Arrêté du 25 février 2019 portant création de la spécialité « taxidermiste » de certificat d'aptitude professionnelle et fixant ses modalités de délivrance

JORF n°0068 du 21 mars 2019
texte n° 14




Arrêté du 25 février 2019 portant création de la spécialité « taxidermiste » de certificat d'aptitude professionnelle et fixant ses modalités de délivrance

NOR: MENE1905967A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2019/2/25/MENE1905967A/jo/texte


Le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse,
Vu le code de l'éducation, notamment ses articles D. 337-1 à D. 337-25-1 ;
Vu l'arrêté du 23 juin 2014 relatif à l'obtention de dispenses d'unités aux examens du certificat d'aptitude professionnelle et du brevet d'études professionnelles ;
Vu l'arrêté du 24 juillet 2015 fixant les conditions d'habilitation à mettre en œuvre le contrôle en cours de formation en vue de la délivrance du certificat d'aptitude professionnelle, du baccalauréat professionnel, du brevet professionnel, de la mention complémentaire, du brevet des métiers d'art et du brevet de technicien supérieur ;
Vu l'arrêté du 10 mai 2017 fixant les conditions dans lesquelles les candidats ajournés aux examens du brevet d'études professionnelles et du certificat d'aptitude professionnelle peuvent conserver des notes qu'ils ont obtenues ;
Vu l'arrêté du 21 novembre 2018 relatif à l'organisation et aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au certificat d'aptitude professionnelle ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative « Coiffure, esthétique et services connexes » en date du 27 novembre 2018,
Arrête :


Il est créé la spécialité « taxidermiste » de certificat d'aptitude professionnelle dont la définition et les conditions de délivrance sont fixées par le présent arrêté.
Sa présentation synthétique fait l'objet d'une annexe introductive jointe au présent arrêté.


Les référentiels des activités professionnelles et de compétences sont définis en annexe I du présent arrêté qui comporte l'annexe I a relative au référentiel des activités professionnelles et l'annexe I b relative au référentiel de compétences.


Le référentiel d'évaluation est fixé par l'annexe II du présent arrêté et comprend l'annexe II a relative aux unités constitutives du diplôme, l'annexe II b relative au règlement d'examen et l'annexe II c relative à la définition des épreuves.


Les horaires applicables sous statut scolaire sont fixés par le tableau annexé à l'arrêté du 21 novembre 2018 susvisé.
La préparation à cette spécialité de certificat d'aptitude professionnelle comporte une période de formation en milieu professionnel de quatorze semaines définie en annexe III du présent arrêté.


Chaque candidat précise au moment de son inscription s'il se présente à l'examen sous la forme globale ou progressive, conformément aux dispositions des articles D. 337-9 et D. 337-10 du code de l'éducation.
Dans le cas de la forme progressive, il précise les épreuves qu'il souhaite présenter à la session pour laquelle il s'inscrit.
Lors de son inscription, il précise également s'il souhaite se présenter à l'épreuve facultative.


Les correspondances entre les épreuves de l'examen organisé conformément à l'arrêté du 2 juillet 1982 portant création du certificat d'aptitude professionnelle « taxidermiste » et les épreuves de l'examen organisé conformément aux dispositions du présent arrêté sont précisées en annexe IV du présent arrêté.
Toute note obtenue aux épreuves de l'examen passé selon les dispositions de l'arrêté du 2 juillet 1982 précité est, à la demande du candidat et pour sa durée de validité, reportée sur l'unité correspondante de l'examen organisé selon les dispositions du présent arrêté.


La première session de la spécialité « taxidermiste » de certificat d'aptitude professionnelle organisée conformément aux dispositions du présent arrêté aura lieu en 2021.
La dernière session du certificat d'aptitude professionnelle organisée conformément aux dispositions de l'arrêté du 2 juillet 1982 précité aura lieu en 2020. A l'issue de cette session, l'arrêté du 2 juillet 1982 précité est abrogé.


Le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs d'académie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    ANNEXES
    ANNEXE INTRODUCTIVE



    Vous pouvez consulter l'intégralité du texte avec ses images à partir de l'extrait du Journal officiel électronique authentifié accessible en bas de page


    MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA JEUNESSE
    Certificat d'aptitude professionnelle
    TAXIDERMISTE
    SOMMAIRE


    ANNEXE II. - RÉFÉRENCE D'ÉVALUATION
    Annexe II a
    Unités constitutives du diplôme
    Certificat d'aptitude professionnelle spécialité taxidermiste


    INTITULÉ DES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME


    UNITÉS

    INTITULÉS

    UP 1

    Préparation du projet artistique et technique de naturalisation d'un spécimen

    UP 2

    Réalisation de la naturalisation d'un spécimen

    UG 1

    Français et histoire-géographie - Enseignement moral et civique

    UG 2

    Mathématiques - Sciences physiques et chimiques

    UG 3

    Education physique et sportive

    UF

    Langues vivantes


    UNITÉS PROFESSIONNELLES
    UP 1 - UP2


    La définition du contenu des unités professionnelles du diplôme a pour but de préciser, pour chacune d'elles, les pôles, les activités et les compétences professionnelles concernées. Il s'agit à la fois :


    - de permettre la mise en correspondance des activités professionnelles et des unités dans le cadre du dispositif de « validation des acquis de l'expérience » (VAE) ;
    - d'établir la liaison entre les unités correspondant aux épreuves et le référentiel d'activités professionnelles afin de préciser le cadre de l'évaluation.


    UNITÉ UP1 - Préparation du projet artistique et technique de naturalisation d'un spécimen

    PÔLE

    COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES

    Pôle 1
    Préparation du projet artistique
    et technique de naturalisation
    d'un spécimen

    C1

    Communiquer avec le client sur la faisabilité de la naturalisation

    C1-1 Accueillir et identifier les attentes du client

    C1-2 Vérifier la traçabilité du spécimen et si besoin la conformité des documents réglementaires

    C1-3 Evaluer le projet de naturalisation

    C2

    Concevoir le projet artistique et technique

    C2-1 Elaborer des projets de naturalisation

    C2-2 Argumenter les choix artistiques et techniques

    C2-3 Utiliser des moyens d'expression impliqués dans une démarche artistique

    C2-4 Valider le projet avec le client

    C3

    Choisir le mode de conservation du spécimen

    C3-1 Analyser l'état général du spécimen avant traitement

    C3-2 Etiqueter le spécimen et choisir le mode de stockage et/ou de conservation


    UNITÉ UP2 - Réalisation de la naturalisation d'un spécimen

    PÔLE

    COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES

    Pôle 2
    Réalisation de la naturalisation d'un spécimen

    C4

    Réaliser une fiche technique à partir des mensurations du spécimen

    C4-1 Prendre les mensurations du spécimen

    C4-2 Rédiger une fiche technique

    C5

    Prélever la peau et les os en adéquation avec le projet

    C5-1 Réaliser le prélèvement de la peau et éventuellement des os

    C5-2 Contrôler visuellement la préparation de la peau

    C5-3 Evacuer les déchets organiques

    C6

    Traiter la peau et les pièces osseuses

    C6-1 Réaliser les opérations préparatoires en fonction du type de peau

    C6-2 Tanner la peau

    C6-3 Conserver certaines pièces osseuses selon les techniques de naturalisation

    C7

    Réaliser le montage de la peau sur la structure interne

    C7-1 Réaliser la structure en cohérence avec le projet artistique

    C7-2 Monter la peau sur la structure interne

    C8

    Mettre en valeur la naturalisation conformément au projet artistique

    C8-1 Réaliser les finitions sur le spécimen

    C8-2 Finaliser le décor

    C9

    Respecter les règles d'hygiène et de sécurité

    C9-1 Respecter les règles d'hygiène

    C9-2 Respecter les règles de sécurité

    C10

    Gérer le poste de travail

    C10-1 Préparer les matériels, les matériaux et produits nécessaires

    C10-2 Remettre en état le poste de travail pendant et après l'activité

    C11

    Gérer les déchets

    C11-1 Identifier et trier les différents déchets

    C11-2 Evacuer les différents déchets conformément aux consignes de tri et réglementations

    C12

    Livrer la réalisation

    C12-1 Préparer la livraison accompagnée des documents administratifs et financiers

    C12-2 Conseiller le client


    UNITÉ UG 1 - Français et histoire-géographie - enseignement moral et civique


    Arrêté du 8 janvier 2010 modifié fixant le programme d'enseignement de français pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle (BOEN n° 8 du 25/02/2010).
    Arrêté du 8 janvier 2010 modifié fixant le programme d'enseignement d'histoire-géographie pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle (BOEN n° 8 du 25/02/2010).
    Arrêté du 8 janvier 2010 modifié fixant le programme d'enseignement d'histoire-géographie-éducation civique modifié par l'arrêté du 12 juin 2015 fixant le programme d'enseignement moral et civique pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle.
    L'article 1er de cet arrêté renvoie à l'arrêté du 12 juin 2015 fixant le programme d'enseignement moral et civique pour les classes de seconde générale et technologique, de première et de terminale des séries générales, son annexe comportant le programme pour le certificat d'aptitude professionnelle (annexe publiée uniquement au BOEN spécial n° 6 du 25/06/2015).


