouvrages

    S4.1 : Les documents graphiques ou digitaux de représentation des ouvrages
    S4.2 : Les règles et outils de représentation graphique ou digitale
    S4.3 : Les schémas de principes des réseaux
    S4.4 : Les techniques de relevé d'ouvrages

    S5: La description et l'estimation des ouvrages

    S5.1 : La description technique des ouvrages
    S5.2 : La documentation technique
    S5.3 : La quantification et l'estimation des coûts d'un ouvrage simple

    S6: La communication technique

    S6.1 : La communication orale et écrite
    S6.2 : Les supports et outils de communication
    S6.3 : La démarche collaborative du BIM et l'interopérabilité
    S6.4 : La communication technique simple en langue anglaise

    S7 : La prévention des risques professionnels

    S7.1 : Les acteurs de la prévention des risques
    S7.2 : Les documents de la prévention des risques
    S7.3 : L'identification des dangers, l'analyse des risques, les mesures de prévention
    S7.4 : Les mesures de prévention adaptées au métier
    S7.5 : Les risques liés à l'intervention à proximité des réseaux
    S7.6 : Les risques CMR (amiante, plomb)
    S7.7 : L'application des principes de sécurité physique et d'économie d'effort adaptés au métier
    S7.8 : Le champ d'intervention du sauveteur secouriste du travail
    S7.9 : La conduite d'engins de chantier en sécurité

    S8 : Le contrôle de la qualité des ouvrages

    S8.1 : Les principes d'une démarche qualité
    S8.2 : Le principe de l'autocontrôle
    S8.3 : Les documents de contrôle qualité


    Pôle

    Savoirs

    Connaissances

    Pôle 2 : Connaissances scientifiques et techniques

    S9 : Les notions de physique et de chimie appliquée

    S9.1 : Les unités utilisées pour caractériser un réseau
    S9.2 : Les calculs usuels et les ordres de grandeurs
    S9.3 : Les caractéristiques géométriques
    S9.4 : Les caractéristiques hydrauliques
    S9.5 : Les caractéristiques mécaniques
    S9.6 : Les caractéristiques chimiques

    S10 : Les caractéris-tiques des différents réseaux

    S10.1 : Le grand et le petit cycle de l'eau
    S10.2 : Les réseaux d'assainissement
    S10.3 : L'adduction d'eau potable
    S10.4 : Les réseaux de transport et de distribution des énergies
    S10.5 : Les réseaux de transport et de distribution de l'information
    S10.6 : Les réseaux spécifiques
    S10.7 : Les techniques de pose des réseaux
    S10.8 : Les environnements particuliers
    S10.9 : Le récolement des réseaux
    S10.10 : L'histoire des techniques de réalisation des réseaux

    S11: Les branchements

    S11.1 : Les branchements sur les réseaux humides
    S11.2 : L'étanchéité des branchements
    S11.3 : Les branchements sur les autres réseaux

    S12 : Les matériaux et composants des réseaux

    S12.1 : Les canalisations
    S12.2 : Les équipements et accessoires des réseaux
    S12.3 : Les ouvrages connexes des réseaux
    S12.4 : Les mortiers et les bétons
    S12.5 : Les éléments de voirie et les revêtements

    S13 : L'outillage, le petit matériel, le matériel de terrassement et de manutention

    S13.1 : L'outillage et le petit matériel
    S13.2 : Le matériel de terrassement et de remblaiement des tranchées
    S13.3 : Le matériel de manutention des charges

    S14 : La maintenance des ouvrages

    S14.1 : Les différents types de maintenance
    S14.2 : La démarche de diagnostic sur une situation simple
    S14.3 : L'intervention de maintenance sur un réseau existant


    Mise en relation des savoirs et des compétences


    Capacités

    Savoirs

    Pôle 1 : Connaissances du monde professionnel

    Pôle 1 : Connaissances
    scientifiques et techniques

    Compétences

    S1 : L'environnement de travail : le secteur des travaux publics

    S2 : Les enjeux réglementaires y compris environnementaux, l'éco-responsabilité

    S3 : Les systèmes constructifs des réseaux de canalisation de TP

    S4 : La représentation graphique et digitale des ouvrages

    S5 : La description et l'estimation des ouvrages

    S6 : La communication technique

    S7 : L a prévention des risques professionnels

    S8 : Le contrôle de la qualité des ouvrages

    S9 : Les notions de physique et de chimie appliquées

    S10 : Les caractéristiques des différents réseaux

    S11 : Les branchements

    S12 : Les matériaux et composants des réseaux

    S13 : L'outillage, le petit matériel, le matériel de terrassement et de manutention

    S14 : La maintenance des ouvrages

    C1
    COMMUNIQUER

    C1.1 : Compléter et transmettre des documents

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C1.2 : Échanger et rendre compte oralement

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2
    PRÉPARER

    C2.1 : Décoder un dossier technique

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2.2 : Identifier le matériel et l'outillage

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C2.3 : Évaluer des quantités de matériaux et composants

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3
    RÉALISER

    C3.1 : Organiser son poste de travail

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.2 : Sécuriser son intervention

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.3 Intervenir à proximité des réseaux

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.4: Effectuer la manutention des charges

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.5: Réceptionner les approvisionnements

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.6 : Implanter et tracer un ouvrage simple

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.7 : Intervenir en tranchée

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.8 : Poser un réseau de canalisations

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.9 : Réaliser un branchement

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.10 : Réaliser des ouvrages connexes aux réseaux

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.11 : Réaliser un remblai de tranchée et une réfection provisoire

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C3.12 : Réaliser une opération de maintenance sur un réseau

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C4
    CONTRÔLER

    C4.1 : Effectuer des autocontrôles

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C4.2 : Participer aux opérations de contrôle d'un réseau

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    C4.3 : Participer à la mise en service d'un réseau

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X

    X


    Description des savoirs associés


    Pôle 1

    LA CONNAISSANCE DU MONDE PROFESSIONNEL


    S 1 : L'environnement de travail : le secteur des Travaux Publics.

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S1.1 : Le secteur des Travaux Publics et les entreprises

    Citer les caractéristiques principales de ce secteur d'activité et ses chiffres clés
    Énoncer les fonctions et les responsabilités des personnels des entreprises

    S1.2 : Les intervenants de la construction

    Citer les intervenants, définir leur rôle respectif

    S1.3 : Les étapes d'un projet de construction

    Citer les principales étapes d'un projet de construction

    S1.4 : Les normes et règlementations de la construction

    Énoncer les objectifs principaux des normes et règlementations applicables à la construction

    S1.5 : La co-activité, les interfaces chantier

    Nommer les corps de métiers et citer leur interaction technique avec les tâches à réaliser

    S1.6 : Les qualifications et les habilitations

    Énoncer le principe de la qualification et d'habilitation des salariés d'entreprises


    S 2 : Les enjeux énergétiques et environnementaux, l'éco-responsabilité.

