Arrêté du 6 juin 2016 modifiant l'arrêté du 18 décembre 2008 relatif aux modalités de contrôle des pulvérisateurs à rampe et pour arbres et arbustes pris en application de l'article D. 256-28 du code rural et de la pêche maritime

JORF n°0143 du 21 juin 2016
texte n° 31




Arrêté du 6 juin 2016 modifiant l'arrêté du 18 décembre 2008 relatif aux modalités de contrôle des pulvérisateurs à rampe et pour arbres et arbustes pris en application de l'article D. 256-28 du code rural et de la pêche maritime

NOR: AGRT1503671A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2016/6/6/AGRT1503671A/jo/texte


La ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat, et le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement,
Vu le code de l'environnement, notamment les 1° et 2° du I de son article L. 216-3 ;
Vu le code rural et de la pêche maritime, notamment ses articles L. 251-18, L. 256-2, L. 256-2-1 et D. 256-1 à 28 ;
Vu le code du travail ;
Vu l'arrêté du 18 décembre 2008 relatif aux modalités de contrôle des pulvérisateurs à rampe et pour arbres et arbustes pris en application de l'article D. 256-28 du code rural et de la pêche maritime ;
Vu l'arrêté du 17 juillet 2014 relatif au référentiel de certification, prévu à l'article R. 254-3 du code rural et de la pêche maritime, « Processus de maîtrise des risques d'émission des poussières issues de semences traitées avec des produits phytopharmaceutiques : opérations industrielles »,
Arrêtent :


Dans l'intitulé de l'arrêté du 18 décembre 2008 susvisé, les mots : « relatif aux modalités de contrôle des pulvérisateurs à rampe et pour arbres et arbustes pris en application de l'article D. 256-28 du code rural » sont remplacés par les mots : « relatif aux modalités de contrôle des pulvérisateurs pris en application du 1° de l'article D. 256-14 du code rural et de la pêche maritime ».


Les 1° et 2° de l'article 1er de l'arrêté du 18 décembre 2008 susvisé sont remplacés par les dispositions suivantes :
« 1° Porté ou traîné : pouvant être mu par un véhicule terrestre à moteur et constituant de ce fait un équipement interchangeable mentionné au 2° de l'article R. 4311-4 du code du travail ;
2° Pulvérisateurs à rampe et similaires : les pulvérisateurs automoteurs ou portés ou traînés, qui distribuent les liquides sur un plan horizontal au moyen d'une ou de plusieurs sections de rampe (s), chacune étant équipée d'une ou plusieurs buses, ou groupes de buses, régulièrement espacés. Les applications peuvent être dirigées sur la totalité de la surface ciblée ou localisées uniquement sur certaines zones. Ces appareils peuvent être pourvus d'une assistance d'air ; »


Le dernier alinéa de l'article 1er est remplacé parles dispositions suivantes :
« Les pulvérisateurs dont la cuve est percée de part en part ou dépourvus de pompe ne sont pas soumis à l'obligation de contrôle. »


Il est ajouté à la fin de l'article 1er les définitions suivantes :
« 4° Pulvérisateurs combinés : les pulvérisateurs installés en totalité ou partiellement sur une autre machine non motrice, distribuant les liquides au moyen de buses ; »
« 5° Pulvérisateurs fixes ou semi-mobiles : les pulvérisateurs constitués d'un sous ensemble cuve/ pompe généralement immobile durant l'application et d'une unité d'application le plus souvent non solidaire de ce sous ensemble. Cette unité peut être mobile ou non, et alimenter une ou plusieurs sorties de liquides. Sont exclus les matériels appliquant des produits phytopharmaceutiques en unités industrielles sur des semences, soumises à l'arrêté du 17 juillet 2014 relatif au référentiel de certification « Processus de maîtrise des risques d'émission des poussières issues de semences traitées avec des produits phytopharmaceutiques : opérations industrielles » et prévu à l'article R. 254-3 du code rural et de la pêche maritime ; »
« 6° Contre-visite : nouveau contrôle effectué en application de l'article D. 256-13 du code rural et de la pêche maritime dans un délai de 4 mois suivant la remise du rapport d'inspection indiquant qu'un pulvérisateur soumis à la procédure de contrôle périodique obligatoire est défaillant. Cette contre-visite porte sur les points identifiés comme défaillants par l'organisme d'inspection. »


