Avis de vacance d'un emploi de secrétaire général pour les affaires régionales de Normandie

JORF n°0088 du 13 avril 2019
texte n° 85



Avis de vacance d'un emploi de secrétaire général pour les affaires régionales de Normandie

NOR: PRMG1910918V
ELI: Non disponible

Un emploi de secrétaire général pour les affaires régionales (SGAR) auprès du préfet de la région Normandie est vacant à compter du 15 mai 2019, dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat.
Il est classé dans le groupe II en application des dispositions de l'arrêté du 30 décembre 2015, fixant la liste et le classement des emplois de secrétaire général pour les affaires régionales et d'adjoint au secrétaire général pour les affaires régionales.

Intérêt du poste

Collaborateur direct du préfet de région, le secrétaire général pour les affaires régionales suit les principaux dossiers de la région et veille à la bonne articulation de l'action des services régionaux et celle des services départementaux, en lien avec les directeurs régionaux et les directeurs des opérateurs de l'Etat, d'une part, et les préfets de département, d'autre part. Il assure la mise en œuvre de la stratégie des politiques publiques en région. Il assiste le préfet de la région Normandie qu'il supplée en son absence.
Il exerce également une responsabilité de gestion et de modernisation des moyens de l'Etat (fonctionnement des directions départementales interministérielles, immobilier, achat) et d'animation sur les questions de ressources humaines (plate-forme régionale d'appui interministériel à la gestion des ressources humaines) ainsi que de coordination interministérielle des politiques de déconcentration, de modernisation et de mutualisation des moyens.
Le secrétaire général pour les affaires régionales peut être appelé à exercer la suppléance du préfet de région, en cas d'absence ou d'empêchement de celui-ci, conformément aux dispositions du décret n° 2004-374 du 29 avril 2004 modifié relatif aux pouvoirs des préfets, à l'organisation et à l'action des services de l'Etat dans les régions et départements.

Missions

Avec 3,4 millions d'habitants sur 5 départements, la Normandie présente des caractéristiques singulières qui déterminent les grands enjeux de la mise en œuvre des politiques publiques de l'Etat en région :
- une façade maritime (la 1re en France) s'ouvrant sur une mer parmi les plus fréquentées du globe avec les infrastructures portuaires associées ;
- un tissu industriel dense, avec un secteur de production énergétique puissant (pétrochimie, nucléaire, éolien) ;
- une forte production agricole et agro-alimentaire ;
- une population normande globalement plus jeune et moins qualifiée qu'au niveau national.

La Normandie s'inscrit dans une dynamique territoriale pour porter des projets structurants notamment par le biais du CPIER Vallée de la Seine : Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN), développement des énergies marines renouvelables, soutien de la Recherche et de la R&D.
Le secrétaire général pour les affaires régionales exerce les missions prévues à l'article 1er du décret n° 2009-587 du 25 mai 2009 relatif aux missions des secrétaires généraux pour les affaires régionales.
Les principales missions du SGAR de Normandie sont les suivantes :

- suppléer le préfet de région dans ses missions régionales pour assurer la permanence du service en son absence et la représentation du service auprès des partenaires institutionnels ;
- mettre en œuvre, en partenariat avec le conseil régional, les contrats de plan Etat-région 2014-2020, et le contrat de plan interrégional Vallée de la Seine 2014-2020 avec la Normandie et l'Île-de-France et préparer la nouvelle génération de contrats ;
- assurer la fonction d'autorité nationale dévolue au préfet de région Normandie dans le cadre du programme de coopération territoriale (France-Manche-Angleterre) ;
- animer les politiques publiques et les projets de nature interministérielle ou territoriale ;
- piloter, avec l'appui du délégué régional aux droits des femmes, la politique en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes ;
- accompagner la modernisation de l'action publique, notamment en matières de ressources humaines, d'achats, d'immobilier des services de l'Etat ;
- communiquer sur les politiques publiques de l'Etat ;
- coordonner le programme d'investissements d'avenir ;
- assurer le suivi de la mise en œuvre du pacte régional d'investissement dans les compétences, et de la contractualisation en région des plans de lutte contre la pauvreté ;
- coordonner les dispositifs d'accompagnement des territoires : territoires d'industrie, cœur de ville ;
- veiller à la répartition des dotations de soutien à l'investissement dans les territoires ;
- représenter et assister le préfet de région lorsque la région Normandie est concernée par des programmes ou politiques interrégionales.

Environnement

Le SGAR de Normandie est organisé en deux pôles, l'un chargé de la stratégie et de l'animation régionale et interministérielle des politiques publiques et l'autre dédié aux politiques de déconcentration, de modernisation ainsi que de mutualisation des moyens. Il compte une soixantaine d'agents. Le secrétaire général pour les affaires régionales est assisté de deux adjoints. Il exerce un pouvoir hiérarchique fonctionnel sur la délégation régionale à la recherche et à la technologie et la délégation régionale aux droits des femmes et à l'égalité. Il travaille en étroite collaboration avec la délégation interrégionale aux restructurations de la défense, le commissaire au redressement productif et le responsable unique aux investissements. Outre les préfets de département, les directeurs régionaux et les opérateurs publics de l'Etat, le secrétaire général pour les affaires régionales est en contact permanent avec le conseil régional, le conseil économique, social et environnemental régional, ainsi qu'avec les organismes à compétence régionale, notamment les chambres consulaires. Il a des contacts très fréquents avec les cabinets ministériels, les administrations centrales.

Compétences

Outre les compétences inhérentes au corps d'appartenance pour pouvoir candidater à ce poste, il est attendu une très bonne réactivité, une grande disponibilité et bonne puissance de travail, une importante capacité d'analyse et de proposition, ainsi qu'une vision élargie de l'activité publique (aspects techniques, juridiques, sociologiques et politiques).
Souvent placé en fonction d'animation, le candidat doit faire preuve d'un sens aigu des relations humaines et inter-institutionnelles ainsi que du management des personnels de tous niveaux. Les qualités attendues sont l'expertise, l'esprit d'initiative, le sens de l'écoute et des relations humaines, l'autonomie et l'ouverture d'esprit.

Modalités de candidature

Conformément aux dispositions de l'article 11 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les dossiers de candidature pourront être transmis dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel :

- par courrier, à l'attention de M. le préfet de région, 7 place de la Madeleine, CS 16036, 76036 Rouen Cedex ;
- par courrier électronique à l'adresse suivante : secretariat-prefet@seine-maritime.pref.gouv.fr ;
- copie à Mme Hélène de Coustin, déléguée à la mobilité et aux carrières (DSAF puis DMAT) helene.decoustin@pm.gouv.fr et aux boites fonctionnelles administration.territoriale@pm.gouv.fr et administration.territoriale@interieur.gouv.fr.

Le dossier de candidature devra impérativement comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé, un état de services dans le corps d'origine, le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine et les trois dernières feuilles de notation.
Les candidats devront tenir à disposition de la DMAT une fiche financière ainsi que la déclaration d'intérêts prévue par la circulaire du 27 juillet 2017 selon le modèle disponible sur Légifrance via le lien internet : http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2017/07/cir_42462.pdf.

Personne à contacter

Tous les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :
M. Pierre-André DURAND, Préfet de la région Normandie et de Seine-Maritime (02-32-76-50-03 ; secretariat-prefet@seine-maritime.pref.gouv.fr).
Mme Hélène de Coustin déléguée à la mobilité et aux carrières DSAF/DMAT (07-72-25-04-15) ; helene.decoustin@pm.gouv.fr.