Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2017

JORF n°0102 du 3 mai 2018
texte n° 14




Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2017

NOR: MICC1811949K
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/liste/2018/5/3/MICC1811949K/jo/texte


Ain (01)


Ambérieu-en-Bugey. - En totalité, le castrum de Saint-Germain, soit le château, sa basse-cour et le vieux village, tous les éléments maçonnés ainsi que toutes les parcelles composant le site, le tout situé au lieu-dit Saint-Germain, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BI 50, 51, 86, 105, 106, 107, 108, 109, 115, 116, 117, 118, 119, 120, 121, 122, 123, 124, 125, 126, 127, 128, 129, 130, 131, 132, 133, 134, 135, 136, 137, 138, 139, 140, 141, 143, 144, 145, 146, 147, 148, 149, 150, 157, 158, 159, 160, 161, 162, 163, 164, 165, 175, 176, 177, 178, 179, 180, 181, 182, 183, 184, 671, 673, 674) : inscription par arrêté du 4 mai 2017.
Bourg-en-Bresse. - Les parties suivantes de l'immeuble sis 10, rue Victor Basch : les façades et toitures, avec ses deux cours y compris le puits, ainsi que les parties communes composées de l'escalier et des paliers de la 1re cour, les deux passages permettant l'accès aux cours, telles que délimitées en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 625, 540 et 541) : inscription par arrêté du 15 mai 2017.


Aisne (02)


Belleau. - En totalité, le mémorial américain du Bois Belleau comprenant les éléments bâtis suivants : chapelle en totalité avec son emmarchement, mur de soutènement à l'arrière de la chapelle, les façades et toitures des maisons du gardien et des visiteurs, l'ancien relais de chasse dans le bois, les murs de clôture et le portail donnant accès au mémorial, à l'exception des locaux techniques et réservoirs d'eau contemporains, tel que figuré sur le plan annexé à l'arrêté (cad. B 287, 288, 290, 291, 293 à 295, 297 à 301, 576, 577, 579 à 582) : inscription par arrêté du 28 mars 2017.
Cerny-en-Laonnois. - En totalité, la chapelle du Souvenir et la lanterne des Morts, tel que figuré sur le plan annexé à l'arrêté (cad. B 585) : inscription du 28 mars 2017.


Alpes-de-Haute-Provence (04)


Lardiers. - En totalité, l'église paroissiale Sainte-Anne, à l'exception du portail déjà classé, telle que représentée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. E 283 et 286) : inscription par arrêté du 10 mai 2017.
Lardiers. - Les parties suivantes de l'ancienne commanderie hospitalière : les façades et toitures du corps de logis, les salles voûtées en rez de jardin du corps de logis, telles que représentées en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. E 64 et 284) : inscription par arrêté du 10 mai 2017.
Saint-Michel-L'Observatoire. - Les parties suivantes de l'Observatoire de Haute-Provence, telles que délimitées en rouge sur le plan joint à l'arrêté : l'observatoire et les lunettes jumelles du petit prisme objectif (cad. A 855), l'observatoire et le télescope du grand prisme objectif (cad. A 280), l'observatoire et le télescope Schmidt (cad. A 279) : inscription par arrêté du 8 février 2017.


Alpes-Maritimes (06)


Menton. - Les parties suivantes du jardin du Clos du Peyronnet : le jardin en totalité avec ses murs de clôture et l'ensemble de ses aménagements, les façades et toitures de la villa, parties prenantes de la composition, situées 13, avenue Aristide Briand, telles que délimitées par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AS 188, 189) : inscription par arrêté du 14 mars 2017.
Nice. - En totalité, le lycée Masséna avec l'ensemble de ses cours, jardins, murs de clôture et leurs portails, situé 2, avenue Félix-Faure, tels que délimités et hachurés en rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. LC 381) : classement par arrêté du 22 mars 2017.
Nice. - En totalité, l'église Notre-Dame-Auxiliatrice, située 36 place Don-Bosco, telle que délimitée et hachurée en rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. LH 271) : classement par arrêté du 22 mars 2017.


Ardèche (07)


Colombier-le-Cardinal. - En totalité, l'ancien couvent des Célestins, son domaine, sa ferme, son parc et sa clôture, tous les éléments maçonnés s'y trouvant, le tout ainsi que les parcelles sur lesquelles il se trouve tel que délimité sur le plan joint à l'arrêté (cad. A 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 21, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 29, 858, 860, 861) : inscription par arrêté du 19 juillet 2017.
Saint-Martin-d'Ardèche. - La grotte dite Grotte Sombre, au lieu-dit Escrouzille, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. A 2099) : inscription par arrêté du 17 mars 2017.
Saint-Martin-d'Ardèche. - La grotte dite Grotte Huchard, au lieu-dit Escrouzille, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. A 2099) : inscription par arrêté du 17 mars 2017.
Saint-Martin-d'Ardèche. - La grotte dite Grotte du Figuier, au lieu-dit Escrouzille, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. A 2099) : inscription par arrêté du 17 mars 2017.
Saint-Remèze. - La grotte dite Grotte des Potiers de Gaud, au lieu-dit Gaud, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. C 1250 et 1241) : inscription par arrêté du 15 mai 2017.
Vallon-Pont-d'Arc. - La grotte dite Grotte de la Cabre, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. G 107) : inscription par arrêté du 15 mai 2017.
Vallon-Pont-d'Arc. - La grotte dite Grotte du Bouchon, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. F 560 et 40) : inscription par arrêté du 15 mai 2017.
Vallon-Pont-d'Arc. - La grotte dite Grotte du Dérocs en totalité ainsi que les parcelles sur lesquelles elle se trouve, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. E 600, 601, 602 et 518) : inscription par arrêté du 15 mai 2017.
Vallon-Pont-d'Arc. - La grotte dite Grotte de la Bergerie de Charmasson, ainsi que toute cavité pouvant être découverte sur la parcelle sur laquelle elle se trouve, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. F 552) : inscription par arrêté du 15 mai 2017.
Vallon-Pont-d'Arc. - La grotte dite Grotte du Planchard, ainsi que toute cavité pouvant être découverte sur la parcelle sur laquelle elle se trouve, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. E 698) : inscription par arrêté du 15 mai 2017.


Ardennes (08)


Sedan. - Le monument allemand du cimetière Saint-Charles à Sedan comprenant sa terrasse et ses degrés d'accès, tel que délimité sur le plan annexé (cad. BL 28) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.
Vrigne-Meuse. - Le carré militaire et le monument aux morts du cimetière de Vrigne-Meuse, ainsi que délimité sur le plan annexé (cad. ZH 2) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.


Aveyron (12)


Rodez. - Les parties suivantes de l'évêché, tel que délimité en rouge et bleu sur le plan annexé à l'arrêté : les façades et toitures de l'ensemble des bâtiments composant l'évêché avec l'escalier extérieur ; en totalité, le bureau de l'évêque, les deux salons d'honneur et la salle à manger, l'escalier XVIIIE siècle et sa cage ; en totalité, la tour Corbières et la tour carrée dite d'Estaing avec le portail d'entrée ; le rempart ; la cour et le jardin avec le sol et le sous-sol de la parcelle 203 (cad. AB 203) : inscription par arrêté du 20 février 2017.
Sainte-Radegonde. - Le monument à la Résistance, la butte de tir et sa tranchée, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté, situés au lieu-dit Arsaguet (cad. AH 151 ; AL 423) : inscription par arrêté du 6 novembre 2017.


Bouches-du-Rhône (13)


Marseille. - En totalité, le bâtiment de l'ancien Observatoire de Marseille, abritant aujourd'hui l'école primaire du quartier des Accoules et l'espace du Préau des Accoules affecté aux ateliers pédagogiques des musées de Marseille, situé 27 montée des Accoules, tel que délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. 809 A 282) : inscription par arrêté du 21 avril 2017.


Calvados (14)


Versainville. - Le salon d'été du château de Versainville, situé 5-7, route du château de Versainville (cad. D 452) tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 22 mars 2017.


Cantal (15)


Barriac-les-Bosquets. - En totalité l'église Saint-Martin (cad. ZL 75) : inscription par arrêté du 13 janvier 2017.
Coltines. - En totalité l'église Saint-Vincent (cad. AA 58) : inscription par arrêté du 13 janvier 2017.
Pleaux. - En totalité l'église Saint-Sauveur (cad. AC 183) : inscription par arrêté du 13 janvier 2017.
Ruynes-en-Margeride ; Val d'Arcomie. - Le viaduc de Garabit, situé sur les communes de Ruynes-en-Margeride et de Val d'Arcomie, tel que représenté en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (Val d'Arcomie : cad. OL 562 ; Ruynes-en-Margeride : cad. OG 833) : classement par arrêté du 18 octobre 2017.
Vic-sur-Cère. - En totalité, le pigeonnier de la Prade, tel que figuré en rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. BE 392) : inscription par arrêté du 13 janvier 2017.


Charente (16)


Nanteuil-en-Vallée. - En totalité, les parties bâties et non bâties de l'abbaye, telles que représentées en rose et en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. D 95, 97, 920, 922) : classement par arrêté du 4 avril 2017.
Verteuil-sur-Charente. - En totalité, le château de Verteuil, avec le sol de la cour intérieure et l'emprise des fossés au nord pouvant receler des vestiges archéologiques (cad. D 107) : classement par arrêté du 4 avril 2017.