    UNITÉ UG 2 - Mathématiques-sciences physiques et chimiques


    Arrêté du 8 janvier 2010 fixant le programme d'enseignement de mathématiques et de sciences physiques et chimiques pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle (annexe publiée uniquement au BOEN n° 8 du 25/02/2010).


    UNITÉ UG 3 - Education physique et sportive


    Arrêté du 10 février 2009 fixant le programme d'enseignement d'éducation physique et sportive pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle et pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel (voir Légifrance pour obtenir la mise à jour de l'arrêté et de l'annexe programme).


    UNITÉ FACULTATIVE - Langues vivantes


    Arrêté du 10 février 2009 fixant le programme d'enseignement de langues vivantes étrangères pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle professionnel et pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel (annexe publiée uniquement au BOEN spécial n° 2 du 19/02/2009).


    ANNEXE III
    Période de formation en milieu professionnel
    Certificat d'aptitude professionnelle spécialité taxidermiste


    La période de formation en milieu professionnel se déroule dans une ou plusieurs entreprises définies par le référentiel d'activités professionnelles accueillant des professionnel(le)s qualifié(e)s.
    Ces entreprises d'accueil répondent aux exigences de la formation de tout candidat aux épreuves du certificat d'aptitude professionnelle taxidermiste.
    Le tuteur ou le maître d'apprentissage contribue à la formation en parfaite collaboration avec l'équipe pédagogique du centre de formation. Il veille à assurer la complémentarité des savoirs et des savoirs faire entre le centre de formation et l'entreprise d'accueil.
    1. - DISPOSITIONS GÉNÉRALES
    1.1. Objectifs de formation en milieu professionnel
    La formation en milieu professionnel est une phase déterminante menant au diplôme. L'élève, l'apprenti ou le stagiaire de formation continue doit participer aux activités de l'entreprise et réaliser des tâches sous la responsabilité du tuteur ou du maître d'apprentissage.
    L'élève, pendant la période de formation en milieu professionnel (PFMP), l'apprenti ou le stagiaire de formation continue :


    - conforte et met en œuvre ses compétences en les adaptant au contexte professionnel ;
    - développe de nouvelles compétences.


    La formation en milieu professionnel a pour objectifs de :


    - découvrir une entreprise dans son fonctionnement avec la diversité de ses activités ;
    - s'adapter à différentes situations professionnelles et aux diverses demandes de la clientèle ;
    - s'approprier l'accueil, la prise en charge du client et la conception du projet de naturalisation ;
    - réaliser des naturalisations d'espèces diversifiées de la faune française ;
    - justifier les choix scientifiques, techniques et artistiques dans l'exercice de ses activités.


    2. - ORGANISATION DANS LES DIFFÉRENTES VOIES
    2.1. Voie scolaire
    Répartition des périodes et structures d'accueil :
    La durée des périodes de formation en milieu professionnel est de 14 semaines.
    Les PFMP sont réparties sous la responsabilité du chef d'établissement sur les deux années du cycle de formation, dans le respect des dispositions de l'arrêté du 21 novembre 2018 relatif à l'organisation et aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au certificat d'aptitude professionnelle et de son annexe.
    Les lieux d'accueil des PFMP doivent permettre au cours de la formation le développement des compétences du référentiel.
    Accompagnement et suivi pédagogiques :
    La recherche et le choix des entreprises d'accueil relèvent de la responsabilité de l'ensemble de l'équipe pédagogique de l'établissement de formation comme le précise la circulaire n° 2016-053 du 29-3-2016 (BOEN du 31-3-2016). L'intérêt que porteront les professeurs à l'entreprise et au rôle du tuteur permettra d'assurer la continuité de la formation. Le professeur négociera avec le tuteur les tâches qui seront confiées à l'élève durant son immersion et qui devront correspondre aux compétences à développer en entreprise.
    Chaque période fait l'objet d'un bilan individuel établi conjointement par le tuteur, l'équipe pédagogique et l'élève. Ce bilan indique l'inventaire, l'évaluation des tâches et activités confiées ainsi que les performances réalisées pour chacune des compétences prévues.
    Cadre juridique :
    L'organisation de la période de formation doit faire l'objet obligatoirement d'une convention entre le chef de l'entreprise accueillant les élèves et le chef de l'établissement scolaire, conformément à la convention type relative à la formation en milieu professionnel des élèves de lycée professionnel définie en annexe de la circulaire n° 2016-053 du 29-3-2016 (BOEN du 31-3-2016). L'annexe pédagogique précise les tâches qui seront confiées à l'élève. Le cadre réglementaire des stages et périodes de formation en milieu professionnel est fixé dans le code de l'éducation, chapitre IV, articles D. 124-1 à D. 124.9.
    Pendant les périodes de formation en milieu professionnel, l'élève a obligatoirement la qualité d'élève stagiaire et non de salarié. L'élève reste sous la responsabilité pédagogique de l'enseignant référent. Une attestation de PFMP est délivrée par l'organisme d'accueil à tout élève. Cette attestation mentionne la durée effective totale de la période.
    2.2. Voie de l'apprentissage
    La formation fait l'objet d'un contrat conclu entre l'apprenti et son employeur conformément aux dispositions en vigueur du code du travail. L'entreprise doit appartenir à un des secteurs d'activité du référentiel d'activités professionnelles.
    Afin d'assurer la cohérence dans la formation, l'équipe pédagogique du centre de formation d'apprentis doit veiller à informer le maître d'apprentissage des objectifs de la formation en milieu professionnel et des modalités de la certification.
    La formation de l'apprenti en milieu professionnel fait l'objet d'un suivi par l'équipe pédagogique sous forme de visites.
    Il est important que les diverses activités de la formation soient réalisées par l'apprenti en entreprise.
    En cas de situation d'entreprise n'offrant pas tous les aspects de la formation, l'article R. 6223-10 du code du travail sera mis en application.
    2.3. Voie de la formation professionnelle continue
    La durée de la formation en milieu professionnel est de quatorze (14) semaines. Toutefois, cette durée peut être réduite à six semaines en cas de positionnement.
    L'attestation ou le contrat ou le(s) justificatif(s) d'expérience professionnelle sont à fournir au service des examens à la date fixée par le recteur.
    Les candidats de la formation continue peuvent être dispensés des périodes de formation en milieu professionnel s'ils justifient d'une expérience professionnelle d'au moins six mois dans le secteur d'activités du diplôme.
    Candidat en situation de perfectionnement :
    Le certificat de période de formation en entreprise est remplacé par un ou plusieurs certificats de travail attestant que l'intéressé a été occupé dans les activités relevant des secteurs d'activité énumérés dans le référentiel d'activités professionnelles en qualité de salarié à temps plein, pendant six mois au moins au cours de l'année précédant l'examen ou à temps partiel pendant un an au cours des deux années précédant l'examen.
    3. - CANDIDAT EN FORMATION À DISTANCE
    Les candidats relèvent, selon leur statut (scolaire, apprenti, formation continue), de l'un des cas précédents.
    4. - CANDIDAT POSITIONNÉ
    Pour le candidat ayant bénéficié d'une décision de positionnement en application de l'article D. 337-4 du code de l'éducation, la durée de la formation en milieu professionnel ne peut être inférieure à :


    - 8 semaines pour les candidats de la voie scolaire ;
    - 6 semaines pour les candidats de la formation professionnelle continue.


    Les entreprises retenues pour les immersions en milieu professionnel doivent permettre au candidat de découvrir les secteurs d'activité ciblés par le référentiel, en adéquation avec le positionnement établi.
    5. - CANDIDAT LIBRE
    Il découle de l'article D. 337-7 du code de l'éducation que les candidats majeurs peuvent se présenter à l'examen du CAP sans avoir suivi de formation théorique et sans avoir effectué de PFMP, à condition que leur majorité effective à la date de la première épreuve de l'examen soit vérifiée au jour de leur inscription à celui-ci.