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S2.1 : La réglementation énergétique et environnementale

    Citer le nom de la règlementation en vigueur et ses principaux objectifs

    S2.2 : L'impact environnemental d'une activité

    Citer les principaux impacts de son activité professionnelle

    S2.3 : La démarche éco-responsable en entreprise

    Citer le principe de la démarche

    S2.4 : La gestion de l'environnement du site et des déchets produits

    Énoncer les règles de tri des déchets dans le respect des circuits de recyclage, de valorisation et d'élimination
    Appliquer les règles de nettoyage du site d'intervention et de remise en état


    S 3 : Les systèmes constructifs des réseaux de canalisations des travaux publics

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S3.1 : Les normes, règlements et dispositions applicables aux réseaux de canalisations

    Citer les principaux documents réglementaires et DTU de référence des réseaux de canalisations
    Citer les principales dispositions constructives s'appliquant aux réseaux enterrés

    S3.2 : Les différents types de réseaux de canalisations

    Citer les différents types de réseaux à l'échelle d'un territoire donné ou du lieu défini.
    Énoncer la fonction globale des différents réseaux et leur principe général de fonctionnement

    S3.3 : Les réseaux de canalisations et le confort de l'habitat

    Identifier les différents réseaux de canalisations contribuant au confort de l'habitat (eau, énergies, évacuations, services)

    S3.4 : Les principes généraux de construction des réseaux

    Citer les grands principes de construction des réseaux (enterrés, subaquatiques...)
    Énoncer les moyens de protection et d'avertissement de la localisation des réseaux

    S3.5 : Les sols et les matériaux de construction des réseaux

    Identifier les sols les plus courants
    Citer les matériaux couramment utilisés et leurs principales caractéristiques


    S 4 : La représentation graphique et digitale des ouvrages

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S4.1 : Les documents graphiques ou digitaux de représentation des ouvrages

    Utiliser les outils digitaux de visionnage des projets de construction et des ouvrages du métier
    Décoder des documents graphiques y compris digitaux d'un ouvrage représenté en 2D ou en 3D

    S4.2 : Les règles et outils de représentation graphique ou digitale

    Appliquer les règles de dessin technique en 2D ou 3D à une représentation graphique ou digitale d'un croquis de détail d'exécution ou d'un schéma

    S4.3 : Les schémas de principes des réseaux

    Identifier les principaux symboles des schémas

    S4.4 : Les techniques de relevé d'ouvrages

    Utiliser les techniques simples et les appareils de mesure usuels pour effectuer un relevé d'ouvrage


    S 5 : La description et l'estimation des ouvrages

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S4.1 : La description technique des ouvrages

    Décrire techniquement un ouvrage simple.

    S4.2 : La documentation technique

    Décoder les fiches descriptives de matériaux ou de composants d'un ouvrage.

    S4.3 : La quantification et l'estimation des coûts d'un ouvrage simple

    Nommer les éléments constitutifs d'un devis
    Identifier les quantités (matériaux, matériels et main d'œuvre) et les coûts associés


    S 6 : La communication technique

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S6.1 : La communication orale et écrite

    Appliquer les règles de base de la communication technique orale et écrite

    S6.2 : Les supports et outils de communication

    Utiliser les supports et outils de communication simples, y compris digitaux

    S6.3 : La démarche collaborative du BIM et l'interopérabilité

    Énoncer les principaux éléments du processus de gestion de l'information mis en œuvre tout au long d'un projet collaboratif.
    Énoncer le principe d'interopérabilité entre logiciels et maquettes numériques
    Citer les outils numériques de gestion et de communication utilisés

    S6.4 : La communication technique simple en langue anglaise

    Traduire la terminologie et les fonctions d'un équipement ou d'un appareil
    Extraire des informations essentielles d'une notice technique en anglais


    S 7 : La prévention des risques professionnels

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S7.1 : Les acteurs de la prévention des risques

    Citer les rôles et les missions des principaux acteurs externes (Services de Santé au Travail, OPPBTP, CARSAT, Inspection du travail…), les rôles et les missions des principaux acteurs internes (chef d'entreprise, instances représentatives du personnel...)

    S7.2 : Les documents de la prévention des risques

    Énoncer les objectifs des principaux documents liés à la prévention des risques (DUER, PPSPS, DIUO…)

    S7.3 : L'identification des dangers, l'analyse des risques, les mesures de prévention

    Identifier les principaux dangers du métier, analyser les risques associés et proposer des mesures de prévention adaptées (en lien avec le référentiel de Prévention - Santé - Environnement)

    S7.4 : Les mesures de prévention adaptées au métier

    Énoncer les principaux EPC en lien avec les interventions du métier
    Citer les conditions d'utilisation en sécurité des EPC spécifiques du métier (signalisation, blindage de fouille accès aux fouilles…)
    Lister les EPI adaptés aux principaux risques (électrique, chimique, explosion, projections, rayonnement, inhalation, brûlure, blessure, chute, chute d'objet, d'invisibilité…)

    S7.5 : Les risques liés à l'intervention à proximité des réseaux

    Citer les limites du champ d'intervention du « profil opérateur » de la règlementation anti-endommagement des réseaux

    S7.6 : Les risques CMR (amiante et plomb)

    Citer les principales situations d'exposition aux poussières d'amiante et de plomb …

    S7.7 : L'application des principes de sécurité physique et d'économie d'effort adaptés au métier

    Énoncer les principes de sécurité physique et économie d'effort (au regard du référentiel de formation à la PRAP)

    S7.8 : Le champ d'intervention du sauveteur secouriste du travail

    Citer les limites du champ d'intervention d'un sauveteur secouriste du travail (*)
    Citer les conduites de secours à tenir (*)

    S7.9 : La conduite d'engins de chantier en sécurité

    Énoncer les conditions pour conduire un engin de chantier (en référence aux CACES petits engins de chantier et engins de manutention).
    (*) au regard du référentiel de Sauvetage Secourisme du Travail (SST)


    S 8 : Le contrôle de la qualité des ouvrages

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S8.1 : La démarche qualité en entreprise