L'article 3 est ainsi modifié :
a) Au premier alinéa, les mots : « chacun des points listés en annexe II » sont remplacés par les mots : « chacun des points listés en annexe II, partie 1 » ;
b) Le second alinéa est remplacé par « Pour chacun de ces points, l'inspecteur relève la présence ou l'absence de chacun des défauts listés en annexe II, partie 2 et reporte ses observations sur le rapport d'inspection mentionné à l'article 7. Ces défauts sont définis en annexe II, partie 3 » ;
c) Au troisième alinéa, les mots : « nouveau contrôle » sont remplacés par le mot : « contre-visite » ;
d) Au quatrième alinéa, les mots : « annexe III » sont remplacé par les mots : « annexe II, partie 2 » et les mots : « nouveau contrôle » sont remplacés par le mot : « contre-visite » ;
e) Il est ajouté un cinquième alinéa ainsi rédigé :
« En cas de défaut relevant d'un vice de conception, l'inspecteur indique ce point dans la rubrique « Défauts sans nécessité de contre-visite dans un délai de quatre mois » ou dans la rubrique « Défauts nécessitant une contre-visite dans un délai de quatre mois » selon le cas, avec la mention (3) correspondant à ce défaut. La liste des défauts de ce type et leur classification dans la rubrique « Défauts sans nécessité de contre-visite » ou dans la rubrique « Défauts nécessitant une contre-visite » est publiée sur son site Internet par le groupement d'intérêt public mentionné à l'article L. 256-2-1 du code rural et de la pêche maritime. »


L'article 4 est ainsi modifié :
a) Au premier alinéa, les mots : les mots : « annexe III » sont remplacé par les mots : « annexe II, partie 2 » et les mots : « pour les pulvérisateurs à rampe et les pulvérisateurs pour arbres et arbustes » sont supprimés ;
b) Au 2°, les mots : « contrôle partiel » sont remplacés par le mot : « contre-visite » ;
c) Au 3°, le mot : « contrôle » est remplacé par le mot : « contre-visite ».


L'article 5 est ainsi modifié :
a) Au premier alinéa, les mots : « contrôle partiel » sont remplacés par le mot : « contre-visite » et les mots : « un contrôle mentionné à l'article D. 256-11 est requis » sont remplacés par les mots : « une contre-visite mentionnée à l'article D. 256-13 est requise » ;
b) Au deuxième alinéa, les mots : « ce contrôle » sont remplacés par les mots : « cette contre-visite » ;
c) Au quatrième alinéa, les mots : « contrôle partiel » sont remplacés par le mot : « contre-visite ».


A l'article 6, les mots : « contrôle partiel» sont remplacés par le mot : « contre-visite » et les mots : « l'annexe V » sont remplacés par les mots : « l'annexe III ».


L'article 7 est ainsi modifié :
a) Après le mot : « contrôle » sont ajoutés les mots : « ou d'une contre-visite » et les mots : « l'annexe VI » sont remplacés par le mot : « l'annexe IV » ;
b) Il est ajouté un second alinéa ainsi rédigé :
« La transmission des résultats des contrôles prévue au II 1° de l'article D. 256-16 s'applique également aux contre-visites. »


Les annexes II, III, IV de l'arrêté du 18 décembre 2008 sont remplacées par l'annexe II du présent arrêté ; les annexes V et VI du même arrêté sont remplacées respectivement par les annexes III et IV du présent arrêté.


Le directeur de l'eau et de la biodiversité et la directrice générale de la performance économique et environnementale des entreprises sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    ANNEXES


    ANNEXE II
    LISTES DES POINTS D'INSPECTION, LISTES DES DÉFAUTS, DÉFINITION DES DÉFAUTS POUR LES DIFFÉRENTES CATÉGORIES DE PULVÉRISATEURS

    • Section A Pulvérisateurs pour arbres et arbustes
    • Section B Pulvérisateurs à rampe et similaires
    • Section C Pulvérisateurs combinés
    • Section D Pulvérisateurs fixes ou semi-mobiles


      Les parties 2 de la présente annexe listent, pour chacun des points examinés au cours d'un contrôle, les défauts pouvant être constatés et la conclusion s'imposant à l'inspecteur pour chacun de ces défauts.
      Cette conclusion est indiquée au moyen de l'une des trois signes suivants :


      - « C » signifie « contrôle complet » ;
      - « CV » signifie « contre-visite » ;
      - « Ø » signifie « pas de nouveau contrôle nécessaire ».