    ANNEXE IV
    Tableau de correspondance entre épreuves et unités de l'ancien et du nouveau référentiel
    Certificat d'aptitude professionnelle spécialité « taxidermiste »


    Certificat d'aptitude professionnelle
    Spécialité « taxidermiste »
    Défini par l'arrêté du 2 juillet 1982
    (dernière session d'examen 2020)

    Certificat d'aptitude professionnelle
    Spécialité « taxidermiste »
    Défini par le présent arrêté
    (première session d'examen 2021)

    Domaine professionnel

    EP1 - Epreuves pratiques

    UP1

    EP1 - Préparation d'un projet artistique et technique de naturalisation

    UP1

    UP2

    EP2 - Réalisation d'une naturalisation

    UP2

    Domaine général

    EG1 - Français et Histoire-Géographie

    UG1

    EG1 - Français et Histoire-Géographie -Enseignement moral et civique

    UG1

    EG2 - Mathématiques - Sciences

    UG2

    EG2 - Mathématiques - Sciences physiques et chimiques

    UG2

    EG3 - Education physique et sportive

    UG3

    EG3 - Education physique et sportive

    UG3

    EG4 - Arts appliqués et cultures artistiques

    UG4

    EF - Langues vivantes

    UF

  • Annexe


    ANNEXE I. - Référentiels des activités professionnelles et de compétences
    I a. - Référentiel des activités professionnelles
    I b. - Référentiel de compétences
    Compétences et savoirs associés
    ANNEXE II. - Référentiel d'évaluation
    II a. - Unités constitutives du diplôme
    II b. - Règlement d'examen
    II c. - Définition des épreuves
    ANNEXE III. - Période de formation en milieu professionnel
    ANNEXE IV. - Tableau de correspondance entre épreuves ou unités de l'ancien et du nouveau diplôme

  • Annexe


    TABLEAU DE SYNTHÈSE ACTIVITÉS - COMPÉTENCES - UNITÉS
    Certificat d'aptitude professionnelle spécialité taxidermiste


    Activités

    Blocs de compétences

    Unités

    Pôle 1 - Préparation du projet artistique et technique de naturalisation d'un spécimen
    - Vérification, avec le client, de la faisabilité de la naturalisation
    - Elaboration et validation du projet artistique et technique
    - Prise en charge du spécimen

    Bloc n° 1 - Préparation du projet artistique et technique de naturalisation d'un spécimen
    - Communiquer avec le client sur la faisabilité de la naturalisation
    - Concevoir le projet artistique et technique
    - Choisir le mode de conservation du spécimen

    UNITÉ UP 1
    PRÉPARATION DU PROJET
    ARTISTIQUE ET TECHNIQUE
    DE NATURALISATION D'UN SPÉCIMEN

    Pôle 2 - Réalisation de la naturalisation d'un spécimen
    - Relevé de données morphologiques
    - Prélèvement de la peau et des os
    - Préparation des peaux et des pièces osseuses
    - Réalisation de la structure pour montage de la peau
    - Mise en valeur de l'ouvrage réalisé
    - Organisation de son environnement de travail dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité
    - Livraison de la commande et conseils au client

    Bloc n° 2 - Réalisation de la naturalisation
    d'un spécimen
    - Réaliser une fiche technique à partir des mensurations du spécimen
    - Prélever la peau et les os en adéquation avec le projet
    - Traiter la peau et les pièces osseuses
    - Réaliser le montage de la peau sur la structure interne
    - Mettre en valeur la naturalisation conformément au projet artistique
    - Respecter les règles d'hygiène et de sécurité
    - Gérer le poste de travail
    - Gérer les déchets
    - Livrer la réalisation

    UNITÉ UP 2
    RÉALISATION DE LA NATURALISATION D'UN SPÉCIMEN

    Bloc n° 4 - Français et Histoire-Géographie - Enseignement moral et civique
    Français
    - Entrer dans l'échange oral : écouter, réagir, s'exprimer
    - Entrer dans l'échange écrit : lire, analyser, écrire
    - Devenir un lecteur compétent et critique
    - Confronter des savoirs et des valeurs pour construire son identité culturelle
    Histoire-géographie et Enseignement moral et civique
    - Appréhender la diversité des sociétés et la richesse des cultures
    - Repérer la situation étudiée dans le temps et dans l'espace
    - Relever, classer et hiérarchiser les informations contenues dans un document selon des critères donnés
    - Acquérir une démarche citoyenne à partir de son environnement quotidien

    UNITÉ UG 1
    Français et Histoire-Géographie
    - Enseignement moral et civique

    Bloc n° 5 - Mathématiques - Sciences physiques et chimiques
    - Rechercher, extraire et organiser l'information
    - Proposer, choisir, exécuter une méthode de résolution ou un protocole opératoire en respectant les règles de sécurité
    - Expérimenter
    - Critiquer un résultat, argumenter
    - Rendre compte d'une démarche, d'un résultat, à l'oral ou à l'écrit

    UNITÉ UG 2
    Mathématiques - Sciences physiques
    et chimiques

    Bloc n° 6 - Education physique et sportive
    Compétences de niveau 3 du référentiel de compétences attendues
    - Réaliser une performance motrice maximale
    - Se déplacer en s'adaptant à des environnements variés et incertains
    - Réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique
    - Conduire et maîtriser un affrontement individuel ou collectif
    - Respecter les règles de vie collective et assumer les différents rôles liés à l'activité

    UNITÉ UG 3
    Education physique et sportive

    Bloc facultatif
    Langues vivantes
    Compétences de niveau A2 du CECRL
    - S'exprimer oralement en continu
    - Interagir en langue étrangère
    - Comprendre un document écrit rédigé en langue étrangère

    UNITÉ UF
    LANGUES VIVANTES

  • Annexe


    ANNEXE I - RÉFÉRENTIELS DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ET DE COMPÉTENCES
    Annexe I a
    Référentiel des activités professionnelles
    Certificat d'aptitude professionnelle spécialité taxidermiste

  • Annexe


    1. - Définition de l'emploi
    Le titulaire du CAP « taxidermiste » est un professionnel qualifié des métiers d'art qui naturalise les animaux. Il rend une apparence naturelle à une dépouille d'animal, en vue de la conserver et/ou dans un but artistique, scientifique ou pédagogique :


    - il échange avec le client pour mettre en adéquation sa demande et les possibilités de naturalisation d'un spécimen ;
    - il assure la naturalisation de l'animal en utilisant les techniques spécifiques à l'activité dans le respect de la commande et des réglementations ;
    - il fait preuve de patience et de minutie lors de sa réalisation ;
    - il contrôle la qualité de la réalisation ;
    - il conseille le client pour assurer une qualité et une durabilité maximales du spécimen (1) naturalisé.


    (1) Spécimen : tout ou partie d'un animal mort pouvant être naturalisé.


    2. - Contexte professionnel
    2.1. - Secteur d'activité
    Le titulaire du CAP taxidermiste exerce son activité majoritairement dans des entreprises de type artisanal.
    La clientèle est issue :


    - de particuliers, tels que : chasseurs, pêcheurs, collectionneurs ;
    - de structures à vocation scientifique : secteurs de la recherche (mémoires d'espèces disparues ou en voie de disparition) ;
    - de structures à vocation pédagogique : muséum ;
    - de structures culturelles : galeries d'art, scénographies, accessoires de décor.


    2.2. - Activités professionnelles
    Dans le cadre de ses activités, le taxidermiste respecte les contraintes techniques, réglementaires et économiques tout en prenant en compte la dimension artistique.
    Il s'adapte aux évolutions technologiques, notamment numériques (matériaux, équipements, produits, procédés).
    Les principales activités du taxidermiste sont orientées principalement vers :


    - l'accueil du client ;
    - la réception du spécimen et la vérification de la faisabilité de la naturalisation ;
    - l'élaboration et la validation du projet (proposition de naturalisation) ;
    - la réalisation du projet ;
    - la livraison de la commande et les conseils au client.


    Tout au long de la réalisation, le taxidermiste veille :


    - au respect des consignes de sécurité, de la réglementation générale et de l'environnement ;
    - au contrôle de chaque étape du processus ;
    - à l'entretien de son poste de travail et de ses outils.


    2.3. - Conditions d'exercice
    Le taxidermiste travaille souvent seul dans son atelier en totale autonomie.


    Tout au long de son activité :
    - il met en œuvre les procédures de prévention des risques professionnels (biologiques, chimiques) spécifiques au métier ;
    - il respecte toutes les réglementations relatives à la pratique de son activité (protection des espèces, utilisation des produits, gestion des déchets…) ;
    - il s'inscrit dans une démarche de bonnes pratiques d'hygiène, de respect de l'environnement et de l'éthique du métier.


    2.4. - Perspectives d'évolution du professionnel
    Après quelques années d'expériences professionnelles, le taxidermiste peut :


    - se spécialiser dans certains types d'animaux (mammifères de grande taille, oiseaux, poissons…) ;
    - utiliser des technologies innovantes ;
    - effectuer des restaurations.