    Citer le principe d'une démarche qualité

    S8.2 : Le principe de l'autocontrôle

    Citer les objectifs principaux de l'autocontrôle
    Énoncer les étapes d'un autocontrôle

    S8.3 : Les documents de contrôle qualité

    Énoncer la finalité d'une fiche d'autocontrôle ou d'une fiche qualité


    Pôle 2

    CONNAISSANCES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES


    S 9 : Notions de physique et de chimie appliquées

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S9.1 : Les unités utilisées pour caractériser un réseau

    Utiliser les unités de longueur, surface, volume, masse, poids, temps
    Utiliser les unités de force et de résistance mécanique

    S 9.2 : Les calculs usuels et les ordres de grandeurs

    Effectuer des calculs de longueur, surface, volume, masse et poids d'éléments simples
    Citer les ordres de grandeurs des masses volumiques des matériaux courants
    Estimer la longueur, la surface, le volume et le poids d'un élément simple

    S9.3 : Les caractéristiques géométriques

    Citer les caractéristiques géométriques (niveau, dénivelé, pente, diamètre, fil d'eau…) d'un réseau

    S9.4 : Les caractéristiques hydrauliques

    Citer les caractéristiques hydrauliques (pression, débit…) d'un réseau

    S9.5 : Les caractéristiques mécaniques

    Citer les grandeurs mécaniques caractéristiques (forces, couples, contraintes internes, externes …)

    S9.6 : Les caractéristiques chimiques

    Énoncer l'influence chimique des fluides et de l'environnement sur un réseau (enterré ou subaquatique)


    S 10 : Les caractéristiques des différents réseaux

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S10.1 : Le grand et le petit cycle de l'eau

    Décrire les cycles naturel et domestique de l'eau

    S10.2 : Les réseaux d'assainissement

    Énoncer les différents fluides transportés dans les réseaux d'assainissement : EU, EV, EP, ERU, ERI
    Expliquer le fonctionnement d'un réseau gravitaire, sous pression et sous vide
    Identifier les matériaux courants et les composants usuels d'un réseau d'assainissement

    S10.3 : L'adduction d'eau potable

    Expliquer les principes de production et de distribution de l'eau potable (captage, pompage, traitement, stockage, distribution, régulation, …)
    Identifier les matériaux courants et les composants usuels d'un réseau d'eau potable

    S10.4 : Les réseaux de transport et de distribution des énergies

    Citer les énergies transportées et distribuées (électricité, gaz, chaleur…)
    Caractériser les techniques courantes de réalisation

    S10.5 : Les réseaux de transport et de distribution de l'information

    Citer et caractériser les différents types de réseaux (téléphonie, fibre optique, signalisation…)

    S10.6 : Les réseaux spécifiques

    Citer les exemples de réseaux spécifiques : produits chimiques, gaz ou fluide sous pression…

    S10.7 : Les techniques de pose des réseaux

    Citer et expliquer des techniques de pose des différents réseaux, avec ou sans tranchée,
    Caractériser les règles d'enrobage de protection et d'avertissement

    S10.8 : Les environnements particuliers

    Décrire les travaux dans un environnement particulier (sans tranchée, site à forte pente, grande profondeur, présence d'eau, …)

    S10.9 Le récolement des réseaux

    Énoncer le principe et l'objectif du récolement des réseaux de canalisations

    S10.10 : L'histoire des techniques de réalisation des réseaux

    Citer et ordonnancer les étapes de l'évolution des techniques de réalisation des réseaux
    Identifier et donner la constitution d'un ouvrage ancien type : composition, fonctionnement, style, matériaux, contraintes d'intervention…


    S 11 : Les branchements

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S11.1 : Les branchements sur les réseaux humides

    Citer et expliquer les différentes techniques de branchements sur les réseaux humides gravitaires et sous pression : assainissements, AEP…
    Énoncer les matériaux, équipements, accessoires et outils nécessaires à la réalisation des branchements
    Énoncer et décrire les différents équipements à mettre en place aux points de raccordements des usagers : siphon, tabouret, dispositif de comptage…

    S11.2 : L'étanchéité des branchements

    Citer les procédures de contrôle de l'étanchéité d'un branchement

    S11.3 : Les branchements sur les autres réseaux

    Énoncer les règles de branchement applicables à chaque type de réseau
    Décrire les différents procédés d'assemblage (mécanique, électro soudure, …)


    S 12 : Les matériaux et composants des réseaux

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S12.1 : Les canalisations

    Identifier et donner les caractéristiques des matériaux composant les canalisations et leur protection
    Décoder le marquage-piquetage des réseaux
    Identifier les avertisseurs des différents réseaux

    S12.2 : Les équipements et accessoires des réseaux

    Nommer et décrire les équipements et accessoires des réseaux de canalisations
    Identifier les affleurants des différents réseaux
    Reconnaître les conduites et les accessoires des différents réseaux humides et secs en place
    Indiquer les principales caractéristiques (diamètre nominal, classe de résistance, pression de service, …) des équipements et accessoires

    S12.3 : Les ouvrages connexes des réseaux

    Citer et donner les caractéristiques des ouvrages connexes des réseaux : massif de butée, support, chambre, regard, …
    Citer les principales techniques de réalisation des ouvrages connexes : maçonnés, coulés en place, préfabriqués

    S12.4 : Les mortiers et les bétons

    Énoncer la composition et le dosage des mortiers et des bétons courants
    Décrire une technique de fabrication et un moyen de transport d'un mortier et d'un béton
    Expliquer le rôle des armatures principales dans le béton armé

    S12.5 : Éléments de voirie et les revêtements

    Citer les éléments courants de voirie (type de bordures, caniveaux, pavés...)
    Identifier les types de revêtements routiers


    S 13 : L'outillage, le petit matériel, le matériel de terrassement et de manutention

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S13.1 : L'outillage et le petit matériel

    Identifier et citer l'outillage courant du métier : manuel, pneumatique, électrique, optique…
    Identifier et décrire le fonctionnement du petit matériel de coupe, perçage, carottage, fonçage, pompage, détection, observation
    Décrire le domaine d'utilisation du petit matériel
    Décrire les opérations courantes de maintenance de l'outillage et du petit matériel

    S13.2 : Le matériel de terrassement et de remblaiement des tranchées

    Identifier les engins de chantier, leurs équipements et leurs domaines d'utilisation
    Identifier les différents types de blindages de fouilles et décrire leur mise en œuvre
    Identifier les matériaux utilisés pour le remblaiement
    Énoncer l'importance du compactage sur les performances mécaniques d'un remblai
    Citer une procédure de contrôle du compactage
    Décrire l'influence de l'eau sur les matériaux de remblaiement