Charente-maritime (17)


Saint-Pierre d'Oléron. - En totalité, le clocher de l'église Saint-Pierre, tel que figuré sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AB 151) : inscription par arrêté du 30 mars 2017.


Cher (18)


Bourges. - Le monument Jacques Coeur (statue et piédestal), tel que représenté sur le plan annexé à l'arrêté, située place Jacques Coeur (domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 23 mars 2017.
Massay. - Les parties suivantes de l'abbaye de Saint-Martin : la tour de l'enceinte, en totalité, la travée subsistant de l'aile occidentale du cloître, en totalité, les façades et toitures des autres bâtiments en élévation, les vestiges en sous-sol ainsi que les sols et les murs compris dans l'ancien enclos abbatial, les jardins situés à l'ouest de l'ancienne maison de l'abbé ou « Château » y compris le bassin et les murs, les jardins situés au sud de l'abbaye y compris le bassin et le « vivier » ,les parties du canal de dérivation jouxtant les parcelles numéros 103, 106, 107, 109, 112, 138, 139, 143, 146, 150, 153, 154, 155, 157, 159, 160, 161, 163, 164, 310, 311, 359, 360, 382 section AK, une partie de la place de l'Eglise, une partie de la route départementale et l'impasse de la Grande Maison, telles que représentées sur la plan annexé à l'arrêté (cad. AK 87, 88, 90, 91, 92, 93, 94, 95, 96, 97, 98, 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106, 107, 266, 267, 291, 292, 295, 309, 310, 322, 341, 357, 358, 359, 360, 378, domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 23 mars 2017.


Corrèze (19)


Sarroux-Saint-Julien. - Les façades et toitures du château de Vaux ainsi que la cage d'escalier, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. A 1240) : inscription par arrêté du 8 décembre 2017.


Corse-du-Sud (20A)


Ajaccio. - La Citadelle Miollis et l'ensemble foncier appartenant à l'Etat contenu dans l'enceinte de la citadelle, les édifices contenus dans l'enceinte de la citadelle, numérotés et décrits sur le plan annexé n°2 à savoir : n° 1 (anciennes cuisines), n° 2 (casernes adossées, dont la cellule Fred Scamaroni), n° 3 (château génois), n° 4 (ancienne caserne génoise surélevée), n° 5 (poudrière et maçonnerie attenantes), n° 6 (corps de garde), n° 7 (maison du gouverneur), n° 8 (manutention), n° 9 (logements attenants à la manutention), n° 10 (pavillon des officiers), n° 11 (pavillon du général), n° 121 (chapelle), n° 13 (phare du XIXE siècle dominant la baie), n° 14 (redoute sud sur le domaine maritime), leurs cavités contenues dans l'enceinte de la citadelle, numérotées et décrites sur le plan annexé n° 3 à savoir : n° 1 (souterrain du corps de garde), n° 2 (souterrain nord), n° 3 (maison du gouverneur), n° 4 (redoute nord), n° 5 (citerne du donjon), n° 6 (casemates), n° 7 (sous-sol de la tour), n° 8 (citernes), n° 9 (cavités de la redoute sud), n° 10 (souterrain sud) (cad. BY 34, 35, 36, 37, 38, 39, 283, 284) : inscription par arrêté du 9 octobre 2017.
Ajaccio. : En totalité, le domaine des Milelli, tel que figuré en bleu sur le plan annexé à l'arrêté (cad. 0D 93, 94, 95, 99, 101, 268, 269, 270, 271, 273, 274, 425) : inscription par arrêté du 12 juillet 2017.
Ajaccio. - En totalité, le monument commémoratif Napoléon et ses Frères composé d'un groupe statuaire de cinq statues en bronze (Napoléon Ier à cheval, Lucien, Louis, Jérôme, Joseph), de son piédestal, des reliefs en bronze qui l'ornent, de tous les autres éléments de la composition en place situés Place De Gaulle, ou déplacés constitutifs du monument, notamment les bancs en granite semi-circulaires et les bas-reliefs en marbre situés Place du Casone et Place d'Austerlitz, non cadastré : inscription par arrêté du 22 juin 2017.
Ajaccio. - La statue du cardinal Fesch en totalité, y compris son piédestal, les bas-reliefs et tous les autres éléments décoratifs du monument en place ou déposés (cad. BX 162) : inscription par arrêté du 22 juin 2017.
Ajaccio. - La statue du général Abbatucci en totalité, y compris son socle, les bas-reliefs et tous les autres éléments décoratifsdu monument en place ou déposés, située cours Napoléon, non cadastrée : inscription par arrêté du 22 juin 2017.


Haute-Corse (20B)


Bastia. - L'ensemble constitué de la rampe Saint-Charles, de l'escalier et du jardin Romieu, tel que indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AO441 et voies publiques non cadastrées) : inscription par arrêté du 20 novembre 2017.
Lano. - Les cavités de Laninca avec leurs gisements archéologiques, contenues dans le tréfonds de la parcelle n° 502 (cad. B 502) : classement par arrêté du 27 octobre 2017.
Poggio-Marinaccio. - En totalité, la chapelle de la confrérie Sainte-Croix (Santa Croce), avec sa parcelle d'assise (cad. B 197), à l'exclusion de l'église paroissiale Saint-Blaise, telles que délimitées et hachurées en rouge sur le plan joint à l'arrêté : classement par arrêté du 13 janvier 2017.


Côte-d'Or (21)


Aloxe-Corton. - Les parties suivantes du château de Corton-André : les façades et toitures du château, les grilles entourant le parc (cad. I 38, 39), tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté : inscription par arrêté du 21 avril 2017.
Coulmier-le-Sec. - En totalité, le site de la Fosse avec l'ensemble de ses aménagements liés, notamment : la fosse, le puits et les trois enclos avec leurs murets et leur cabane en pierre (cad. ZD 38, 39 ; ZE 35 ; L 3), tel qu'indiqué sur le plan joint à l'arrêté : inscription par arrêté du 14 novembre 2017.
Fontaine-Française. - En totalité, l'ensemble du parc du château de Fontaine-Française, à l'exception des parties déjà protégées au titre des monuments historiques (cad. AA 42 à 46 ; A 425 à 458 ; ZD 54 à 57), tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté : inscription par arrêté du 20 février 2017.
Marsannay-la-Côte. - Le café du Rocher, situé 85, route de Beaune, tel que teinté de rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BK 109) : classement par arrêté du 10 mars 2017.
Nuits-Saint-Georges. - L'apothicairerie de l'hôpital (ancien Hôtel-Dieu) sis rue Henri-Challand, avec le laboratoire attenant (cad. AZ 6) : classement par arrêté du 8 novembre 2017.
Ouges. - En totalité, le monument à Guynemer, situé sur la base aérienne 102, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 119) : inscription par arrêté du 28 juin 2017.


Côtes-d'Armor (22)


Le phare des Roches-Douvres, en totalité, y compris son soubassement, situé en Manche sur le plateau des Roches-Douvres, à mi-distance des îles de Bréhat (Côtes-d'Armor) et de Guernesey (Grande-Bretagne), sur le domaine public maritime non cadastré, coordonnées géographiques : 49°06'303'' N - 02°48'848'' W : classement par arrêté du 20 avril 2017.
Le phare des Triagoz, en totalité (à l'exception du feu actuel et de son socle en ciment), y compris le bâtiment annexe situé à l'arrière du phare et l'ensemble de son soubassement avec cuisine, réserves et escaliers, situé en Manche sur le plateau des Triagoz, au nord-ouest de Trégastel-Plage (Côtes-d'Armor), sur le domaine public maritime non cadastré, coordonnées géographiques : 48°52.285'N - 03°38.797'W : classement par arrêté du 20 avril 2017.
Perros-Guirec. - La villa Rochefontaine, à savoir la maison en totalité, le portail d'entrée en demi-cercle et le sol d'assiette de la propriété (cad. AI 214) : inscription par arrêté du 26 octobre 2017.
Saint-Quay-Portrieux. - La villa Kermor, située 13, rue du Président Le Sénécal, à savoir la maison proprement dite en totalité et la partie subsistante de l'ancienne terrasse bordant celle-ci au nord et à l'ouest, avec ses escaliers, tel que représenté sur le plan annexé à l'arrêté (cad. D 366 et 368) : inscription par arrêté du 4 décembre 2017.


Dordogne (24)


Pressignac-Vicq. - En totalité, l'église saint-Sauveur de Vicq (cad. D 280), ainsi que la partie du domaine public non cadastré l'environnant tel que délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté : inscription par arrêté du 23 janvier 2017.


Eure (27)


Breuilpont. - Le château en totalité, les communs et le parc avec le sol des parcelles sur lesquelles il est situé, sis 1 place du Général de Gaulle, tel que délimité en rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. AC 2, 5, 47, 48, 49, 50, 266 ; AK 110, 445) : inscription par arrêté du 13 février 2017.