    Il peut apporter son savoir et ses compétences à des demandes artistiques spécifiques.
    3. - Les différents pôles d'activités professionnelles - descriptions


    PÔLES D'ACTIVITÉS

    ACTIVITÉS

    Pôle 1

    PRÉPARATION DU PROJET
    ARTISTIQUE ET TECHNIQUE
    DE NATURALISATION D'UN SPÉCIMEN

    A1

    Vérification, avec le client, de la faisabilité de la naturalisation

    A2

    Elaboration et validation du projet artistique et technique

    A3

    Prise en charge du spécimen

    Pôle 2

    RÉALISATION DE LA NATURALISATION
    D'UN SPÉCIMEN

    A4

    Relevé de données morphologiques

    A5

    Prélèvement de la peau et des os

    A6

    Préparation des peaux et des pièces osseuses

    A7

    Réalisation de la structure pour montage de la peau

    A8

    Mise en valeur de l'ouvrage réalisé

    A9

    Organisation de son environnement de travail dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité

    A10

    Livraison de la commande et conseils au client


    4. - Présentation des activités, tâches et résultats attendus


    Conditions d'exercice communes aux activités des 2 pôles


    CONDITIONS D'EXERCICE :

    - Locaux et équipements
    - Matières premières et produits
    - Documents professionnels et de gestion
    - Réglementations en vigueur (CITES, réglementations sanitaire, administrative, DUERP : document unique d'évaluation des risques professionnels, convention collective)
    - Visuels (photographies, catalogue de présentation, exposition)
    - Outils numériques


    Autonomie commune à toutes les tâches


    Le taxidermiste exerce toutes ces tâches en totale autonomie (pleine responsabilité) en tant qu'artisan ou sous la responsabilité d'un chef d'entreprise s'il est salarié.
    La préparation du projet de naturalisation et sa réalisation doivent respecter la santé et la sécurité au travail, l'environnement et les réglementations en vigueur.


    PÔLE 1 - PRÉPARATION DU PROJET ARTISTIQUE ET TECHNIQUE DE NATURALISATION D'UN SPÉCIMEN

    A1. Vérification, avec le client, de la faisabilité de la naturalisation

    Tâches

    Résultats attendus

    - identification des attentes du client
    - réception et vérification de la conformité des documents réglementaires, des documents de traçabilité pour certaines espèces
    - vérification de l'aspect du spécimen et de son état sanitaire
    - évaluation du projet de naturalisation en fonction de l'équipement de l'atelier et des attentes du client

    - posture professionnelle accueillante, capacité d'écoute, de reformulation des attentes
    - contrôle de la faisabilité de la naturalisation vis-à-vis de la réglementation en vigueur
    - vérification globale :
    - du bon état du spécimen
    - de la faisabilité du projet

    A2. Elaboration et validation du projet artistique et technique

    Tâches

    Résultats attendus

    - élaboration du projet (modèles, maquette, esquisse, modélisation…)
    - estimation des coûts
    - validation du projet avec le client

    - proposition de(s) projet(s) artistique(s) en lien avec les souhaits du client et les contraintes
    - justifications pertinentes des choix artistiques et techniques
    - réalisation d'un devis
    - finalisation du projet, choix des options et établissement d'un bon de commande (coût, délai de réalisation)

    A3. Prise en charge du spécimen

    Tâches

    Résultats attendus

    - évaluation de l'état du spécimen
    - étiquetage du spécimen
    - choix du mode de conservation
    - stockage de l'animal dans le respect des conditions de conservation

    - vérification précise du bon état du spécimen : absence de signe de putréfaction, aspect physique satisfaisant
    - étiquetage adapté
    - adaptation du mode de conservation en fonction du spécimen


    PÔLE 2 - RÉALISATION DE LA NATURALISATION D'UN SPÉCIMEN

    A4. Relevé de données morphologiques

    Tâches

    Résultats attendus

    - prise de mensurations selon le spécimen
    - réalisation d'une fiche technique à partir des mensurations

    - mesures morphologiques exactes et adaptées au spécimen
    - rédaction d'une fiche technique

    A5. Prélèvement de la peau et des os

    Tâches

    Résultats attendus

    - incisions, dépouillage et dédoublage de la peau en adéquation avec le projet
    - contrôle visuel de la préparation de la peau
    - évacuation des déchets organiques

    - choix des points et des sens d'incision, parfentes nettes et rectilignes, absence de coutelure
    - évaluation de la qualité de la peau
    - mise en place de containers spécifiques pour l'évacuation des déchets

    A6. Préparation des peaux et des pièces osseuses

    Tâches

    Résultats attendus

    - opérations de nettoyage et de traitement de la peau
    - contrôle visuel de l'efficacité du traitement
    - prélèvement et nettoyage des pièces osseuses si nécessaire

    - choix et mise en œuvre des opérations de nettoyage, écharnage et tannage selon le type de peau
    - traitement adapté
    - choix et mise en œuvre des techniques de prélèvement et de nettoyage des pièces osseuses

    A7. Réalisation de la structure pour montage de la peau

    Tâches

    Résultats attendus

    - conception et réalisation de la structure interne
    - vérification de la solidité de l'ensemble de la structure (structure interne et son support/décor)
    - mise en espace du spécimen en fonction du projet artistique
    - adaptation de la structure interne à la peau
    - habillage de la structure interne

    - choix de la technique (mannequin, armature, bourrage) et réalisation de la structure interne conforme au projet artistique
    - contrôle de la solidité de la structure
    - préparation du support et présentation du spécimen en adéquation avec le projet
    - qualité de l'ajustage
    - qualité de l'habillage de la réalisation

    A8. Mise en valeur de l'ouvrage réalisé

    Tâches

    Résultats attendus

    - réalisation des finitions esthétiques
    - contrôle de l'aspect général de l'ouvrage

    - éléments esthétiques pertinents (modelage, maquillage, lustrage…)
    - contrôle des finitions et vérification de la conformité au projet artistique

    A9. Organisation de son environnement de travail dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité

    Tâches

    Résultats attendus

    - installation et rangement du poste de travail
    - nettoyage et désinfection du plan de travail, des équipements et des locaux
    - identification des dangers
    - gestion des déchets

    - respect des règles d'hygiène à chaque étape de fabrication (hygiène du personnel, hygiène des locaux et équipements : nettoyage, désinfection…)
    - utilisation des moyens de prévention adaptés
    Dans le respect de la réglementation :
    - identification des déchets dangereux et/ou recyclables
    - recherche des organismes spécialisés de récupération et de traitement des déchets

    A10. Livraison de la commande et conseils au client

    Tâches

    Résultats attendus

    - préparation de la livraison
    - remise au client de la fiche d'entretien et de préconisations de conservation, des documents administratifs
    - établissement de la facture et règlement

    - choix de l'emballage et du mode de livraison
    - préparation des documents administratifs, conseils de mise en valeur, de conservation et d'entretien
    - préparation et renseignements corrects des documents financiers

  • Annexe


    Annexe I b
    Référentiel de compétences
    Certificat d'aptitude professionnelle spécialité taxidermiste


    Mise en relation du référentiel des activités professionnelles et du référentiel de compétences


    Pôles

    Activités

    Compétences

    Pôle 1
    PRÉPARATION DU PROJET
    ARTISTIQUE ET TECHNIQUE
    DE NATURALISATION D'UN SPÉCIMEN

    A1. Vérification, avec le client, de la faisabilité de la naturalisation

    C1. Communiquer avec le client sur la faisabilité de la naturalisation

    A2. Elaboration et validation du projet artistique et technique

    C2. Concevoir le projet artistique et technique

    A3. Prise en charge du spécimen

    C3. Choisir le mode de conservation du spécimen

    Pôle 2
    RÉALISATION
    DE LA NATURALISATION
    D'UN SPÉCIMEN

    A4. Relevé de données morphologiques

    C4. Réaliser une fiche technique à partir des mensurations du spécimen

    A5. Prélèvement de la peau et des os

    C5. Prélever la peau et les os en adéquation avec le projet

    A6. Préparation des peaux et des pièces osseuses

    C6. Traiter la peau et les pièces osseuses

    A7. Réalisation de la structure pour montage de la peau

    C7. Réaliser le montage de la peau sur la structure interne

    A8. Mise en valeur de l'ouvrage réalisé

    C8. Mettre en valeur la naturalisation conformément au projet artistique

    A9. Organisation de son environnement de travail dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité

    C9. Respecter les règles d'hygiène et de sécurité
    C10. Gérer le poste de travail
    C11. Gérer les déchets

    A10. Livraison de la commande et conseils au client

    C12. Livrer la réalisation


    COMPÉTENCES GLOBALES

    COMPÉTENCES DÉTAILLÉES

    Pôle 1 - Préparation du projet artistique et technique de naturalisation d'un spécimen

    C1 - Communiquer avec le client sur la faisabilité de la naturalisation

    C1-1 Accueillir et identifier les attentes du client

    C1-2 Vérifier la traçabilité du spécimen et si besoin la conformité des documents réglementaires