    S13.3 : Le materiel de manutention des charges

    Identifier les matériels de manutention des composants des réseaux
    Identifier et citer les catégories d'accessoires de levage : boucles, douilles, ancres, anneaux, manilles, pinces, élingues, palonnier…
    Décoder les caractéristiques des accessoires de levage
    Utiliser les gestes élémentaires de guidage


    S 14 : La maintenance des ouvrages

    Connaissances (Notions, concepts)

    Limites de connaissances

    S14.1 : Les différents types de maintenance

    Différencier la maintenance préventive et la maintenance corrective

    S14.2 : La démarche de diagnostic sur une situation simple

    Énoncer les étapes d'un diagnostic sur une situation simple d'un réseau

    S14.3 : L'intervention de maintenance sur un réseau existant

    Citer et ordonner les étapes d'une intervention de maintenance préventive ou corrective simple sur un réseau en service ou isolé

  • Annexe


    ANNEXE I c
    LEXIQUE
    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de certificat d'aptitude professionnelle


    Sigles

    Définitions

    3RVE

    Réduction, Réemploi, Recyclage, Valorisation, Élimination

    BIM

    Building Information Modeling

    BL

    Bon de Livraison

    BOEN

    Bulletin Officiel de l'Éducation Nationale

    BTP

    Secteur économique regroupant le Bâtiment et les Travaux Publics

    CARSAT

    Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail

    CECRL

    Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues

    CCTG

    Cahier des Clauses Techniques Générales

    CCTP

    Cahier des Clauses Techniques Particulières

    CFA

    Centre de Formation d'Apprentis

    CMR

    Cancérigène Mutagène et Reprotoxique

    DICT

    Déclaration de Commencement des Travaux

    DIUO

    Dossier d'Intervention Ultérieure sur l'Ouvrage

    DTU

    Document Technique Unifié

    DUER

    Document Unique d'Évaluation des Risques

    EPC

    Équipements de Protection Collective

    EPI

    Équipements de Protection Individuels

    EP

    Eaux Pluviales

    ERI

    Eaux Résiduaires Industrielles

    EU

    Eaux Usées

    EV

    Eaux Vannes

    IFC

    Industry Foundation Classes

    IPR

    Intervention à Proximité des Réseaux

    OPPBTP

    Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics

    PE

    Polyéthylène

    PFMP

    Période de Formation en Milieu Professionnel

    PIC

    Plan d'Installation de Chantier

    PPSPS

    Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé

    PRAP

    Prévention des Risques liés à l'Activité Physique

    PSE

    Prévention Santé Environnement

    PVC

    Polychlorure de Vinyle

    QSE

    Désignation groupée des domaines de la Qualité, de la Sécurité et de l'Environnement

    RAP

    Référentiel d'activités professionnelles

    SST

    Sauveteur Secouriste du Travail

    VAE

    Validation des Acquis de l'Expérience

    VGP

    Vérification Générale Périodique

  • Annexe


    ANNEXE II
    PÉRIODE DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL
    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de certificat d'aptitude professionnelle


    Préambule
    Les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) sont des phases déterminantes dans l'acquisition des compétences, connaissances et attitudes professionnelles de la spécialité du diplôme. Toutes les activités et les tâches associées, définies dans le référentiel d'activités professionnelles de la spécialité du diplôme peuvent être appréhendées lors des périodes de formation en milieu professionnel. Elles doivent être complémentaires à la formation dispensée en établissement de formation.
    Ces dernières doivent permettre au futur diplômé :


    - De participer aux activités de l'entreprise et d'utiliser l'outillage, les matériels et les équipements professionnels
    - D'appréhender la réalité de l'environnement économique, technique et humain de l'entreprise
    - De prendre conscience du rôle de tous les acteurs et de tous les services de l'entreprise


    Voie scolaire
    Les périodes de formation en milieu professionnel répondent au cadre règlementaire du code de l'éducation, articles D. 124-1 à D. 124-9 modifiés et de la circulaire n° 2016-053 du 29 mars 2016.
    La durée des périodes de formation en milieu professionnel est conforme à la réglementation générale en vigueur, soit 14 semaines réparties en plusieurs séquences sur le cycle de formation.
    Les PFMP sont réparties sous la responsabilité du chef d'établissement sur les deux années du cycle de formation, dans le respect des dispositions de l'arrêté du 21 novembre 2018 relatif à l'organisation et aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au certificat d'aptitude professionnelle et de son annexe.
    La durée d'une séquence de formation en entreprise ne peut être inférieure à 3 semaines.
    L'organisation des périodes de formation en milieu professionnel fait l'objet d'une convention entre le chef d'entreprise accueillant l'élève et le chef d'établissement de formation où ce dernier est scolarisé. Cette convention est établie conformément aux textes en vigueur.
    L'organisation des périodes de formation en milieu professionnel prend en compte :


    - les contraintes matérielles des entreprises et de l'établissement de formation ;
    - les objectifs pédagogiques spécifiques à ces périodes de formation ;
    - les cursus de formation.


    La recherche et le choix des entreprises d'accueil sont assurés conjointement par l'élève et l'équipe pédagogique de l'établissement de formation. Il est de la responsabilité de l'établissement scolaire de proposer à chaque élève une entreprise d'accueil.
    Pendant les PFMP, l'élève a la qualité de stagiaire. Il reste sous la responsabilité du chef de l'établissement de formation et sous la responsabilité pédagogique de l'équipe des professeurs chargée du suivi de cette PFMP.
    Le choix des activités les plus pertinentes, en fonction de l'entreprise d'accueil, est arrêté par l'équipe pédagogique et le tuteur d'entreprise. L'annexe pédagogique jointe à la convention fixe les exigences.
    Le tuteur d'entreprise, désigné par l'entreprise d'accueil, prend en charge le stagiaire et suit sa progression en l'aidant à évoluer dans le contexte professionnel. Il favorise l'acquisition des compétences indispensables à l'exercice de son futur métier, l'aide à développer son autonomie et encourage sa curiosité dans le cadre d'une situation de travail ou d'un environnement nouveau.
    Le tuteur d'entreprise est l'interlocuteur privilégié de l'équipe pédagogique de l'établissement de formation et le coresponsable de l'évaluation prévue en milieu professionnel.
    Voie de l'apprentissage
    La durée légale de la formation en milieu professionnel est incluse dans le rythme de l'alternance défini par le code de travail.
    L'apprenti est lié juridiquement à l'entreprise par un contrat de travail de type particulier permettant sa formation en alternance sur deux sites : l'entreprise signataire du contrat d'apprentissage et le centre de formation d'apprentis.
    L'organisation de la formation en milieu professionnel prend en compte :