Eure-et-Loir (28)


Bonneval. - La cave de l'ancienne maison gothique située 14, rue Alcide Hayer, tel que figuré sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AB 747, 149, 750) : inscription par arrêté du 23 juin 2017.
Bonneval. - Les façades et toitures des bâtiments constituant le moulin de Couture, le système de ventellerie soit le grand déversoir, le petit déversoir, les vannes de décharge et la passerelle, le mécanisme et le matériel de production du moulin, enfin les biefs amont et aval sur le Loir, le tout situé au lieu-dit Couture, tel que délimité par un liseré jaune sur le plan joint à l'arrêté (cad. YD 120, 121, 132, 133, 137, 139, 140, 143, 144, 223, 224, 226, 227, 229, 230) : inscription par arrêté du 29 mars 2017.
Chartres. - Le monument à Noël Ballay formé du groupe sculpté en bronze de 1904, situé place du lycée, tel que représenté en rouge sur le plan joint à l'arrêté (domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 23 mars 2017.
Chartres. - Le monument à Marceau dit « Colonne Marceau » formé de la colonne et de son piédestal, le tout situé place Marceau, tel que représenté en rouge sur le plan joint à l'arrêté (domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 23 mars 2017.
Chartres. - Le monument à Marceau formé de la statue en bronze et de son socle dessiné par jean-Baptiste Lassus le tout situé place des Epars, tel que représenté en rouge sur le plan joint à l'arrêté (domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 23 mars 2017.
Chartres. - Le monument à Pasteur formé du groupe sculpté en bronze de 1904 situé rue Charles Brune et rue Georges Fessard, tel que représenté en rouge sur le plan joint à l'arrêté (domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 23 mars 2017.


Finistère (29)


Le phare d'Ar-Men, en totalité, y compris son soubassement, situé sur la roche d'Ar-Men à l'extrêmité ouest de la chaussée de l'île de Sein (Finistère), sur le domaine public maritime non cadastré, coordonnées géographiques : 48°03'005'' N - 04°59'865'' W : classement par arrêté du 20 avril 2017.
Le phare de Kéréon, en totalité, y compris son soubassement, situé en mer d'Iroise, sur la roche Men-Tensel dans le passage du Fromveur au sud-est de l'île d'Ouessant (Finistère), sur le domaine public maritime non cadastré, coordonnées géographiques : 48°26'240'' N - 05°0'543'' W : classement par arrêté du 20 avril 2017.
Le phare de la Jument, en totalité, y compris son soubassement, situé en mer d'Iroise sur la roche Ar-Gazec, à l'entrée du passage du Fromveur, au sud-ouest de l'île d'Ouessant (Finistère), sur le domaine public maritime non cadastré, coordonnées géographiques : 48°25'331'' N - 05°08'033'' W : classement par arrêté du 20 avril 2017.
Le phare de Nividic et ses deux pylônes, en totalité, y compris leurs soubassements, situés en mer d'Iroise, au large de la pointe de Pern à l'ouest de l'île d'Ouessant (Finistère), sur le domaine public maritime non cadastré, coordonnées géographiques du phare : 48°26'737'' N - 05°09'055'' W : classement par arrêté du 20 avril 2017.
Le phare des Pierres-Noires, en totalité, y compris son soubassement et sa jetée, situé en mer d'Iroise, sur la chaussée des Pierres-Noires, au sud-ouest de l'île de Béniguet (Finistère), sur le domaine public maritime non cadastré, coordonnées géographiques : 48°18'669'' N - 04°54'871'' W : classement par arrêté du 20 avril 2017.
Le phare du Four, en totalité, y compris son soubassement, situé en mer d'Iroise, sur la roche du Four, à l'entrée du chenal du Four (Finistère), sur le domaine public maritime non cadastré, coordonnées géographiques : 48°31'388'' N - 04°48'310'' W : classement par arrêté du 20 avril 2017.
Ile de Batz. - En totalité, le phare de l'île de Batz, y compris le dallage de captation des eaux aménagé autour de l'ouvrage (cad. AC 520) : classement par arrêté du 20 avril 2017.
Plomelin. - Le château de Pérennou, soit les façades et toitures du château, les pièces du rez-de-chaussée, à savoir le hall d'entrée, les deux salons et la chapelle, le parc dessiné par Denis Bülher, tels que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. D 159 à 163, 166, 167, 169, 1366, 1452, 1886, 1888, 1891, 1893, 1895, 1897, 1899, 1902, 1903, 1905, 1907, 1909 et 1911) : inscription par arrêté du 13 avril 2017.
Riec-sur-Bélon. - Le domaine de Bélon, soit le logis du 18E siècle en totalité, le pavillon du 19e en totalité, la chapelle en totalité, le portail sud, l'emprise du jardin délimité au nord par la chapelle, au sud par la balustrade et la rive, à l'est par le mur de clôture et à l'ouest par le château, le sol d'assiette des parcelles YL 81, 83 et 84, les murs de clôture du domaine avec ses batteries, le magasin à huîtres à l'ouest du château, les bassins ostréicoles en concession sur le Bélon, tels que délimités sur les plans joints à l'arrêté (cad. YL 81, 83 et 84 ; YN 35 ; domaine public maritime 30. Les bassins ostréicoles sont situés sur le domaine public maritime, feuille n° 2, parcelles 24-551 J, 25-57, 37-49, 37-50, 38-511, 38-52 J, 38-531 F et 38-51) : inscription par arrêté du 11 mai 2017.


Gard (30)


Nîmes. - En totalité, les deux salles décorées situées au rez-de-chaussée de la pâtisserie courtoise, ancienne confiserie Horn, avec la devanture en bois, y compris la porte de l'immeuble, situé 8 place du marché, tel que délimité sur le plan annexé à l'arrêté (cad. EY 236) : inscription par arrêté du 2 novembre 2017.
Nîmes. - En totalité, la devanture en bois et la salle du café située au rez-de-chaussée avec le salon décoré attenant à l'arrière ainsi que les deux salles situées au-dessus au 1er étage du café Le Napoléon, ancien café de Paris, situé 46 boulevard Victor-Hugo, tel que délimité sur le plan annexé à l'arrêté (cad. EY 782) : inscription par arrêté du 2 novembre 2017.


Gers (32)


Beaumont ; Larresingle. - Le pont d'Artigue, franchissant le cours de la rivière l'Osse, tel que délimité en rouge sur le plan joint à l'arrêté, situé sur les communes de Beaumont et de Larresingle, pour la commune de Beaumont entre les parcelles n° 64, 92, 569 et 570 de la section C, lieu-dit au pont de Lartigue (voie communale n° 6, dite de la Croix de la Justice), pour la commune de Larresingle entre les parcelles n° 603 de la section A, lieu-dit à Tollet et n° 285 de la section B, lieu-dit à la Boubée (chemin rural n° 10 dit du pont de Lartigue) (cad. non cadastré) : inscription par arrêté du 26 juin 2017.
Condom. - En totalité, le château de Fondelin, les communs avec le sol de leur cour intérieure, la chapelle, le parc dessiné par Eugène Bühler avec les éléments bâtis suivants : potager délimité par un mur de clôture et contenant une cabane, vivier antérieur au XIXE siècle, ruines de la « vacherie » ou laiterie, grotte ou glacière, tels qu'ils sont portés et délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. I 1, 2, 9, 10, 11, 12, 13 ; BE 49, 50 (partie), 51, 52, 53) : inscription par arrêté du 1er septembre 2017.
Gimont. - La chapelle Notre-Dame de Cahuzac, ainsi que le portail d'entrée du bâtiment accolé au sud de la chapelle, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AB 91, 94) : inscription par arrêté du 2 octobre 2017.


Gironde (33)


Barsac. - Le château Nairac situé 81, avenue Aristide Briand, tel que délimité par un liseré noir sur le plan joint à l'arrêté (cad. E 347, 348) : inscription par arrêté du 13 septembre 2017.
Bordeaux. - En totalité, l'ancienne chapelle des Spiritains située 20, rue Gratiolet, telle que délimitée par un liseré noir sur le plan annexé à l'arrêté (cad. DR 74) : inscription par arrêté du 27 mars 2017.
Bordeaux. - En totalité, l'église Sainte-Eulalie, située place Sainte-Eulalie (cad. HC 46) : classement par arrêté du 5 mai 2017.
Lège-Cap-Ferret. - En totalité, la maison Février ainsi que son sol d'assiette, tel que délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. DZ 182) : inscription par arrêté du 24 novembre 2017.
La Réole. - En totalité, l'ancien prieuré bénédictin, tel que délimité en rouge sur le plan joint à l'arrêté, à savoir les bâtiments, sols et terrasses, à l'exception des remparts de la ville déjà classés sur lesquels repose la terrasse sud, et à l'exclusion du bâtiment situé à l'extrêmité ouest de l'ensemble sur la parcelle AO 697 et figuré en bleu sur le plan joint à l'arrêté (cad. AO 696, 697, 698, 699, 700, 701, 702, 876) : classement par arrêté du 15 décembre 2017.
Saint-Symphorien. - La maison Martin-Travet et le four, ainsi que les parcelles n° 2002 et 875 (à l'exclusion de la grange moderne), conformément au plan annexé, situés lieu-dit 7 Jouanhaut (cad. C 2002, 875) : inscription par arrêté du 1er décembre 2017.


