Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel adjoint (DDT de l'Essonne)

JORF n°0211 du 9 septembre 2017
texte n° 58



Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel adjoint (DDT de l'Essonne)

NOR: PRMG1725049V
ELI: Non disponible


L'emploi de directeur (trice) départemental(e) adjoint(e) des territoires de l'Essonne sera vacant à compter du 1er octobre 2017. Cet emploi, à pourvoir dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié (articles 13 à 15 notamment), est classé dans le groupe III en application des dispositions de l'arrêté du 28 juillet 2010 fixant la liste et le classement par groupe des emplois de direction des directions départementales interministérielles en Ile-de-France.


Intérêt du poste


La direction départementale des territoires de l'Essonne contribue, sous la responsabilité de la préfète, à la mise en œuvre des politiques publiques en matière de développement et d'aménagement durables du territoire.
Aux côtés du directeur, qu'il seconde et supplée, le directeur adjoint contribue à la définition des stratégies et au pilotage de la structure. Il est chargé par le directeur de missions particulières et travaille en étroite collaboration avec les services. Le directeur adjoint et l'adjoint au directeur appuient le directeur dans le management d'une communauté de travail de 175 agents (à la fin de l'année 2017).
L'intérêt du poste réside dans l'intégration des différentes politiques sur le territoire de la grande couronne francilienne, avec sa complexité et ses défis particuliers, la variété des dossiers traités, les partenariats à nouer avec les collectivités locales et les services de l'Etat, et le management d'une structure qui compte 35 cadres A et A+.


Missions


Les missions de la direction départementale des territoires sont définies à l'article 3 du décret n° 2009-1484 du 3 décembre 2009 relatif aux directions départementales interministérielles.
Le directeur adjoint appuie le directeur dans la réalisation des missions suivantes :
Mise en œuvre, à l'échelle territoriale, des orientations stratégiques nationales définies par les ministres et déclinées au niveau régional ; pilotage, coordination et évaluation de l'action de l'Etat au niveau territorial dans le domaine des politiques publiques dont il a la charge, et plus particulièrement l'aménagement et l'urbanisme, l'habitat et le renouvellement urbain.
Direction des services placés sous sa responsabilité : fixation des objectifs, organisation et répartition des moyens, évaluation des résultats et de la performance, mise en œuvre du dialogue social ; accompagnement managérial de l'évolution des process, discernement des plus forts enjeux.
Concertation avec les services de l'Etat, les collectivités territoriales, les entreprises et les organisations socioprofessionnelles.
Déclinaison du schéma directeur régional « Ile-de-France 2030 » (SDRIF) approuvé par décret du 27 décembre 2013 ; révision et élaboration de schémas de cohérence territoriale (SCoT) ; élaboration des plans locaux d'urbanisme intercommunaux (PLUi).
Encouragement de la production de logements (objectif de 70 000 logements/an en Ile-de-France fixé par la loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris) ; diversification de l'offre de logements (application de l'article 55 de la loi solidarité et renouvellement urbains du 13 décembre 2000) ; élaboration de programmes locaux de l'habitat (PLH) à l'échelle des nouvelles grandes communautés d'agglomération issues du schéma régional de coopération intercommunale (SRCI) mis en œuvre en Ile-de-France en janvier 2016.
Suivi de la mise en œuvre du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), avec 8 projets d'intérêt national et 6 projets d'intérêt régional en Essonne.


Environnement


Le poste est situé à Evry, où l'ensemble des services de la direction départementale des territoires sont rassemblés dans la cité administrative préfecture. Le département de l'Essonne comprend 196 communes ; il est peuplé de près de 1 300 000 habitants.
Département de la grande couronne francilienne, l'Essonne est un territoire de contrastes qui présente de très forts enjeux, qu'il s'agisse du développement de l'offre de logement et de la reconquête urbaine sur les secteurs très denses qui jouxtent la métropole du Grand Paris au nord, ou de la préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers dans les secteurs ruraux du sud, jusqu'aux limites de l'Eure-et-Loir, du Loiret et de la Seine-et-Marne.
Plusieurs opérations d'intérêt national (OIN) mobilisent l'attention des services de l'Etat en Essonne :


- l'OIN Paris-Saclay ;
- l'OIN d'aménagement Grigny-Viry-Châtillon et l'opération de requalification de la copropriété dégradée (ORCOD-IN) Grigny 2 ;
- l'OIN de la Porte Sud du Grand Paris ;
- l'OIN de Sénart.


Sous l'autorité de la préfète de département, la direction départementale des territoires entretient, à l'échelle régionale francilienne, des liens étroits avec la direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement (DRIEA), la direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du logement (DRIHL), la direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie (DRIEE) et la direction régionale et interdépartementale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRIAAF). La direction départementale des territoires est délégation territoriale de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) et délégation locale de l'Agence nationale de l'habitat (ANAH). Au plan départemental, elle travaille avec les services de la préfecture et les sous-préfets, et plus particulièrement avec la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) sur les sujets logement, la délégation départementale de l'Agence régionale de santé (ARS) en matière de lutte contre l'habitat indigne et l'unité départementale de la DRIEE sur les dossiers d'aménagement.


Compétences


Connaissance des organisations publiques et des politiques portées par les DDT.
Capacité à piloter des projets et à faire prévaloir les enjeux des politiques publiques, en mode « solution ».
Travail en réseau, négociation avec des partenaires variés. Aptitude à la communication, à l'écoute et au dialogue social.
Management et animation d'équipes pluridisciplinaires ; accompagnement de l'évolution des process, discernement des plus forts enjeux.
Capacité d'anticipation et de vision prospective.


Modalités de candidature


Conformément aux dispositions de l'article 12 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les candidatures doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, uniquement par voie électronique à la préfète de département (pref-secretariat-prefet@essonne.gouv.fr), avec copie au directeur départemental des territoires (ddt-directeur@essonne.gouv.fr) et au délégué à la mobilité et aux carrières (DSAF-DMC), luc.paraire@pm.gouv.fr.
Le dossier de candidature devra impérativement comprendre :


- une lettre de motivation ;
- un curriculum vitae détaillé ;
- un état de services ;
- le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine.


Une fiche financière sera tenue à disposition de la DSAF qui pourra la demander pendant l'instruction du dossier.


Personnes à contacter


Tous les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :
M. Luc PARAIRE, délégué à la mobilité et aux carrières (DSAF/DMC), 01-42-75-83-55, luc.paraire@pm.gouv.fr ;
Mme Josiane CHEVALIER, préfète de l'Essonne, 01-69-91-90-01, pref-secretariat-prefet@essonne.gouv.fr ;
M. Yves RAUCH, directeur départemental des territoires, 01-60-76-32-10, yves.rauch@essonne.gouv.fr ;
M. Alain BUCQUET, préfet délégué pour l'égalité des chances auprès de la préfète de l'Essonne, 01-69-91-97-92, alain.bucquet@essonne.gouv.fr.