Avis de vacance d'un emploi de chargé de mission auprès du préfet de la région Grand Est

JORF n°0272 du 24 novembre 2018
texte n° 109



Avis de vacance d'un emploi de chargé de mission auprès du préfet de la région Grand Est

NOR: PRMG1831919V
ELI: Non disponible


Un emploi de chargé de mission « Infrastructures » est susceptible d'être vacant à la préfecture de la région Grand Est à Strasbourg.


Intérêt du poste


La région Grand Est est issue de la fusion, au 1er janvier 2016, des trois régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine. Elle est constituée de 10 départements pour 5,5 millions d'habitants (6e région métropolitaine) avec de forts enjeux transfrontaliers (760 km de frontières, dont l'intégralité de la frontière France-Allemagne).
Sous l'autorité du secrétaire général pour les affaires régionales et européennes (SGARE) de la préfecture de région et au sein d'une équipe pluridisciplinaire et interministérielle constituant le pôle « politiques publiques » du SGARE, le titulaire du poste anime et coordonne la mise en œuvre sur le territoire régional des politiques publiques relevant de son champ d'intervention : infrastructures de transports (route, fluvial, rail, aérien), numériques et de téléphonie mobile.
Les infrastructures de transports sont stratégiques dans une région marquée par son caractère étendu et transfrontalier. L'entretien des réseaux existants, l'identification des besoins et le développement de projets transfrontaliers (avec l'Allemagne et le Luxembourg notamment), intra régionaux (Sillon Lorrain en particulier) et en direction de la région parisienne revêtent une sensibilité majeure. Enfin, le déploiement des politiques publiques d'infrastructures de très haut débit et de téléphonie mobile fait l'objet de toutes les attentions sur un territoire peu dense qui doit exploiter tous les ressorts d'attractivité.


Missions


En coordination avec les préfectures des 10 départements de la région et les services régionaux de l'Etat, le titulaire du poste assiste le préfet de région en lui apportant une expertise de haut niveau et en préparant les arbitrages nécessaires à la mise en œuvre opérationnelle des politiques publiques concernées. Sous l'autorité du SGARE et de son adjoint chargé du pôle « politiques publiques », le chargé de mission anime suit et coordonne, en lien avec les acteurs concernés, les politiques conduites dans les domaines suivants :


- Suivi des politiques et des équipements structurants dans le domaine des infrastructures de transports, y compris dans leurs prolongements transfrontaliers et européens (projets structurants actuels : autoroute A 31 bis, électrification de la ligne ferroviaire n° 4 Paris-Troyes, raccordement ferroviaire de l'Euroairport Bâle-Mulhouse-Freibourg, aéroport de Strasbourg-Entzheim, …) ;
- Mise en œuvre des objectifs définis par l'Etat en matière d'infrastructures de transport, en particulier à l'occasion de l'établissement des programmations budgétaires et lors de l'élaboration de dispositifs partenariaux avec les collectivités (conventions de financement propres à un projet ou contrat de plan Etat-Région) ;
- Contribution au volet « mobilités » des différents dispositifs contractuels déployés sur le territoire (action cœur de ville, contrats de ruralités, contrats de développement territoriaux, …) ;
- Prise en compte dans chacun des dossiers les impératifs de la transition énergétique et écologique ;
- Liens réguliers avec les administrations centrales et les gestionnaires des grandes infrastructures ;
- Politiques et projets structurants dans le domaine des TIC ;
- Mise en œuvre des objectifs définis par l'Etat en matière d'aménagement numérique des territoires et de couverture de téléphonie mobile ;
- Développement de la filière Numérique notamment à partir des projets labellisés French Tech


Par ailleurs, le chargé de mission peut également se voir confier spécifiquement le pilotage d'un projet territorialisé (fonction de pilotage d'une équipe-projet) en lien ou non avec les champs relevant de sa mission.
Le chargé de mission devra également veiller à coordonner son action avec celles conduites par les chargés de mission du SGARE pour s'inscrire, à chaque fois que cela sera nécessaire, dans une dynamique interministérielle et/ou transfrontalière.


Environnement professionnel


Le SGARE de la préfecture de la Grand Est est constitué d'environ 80 agents. Les 12 chargés de mission bénéficient d'un secrétariat mutualisé.


Liaisons hiérarchiques


Préfet de la région Grand Est, SGARE et SGARE adjoint en charge du pôle « politiques publiques ».


Liaisons fonctionnelles


Administrations centrales et opérateurs de l'Etat (CGET, agence du numérique, ministère de la transition écologique et solidaire, voies navigables de France, …) ; services régionaux de l'Etat (DREAL, DRDJSCS, DRAC, …) ; collectivités territoriales (conseil régional Grand Est) ; préfectures de département ; acteurs, opérateurs et partenaires régionaux (opérateurs de téléphonie mobile, etc.) ; chargés de mission et l'ensemble des agents du SGARE Grand Est.


Compétences et qualités attendues


Le titulaire du poste devra disposer d'une capacité d'engagement importante et d'aptitudes de haut niveau démontrées par des expériences antérieures réussies. Il est en particulier attendu :


- Une bonne connaissance de l'organisation administrative centrale et déconcentrée ;
- Une très forte capacité à travailler en équipe, à construire et animer des réseaux ;
- De grandes qualités de conduite de projets dans un cadre pluridisciplinaire et partenarial ;
- Une expérience avérée de la conduite de projets d'infrastructures et des procédures applicables ;
- Un intérêt pour les infrastructures numériques et de téléphonie mobile ;
- Une certaine hauteur de vue nécessaire à une approche interministérielle et transversale des politiques publiques associée à une capacité d'innovation ;
- Un esprit d'initiative avéré et une réelle autonomie, complétés par un solide sens de l'organisation et tempérés par une capacité à s'inscrire dans une structure hiérarchique ;
- Une forte réactivité associée à une disponibilité réelle (déplacements en région et à Paris) ;
- De fortes capacités rédactionnelles, d'analyse, de synthèse et de restitution ;
- Un grand sens du relationnel, de la concertation et de la négociation ;
- Une bonne maîtrise des outils informatiques et bureautiques ;
- Une capacité d'adaptation : ce poste nécessite de travailler en équipe dans un environnement évolutif.


Conditions à remplir


Conformément aux dispositions de l'article 6 du décret n° 2009-587 du 25 mai 2009 relatif aux missions des secrétaires généraux pour les affaires régionales, peuvent être nommés chargés de mission les fonctionnaires de catégorie A ou assimilés, les magistrats, les officiers ainsi que des agents contractuels d'un niveau équivalent.


Modalités de candidature


Conformément aux dispositions de l'article 5 du décret du 25 mai 2009 précité, les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae et d'une lettre de motivation, doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, au préfet de la région Grand Est, Préfecture de la région Grand Est, Secrétariat général pour les affaires régionales et Européennes, 5, place de la République, 67073 Strasbourg Cedex.


Personnes à contacter pour tous renseignements complémentaires


M. Blaise GOURTAY, secrétaire général pour les affaires régionales et Européennes, 03.88.21.60.00 - blaise.gourtay@grand-est.gouv.fr ;
M. François SCHRICKE, adjoint au secrétaire général pour les affaires régionales et Européennes, 03.88.21.60.06 - francois.schricke@grand-est.gouv.fr.