Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel adjoint (direction départementale de la protection des populations de la Seine-Maritime)

JORF n°0279 du 1 décembre 2016
texte n° 86



Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel adjoint (direction départementale de la protection des populations de la Seine-Maritime)

NOR: PRMG1635101V
ELI: Non disponible


L'emploi de directeur(trice) départemental(e) adjoint(e) de la direction départementale de la protection des populations de la Seine-Maritime est susceptible d'être vacant à compter du 1er janvier 2017. Cet emploi, à pourvoir dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié (articles 13 à 15 notamment), est classé dans le groupe IV en application des dispositions de l'arrêté du 29 décembre 2009 modifié fixant la liste et le classement par groupe des emplois de direction des directions départementales interministérielles.


Intérêt du poste


Aux côtés du directeur, qu'il seconde et supplée, le directeur adjoint exerce ses compétences sur l'ensemble du périmètre d'intervention de la direction. Il contribue à la définition des stratégies et au pilotage de la structure. Il est chargé par le directeur de missions particulières et travaille en étroite collaboration avec les services. Il appuie le directeur dans le management d'une équipe de soixante-seize agents, organisée en quatre services opérationnels et un secrétariat général.


Missions


Le directeur adjoint appuie le directeur dans la réalisation des missions suivantes :
Mise en œuvre à l'échelle territoriale des orientations stratégiques nationales définies par les ministres et déclinées au niveau régional ; pilotage, coordination et évaluation de l'action de l'Etat au niveau territorial dans le domaine des politiques publiques dont il a la charge.
Direction des services placés sous sa responsabilité : fixation des objectifs, organisation et répartition des moyens, évaluation des résultats et de la performance, mise en œuvre du dialogue social.
Concertation avec les services de l'État, les collectivités territoriales, les entreprises et les organisations socioprofessionnelles.
Exercice des responsabilités dans le domaine financier.
Les missions de la direction départementale de la protection des populations sont définies à l'article 5 du décret n° 2009-1484 du 3 décembre 2009 relatif aux directions départementales interministérielles.


Environnement


Le poste est situé à Rouen, siège de la direction départementale de la protection des populations installé sur deux sites et qui a, en outre, des implantations territoriales à Gonfreville-l'Orcher, Cany-Barville et Le Trait. Le département de la Seine-Maritime comprend 718 communes et est peuplé de 1,255 millions d'habitants. C'est un département caractérisé par une économie diversifiée, à la fois terre industrielle (aéronautique, verre, électricité nucléaire, industrie pétrolière, automobiles) avec un réseau de PME très diversifiées et un secteur tertiaire marqué par l'importance des activités portuaires de Rouen et du Havre et terre agricole tournée vers l'élevage et les grandes cultures (céréales, lin, colza).
Sous l'autorité du préfet de département, la direction départementale de la protection des populations entretient, à l'échelle régionale, des liens étroits avec la direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF), la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) et l'agence régionale de la Santé (ARS). Au plan départemental, elle travaille avec les services de la préfecture et les sous-préfets, la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) et les unités territoriales de la direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS) et de la DIRECCTE.


Compétences


Connaissance des organisations publiques et des politiques portées par les DDPP.
Capacité à piloter des projets et à faire prévaloir les enjeux des politiques publiques.
Travail en réseau, négociation avec des partenaires variés. Aptitude à la communication, à l'écoute et au dialogue social.
Management et animation d'équipes pluridisciplinaires.
Capacité d'anticipation et de vision prospective.


Modalités de candidature


Conformément aux dispositions de l'article 12 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les candidatures doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, au préfet de département :
prefet76@seine-maritime.gouv.fr.
Copie à Luc Paraire, délégué à la mobilité et aux carrières (DSAF/DMC) : luc.paraire@pm.gouv.fr.
Copie à Benoît Tribillac, DDPP de la Seine-Maritime : benoit.tribillac@seine-maritime.gouv.fr.
Le dossier de candidature devra impérativement comprendre :


- une lettre de motivation ;
- un curriculum vitae détaillé ;
- un état de services ;
- le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine.


Personnes à contacter


Tous les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :
Luc PARAIRE, délégué à la mobilité et aux carrières (DSAF/DMC), 01-42-75-83-55, luc.paraire@pm.gouv.fr.
Nicole KLEIN, préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime, 02.32.76.50.00, nicole.klein@seine-maritime.gouv.fr.
Benoît TRIBILLAC, directeur départemental de la protection des populations de la Seine-Maritime, 02-32-81-82-37, benoit.tribillac@seine-maritime.gouv.fr.
Yvan CORDIER, secrétaire général de la préfecture de la Seine-Maritime, 02-32-76-52-01, yvan.cordier@seine-maritime.gouv.fr.