Arrêté du 4 juin 2018 relatif aux caractéristiques du diesel marine léger

JORF n°0141 du 21 juin 2018
texte n° 9




Arrêté du 4 juin 2018 relatif aux caractéristiques du diesel marine léger

NOR: TRER1729856A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/6/4/TRER1729856A/jo/texte


Le ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire, le ministre de l'économie et des finances et le ministre de l'action et des comptes publics,
Vu la directive (UE) 2015/1535 du 9 septembre 2015 prévoyant une procédure d'information dans le domaine des réglementations techniques et des règles relatives aux services de la société de l'information, et notamment la notification n° 2017/315/F ;
Vu le code de l'énergie, et notamment ses articles D. 641-4 à D. 641-11 ;
Vu l'arrêté du 30 juin 2010 modifié relatif aux caractéristiques des esters méthyliques d'acides gras (EMAG) ;
Vu l'avis du comité technique de l'utilisation des produits pétroliers en date du 21 juin 2017,
Arrêtent :


Est dénommé « diesel marine léger » le mélange d'hydrocarbures d'origine minérale ou de synthèse destiné à l'avitaillement des navires assurant une liaison maritime entre deux ports du territoire de l'Union européenne, répondant aux spécifications reprises en annexe.
Les méthodes d'essai et l'interprétation des résultats des mesures concernant les spécifications indiquées en annexe sont définies par décision du directeur de l'énergie publiée au Journal officiel de la République française.


Le diesel marine léger ne peut être détenu en vue de la vente ou vendu que s'il est conforme aux exigences minimales définies à l'article 1er ci-avant ou de toute autre norme ou spécification en vigueur dans un Etat membre de l'Union européenne, de tout autre État membre de l'Espace économique européen ou de la Turquie garantissant un niveau de qualité équivalent pour les mêmes conditions climatiques.


Des dérogations aux spécifications ci-dessus, dûment justifiées sur les plans techniques et économiques, peuvent être accordées pour une durée limitée par décision conjointe du ministre chargé de l'énergie et du ministre chargé des douanes.
Cette décision précise éventuellement les formes dans lesquelles ces dérogations peuvent être portées à la connaissance des bénéficiaires.


Le présent arrêté abroge et remplace l'arrêté du 19 juin 2000 modifié relatif aux caractéristiques du diesel marine léger.


Le directeur général de l'énergie et du climat, la directrice générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et le directeur général des douanes et droits indirects sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    ANNEXE
    CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU DIESEL MARINE LÉGER


    PROPRIÉTÉS

    UNITÉ

    LIMITES

    Min.

    Max.

    Indice de cétane calculé

    -

    40,0

    -

    Masse volumique à 15°C

    kg/m3

    -

    890,0

    Point éclair

    °C

    60,0

    -

    Viscosité à 40°C

    mm2/s

    1,500

    6,000

    Distillation :

    - % (v/v) récupéré à 250 °C

    % (v/v)

    -

    < 65

    - % (v/v) récupéré à 350 °C

    % (v/v)

    85

    -

    Teneur en esters méthyliques d'acides gras conformes à l'arrêté du 30 juin 2010 modifié relatif aux caractéristiques des esters méthyliques d'acides gras (EMAG)

    % (v/v)

    -

    0,5

    Teneur en soufre

    % (m/m)

    -

    0,10

    Teneur en H2S

    mg/kg

    -

    2,0

    Résidu de carbone (sur le résidu 10% de distillation)

    % (m/m)

    -

    0,30

    Teneur en cendres

    % (m/m)

    -

    0,01

    Point d'écoulement :

    - Du 1er avril au 30 septembre

    °C

    -

    0

    - Du 1er octobre au 31 mars

    °C

    -

    -6

    Colorant bleu de composition chimique (1-4di-n-aminoanthraquinone)

    g/hl

    1,0

    Agent traceur Solvent Yellow 124(N-éthyl-N-[2-1(1-isobutoxyéthoxy)éthyl]-4-(phénylazo) aniline)

    g/hl

    0,6

    0,9


Fait le 4 juin 2018.


Le ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire,

Pour le ministre d'Etat et par délégation :

Le directeur général de l'énergie et du climat,

L. Michel


Le ministre de l'économie et des finances,

Pour le ministre et par délégation :

La directrice générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes,

V. Beaumeunier


Le ministre de l'action et des comptes publics,

Pour le ministre et par délégation :

Le directeur général des douanes et droits indirects,

R. Gintz