Avis de vacance d'un emploi d'adjoint au secrétaire général pour les affaires régionales (SGAR) d'Occitanie

JORF n°0091 du 17 avril 2019
texte n° 106



Avis de vacance d'un emploi d'adjoint au secrétaire général pour les affaires régionales (SGAR) d'Occitanie

NOR: PRMG1911205V
ELI: Non disponible

L'emploi d'adjoint au secrétaire général pour les affaires régionales (SGAR) en charge du pôle " moyens, modernisation, mutualisations " de la région Occitanie sera vacant à compter du 1er octobre 2019. Cet emploi est à pourvoir dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat. Il est classé dans le groupe III des emplois DATE en application des dispositions de l'arrêté du 30 décembre 2015 modifié fixant la liste et le classement des emplois de secrétaire général pour les affaires régionales et d'adjoint au secrétaire général pour les affaires régionales.

Intérêt du poste

Territoire dynamique aux plans économique et démographique, l'Occitanie compte 5,8 millions d'habitants, répartis dans 13 départements. L'aire urbaine de Toulouse concentre 1,3 millions d'habitants. Son territoire se partage entre montagnes (Pyrénées, Massif Central), littoral, espaces ruraux et grandes métropoles (Toulouse et Montpellier). Doté également d'un réseau de villes moyennes, il nécessite un fort engagement de l'Etat dans les politiques d'aménagement des territoires et dans les politiques de transformation de l'action publique. Le titulaire du poste, à dimension interministérielle, assure, auprès du préfet de région et sous l'autorité directe du SGAR, l'animation régionale des politiques de déconcentration, de modernisation et de mutualisation des moyens conduites par l'Etat en région et la coordination interministérielle. Il assiste le SGAR avec l'adjoint au secrétaire général pour les affaires régionales en charge du pôle " politiques publiques " pour l'ensemble de ses missions. Il le supplée, en coordination avec l'adjoint au secrétaire général pour les affaires régionales en charge du pôle " politiques publiques ", en cas d'absence ou d'empêchement, sous réserve des dispositions relatives à la suppléance du préfet de région prévues par le premier alinéa de l'article 39 du décret du 29 avril 2004 modifié par décret n° 2010-146 du 16 février 2015 art. 25.
Il participe à la mise en œuvre des nouvelles organisations et missions du SGAR consécutives à la réorganisation des services régionaux et départementaux de l'Etat selon les principes définis dans la circulaire du Premier ministre en date du 29 septembre 2015 et dans les futures circulaires d'AP2022. Il pilote la mise en œuvre de la fusion des BOP 307 et 333, créant le BOP 354 dans la région Occitanie. Il participera aux évolutions des services régionaux et départementaux de l'Etat dans le cadre de la mise en œuvre d'AP2022 en tant que de besoin. La coordination régionale des 13 départements, les relations étroites avec le DRFIP tant sur les missions de politique immobilière, qu'avec le contrôleur budgétaire et l'action à mener avec les opérateurs publics dans son champ d'action confèrent une richesse et une variété dans les acteurs et dans les missions à mener. Il participe aux travaux de transformation des administrations régionales, au comité directeur régional présidé par le préfet, aux preCAR et CAR.

Missions

L'adjoint au secrétaire général pour les affaires régionales aura, sous l'autorité du SGAR et du préfet de région, la responsabilité du pôle " moyens, modernisation, mutualisations ". Il sera en charge des missions suivantes :

- assumer la fonction de RBOP au nom du préfet et coordonner le pilotage des BOP régionaux ;
- coordonner la mise en œuvre interministérielle de la charte de la déconcentration et des actions de modernisation ;
- impulser la mutualisation en réseau des moyens de fonctionnement des services déconcentrés (notamment immobilier, achats, ressources humaines) ;
- suppléer le SGAR pour assurer la permanence du service en son absence et représentation du service auprès des partenaires institutionnels ;
- piloter la politique immobilière de l'Etat ;
- piloter la politique des achats de l'Etat ;
- impulser la politique interministérielle des RH.