    • Section A Pulvérisateurs pour arbres et arbustes


      PARTIE I : LISTE DES POINTS D'INSPECTION
      1. Inspections préliminaires
      1.1. Etat du matériel
      1.1.1. Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.2. Propreté du matériel
      1.1.3. Contexte
      1.2. Eléments de sécurité
      1.2.1. Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2. Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.3. Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.4. Fixations au châssis
      1.2.5. Débrayage du (ou des) ventilateur(s)
      2. Etat général
      2.1. Dispositif d'attelage
      2.1.1. Déformations
      2.1.2. Modifications
      2.1.3. Corrosion
      2.2. Châssis et pièces de structure
      2.2.1. Déformations
      2.2.2. Lésions sur pièces métalliques
      2.2.3. Lésions aux soudures
      2.2.4. Corrosion
      2.2.5. Jeux aux articulations
      2.3. Fuite(s) de bouillie de pulvérisation
      2.3.1. Fuite(s) mineure(s)
      2.3.2. Fuite(s) majeure(s)
      2.4. Transmissions au niveau du pulvérisateur
      2.4.1. Transmissions hydrauliques
      2.5. Pneumatiques
      2.5.1. Montage et maintenance
      2.5.2 Usure
      3. Pompe
      3.1. Etat
      3.1.1. Fuite d'huile
      3.2. Fonctionnement
      3.2.1. Pulsations
      3.2.2. Cloche à air
      3.2.3. Débit
      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires
      4.1. Bouchons
      4.1.1. Etat
      4.1.2. Adéquation
      4.2. Indicateur de niveau
      4.2.1. Etat
      4.3. Incorporateur de produit
      4.3.1. Etat
      4.3.2. Dispositif de nettoyage des emballages
      4.4. Remplissage
      4.4.1. Tamis de remplissage
      4.4.2. Dispositif anti retour
      4.5. Vidange
      4.5.1. Vanne de vidange
      4.5.2. Récupération de la bouillie
      4.6. Rinçage
      4.6.1. Cuve de rinçage
      4.6.2. Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.3. Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.4. Dispositif de nettoyage des circuits
      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation
      5.1. Commande de fermeture générale de la pulvérisation
      5.1.1. Etat
      5.2. Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons)
      5.2.1. Etat
      5.2.2. Retours compensatoires
      5.3. Dispositif(s) de régulation de la pression
      5.3.1. Etat
      5.3.2. Fonctionnement
      5.4. Indicateur de pression
      5.4.1. Etat
      5.4.2. Fonctionnement
      5.5. Indicateur utilisé pour la régulation
      5.5.1. Vitesse d'avancement
      5.5.2. Débit.
      5.6. Autres indicateurs
      5.6.1. Etat
      5.6.2. Fonctionnement
      5.7. Réglage du volume par hectare
      5.7.1. Cumul des erreurs
      6. Flexibles et canalisations
      6.1. Flexibles de distribution
      6.1.1. Etat
      7. Filtres
      7.1. Filtre à l'aspiration
      7.1.1. Etat
      7.2. Filtre central au refoulement
      7.2.1. Etat
      7.3. Filtres au niveau des sections de pulvérisation
      7.3.1. Etat
      7.4. Filtres aux buses
      7.4.1. Etat
      8. Rampes de pulvérisation ou équipements de distribution de la pulvérisation
      8.1. Structure de rampe ou équipements de distribution
      8.1.4. Déformations
      8.1.5. Lésions aux soudures
      8.1.6. Corrosion
      8.1.7. Lésions sur pièces métalliques
      8.2. Comportement de la rampe ou équipements de distribution de la pulvérisation
      8.2.1. Jeux aux articulations
      8.2.3. Réglage de la position des sorties de pulvérisation
      8.3. Porte-jets
      8.3.1. Disposition.
      8.3.2. Etat
      8.3.3. Fonctionnement
      9. Buses de pulvérisation
      9.1. Matériel