Hérault (34)


Bessan. - En totalité, l'église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens, y compris son terrain d'assiette (cad. AB 541) : inscription par arrêté du 21 mars 2017.
Béziers. - Les parties suivantes de l'hôtel de Nattes situé 13, rue de la Citadelle : les façades et toitures, le vestibule circulaire, la cour d'honneur, le grand escalier et l'ensemble du 1er étage avec son décor du corps de bâtiment sur rue avec ses deux niveaux de galeries de verrières sur cour, y compris son terrain d'assiette, tels que délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. MO 17) : inscription par arrêté du 9 mai 2017.
Béziers. - L'appartement du 3e étage gauche (sud) de l'immeuble dit « maison natale » de Jean Moulin ainsi que les façades et toitures de l'immeuble situé 6, rue d'Alsace (cad. OZ 3) : inscription par arrêté du 2 octobre 2017.
Margon. - En totalité, le château de Margon, avec sa cour d'honneur, ainsi que l'ensemble des escaliers et terrasses descendant vers le parc, à l'exception du jardin et du parc et des adjonctions accolées à l'aile est du château, tels que délimités et hachurés en rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. B 773, 531) : classement par arrêté du 22 février 2017.
Saint-Gervais-sur-Mare. - En totalité, l'église paroissiale Saints-Gervais-et-Protais, y compris son terrain d'assiette (cad. AB 426), telle que délimitée sur le plan joint à l'arrêté : inscription par arrêté du 21 mars 2017.


Ille-et-Vilaine (35)


Hédé-Bazouges. - En totalité, l'église Notre-Dame (cad. A 319), ainsi que les sols d'assiette de l'ancien prieuré (cad. A 316, 320, 321, 576) et de l'ancien cimetière au sud de l'église (non cadastré) selon le plan joint à l'arrêté : inscription par arrêté du 26 octobre 2017.
Marcillé-Robert. - En totalité, le château de Marcillé-Robert, sis rue des Bas Gasts, pour ses parties publiques soit l'ensemble des élévations et le sol d'assiette des parcelles (cad. D 521, 522, 523, 524 et 527) : inscription par arrêté du 15 septembre 2017.
Saint-Aubin-du-Cormier. - Les parties publiques des deux enceintes du château, avec l'ensemble des élévations et le sol d'assiette des parcelles (cad. E 169 à 171, 189 à 193, 203, 204, 645, 646, 844, 848) : inscription par arrêté du 3 octobre 2017.
Saint-Malo. - La malouinière de la Basse-Flourie, à savoir la malouinière proprement dite pour ses façades et toitures, le pavillon de jardin dominant la Rance en totalité, l'ancien logis manorial pour ses façades et toitures (à l'exclusion de sa dépendance attenante à l'ouest), l'ancien colombier pour ses façades et toitures, l'ancien vivier (à l'exclusion de ses aménagements contemporains), le puits situé près de l'ancien logis, les jardins et cours pour leurs sols d'assiette et l'ensemble de leurs structures et éléments architecturaux (murs de clôture, terrasses, murs de soutènement, contreforts, murets, portes et portails, escaliers, bassins, fontaines, etc.) (cad. AY 53 à 59, 62 à 71, 163 à 166) : inscription par arrêté du 31 juillet 2017.


Indre (36)


Ciron. - Le monument aux aéronautes Théodore Sivel et Joseph-Eustache Crocé-Spinelli, avec sa grille d'entourage, tel que présenté sur le plan joint à l'arrêté, rue de l'Eglise Saint-Georges (cad. AV 115) : inscription par arrêté du 4 avril 2017.
La Châtre. - Le monument à George Sand (statue et piédestal), square George Sand, tel que représenté sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AC 192) : inscription par arrêté du 23 mars 2017.
Levroux. - La statue « Le berger allongé » dite aussi « Le berger couché sur le ventre », avec son socle, telle que représentée sur le plan annexé à l'arrêté, et située place de l'Hôtel de Ville (domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 4 avril 2017.
Montgivray. - Le monument au pilote d'avion et de course automobile André Boillot, tel que représenté sur le plan annexé à l'arrêté, situé dans la côte d'Ars, au lieu-dit « Le Champ de Fresne » (cad. ZK 173) : inscription par arrêté du 13 avril 2017.


Isère (38)


Vertrieu. - En totalité, le château dit Château-Vieux, ainsi que sa parcelle d'assise n° 13, tels qu'indiqués en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AC 13) : classement par arrêté du 22 mars 2017.


Loir-et-Cher (41)


Meslay. - Le château en totalité, la cour d'honneur du château avec sa grille et ses murs de clôture, la terrasse, les façades et toitures des bâtiments de la basse-cour du pigeonnier, le pigeonnier en totalité, les façades et toitures des bâtiments de la cour des jardiniers, le potager avec ses murs de clôture et ses deux grilles, le parc paysager avec ses murs de clôture, une fabrique dans le parc paysager et la glacière, tels que délimités par un trait jaune sur le plan annexé à l'arrêté (cad. A 107, 108, 109, 110, 111, 112, 113, 114, 115, 116, 117, 118 et 233) : classement par arrêté du 22 mai 2017.
Vendôme. - Le monument à Rochambeau situé place Saint-Martin, tel que représenté par un liseré rouge sur le plan joint à l'arrêté (domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 30 mars 2017.


Haute-Loire (43)


Saint-Julien-des-Chazes. - Les parties suivantes de l'abbaye Saint-Pierre-des-Chazes : la maison d'habitation et les vestiges de l'église abbatiale, le cloître, les bâtiments de communs et le sol archéologique des cours (cad. AB 94) : inscription par arrêté du 13 janvier 2017.


Loire-Atlantique (44)


Nantes. - Le monument aux Cinquante Otages, sis sur l'esplanade des Communes-Compagnon-de-la-Libération, y compris ses murs de soutènement et emmarchements, selon l'emprise délimitée par un trait rouge sur le plan annexé à l'arrêté, figurant sur le domaine public (non cadastré) : inscription par arrêté du 10 mai 2017.
Nantes. - La salle de spectacles de Saint-Joseph de Bel-Air, sise 44, rue de Bel-Air, y compris ses équipements scéniques et techniques, sa machinerie et ses décors, selon l'emprise délimitée par un trait rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. MR 314) : inscription par arrêté du 10 mai 2017.
Nantes. - Les éléments suivants composant la villa Jeannette, sise 98 boulevard des Anglais, selon l'emprise délimitée par un trait rouge sur le plan joint à l'arrêté : les façades et toitures de la villa, le portail, la grille, le mur de clôture bordant le boulevard des Anglais (cad. MN 772) : inscription par arrêté du 4 mai 2017.


Loiret (45)


Orléans. - La fontaine monumentale dite « La Source humaine », incluant la statue sommitale et les deux groupes de femmes, le massif de fausse roche et le plan d'eau, située dans le parc Pasteur, telle qu'elle est délimitée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BS 256) : inscription par arrêté du 20 novembre 2017.
Orléans. - Le groupe monumental dit « le premier toit » avec son socle, situé dans le Parc Pasteur, tel qu'il est délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BS 256) : inscription par arrêté du 20 novembre 2017.
Orléans. - Le monument de Charles Péguy, buste et socle sur sa base, situé square Charles Péguy, sur le rond-point du faubourg Bourgogne, tel qu'il est délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 20 novembre 2017.
Orléans. - Le monument en pied à Jeanne d'Arc, situé dans le square de la rue des Tourelles, avec son socle rapporté en granit rose et ses reliefs d'origine déposés en 1993, conservés actuellement au musée historique et archéologique de l'Orléanais et remplacés par des moulages en résine, tel qu'il est délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (CW 94) : inscription par arrêté du 20 novembre 2017.
Orléans. - Le monument équestre de Jeanne d'Arc avec son socle en granit, son emmarchement et les dix reliefs originaux en bronze de la partie basse du socle, déposés depuis 1988 au musée des Beaux-Arts d'Orléans et remplacés par des moulages en résine, situé sur la place du Martroi, tel qu'il est délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 20 novembre 2017.


Lot (46)


Cassagnes. - En totalité, l'église Saint-Julien-de-Brioude et sa parcelle d'assiette, ainsi que délimitée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. C 19) : inscription par arrêté du 19 septembre 2017.


Lot-et-Garonne (47)


Lauzun. - En totalité, à l'exception des bâtiments et parties déjà classés, le château de Lauzun comprenant l'aile Renaissance, le logis ouest, l'aile centrale dénommée « Dôme », les vestiges du donjon, les dépendances, les deux portails ainsi que son sol d'enceinte et son enceinte bastionnée avec le glacis occupant l'ancien fossé, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AB 185, 186, 187, 188, 189, 190, 191, 193) : inscription par arrêté du 23 mars 2017.


Lozère (48)


Banassac-Canilhac. - En totalité, l'église paroissiale de Canilhac, ainsi que le cimetière et l'enclos ecclésial attenant, y compris le sol des parcelles (cad. B 414, 415 et 416), tels que délimités sur le plan annexé à l'arrêté : inscription par arrêté du 21 mars 2017.
Gorges-du-Tarn-Causses. - En totalité, l'église paroissiale de Quézac, telle que délimitée sur le plan joint à l'arrêté (cad. E 329) : inscription par arrêté du 21 mars 2017.