Environnement

Le SGAR est organisé en deux pôles d'une quarantaine d'agents chacun, l'un dédié aux politiques de modernisation, de gestion et de mutualisation des moyens et l'autre, en charge des politiques publiques. Le secrétaire général pour les affaires régionales est assisté de deux adjoints. Le SGAR exerce un pouvoir hiérarchique et fonctionnel sur la délégation régionale à la recherche et à la technologie, le délégué à l'accompagnement régional du ministère de la défense, et la direction régionale aux droits des femmes et à l'égalité. Il dispose selon les besoins des compétences, des commissaires au redressement productif. Le SGAR travaille en étroite collaboration avec le conseiller diplomatique du préfet de région, le responsable régional de la politique immobilière de l'Etat (RRPIE), le directeur de projet du Canal du Midi, le directeur du projet Littoral 21 et le commissaire du massif des Pyrénées. Outre les préfets de département, les directeurs régionaux et les représentants des établissements publics de l'Etat, le secrétaire général pour les affaires régionales est en contact permanent avec le conseil régional, ainsi qu'avec les chambres consulaires. Il a des contacts très fréquents avec les cabinets ministériels et les administrations centrales.
Le titulaire du poste aura de nombreuses liaisons fonctionnelles avec :

- les administrations centrales ;
- les services régionaux et départementaux de l'Etat ;
- les préfectures de département ;
- les établissements publics et agences de l'Etat ;
- les collectivités territoriales.

L'adjoint au SGAR s'appuie pour son action sur une équipe multiculturelle d'experts de haut niveau d'origines ministérielles différentes.

Compétences

Outre les compétences inhérentes au corps d'appartenance pour pouvoir candidater à ce poste, il est attendu une très bonne réactivité, une grande disponibilité et force de travail. Le poste nécessite une importante capacité d'analyse et de proposition, une pratique de la conduite et du suivi de projets. Une vision élargie de l'activité publique (aspects techniques, juridiques, sociologiques et politiques). Le candidat doit également faire preuve de bonnes relations humaines, de capacités de négociation et d'arbitrages ainsi que de capacités de management des personnels de tous niveaux. Les qualités attendues sont l'esprit de synthèse, la vision stratégique, l'expertise, la rigueur, le sens de l'écoute et des relations humaines, l'autonomie et l'ouverture d'esprit.

Modalités de candidature

Conformément aux dispositions de l'article 11 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les dossiers de candidature pourront être transmis dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel :

- par courrier, à l'attention de M. le préfet de la région Occitanie (1, place Saint-Etienne, 31038 Toulouse Cedex 9) ;
- par courrier électronique aux adresses suivantes : sec-sgar@occitanie.gouv.fr ; administration.territoriale@pm.gouv.fr; administration.territoriale@interieur.gouv.fr ;
- copie à Mme Hélène de Coustin, déléguée à la mobilité et aux carrières auprès du directeur de la modernisation et de l'administration territoriale (DMC DMAT) : helene.decoustin@pm.gouv.fr.

Le dossier de candidature devra impérativement comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé, un état de services dans le corps d'origine, le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine et les trois dernières feuilles de notation.
Les candidats devront tenir à disposition de la DMAT une fiche financière ainsi que la déclaration d'intérêts prévue par la circulaire du 27 juillet 2017 selon le modèle disponible sur Légifrance via le lien internet : http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2017/07/cir_42462.pdf.

Personne à contacter

Tous les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de M. Philippe ROESCH, SGAR adjoint, tél. : 05-34-45-33-02 ; courriel : philippe.roesch@occitanie.gouv.fr et Hélène de Coustin, déléguée à la mobilité et aux carrières auprès du directeur de la modernisation et de l'administration territoriale (DMC DMAT), 07-72-25-04-15, helene.decoustin@pm.gouv.fr.