Avis de vacance d'un emploi de chargé de mission au secrétariat général pour les affaires régionales de la région Hauts-de-France

JORF n°0160 du 12 juillet 2019
texte n° 136



Avis de vacance d'un emploi de chargé de mission au secrétariat général pour les affaires régionales de la région Hauts-de-France

NOR: INTA1920500V
ELI: Non disponible


Un emploi de chargé de mission à temps plein auprès du préfet de région portant sur la « cohésion sociale - culture - santé - éducation, jeunesse et sports - économie sociale et solidaire - illettrisme » est susceptible d'être vacant à compter du 1er septembre 2019 au secrétariat général pour les affaires régionales des Hauts-de-France.


Contexte


Placé auprès du préfet de région, le chargé de mission impulse et coordonne l'action des services de l'Etat dans la région, pour la mise en œuvre des politiques publiques ayant trait à la cohésion sociale, la culture, la santé, l'éducation, la jeunesse et les sports, l'économie sociale et solidaire. Sur le domaine de la politique de prévention et de lutte contre l'illettrisme, il pilote cette politique auprès du préfet de région. Il est le correspondant régional de l'agence nationale de lutte contre l'illettrisme.
Il participe à la mise en œuvre de la réforme territoriale de l'Etat dans la nouvelle région Hauts-de-France et des contrats territoriaux et thématiques signés dans la région.
Située à une position stratégique au cœur d'un bassin de vie de 80 millions d'habitants de l'Europe du Nord-Ouest, la région Hauts-de-France a 6 millions d'habitants, une population la plus jeune de France, et des axes de transports majeurs. Son économie est très développée, mais en reconversion, et doit faire face à des indicateurs sanitaires et sociaux très dégradés.
Le préfet de région doit donc répondre, en interministériel, à des enjeux très importants en termes de cohésion sociale, de réduction des inégalités, de développement économique et de transition écologique, d'aménagement et d'égalité des territoires, et enfin de développement des dossiers européens, particulièrement transfrontaliers.
Le préfet de la région Hauts-de-France dispose de la co-présidence des comités de programmation du contrat de plan et du programme opérationnel des fonds européens 2014-2020.


Missions


Au sein du pôle « Politiques de cohésion », et en articulation avec les directions régionales concernées, les préfectures de département et les sous-préfets d'arrondissement, dans son domaine le chargé de mission assiste le préfet de région et lui apporte des éléments d'expertise nécessaires au pilotage des politiques de ce domaine dans la région.


Activités


Pour son domaine, en s'appuyant sur les agents du pôle le chargé de mission :


- assure de façon générale le suivi et l'animation des politiques dont il est chargé, et contribue à la coordination interministérielle de l'action des services déconcentrés de l'Etat ;
- assure le suivi des partenariats en cours entre l'Etat et les principaux acteurs, en particulier le suivi et le copilotage du CPER ;
- assure le suivi des appels à projet nationaux ;
- contribue au copilotage du programme de fonds européens FEDER/FSE ;
- appuie le responsable de BOP en veillant à la cohérence des ressources et de la programmation avec la stratégie et les priorités régionales, et contribue aux actions de modernisation de l'action publique ;
- contribue au suivi et à l'évaluation de l'impact des projets du programme des investissements d'avenir, et la promotion de ce programme d'investissements d'avenir.


Il prépare les comités régionaux présidés par le préfet de région sur les politiques précitées et assure la représentation du préfet de région au sein des diverses instances compétentes.
Plus précisément, son action porte :
1. Politique de lutte contre la pauvreté et en faveur de l'inclusion :
Le chargé de mission :


- contribue à la coordination interministérielle sur la mise en œuvre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté et des politiques d'inclusion sociale ;
- assure le suivi des partenariats en cours entre l'Etat et les principaux acteurs dans le domaine de l'insertion, de la lutte contre les exclusions, de l'autonomie et des politiques familiales (collectivités territoriales, têtes de réseaux associatifs notamment) et également du handicap.


2. Politique culturelle :
En articulation avec la direction régionale des affaires culturelles, il assure également le suivi des partenariats en cours entre l'Etat et les principaux acteurs dans le domaine culturel (collectivités territoriales, opérateurs nationaux notamment). Il peut être amené à suivre et à coordonner auprès du préfet de région l'implantation de grands projets culturels (Centre de conservation du Louvre à Liévin, Cité internationale de la francophonie à Villers-Cotterêt, Pôle des musiques actuelles à Aulnoyes-Aymerie)
3. Politiques éducatives - vie étudiante :
En articulation avec les rectorats des 2 académies, le chargé de mission suit plus particulièrement les dispositifs de réussite éducative tels que les Cordées de la réussite, Ouvrir l'Ecole aux Parents pour la réussite des enfants ou encore les internats de la réussite, notamment dans le cadre du PIA. Il prépare pour le préfet de région les séances du Comité académique de l'éducation nationale.
Dans le domaine de la vie étudiante, le chargé de mission représente le préfet de région au sein du conseil d'administration du CROUS, dont il est l'interlocuteur.
4. Politiques en faveur de la jeunesse et du sport :
En articulation avec la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS), le chargé de mission contribue en particulier :


