Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel adjoint (DDCS du Val-d'Oise)

JORF n°0095 du 21 avril 2019
texte n° 58



Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel adjoint (DDCS du Val-d'Oise)

NOR: PRMG1911900V
ELI: Non disponible

L'emploi de directeur départemental adjoint de la direction départementale de la cohésion sociale du Val-d'Oise sera vacant à compter du 1er septembre 2019. Cet emploi, à pourvoir dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié (articles 13 à 15 notamment), est classé dans le groupe IV en application des dispositions de l'arrêté du 29 décembre 2009 modifié, fixant la liste et le classement par groupe des emplois de direction des directions départementales interministérielles.

Intérêt du poste

Aux côtés du directeur départemental, qu'il seconde et supplée, le directeur départemental adjoint exerce ses compétences sur l'ensemble du périmètre d'intervention de la direction conformément aux dispositions de l'article 4 du décret n° 2009-1484 du 3 décembre 2009 relatif aux directions départementales interministérielles. Il contribue à la définition des stratégies et au pilotage de la structure. Il est chargé par le directeur de missions particulières et travaille en étroite collaboration avec les services. Il appuie le directeur dans le management d'une équipe de 82 agents.

Missions

Sous l'autorité du directeur départemental, le directeur départemental adjoint met en œuvre les politiques qui lui sont confiées conformément à l'article 4 du décret n° 2009-1484 du 3 décembre 2009 relatif aux directions départementales interministérielles. A ce titre, il est en capacité de suivre la totalité des missions de la DDCS et, dans une articulation à préciser par le directeur départemental lors de la prise de poste, certains dossiers en particulier.
Le directeur départemental adjoint peut assurer, en qualité de délégué du préfet, la présidence de la commission de surendettement des particuliers.
La DDCS du Val-d'Oise contribue, sous l'autorité du préfet, à la mise en œuvre des politiques publiques en matière de cohésion sociale. Elle est compétente sur les sujets suivants :

- les politiques d'urgence sociale, d'hébergement et d'accès au logement des personnes sans abri ou risquant de l'être ;
- la prévention et la lutte contre les exclusions ;
- les politiques sociales liées au logement et à la prévention des expulsions locatives ;
- la politique de la ville ;
- l'animation des politiques interministérielles d'accueil des demandeurs d'asile et d'intégration des réfugiés ;
- l'animation de la politique interministérielle de lutte contre la pauvreté ;
- les politiques de protection des personnes vulnérables notamment les majeurs protégés ;
- l'inspection et le contrôle des conditions d'accueil et de fonctionnement des établissements et services sociaux ;
- l'animation des politiques interministérielles en faveur de la jeunesse, en particulier la promotion du service civique, du service national universel et la réforme des rythmes éducatifs ;
- le développement de la qualité éducative des accueils collectifs de mineurs et le contrôle de la sécurité physique et morale des mineurs qui y sont accueillis ;
- la promotion des activités physiques et sportives et la garantie de la sécurité des pratiques physiques et sportives ;
- le développement et l'accompagnement de la vie associative ;
- les politiques relatives aux droits des femmes, à la lutte contre les violences faites aux femmes et à l'égalité entre les femmes et les hommes ;

La DDCS apporte au préfet ses avis et son expertise. Elle assiste le préfet dans de nombreuses commissions et le représente dans diverses instances.

