Avis de vacance des fonctions de directeur de l'observatoire des sciences de l'univers de Rennes

JORF n°0151 du 29 juin 2017
texte n° 88



Avis de vacance des fonctions de directeur de l'observatoire des sciences de l'univers de Rennes

NOR: ESRS1703367V
ELI: Non disponible


Les fonctions de directeur de l'observatoire des sciences de l'univers de Rennes (OSUR) sont vacantes.
Le directeur est nommé pour une durée de cinq ans, immédiatement renouvelable une fois, par arrêté du ministre chargé de l'enseignement supérieur, sur proposition du conseil de l'observatoire. Le directeur est choisi dans l'une des catégories de personnels qui ont vocation à enseigner au sein de l'observatoire, sans condition de nationalité.
L'observatoire des sciences de l'univers de Rennes est une école interne de l'université Rennes-I au sens de l'article L. 713-9 du code de l'éducation et un observatoire des sciences de l'univers au sens de l'article D. 713-10 du code de l'éducation. A ce titre, l'observatoire a quatre missions principales : recherche, observation, formation et diffusion des connaissances. En tant que composante de l'université de Rennes-I, il assure statutairement une mission de formation. En tant qu'observatoire, il promeut et aide à la structuration nationale des services d'observation de l'Institut national des sciences de l'univers H+ (INSU H+) et l'infrastructure nationale OZCAR. Son rôle est également de soutenir les recherches en environnement à Rennes en associant les principales unités de recherche du domaine.
L'OSUR regroupe 430 personnes dont 350 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs et techniciens avec une identité fortement pluridisciplinaire associant géologues, hydrologues, biologistes, géographes, archéologues et physiciens. Il est constitué d'unités ou équipes de recherche : l'UMS 3343 pour l'observatoire de Rennes, l'UMR 6118 géosciences Rennes, l'UMR 6553 ECOBIO (écosystèmes - biodiversité - évolution), l'équipe archéosciences UMR 6566 CreAAH (centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire), l'équipe Costel (climat et occupation du sol par télédétection) membre de l'UMr 6554 LETG, l'UMR 6251 IPR (institut de physique de Rennes).
L'observatoire associe par convention des unités ou équipes de recherche dans différents domaines scientifiques : agronomie, physique, droit, électronique, informatique : l'UMR 1069 SAS (Sol, agro et hydrosystèmes, spatialisation), l'UMR 0985 ESE (Ecologie et santé des écosystèmes), l'UMR BAGAP (Biodiversité, agroécologie et aménagement du paysage), l'UE 1036 U3E (unité expérimentale d'écologie et d'écotoxicologie, l'Axe (droit de l'environnement et du développement durable) de l'UMR 6262 IODE, l'équipe SAPHIR (SAR planimétrie holographie interférométrie radargrammétrie) de l'UMR 6164 IETR, l'équipe SAGE (simulations and algorithms on grids for environment) du centre INRIA Rennes-Bretagne Atlantique. Cette dynamique concerne environ 160 permanents dont plus de 70 chercheurs.
Les recherches concernent les dynamiques des paysages, y compris dans leurs dimensions liées aux ressources naturelles (sols, eau, biodiversité), ressources géologiques et les relations homme-milieu. Elles portent sur l'indentification, la qualification et la modélisation des processus associant systèmes naturels - géosphère, hydrosphère et biosphère - et sociétés.
L'observatoire est en particulier fortement impliqué sur un certain nombre de problématiques qui ont des expressions sociétales fortes, notamment en Bretagne : la gestion des ressources en eau, l'impact de la pollution diffuse d'origine agricole, le rôle des structures paysagères sur les ressources (eau, sols et biodiversité, principalement), les réserves minérales, le stockage souterrain de déchets.
Pour mener cette recherche, l'observatoire dispose de moyens de recherche d'envergure : des systèmes d'observation long terme pour l'environnement, un centre commun analytique qui coordonne une vingtaine de plateaux techniques répartis dans les unités de recherche, une plate-forme de génomique environnementale soutenue par l'INEE/CNRS et le réseau Biogenouest, une plateforme de datation des eaux.
L'OSUR a en projet la constitution d'une plate-forme de modélisation de l'environnement, qui regroupe des plateaux expérimentaux et des plates-formes logicielles développées en partenariat avec l'INRIA.
L'OSUR bénéficie d'un plan Etat-région qui comprend la construction d'une halle expérimentale en environnement. Il a la mission de promouvoir encore plus largement l'interdisciplinarité. Il entretient depuis plusieurs années un réseau de collaborations scientifiques autour de l'environnement avec la physique fondamentale, les mathématiques, la chimie et les sciences juridiques qui a conduit à créer un pôle thématique de recherches interdisciplinaires sur les systèmes complexes en environnement.
Dans le domaine de l'enseignement, depuis 2012, l'OSUR propose au sein de l'université de Rennes-I et en partenariat AgroCampus Ouest, l'université de Rennes-II et plus récemment l'INSA Rennes et l'ENS de Rennes, une offre de formation initiale et continue qui est centrée sur les sciences de la planète et de l'environnement. Outre le pilotage d'une mention de licence et de quatre mentions de master (rentrée 2017), l'observatoire est aussi impliqué dans le développement du campus numérique ENVAM.
Le/La directeur/directrice de l'OSUR assure le développement de l'observatoire et veille à la cohérence de ses activités : observation, production et diffusion des connaissances, formation. Il/elle anime la réflexion stratégique pour le secteur Terre, écologie, environnement à Rennes et favorise les échanges entre les différentes communautés représentées dans l'OSUR. Il/Elle participe à l'essor et au rayonnement des infrastructures d'observation de l'OSUR.
Le/la directeur/directrice de l'OSUR est aussi le/la directeur/directrice de l'unité mixte de service dénommée UMS 3343 CNRS/université de Rennes-I adossée à l'observatoire. A ce titre, il/elle assure la gestion des moyens mis par les tutelles à la disposition de l'observatoire. Il/elle est responsable de la préparation et de l'exécution du budget et il/elle dirige l'organisation des services communs de l'observatoire.
Les candidats doivent avoir des capacités managériales, notamment pour la direction d'équipes, ainsi que pour le montage et la gestion d'opérations de grande envergure, nationales ou internationales.
Les dossiers comprenant notamment un curriculum vitae et une liste de titres et travaux, doivent être adressés sous pli recommandé, jusqu'au 20 juillet 2017 (le cachet de la poste faisant foi), à M. l'administrateur provisoire de l'OSUR, campus de Beaulieu, bâtiment 15, 35042 Rennes Cedex (téléphone 02-23-23-65-65, secrétariat 02-23-23-52-22, courriel : direction-osur@univ-rennes1.fr).
Les candidatures retenues sont auditionnées par le conseil de l'OSUR à l'automne.