- à la mise en œuvre des politiques en faveur de la jeunesse, et notamment du service civique et de l'expérimentation du service national universel ;
- dans le domaine du sport, au dialogue inter institutionnel avec les collectivités territoriales, à l'équilibre entre les territoires au sein de la région, notamment dans le cadre de l'action de l'Agence nationale du sport.


5. Politique de santé :
Dans le domaine de la santé, le chargé de mission assure le lien avec l'Agence régionale de santé dont le préfet de région préside le Conseil de surveillance. A ce titre, il prépare notamment l'ensemble des réunions de cette instance pour le préfet.
Le chargé de mission veille plus particulièrement à la mise en œuvre des politiques interministérielles touchant à la santé et à la prise en compte de la santé dans l'ensemble des interventions des services de l'Etat (alimentation, environnement, sport, santé des jeunes, prévention et éducation).
Le chargé de mission pilote la prévention et la lutte contre l'illettrisme. A ce titre, il anime un réseau large d'acteurs œuvrant dans ce champ, et coordonne l'action des différents services de l'État concernés. Il peut être amené à porter des projets contribuant à cette politique.


Environnement


Le chargé de mission dispose d'un cadre d'appui, plus particulièrement en charge de la politique de prévention et de lutte contre l'illettrisme, et d'un assistant partagé avec plusieurs autres chargés de mission.
Le secrétariat général pour les affaires régionales est organisé en deux pôles, l'un dédié aux politiques de déconcentration, de modernisation ainsi que de mutualisation des moyens et l'autre chargé de l'animation régionale des politiques publiques et de la coordination interministérielle. Outre les chargés de mission, le SGAR comporte un service de pilotage et de gestion des ressources de l'Etat, une plateforme d'appui interministériel d'appui à la gestion des ressources humaines, une plate-forme régionale des achats, une plateforme d'appui juridique, une direction régionale aux droits des femmes et à l'égalité et une délégation régionale à la recherche et à la technologie.
Liaisons hiérarchiques : Le chargé de mission est placé sous l'autorité directe du préfet de région, de la secrétaire générale pour les affaires régionales et de son adjoint en charge du pôle des politiques publiques.
Liaisons fonctionnelles :
Le poste implique des relations régulières avec :


- l'administration centrale ;
- les directions régionales ;
- l'Agence régionale de santé ;
- les directions départementales ;
- les préfectures de département ;
- les organismes publics et parapublics :
- les collectivités territoriales, en particulier le conseil régional ;
- le Haut commissaire à la pauvreté.


Compétences


Le poste nécessite :


- une bonne connaissance de l'environnement administratif et institutionnel ;
- un esprit d'initiative et une grande autonomie ;
- une forte disponibilité et une grande réactivité ;
- le sens des relations humaines et une aptitude au travail en réseau pluridisciplinaire en mobilisant un grand nombre de partenaires publics ;
- de bonnes capacités rédactionnelles avec un esprit de synthèse ;
- de bonnes connaissances juridiques.


Conditions à remplir


Conformément aux dispositions de l'article 6 du décret n° 2009-587 du 25 mai 2009 modifié relatif aux missions des secrétaires généraux pour les affaires régionales, peuvent être nommés chargés de mission les fonctionnaires de catégorie A ou assimilés, les magistrats, les officiers ainsi que des agents contractuels d'un niveau équivalent.


Modalités de candidature


Conformément aux dispositions de l'article 5 du décret du 25 mai 2009 précité, les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae, d'une lettre de motivation, ainsi que, le cas échéant, du dernier arrêté de situation administrative et un état des services, doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, au préfet de la région Hauts-de-France, par courriel à : secretariat-sgar@hauts-de-france.gouv.fr
Les candidats devront également tenir à disposition de la sous-direction des personnels de la direction des ressources humaines du ministère de l'intérieur, une fiche financière établie par leur service de départ.


Personnes à contacter pour tous renseignements complémentaires


Tous les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :
Mme Cécile DINDAR, SGAR Hauts-de-France, téléphone : 03-20-30-52-32, cecile.dindar@hauts-de-france.gouv.fr ;
M Julien LABIT, adjoint à la SGAR Hauts-de-France, téléphone : 03-20-30-58-92, julien.labit@hauts-de-france.gouv.fr.