    C1-3 Evaluer le projet de naturalisation

    C2 - Concevoir le projet artistique et technique

    C2-1 Elaborer des projets de naturalisation

    C2-2 Argumenter les choix artistiques et techniques

    C2-3 Utiliser des moyens d'expression impliqués dans une démarche artistique

    C2-4 Valider le projet avec le client

    C3 - Choisir le mode de conservation du spécimen

    C3-1 Analyser l'état général du spécimen avant traitement

    C3-2 Etiqueter le spécimen et choisir le mode de stockage et/ou de conservation

    Pôle 2 - Réalisation de la naturalisation d'un spécimen

    C4 - Réaliser une fiche technique à partir des mensurations du spécimen

    C4-1 Prendre les mensurations du spécimen

    C4-2 Rédiger une fiche technique

    C5 - Prélever la peau et les os en adéquation avec le projet

    C5-1 Réaliser le prélèvement de la peau et éventuellement des os

    C5-2 Contrôler visuellement la préparation de la peau

    C5-3 Evacuer les déchets organiques

    C6 - Traiter la peau et les pièces osseuses

    C6-1 Réaliser les opérations préparatoires en fonction du type de peau

    C6-2 Tanner la peau

    C6-3 Conserver certaines pièces osseuses selon les techniques de naturalisation

    C7 - Réaliser le montage de la peau sur la structure interne

    C7-1 Réaliser la structure en cohérence avec le projet artistique

    C7-2 Monter la peau sur la structure interne

    C8 - Mettre en valeur la naturalisation conformément au projet artistique

    C8-1 Réaliser les finitions sur le spécimen

    C8-2 Finaliser le décor

    C9 - Respecter les règles d'hygiène et de sécurité

    C9-1 Respecter les règles d'hygiène

    C9-2 Respecter les règles de sécurité

    C10 - Gérer le poste de travail

    C10-1 Préparer les matériels, les matériaux et produits nécessaires

    C10-2 Remettre en état le poste de travail pendant et après l'activité

    C11 - Gérer les déchets

    C11-1 Identifier et trier les différents déchets

    C11-2 Evacuer les différents déchets conformément aux consignes de tri et réglementations

    C12 - Livrer la réalisation

    C12-1 Préparer la livraison accompagnée des documents administratifs et financiers

    C12-2 Conseiller le client


    La liste des moyens et ressources est non exhaustive. Cette liste s'adaptera aux évolutions du métier.


    PÔLE 1 - PRÉPARATION DU PROJET ARTISTIQUE ET TECHNIQUE DE NATURALISATION D'UN SPÉCIMEN

    COMPÉTENCE C1 : Communiquer avec le client sur la faisabilité de la naturalisation

    Compétences détaillées

    Critères d'évaluation

    Moyens et ressources

    C1-1 Accueillir et identifier les attentes du client

    Posture professionnelle accueillante
    Capacité d'écoute, de reformulation des attentes
    Prise de notes et réalisation d'esquisses, de schémas si besoin

    Environnement professionnel
    Divers spécimens
    Catalogue de présentation, site internet de l'entreprise…
    Législations nationale et internationale en vigueur
    Equipement de protection individuelle
    Outils numériques (équipement, logiciels, etc.)

    C1-2 Vérifier la traçabilité du spécimen et si besoin la conformité des documents réglementaires

    Contrôle de la faisabilité de la naturalisation vis-à-vis de la réglementation en vigueur

    C1-3 Evaluer le projet de naturalisation

    Vérification globale :
    - du bon état du spécimen
    - de la faisabilité du projet

    COMPÉTENCE C2 : Concevoir le projet artistique et technique

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C2-1 Elaborer des projets de naturalisation

    Proposition de(s) projet(s) artistique(s) en lien avec les désirs du client et les contraintes
    Evaluation des coûts (devis/bon de commande conformes au projet)
    Justifications pertinentes des choix artistiques et techniques

    Environnement professionnel
    Divers spécimens
    Catalogue de présentation, site internet de l'entreprise…
    Outils numériques (équipement, logiciels, etc.)
    Documentation technique
    Outils de gestion

    C2-2 Argumenter les choix artistiques et techniques

    C2-3 Utiliser des moyens d'expression impliqués dans une démarche artistique

    C2-4 Valider le projet avec le client

    Confirmation du projet (esquisse, modèle, décor…)
    Engagement sur le coût et sur le délai de réalisation

    COMPÉTENCE C3 : Choisir le mode de conservation du spécimen

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C3-1 Analyser l'état général du spécimen avant traitement

    Vérification précise du bon état du spécimen : absence de signe de putréfaction, aspect physique satisfaisant

    Environnement professionnel
    Equipement de protection individuelle
    Techniques d'étiquetage
    Appareils de stockage par le froid
    Documentation technique
    Produits adaptés aux différents traitements
    Réglementation en vigueur sur les produits chimiques

    C3-2 Etiqueter le spécimen et
    choisir le mode de stockage et/ou de conservation

    Etiquetage adapté
    Adaptation du mode de stockage et/ou de conservation en fonction du spécimen


    Les savoirs associés doivent être mobilisés dans le cadre de contextes et de situations professionnels.
    S1. - Savoirs associés liés aux compétences du pôle 1
    « Préparation du projet artistique et technique de naturalisation d'un spécimen »


    CONNAISSANCES

    LIMITES DE CONNAISSANCES

    S1.1 - Connaissance de l'environnement professionnel du taxidermiste

    S1.1.1 Connaissance des milieux de travail
    (entreprise artisanale, TPE, auto-entrepreneur, muséum…)
    - Formes juridiques et commerciales de l'entreprise
    - Démarches d'installation
    - Organismes de contrôle
    - Obligations du chef d'entreprise

    Définir les différentes formes d'entreprise
    Enumérer les caractéristiques de chacune
    Citer les organismes d'immatriculation
    Enumérer les différents organismes de contrôle
    Préciser les obligations de l'entreprise par rapport à ces organismes
    Indiquer les différents types d'assurances et leur rôle
    Justifier le caractère obligatoire de la mise à disposition des documents mis à jour : registre du personnel, document unique, plan d'évacuation des locaux, déclaration unique d'embauche, attestation de visite d'information et de prévention et du suivi individuel de l'état de santé, convention collective, répartition des congés, planning d'activités, règlement intérieur, affichage des prix…

    S1.1.2 Réglementation de la profession de taxidermiste
    Textes réglementaires en vigueur respectant les législations nationales, européennes, internationales concernant l'importation et l'exportation des spécimens, le transport, l'hygiène, la protection de la nature et la conservation des espèces

    Préciser les champs d'intervention professionnelle

    S1.1.3 Commandes de fournitures

    Identifier les fournisseurs
    Indiquer les informations nécessaires du bon de commande
    Identifier les différentes rubriques d'un bon de livraison et ses mentions obligatoires
    Suivre la commande
    Réceptionner et vérifier la commande

    S1.1.4 Gestion des stocks de produits

    Gérer les stocks de façon courante
    (suivi informatisé, logiciel, inventaire…)

    S1.1.5 Gestion commerciale
    Coûts d'achat, de production, de revient
    Coût salarial
    Investissement, amortissement, rentabilité, prix de vente
    Devis, facture
    Gestion de la comptabilité (TVA, notion de bilan…)

    Identifier les éléments à prendre en compte pour fixer un prix de vente
    Identifier les caractéristiques d'un devis, d'une facture
    Citer les principaux éléments d'une gestion

    S1.2 - Communication professionnelle

    S1.2.1 Communication en situation professionnelle
    Modes de communication
    Situations de communication avec les clients et les professionnels (fournisseurs, transporteurs, collecteurs de déchets…)
    Situations de promotion de l'entreprise : publicité, actions commerciales
    Situations d'accueil du client

    Identifier les différents modes de communication
    Justifier le mode de communication adapté à la situation
    Identifier les supports de communication (cartes de visite, sites internet, réseaux sociaux, expositions, journées portes ouvertes…)
    Identifier les conditions qui permettent un accueil adapté à la clientèle

    S1.2.2 Présentation du projet
    Communication du projet sous différentes formes

    Repérer les différentes formes de présentation de projet y compris sous forme numérique
    Justifier les choix possibles

    S1.2.3 Veille documentaire
    Sources d'information scientifique, esthétique et technique (revues, sites spécialisés, organisations professionnelles…)

    S'informer sur l'évolution du métier (innovations techniques, scientifiques et artistiques)
    Sélectionner les principales ressources professionnelles, leurs intérêts pour le métier
    Constituer une documentation personnalisée : historique, géographique, anatomique, artistique… sous forme de relevés d'observation, croquis, photos, vidéos…

    S1.3 Culture artistique appliquée à la taxidermie

    S1.3.1 Taxidermie et histoire des arts de la préhistoire à nos jours
    La représentation de l'animal dans l'art
    Etude de la représentation de l'animal :
    - dans le domaine de la taxidermie
    - dans le domaine des beaux-arts (peinture, sculpture, dessin scientifique, photographie, cinéma…)
    - dans le domaine des arts décoratifs et du design

    A partir d'une documentation présentant des œuvres :
    - identifier les principaux courants artistiques et leurs caractéristiques sans se limiter aux représentations occidentales
    - situer chronologiquement les grands repères de la représentation de l'animal (art pariétal/rupestre, art égyptien, bestiaire du Moyen Age, art et chasse à la Renaissance…)
    - relever et identifier des éléments ou des codes visuels, des principes constructifs