Manche (50)


Saint-Marcouf. - En totalité, les fortifications de l'île du Large, ainsi que leur sol d'assiette, tels que délimités par un trait rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AH 1 à 8) : classement par arrêté du 25 janvier 2017.
Sainte-Marie-du-Mont. - En totalité, à l'exclusion des adjonctions l'immeuble 36 place de l'église tel que délimité sur le plan annexé (cad. AB 94) : inscription par arrêté du 1er mars 2017.


Marne (51)


Dormans. - Le mémorial des batailles de la Marne à Dormans : la crypte et la chapelle haute, en totalité y compris la sacristie et la maison du gardien, la galerie du cloître, l'ossuaire avec sa chambre de recueillement, la lanterne des morts, le cadran solaire et la table d'orientation ainsi que les rampes et les escaliers d'accès au monument et son mur de soutènement, tel que figurant sur le plan annexé (cad. BE332) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.
Mondement-Montgivroux. - L'église de Mondement y compris les inscriptions du mur nord de la nef témoignant des inhumations françaises et allemandes du 10 septembre 1914, tel que figuré sur le plan annexé (cad. A146) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.
Souain-Perthes-Les-Hurlus. - Le cimetière de la 28e brigade-La ferme des Wacques et les deux monuments des 44e et 60e régiments d'infanterie, nécropole nationale, tel que figuré sur le plan annexé (cad. ZM2) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.
Souain-Perthes-Les-Hurlus. - Le cimetière de la Légion Etrangère-Monument Farnsworth, nécropole nationale, tel que figuré sur le plan annexé (cad. A3) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.


Mayenne (53)


Val-du-Maine (ancienne commune de Ballée). - Les éléments suivants composant le château de Linières, selon l'emprise délimitée par un trait rouge sur le plan annexé à l'arrêté : les éléments bâtis de la haute cour en totalité (logis, vestiges des tours, ponts, murs de clôture…) ; la plate-forme fossoyée avec ses douves et leurs murs de soutènement ; les façades et toitures du bâti de la basse cour, ses murs de clôture et les vestiges du portail ; les terrasses et terrains d'assiette des anciens jardins, parterre et verger (cad. ZC 29 ; ZD 32 ; A 236, 237, 238, 239, 240, 546) : inscription par arrêté du 26 janvier 2017.


Meurthe-et-Moselle (54)


Thiaucourt-Regniéville. - Le cimetière américain, tel que figuré sur le plan annexé à l'arrêté (cad. A 17) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.


Meuse (55)


Les Éparges. - La Nécropole française du Trottoir, tel que figuré sur le plan annexé à l'arrêté (cad. B 9) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.
Romagne-sous-Montfaucon. - Le Cimetière américain et la chapelle de Meuse-Argonne, tel que figuré sur le plan annexé (cad. ZR 50 à 54, 69 à 71) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.


Morbihan (56)


Gâvres. - En totalité, le fort de Porh-Puns (cad. AD 01) : inscription par arrêté du 15 septembre 2017.
Les Fougerêts : Le manoir de la Cour de Launay en totalité, les vestiges des communs ainsi que l'assiette foncière de l'ancien domaine, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. ZK 21, 334 à 338, 362 et 363) : inscription par arrêté du 13 avril 2017.
Pluvigner. - Le domaine de Kéronic, situé aux Lieux-dits Kéronic et Camors, à savoir : le château de Kéronic en totalité, les façades et toitures de l'ensemble, la chapelle Saint-Joseph en totalité, les murs de clôture du domaine, l'assiette foncière du domaine, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. K 9 à 45, 49, 52 à 67, 902, 1049, 1170, 1172, 1174 ; ZE 01) : inscription par arrêté du 11 mai 2017.
Sauzon. - La batterie de Port-Blanc, y compris les élévations, le corps de garde, les casemates allemandes et le sol de la parcelle d'assiette (cad. ZD 2) tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté : inscription par arrêté du 31 janvier 2017.


Moselle (57)


Metz. - La Nécropole de Chambière, tel que figuré en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. section 12 parcelle 12, section 13 parcelles 4, 16, 19) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.
Riche. - La Nécropole nationale, tel que figuré sur le plan annexé à l'arrêté (cad. section 23 parcelles 48, 49) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.
Sarrebourg. - Le Cimetière National des prisonniers, tel que figuré sur le plan annexé à l'arrêté (cad. section 34 parcelle 1) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.


Nièvre (58)


Larochemillay. - En totalité, l'église Saint-Pierre (cad. B 112) : inscription par arrêté du 16 février 2017.
Saincaize-Meauce. - En totalité, les parties bâties et non bâties du domaine du château de Meauce, telles que teintées en rouge (parties bâties) et en rose (parties non bâties) sur le plan annexé à l'arrêté (cad. A 387, 523, 547, 548, 549, 550, 788, 789, 790, 791) : classement par arrêté du 9 juin 2017.
Varzy. - En totalité, l'hôtel de l'Ecu sis au 25, rue Delangle (cad. AE 327) : inscription par arrêté du 16 février 2017.


Oise (60)


Beauvais. - En totalité, le lycée Félix Faure, à l'exception des parties modernes construites après 1898, tel que cela est coloré et délimité sur le plan annexé à l'arrêté (cad. K 73) : inscription par arrêté du 6 mars 2017.


Puy-de-Dôme (63)


Issoire. - La halle aux blés (cad. AH 101) : inscription par arrêté du 14 mars 2017.


Pyrénées-Atlantiques (64)


Pau. - En totalité, la mairie-théâtre (cad. BY 280) : inscription par arrêté du 23 janvier 2017.


Hautes-Pyrénées (65)


Aragnouet. - L'abside et ses peintures murales de l'église Saint-Pierre-aux-Liens d'Eget, tel que délimité en rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. B 620) : inscription du 19 septembre 2017.


Pyrénées-Orientales (66)


Perpignan. - Les façades et toitures de l'ensemble de l'hôtel Pams, ainsi que les pièces suivantes : au rez-de-chaussée : entrée, salle d'attente et cabinet situé à droite, au 1er étage : grand et petit salon sur rue (salon jaune et salon vert), salle à manger (bureau du maire), atrium, (vestibule vitré donnant accès au jardin), grand hall ou bureau de Jules Pams, pièce reliant ce bureau à la halle métallique, halle métallique couverte d'une verrière (ancienne usine), au 2e étage : salon jaune, ensemble situé 18, rue Emile-Zola, telles que entourées en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AE 147, 148) : inscription par arrêté du 2 novembre 2017.
Vernet-les-Bains. - Le casino de Vernet-les-Bains, à savoir les façades et toitures de l'ensemble du bâtiment, y compris les terrasses et escaliers, ainsi que le rez-de-chaussée en totalité avec le volume de la salle de théâtre sur 2 niveaux, situé allée du parc (cad. AI 45) : inscription par arrêté du 21 mars 2017.


Bas-Rhin (67)


Strasbourg. - Les parties suivantes des bains municipaux, conformément aux plans I et II annexés à l'arrêté : les façades et toitures du bâtiment des bains, y compris l'escalier principal avec ses lampadaires, le solarium, les cours anglaises de la façade principale et le sol s'étendant entre la rue des Bains et le bâtiment des bains, avec les balustrades les bordant, les façades et toitures du bâtiment des bains médicaux avec ses deux cours en contrebas, les façades, toiture et cheminée du bâtiment de la chaufferie, ainsi que la portion d'origine du mur d'enceinte, les intérieurs suivants : au rez-de-chaussée du bâtiment des bains : la rotonde d'entrée avec ses dégagements, les deux bassins de natation avec leurs dégagements, douches, pédiluves, vestiaires y compris la robinetterie d'origine, au premier étage du bâtiment des bains : la totalité des installations des bains romains, et dans l'aile Est trois cabines de bains avec baignoire d'origine, y compris la robinetterie d'origine, au rez-de-chaussée du bâtiment des bains médicaux : la grande salle d'hydrothérapie, y compris ls deux piscines, les douches et la robinetterie d'origine, situées 10 boulevard de la Victoire (cad. 28 36) : classement par arrêté du 20 décembre 2017.
Westhoffen. - Les éléments suivants de l'enceinte fortifiée, conformément au plan annexé à l'arrêté : les parties de l'enceinte avec sa fausse-braie et son fossé (éléments bâtis, vestiges, sols de l'emprise historique) (cad. 01 36, 138, 139, 142, 246, 248, 276) y compris les parties de la contrescarpe situées en limite sud des parcelles 28 à 31, les vestiges de l'ancienne église Saint-Erhard (cad. 01 61) : classement par arrêté du 29 mars 2017.


Haut-Rhin (68)


Soultzmatt. - Le cimetière roumain, tel que délimité en rouge dans le plan annexé à l'arrêté (cad. section 32 parcelle 1) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.


