Avis relatif à un appel à candidatures en vue de pourvoir des chaires vacantes au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)

JORF n°0122 du 30 mai 2018
texte n° 128



Avis relatif à un appel à candidatures en vue de pourvoir des chaires vacantes au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)

NOR: ESRH1812214V
ELI: Non disponible


Contexte des postes :
Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel doté d'un statut de « grand établissement ». Le décret de 1988 relatif au CNAM, modifié en novembre 2009, affirme, en son article premier, l'existence d'un CNAM en réseau, dont le siège est à Paris. En effet, ses formations professionnelles déployées dans l'ensemble des régions métropolitaines y compris la région francilienne, dans les outre-mer et dans des centres à l'étranger, ses activités de recherche au sein d'équipes reconnues par l'HCERES dans le cadre de programmes de recherche technologique et partenariale ou sous la forme de prestations d'essais et de conseil, sa mission de diffusion de la culture scientifique et technique, constituent sa particularité.
La diversité et la richesse des équipes du CNAM dotent l'établissement d'un spectre large de compétences, couvrant pratiquement tous les champs professionnels, des sciences de l'ingénieur aux domaines de l'économie, de la gestion et des sciences sociales.
Les missions spécifiques dévolues aux enseignants-chercheurs du CNAM sont les suivantes :


- prise en compte des besoins des territoires dans l'organisation et les contenus de l'offre de formation ;
- prise en compte et suivi des besoins exprimés par les publics de la formation professionnelle sur l'ensemble du territoire ;
- contribution à la mise en œuvre, dans le cadre d'une contractualisation siège-centres, d'une stratégie permettant au CNAM d'installer, de manière intégrée, son identité sur le territoire national ;
- Mission nationale de coordination des équipes pédagogiques et participation au suivi du déploiement de l'offre de formation et au bon déroulement des enseignements et de leur qualité ;
- possibilité d'assurer des enseignements et de participer à diverses activités liées au statut d'enseignant sur l'ensemble du territoire ;
- participation à la mise en œuvre d'une offre de formation à distance pour l'ensemble des centres, métropolitains, ultra-marins et étrangers.


Chaire « Travail social et intervention sociale »
Emploi PRCM 0132


Equipe pédagogique : Santé solidarité (EPN 12).
Nom du responsable direct : Sandra BERTEZENE.
La chaire :
Elle concerne le travail social tel que défini par le décret du 6 mai 2017 qui vise à permettre l'accès des personnes à l'ensemble des droits fondamentaux, à faciliter leur inclusion et à exercer une pleine citoyenneté. Dans un but d'émancipation, d'accès à l'autonomie, de protection et de participation des personnes, le travail social contribue à promouvoir par des approches individuelles et collectives, le changement social, le développement social et la cohésion de la société.
Plus largement la chaire concerne l'ensemble des actions ayant trait à l'intervention sociale.
Objectifs pédagogiques :
La personne recrutée devra assurer le pilotage des formations déjà existantes dans le domaine du travail social et de l'intervention sociale (Master « Développement et intervention sociale » et spécialités doctorales « Sciences de l'éducation - travail social » et « Sociologie-travail social »).
Objectifs de professionnalisation :
La personne recrutée établira d'étroites coopérations en priorité avec les autres Chaires de l'équipe « Santé Solidarité » (Economie Solidaire, Accessibilité, Gestion des Services de Santé, Humanités et Santé), mais aussi avec d'autres équipes du CNAM, les milieux professionnels et les centres de formation et de recherche nationaux et internationaux spécialisés, afin de développer programmes de recherche et formations.
Autres responsabilités :
La personne recrutée devra contribuer au développement d'un réseau d'enseignement et de recherche dans le domaine du travail social et médico-social ainsi que des politiques sociales dans une perspective interdisciplinaire.
Des déplacements outre-mer et dans des pays dans lesquels le CNAM développe des actions (Algérie, Maroc, Sénégal…) devront être effectués.
La personne recrutée aura :


- une expertise dans des domaines qui sont actuellement plus particulièrement concernés par les évolutions de la société, parmi lesquels la lutte contre la pauvreté et la précarité, la situation des migrants, le handicap, les pertes d'autonomie liées à l'âge, la protection de l'enfance et la politique de la jeunesse ;


- une expérience de haut niveau dans le domaine de l'enseignement et de la recherche dans le champ de l'intervention sociale, du travail social et médico-social, des politiques sociales, du développement social, de l'économie sociale et solidaire ;
- une connaissance approfondie des pratiques des acteurs du travail social, médico-social comme de l'intervention sociale, des évolutions de ces pratiques et des préoccupations de ces acteurs. Cette connaissance aura pu être acquise de différentes façons, y compris en tant qu'acteur de l'action sociale et de l'intervention sociale ou à travers la mise en place de recherches participatives.


