Arrêté du 22 mai 2018 modifiant l'arrêté du 28 décembre 2009 fixant les sections et les modalités d'organisation des concours de l'agrégation

JORF n°0158 du 11 juillet 2018
texte n° 38




Arrêté du 22 mai 2018 modifiant l'arrêté du 28 décembre 2009 fixant les sections et les modalités d'organisation des concours de l'agrégation

NOR: MENH1807713A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/5/22/MENH1807713A/jo/texte


Le ministre de l'éducation nationale et le ministre de l'action et des comptes publics,
Vu le code de l'éducation ;
Vu le décret n° 72-580 du 4 juillet 1972 modifié relatif au statut particulier des professeurs agrégés de l'enseignement du second degré ;
Vu l'arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours de l'agrégation,
Arrêtent :


L'annexe I de l'arrêté du 28 décembre 2009 susvisé relative aux épreuves du concours externe de l'agrégation est modifiée comme suit pour ce qui concerne les sections ci-après désignées :


I.-Section philosophie


Les dispositions du B relatif aux épreuves orales d'admission sont modifiées comme suit :
a) Au 1° et au 2°, les mots : « La leçon est suivie d'un entretien avec le jury » sont supprimés ;
b) Au 3° et au 4°, après le mot : « programme », sont insérés les mots : «, suivie d'un entretien avec le jury ».


II.-Section lettres modernes


1.-Au A relatif aux épreuves écrites d'admissibilité, le 4° est remplacé par les dispositions suivantes :
« 4° Composition française sur un sujet se rapportant à l'une des deux questions de littérature générale et comparée au programme. Le corpus d'œuvres lié à l'une des deux questions peut comporter une œuvre cinématographique (durée : sept heures ; coefficient 10). »
2.-Au B relatif aux épreuves orales d'admission, le 4° est remplacé par les dispositions suivantes :
« 4° Commentaire d'un extrait des œuvres au programme prévues pour la seconde composition française (durée de la préparation : deux heures trente ; durée de l'épreuve : trente minutes ; coefficient 8). »


III.-Langues vivantes étrangères
Espagnol


Le B relatif aux épreuves orales d'admission est modifiée comme suit :
1.-Au 3°, les mots : « durée de la préparation : une heure trente minutes » sont remplacés par les mots : « durée de la préparation : deux heures ».
2.-Au 4°, les mots : « durée de la préparation [avec dictionnaire] : une heure » sont remplacés par les mots : « durée de la préparation [avec dictionnaire] : une heure trente minutes ».


IV.-Sciences économiques et sociales


Le B relatif aux épreuves orales d'admission est modifiée comme suit :
1.-Le 1° est remplacé par les dispositions suivantes :
« 1° Leçon suivie d'un entretien avec le jury (durée de la préparation : six heures ; durée de l'épreuve : une heure maximum [leçon : quarante minutes ; entretien : vingt minutes maximum] ; coefficient 5).
Le programme de l'épreuve est constitué des programmes de sciences économiques et sociales de la classe de seconde générale et technologique et du cycle terminal, des programmes d'économie approfondie et d'économie, sociologie et histoire du monde contemporain de la classe préparatoire économique et commerciale option économique (première et seconde années) et du programme de sciences sociales de la classe préparatoire littéraire voie B/ L (première et seconde années) ».
2.-Au 2°, les mots « [commentaire : trente minutes ; entretien : quinze minutes maximum] » sont remplacés par les mots : « [commentaire : vingt-cinq minutes ; entretien : vingt minutes maximum] ».


V.-Education physique et sportive


Au B relatif aux épreuves d'admission, les dispositions du 4° sont modifiées comme suit :
Après l'intitulé de l'épreuve, au deuxième alinéa, les mots : « de cette APSA » sont remplacés par les mots : « de ces APSA ».