Métropole de Lyon (69)


Collonges-au-Mont-d'Or. - Les parties suivantes de la Folie Guilliaud, également appelée Ermitage du Mont-d'Or, sise aux lieu-dits La Pellonière et Charezieux, chemin de l'Eperon : le jardin et toutes les parcelles sur lesquelles il se trouve, le réseau hydraulique, le mur de clôture, l'ensemble des stations conservées, cadastrées et non cadastrées, les mouvements de terre, terrassements et vestiges maçonnés, la chapelle domestique et son décor, les ruines d'une ancienne chapelle, la serre, le portail d'accès, ainsi que tous les vestiges à découvrir (cad. AB 238, 241, 247, 280 à 293, 296, 302 à 305, 1994) : inscription par arrêté du 13 janvier 2017.
Fontaines-sur-Saône. - En totalité, la villa Roux, située chemin Vetter au lieu-dit « Les Marronniers », ainsi que la parcelle sur laquelle elle se trouve (cad. AI 258) : inscription par arrêté du 13 janvier 2017.
Saint-Romain-au-Mont-d'Or. - A l'exclusion de la maison et de ses dépendances, le jardin de Pierre Poivre sis Chemin de l'Eperon, au lieu-dit « La Freta », et les parcelles sur lesquelles il se trouve, y compris le réseau hydraulique, le nymphée et ses éléments sculptés, le bassin circulaire, l'ancienne grotte, les vestiges du cabinet de curiosité, le mur de clôture, les murs de soutènement, les mouvements de terre et terrassements, et les vestiges maçonnés subsistants et à découvrir (cad. AD 46, 48, 56, 57, 58 ; AC 108, 707, 773, 774, 775) : inscription par arrêté du 20 janvier 2017.


Haute-Saône (70)


Vregille. - En totalité, l'ensemble formé par le château de Vregille et son domaine, y compris la totalité du parc et des communs, de la chapelle et de l'orangerie, ainsi que du mur de clôture et des grilles du château situé 1, rue des Varennes, tel qu'il est délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. B 362, 364 et 365 ; ZE 16, 17 et 18 ; ZH 6) : inscription par arrêté du 24 mai 2017.


Saône-et-Loire (71)


Autun. - En totalité, les bâtiments et les sols formant le groupe cathédral avec les vestiges qu'ils renferment, y compris la place Saint-Louis et les vestiges de la collégiale Notre-Dame qu'elle renferme, tels que figurés en rouge sur les trois plans annexés à l'arrêté (cad. AP 2, 6, 7, 8, 9, 12, 13, 141 (parties autres que la cathédrale), 188, 189, 190, 231, 236, 237, 252, 254, 268, 269, 270, 271 ; AI 113, 115, 116 ; AR parcelle non cadastrée) : classement par arrêté du 10 avril 2017.
Autun. - En totalité, l'ancienne prison circulaire, avec son sol d'assise, telle que teintée en rouge (parties bâties) et en rose (partie non bâtie (chemin de ronde) sur le plan joint à l'arrêté (cad. AR 110) : classement par arrêté du 9 juin 2017.
Chagny. - En totalité, les intérieurs de l'apothicairerie de l'hôpital, avec les parois murales servant de supports aux décors portés, y compris le bureau scellé au sol et le cabinet aux poisons attenant inclus dans l'épaisseur du mur est (cad. AP 235) : classement par arrêté du 9 juin 2017.
Cluny. - En totalité, l'église Saint-Marcel, telle que teintée en rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. AM 550) : classement par arrêté du 9 juin 2017.
Colombier. - En totalité, l'église des Saints-Jumeaux, à l'exclusion du presbytère, de la grange et du mur de clôture, située rue du Château, telle que délimitée par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AB 30) : inscription par arrêté du 12 avril 2017.
Damerey. - En totalité, l'immeuble dit « château de Bresse-et-Castille », situé au 33, route de Dôle (cad. B 909, 911) : inscription par arrêté du 28 mars 2017.
Mâcon. - En totalité, l'hôtel de Rossan de Davayé situé au 4, rue Guichenon et au 25, rue de la Barre, tel qu'il est précisé sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BE 215) : inscription par arrêté conservatoire du 23 mars 2017.
Saint-Bonnet-de-Joux. - En totalité, le domaine de Chaumont, comprenant ses éléments bâtis et ses aménagements paysagers, à l'exception des écuries déjà classées, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AC 52, 53, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67 ; BM 97, 98, 99 ; BN 30, 31, 44) : inscription par arrêté du 24 avril 2017.


Sarthe (72)


Crannes-en-Champagne. - En totalité, la chapelle Notre-Dame-de-Pitié-Dieu, selon l'emprise délimitée par un trait rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. B 987) : inscription par arrêté du 15 juin 2017.
Crosmières. - Les éléments suivants entrant dans la composition du château de la Bouillerie, selon l'emprise détaillée par un trait rouge sur le plan annexé à l'arrêté : l'allée avec ses plantations d'alignement, la fabrique de jardin néoclassique, la chapelle Saint-Blaise (cad. ZM 1, 25 ; ZO 12, 52) : inscription par arrêté du 1er juin 2017.


Savoie (73)


Aix-les-Bains. - En totalité, la maison de l'architecte Jean-Louis Chanéac ainsi que la parcelle sur laquelle elle se trouve, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BX 400) : inscription par arrêté du 15 février 2017.


Haute-Savoie (74)


Douvaine. - En totalité, les éléments suivants subsistant du projet de « nouveau centre urbain » : la salle polyvalente, l'école maternelle (à l'exclusion des adjonctions récentes), les arcades de la place publique et le transformateur électrique, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté. Les éléments susmentionnés sont situés au croisement de l'avenue du stade, de la rue du marché et du chemin du Voinier (cad. D 771, 777, 783, 963, 1365, 1381, 1412, 1413, 1882, 2425 ; cad. B 1306, 1421, 1602) : inscription par arrêté du 20 janvier 2017.
Minzier. - En totalité, la maison dénommée « La Ruine », située 643, route du Crêt, ainsi que les parcelles n° 1146 à 1150 figurant au cadastre section B, à l'exclusion de la bulle industrialisée sur le même terrain, tel qu'indiqué sur le plan annexé à l'arrêté (cad. B 1146 à 1150) : inscription par arrêté du 20 janvier 2017.


Paris (75)


Paris 3e arrondissement. - Le plafond de l'appartement (lot n° 8) de l'immeuble situé 11, rue de Saintonge (cad. AQ 38) : inscription par arrêté du 31 mai 2017.
Paris 5e arrondissement. - En totalité, l'église Saint-Jacques-du-Haut-Pas, avec les chapelles ajoutées au XVIIIE siècle, la chapelle des catéchismes et la sacristie ainsi que le bâtiment du presbytère, qui lui sont étroitement liés, tels que délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté, située 252, rue Saint-Jacques (cad. BH 01 23) : classement par arrêté du 11 septembre 2017.
Paris 10e arrondissement. - En totalité, l'église Saint-Vincent-de-Paul, avec son escalier et ses rampes d'accès et le square Cavaillé-Coll qui lui est lié, tels que délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté, situés place Franz Liszt et 5, rue de Belzunce (cad. AN 01 30, 46, 47) : classement par arrêté du 29 août 2017.
Paris 11e arrondissement. - En totalité, l'église Sainte-Marguerite, avec, en totalité, le bâtiment de la sacristie attenant, les bâtiments de l'ancien charnier et l'ancien pavillon du bedeau ainsi que le sol correspondant à l'aire de l'ancien cimetière (à l'exception des bâtiments élevés sur cette aire), avec la stèle funéraire de George II Jacob, tels que délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté, situés 36 à 40, rue Saint-Bernard (cad. CH 01 15, 16) : classement par arrêté du 11 septembre 2017.
Paris 15e arrondissement. - La devanture de la boutique située 178, rue de la Convention, telle que délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BN 17) : inscription par arrêté du 31 mai 2017.
Paris 20e arrondissement. - En totalité, l'église Notre-Dame-de-la-Croix avec l'escalier monumental et les grilles qui la délimitent, sise 3 place de Ménilmontant et 4, rue d'Eupatoria, tels que délimités selon le plan annexé à l'arrêté (cad. AO 44) : inscription par arrêté du 31 mai 2017.