Environnement

Le poste est situé à Cergy, siège de la DDCS, dans le même bâtiment que celui occupé par la préfecture.
La population du Val-d'Oise a atteint 1 242 746 habitants. Il comprend 185 communes, regroupées actuellement en 18 intercommunalités. Situé au nord de la région parisienne, le département est caractérisé par sa proximité avec Paris et la diversité de ses territoires, un tiers du département étant inclus dans l'agglomération parisienne dense et les deux autres tiers situés en zone rurale. Département de la grande couronne parisienne, le Val-d'Oise est un territoire contrasté, transition entre Paris et la province. Il présente, dans sa partie est, les mêmes caractéristiques sociologiques que la Seine-Saint-Denis. Le poids de la politique de la ville avec près de 220 000 personnes résidant en quartier prioritaire place le Val d'Oise au 4e rang national et au 2e régional.
Il connaît la plus forte densité de population de la grande couronne. Le Val-d'Oise a une part de jeunes de moins de 25 ans élevée, le plaçant en 2e position en Ile-de-France.
Si l'on compare les villes de plus de 20 000 habitants de France métropolitaine, le Val-d'Oise compte 3 communes parmi les 100 communes les plus pauvres de France. Parmi les communes d'Ile-de-France dont le taux de pauvreté est supérieur à 20 %, 10 communes sont dans le Val-d'Oise, toutes en quartier prioritaire de la politique de la ville.
L'essentiel des habitants du Val-d'Oise est concentré sur l'axe Cergy-Pontoise - plate-forme aéroportuaire de Roissy - Charles-de-Gaulle, dans une zone urbaine très dense. Les zones rurales du département sont protégées par deux parcs naturels régionaux, le Vexin français à l'ouest et l'Oise-Pays de France au nord-est et mises en valeur par l'agriculture.
Sous l'autorité du préfet de département, la DDCS entretient, à l'échelle régionale, des liens étroits avec la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) et la direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du logement (DRIHL), la préfecture de région. Au plan départemental, elle travaille avec les services de la préfecture et les sous-préfets, avec la direction départementale des territoires (DDT), la DSDEN, l'unité territoriale de la DIRECCTE, la délégation départementale de l'OFII, la délégation départementale de l'ARS, la CAF, Pôle Emploi, ainsi qu'avec les collectivités locales notamment le conseil départemental, et plus généralement l'ensemble des services de l'Etat dans le département. La DDCS travaille en relation étroite avec le préfet délégué pour l'égalité des chances.

Compétences

Il est attendu du directeur départemental adjoint les compétences suivantes :

- expériences d'encadrement et expériences dans la mise en œuvre des politiques publiques portées par la DDCS ;
- connaissances approfondies et intérêt manifeste pour les sujets liés à la cohésion sociale ;
- aptitude à conduire des projets complexes, à animer des équipes pluridisciplinaires dans un contexte interministériel et à mettre en œuvre les orientations stratégiques de la DDCS ;
- capacité à donner du sens à l'action et à créer un état d'esprit collectif, à responsabiliser et valoriser les agents, à élaborer des projets collectifs fédérateurs ;
- capacité à manager, piloter, analyser, convaincre, mobiliser et impulser ;
- qualités relationnelles, sens du dialogue, de la négociation et ouverture d'esprit ;
- réactivité, disponibilité ;
- capacité à assurer la représentation du service au nom de l'Etat ;
- capacité à travailler en réseau et à négocier avec des partenaires variés ;
- capacité d'anticipation et de vision prospective ;
- qualités relationnelles et organisationnelles.

Modalités de candidature

Conformément aux dispositions de l'article 12 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les candidatures doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, à M. le préfet du Val d'Oise, Jean-Yves LATOURNERIE ( pref-secretariatduprefet@val-doise.gouv.fr), copie aux adresses fonctionnelles suivantes ( administration.territoriale@pm.gouv.fr et administration.territoriale@interieur.gouv.fr) et à la DMC DATE ( helene.decoustin@pm.gouv).
Le dossier de candidature devra impérativement comprendre :

- une lettre de motivation ;
- un curriculum vitae détaillé ;
- un état de services ;
- le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine.

Les candidats devront tenir à la disposition de la DSAF une fiche financière ainsi que la déclaration d'intérêt prévue par la circulaire du 27 juillet 2017, selon le modèle disponible sur Légifrance via le lien internet : http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2017/07/cir_42462.pdf.

Personnes à contacter

Tous les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :

- Riad BOUHAFS, directeur départemental de la cohésion sociale (01.77.63.61.15 ; riad.bouhafs@val-doise.gouv.fr) ;
- Maurice BARATE, secrétaire général de la préfecture (01.34.20.27.00 ; maurice.barate@val-doise.gouv.fr) ;
- Sébastien JALLET, préfet délégué pour l'égalité des chances (01.34.20.95.11 ; sebastien.jallet@val-doise.gouv.fr) ;
- Hélène de Coustin, déléguée Mobilité Carrière DATE S (07-72-25-04-15 ; helene.decoustin@pm.gouv.fr).