Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel (DDPP du Gard)

JORF n°0017 du 20 janvier 2017
texte n° 100



Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel (DDPP du Gard)

NOR: PRMG1701103V
ELI: Non disponible


L'emploi de directeur départemental de la DDPP du Gard est susceptible d'être vacant à compter du 8 juillet 2017. Cet emploi, à pourvoir dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié (articles 13 à 15 notamment), est classé dans le groupe IV en application des dispositions de l'arrêté du 29 décembre 2009 modifié fixant la liste et le classement par groupe des emplois de direction des directions départementales interministérielles.


Intérêt du poste


Le directeur départemental contribue, sous la responsabilité du préfet, à la mise en œuvre des politiques publiques portant sur les domaines de la sécurité et de la qualité sanitaire de l'alimentation, de la protection et de la sécurité des consommateurs, de la santé et de la protection animale, de la protection de l'environnement concernant les activités d'élevage et d'agroalimentaire ainsi que de la faune sauvage captive. L'intérêt du poste réside dans l'intégration des différentes politiques sur le territoire, la variété des dossiers traités, les partenariats à nouer avec les services de l'Etat et le management d'une structure de 52 agents, diversifiée dans ses compétences et champs d'intervention avec une vocation marquée d'inspection et de contrôle de l'ensemble des activités de production, de distribution et de service.


Missions


Le directeur est chargé des missions suivantes :


- mise en œuvre à l'échelle territoriale des orientations stratégiques nationales définies par les ministres et déclinées au niveau régional ; pilotage, coordination et évaluation de l'action de l'Etat au niveau territorial dans le domaine des politiques publiques dont il a la charge ;
- direction des services placés sous sa responsabilité : fixation des objectifs, organisation et répartition des moyens, évaluation des résultats et de la performance, mise en œuvre du dialogue social ;
- concertation avec les services déconcentrés de l'Etat, les collectivités territoriales, les entreprises et les organisations socioprofessionnelles ;
- maintien des capacités opérationnelles en cas de gestion de crise ;
- exercice des responsabilités dans le domaine budgétaire.


Les missions de la DDPP sont définies à l'article 5 du décret n° 2009-1484 du 3 décembre 2009 relatif aux directions départementales interministérielles.
La DDPP met en œuvre les politiques relatives à la protection et à la sécurité des consommateurs principalement :
1° En veillant :
a) A la conformité, à la qualité et à la sécurité des produits et prestations ;
b) A l'hygiène et à la sécurité des produits alimentaires ;
c) A la santé et à l'alimentation animales, à la traçabilité des animaux et des produits animaux dont elle assure la certification ;
d) A la protection des animaux domestiques et de la faune sauvage captive, aux conditions sanitaires d'élimination des cadavres et des déchets animaux ;
e) A assurer l'inspection d'installations classées pour la protection de l'environnement, exerçant des activités agricoles et une partie des activités agroalimentaires ;
f) A la loyauté des transactions ;
g) A l'égalité d'accès à la commande publique ;
2° En contrôlant :
a) Les ventes soumises à autorisation et les pratiques commerciales réglementées, au besoin en réprimant les pratiques illicites ;
b) L'exercice de la médecine vétérinaire, la délivrance et l'utilisation des médicaments vétérinaires ainsi que la production et la distribution des aliments médicamenteux.


Environnement


Le poste est situé à Nîmes, chef-lieu du département et siège de la DDPP, qui a, en outre, une implantation dans deux abattoirs de boucherie, situés à Alès et au Vigan et un abattoir de volailles situé à Saint-Bauzelie.
Le département du Gard, troisième département d'Occitanie avec 750 000 habitants, comprend 353 communes et se caractérise par une forte croissance démographique.
L'économie du département est marquée par une activité agricole soutenue dans les filières viticoles, fruits et légumes et céréalière s'appuyant sur des signes de qualité et la production bio.
La filière élevage à des effectifs modérés mais stables (filières avicole et ovines significatives, activités « bovins lait » et porcine faibles, élevage bovin, essentiellement, caractérisé par un cheptel important de race camargue).
Le Gard est le deuxième département industriel de l'Occitanie.
Il compte d'importantes installations industrielles dans les secteurs de l'alimentation animale, des produits de la mer, de la transformation de fruits, de la viande, des produits phytosanitaires…
Le poids du tourisme est important dans ce département qui bénéficie de sites historiques et paysagers remarquables et d'une façade maritime.
Sous l'autorité du préfet de département, la DDPP entretient, à l'échelle régionale, des liens étroits avec la DRAAF, la DIRECCTE et la DREAL.
Au plan départemental, elle travaille avec les sous-préfets, les services de la préfecture et les deux DDI (DDTM et DDCS) et l'UD DREAL.


Compétences


Connaissance des organisations publiques et des politiques portées par les DDPP.
Aptitude au management d'équipes pluridisciplinaires et interministérielles.
Loyauté, réactivité, sens de l'initiative, facultés d'analyse et de synthèse, capacité à gérer des évènements exceptionnels.
Aptitude à la communication, à l'écoute et au dialogue social.
Capacité d'anticipation et de vision prospective.


Modalités de candidature


Conformément aux dispositions de l'article 12 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les candidatures doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, au préfet de département : M. Didier LAUGA à l'adresse suivante : didier.lauga@gard.gouv.fr, copie à M. Luc Paraire, délégué à la mobilité et aux carrières (DSAF/DMC) : luc.paraire@pm.gouv.fr.
Le dossier de candidature devra comprendre :


- une lettre de motivation ;
- un curriculum vitae détaillé ;
- un état de services dans le corps d'origine ;
- le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine.


Une fiche financière sera tenue à disposition de la DSAF qui pourra la demander pendant la procédure d'instruction des dossiers.


Personnes à contacter


Tous les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :
Didier LAUGA, préfet du département du Gard, 04-66-36-40-02, courriel : didier.lauga@gard.gouv.fr.
François LALANNE, secrétaire général de la préfecture du Gard, 04-66-36-41-02, courriel : françois.lalanne@gard.gouv.fr.
Luc PARAIRE délégué à la mobilité et aux carrières (DSAF/DMC), 01-42-75-83-55, luc.paraire@pm.gouv.fr.
Elisabeth PERNET, directrice de la DDPP du Gard, 04-30-08-60-52 courriel : elisabeth.pernet@gard.gouv.fr.