Arrêté du 2 février 2017 autorisant au titre de l'année 2017 l'ouverture d'un concours réservé pour l'accès au corps interministériel des attachés d'administration de l'Etat à l'Office national des forêts, pris en application de l'article 7 du décret n° 2012-631 du 3 mai 2012 modifié

JORF n°0033 du 8 février 2017
texte n° 35




Arrêté du 2 février 2017 autorisant au titre de l'année 2017 l'ouverture d'un concours réservé pour l'accès au corps interministériel des attachés d'administration de l'Etat à l'Office national des forêts, pris en application de l'article 7 du décret n° 2012-631 du 3 mai 2012 modifié

NOR: AGRS1703202A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/2/2/AGRS1703202A/jo/texte


Par arrêté du ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, en date du 2 février 2017, est autorisée au titre de l'année 2017 l'ouverture d'un concours réservé pour l'accès au corps interministériel des attachés d'administration de l'Etat à l'Office national des forêts, pris en application de l'article 7 du décret n° 2012-631 du 3 mai 2012 modifié relatif aux conditions d'éligibilité des candidats aux recrutements réservés pour l'accès aux corps de fonctionnaires de l'Etat des catégories A, B et C et fixant les conditions générales d'organisation de ces recrutements en application de la loi n° 2012-347 du 12 mars 2012 relative à l'accès à l'emploi titulaire et à l'amélioration des conditions d'emploi des agents contractuels dans la fonction publique, à la lutte contre les discriminations et portant diverses dispositions relatives à la fonction publique.
Le nombre des places offertes est fixé à 13.
La date limite d'inscription est fixée au 8 mars 2017 et celle du dépôt des dossiers de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle est fixée au 26 mai 2017, le cachet de la poste faisant foi.
L'épreuve écrite se déroulera le 6 avril 2017. L'épreuve orale se déroulera à partir du 26 juin 2017.
La composition du jury et la liste des candidats admis à concourir feront l'objet d'une décision du directeur général de l'Office national des forêts.