    - Les contraintes matérielles des entreprises et du centre de formation d'apprentis
    - Les objectifs pédagogiques spécifiques à cette formation
    - Les cursus de formation


    Le maître d'apprentissage, désigné par l'entreprise d'accueil, prend en charge l'apprenti et suit sa progression en l'aidant à évoluer dans le contexte professionnel. Il favorise l'acquisition des compétences indispensables à l'exercice de son futur métier, l'aide à développer son autonomie et encourage sa curiosité dans le cadre d'une situation de travail ou d'un environnement nouveau.
    Le maître d'apprentissage est l'interlocuteur privilégié de l'équipe pédagogique du centre de formation d'apprentis et le coresponsable de l'évaluation prévue en milieu professionnel.
    Voie de la formation professionnelle continue
    La durée de la formation en milieu professionnel s'ajoute aux durées de formation dispensées dans le centre de formation continue.
    Dans le cadre d'un contrat de travail particulier, les périodes de formation en milieu professionnel sont incluses à la durée totale de la formation.
    L'organisation de la formation en milieu professionnel prend en compte :


    - Les contraintes matérielles des entreprises et du centre de formation continue
    - Les objectifs pédagogiques spécifiques à cette formation
    - Les cursus de formation


    Le tuteur d'entreprise, désigné par l'entreprise d'accueil, prend en charge le stagiaire de la formation continue et suit sa progression en l'aidant à évoluer dans le contexte professionnel. Il favorise l'acquisition des compétences indispensables à l'exercice de son futur métier, l'aide à développer son autonomie et encourage sa curiosité dans le cadre d'une situation de travail ou d'un environnement nouveau.
    Le tuteur d'entreprise est, l'interlocuteur privilégié de l'équipe pédagogique du centre de formation continue et le coresponsable de l'évaluation prévue en milieu professionnel.
    Positionnement
    Dans le cadre d'un positionnement pédagogique validé par décision du recteur d'académie :


    - un candidat de la voie scolaire doit effectuer une PFMP de 6 semaines minimum selon les articles D. 337-62 à D. 337-65 du code de l'éducation ;
    - un candidat de la formation professionnelle continue peut être dispensé de PFMP s'il justifie d'au moins six mois d'activité professionnelle dans le secteur d'activité visé par le diplôme.


    Candidat libre
    Il découle de l'article D. 337-7 du code de l'éducation que les candidats majeurs peuvent se présenter à l'examen du CAP sans avoir suivi de formation théorique et sans avoir effectué de PFMP, à condition que leur majorité effective à la date de la première épreuve de l'examen soit vérifiée au jour de leur inscription à celui-ci.

  • Annexe


    ANNEXE III
    RÉFÉRENTIEL D'ÉVALUATION
    ANNEXE III a
    UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME
    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de certificat d'aptitude professionnelle
    A. - Unités du domaine professionnel : UP1, UP2 et UP3


    Chacune des trois unités professionnelles de la spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de CAP est constituée d'un ensemble cohérent de compétences. La définition du contenu de ces unités permet de préciser les principales tâches professionnelles, les compétences concernées et leur contexte d'exécution. Il s'agit à la fois de :


    - permettre la mise en correspondance des activités professionnelles de la spécialité Constructeur en canalisations de travaux publics de CAP et de ces unités dans le cadre du dispositif de validation des acquis de l'expérience (VAE) ;
    - établir la relation entre ces unités, correspondant aux épreuves, et le référentiel d'activités professionnelles afin de préciser le cadre de l'évaluation, qu'il s'agisse d'épreuves ponctuelles ou de contrôle en cours de formation (CCF).


    Unités professionnelles

    Étude et préparation d'une intervention

    Réalisation et contrôle d'un ouvrage courant

    Réalisation de travaux spécifiques

    Compétences

    UP1

    UP2

    UP3

    C1.1 : Compléter et transmettre des documents

    X

    C1.2 : Échanger et rendre compte oralement

    X

    C2.1 : Décoder un dossier technique

    X

    C2.2 : Identifier le matériel et l'outillage

    X

    C2.3 : Evaluer des quantités de matériaux et composants

    X

    C3.1 : Organiser son poste de travail

    X

    C3.2 : Sécuriser son intervention

    X

    C3.3 : Intervenir à proximité des réseaux

    X

    C3.4 : Effectuer la manutention de charges

    X

    C3.5 : Réceptionner les approvisionnements

    X

    C3.6 : Implanter et tracer un ouvrage simple

    X

    C3.7 : Intervenir en tranchée

    X

    C3.8 : Poser un réseau de canalisations

    X

    C3.9 : Réaliser un branchement

    X

    C3.10 : Réaliser des ouvrages connexes aux réseaux

    X

    C3.11 : Réaliser un remblai de tranchée et une réfection provisoire

    X

    C3.12 : Réaliser une opération de maintenance sur un réseau

    X

    C4.1 : Effectuer des autocontrôles

    X

    C4.2 : Participer aux opérations de contrôle d'un réseau

    X

    C4.3 : Participer à la mise en service d'un réseau

    X


    L'unité UP2 intègre la prévention santé environnement dont le programme d'enseignement pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle est défini par l'arrêté du 23 juin 2009 modifié.


    B. - Unités du domaine général : UG1, UG2, UG3 et UG4


    UNITÉ UG 1. - Français et histoire-géographie - enseignement moral et civique


    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement de français des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).
    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement d'histoire-géographie des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).
    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement moral et civique des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).


    UNITÉ UG 2. - Mathématiques - Physique - Chimie


    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement de mathématiques des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).
    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement de physique-chimie des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).


    UNITÉ UG 3. - Education physique et sportive


    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement d'éducation physique et sportive des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle et des classes préparant au baccalauréat professionnel (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).


    UNITÉ UG 4. - Langues vivantes


    Arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement de langues vivantes des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle professionnel et des classes préparant au baccalauréat professionnel (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).

