Arrêté du 8 février 2019 relatif au titre professionnel de responsable d'espace de médiation numérique

JORF n°0039 du 15 février 2019
texte n° 17




Arrêté du 8 février 2019 relatif au titre professionnel de responsable d'espace de médiation numérique

NOR: MTRD1904263A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2019/2/8/MTRD1904263A/jo/texte


La ministre du travail,
Vu le code de l'éducation, notamment ses articles L. 335-5 et R. 338-1 ;
Vu le code du travail, notamment ses articles L. 6113-1, L. 6113-3 et L. 6113-5 ;
Vu le décret n° 2019-14 du 8 janvier 2019 relatif au cadre national des certifications professionnelles ;
Vu l'arrêté du 26 novembre 2015 relatif au titre professionnel de conseiller(ère) médiateur(trice) en numérique ;
Vu l'arrêté du 22 décembre 2015 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel emploi, activités et compétences du titre professionnel de responsable d'espace de médiation numérique ;
Vu le référentiel d'évaluation du titre professionnel de responsable d'espace de médiation numérique ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative gestion et traitement de l'information en date du 17 janvier 2019,
Arrête :


Le titre professionnel de conseiller médiateur numérique est révisé. Il est enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles sous le nouvel intitulé de responsable d'espace de médiation numérique pour une durée de cinq ans à compter du 13 juillet 2019. Il est classé au niveau 5 du cadre national des certifications professionnelles et dans le domaine d'activité 320 t (codes NSF).


Le référentiel d'emploi, d'activités, et de compétences et le référentiel d'évaluation sont disponibles sur le site www.travail-emploi.gouv.fr.


Le titre professionnel de responsable d'espace de médiation numérique est constitué des trois blocs de compétences suivants :
1° Accompagner différents publics vers l'autonomie dans les usages des technologies, services et médias numériques ;
2° Contribuer au développement d'un espace de médiation numérique et de ses projets ;
3° Contribuer à la gestion d'un espace de médiation numérique et animer ses projets collaboratifs.
Ils sont sanctionnés par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 22 décembre 2015 susvisé.


Les titulaires des certificats de compétences professionnelles obtenus antérieurement à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté sont réputés avoir obtenu les certificats de compétences professionnelles mentionnés au précédent article selon le tableau figurant ci-dessous :


TITRE PROFESSIONNEL
Conseiller(ère) médiateur(trice) en numérique (arrêté du 26/11/2015)

TITRE PROFESSIONNEL
Responsable d'espace de médiation numérique (présent arrêté)

Accompagner différents publics vers l'autonomie, dans les usages des technologies, services et médias numériques

Accompagner différents publics vers l'autonomie dans les usages des technologies, services et médias numériques


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'enregistrement du titre professionnel dans le répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    ANNEXE
    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


    Intitulé : Responsable d'espace de médiation numérique.
    Niveau : 5.
    Code NSF : 320 t.