L'annexe I bis du même arrêté, relative aux épreuves du concours externe spécial, est modifiée comme suit :
1.-Les dispositions relatives à la section lettres modernes sont modifiées comme suit :
Au A relatif aux épreuves d'admissibilité, le 2° est remplacé par les dispositions suivantes :
« 2° Composition française sur un sujet se rapportant à une question de littérature générale et comparée au programme. Le corpus d'œuvres lié à cette question peut comporter une œuvre cinématographique (durée : sept heures ; coefficient 4). »
2.-Les dispositions relatives à la section langues vivantes étrangères (anglais) sont modifiées comme suit :
Au A relatif à l'épreuve d'admissibilité et au B relatif aux épreuves d'admission, pour chacune des épreuves, les mots : « coefficient 1 » sont remplacés par les mots : « coefficient 3 ».
3.-Les dispositions relatives à la section physique-chimie sont modifiées comme suit :
Les dispositions ci-après sont ajoutées après celles relatives à l'option physique :


« Option chimie
A.-Epreuve d'admissibilité


Composition de physique-chimie (durée : six heures ; coefficient 6).
La composition est structurée en deux parties : une première partie à dominante chimie et une seconde partie à dominante physique.
Les candidats rendent deux copies séparées pour chacune des deux parties de l'épreuve. La première partie compte pour deux tiers de la note finale, la seconde pour un tiers.


B.-Epreuves d'admission


1° Leçon de chimie. Durée de la préparation : quatre heures. Durée de l'épreuve : une heure et vingt minutes (exposé : quarante minutes ; entretien : quarante minutes ; coefficient 4).
2° Leçon de physique. Durée de la préparation : quatre heures. Durée de l'épreuve : une heure et vingt minutes (exposé : quarante minutes ; entretien : quarante minutes ; coefficient 2).
3° Mise en perspective didactique d'un dossier de recherche.
Durée de la préparation : une heure. Durée de l'épreuve : une heure maximum (exposé : trente minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum ; coefficient : 3).
Le candidat transmet au jury, par voie électronique (format PDF) au moins dix jours avant le début des épreuves d'admission, un dossier scientifique présentant son parcours, ses travaux de recherche et, le cas échéant, ses activités d'enseignement et de valorisation de la recherche. Le dossier ne doit pas excéder douze pages, annexes comprises.
Lors de la première partie de l'épreuve, le candidat présente au jury la nature, les enjeux et les résultats de son travail de recherche et en propose une mise en perspective didactique. Il répond également à une question qui lui sera communiquée par le jury au début de l'heure de préparation. Cet exposé est suivi d'un entretien avec le jury prenant appui sur le dossier et l'exposé du candidat.
L'épreuve doit permettre au jury d'apprécier l'aptitude du candidat à :


-rendre ses travaux accessibles à un public de non-spécialistes ;
-dégager ce qui dans les acquis de sa formation à et par la recherche, qu'il s'agisse de savoirs ou de savoir-faire, peut être mobilisé dans le cadre des enseignements qu'il serait appelé à dispenser dans la discipline du concours ;
-appréhender de façon pertinente les missions confiées à un professeur agrégé.


Des livres, y compris les manuels du second cycle et des documents d'intérêt général, agréés par le jury, imprimés ou dactylographiés et ne comportant aucune annotation manuscrite, sont mis à la disposition des candidats pour les épreuves orales d'admission. Ils sont rassemblés au centre d'examen avant le début de ces épreuves et ils peuvent être examinés par les candidats après le tirage au sort de leur série.
Durant chacune des épreuves orales (préparation, exposé, entretien avec le jury), les candidats peuvent consulter et exploiter l'ensemble des ressources accessibles sur le réseau internet.
Un préparateur présent pendant toute la durée des épreuves orales est à la disposition des candidats pour leur apporter l'aide qu'il donne habituellement aux professeurs lors de la préparation de leurs classes.
Le programme de l'épreuve d'admissibilité et des épreuves d'admission fait l'objet d'une publication sur le site internet du ministère chargé de l'éducation nationale. »
4° Les dispositions ci-après sont insérées entre celles relatives à la section physique-chimie et celles relatives à la section biochimie-génie biologique :