      9.1.1. Nature du montage
      9.2. Fonctionnement
      9.2.1. Régularité
      9.2.2. Débit
      10. Soufflerie
      10.1. Ventilateur
      10.1.1. Etat
      10.1.2. Fonctionnement
      10.2. Distribution de l'air
      10.2.1. Gaines d'adduction d'air
      10.2.2. Sorties d'air
      11. Sécurité routière
      11.1. Eclairage
      11.1.1. Feux de position arrière
      11.1.2. Feux de croisement (avant)
      11.1.3. Indicateurs de direction
      11.1.4. Dispositif de feux tournants
      12. Accessoires
      12.1. Injection directe
      12.1.1. Cuve de produit
      12.1.2. Dispositif de dosage
      12.1.3. Dispositif de rinçage spécifique
      12.4. Accessoires de sécurité
      12.4.1. Cuve lave-main
      PARTIE II : LISTE DES DÉFAUTS
      1. Inspections préliminaires
      1.1. Etat du matériel
      1.1.1. Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.1.1. Non-fonctionnementC
      1.1.1.2. Fuites excessivesC
      1.1.1.3. Défaut de remplissageC
      1.1.2. Propreté du matériel
      1.1.2.1. Extérieur saleC
      1.1.2.2. Intérieur saleC
      1.1.2.3. Eléments filtrants non vérifiésC
      1.1.3. Contexte
      1.1.3.1. Absence du propriétaireØ
      1.1.3.2. Non-suivi de l'inspectionØ
      1.1.3.3. Tracteur absentC
      1.2. Eléments de sécurité
      1.2.1. Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.1.1. Dispositifs anti décrochage défectueuxC
      1.2.1.2. Usure importanteC
      1.2.1.3. Pliures excessivesC
      1.2.2. Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2.1. Protection insuffisante de l'arbre tournantC
      1.2.2.2. Immobilisation impossible ou douteuse de la protectionC
      1.2.2.3. Protection insuffisante de l'accouplement du côté tracteurC
      1.2.2.4. Protection insuffisante de l'accouplement du côté pulvérisateurC
      1.2.3. Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.3.1. Protection insuffisante d'arbre(s) tournant(s)C
      1.2.3.2. Protection insuffisante d'autre(s) pièces(s) mobile(s)C
      1.2.4. Fixations au châssis
      1.2.4.1. Cuve non solidaire du châssisC
      1.2.4.2. Pompe non solidaire du châssisC
      1.2.4.3. Elément de structure non solidaire du châssisC
      1.2.4.4. Ventilateur non solidaire du châssisC
      1.2.4.5. Modification structurelle importanteC
      1.2.4.6. Support de rampe ou de distribution non solidaire du châssisC
      1.2.4.7. Blocage au transport des rampes ou équipements de distribution non assuréC
      1.2.5. Débrayage du (ou des) ventilateur(s)
      1.2.5.1. Débrayage impossibleC
      2. Etat général
      2.1. Dispositif d'attelage
      2.1.1. Déformations
      2.1.1.1. Déformation mineureØ
      2.1.1.2. Déformation majeureCV
      2.1.2. Modifications
      2.1.2.1. Modification mineureØ
      2.1.2.2. Modification majeureCV
      2.1.3. Corrosion
      2.1.3.1. Corrosion mineureØ
      2.1.3.2. Corrosion majeureCV
      2.2. Châssis et pièces de structure
      2.2.1. Déformations
      2.2.1.1. Déformation mineureØ
      2.2.1.2. Déformation majeureCV
      2.2.1.3. Déformation majeure : support(s) de rampe ou équipements de distributionCV
      2.2.2. Lésions sur pièces métalliques
      2.2.2.1. Lésion mineureØ
      2.2.2.2. Lésion majeureCV
      2.2.3. Lésions aux soudures
      2.2.3.1. Lésion mineureØ
      2.2.3.2. Lésion majeureCV
      2.2.4. Corrosion
      2.2.4.1. Corrosion mineureØ
      2.2.4.2. Corrosion majeureCV
      2.2.5. Jeux aux articulations
      2.2.5.1. Jeu faibleØ
      2.2.5.2. Jeu importantCV
      2.3. Fuite(s) de bouillie de pulvérisation
      2.3.1. Fuite(s) mineure(s)
      2.3.1.1. Au niveau de la pompeØ
