Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel adjoint (DDTM de l'Aude)

JORF n°0113 du 16 mai 2019
texte n° 115



Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel adjoint (DDTM de l'Aude)

NOR: INTA1914032V
ELI: Non disponible

L'emploi de directeur départemental adjoint de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) de l'Aude est susceptible d'être vacant à compter du 1er octobre 2019. Cet emploi, à pourvoir dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat (articles 13 à 15 notamment), est classé dans le groupe IV, en application des dispositions de l'arrêté du 29 décembre 2009 modifié fixant la liste et le classement par groupe des emplois de direction des directions départementales interministérielles.

Intérêt du poste

- participation à la direction d'un service interministériel de l'Etat, en charge de la mise en œuvre des politiques d'aménagement et de développement durable des territoires ;
- développement d'un partenariat interministériel et de relations étroites avec les partenaires locaux, régionaux et nationaux ;
- synthèse d'approches techniques, politiques, administratives et réglementaires ;
- nombreux contacts avec les acteurs politiques, institutionnels, économiques et associatifs, mais aussi directement avec les usagers (agriculteurs, porteurs de projets d'urbanisme…) ;
- management d'une équipe de 170 personnes d'origines et de cultures administratives différentes.

Missions

Sous l'autorité du préfet, la direction départementale des territoires et de la mer de l'Aude porte les enjeux majeurs de l'Etat sur l'ensemble des politiques prioritaires liées à l'aménagement durable des territoires : promotion du développement durable, urbanisme, accessibilité, logement et habitat, protection et gestion durable de l'eau, de la biodiversité et des espaces ruraux ou des ressources, économie agricole et forestière, prévention des risques, éducation et sécurité routière, mer, transports, nouveau conseil aux territoires…
Aux côtés du directeur départemental, le directeur adjoint assiste le directeur dans sa mission de direction opérationnelle de la DDTM, le supplée le cas échéant et a vocation à piloter directement divers dossiers, mais aussi à animer des réflexions transversales dans divers domaines.
Il participe à la mise en œuvre cohérente d'un ensemble de politiques d'aide, d'appui, de conseil et de contrôle, portant sur l'analyse et la synthèse de problématiques très diversifiées et émergentes dans le domaine de l'aménagement et du développement des territoires urbains et ruraux. Il est par ailleurs chargé directement du pilotage des missions relevant de la sécurité et de la défense du territoire.
Ces fonctions impliquent de nombreux contacts avec les élus, les acteurs économiques, associatifs et les particuliers.
Le directeur adjoint participe à l'animation et au management d'une communauté professionnelle d'environ 170 agents d'origines ministérielles variées (MTES-MCTRCL, MAA, intérieur) et porteurs de compétences et de domaines d'intervention diversifiés et complémentaires, dans un contexte de réorganisation et de réforme. Cela exige des aptitudes à la délégation, au dialogue social et à la mobilisation autour de tâches pluridisciplinaires.
Il dispose naturellement d'une très large autonomie et délégation de signature.