  • Annexe


    ANNEXE III b
    RÈGLEMENT D'EXAMEN
    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de certificat d'aptitude professionnelle


    Spécialité
    Constructeur de réseaux
    de canalisations en travaux publics
    de Certificat d'aptitude professionnelle

    Scolaire
    (établissement public et privé sous contrat)
    Apprenti (CFA et section
    d'apprentissage habilité)
    Formation professionnelle continue
    (établissement public)

    Scolaire
    (établissement privé hors contrat)
    Apprenti (CFA et section
    d'apprentissage non habilité)
    Formation professionnelle continue (établissement privé)
    Enseignement à distance
    Candidat individuel

    Épreuves

    Unité

    Coef

    Mode

    Mode

    Durée

    EP1 :
    Étude et préparation d'une intervention

    UP1

    4

    CCF
    (1)

    Ponctuel écrit

    3h

    EP2 :
    Réalisation et contrôle d'un ouvrage courant

    UP2

    9
    dont
    1 PSE

    CCF

    Ponctuel écrit
    et pratique

    16h
    dont 1h PSE

    EP3 :
    Réalisation de travaux spécifiques

    UP3

    2

    CCF

    Ponctuel oral
    et pratique

    3h

    EG1 :
    Français et Histoire-Géographie - Enseignement moral et civique *

    UG1

    3

    CCF

    Ponctuel écrit

    2h15

    EG2 :
    Mathématiques - Physique - Chimie *

    UG2

    2

    CCF

    Ponctuel écrit

    2h

    EG3 :
    Education physique et sportive *

    UG3

    1

    CCF

    Ponctuel

    EG4 :
    Langue vivante : anglais *

    UG4

    1

    CCF

    Ponctuel oral (2)

    20 min


    (1) Contrôle en cours de formation.
    (2) Préparation 20 minutes.
    (*) Information : en conséquence de la publication des arrêtés du 03 avril 2019 fixant les nouveaux programmes d'enseignement général de CAP, les intitulés, coefficients, modalités et durées des épreuves générales sont appelés à être redéfinis par un arrêté ministériel publié ultérieurement.

  • Annexe


    ANNEXE III c
    DÉFINITION DES ÉPREUVES
    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de certificat d'aptitude professionnelle
    EP1 - UP1 : Etude et préparation d'une intervention (coefficient 4)


    Objectif et contenu de l'épreuve
    Cette épreuve permet d'évaluer les compétences du candidat concernant la préparation de son intervention. A partir d'un ensemble de documents, y compris sous forme numérique, décrivant un ouvrage (une installation ou une partie d'installation à réaliser : dimensions, constitution, contexte, moyens techniques), le candidat procède à l'étude d'une intervention professionnelle de son métier.
    Cette épreuve écrite porte sur tout ou partie des compétences suivantes :
    C1.1 : Compléter et transmettre des documents.
    C2.1 : Décoder un dossier technique.
    C2.2 : Identifier le matériel et l'outillage.
    A partir d'un dossier, le candidat est amené à :


    - prendre connaissance des informations concernant son intervention ;
    - renseigner et transmettre des documents d'intervention y compris digitaux ;
    - organiser son intervention en adoptant une attitude éco responsable ;
    - préparer et vérifier les matériels et l'outillage.


    Critères d'évaluation
    Les conditions et les indicateurs d'évaluation correspondant aux compétences évaluées figurent dans les colonnes « Conditions » et « Critères d'évaluation » des tableaux décrivant les compétences dans le référentiel de certification.
    Les activités, les documents techniques, les compétences évaluées et le degré d'exigence sont semblables pour tous les modes d''évaluation.
    Modes d'évaluation
    1. Evaluation par épreuve ponctuelle : épreuve écrite d'une durée de 3 heures
    Conditions d'organisation :
    L'épreuve se déroule obligatoirement sur table. Chaque candidat dispose d'un espace individuel de travail comprenant la possibilité de consulter des ressources numériques :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - des moyens digitaux, s'ils sont prévus à l'épreuve.


    Documents supports de l'épreuve :
    Le dossier remis au candidat se décompose en deux parties :


    - un dossier « TECHNIQUE » commun à l'EP2, éventuellement à l'EP3 comprenant :
    - la description d'une situation professionnelle étudiée ;
    - les pièces écrites et graphiques, y compris numériques, définissant les travaux à réaliser ;
    - des documents de fabricants ou fournisseurs, des fiches techniques...
    - un dossier « SUJET/RÉPONSE » sur lequel porte l'évaluation.


    2. Contrôle en cours de formation
    L'épreuve est évaluée à l'occasion d'une situation d'évaluation organisée par l'établissement de formation.
    La situation est réalisée en deuxième année de formation (ou dans la deuxième partie de la formation pour les stagiaires de la formation continue), dans le cadre des activités habituelles de formation.
    Conditions d'organisation :
    L'épreuve se déroule obligatoirement sur table. Chaque candidat dispose d'un espace individuel de travail comprenant la possibilité de consulter des ressources numériques :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - des moyens digitaux s'ils sont prévus à l'épreuve.


    La durée cumulée des séquences d'évaluation en CCF pour cette situation est comparable à la durée de l'épreuve ponctuelle.
    Les documents d'évaluation sont préparés en équipe par les enseignants/formateurs de l'établissement. Un professionnel est convoqué. Son absence n'invalide pas les travaux de la commission d'évaluation. Le déroulement de l'épreuve fait l'objet d'un procès-verbal détaillé et d'une proposition de note finale au jury de délibération.
    L'inspecteur de l'Éducation nationale de la spécialité veille au bon déroulement de l'examen.


    EP2 - UP2 : Réalisation et contrôle d'un ouvrage courant (coefficient 9 dont 1 pour PSE)


    Objectif et contenu de l'épreuve
    Cette épreuve permet d'évaluer les compétences du candidat concernant la réalisation et le contrôle d'un ouvrage courant ou d'une partie d'ouvrage courant de réseaux de canalisations de travaux publics.
    Cette épreuve écrite et pratique porte sur tout ou partie des compétences suivantes :
    C2.3 : Evaluer des quantités de matériaux et composants.
    C3.1 : Organiser son poste de travail.
    C3.2 : Sécuriser son intervention.
    C3.3 : Intervenir à proximité des réseaux.
    C3.4 : Effectuer la manutention de charges.
    C3.5 : Réceptionner les approvisionnements.
    C3.6 : Implanter et tracer un ouvrage simple.
    C3.7 : Intervenir en tranchée.
    C3.8 : Poser un réseau de canalisations.
    C3.11 : Réaliser un remblai de tranchée et une réfection provisoire.
    C4.1 : Effectuer des autocontrôles.
    C4.2 : Participer aux opérations de contrôle d'un réseau.
    C4.3 : Participer à la mise en service d'un réseau.
    A partir d'un dossier, le candidat est amené à :


    - établir les éléments de la commande liée à son intervention ;
    - organiser son poste de travail ;
    - analyser les risques liés à son intervention.
    - Installer une signalisation et une protection temporaires
    - Manutentionner des charges
    - Préparer l'approvisionnement des matériaux et composants ;
    - implanter et tracer des ouvrages simples ;
    - repérer et tracer les réseaux existants ;
    - intervenir en tranchée, réaliser un remblai et une réfection provisoire ;
    - poser des réseaux de canalisations ;
    - contrôler la conformité du travail réalisé ;
    - participer à la mise en service d'un réseau.