A cet égard, une expérience du croisement entre savoirs universitaires en sciences sociales et humaines, savoirs pratiques et théoriques des professionnels du travail social et savoirs issus de l'expérience de personnes bénéficiant d'un accompagnement social sera particulièrement appréciée. La personne recrutée sera rattachée à l'un des laboratoires de son choix.
Contact :
Sandra BERTEZENE.
Directrice de l'Equipe pédagogique nationale Santé-Solidarité.
sandra.bertezene@lecnam.net
Candidature :
La candidature est limitée à 8 pages comprenant :


- CV ;
- titres ;
- travaux et publications ;
- expérience dans le champ associé au profil ;
- vos projets pour la chaire.


Chaire « Calcul scientifique pour les technologies du futur »
Emploi PRCM 0145


Equipe pédagogique : Mathématique et statistique (EPN 6).
Nom du responsable direct : Thierry HORSIN.
Objectifs pédagogiques :
La formation ingénieur informatique option calcul scientifique qui existait doit être renouvelée aussi bien sur le plan de « méthodologie » que sur le plan de « technologie » du calcul.
Effectivement, les algorithmes d'intelligence artificielle, de deep-learning/machine learning, d'optimisation sur les graphes, réseaux de neurones algorithmes génétiques et différentiation automatique, revisitent extensivement les méthodes du calcul scientifique standards mais nécessitent également le développement de nouvelles méthodes de calcul liées à la parallélisation massive.
Par ailleurs, l'industrie voit apparaître de plus en plus d'outils de virtualisation des expériences (soufflerie numérique par exemple) nécessitant une vision extrêmement précise de la modélisation en fonction de l'analyse de ceux-ci et du changement de paradigme obtenu par la discrétisation puis la limite calculatoire de cette discrétisation.
Contrairement à une idée préconçue ces deux aspects ne sauraient être considérés comme réservés à un public de très haut niveau. Il faudra en effet, pour accompagner la mutation générée par la numérisation à tout prix, s'intéresser à la mutation des pratiques professionnelles des assistants ingénieurs, ingénieurs, concepteurs de programmes et assistants concepteurs. L'intervention et la maintenance de ces outils ne pourra en effet pas être de la seule responsabilité de super-spécialistes, mais bien de personnes qualifiées à un niveau intermédiaire de type bac +0 à bac +3.
Un intérêt particulier doit aussi être porté à la proposition de créations de master en partenariat ou d'interaction avec des formations existantes.
Le CNAM souhaite recruter une personnalité de niveau mondial en calcul scientifique qui devra organiser les formations en calcul scientifique en y intégrant les approches innovantes et en les couplant aux techniques précises et robustes de simulation numérique et de parallélisme massif et ce, du niveau bac +0 à bac +7 dans la philosophie du CNAM de l'employabilité directe correspondant aux nouveaux besoins de l'industrie.
Objectifs de professionnalisation :
La personne recrutée devra s'intéresser à la mutation des pratiques professionnelles des assistants ingénieurs, ingénieurs, concepteurs de programmes et assistants concepteurs liée au développement des outils de virtualisation dans lesquels le calcul scientifique est omniprésent et proposer des formations en lien avec les besoins exprimés par les entreprises. Elle devra donc aussi travailler en étroite collaboration avec les autres équipes pédagogiques nationales pour contribuer à créer des formations professionnalisantes transverses.
Autres responsabilités :
La personne recrutée devra s'assurer d'un développement des formations dans le réseau du CNAM en particulier en lien avec les bassins territoriaux d'emplois.
Responsabilité recherche :
Le laboratoire M2N mène une activité reconnue en modélisation et simulation numérique pour des problèmes variés issus principalement de la mécanique et de la physique, en particulier la mécanique des fluides. Cette activité donne lieu à de nombreuses collaborations académiques nationales et internationales ainsi qu'à des partenariats industriels (PSA, Plastic Omnium, Irstea, Ingéliance, EDF, Total, MEDSTEER). Afin de mener à bien des collaborations industrielles et des recherches de pointe sur plusieurs thématiques de calcul scientifique dont la mécanique des fluides numérique le laboratoire M2N recrute un profil d'excellence. A titre d'exemple, on peut mentionner le chantier numérique du PSA (Peugeot-Citroën) et le projet en contrôle aérodynamique du Plastic Omnium. Ces collaborations sont en voie d'expansion en s'appuyant sur une recherche de pointe en matière de simulation numérique et du contrôle.
Ce recrutement permettra au laboratoire de répondre aux engagements qu'il a pris en matière de développement du calcul haute performance et de la simulation numérique. A titre d'information, en support de ces travaux, le laboratoire M2N a considérablement augmenté ses moyens de calcul avec l'acquisition de plusieurs serveurs performants.
Dans ce contexte, le profil recherche devra correspondre à une personne de rayonnement international sachant combiner une recherche de pointe et une valorisation applicative. La personne recrutée devra être experte en modélisation numérique, calcul scientifique et modèles réduits/réductions de modèles, pour effectuer et superviser des simulations ad-hoc basées sur une étude fine de modèles en milieux poreux, modélisation de la turbulence, dynamique des fluides, interactions fluide-fluide ou fluide-solide, mais aussi sur les points de vue directes et inverses de contrôle et d'optimisation (en particulier sur les dispositifs de réduction d'impacts comme la traînée qui découlent de l'utilisation de techniques telles que le machine learning). Une expérience avérée en matière de mise en place de collaborations industrielles ainsi qu'un réseau académique solide, à l'échelle nationale et internationale, est indispensable.
La personne recrutée aura la capacité à s'intégrer dans des projets de recherche pluridisciplinaires et collaborera avec des expérimentateurs.
Contact :
MORTAZAVI Iraj.
Directeur laboratoire M2N.
iraj.mortazavi@lecnam.net, tel : 01 40 27 23 88.
Candidature :
La candidature est limitée à 8 pages comprenant :


