Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel (direction départementale de la cohésion sociale des Côtes-d'Armor)

JORF n°0113 du 16 mai 2019
texte n° 117



Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel (direction départementale de la cohésion sociale des Côtes-d'Armor)

NOR: INTA1914065V
ELI: Non disponible

L'emploi de directeur départemental de la cohésion sociale des Côtes-d'Armor est vacant à compter du 1er juillet 2019. Cet emploi, à pourvoir dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, est classé dans le groupe IV en application des dispositions de l'arrêté du 29 décembre 2009 modifié fixant la liste et le classement par groupes des emplois de direction des directions départementales interministérielles.

Intérêt du poste

Exercer sous l'autorité du préfet les fonctions de direction de la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) dans toutes ses composantes administratives, financières, techniques et managériales. Définir la stratégie et le pilotage de la structure.
Spécificités de la fonction :

- compétences exercées sur l'ensemble du périmètre des politiques publiques entrant dans le champ de la DDCS ;
- recherche des meilleures synergies possibles entre personnels d'origines ministérielles variées et animation d'équipes aux compétences métiers très diverses ;
- liens fonctionnels avec de nombreux services et acteurs institutionnels intervenant notamment au niveau départemental et au plan régional.

Missions

Pilotage, coordination et évaluation de l'action de l'Etat à l'échelle territoriale.
Avec l'appui du directeur départemental adjoint qui le seconde, le directeur :

- traduit dans l'action de la DDCS les orientations ministérielles ;
- assure une veille stratégique, donne des impulsions et identifie des pistes d'actions nouvelles ;
- pilote l'animation et l'encadrement de la DDCS ;
- coordonne l'activité des différents services, appuie les chefs de service dans le portage et la mise en œuvre des politiques publiques relevant du champ de la cohésion sociale ;
- veille au dialogue social interne ;
- assure la représentation de la DDCS auprès du corps préfectoral et des autres administrations, locales, régionales, centrales ainsi que des élus, organisations professionnelles ou associations intervenant dans le champ d'actions de la direction ;
- préside des commissions ou groupes de travail internes comme externes, avec la participation d'acteurs extérieurs des milieux professionnels ou d'élus ;
- participe à la cellule de prévention et de gestion des crises ;
- veille au suivi des événements indésirables et plaintes d'usagers ;
- est garant de la réalisation des missions d'inspection et de contrôle et des astreintes.

Environnement

Avec 618 000 habitants pour une superficie de 6 733 km2, le département des Côtes-d'Armor se caractérise notamment par une identité à la fois rurale et maritime. Les principales activités sont liées à l'agriculture, l'élevage, la pêche et l'industrie, notamment dans le secteur agroalimentaire. L'attractivité touristique du département et les activités qui y sont liées, notamment dans les domaines du sport et de l'animation socioculturelle, constituent également un axe fort.
Avec 8 intercommunalités et plusieurs villes de moyenne importance, les Côtes-d'Armor sont également significativement concernées par la politique de la ville avec 7 quartiers identifiés comme prioritaires à Saint-Brieuc, Lannion et Dinan.
La DDCS des Côtes-d'Armor comprend, fin 2017, un effectif de 46 agents représentant 43 ETP, dont 5 agents travaillent auprès de la MDPH. Elle se trouve particulièrement confrontée à la gestion sociale de la crise que connaît notre pays en matière de lutte contre la précarité. Elle se trouve également impactée par la situation internationale nécessitant la mise en œuvre d'actions nouvelles, tant en matière de renforcement des valeurs de la République pour nos concitoyens que concernant l'hébergement, l'accompagnement des migrants et leur intégration lorsqu'ils obtiennent le statut de réfugié. La DDCS intervient dans la gestion de 2 BOP de fonctionnement et de 7 BOP d'intervention (135 ; 157 ; 177 ; 304 ; 303 ; 163 ; 104) auxquels s'ajoutent les crédits du BOP 147, du CNDS et du FDVA, pour un montant total de plus de 11 millions d'euros.

Compétences attendues

- connaissance approfondie des organisations publiques et des politiques portées par les DDCS ;
- expérience dans la mise en œuvre de politiques publiques ;
- expérience dans le pilotage et la conduite de projets complexes ;
- expérience du travail en réseau et dans un cadre multi-partenarial ;
- expérience en matière de dialogue social et de gestion des conflits ;
- expérience des fonctions de management en service déconcentré ;
- capacités d'écoute et d'analyse ;
- capacités d'anticipation et de production d'une vision prospective ;
- capacités à mobiliser, négocier, convaincre ;
- capacités d'adaptation à un contexte organisationnel en mutation ;
- capacité de rédaction et de synthèse, notamment dans l'urgence ;
- capacités en matière de communication et de représentation ;
- capacité à se rendre ponctuellement disponible en soirée et les week-ends.

Modalités de candidature

Conformément aux dispositions de l'article 12 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les candidatures doivent être transmises dans un délai de 30 jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, à l'adresse suivante :
M. le préfet des Côtes-d'Armor, 11 place du Général-de-Gaulle, BP 2370, 22023 Saint-Brieuc Cedex 1,
copie à Mme Hélène de COUSTIN, déléguée à la mobilité et aux carrières pour les emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat (DATE/DMAT) : helene.de-coustin@interieur.gouv.fr,
et à l'adresse fonctionnelle suivante : administration.territoriale@interieur.gouv.fr.
Le dossier de candidature devra impérativement comprendre :

- une lettre de motivation ;
- un curriculum vitae détaillé ;
- un état de services ;
- le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine.

Par ailleurs, les candidats devront tenir à la disposition de la direction de la modernisation et de l'administration territoriale (DMAT) :

- une fiche financière qui pourra être demandée pendant l'instruction du dossier ;
- ainsi que la déclaration d'intérêts prévue par la circulaire du 4 décembre 2018 relative à l'obligation de transmission d'une déclaration d'intérêts dans la fonction publique de l'Etat, selon le modèle disponible sur Légifrance via le lien internet : http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2018/12/cir_44142.pdf.

Personne à contacter

Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :

- Mme Béatrice OBARA, secrétaire générale de la préfecture des Côtes-d'Armor ( pref-secretariat-sg@cotes-darmor.gouv.fr - tél : 02-96-62-43-59) ;
- M. Yves Le BRETON, préfet des Côtes-d'Armor ( pref-secretariat-prefet@cotes-darmor.gouv.fr - tél : 02-96-62-43-08) ;
- Mme Hélène de COUSTIN, déléguée à la mobilité et aux carrières pour les emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat (DATE/DMAT) (tél : 01-42-75-83-55 / 07-72-25-04-15 - helene.de-coustin@interieur.gouv.fr).