« Section sciences de la vie-sciences de la Terre et de l'Univers
A.-Epreuves d'admissibilité


1° Composition (durée : six heures ; coefficient 4).
La composition comporte deux sujets, l'un à dominante sciences de la vie, l'autre à dominante sciences de la Terre et de l'univers. Les candidats rendent deux copies séparées pour chacune des deux parties de l'épreuve.
2° Étude d'un dossier scientifique (durée : quatre heures ; coefficient 2).
Le candidat est conduit à analyser et à présenter un dossier scientifique, fourni par le jury, tant dans sa dimension scientifique (intérêts, résultats obtenus) que dans ses dimensions éducatives, professionnelles ou citoyennes. Le dossier peut contenir des données scientifiques (et/ ou technologiques) en langue anglaise.


B.-Epreuves d'admission


1° Leçon (durée de la préparation : quatre heures ; durée totale de l'épreuve : une heure et vingt minutes ; coefficient 7).
La leçon porte sur un sujet fourni par le jury, imposant ou non l'utilisation de documents ou de matériels spécifiques.
L'épreuve comporte un exposé du candidat (cinquante minutes) suivi d'un entretien avec le jury (trente minutes) qui se déroule en trois parties :


-la première partie prolonge l'exposé (dix minutes) ;
-la deuxième partie permet d'aborder d'autres aspects du domaine des sciences de la vie ou des sciences de la Terre et de l'Univers en fonction du domaine dont relève le sujet de la leçon (dix minutes) ;
-la dernière partie porte sur des questions relatives à l'autre domaine (dix minutes).


2° Mise en perspective didactique d'un dossier de recherche.
Durée de préparation : une heure ; durée de l'épreuve : une heure maximum (exposé : trente minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 4).
Le candidat transmet au jury, par voie électronique (format PDF) au moins dix jours avant le début des épreuves d'admission, un dossier scientifique présentant son parcours, ses travaux de recherche et, le cas échéant, ses activités d'enseignement et de valorisation de la recherche. Le dossier ne doit pas excéder douze pages, annexes comprises.
Lors de la première partie de l'épreuve, le candidat présente au jury la nature, les enjeux et les résultats de son travail de recherche et en propose une mise en perspective didactique. Il répond également à une question qui lui sera communiquée par le jury au début de l'heure de préparation.
Cet exposé est suivi d'un entretien avec le jury prenant appui sur le dossier et l'exposé du candidat.
L'épreuve doit permettre au jury d'apprécier l'aptitude du candidat à :


-rendre ses travaux accessibles à un public de non-spécialistes ;
-dégager ce qui dans les acquis de sa formation à et par la recherche, peut être mobilisé en termes des compétences dans le cadre des enseignements qu'il serait appelé à dispenser dans la discipline du concours ;
-appréhender de façon pertinente les missions confiées à un professeur agrégé.


Le programme des épreuves d'admissibilité et d'admission fait l'objet d'une publication sur le site internet du ministère chargé de l'éducation nationale. »


L'annexe II du même arrêté, relative aux épreuves du concours interne de l'agrégation, est modifiée comme suit pour ce qui concerne les sections ci-après désignées :


I.-Section lettres classiques


Au B relatif aux épreuves orales d'admission, le 1° est remplacé par les dispositions suivantes :
« 1° Leçon portant sur un programme d'œuvres publié sur le site internet du ministère chargé de l'éducation nationale. Ce programme est composé d'œuvres littéraires d'auteurs de langue française, d'œuvres d'auteurs anciens, et d'une œuvre cinématographique. La leçon est suivie d'un entretien qui est l'occasion pour le candidat de valoriser son expérience professionnelle.
Durée de la préparation : six heures ; durée de l'épreuve : cinquante minutes ; coefficient 8. »