Environnement

La résidence administrative du poste se situe à Carcassonne. La DDTM compte 170 agents, 6 services au siège, 2 services aménagement (SAT Ouest : Carcassonne-Limoux, et SAT Est Maritime : Narbonne) et plusieurs missions rattachées à la direction.
L'Aude comporte une façade maritime et des étangs remarquables, une plaine qui traverse le département d'est en ouest et des massifs montagneux (montagne Noire et Pyrénées) ou des collines (Corbières) de part et d'autre. Le climat varie de méditerranéen (sec) à océanique (tempéré humide).
Cette géographie et ce climat très variés font de l'Aude une " petite France ", avec une agriculture diverse où la vigne domine, mais où céréales et semences prennent une part très importante à l'ouest (blé dur notamment).
Les 368 000 habitants (l'hiver) sont répartis sur 433 communes dont la plupart sont de petite taille.
Dans un département où l'activité économique est fragile (crise importante du BTP, activité agricole soumise à de multiples aléas, difficultés industrielles…), le taux de chômage est très élevé et le niveau de vie moyen parmi les plus bas de France (précarité rurale notamment).
Le département présente cependant de réels atouts adossés à une grande qualité environnementale (40 % du territoire sont classés en sites Natura 2000 ; la côte et ses étangs présentent une richesse environnementale à préserver), à une richesse patrimoniale indéniable ainsi qu'à des productions de qualité, à un potentiel touristique réel, à des possibilités de développement d'énergies renouvelables (les vents et l'ensoleillement favorisent l'émergence de projets de production d'électricité éolienne ou photovoltaïque).
L'aménagement du territoire doit toutefois intégrer la présence de divers risques naturels dont les inondations (celles de 1999 et de 2018 pèsent sur la mémoire collective et le risque inondation concerne près de 250 communes).
Dans ce contexte, l'accompagnement de l'Etat est attendu et revendiqué par tous les acteurs du territoire, bien au-delà de son rôle régalien (DDTM chargée notamment, pour le compte du préfet, du contrôle de légalité des actes de planification des collectivités territoriales et de l'instruction des contentieux administratifs y afférents).
La DDTM, sous l'autorité du préfet, doit en conséquence être force de propositions et d'accompagnement, intégrant l'application des politiques publiques de l'Etat au service des besoins du territoire. Elle doit le faire en relation et en concertation avec tous les acteurs, institutionnels ou porteurs de projets, mais aussi en lien avec tous les services de l'Etat, départementaux ou régionaux.
Face à ces nombreux challenges et en interne, l'équipe de direction doit faire preuve d'écoute, de capacité d'innovation, de pédagogie, de réactivité et de capacité d'entraînement des agents de la DDTM.

Compétences

- aptitudes relationnelles et de management de projets et d'équipes pluridisciplinaires et interministérielles ;
- capacité de synthèse, d'anticipation stratégique et de vision prospective, sens politique ;
- esprit d'adaptation, d'initiative et de réactivité au changement dans un contexte très évolutif ;
- aptitudes à l'écoute, au dialogue social et à la communication tant interne qu'externe ;
- capacité à faire adhérer, à entraîner, à déléguer et à évaluer ;
- aptitudes rédactionnelles et à la communication orale ;
- connaissance générale des domaines d'intervention des 4 ministères (MAA, MTES MCTRCT, MI) et des règles de gestion publique (principes déontologiques, droit du travail, fonction personnel, droit syndical, règles de gestion comptable et budgétaire…)

Modalités de candidature

Conformément aux dispositions de l'article 12 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les candidatures doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, au préfet de département : alain.thirion@aude.gouv.fr.
Copie à Mme Hélène de COUSTIN, déléguée à la mobilité et aux carrières pour les emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat (DATE/DMAT) : helene.de-coustin@interieur.gouv.fr et à l'adresse fonctionnelle : administration.territoriale@interieur.gouv.fr.
Le dossier de candidature devra impérativement comprendre :

- une lettre de motivation ;
- un curriculum vitae détaillé ;
- un état de services ;
- le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine.

Par ailleurs, les candidats devront tenir à la disposition de la direction de la modernisation et de l'administration territoriale (DMAT) :

- une fiche financière qui pourra être demandée pendant l'instruction du dossier ;
- ainsi que la déclaration d'intérêts prévue par la circulaire du 4 décembre 2018 relative à l'obligation de transmission d'une déclaration d'intérêts dans la fonction publique de l'Etat, selon le modèle disponible sur Légifrance via le lien internet : http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2018/12/cir_44142.pdf.

Personnes à contacter

Tous les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :
Alain THIRION, préfet de l'Aude : tél : 04-68-10-28-00, alain.thirion@aude.gouv.fr.
Claude VO-DINH, secrétaire général de la préfecture de l'Aude : tél : 04-68-10-28-30, claude.vo-dinh@aude.gouv.fr.
Jean-François DESBOUIS, DDTM de l'Aude : tél : 04-68-10-31-02, jean-francois.desbouis@aude.gouv.fr.
Marc VETTER, DDTM Adjoint de l'Aude : tél : 04-68-10-31-04, marc.vetter@aude.gouv.fr.
Hélène de COUSTIN, déléguée à la mobilité et aux carrières des emplois DATE (DMAT) : tél : 01-42-75-83-55 ou 07-72-25-04-15, helene.de-coustin@interieur.gouv.fr.