Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel (direction départementale des territoires de l'Ariège)

JORF n°0247 du 21 octobre 2017
texte n° 99



Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel (direction départementale des territoires de l'Ariège)

NOR: PRMG1729480V
ELI: Non disponible


L'emploi de directeur(trice) départemental(e) de la direction départementale des territoires de l'Ariège sera vacant à compter du 1er mars 2018. Cet emploi, à pourvoir dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié (articles 13 à 15 notamment), est classé dans le groupe IV en application des dispositions de l'arrêté du 29 décembre 2009 modifié fixant la liste et le classement par groupe des emplois de direction des directions départementales interministérielles.


Intérêt du poste


Le directeur départemental contribue, sous l'autorité du préfet de département, à la mise en œuvre des politiques d'aménagement et de développement durable des territoires en lien étroit avec les autres services de l'Etat. Dans un contexte de forte attente des acteurs du département vis-à-vis des services de l'Etat, le directeur :


- est un collaborateur privilégié du préfet pour la mise en œuvre des politiques d'aménagement et de développement durable des territoires ;
- fournit au préfet des synthèses à partir des dimensions techniques, politiques, administratives et réglementaires des dossiers pour faciliter la conduite et la lisibilité de l'action de l'Etat ;
- développe des relations étroites avec les partenaires locaux, régionaux et nationaux, empreintes de confiance et de respect ;
- accompagne les projets le plus en amont possible et conduit les concertations avec les associations et les usagers avec écoute et pédagogie ;
- manage, dynamise et entraîne les équipes de la direction départementale des territoires (120 personnes).


Au-delà de ses missions régaliennes et des politiques publiques pilotées par l'autorité préfectorale, l'Etat souhaite accompagner les territoires par des conseils en amont et un dialogue avec tous les acteurs locaux. L'administration territoriale de l'Etat est, dans ce cadre, un acteur incontournable en tant qu'initiatrice, accompagnatrice, porteuse de politiques publiques fondamentales et quelques fois médiatrice. La DDT s'appuie pour cela, sous l'autorité du préfet, sur le réseau d'acteurs majeurs ci après rappelés, avec lesquels la DDT entretient des relations étroites :


- échelon départemental : préfecture, DDCSPP et autres services de l'Etat, élus, partenaires économiques, environnementaux, associatifs et institutionnels (conseil départemental, collectivités et syndicats, OPH, chambre d'agriculture et organisations syndicales agricoles, fédérations des chasseurs et pêcheurs, associations…) ;
- échelon régional : SGAR, DRAAF et DREAL ;
- échelon national : SGG, MAA, MTES, MCT, MI, ANAH, ANRU…


L'autorité préfectorale est attachée à un fonctionnement transversal et interministériel.


Missions principales


Mise en œuvre cohérente des missions et des politiques publiques majeures de la direction que sont l'aménagement et le développement durables des territoires : urbanisme, politique de la ville, accessibilité, logement et habitat, protection et gestion durable de l'eau, de la biodiversité et des espaces ruraux ou des ressources, économie agricole et forestière, prévention des risques, sécurité routière… ;
Pilotage de la DDT en adaptant l'organisation interne et les modes de fonctionnement dans le but d'optimiser le service rendu aux usagers et dans un climat social serein ;
Conduite d'un dialogue social soutenu.


Environnement


L'Ariège (158 379 habitants) est un département de montagne, de piémont et de plaine agricole qui comprend un nombre élevé de petites communes et une faible densité de population concentrée essentiellement au nord du département, 2/3 de ses 332 communes se situant en zone de montagne.
Frontalier avec l'Espagne et l'Andorre et sous l'influence immédiate de la métropole de Toulouse, le département de l'Ariège dispose d'un environnement préservé, particulièrement riche de nombreuses ressources naturelles et paysagères, offrant des perspectives mobilisatrices de tourisme vert et blanc.
De tradition industrielle, l'Ariège garde un potentiel intéressant et relativement high tech même si des parties du département se relèvent à peine d'une sévère crise industrielle (métallurgie, textile) tandis que d'autres bénéficient du dynamisme de la métropole toulousaine (aéronautique…).
A dimension humaine et particulièrement diversifiée (pastoralisme en montagne, grande culture en plaine mais aussi polyculture en piémont, apiculture et culture bio en croissance…), l'agriculture ariégeoise est dynamique et au fait des adaptations vers l'agro-écologie tout en ayant de réelles difficultés qu'il faut accompagner.
Département pourvu en retenues agricoles et en barrages hydroélectriques, l'Ariège se situe à l'amont du bassin Adour-Garonne. Les enjeux liés à la ressource en eau y sont particulièrement importants.
Globalement rural, l'Ariège possède aussi trois quartiers « politique de la ville » (dont deux ANRU) et un lauréat à l'appel à manifestation d'intérêt centre bourg sur ses quatre communes les plus importantes (Foix, Pamiers, Saint-Girons et Lavelanet). Les principales communes sont aussi confrontées à des problématiques d'aménagement et de péri-urbanisation. Le schéma départemental de coopération intercommunale a permis de concentrer les enjeux de consommation de l'espace et d'adaptation au changement climatique sur 8 EPCI à fiscalité propre et 5 grands syndicats de bassins versants potentiellement GEMAPI.
La résidence administrative du poste se situe à Foix, siège de la direction départementale des territoires, qui compte 120 agents et 5 services.


Compétences


- connaissances générales dans les domaines d'intervention des trois ministères (MAA, MTES, MCT) ;
- connaissances des règles de gestion publique : principes déontologiques, droit du travail, fonction personnel, droit syndical, règles de gestion comptable et budgétaire ;
- connaissance du système administratif et du contexte politique et institutionnel ;
- expérience de direction et de management (délégation, contrôle, évaluation) d'une structure ;
- capacité d'écoute et d'adaptation ;
- capacité de synthèse, d'anticipation et vision prospective ;
- aptitude confirmée au travail en équipe, et au pilotage de projet, capacité à faire adhérer et à entraîner ;
- capacité à communiquer en interne et en externe ;
- discernement, capacité d'initiative, de prise de décision ;
- savoir tisser des partenariats, négocier avec des partenaires variés ;
- disponibilité, engagement personnel, ouverture d'esprit, loyauté.


Modalités de candidature


Conformément aux dispositions de l'article 12 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les candidatures doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, à la préfète de département : marie.lajus@ariege.gouv.fr copie à Luc Paraire, délégué à la mobilité et aux carrières (DSAF/DMC) : luc.paraire@pm.gouv.fr et à Christophe Heriard, secrétaire général de la préfecture (christophe.heriard@ariege.gouv.fr).
Le dossier de candidature devra impérativement comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé, un état de services et le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine.


Personnes à contacter


Tous les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :
Marie Lajus, préfète de l'Ariège, 05-61-02-10-02, marie.lajus@ariege.gouv.fr.
Frédéric Novellas, directeur départemental des territoires de l'Ariège, 05-61-02-47-01, frederic.novellas@ariege.gouv.fr ;
Christophe Heriard, secrétaire général de la préfecture de l'Ariège, 05-61-02-11-01, christophe.heriard@ariege.gouv.fr ;
Luc Paraire, délégué à la mobilité et aux carrières, DSAF, secrétariat général du gouvernement, 01-42-75-83-55, luc.paraire@pm.gouv.fr.