II.-Section lettres modernes


Le B relatif aux épreuves orales d'admission est modifié comme suit :
1. Le 1° est remplacé par les dispositions suivantes :
« 1° Leçon portant sur un programme d'œuvres publié sur le site internet du ministère chargé de l'éducation nationale. Ce programme est composé d'œuvres littéraires d'auteurs de langue française et d'une œuvre cinématographique. La leçon est suivie d'un entretien qui est l'occasion pour le candidat de valoriser son expérience professionnelle.
Durée de la préparation : six heures ; durée de l'épreuve : cinquante minutes ; coefficient 6. »
2. Le 3° est remplacé par les dispositions suivantes :
« 3° Commentaire d'un extrait des œuvres au programme de littérature générale et comparée publié sur le site internet du ministère chargé de l'éducation nationale. Ce commentaire est suivi d'un entretien avec le jury.
Durée de la préparation : deux heures ; durée de l'épreuve : trente minutes ; coefficient 6. »


III.-Section sciences de la vie-sciences de la Terre et de l'Univers


Les dispositions relatives à la section sciences de la vie-sciences de la Terre et de l'Univers sont remplacées par les dispositions suivantes :


« Section sciences de la vie-sciences de la Terre et de l'Univers
A.-Epreuves écrites d'admissibilité


1° Composition à partir d'un dossier fourni au candidat.
Pour des niveaux et des objectifs désignés, le candidat est amené à proposer une progression, et/ ou à exposer en détail un point particulier en l'illustrant d'exemples, et/ ou à élaborer des exercices et prévoir une évaluation, et/ ou analyser des productions d'élèves de différentes nature, en s'appuyant sur des éléments d'un dossier fourni.
Durée de l'épreuve : cinq heures ; coefficient 1.
2° Epreuve scientifique à partir d'une question de synthèse :
L'épreuve porte sur le programme des collèges, des lycées et celui des classes préparatoires.
Durée de l'épreuve : cinq heures ; coefficient 1.
Les deux épreuves d'admissibilité permettent d'aborder différents domaines des sciences de la vie, de la Terre et de l'Univers.


B.-Epreuves orales d'admission


Les candidats démontrent leur maîtrise de la conception et de la mise en œuvre de leur enseignement de sciences de la vie et de la Terre au cours de deux épreuves d'admission. Chaque sujet précise le ou les niveaux correspondants des programmes de collège et/ ou de lycée. Chaque candidat est amené, sur l'ensemble des deux épreuves, à aborder les enseignements de collège et de lycée ainsi que différents domaines des sciences de la vie, de la Terre et de l'Univers.
1° Activités pratiques et travail de classe :
Le candidat présente et réalise des activités pratiques intégrées dans un cheminement problématisé. Il montre explicitement comment cette mise en activité permet à tous les élèves de construire des compétences.
La présentation par le candidat est suivie d'un entretien.
Durée de la préparation : trois heures. Durée de l'épreuve : une heure vingt minutes (présentation : soixante minutes ; entretien : vingt minutes) ; coefficient : 1,5.
2° Exposé :
Le candidat expose son projet d'enseignement intégrant les dimensions scientifiques et les enjeux éducatifs concernés par le sujet. Ce projet s'appuie sur des ressources scientifiques rendues exploitables pour les élèves. Le candidat montre comment il s'assure de l'efficacité de son enseignement. L'exposé est suivi d'un entretien.
L'exposé est suivi d'un entretien.
Durée de la préparation : trois heures. Durée de l'épreuve : une heure vingt minutes (présentation : quarante minutes ; entretien : quarante minutes) ; coefficient : 1,5.
Pour les épreuves d'admissibilité et d'admission, certains documents fournis par le jury peuvent être rédigés en langue anglaise, compte tenu de leur nature scientifique. »


Les dispositions du présent arrêté prennent effet le 1er septembre 2018.


Le directeur général des ressources humaines est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait le 22 mai 2018.


Le ministre de l'éducation nationale,

Pour le ministre et par délégation :

Le chef de service, adjoint au directeur général des ressources humaines,

H. Ribieras


Le ministre de l'action et des comptes publics,

Pour le ministre et par délégation :

La sous-directrice des compétences et des parcours professionnels,

C. Lombard