- CV ;
- titres ;
- travaux et publications ;
- expérience dans le champ associé au profil ;
- vos projets pour la chaire.


Chaire « Média interactifs numériques »
Emploi PRCM 0158


Equipe pédagogique : EPN 5- Informatique/Enjmin.
Nom du responsable direct : Samira CHERFI.
L'Ecole nationale des jeux et média interactifs (CNAM Enjmin), située à Angoulême, est devenue une structure du CNAM internationalement reconnue, tant dans le monde professionnel qu'académique. Cette structure, qui s'appuie sur l'établissement national et le centre régional Nouvelle Aquitaine, porte en trois diplômes : le master Jeux et Media Interactifs Numériques, le diplôme d'ingénieur Science et Technologie des médias numériques (STMN) (Angoulême, Toulon) et le Mastère Interactive Digital Experience (IDE), concepteur réalisateur nouveaux media. Le CNAM Enjmin travaille en relation avec de nombreux partenaires, tant en interne aux CNAM (EPN et laboratoires de recherche) qu'externes en France (Universités de Poitiers, La Rochelle, Les Gobelins Ecole de l'Image) et qu'à l'international (Université de Cologne, KAIST en Corée du Sud, centre NAD à Montréal). En outre l'Enjmin est le porteur ou le soutien de nombreux projets et actions tant dans le domaine de la formation que dans ceux de la recherche et de l'incubation. Dans ce cadre elle est en forte interaction avec les structures politiques d'Angoulême et de la région Nouvelle Aquitaine (ville, communauté d'agglomération, région, syndicat mixte Magelis).
Le présent profil définit les compétences qui permettront à la personne recrutée d'assurer la direction, le développement et le rayonnement du CNAM Enjmin. Ce poste est donc basé à Angoulême.
Objectifs pédagogiques :
La personne recrutée pilotera des formations pluri disciplinaires dont la pédagogie est essentiellement orientée vers les projets. Elle ou il animera l'équipe pédagogique et assurera la création et le développement de l'offre du CNAM en matière de media numériques. Elle ou il aura, en outre, à assurer des cours magistraux, des TD et TP dans le cadre des formations de l'Enjmin essentiellement à Angoulême, mais qui pourront également se dérouler à Paris et à Toulon. Elle ou il assurera la liaison avec les différentes équipes pédagogiques (EPN) et laboratoire du CNAM et en particulièrement l'équipe informatique (EPN5) et le laboratoire CEDRIC qui sont ses structures de rattachement.
La candidate ou le candidate aura donc une expérience d'enseignement et de direction pédagogique dans l'enseignement supérieur en matière d'ingénierie pédagogique et de gestion d'une équipe pluri disciplinaire, avec une compétence toute particulière en informatique.
Objectifs de professionnalisation :
La personne recrutée aura la responsabilité de la relation du CNAM Enjmin avec le milieu du jeu vidéo et plus généralement des media (syndicats professionnels, grandes entreprises, PME…). Les industriels participent aux fonctionnements du CNAM Enjmin à différents titres (définition de formations, jurys, stages, contrats de recherche…).
La candidate ou le candidat devra donc avoir une expérience professionnelle incontestable en entreprise dans un domaine lié à la conception ou la réalisation de jeux vidéo et media interactifs (informatique, Game Design, direction artistique, gestion de projets).
