Avis de vacance d'un emploi de chargé de mission à temps plein (secrétariat général pour les affaires régionales de La Réunion)

JORF n°0102 du 2 mai 2019
texte n° 208



Avis de vacance d'un emploi de chargé de mission à temps plein (secrétariat général pour les affaires régionales de La Réunion)

NOR: PRMG1912792V
ELI: Non disponible


L'emploi de chargé de mission à temps plein « Déconcentration, modernisation et mutualisation » auprès du préfet de la région Réunion est vacant à compter du 1er mai 2019. Le poste est situé à Saint-Denis.


Positionnement


Du fait de la situation monodépartementale de la région Réunion, la répartition des compétences entre le secrétariat général et le secrétariat général pour les affaires régionales fait l'objet d'une spécificité et est adaptée au contexte particulier. Le secrétariat général de la préfecture assure ainsi les missions supports interministérielles, notamment la mise en œuvre des fonctions mutualisées et de modernisation des services de l'Etat en région et l'animation des structures et plates-formes régionales d'appui interministériel (CSPI Chorus, PFRH, pôle juridique interministériel, pôle interministériel Achat public…).
Le chargé de mission Déconcentration, modernisation et mutualisation est placé sous l'autorité directe du secrétaire général de la préfecture et se voit confier des missions à caractère interministériel.
Il collabore de manière transversale avec les administrations déconcentrées de l'Etat à La Réunion et les autres services de l'Etat ainsi qu'avec les différentes administrations centrales de l'Etat relevant de son champ de compétences.


Intérêt du poste


La mutualisation interministérielle des moyens, des fonctions support et des compétences rares constitue un levier intéressant pour améliorer la qualité du service public par la professionnalisation des acteurs et l'amélioration des conditions de travail ainsi que pour parvenir à une meilleure gestion générant notamment des économies de moyens. Elle est aussi une véritable « plus-value » pour l'ensemble des services et permet la sécurisation des actions de l'Etat. Elle est enfin un moyen de mettre en place des organisations plus adaptées aux spécificités d'un territoire.
A La Réunion, les démarches s'inscrivent dans la recherche d'une véritable interministérialité, qui va au-delà de la simple mutualisation, en fédérant autour de projets communs l'ensemble des services et opérateurs de l'Etat (par exemple, dans le domaine des achats ou encore dans le domaine juridique). Ces démarches ont été initiées avant même que les orientations nationales ne soient adoptées en la matière. L'éloignement de la métropole a conduit à imaginer des alternatives aux modèles habituels. Aujourd'hui, la mutualisation est une réalité dans pas moins de sept domaines de fonctions (achats, fonctions financières, politique de l'immobilier, ressources humaines, médecine préventive, communication et contentieux). La dynamique doit être poursuivie dans l'ensemble des fonctions support.
Il revient au chargé de mission d'assister le SG dans ses différentes missions d'impulsion et de coordination de la déconcentration, de la modernisation et de la mutualisation en lien avec l'ensemble de services de l'Etat.


Missions


Le chargé de mission « Déconcentration, modernisation et mutualisation » participe à l'animation et au pilotage des politiques publiques dans les domaines de la déconcentration, de la modernisation et de la mutualisation des moyens. Il assure le pilotage de la mise en œuvre de la charte de déconcentration et d'autres dossiers d'intérêt régional. Il aura en charge notamment :


- l'accompagnement des services de l'Etat dans la mise en œuvre des mesures gouvernementales de modernisation et de simplification de l'action publique ;
- la mise en œuvre de la charte de déconcentration ;
- la coordination et la mise en œuvre des actions liées à la mutualisation des moyens des administrations, notamment au travers du schéma régional de mutualisations.


Dans le cadre du pilotage régional de la mutualisation des moyens de fonctionnement, il sera chargé :


- de la coordination, à l'échelle régionale, des projets interministériels de mutualisation (nationaux et régionaux) ;
- de l'expérimentation de nouvelles mutualisations ;
- de l'accompagnement des porteurs de projets de mutualisation ;
- de l'animation des réseaux.


Il pilotera plus particulièrement la création d'un secrétariat général unique ainsi que la mise en place du programme fusionné 307-333. Il apportera également un appui au projet de mutualisation des moyens de fonctionnement envisagé sur le site de La Providence à Saint-Denis qui accueillera en 2021 trois services déconcentrés de l'Etat, la DAAF, la DEAL et la DIECCTE.
Ce poste, à forte dimension interministérielle, nécessite de développer de façon continue les synergies entre les services de l'Etat.


Compétences et aptitudes recherchées


Le poste s'adresse à une personne disposant d'une bonne connaissance de l'organisation administrative des services de l'Etat et de ses rouages.
Il nécessite une forte aptitude au travail en réseau avec l'ensemble des services de l'Etat et de bonnes capacités relationnelles avec les partenaires institutionnels de l'Etat, une grande réactivité et une grande autonomie, des aptitudes à la conduite de projets et à l'animation de réseaux et de réunions et d'excellentes capacités d'analyse, de synthèse et de rédaction.


Modalités de candidature


Conformément aux dispositions de l'article 5 du décret n° 2009-587 du 25 mai 2009 relatif aux missions des secrétaires généraux pour les affaires régionales, les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae, d'une lettre de motivation, ainsi que, le cas échéant, du dernier arrêté de situation administrative et d'un état des services, doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, au préfet de la région Réunion à l'adresse : préfecture de la région Réunion, 6, rue des Messageries, CS 51079, 97404 Saint-Denis Cedex, et obligatoirement par courriel à M. Frédéric JORAM, secrétaire général de la préfecture de La Réunion, frederic.joram@reunion.pref.gouv.fr.
Les candidats devront également tenir à disposition de la DSAF, une fiche financière établie par leur service gestionnaire.
Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de Mme Rose CAFARELLI, directrice de la plateforme d'appui interministériel à la gestion des ressources humaines de l'océan Indien, rose.cafarelli@reunion.pref.gouv.fr, (téléphone : 02.62.40.78.92).