Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel adjoint (DDCS de l'Essonne)

JORF n°0102 du 2 mai 2019
texte n° 205



Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel adjoint (DDCS de l'Essonne)

NOR: PRMG1912761V
ELI: Non disponible

L'emploi de directeur départemental adjoint de la DDCS de l'Essonne est susceptible d'être vacant à compter du 3 juin 2019. Cet emploi, à pourvoir dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié (articles 13 à 15 notamment) relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, est classé dans le groupe III en application des dispositions de l'arrêté du 28 juillet 2010 fixant la liste et le classement par groupe des emplois de direction des directions départementales interministérielles en Ile-de-France.

Intérêt du poste

Aux côtés du directeur, qu'il seconde et supplée, le directeur adjoint exerce ses compétences sur l'ensemble du périmètre d'intervention de la direction et doit être en mesure de suivre la totalité des missions de la DDCS. Il contribue à la définition des stratégies et au pilotage de la structure. Il est chargé par le directeur de missions particulières et travaille en étroite collaboration avec les services. Il appuie le directeur dans le management d'une équipe de 85 agents.
Il est en capacité d'animer des équipes aux compétences métiers très diversifiées et de rechercher les meilleures synergies possibles en travaillant à la cohésion de personnels d'origines ministérielles variées.

Missions

Le directeur adjoint appuie le directeur dans la réalisation des missions suivantes :

- mise en œuvre à l'échelle territoriale, des orientations stratégiques nationales définies par les ministres et déclinées au niveau régional ; pilotage, coordination et évaluation de l'action de l'Etat au niveau territorial dans le domaine des politiques publiques dont il a la charge ;
- direction des services placés sous sa responsabilité : fixation des objectifs, organisation et répartition des moyens, évaluation des résultats et de la performance, mise en œuvre du dialogue social ;
- concertation avec les services de l'Etat, les collectivités territoriales, les entreprises et les organisations socioprofessionnelles ;
- exercice des responsabilités dans le domaine financier.

Les missions de la direction départementale de la cohésion sociale sont définies à l'article 4 du décret n° 2009-1484 du 3 décembre 2009 relatif aux directions départementales interministérielles. Sous l'autorité de la préfète du département, la direction départementale de la cohésion sociale de l'Essonne est compétente en matière de politiques de cohésion sociale et de politiques relatives à la jeunesse, aux sports, au développement de la vie associative et à l'éducation populaire. Comme toutes les DDCS de la grande couronne d'Ile-de-France, la DDCS de l'Essonne est en charge des politiques d'hébergement et des fonctions sociales du logement.

Environnement

Le poste est situé à Evry-Courcouronnes, siège de la DDCS. Le département de l'Essonne, d'une superficie de 1 804 km2, compte une population d'un peu plus de 1 300 000 habitants. Il se caractérise par d'importantes zones urbaines concentrées dans la moitié nord du département et une moitié sud plus rurale. La politique de la ville y occupe une place essentielle, avec 11 contrats de ville bénéficiant à 25 communes et 39 quartiers prioritaires, 19 programmes de réussite éducative et deux zones de sécurité prioritaire. Une forte tension existe sur le logement social, ainsi que sur la demande d'hébergement d'urgence généraliste et sur la prise en charge des demandeurs d'asile et des migrants. Le département est aussi caractérisé par un mouvement sportif dynamique recensant plus de 329 000 licenciés, plus de 2 600 clubs sportifs et 60 comités départementaux.
Sous l'autorité du préfet du département, la direction départementale de la cohésion sociale entretient, à l'échelle régionale, des liens étroits avec la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et la direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du logement. Au plan départemental, elle travaille avec les services de la préfecture et les sous-préfets, et en particulier avec le préfet délégué pour l'égalité des chances, la direction départementale des territoires, la direction départementale de la protection des populations, l'unité territoriale de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi, la délégation départementale de l'agence régionale de santé, la direction des services départementaux de l'éducation nationale, la direction départementale des finances publiques, la délégation territoriale de l'office français de l'immigration et de l'intégration et les collectivités territoriales.
Compétences attendues :
Connaissance des organisations publiques et des politiques portées par les DDCS.
Capacité à piloter des projets et à faire prévaloir les enjeux des politiques publiques.
Capacité d'analyse et de vision prospective.
Capacité d'adaptation, d'anticipation et de réactivité.
Expérience de management et d'animation d'équipes pluridisciplinaires et interministérielles.
Capacité à mobiliser, écouter, négocier, convaincre, gérer les conflits.
Capacité importante de rédaction administrative et de synthèse, notamment dans l'urgence.
Capacité de travail en réseau et de négociation avec des partenaires variés.
Aptitude à la représentation, à la communication et au dialogue social.
Forte disponibilité.

Modalités de candidature

Conformément aux dispositions de l'article 12 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les candidatures doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, à l'adresse suivante : prefet@essonne.gouv.fr

- copie à administration.territoriale@pm.gouv.fr ; administration.territoriale@interieur.gouv.fr, helene.decoustin@interieur.gouv.fr ;
- copie à ddcs-directeur@essonne.gouv.fr.

Le dossier de candidature devra impérativement comprendre :

- une lettre de motivation ;
- un curriculum vitae détaillé ;
- un état de services ;
- le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine.

Les candidats devront tenir à la disposition de la DMAT une fiche financière ainsi que la déclaration d'intérêts prévue par la circulaire du 27 juillet 2017, selon le modèle disponible sur Légifrance via le lien internet : http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2017/07/cir_42462.pdf.

Personnes à contacter

Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :

- Alain BUCQUET, préfet délégué pour l'égalité des chances auprès du préfet de l'Essonne ( alain.bucquet@essonne.gouv.fr, tél. : 01-69-91-97-93) ;
- Benoît KAPLAN, secrétaire général de la préfecture de l'Essonne ( benoit.kaplan@essonne.gouv.fr, tél. : 01-69-91-91-51) ;
- Annie CHOQUET, directeur départemental de la cohésion sociale de l'Essonne, par interim ( annie.choquet@essonne.gouv.fr, tél. : 01-69-87-30-28) ;
- Hélène de COUSTIN, délégué mobilité carrière SPM/DSAF ( helene.decoustin@pm.gouv.fr, tél. : 07-72-25-04-15).