      2.3.1.2. Au niveau de la cuve de bouillieØ
      2.3.1.3. Au niveau des circuits de commande et régulationØ
      2.3.1.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillieØ
      2.3.1.5. Au niveau des porte-jetØ
      2.3.1.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateurØ
      2.3.1.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produitsØ
      2.3.1.8. Nombre total supérieur à troisCV
      2.3.1.9. Au niveau des filtresØ
      2.3.2. Fuite(s) majeure(s)
      2.3.2.1. Au niveau de la pompeCV
      2.3.2.2. Au niveau de la cuve de bouillieCV
      2.3.2.3. Au niveau des circuits de commande et régulationCV
      2.3.2.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillieCV
      2.3.2.5. Au niveau des porte-jetCV
      2.3.2.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateurCV
      2.3.2.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produitsCV
      2.3.2.9. Au niveau des filtresCV
      2.4. Transmissions au niveau du pulvérisateur
      2.4.1. Transmissions hydrauliques
      2.4.1.1. Dispositifs anti-décrochage défectueuxØ
      2.4.1.2. Usure importanteØ
      2.4.1.3. Pliures excessivesØ
      2.4.1.4. Fuite de fluide hydrauliqueØ
      2.5. Pneumatiques
      2.5.1. Montage et maintenance
      2.5.1.1. Dissymétrie gauche/droiteØ
      2.5.1.2. Pression de gonflage inadaptéeØ
      2.5.2 Usure
      2.5.2.1. EndommagésØ
      2.5.2.2. Usure maximaleCV
      3. Pompe
      3.1. Etat
      3.1.1. Fuite d'huile
      3.1.1.1. Fuite d'huile mineureØ
      3.1.1.2. Fuite d'huile majeureCV
      3.2. Fonctionnement
      3.2.1. Pulsations
      3.2.1.1. Pulsations mineuresØ
      3.2.1.2. Pulsations majeuresCV
      3.2.2. Cloche à air
      3.2.2.1. Pression de gonflage inadaptéeØ
      3.2.2.2. Membrane défectueuseCV
      3.2.2.3. AbsenceØ
      3.2.3. Débit
      3.2.3.1. Agitation insuffisanteØ
      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires
      4.1. Bouchons
      4.1.1. Etat
      4.1.1.1. AbsenceCV
      4.1.1.2. FêléØ
      4.1.1.3. CasséCV
      4.1.1.4. PercéCV
      4.1.2. Adéquation
      4.1.2.1. InadaptéCV
      4.1.2.2. Mauvais maintienCV
      4.2. Indicateur de niveau
      4.2.1. Etat
      4.2.1.1. AbsenceCV
      4.2.1.2. Non fonctionnelCV
      4.2.1.3. Mauvaise lisibilitéØ
      4.3. Incorporateur de produit
      4.3.1. Etat
      4.3.1.1. Absence CV
      4.3.1.2. Non fonctionnelCV
      4.3.1.3. Absence - facultatifØ
      4.3.1.4. Non fonctionnel - facultatifØ
      4.3.2. Dispositif de nettoyage des emballages
      4.3.2.1. AbsentØ
      4.3.2.2. Non fonctionnelØ
      4.4. Remplissage
      4.4.1. Tamis de remplissage
      4.4.1.1. AbsentØ
      4.4.1.2. Elément filtrant défectueuxØ
      4.4.2. Dispositif anti retour
      4.4.2.1. Absent ou non fonctionnelCV
      4.5. Vidange
      4.5.1. Vanne de vidange
      4.5.1.1. AbsenteØ
      4.5.1.2. Non fonctionnelleØ
      4.5.1.3. Non protégéeCV
      4.5.2. Récupération de la bouillie
      4.5.2.1. ImpossibleØ
      4.5.2.2. Non étancheØ
      4.6. Rinçage
      4.6.1. Cuve de rinçage
      4.6.1.1. AbsenteØ
      4.6.1.2. Capacité insuffisanteØ
      4.6.1.3. Transfert non fonctionnelØ
      4.6.2. Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.2.1. AbsentØ
      4.6.2.2. Non fonctionnelØ
      4.6.3. Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.3.1. AbsentØ
      4.6.3.2. Non fonctionnelØ
      4.6.4. Dispositif de nettoyage des circuits
      4.6.4.1. AbsentØ
      4.6.4.2. Non fonctionnelØ
      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation
      5.1. Commande de fermeture générale de la pulvérisation