    S1.3.2 Approche de la création contemporaine artistique (créateurs et réalisations)
    Quelques références d'artistes contemporains :
    - utilisant des animaux taxidermisés (Cai Guo Qiang, Adel Abdessemed, Wim Delvoye Maurizio Cattelan…)
    - représentant des animaux (Xavier Veilhan, Damien Hirst…)
    Quelques références de créateurs taxidermistes contemporains (Eric Boffety, Simon Blackshaw, Joe Meder, Matthias Fahrni…)
    Scénographie et muséographie

    Identifier et comparer des créateurs et des ouvrages marquants de différents styles, courants, mouvements ou tendances
    Etablir des relations esthétiques avec d'autres domaines artistiques (design, beaux-arts, arts décoratifs, arts vivants…)
    A partir de cas concrets :
    - identifier et analyser des principes constructifs (espace, lumière, matériaux…)
    - repérer et commenter l'incidence des évolutions techniques (lumière, holographie…) sur l'aspect esthétique des ouvrages de taxidermie

    S1.4 Moyens de représentation, d'expression et de communication

    S1.4.1 Moyens de représentation (traditionnelle et/ou numérique) :
    - croquis, esquisses, schémas, roughs, dessins, épannelages d'intentions, maquette de principe
    - pochades, travail de la couleur, aérographe
    - principes de base de perspective
    - géométraux (comme une première étape avant la conception)
    - mise en situation, photomontage, retouche, photographie…
    - logiciel 3D

    Observer et représenter un modèle réel ou figuré (construction, proportions, contours, volume, apparence)
    Observer et traduire l'anatomie de l'animal (posture, attitude, musculature, mouvements…)
    Choisir et utiliser les outils, supports et techniques adaptés à la représentation
    Représenter des effets d'ombre et de lumière
    Produire un dossier visuel permettant la visualisation du projet

    S1.5 Moyens d'élaboration du projet

    Données du cahier des charges
    Différentes ressources
    Différentes méthodes d'élaboration du projet

    Identifier les données et les contraintes du cahier des charges
    Repérer les ressources disponibles
    Choisir une méthode de représentation adaptée aux exigences du cahier des charges

    S1.6 Sciences appliquées à la profession

    S1.6.1 Biologie appliquée
    Reconnaissance des espèces les plus courantes
    Notions de systématique appliquée des invertébrés et des vertébrés (embranchement, classes, ordres, familles, genres, espèces)
    Structure des organismes vivants
    Anatomie des mammifères, des oiseaux et notions pour les poissons, amphibiens et reptiles
    - peau, phanères (poils, laine, crinière, plumes, ongles, griffes, sabots…)
    - squelette et articulations
    - muscles
    - denture
    L'animal dans son biotope
    Pathologie des animaux domestiques et des animaux sauvages en relation avec l'hygiène de l'homme
    Chaîne de transmission

    Présenter la structure d'un être vivant (appareils, organes, tissus, cellules)
    Nommer et positionner les principaux éléments de l'anatomie des espèces les plus courantes
    Définir un biotope et un écosystème
    Relier biotopes et espèces animales
    Identifier des comportements spécifiques aux espèces afin d'en reproduire des attitudes caractéristiques
    Définir zoonose et parasitologie et présenter des exemples
    Décrire le cycle de développement des principaux parasites en fonction du type d'animal.
    Citer les différents types de transmission des pathologies et indiquer des exemples


    PÔLE 2 - RÉALISATION DE LA NATURALISATION D'UN SPÉCIMEN

    COMPÉTENCE C4 : Réaliser une fiche technique à partir des mensurations du spécimen

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C4-1 Prendre les mensurations du spécimen

    Relevés morphologiques exacts et adaptés au spécimen

    Environnement professionnel
    Divers spécimens
    Outils et appareils de mesure
    Outils numériques (équipement, logiciels, etc.)

    C4-2 Rédiger une fiche technique

    Qualité de la fiche technique : forme et contenu adaptés

    COMPÉTENCE C5 : Prélever la peau et les os en adéquation avec le projet

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C5-1 Réaliser le prélèvement de la peau et éventuellement des os

    Choix des points et des sens d'incision
    Qualité du prélèvement
    Parfentes nettes et rectilignes
    Absence de coutelure

    Environnement professionnel
    Matériel de prélèvement
    Divers spécimens
    Bacs récupérateurs et de conservation
    Appareils producteurs de froid
    Entreprises de collectes spécifiques
    Equipement de protection individuelle
    Réglementation en vigueur

    C5-2 Contrôler visuellement la préparation de la peau

    Evaluation de la qualité de la préparation de la peau

    C5-3 Evacuer les déchets organiques

    Mise en place de containers pour l'évacuation des déchets

    COMPÉTENCE C6 : Traiter la peau et les pièces osseuses

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C 6-1 Réaliser les opérations préparatoires en fonction du type de peau

    Identification du type de peau
    Choix des opérations de nettoyage et d'écharnage de la peau
    Qualité de la réalisation

    Environnement professionnel
    Matériel de nettoyage et d'écharnage de la peau
    Divers spécimens
    Bacs récupérateurs
    Produits adaptés aux différents traitements
    Entreprises de collectes spécifiques
    Equipements de protection individuelle
    Réglementation en vigueur sur les produits chimiques

    C6-2 Tanner la peau

    Choix et mise en œuvre d'une technique adaptée
    Qualité du résultat

    C 6-3 Conserver certaines pièces osseuses selon les techniques de naturalisation

    Choix et mise en œuvre d'une technique adaptée

    COMPÉTENCE C7 : Réaliser le montage de la peau sur la structure interne

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C7-1 Réaliser la structure interne en cohérence avec le projet artistique

    Choix et conception de la structure interne (mannequin, armature, bourrage) et de son support/décor
    Mise en espace du spécimen en fonction du projet artistique (éléments de décor, supports)
    Contrôle de la solidité de la structure
    Qualité de la réalisation

    Environnement professionnel
    Outils de mesure
    Outils numériques (équipement, logiciels, etc.)
    Matériel, matériaux (modelage)
    Equipements de protection individuelle
    Produits adaptés
    Réglementation en vigueur sur les produits chimiques
    Bac récupérateur

    C7-2 Monter la peau sur la structure interne

    Qualité de l'ajustage, de l'habillage de la réalisation

    COMPÉTENCE C8 : Mettre en valeur la naturalisation conformément au projet artistique

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C8-1 Réaliser les finitions sur le spécimen

    Eléments esthétiques pertinents (modelage, maquillage, lustrage…)

    Environnement professionnel
    Matériel, matériaux et produits d'esthétique
    Equipements de protection individuelle
    Produits adaptés
    Réglementation en vigueur sur les produits chimiques

    C8-2 Finaliser le décor

    Contrôle des finitions
    Vérification de la conformité au projet artistique

    COMPÉTENCE C9 : Respecter les règles d'hygiène et de sécurité

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C9-1 Respecter les règles d'hygiène

    Respect des règles d'hygiène à chaque étape de fabrication (hygiène du personnel, hygiène des locaux et équipements : nettoyage, désinfection…)

    Environnement professionnel
    Moyens de prévention collective
    Moyens de prévention individuelle
    Documents liés à la prévention des risques au travail
    Fiches de données de sécurité des produits

    C9-2 Respecter les règles de sécurité

    Identification des dangers
    Utilisation des moyens de prévention adaptés

    COMPÉTENCE C10 : Gérer le poste de travail

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C10-1 Préparer les matériels, les matériaux et produits nécessaires

    Choix des matériels, matériaux et produits en cohérence avec le projet

    Environnement professionnel : poste de travail
    Zones de stockage des produits, matières premières et déchets
    Fiches de sécurité et étiquetage des produits,
    Protocoles d'entretien et de désinfection, fiches de consignes diverses…
    Equipements de protection individuelle
    Traitement de l'air

    C10-2 Remettre en état le poste de travail pendant et après l'activité

    Rangement du poste de travail
    Nettoyage et désinfection du poste de travail

    COMPÉTENCE C11 : Gérer les déchets

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C11-1 Identifier et trier les différents déchets

    Identification des déchets dangereux
    Identification des déchets recyclables

    Textes réglementaires, normes, consignes de tri…
    Sites internet (ADEME, DREAL…)
    Environnement professionnel : équipement de l'atelier, bacs de récupération, appareils producteurs de froid, produits chimiques…

    C11-2 Evacuer les différents déchets conformément aux consignes de tri et réglementations

    Recherche des organismes spécialisés de récupération et de traitement des déchets
    Respect de la réglementation

    COMPÉTENCE C12 : Livrer la réalisation

    Compétences détaillées

    Critères et indicateurs d'évaluation

    Moyens et ressources

    C12-1 Préparer la livraison accompagnée des documents administratifs et financiers

    Choix de l'emballage et du mode de livraison
    Préparation des documents administratifs et financiers