Seine-Maritime (76)


Clères. - L'ensemble du bâti historique du château, à savoir les deux ailes de bâtiments entourant la cour : château, communs et manoir avec la terrasse sur laquelle ils sont situés, avec la motte et les ruines, ainsi que le portail et la maison du régisseur, tel que délimité sur le plan annexé à l'arrêté (bâti en vert, terrasse et motte en jaune), situé avenue du parc (cad. AB 139) : inscription par arrêté du 9 mai 2017.
Dieppe. - Le pont Colbert avec sa machinerie, y compris le sol des parties de quai sur lesquels il est situé, la cabine de manœuvre et le bâtiment des machines, tel que délimité en vert sur le plan annexé à l'arrêté, situé sur la D 925, le quai de la Somme (cad. Domaine public non cadastré et AO 192) : inscription par arrêté du 22 février 2017.
Le Havre. - En totalité, l'hôpital souterrain allemand, soit les parties en élévation, et les parties souterraines avec leurs aménagements et leurs équipements, avec le sol des parcelles sur lesquelles il est situé, sis rue de Trigauville, tel qu'indiqué sur les plans joints à l'arrêté (cad. CN 328, 382, 384, 402, 283 et 284) : inscription par arrêté du 1er mars 2017.
Le Havre. - Les parties suivantes de l'hôtel de ville dans ses dispositions d'origine : les façades et toitures-terrasses ainsi que l'emmarchement sud avec la tour en totalité, et pour les intérieurs, les parties suivantes : le hall et les escaliers, les grands salons du premier étage (et le couloir de desserte), le théâtre en totalité, conformément aux deux plans annexés à l'arrêté, sis 57 place de l'Hôtel-de-Ville (cad. BE 36) : classement par arrêté du 2 octobre 2017.
Le Havre. - L'ensemble immobilier ISAI dénommé « îlot V 40 et V 41 », situé place de l'Hôtel-de-Ville pour les parties suivantes : les façades et toitures-terrasses en leur ensemble, les parties communes : escaliers, paliers, cours avec leurs grilles, tous équipements communs y compris les installations de chauffage, l'appartement n° 78 au 1er étage de la partie dénommée V 40, 5 place de l'Hôtel-de-Ville ou appartement-témoin en totalité, l'appartement n° 515 au 3e étage de la partie dénommée V 41, 21 place de l'Hôtel-de-Ville en totalité, Cet ensemble est situé : pour la partie dénommée « V 40 », sise 1 à 11 place de l'Hôtel-de-Ville, 181 à 195, rue de Paris, 119 à 127, rue Victor-Hugo et 16 à 26, rue Robert-de-la-Villehervé (cad. JA 7), pour la partie dénommée « V 41 », sise 15 à 27 place de l'Hôtel-de-Ville, 104, rue Paul-Doumer, 101 à 117, rue Victor-Hugo et 13 à 25, rue Robert-de-la-Villehervé (cad. JA 8). L'emprise de l'ensemble immobilier figure sur le plan annexé à l'arrêté (cad. JA 7, 8) : classement par arrêté du 2 octobre 2017.


Yvelines (78)


Maisons-Laffitte. - En totalité, la maison dite « au toit d'herbe » située 19, avenue Mirabeau, telle que délimitée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AS 166) : inscription par arrêté du 31 mai 2017.
Saint-Arnoult-en-Yvelines. - La façade et la toiture sur cour (côté nord) de l'aile d'habitation de de l'ancien moulin de Villeneuve, le tombeau où reposent Elsa Triolet et Louis Aragon, le cône de vision qui relie ce tombeau aux susdites façade et toiture, selon le plan annexé à l'arrêté (cad. K 5, 9, 181) : inscription par arrêté du 15 février 2017.


Deux-Sèvres (79)


Saint-Jouin-de-Marnes. - En totalité, l'ancien presbytère (partie des bâtiments conventuels de l'abbaye de Saint-Jouin-de-Marnes) et les parcelles sur lesquelles il se situe, tel que délimité sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 1, 2) : inscription par arrêté du 23 janvier 2017.


Somme (80)


Amiens. - Les façades et toitures du pavillon d'octroi, situé dans le square Jules Verne, tel que délimité sur le plan annexé à l'arrêté (cad. EH 307) : inscription par arrêté du 3 mars 2017.
Amiens. - Le château d'eau en totalité, le mur qui ferme la cour sur le port d'Aval avec son entrée piétonne et les vestiges de la roue Sagebien, immeuble par destination, situés dans le bâtiment contigu au château d'eau, à l'arrière de celui-ci, tels que délimités sur le plan annexé à l'arrêté (cad. VA 51) : inscription par arrêté du 3 mars 2017.
Beaumont-Hamel ; Auchonvillers. - En totalité, le parc mémorial terre-neuvien, situé sur les communes de Beaumont-Hamel et d'Auchonvillers, suivant le plan annexé à l'arrêté (Beaumont-Hamel : cad. S 18, 139) ; Auchonvillers : cad. X 115) : inscription par arrêté du 31 juillet 2017.
Fouilloy. - En totalité, le mémorial national australien de Villers-Bretonneux, comprenant tous les éléments bâtis et les sols, tel que délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. Z 149, 150) : inscription par arrêté du 28 mars 2017.
Longueval. - En totalité, le mémorial national sud-africain, comprenant le monument sud-africain et l'ensemble du parc mémorial du bois Delville, avec son tracé et ses allées, à l'exception du musée inauguré en 1986 à l'arrière du monument, et le Delville Wood Cemetery, suivant le plan annexé à l'arrêté (cad. X 36 ; ZD 7) : inscription par arrêté du 28 mars 2017.


Vaucluse (84)


Avignon. - Les parties suivantes de l'ancienne livrée de Montfavet, dite également couvent Notre-Dame de Bon-Repos telles que délimitées en hachuré rouge sur le plan annexé à l'arrêté : le corps central, en totalité ; le corps de liaison entre la livrée et l'église, en totalité ; le sol de la cour primitive située à l'ouest de la livrée ; les anciens murs de clôture de la cour primitive (cad. BE 60, 295) : inscription par arrêté du 17 janvier 2017.
Ménerbes. - En totalité, l'église Saint-Luc (cad. AT 290) : inscription par arrêté du 23 janvier 2017.


Vienne (86)


Angliers. - Les façades et toitures du château d'Angliers, et des bâtiments qui encadrent la cour d'honneur, la cour d'honneur, l'allée axiale du château, tels que figurés sur le plan joint à l'arrêté (cad. A 168, 169, 170, 171 et domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 6 décembre 2017.
Châtellerault. - En totalité, les immeubles situés 27, 29, rue de Sully et 4, rue du Cygne Saint Jacques ainsi que les parcelles sur lesquelles ils se situent, tel que figuré sur le plan joint à l'arrêté (cad. CW 77, 78) : inscription par arrêté du 23 janvier 2017.
Saint-Pierre-de-Maillé. - En totalité, la grotte des Cottès, avec le sol de la parcelle qui la contient, tel que représenté en rose sur le plan annexé à l'arrêté (cad. V 547) : classement par arrêté du 11 octobre 2017.


Haute-Vienne (87)


Fromental. - En totalité, l'église Saint-Martin (cad. A 325), tel que délimité en rouge sur le plan joint à l'arrêté : inscription par arrêté du 13 février 2017.
Limoges. - Les parties suivantes du lycée Gay-Lussac : la chapelle en totalité, les façades et toitures de l'aile construite au XVIIE siècle ainsi que le portail d'entrée du XVIIE siècle remonté dans le pignon, les façades et toitures de l'aile construite au XVIIIE siècle ainsi que la cage d'escalier et le monument aux morts, les façades et toitures de l'aile dite « des sciences », construite dans les années 1930, à l'exclusion des galeries en doublage de la circulation sur cour, le sol du jardin, le mur et les grilles de clôture ainsi que le portail d'entrée donnant sur le boulevard Georges Périn, situées 12 boulevard Georges Périn, tel que délimité en rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. EH 5) : inscription par arrêté du 8 décembre 2017.
Saint-Jean-Ligoure. - Les écuries en totalité, les façades et toitures du logis et des dépendances, le parc et le mur d'enceinte, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. ZY 60, 61, 62, 63) : inscription par arrêté du 8 décembre 2017.
Saint-Sylvestre ; Ambazac. - Les étangs de l'abbaye de Grandmont, à savoir l'étang des Sauvages, l'étang des Chênes, le petit étang des Chênes et une partie de l'ancien étang des Chambres ainsi que leur réseau hydraulique, situés aux lieux-dits Les Chênes et les Sauvages à Saint-Sylvestre, et au lieu-dit La Fayol, à Ambazac, sur les parcelles délimitées en rouge sur le plan annexé (cad. Saint-Sylvestre B 84, 96, 99, 107, 108, 109, 120, 131, 145, 146, 147, 148, 149, 581, 611 ; AC 184 ; Ambazac B 7) : inscription par arrêté du 27 juin 2017.


Vosges (88)


Ban-de-Sapt. - La Nécropole nationale de la Fontenelle, tel que figuré au plan annexé (cad. F 1256) : inscription par arrêté du 28 décembre 2017.


Essonne (91)


Limours. - Les façades et toitures du pavillon dit « pavillon Mansart », sis 19 bis rue du Couvent, telles que délimitées par un liseré rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. AE 94) : inscription par arrêté du 31 mai 2017.


Hauts-de-Seine (92)


Boulogne-Billancourt. - En totalité, l'immeuble situé 23, rue de la Tourelle, et 24, rue Nungesser-et-Coli à Paris 16e, y compris l'ancien appartement de Le Corbusier, à l'exception des autres parties privatives (cad. U 46) : classement par arrêté du 9 juin 2017.
Clamart. - Les façades et toitures, les deux cours pavées et l'escalier du XVIIIE siècle entre le premier étage et les combles de la maison sise 9, rue Chef de Ville et 10, rue Pierre et Marie Curie, tel que délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 318) : inscription par arrêté du 30 novembre 2017.
Vaucresson. - Les parties suivantes de la villa Stein-de-Monzie : les façades et toitures de l'ancienne loge du gardien, l'ancienne grille de clôture, la parcelle avec son jardin, les façades et toitures de la villa ainsi que son ancien escalier de service, telles que délimitées sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AI 177) : classement par arrêté du 30 mars 2017.


Seine-Saint-Denis (93)


Pantin. - En totalité, l'hôtel de ville, y compris le sol de la parcelle et la grille de clôture, sis 45, avenue du Général Leclerc, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. O 26) : inscription par arrêté du 31 mai 2017.