Objectifs de recherche :
La personne recrutée sera intégrée dans l'équipe « Media Interaction et Mobilité » du CEDRIC (EA 4629) et aura la responsabilité de l'antenne du CEDRIC à Angoulême.
La candidate ou le candidat devra donc au moins être titulaire d'un doctorat et démontrer une expérience dans la recherche et/ou dans la gestion de travaux de recherche. Elle ou il aura une expérience avérée du montage de projets de recherche collaboratifs (ANR, FUI, projets européens) et de la direction de ces projets, ceci en relation avec les structures de financement et les pôles de compétitivité.
Autres responsabilités :
Le directeur de l'Enjmin a en charge, en étroite collaboration avec le directeur du centre régional Nouvelle Aquitaine, la gestion des relations et partenariats régionaux et locaux. Il sera donc amené à promouvoir et à participer à de nombreuses manifestations et actions liées à ces partenariats. Une pratique de ce type d'interactions politiques est donc un atout important.
En particulier, le directeur de l'Enjmin est partie-prenante et souvent à l'origine de nombreuses manifestations de diffusion de la culture et de l'information scientifique et technique, telle que la Globale Game Jam, Indiecade Europe… Il doit donc assurer le développement de cette activité en relation avec le Musée des Arts et Métiers d'une part et les acteurs locaux (Cité de la bande dessinée et de l'image, Ecole européenne supérieure de l'image, Universités de Poitiers, La Rochelle et Toulon).
Le fait que la candidate ou le candidat ait une pratique du montage de projets et d'évènements avec des milieux politiques ou académiques sera donc apprécié.
Contacts :
Samira CHERFI.
Directrice de l'Equipe Informatique (EPN 5).
samira.cherfi@cnam.fr
CUBAUD Pierre-Henri.
Professeur des universités, directeur du CEDRIC.
pierre.cubaud@lecnam.net, tel : 01 40 27 22 47.
Candidature :
La candidature est limitée à 8 pages comprenant :


- CV ;
- titres ;
- travaux et publications ;
- expérience dans le champ associé au profil ;
- vos projets pour la chaire.


Chaire « Ergonomie »
Emploi PRCM 0170


Equipe pédagogique : Travail (EPN 13).
Nom du responsable direct : Flore BARCELLINI.
Le CNAM occupe une place centrale et reconnue dans l'enseignement et la recherche en ergonomie en France. C'est au CNAM qu'ont été développées les premières formations relatives à l'intervention ergonomique en entreprise, qui restent encore une référence pour les collègues universitaires et qui façonnent la pratique du métier. L'image reconnue de la formation en ergonomie du CNAM a plusieurs origines :


- sa capacité à intégrer ergonomie physique, cognitive et organisationnelle, et la place qu'y occupent les enseignements de méthodologie professionnelle et à la conduite d'interventions ;
- l'appui sur une recherche active (y compris au niveau pédagogique) et insérée internationalement, et l'adossement à un laboratoire reconnu, le CRTD (EA4132) ;
- l'articulation avec les demandes sociales, qui se traduit par des conventions de recherche avec des partenaires publics et privés ;
- le lien avec les professionnels du domaine, notamment via la participation de praticiens aux enseignements.


