Arrêté du 30 juillet 2019 portant désignation des candidats admis à suivre la deuxième session nationale « souveraineté numérique et cybersécurité » (2019-2020) de l'Institut des hautes études de défense nationale et de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice

JORF n°0177 du 1 août 2019
texte n° 46



Arrêté du 30 juillet 2019 portant désignation des candidats admis à suivre la deuxième session nationale « souveraineté numérique et cybersécurité » (2019-2020) de l'Institut des hautes études de défense nationale et de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice

NOR: PRMX1921677A
ELI: Non disponible


Par arrêté du Premier ministre en date du 30 juillet 2019, sont admis à suivre la deuxième session nationale « souveraineté numérique et cybersécurité » (2019-2020) de l'Institut des hautes études de défense nationale et de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice :
Alberto (Eddy), responsable protection des données, Airbus Helicopters ;
Barbeau (Sylvain), product security officer, Ariane group ;
Bellivier de Prin (Arnaud), directeur activités cloud France, Orange business services SA ;
Bras (Cyril), responsable sécurité des systèmes d'information, Grenoble-Alpes Métropole ;
Brès (Patrice), président directeur général, Trapil ;
Carat (Guillaume), ministère des armées ;
Cazzato (Emilie), business development manager, Naval Group ;
Chevreul (Arnaud), responsable corporate sécurité des personnes et des biens, BNP Paribas ;
Clément (Emmanuel), secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale ;
Coulomb (Fanny), maître de conférences en économie, Sciences Po Grenoble ;
De Gouvion Saint-Cyr (Rémi), conseiller système d'information, ministère de l'intérieur ;
Delatre (Olivier), chef de service, ministère de l'intérieur ;
Dupeyron (Carine), avocate associée, Cabinet Darrois Villey Maillot Brochier ;
Fernandez-Toro (Alexandre), responsable de la sécurité des systèmes d'information, Veolia eau France ;
Floch (Christophe), responsable sécurité des systèmes d'information, Dassault aviation ;
Foricher (David), ministère des armées ;
Gaget (Jean-Manuel), directeur stratégie et consulting, Nameshield ;
Gallet (Matthieu), chargé de mission, Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement ;
Haye (Ludovic), maire de Rixheim ;
Hebert (Paul), directeur adjoint de la conformité, Commission nationale de l'informatique et des libertés ;
Jauny (Jacky), responsable d'une structure en charge de la sécurité des systèmes d'information, ministère des armées ;
Lafon (Olivier), chef du pôle protection de l'information, ministère de l'intérieur ;
Lavault (Philippe), chef des ressources extérieures, Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information ;
Le Jossec (Bruno), directeur exécutif, SFLD et XSEA Lorient ;
Lebled (Olivier), commissaire divisionnaire de police, ministère de l'intérieur ;
Lejeune (Christophe), député de la Haute-Saône ;
Lestrade (Dominique), directrice générale déléguée CRDE, Groupe Cahors ;
Letier (Jérôme), directeur d'établissement public, Agence nationale des titres sécurisés ;
Levoir (Thierry), directeur adjoint, direction du numérique, de l'exploitation et des opérations, Centre national d'études spatiales ;
Loisier (Anne-Catherine), sénatrice de la Côte-d'Or ;
Marchand (Mathieu), ministère des armées ;
Millot (Luc), expert cyber résilience des infrastructures de marché, Banque de France ;
Montaugé (Franck), sénateur du Gers ;
Naegelen (Emmanuel), état-major des armées ;
Papillon (Jean-Philippe), responsable ministériel de la sécurité des systèmes d'information, ministères économiques et financiers ;
Pohl (Luc), ministère des armées ;
Ragonneau (Yannick), vice-président consulting cyber sécurité, Atos ;
Roux-Comoli (Philippe), directeur des systèmes d'information, Sénat ;
Sejean (Michel), professeur agrégé en droit privé et sciences criminelles, université Bretagne Sud ;
Sznitkies (Olivier), directeur de l'audit interne Europe Moyen Orient Afrique, LafargeHolcim ;
Verzotti (Didier), gestion de crise, responsable force d'intervention nationale, Orano Group.