    Critères d'évaluation
    Les conditions et les indicateurs d'évaluation correspondant aux compétences évaluées figurent dans les colonnes « Conditions » et « Critères d'évaluation » des tableaux décrivant les compétences dans le référentiel de certification.
    Les activités, les documents techniques, les compétences évaluées et le degré d'exigence sont semblables pour tous les modes d''évaluation.
    Modes d'évaluation
    1. Evaluation par épreuve ponctuelle : épreuve écrite et pratique d'une durée de 15 heures
    Conditions d'organisation :
    L'épreuve se déroule dans un centre d'examen. Chaque candidat dispose d'un espace de travail dédié comportant :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - un espace de réalisation ;
    - l'outillage et la matière d'œuvre nécessaires ;
    - des moyens digitaux, s'ils sont prévus à l'épreuve.


    L'épreuve pratique d'une durée totale de 15 heures est organisée en deux parties :


    - une phase de préparation de l'activité sous forme écrite et éventuellement numérique, d'une durée de 1 heure ;
    - une phase de réalisation de l'activité intégrant le contrôle, d'une durée de 14 heures.


    Documents supports de l'épreuve :
    Le dossier remis au candidat se décompose en deux parties :


    - un dossier « TECHNIQUE » commun à l'EP1, éventuellement à l'EP3 comprenant :
    - la description d'une situation professionnelle étudiée ;
    - les pièces écrites et graphiques, y compris numériques, définissant les travaux à réaliser ;
    - des documents de fabricants ou fournisseurs, des fiches techniques, ...


    - un dossier « SUJET/RÉPONSE » sur lequel porte l'évaluation.


    2. Contrôle en cours de formation
    L'épreuve est évaluée à l'occasion de deux situations d'évaluation d'égale importance, organisées par l'établissement de formation. L'une des situations d'évaluation a lieu dans l'établissement de formation, l'autre situation d'évaluation a lieu dans l'entreprise. L'établissement veille à la complémentarité des situations d'évaluation.
    Les situations sont réalisées en deuxième année de formation (ou dans la deuxième partie de la formation pour les stagiaires de la formation continue), dans le cadre des activités habituelles de formation.
    Conditions d'organisation :
    Chaque candidat dispose d'un espace individuel de travail dédié comportant :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - un espace de réalisation ;
    - l'outillage et la matière d'œuvre nécessaires ;
    - des moyens digitaux, s'ils sont prévus à l'épreuve.


    La durée de chaque situation d'évaluation est comparable à la durée de l'épreuve ponctuelle.
    Une proposition de note finale résultant de l'évaluation des deux situations est faite au jury de délibération.
    L'inspecteur de l'éducation nationale de la spécialité veille au bon déroulement de l'examen.
    Situation d'évaluation en centre de formation
    La situation d'évaluation est organisée dans l'établissement de formation dans le cadre des activités habituelles de formation professionnelle. Elle peut comporter plusieurs séquences d'évaluation, chacune faisant l'objet d'un document de suivi pédagogique et d'évaluation des compétences.
    Les documents d'évaluation sont préparés en équipe par les enseignants/formateurs de l'établissement de formation Un professionnel est convoqué. Son absence n'invalide pas les travaux de la commission d'évaluation. Le déroulement de l'épreuve fait l'objet d'un procès-verbal détaillé.
    Situation d'évaluation en entreprise
    La situation d'évaluation est organisée en entreprise dans le cadre des activités habituelles de formation professionnelle. Elle peut comporter plusieurs séquences d'évaluation, chacune faisant l'objet d'un document de suivi pédagogique et d'évaluation des compétences.
    Les documents d'évaluation sont préparés en équipe par les enseignants/formateurs de l'établissement. La synthèse de l'évaluation est effectuée par le tuteur d'entreprise/maître d'apprentissage de l'entreprise d'accueil et un enseignant/formateur du domaine professionnel, au sein de l'entreprise.
    Le déroulement de l'épreuve fait l'objet d'un procès-verbal détaillé.


    EP3 - UP3 : Réalisation de travaux spécifiques (coefficient 2)


    Objectif et contenu de l'épreuve
    Cette épreuve permet d'évaluer les compétences du candidat pour réaliser avec méthode un ouvrage ou une partie d'ouvrage connexe aux réseaux de canalisations de travaux publics, à partir des documents qui le/la définissent et des moyens matériels fournis.
    Cette épreuve pratique et orale porte sur tout ou partie des compétences suivantes :
    C1.2 : Echanger et rendre compte oralement.
    C3.9 : Réaliser un branchement.
    C3.10 : Réaliser des ouvrages connexes aux réseaux.
    C3.12 : Réaliser une opération de maintenance sur le réseau.
    A partir d'un dossier de l'ouvrage, le candidat est amené à :


    - communiquer avec son responsable ou les autres intervenants ;
    - rendre compte de ses interventions ;
    - préparer et exécuter un branchement ;
    - réaliser un ouvrage connexe aux réseaux, en place ou préfabriqué ;
    - intervenir de manière préventive ou curative sur les conduites, branchements ou ouvrages connexes aux réseaux.


    Critères d'évaluation
    Les conditions et les indicateurs d'évaluation correspondant aux compétences évaluées figurent dans les colonnes « Conditions » et « Critères d'évaluation » des tableaux décrivant les compétences dans le référentiel de certification.
    Les activités, les documents techniques, les compétences évaluées et le degré d'exigence sont semblables pour tous les modes d'évaluation.
    Modes d'évaluation
    1. Evaluation par épreuve ponctuelle : épreuve pratique et orale d'une durée de 3 heures, dont 15 minutes d'entretien oral
    Conditions d'organisation :
    L'épreuve se déroule dans un centre d'examen. Chaque candidat dispose d'un espace individuel de travail dédié comportant :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - une installation fonctionnelle ;
    - l'outillage et la matière d'œuvre nécessaires ;
    - des moyens digitaux s'ils sont prévus à l'épreuve.


