Arrêté du 13 septembre 2017 autorisant au titre de l'année 2018 l'ouverture et fixant les conditions d'organisation d'un concours interne sur épreuves pour le recrutement de conseillers techniques de service social des administrations de l'Etat au sein du ministère des armées

JORF n°0233 du 5 octobre 2017
texte n° 13




Arrêté du 13 septembre 2017 autorisant au titre de l'année 2018 l'ouverture et fixant les conditions d'organisation d'un concours interne sur épreuves pour le recrutement de conseillers techniques de service social des administrations de l'Etat au sein du ministère des armées

NOR: ARMH1725647A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/9/13/ARMH1725647A/jo/texte

Par arrêté de la ministre des armées en date du 13 septembre 2017, est autorisée au titre de l'année 2018 l'ouverture d'un concours interne sur épreuves pour le recrutement de conseillers techniques de service social des administrations de l'Etat au sein du ministère des armées.
L'organisation de ce concours est à la charge du centre ministériel de gestion (CMG) de Lyon.
Le nombre de postes offerts au concours est fixé à 8, dans la spécialité sociale .
Ce concours est ouvert aux candidats remplissant au 1er janvier 2018, les conditions fixées à l'article 8 (I, 1°) du décret n° 2012-1099 du 28 septembre 2012 modifié portant statut particulier du corps interministériel des conseillers techniques de service social des administrations de l'Etat.
Le concours comporte une unique épreuve orale d'admission qui consiste en un entretien avec le jury visant à apprécier les acquis de l'expérience, les aptitudes et la motivation du candidat à exercer les fonctions de conseiller technique de service social.
Pour conduire cet entretien, qui a pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, le jury dispose du dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle constitué par le candidat.
Au cours de cet entretien, le candidat peut être interrogé sur des questions relatives à son environnement professionnel et sur des questions relatives aux politiques publiques menées dans la spécialité ouverte et, le cas échéant, choisie par le candidat au moment de son inscription.
La durée de l'épreuve est fixée à trente minutes, dont dix minutes au plus pour l'exposé du candidat.
L'ouverture des inscriptions est fixée au 5 octobre 2017.
La date limite de retrait des dossiers d'inscription et de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) est fixée au 14 novembre 2017 à 12 heures, heure de Paris, terme de rigueur.
La date de clôture des inscriptions et de dépôt des dossiers de RAEP est fixée au 28 novembre 2017, le cachet de la poste faisant foi.
L'épreuve orale d'admission se déroule à Lyon, à compter du 15 janvier 2018.
Les candidats sont convoqués à l'épreuve par le CMG de Lyon, en temps utile. Toutefois, le défaut de réception de la convocation n'engage en aucune façon la responsabilité de l'administration.
Les lauréats doivent accepter l'affectation qui leur est notifiée au moment de leur nomination en vue de leur prise de fonctions. Ils sont réputés renoncer au bénéfice du concours s'ils ne rejoignent pas leur poste dans le délai qui leur est imparti au moment de la notification d'affectation.
La composition du jury fait l'objet d'un arrêté de la ministre des armées.
Le secrétariat du jury est assuré par un agent du CMG de Lyon.

Procédure d'inscription
1. Retrait des dossiers d'inscription et de RAEP

Il est conseillé aux candidats de ne pas attendre les derniers jours pour s'inscrire.
Toute demande de dossier par télécopie ou messagerie électronique est refusée.
Les candidats peuvent obtenir les dossiers d'inscription et de RAEP jusqu'au 14 novembre 2017 à 12 heures, heure de Paris, terme de rigueur, selon les modalités suivantes :
a) Téléchargement des dossiers d'inscription et de RAEP :

- par internet : www.concours-civils.defense.gouv.fr ;
- par intranet : SGA-Connect : http://portail-sga.intradef.gouv.fr/sites/info-metier/ressources-humaines/gestion-rh-pc/espaces-specialises/espace-concours/Pages/Les-concours.aspx.

b) Demande des dossiers d'inscription et de RAEP par voie postale :
Auprès du centre ministériel de gestion de Lyon, division ressources humaines, bureau concours, recrutement et formation, section A, quartier Général-Frère, BP 41, 69998 Lyon Cedex 07.
Les candidats ayant choisi le retrait des dossiers d'inscription et de RAEP par la voie postale doivent joindre à leur demande une enveloppe format A4 affranchie au tarif lettre 190 grammes et libellée à leurs nom et adresse, afin que les dossiers leur soient transmis en retour.

2. Constitution et dépôt des dossiers d'inscription et de RAEP

Le dossier d'inscription est constitué du formulaire d'inscription délivré par l'administration.
En outre, pour les personnes en situation de handicap dont l'état de santé nécessite un aménagement d'épreuve, le dossier d'inscription doit être complété d'un certificat médical d'un médecin agréé et du document d'éligibilité (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, carte d'invalidité, justificatif de pension militaire d'invalidité…). Le certificat médical doit préciser la nature exacte de l'aménagement. Les personnels du ministère des armées doivent consulter le médecin de prévention.
Après avoir complété, daté et signé le formulaire d'inscription, les candidats le font valider par leur service gestionnaire (il s'agit du service détenteur du dossier administratif du candidat) ; pour les établissements publics administratifs (EPA), le service gestionnaire est le service ressources humaines de l'EPA d'affectation du candidat.
Ils doivent ensuite prendre leurs dispositions afin que le formulaire d'inscription validé soit transmis, accompagné obligatoirement du dossier de RAEP, en quatre exemplaires, exclusivement par la voie postale, au CMG de Lyon à l'adresse susmentionnée, au plus tard le 28 novembre 2017 avant minuit, heure de Paris, le cachet de la poste faisant foi.
L'absence du dossier d'inscription ou du dossier de RAEP ou leur transmission après cette date entraîne l'élimination du candidat qui n'est pas convoqué à l'épreuve.
Toute pièce complémentaire transmise par le candidat après cette même date n'est pas prise en compte.
Tout dossier parvenant dans une enveloppe dépourvue du cachet de la poste est refusé.