    Résumé du référentiel d'emploi


    Le responsable d'espace de médiation numérique gère, anime et développe un espace collaboratif de type tiers-lieu (espace public numérique, fab lab, espace de coworking, etc.) proposant des actions destinées à favoriser les usages et pratiques autonomes des technologies, services et médias numériques de larges publics. En lien avec les acteurs de son territoire, il facilite la création de projets coopératifs construits autour de communautés d'intérêts.
    Le responsable d'espace de médiation numérique mène une veille continue pour maintenir son niveau d'expertise technique et pédagogique et pour trouver de nouvelles opportunités de développement de la structure. Il mobilise l'ensemble de sa littératie numérique dans l'élaboration de programmes d'actions de médiation numérique basées sur un diagnostic de territoire repérant les besoins et les difficultés numériques de publics variés : enfants, jeunes, adultes, seniors, populations fragiles, petites organisations.
    Le responsable d'espace de médiation numérique accueille les publics, analyse leur situation, évalue leurs besoins et leurs difficultés pour leur proposer, dans différents environnements numériques, des actions de formation et d'accompagnement adaptées. Il exploite ses compétences pédagogiques dans la préparation de supports et de contenus d'apprentissage et dans l'animation de séances (individuelles ou collectives) et d'événements servant à sensibiliser ou à former les publics.
    Le responsable d'espace de médiation numérique entretient son réseau local et établit un diagnostic de territoire impliquant les différents acteurs chaque fois qu'il a besoin de créer ou mettre à jour les programmes d'actions proposés aux publics. Il contribue à développer la pérennité financière de la structure en co-élaborant avec les instances dirigeantes les budgets prévisionnels. Il identifie les sources d'aides publiques et privées et participe à la rédaction des dossiers de financement.
    Le responsable d'espace de médiation numérique repère de nouveaux partenaires sur le territoire et formalise des collaborations de différents types en fonction des besoins des projets de la structure.
    Selon le type de structure, il définit les profils de compétences des bénévoles et conduit les entretiens de recrutement.
    Le responsable d'espace de médiation numérique participe au plan de communication et fait (sur des supports physiques et numériques) la promotion interne et externe des projets pour accroître leur visibilité et pour augmenter la notoriété de la structure.
    Le responsable d'espace de médiation numérique effectue les opérations comptables et administratives courantes. Il saisit et classe les pièces comptables émises et reçues par la structure : devis, reçus, attestations et factures clients et fournisseurs, etc. Il tient la caisse, veille à la trésorerie avec les référents et gère les stocks de consommables.
    Le responsable d'espace de médiation numérique réalise la maintenance de premier niveau du matériel et des équipements numériques et de fabrication : ordinateurs et périphériques, tablettes, objets connectés, machines à commande numérique. Il installe, paramètre, met à jour et à niveau les logiciels et matériels, remplace les consommables et fait leur inventaire. Il administre le réseau local et la connexion internet.
    Le responsable d'espace de médiation numérique fait respecter les règles d'hygiène informatique, définit, selon les lois en vigueur, le traitement et la conservation des données personnelles des utilisateurs et met en place des dispositifs pour assurer leur protection.
    Le responsable d'espace de médiation numérique aménage des espaces de travail et de création partagés ouverts à des groupes projets et des communautés d'intérêts associées. Il contribue à développer le pouvoir d'agir des porteurs de projets pour qu'ils suscitent, chez les membres des communautés, les échanges, les pratiques collaboratives et les rencontres en présentiel et à distance. Il installe des espaces de stockage mutualisés afin que les membres des communautés suivent les projets en cours et s'y associent facilement.
    Les conditions d'exercice de l'emploi et son champ de responsabilité varient en fonction de la structure (association, entreprise, organisation publique), de sa taille et de son territoire (urbain, périurbain, rural). Les horaires sont variables et peuvent être décalés. Les déplacements sont à prévoir lors de la mise en place de projets et d'événements hors les murs, pour la rencontre de partenaires, de fournisseurs et de clients. L'activité peut requérir occasionnellement le port de charges et l'utilisation d'outillage à main et électroportatif (travaux d'aménagements divers).


    Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification


    1. Accompagner différents publics vers l'autonomie dans les usages des technologies, services et médias numériques :
    Elaborer des programmes d'actions de médiation facilitant l'appropriation des savoirs et des usages numériques.
    Concevoir et produire des ressources pédagogiques et documentaires pour différents supports.
    Accueillir différents publics, les informer et proposer des actions de médiation numérique.
    Préparer et animer des actions de médiation individuelles et collectives dans différents environnements numériques.
    2. Contribuer au développement d'un espace de médiation numérique et de ses projets :
    Effectuer un diagnostic de territoire des besoins numériques.
    Contribuer au développement et à la pérennité financière d'un espace de médiation numérique.
    Développer des partenariats et des collaborations avec des acteurs du territoire.
    Promouvoir un espace de médiation numérique et ses projets par une communication multicanale interne et externe.
    3. Contribuer à la gestion d'un espace de médiation numérique et animer ses projets collaboratifs :
    Contribuer au suivi administratif et comptable d'un espace de médiation numérique.
    Assurer l'entretien et la maintenance du matériel numérique d'un espace de médiation numérique.
    Faciliter et accompagner des projets collaboratifs dans des communautés physiques et à distance.


    Secteur d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur du titre


    Secteur public et parapublic :


    - collectivités territoriales, bibliothèques-médiathèques, maisons de l'emploi, maisons des jeunes et de la culture, organismes culturels, établissements scolaires.


    Secteur privé :


    - associations : tiers-lieux (espaces publics numériques, fab labs, espaces de coworking, makerspaces, etc.), centres sociaux et socioculturels, entreprises d'insertion ;
    - organismes de formation ;
    - entreprises de services numériques ;
    - prestataires indépendants ;
    - animateur d'espace public numérique/animateur EPN ;
    - animateur numérique ;
    - animateur multimédia ;
    - animateur TIC ;
    - coach numérique ;
    - coordinateur EPN ;
    - coordinateur numérique ;
    - coordinateur multimédia ;
    - fabmanager ;
    - facilitateur de tiers-lieu ;
    - formateur multimédia ;
    - formateur numérique ;
    - gestionnaire de tiers-lieu ;
    - médiateur numérique ;
    - responsable de tiers-lieu ;
    - responsable EPN.


    Codes ROME


    K2111 Formation professionnelle.
    G1202 Animation d'activités culturelles ou ludiques.


    Réglementation de l'activité


    Sans objet.


    Autorité responsable de la certification


    Ministère chargé de l'emploi.


    Bases légales et réglementaires


    Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants.
    Arrêté du 22 décembre 2015 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.
    Arrêté du 21 juillet 2016 portant règlement général des sessions d'examen pour l'obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 8 février 2019.


Pour la ministre et par délégation :

Le chef de la mission des politiques de certifications professionnelles par intérim,

R. Johais