    Au cours, ou en fin d'épreuve, le candidat est amené à rendre compte oralement de son intervention sous la forme d'un entretien de 15 minutes au maximum avec un examinateur du domaine professionnel.
    Documents supports de l'épreuve :
    Le dossier remis au candidat se décompose en deux parties :


    - un dossier « TECHNIQUE » éventuellement commun à l'EP1 et à l'EP2 et comprenant :
    - la description de la situation professionnelle étudiée ;
    - les pièces écrites et graphiques, y compris numériques, définissant les travaux à réaliser ;
    - des documents de fabricants ou fournisseurs, des fiches techniques, ...


    - un dossier « SUJET / RÉPONSE » sur lequel porte l'évaluation.


    2. Contrôle en cours de formation
    L'épreuve est évaluée à l'occasion d'une situation d'évaluation organisée par l'établissement de formation, en centre de formation ou en entreprise.
    La situation est réalisée en deuxième année de formation (ou dans la deuxième partie de la formation pour les stagiaires de la formation continue), dans le cadre des activités habituelles de formation.
    Conditions d'organisation :
    Chaque candidat dispose d'un espace individuel de travail dédié comportant :


    - une table de travail pouvant recevoir plusieurs dossiers de format A3 ;
    - une installation fonctionnelle ;
    - l'outillage et la matière d'œuvre nécessaires ;
    - des moyens digitaux, s'ils sont prévus à l'épreuve.


    Au cours, ou en fin de situation d'évaluation, le candidat est amené à rendre compte oralement de son intervention sous la forme d'un entretien de 15 minutes au maximum avec enseignant/formateur du domaine professionnel.
    La durée cumulée des séquences d'évaluation en CCF pour cette situation est comparable à la durée de l'épreuve ponctuelle
    Les documents d'évaluation sont préparés en équipe par les enseignants/formateurs de l'établissement. Un professionnel est convoqué. Son absence n'invalide pas les travaux de la commission d'évaluation. Le déroulement de l'épreuve fait l'objet d'un procès-verbal détaillé et d'une proposition de note finale au jury de délibération.
    L'inspecteur de l'éducation nationale de la spécialité veille au bon déroulement de l'examen.


    Partie d'épreuve professionnelle :

    Prévention santé environnement

    coefficient 1


    L'épreuve de prévention santé environnement est définie par l'arrêté 17 juin 2003 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général modifié par l'arrêté du 8 janvier 2010, par l'arrêté du 11 juillet 2016 modifiant les définitions des épreuves de mathématiques et sciences physiques et chimiques et prévention santé environnement aux examens du brevet d'études professionnelles et du certificat d'aptitude professionnelle.
    L'arrêté du 3 avril 2019 fixant le programme d'enseignement de prévention santé environnement des classes préparant au certificat d'aptitude professionnelle abroge l'arrêté du 23 juin 2009 (BO spécial n° 5 du 11 avril 2019).
    En conséquence, la référence de la définition d'épreuve prévention santé environnement est appelée à être modifiée par un arrêté ministériel en 2019.


    Epreuve EG 1 - Français et histoire-géographie - enseignement moral et civique (*)

    UG 1

    coefficient 3


    L'épreuve de français, histoire - géographie et enseignement moral et civique est définie par l'arrêté du 17 juin 2003 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général modifié par l'arrêté du 6 décembre 2016 (version initiale de Légifrance).


    Epreuve EG 2 - Mathématiques - Physique - Chimie (*)

    UG 2

    coefficient 2


    L'épreuve de mathématiques - sciences physiques et chimiques est définie par l'arrêté 17 juin 2003 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général (annexe publiée au BOEN du 17 juillet 2003) modifié par l'arrêté du 8 janvier 2010, par l'arrêté du 11 juillet 2016 modifiant les définitions des épreuves de mathématiques et sciences physiques et chimiques et prévention santé environnement aux examens du brevet d'études professionnelles et du certificat d'aptitude professionnelle.


    Epreuve EG 3 - Education physique et sportive (*)

    UG 3

    coefficient 1


    L'épreuve d'éducation physique et sportive sont définies par l'arrêté du 15 juillet 2009 modifié par l'arrêté du 11 juillet 2016 relatif aux modalités d'organisation du contrôle en cours de formation et de l'examen terminal prévus pour l'éducation physique et sportive aux examens du baccalauréat professionnel, du certificat d'aptitude professionnelle et du brevet d'études professionnelles.


    Epreuve EG 4 - Langue vivante (*)

    UG 4

    coefficient 1


    L'épreuve de Langue vivante est définie par l'arrêté du 17 juin 2003 modifié par l'arrêté du 8 janvier 2010 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général (annexe publiée au BOEN du 17 juillet 2003).


    (*) Information : en conséquence de la publication des arrêtés du 3 avril 2019 fixant les nouveaux programmes d'enseignement général de CAP, les définitions d'épreuves générales sont appelées à être redéfinies par arrêté ministériel publié ultérieurement.

  • Annexe


    ANNEXE IV
    TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE ÉPREUVES OU UNITÉS
    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics de certificat d'aptitude professionnelle


    Certificat d'aptitude professionnelle
    Constructeur de canalisations de travaux publics
    défini par l'arrêté du 25/10/2002 modifié
    dernière session d'examen : 2020

    Spécialité Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics
    de certificat d'aptitude professionnelle
    défini par le présent arrêté
    1ère session d'examen : 2021

    ÉPREUVES

    Unités

    ÉPREUVES

    Unités

    EP 1 - Analyse d'une situation professionnelle

    UP1

    EP1 - Étude et préparation d'une intervention

    UP1

    EP2 - Réalisation de canalisations en assainissement et en adduction d'eau d'ouvrages courants.

    UP2

    EP2 - Réalisation et contrôle d'un ouvrage courant

    UP2

    EP3 - Réalisation de branchements en assainissement et en adduction d'eau d'ouvrages et travaux annexes

    UP3

    EP3 - Réalisation de travaux spécifiques

    UP3

    EG1 - Français et Histoire Géographie

    UG1

    EG1 - Français et Histoire-Géographie - Enseignement moral et civique

    UG1

    EG2 - Mathématiques Sciences

    UG2

    EG2 - Mathématiques - Physique - Chimie

    UG2

    EG3 - Éducation physique et sportive

    UG3

    EG3 - Éducation physique et sportive

    UG3

    EG4 - Langue vivante : anglais

    UG4


Fait le 15 avril 2019.


Pour le ministre et par délégation :

Le directeur général de l'enseignement scolaire,

J.-M. Huart