Val-d'Oise (95)


Seraincourt. - Le menhir, situé 6, rue de la Montcient, au lieu-dit Gaillonnet « Le Gros Murger », ainsi que le sol dans un rayon de 5 mètres autour de lui, tel que délimité en rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. AM 29) : inscription par arrêté du 2 janvier 2017.


Guadeloupe (971)


Baie-Mahault. - L'église Saint-Jean-Baptiste (cad. AE 1097) : inscription par arrêté du 5 mai 2017.
Lamentin. - Le presbytère, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 76) : classement par arrêté du 8 juin 2017.
Lamentin. - Le groupe scolaire, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 75) : classement par arrêté du 8 juin 2017.
Lamentin. - L'église de la Sainte-Trinité, telle que délimitée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 79) : classement par arrêté du 8 juin 2017.
Lamentin. - L'hôtel de ville, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 77) : classement par arrêté du 8 juin 2017.
Lamentin. - Le square et le monument aux morts, tels que délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 78) : classement par arrêté du 8 juin 2017.
Lamentin. - La justice de paix, telle que délimitée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 227) : classement par arrêté du 8 juin 2017.
Morne-à-l'Eau. - L'église Saint-André, y compris son emmarchement et son parvis, telle que figurée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AC 6, 7) : classement par arrêté du 8 juin 2017.
Morne-à-l'Eau. - L'ensemble formé par le presbytère, le parvis et le calvaire de l'église Saint-André, tel qu'il est représenté sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AC 6, 7) : inscription par arrêté du 24 mars 2017.


Martinique (972)


Fort-de-France. - Les parties suivantes de l'immeuble d'habitation « La Nationale » sis au 30 boulevard du Général de Gaulle : les quatre façades extérieures du bâtiment, les toitures, les façades sur cour, la cour comprenant la fontaine, l'escalier rampe sur rampe avec la fontaine en cascade, la porte d'accès à l'immeuble et le passage entre la rue et la cour, tels que délimités en rouge sur le plan joint à l'arrêté (cad. AS 662) : inscription par arrêté du 24 janvier 2017.
Gros-Morne. - En totalité, l'église Notre-Dame-de-la-Visitation (cad. A 158), telle que délimitée en rouge sur le plan joint à l'arrêté : inscription par arrêté du 24 janvier 2017.


La Réunion (974)


Saint-Denis. - En totalité, l'habitation principale du domaine du Chaudron, telle qu'indiquée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BL 166) : classement par arrêté du 8 juin 2017.


Mayotte (976)


Dzaoudzi-Labattoir. - Les vestiges de la Mosquée-Ziara de Polé y compris son puits, tels que délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AH 3) : inscription par arrêté du 7 avril 2017.
Tsingoni. - Le minaret de la Mosquée de Tsingoni, tel que délimité en bleu sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BI 237) : inscription par arrêté du 7 avril 2017.


Déclassement au titre des monuments historiques
Haute-Loire (43)


Bas-en-Basset. - L'immeuble dit « maison Girard » sis au 1, boulevard de la Sablière, situé sur la parcelle AS 223, classé en totalité au titre des monuments historiques par arrêté du 21 décembre 2010, est déclassé en totalité par décret du 25 avril 2017.


Radiation de l'inscription au titre des monuments historiques
Loire (42)


La Grand-Croix. - Le pont de Chavillon, situé sur les parcelles A 524, 292 et 928 tel que situé sur le plan annexé à l'arrêté, inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 21 mars 1995, est radié de l'inscription par arrêté du 14 mars 2017.


Puy-de-Dôme (63)


Riom. - La façade de la maison, 20, rue de la Harpe, telle que située sur le plan annexé à l'arrêté, et les deux cheminées monumentales à l'intérieur, inscrites au titre des monuments historiques par arrêtés des 5 mars 1936 et 9 décembre 1936, sont radiées de l'inscription par arrêté du 13 janvier 2017.


Saône-et-Loire (71)


Chalon-sur-Saône. - La statue située en angle, au premier étage de la maison sise au 1, rue du Châtelet et 11, rue du Pont, située sur la parcelle BW 157, inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 27 septembre 1948, est radiée de l'inscription par arrêté du 23 janvier 2017.
Chalon-sur-Saône. - La façade et la toiture de la maison sise au 9, rue des Cochons-de-Lait qui était située sur la parcelle A 365 ou 366 (actuelle parcelle BW 375), inscrites au titre des monuments historiques par arrêté du 9 décembre 1929, sont radiées de l'inscription par arrêté du 23 janvier 2017.


Paris (75)


Paris 4e arrondissement. - L'enseigne de la boutique « A la Biche », inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 24 mars 1928, placée sur la façade de l'immeuble sis 120, rue Saint-Martin et 59, rue Simon-le-Franc autrefois situé sur l'actuelle parcelle n° 64 figurant au cadastre section AB, tel que signalé par un point rouge sur le plan annexé à l'arrêté, dont l'emplacement est aujourd'hui occupé par la place Georges Pompidou, est radiée de l'inscription par arrêté du 5 janvier 2017.


Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel du 17 mars 2017


Ille-et-Vilaine (35)


Renac. - Le château du Brossay, à savoir : le logis en totalité ; les terrasses et aménagements situés autour du logis avec leurs murs, escaliers et garde-corps ; les façades et toitures de la chapelle et des deux dépendances ; l'assiette du parc avec ses allées et ses pièces d'eau ; le portail situé à l'extrémité de l'avenue ; les parties constitutives de l'ancienne ferme dite du Cabinet, c'est-à-dire les façades et toitures des bâtiments à l'exception du hangar moderne, les murs et éléments de clôture, l'assiette des cours, enclos et jardins de la ferme ; les mégalithes situés dans le parc, tel que représenté sur le plan joint à l'arrêté (cad. E 19, 21, 50, 54, 55, 56, 59, 60, 61, 62, 65, 66, 67, 1284, 1465, 1466, 1467, 1512, 1514, 1518, 1525, et 1527) : inscription par arrêté du 19 décembre 2016.


Rectificatif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel du 17 mars 2017


Haute-Corse (20B)


Lire :
Palasca. - l'article 1er de l'arrêté préfectoral n° 16-0614 en date du 6 avril 2016 est modifié comme suit : « est inscrit au titre des monuments historiques le complexe architectural composé de : l'église paroissiale Notre-Dame-de-l'Annonciation (Santa-Maria-Assunta) et de son clocher, du passage couvert mitoyen, de l'ancienne mairie et de la chapelle Sainte-Croix (Santa-Croce), en totalité, situés à 20226 Palasca (Haute-Corse) sur les parcelles 56 et 59, d'une contenance de 467 m2, et de 180 m2 figurant au cadastre section F et appartenant à la commune de Palasca depuis une date antérieure au 1er janvier 1956 ». Le reste sans changement.


Seine-Maritime (76)


Au lieu de :
Saint-Romain-de-Colbosc. - En totalité, la maison de maître dite « Villa art nouveau » sise 35 b avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, avec son jardin, la clôture, le pavillon et l'ancienne buanderie ainsi que les façades et toitures de l'ancienne écurie et le sol de la parcelle sur laquelle elle est située, tels que teintés sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD, n° 356) : inscription par arrêté du 23 août 2016
Lire :
Saint-Romain-de-Colbosc. - En totalité, la maison de maître dite « Villa art nouveau » sise 35 b avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, avec son jardin, la clôture, le pavillon et l'ancienne buanderie ainsi que les façades et toitures de l'ancienne écurie et le sol de la parcelle, tels que teintés sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AB, n° 356) : inscription par arrêté du 23 février 2017.


Somme (80)


Au lieu de :
Beauval. - Sont inscrits au titre des monuments historiques, les anciens bureaux et logement du directeur, façades et toitures, de l'usine Saint-Frères à Beauval (Somme), figurant au cadastre section AA, parcelle 123
Lire :
Beauval. - Sont inscrits au titre des monuments historiques, les anciens bureaux et logements du directeur et du concierge, façades et toitures, de l'usine Saint-Frères à Beauval (Somme), figurant au cadastre section AA, parcelle 123.
Au lieu de :
Noyelles-sur-Mer. - Est inscrit au titre des monuments historiques le cimetière chinois de Nolette à Noyelles-sur-Mer, figurant au cadastre section ZR, parcelle 50
Lire :
Noyelles-sur-Mer. - Est inscrit au titre des monuments historiques le cimetière chinois de Nolette à Noyelles-sur-Mer, figurant au cadastre section ZR, parcelle 4.


Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel du 22 avril 2016


Puy-de-Dôme (63)


La Roche-Blanche. - En totalité, le Petit Camp de César de la bataille de Gergovie (de son emprise au sol), tel que délimité sur le plan annexé à l'arrêté (cad. ZL 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 182 ; AC 3) : inscription par arrêté du 27 janvier 2015.


Rectificatif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel du 10 avril 2010


Haute-Savoie (73)


Lire :
Rumilly. - à l'article 2, il y a lieu de lire « le présent arrêté se substitue à l'arrêté du 12 avril 1926 portant inscription sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques de la chapelle servant de sacristie à l'église Sainte-Agathe de Rumilly ». La suite reste inchangée.