    Moyens de communication
    Matériaux d'emballage, étiquetage
    Moyens de transport
    Documents comptables
    Fiche d'entretien
    Produits de conservation

    C12-2 Conseiller le client

    Conseils de mise en valeur, de conservation et d'entretien


    Les savoirs associés doivent être mobilisés dans le cadre de contextes et de situations professionnels.
    S2. - Savoirs associés liés aux compétences du pôle 2
    « Réalisation de la naturalisation d'un spécimen »


    CONNAISSANCES

    LIMITES DE CONNAISSANCES

    S2.1 - Connaissance du secteur professionnel du taxidermiste

    S2.1.1 Aménagement des espaces
    - Espaces d'accueil et de vente
    - Atelier (zones de fabrication, de stockage…)
    - Hygiène collective et conditions de travail (marche en avant, traitement des flux, ambiance thermique, ambiance sonore, éclairage)
    - Plan d'évacuation

    Enumérer l'équipement général et spécifique pour la conception et l'aménagement des différents espaces
    Se conformer aux exigences réglementaires en matière de sécurité, d'hygiène, de maintenance et d'entretien des locaux et des équipements

    S2.2 - Santé et sécurité au travail

    S2.2.1 Documents liés à la santé et à la sécurité dans le milieu professionnel
    Différents documents de sécurité et de prévention : document unique, fiches de données de sécurité, fiches toxicologiques des produits, documents de suivi des contrôles, cahier des charges…

    Indiquer le rôle des différents documents relatifs à la sécurité et à la prévention dans l'entreprise

    S2.2.2 Signalétique et stockage des produits

    Identifier les règles de l'étiquetage des produits et les pictogrammes spécifiques
    Indiquer les conditions optimales de stockage

    S2.2.3 Prévention des accidents du travail et maladies professionnelles
    Définitions et caractéristiques
    Risques encourus par le taxidermiste liés aux conditions de travail et dus :
    - aux micro-organismes (parasites, bactéries…) ;
    - aux produits (acides, bases, solvants, produits volatils, colles) ;
    - aux poussières et fibres ;
    - aux gestes professionnels.

    Recenser les principaux accidents du travail et maladies professionnelles et proposer des moyens de prévention
    Maladies spécifiques au métier : causes et préventions

    S2.2.4 Hygiène
    Lavage simple et antisepsie des mains
    Entretien, désinfection, stérilisation
    (poste de travail, équipements, locaux)

    Différencier nettoyage, désinfection et stérilisation
    Choisir les principales techniques/produits de nettoyage, désinfection et stérilisation en fonction des supports

    S2.2.5 Tenue professionnelle
    Tenue de travail
    Equipements de protection individuelle

    Mettre en relation le degré de protection recherché et les caractéristiques de la tenue en fonction de l'activité
    Identifier et justifier le port des équipements de protection individuelle

    S2.2.6 Ergonomie et ambiance de travail
    Organisation des postes de travail
    Règles relatives aux manutentions, aux gestes et à l'environnement du poste

    Présenter et justifier les différentes règles à adopter en pratique professionnelle
    Repérer les risques liés aux manipulations des matières, des outils et des produits

    S2.3 Moyens de représentation, d'expression et de communication

    S2.3.1 - Moyens d'expression
    graphique, lumineuse, chromatique et volumique
    Constituants plastiques :
    - lignes, graphismes, touches
    - formes
    - couleurs (mélanges de couleur, harmonies…)
    - incidence de la lumière (valeurs, ambiance…)
    - photographie
    - matières, textures et matériaux
    - volumes et sculptures au moyen de modelages ou d'assemblage de divers matériaux
    Organisation des constituants plastiques :
    - principes de composition
    - structures
    - rythmes
    - proportions

    Reconnaître et utiliser les principes fondamentaux de composition d'une image et d'un volume
    Géométriser, styliser une forme
    Utiliser les constituants plastiques pour exprimer une idée, une intention, un concept simple
    Utiliser la photographie dans un but documentaire, dans le cadre d'une recherche plastique ou pour exprimer une intention (mettre en scène, cadrer, éclairer)
    Modeler des sujets animaliers avec des matériaux souples
    Sculpter des matériaux (bois, mousse polyuréthane, polystyrène…)
    Assembler des matériaux divers (fibre de bois, fil de fer, bois…)
    Réaliser des décors par assemblage, installations d'objets ou de matériaux
    Mettre en scène un sujet au moyen de matériaux, de lumière, d'espaces
    Proposer des dioramas
    Utiliser un vocabulaire plastique précis et adapté
    Réaliser des finitions (résines, couleurs, aérographe, lustrage, vernis…)
    Choisir et mettre en œuvre les constituants plastiques pour leur capacité à :
    - représenter une réalité
    - exprimer une idée, une intention, un concept
    - traduire un effet, une ambiance, une harmonie

    S2.4 Sciences appliquées à la profession

    S2.4.1 Chimie appliquée
    Familles de produits en vigueur :
    - produits de conservation
    - détergents
    - antiseptiques, désinfectants
    - produits de picklage
    - produits de tannage
    - produits de nourriture
    - produits oxydants
    - résines de synthèse
    - produits de moulage
    - produits épaississants
    - produits de modelage
    - produits de montage (colle époxy, colle cyanolite, colle blanche)
    - produits de finition

    Pour chaque famille de produits chimiques :
    Citer les caractéristiques principales
    Enoncer leurs rôles, mode d'action et précautions d'emploi et de stockage

    S2.4.2 Techniques et procédés
    Etude technique de chaque étape de naturalisation des oiseaux, des mammifères et autres vertébrés
    - Prises des mensurations
    - Dépouillage de l'animal
    - Tannage de la peau
    - Préservation des os
    - Conception du mannequin
    - Réalisation de l'armature du mannequin
    - Montage de la peau
    - Finitions
    - Livraison

    Identifier et ordonner les différentes étapes nécessaires à la naturalisation
    Pour chaque étape :
    - justifier le choix de la technique retenue, les outils, les produits et les matériaux utilisés
    - repérer les critères de réussite
    Choisir un mode adapté de conditionnement et de livraison
    Indiquer les préconisations liées à l'entretien et à la conservation de l'ouvrage

    S2.5 Gestion des déchets

    Déchets produits dans les ateliers :
    - différents déchets ;
    - tri, collecte et évacuation des déchets ;
    - valorisation des déchets.

    Justifier le tri des déchets selon leur nature, leur conditionnement et leur devenir
    Identifier les filières de traitement, de dépollution ou de stockage correspondant
    Décoder les fiches techniques de sécurité, les pictogrammes étiquettes

  • Annexe
  • Annexe


    Annexe II b
    Règlement d'examen
    Certificat d'aptitude professionnelle spécialité taxidermiste


    Spécialité « taxidermiste »
    de certificat d'aptitude professionnelle

    Scolaires
    (Etablissements publics
    et privés sous contrat)
    Apprentis
    (CFA et sections d'apprentissage
    habilités)
    Formation professionnelle continue
    (Etablissements publics)

    Scolaires
    (Etablissements privés hors contrat)
    Apprentis
    (CFA et sections d'apprentissage
    non habilités)
    Formation professionnelle continue
    (Etablissements privés)
    Enseignement à distance
    Candidats individuels

    Epreuves

    Unités

    Coeff.

    Mode

    Mode

    Durée

    UNITÉS PROFESSIONNELLES

    EP1 - Préparation du projet artistique et technique de naturalisation d'un spécimen

    UP1

    5

    CCF (3)

    Ponctuel
    écrit

    4 h

    EP2 - Réalisation de la naturalisation d'un spécimen

    UP2

    12 (1)

    CCF

    Ponctuel Pratique et oral

    17 h (2)

    UNITÉS D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL

    EG1 - Français et histoire-géographie - enseignement moral et civique

    UG1

    3

    CCF

    Ponctuel écrit et oral

    2 h 15

    EG2 - Mathématiques - sciences physiques et chimiques

    UG2

    2

    CCF

    Ponctuel écrit

    2 h

    EG3 - Education physique et sportive

    UG3

    1

    CCF

    Ponctuel

    Epreuve facultative - Langues vivantes (4)

    UF

    1

    CCF

    Ponctuel Ecrit et pratique

    1 h 30


    (1) dont coefficient 1 pour la Prévention santé environnement (PSE)
    (2) dont 1 heure Prévention santé environnement (PSE)
    (3) CCF : Contrôle en cours de formation
    (4) seuls les points au-dessus de 10 sont pris en compte pour la délivrance du diplôme

  • Annexe


    Annexe II c
    Définition des épreuves
    Certificat d'aptitude professionnelle spécialité taxidermiste


    EP1 Préparation du projet artistique et technique de naturalisation d'un spécimen