L'objectif des formations proposées est de former des ergonomes capables de mener une intervention ergonomique dans tous les champs du travail (santé, sécurité, formation, conception de systèmes, de dispositifs techniques et organisationnels, etc.).
Enjeux sociétaux et évolutions des demandes :
La demande en matière d'ergonomie a évolué, en lien avec les transformations économiques et sociales. Les demandes concernent aujourd'hui :


- des activités non-industrielles (services en particulier, publics ou privés), à rythmes périodiques longs ;
- l'organisation et le sens du travail (plutôt que les conditions de travail), qu'il s'agisse de qualité du travail, de sécurité, de performance ;
- la soutenabilité du travail en lien avec les questions de santé et d'évolutions démographiques ;
- le développement des organisations.


Par ailleurs, les transformations actuelles du travail et de la société (industrie du futur, numérisation de l'économie et de la société, transitions agro-écologiques…) vont aboutir à une participation accrue des ergonomes à des projets de conception, de conduite de changements organisationnels et technologiques, voire sociétaux. La réussite de ces projets passe en effet par une meilleure prise en compte des dimensions humaines et liées au travail, ces projets ne pouvant se limiter à la conception de technologie, mais devant porter sur la conception de systèmes de travail dans toutes leurs dimensions.
Il convient donc d'accompagner l'évolution du métier d'ergonome :


- en couvrant, lors de la formation, l'élargissement des domaines d'intervention potentiels et la diversité des fonctions que les ergonomes seront amenés à occuper (ergonome-consultant, ergonome interne, ergonome dans des services de santé au travail…) ;
- en préparant les futurs ergonomes à occuper des fonctions plus stratégiques ou de management dans les entreprises (rattachement à des entités proches de la DG) ou auprès des entreprises (conseil aux fonctions proches de la DG) ;
- en les préparant, demain plus encore qu'aujourd'hui, à contribuer à la conception de systèmes, dans le cadre d'équipes pluridisciplinaires.


Missions principales de la personne recrutée :


- participer à l'évolution des enseignements et des recherches dans le sens du développement des compétences stratégiques des ergonomes (conduite de projet, négociation sociale) et d'une aptitude à agir en interaction avec les sciences de l'ingénieur, le management et la gestion ;
- prendre en compte les besoins des territoires et des publics dans l'organisation et les contenus de l'offre de formation ;
- assurer une mission nationale de coordination des équipes pédagogiques à Paris et en Région ; participer au suivi du déploiement de l'offre et au bon déroulement des enseignements et de leur qualité́ ;
- dispenser des enseignements et participer à diverses activités liées au statut d'enseignant-chercheur sur l'ensemble du territoire ;
- assurer la cohésion, le développement et le rayonnement national et international de la discipline ;
- représenter la discipline, l'équipe pédagogique et le laboratoire d'appartenance dans les instances institutionnelles du CNAM, la COMUE HESAM, ou d'autres instances nationales et internationales liées à l'ergonomie, aux mondes de l'enseignement et de la recherche ou aux questions de travail.


Profil recherché :


- la personne recrutée a déjà acquis une visibilité nationale et internationale incontestable dans le domaine de l'ergonomie ;
- une expérience déjà confirmée de l'exercice de responsabilités institutionnelles dans la discipline est attendue (enseignement, animation de réseaux) ;
- elle doit témoigner d'une ouverture forte vers le monde de la recherche, de l'entreprise, des organisations et des institutions privées et publiques ;
- une bonne compréhension de la diversité des formes de pratique de la discipline est requise ;
- une bonne maitrise des questions d'enseignement et recherche liées aux grandes évolutions du travail et de la société, et aux interventions ergonomiques de type développemental est attendue.


Contact :
Flore BARCELLINI.
Directrice de l'Equipe pédagogique nationale travail.
flore.barcellini@lecnam.net, tel : 01 44 10 78 51.
Candidature :
La candidature est limitée à 8 pages comprenant :


- CV ;
- titres ;
- travaux et publications ;
- expérience dans le champ associé au profil ;
- vos projets pour la chaire.


Les candidatures devront être adressées, dans un délai de huit semaines à compter de la publication du présent avis au Journal officiel (le cachet de la poste faisant foi), à l'administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers, (Recrutement PRCM), 292, rue Saint-Martin, 75141 Paris Cedex 03.