Arrêté du 5 février 2018 autorisant au titre de l'année 2018 dans les services du Premier ministre l'ouverture d'un examen professionnalisé réservé aux agents non titulaires pour l'accès au grade d'adjoint technique principal de 2e classe, remplissant les conditions fixées par la loi n° 2012-347 du 12 mars 2012

JORF n°0033 du 9 février 2018
texte n° 14




Arrêté du 5 février 2018 autorisant au titre de l'année 2018 dans les services du Premier ministre l'ouverture d'un examen professionnalisé réservé aux agents non titulaires pour l'accès au grade d'adjoint technique principal de 2e classe, remplissant les conditions fixées par la loi n° 2012-347 du 12 mars 2012

NOR: PRMG1801700A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/2/5/PRMG1801700A/jo/texte

Par arrêté du Premier ministre en date du 5 février 2018 est autorisée dans les services du Premier ministre au titre de l'année 2018 l'ouverture d'un examen professionnalisé réservé aux agents non titulaires des services du Premier ministre remplissant les conditions fixées par la loi n° 2012-347 du 12 mars 2012 pour l'accès au grade d'adjoint technique principal de 2e classe.
L'épreuve orale d'admission aura lieu à compter du 25 juin 2018.
La liste des spécialités ouvertes à l'examen professionnalisé organisé au titre de l'année 2018 est la suivante :

- branche d'activité " Maintenance des bâtiments " ;
- branche d'activité " Maintenance, conduite et utilisation des équipements " ;
- branche d'activité " Hébergement " ;
- branche d'activité " Agriculture " ;
- branche d'activité " Métiers d'art ".

L'examen professionnalisé comporte une épreuve orale unique d'admission consistant en un entretien avec le jury d'une durée totale de 20 minutes (y compris l'exposé du candidat), visant à apprécier la personnalité, les aptitudes du candidat ainsi que sa motivation et à reconnaître les acquis de son expérience professionnelle.
Pour conduire cet entretien qui a pour point de départ un exposé du candidat sur son parcours professionnel, les réalisations techniques et les travaux effectués aux cours de la carrière, d'une durée de cinq minutes au plus, le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle.
Cet exposé est suivi d'un entretien permettant d'apprécier les compétences professionnelles, les connaissances techniques dans la spécialité du candidat et les connaissances sur les missions et l'organisation de son service.
Seul l'entretien avec le jury donne lieu à notation. Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle n'est pas noté.
En vue de l'épreuve orale unique d'admission, le candidat établit un dossier de reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle qu'il remet au service organisateur en cinq exemplaires au plus tard le 30 mai 2018.
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle ainsi que le guide d'aide au remplissage, sont disponibles sur l'intranet Matignon Infos Services ( https://dsaf.pm.ader.gouv.fr/portail/rh/carriere/titu/titu-c) ou peuvent être fournis par le service organisateur sur simple demande des candidats.
Le dossier est transmis au jury par le service en charge du recrutement.
A l'issue de l'épreuve orale unique d'admission, le jury établit, par ordre de mérite, la liste des candidats admis. Le cas échéant, une liste complémentaire d'admission est établie.
Nul ne peut être déclaré admis s'il n'obtient pas au moins une note, fixée par le jury, égale ou supérieure à 8 sur 20.
Les inscriptions se dérouleront du 20 février 2018 au 26 mars 2018.
Le dossier d'inscription peut être téléchargé sur l'intranet Matignon Infos Services ( https://dsaf.pm.ader.gouv.fr/portail/rh/carriere/titu/titu-c) ou retiré à la direction des services administratifs et financiers, BFAS, section de la formation et des concours, 20, avenue de Ségur, 75007 Paris.
Il devra être établi par écrit, visé par le supérieur hiérarchique et déposé ou adressé par la poste (le cachet de la poste faisant foi), à l'adresse figurant ci-dessus, le 26 mars 2018 au plus tard.
Tout dossier d'inscription déposé ou posté hors délai, le cachet de la poste faisant foi, ne pourra être pris en considération.
Le nombre de postes offerts à cet examen professionnalisé sera fixé ultérieurement.