    Coefficient : 5

    Epreuve écrite - durée 4 h


    Objectif de l'épreuve
    Cette épreuve permet d'évaluer les compétences professionnelles et les savoirs scientifiques, artistiques et techniques correspondant au pôle 1.
    Compétences à évaluer
    C1. - Communiquer avec le client sur la faisabilité de la naturalisation
    C1.1. - Accueillir et identifier les attentes du client
    C1.2. - Vérifier la traçabilité du spécimen et si besoin la conformité des documents réglementaires
    C1.3. - Evaluer le projet de naturalisation
    C2. - Concevoir le projet artistique et technique
    C2.1. - Elaborer des projets de naturalisation
    C2.2. - Argumenter les choix artistiques et techniques
    C2.3. - Utiliser des moyens d'expression impliqués dans une démarche artistique
    C2.4. - Valider le projet avec le client
    C3. - Choisir le mode de conservation du spécimen
    C3.1. - Analyser l'état général du spécimen avant traitement
    C3.2. - Etiqueter le spécimen et choisir le mode de stockage et/ou de conservation
    Critères d'évaluation
    L'évaluation des compétences et des savoirs associés de l'épreuve se fait en tenant compte respectivement, des critères d'évaluation et des limites d'exigence du référentiel de certification.
    Modalités d'évaluation


    A - Contrôle ponctuel

    Evaluation écrite

    Durée : 4 heures


    L'épreuve prend appui sur l'analyse d'une situation professionnelle de taxidermie.
    Le sujet comporte la description de la situation professionnelle accompagnée d'un dossier ressources (photographies, articles de presse, extraits de textes de lois, tarifs de prestations, devis vierge, notice technique…).
    Il est demandé au candidat de préparer le projet de naturalisation du spécimen tout en justifiant ses choix notamment artistiques et techniques. Le projet fera l'objet d'une traduction graphique.
    La commission d'évaluation est constituée d'au moins deux membres, un professeur d'arts appliqués, un professionnel et/ou un professeur de techniques professionnelles.


    B - Contrôle en cours de formation


    Le contrôle en cours de formation comporte une situation d'évaluation écrite organisée en établissement de formation sous la responsabilité des professeurs chargés des enseignements professionnels et technologiques. Les modalités de la situation d'évaluation sont identiques à celles de l'épreuve ponctuelle. Elle est organisée en fin de formation et donne lieu à une note non communiquée au candidat.
    L'ensemble des documents d'évaluation est tenu à la disposition du jury de délibération et de l'autorité rectorale pour la session considérée et jusqu'à la session suivante.
    L'inspecteur de l'éducation nationale de la spécialité veille au bon déroulement de la situation d'évaluation, organisée sous la responsabilité du chef d'établissement.


    EP2 Réalisation de la naturalisation d'un spécimen

    Coefficient : 12 (dont 1 pour PSE)

    Epreuve pratique et orale 17 h
    dont 1 heure PSE


    Objectifs de l'épreuve
    Cette épreuve permet d'évaluer les compétences professionnelles et les savoirs scientifiques, techniques et artistiques correspondant au pôle 2.
    Compétences à évaluer
    C4. Réaliser une fiche technique à partir des mensurations du spécimen
    C4-1. Prendre les mensurations du spécimen
    C4-2. Rédiger une fiche technique
    C5. Prélever la peau et les os en adéquation avec le projet
    C5-1. Réaliser le prélèvement de la peau et éventuellement des os
    C5-2. Contrôler visuellement la préparation de la peau
    C5-3. Evacuer les déchets organiques
    C6. Traiter la peau et les pièces osseuses
    C6-1. Réaliser les opérations préparatoires en fonction du type de peau
    C6-2. Tanner la peau
    C6-3. Conserver certaines pièces osseuses selon les techniques de naturalisation
    C7. Réaliser le montage de la peau sur la structure interne
    C7-1. Réaliser la structure en cohérence avec le projet artistique
    C7-2. Monter la peau sur la structure interne
    C8. Mettre en valeur la naturalisation conformément au projet artistique
    C8-1. Réaliser les finitions sur le spécimen
    C8-2. Finaliser le décor
    C9. Respecter les règles d'hygiène et de sécurité
    C9-1. Respecter les règles d'hygiène
    C9-2. Respecter les règles de sécurité
    C10. Gérer le poste de travail
    C10-1. Préparer les matériels, les matériaux et produits nécessaires
    C10-2. Remettre en état le poste de travail pendant et après l'activité
    C11. Gérer les déchets
    C11-1. Identifier et trier les différents déchets
    C11-2. Evacuer les différents déchets conformément aux consignes de tri et réglementations
    C12. Livrer la réalisation
    C12-1. Préparer la livraison accompagnée des documents administratifs et financiers
    C12-2. Conseiller le client
    Critères d'évaluation
    L'évaluation des compétences et des savoirs associés de l'épreuve se fait en tenant compte respectivement, des critères d'évaluation et des limites d'exigence du référentiel de certification.
    Modes d'évaluation


    A - Contrôle ponctuel

    Epreuve d'évaluation pratique et orale

    Durée : 17 h
    dont 15 min d'oral et 1 h PSE


    Epreuve pratique et orale - durée 16 heures.
    L'épreuve, d'une durée de 16 heures, se décompose en une partie pratique de 15 h 45 et une partie orale de 15 minutes.
    A partir d'une situation professionnelle de taxidermie, il est demandé au candidat de naturaliser, totalement ou partiellement, un spécimen conformément au projet technique et artistique proposé.
    Durant l'épreuve, le candidat précise à l'oral ses choix techniques, formule des conseils à l'attention du client.
    La commission d'évaluation est constituée de trois membres :


    - un professeur d'arts appliqués, un professionnel et un professeur de techniques professionnelles


    ou


    - un professeur d'arts appliqués et deux professionnels.


    B - Contrôle en cours de formation


    Le contrôle en cours de formation s'appuie sur une situation d'évaluation organisée dans le cadre des activités habituelles, selon les mêmes modalités que l'épreuve ponctuelle et avec le même niveau d'exigence. Elle donne lieu à une proposition de note non communiquée au candidat.
    Cette situation d'évaluation est organisée en fin de formation, par les professeurs responsables des enseignements professionnels.
    La commission d'évaluation est constituée de trois membres :


    - un professeur d'arts appliqués, un professionnel et un professeur de techniques professionnelles


    ou


    - un professeur d'arts appliqués et deux professionnels.


    L'ensemble des documents d'évaluation est tenu à la disposition du jury de délibération et de l'autorité rectorale pour la session considérée et jusqu'à la session suivante.
    L'inspecteur de l'éducation nationale de la spécialité veille au bon déroulement de la situation d'évaluation, organisée sous la responsabilité du chef d'établissement.


    Partie d'épreuve professionnelle :

    Prévention Santé Environnement

    coefficient 1


    L'épreuve de prévention santé environnement est définie par l'arrêté 17 juin 2003 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général modifié par l'arrêté du 8 janvier 2010, par l'arrêté du 11 juillet 2016 modifiant les définitions des épreuves de mathématiques et sciences physiques et chimiques et prévention santé environnement aux examens du brevet d'études professionnelles et du certificat d'aptitude professionnelle.
    L'arrêté du 23 juin 2009 modifié fixe le programme d'enseignement de prévention santé environnement pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle.


    Epreuve EG 1

    Français et histoire-géographie - enseignement moral et civique

    UG 1
    coefficient 3


    L'épreuve de français, histoire-géographie et enseignement moral et civique est définie par l'arrêté du 17 juin 2003 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général modifié par l'arrêté du 6 décembre 2016 (version initiale de Légifrance).


    Epreuve EG 2

    Mathématiques - sciences physiques et chimiques

    UG 2
    coefficient 2


    L'épreuve de mathématiques - sciences physiques et chimiques est définie par l'arrêté 17 juin 2003 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général (annexe publiée au BOEN du 17 juillet 2003) modifié par l'arrêté du 8 janvier 2010, par l'arrêté du 11 juillet 2016 modifiant les définitions des épreuves de mathématiques et sciences physiques et chimiques et Prévention santé environnement aux examens du brevet d'études professionnelles et du certificat d'aptitude professionnelle.


    Epreuve EG 3

    Education physique et sportive

    UG 3
    coefficient 1


    Les modalités de l'épreuve d'éducation physique et sportive sont définies par l'arrêté du 15 juillet 2009 modifié par l'arrêté du 11 juillet 2016 relatif aux modalités d'organisation du contrôle en cours de formation et de l'examen terminal prévus pour l'éducation physique et sportive aux examens du baccalauréat professionnel, du certificat d'aptitude professionnelle et du brevet d'études professionnelles.


    Epreuve facultative :

    Langues vivantes

    UF
    coefficient 1


    L'épreuve de langue vivante est définie par l'arrêté du 17 juin 2003 fixant les unités générales du certificat d'aptitude professionnelle et définissant les modalités d'évaluation de l'enseignement général (annexe publiée au BOEN du 17 juillet 2003).

  • Annexe
  • Annexe


Fait le 25 février 2019.


Pour le ministre et par délégation :

Le directeur général de l'enseignement scolaire,

J.-M. Huart