      5.1.1. Etat
      5.1.1.1. AbsenceCV
      5.1.1.2. Non fonctionnelleCV
      5.2. Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons)
      5.2.1. Etat
      5.2.1.1. AbsenceCV
      5.2.1.2. Non fonctionnellesCV
      5.2.2. Retours compensatoires
      5.2.2.1. AbsenceØ
      5.2.2.2. Non fonctionnelsØ
      5.2.2.3. Mauvais équilibreØ
      5.3. Dispositif(s) de régulation de la pression
      5.3.1. Etat
      5.3.1.1. AbsenceCV
      5.3.1.2. Non fonctionnelCV
      5.3.2. Fonctionnement
      5.3.2.1. Faible instabilité de pressionØ
      5.3.2.2. Forte instabilité de pressionCV
      5.3.2.3. Non retour à la pression initialeCV
      5.4. Indicateur de pression
      5.4.1. Etat
      5.4.1.1. AbsenceCV
      5.4.1.2. Mauvaise lisibilitéØ
      5.4.1.3. Plage de mesure inadaptéeØ
      5.4.1.4. Graduations inadaptéesØ
      5.4.2. Fonctionnement
      5.4.2.1. Non fonctionnelCV
      5.4.2.2. Imprécision faibleØ
      5.4.2.3. Imprécision importanteCV
      5.5. Indicateur utilisé pour la régulation
      5.5.1. Vitesse d'avancement
      5.5.1.1. Non fonctionnelCV
      5.5.1.2. ImprécisionCV
      5.5.2. Débit
      5.5.2.1. Non fonctionnelCV
      5.5.2.2. ImprécisionCV
      5.6. Autres indicateurs
      5.6.1. Etat
      5.6.1.1. Non fonctionnel(s) Ø
      5.6.1.2. Mauvaise lisibilitéØ
      5.6.2. Fonctionnement
      5.6.2.1. Imprécision du capteur d'avancementØ
      5.6.2.2. Imprécision du capteur de débitØ
      5.7. Réglage du volume par hectare
      5.7.1. Cumul des erreurs
      5.7.1.1. Erreur globale faibleØ
      5.7.1.2. Erreur globale importanteCV
      6. Flexibles et canalisations
      6.1. Flexibles de distribution
      6.1.1. Etat
      6.1.1.1. Pliures importantesØ
      6.1.1.2. Usure mineureØ
      6.1.1.3. Usure majeureCV
      7. Filtres
      7.1. Filtre à l'aspiration
      7.1.1. Etat
      7.1.1.1. AbsentØ
      7.1.1.2. Non isolableØ
      7.1.1.3. Non démontableØ
      7.1.1.4. Défaut de jointØ
      7.1.1.5. Elément filtrant défectueuxØ
      7.2. Filtre central au refoulement
      7.2.1. Etat
      7.2.1.1. AbsentØ
      7.2.1.2. Non isolableØ
      7.2.1.3. Non démontableØ
      7.2.1.4. Défaut de jointØ
      7.2.1.5. Elément filtrant défectueuxØ
      7.3. Filtres au niveau des sections de pulvérisation
      7.3.1. Etat
      7.3.1.1. AbsentØ
      7.3.1.2. Non démontableØ
      7.3.1.3. Défaut de jointØ
      7.3.1.4. Elément filtrant défectueuxØ
      7.4. Filtres aux buses
      7.4.1. Etat
      7.4.1.1. Absents Ø
      7.4.1.2. Non démontableØ
      7.4.1.3. Défaut de jointØ
      7.4.1.4. Elément filtrant défectueuxØ
      7.4.1.5. Montage hétérogèneØ
      8. Rampes de pulvérisation ou équipements de distribution de la pulvérisation
      8.1. Structure de rampe
      8.1.4. Déformations
      8.1.4.1. Déformation faibleØ
      8.1.4.2. Déformation importante Ø
      8.1.5. Lésions aux soudures
      8.1.5.1. Lésion mineureØ
      8.1.5.2. Lésion majeureCV
      8.1.6. Corrosion
      8.1.6.1. Corrosion mineureØ
      8.1.6.2. Corrosion majeureCV
      8.1.7. Lésions sur pièces métalliques
      8.1.7.1. Lésion mineureØ
      8.1.7.2. Lésion majeureCV
      8.2. Comportement de la rampe ou des équipements de distribution de la pulvérisation
      8.2.1. Jeux aux articulations
      8.2.1.1. Jeux importantsØ
      8.2.3. Réglage de la position des sorties de pulvérisation
      8.2.3.3 Non fonctionnelØ
      8.3. Porte-jets
      8.3.1. Disposition
      8.3.1.1. Dissymétrie de montageØ
      8.3.2. Etat
      8.3.2.1. FêlureØ
      8.3.2.2. CasséCV
      8.3.2.3. UsureØ
      8.3.3. Fonctionnement
      8.3.3.1. Antigoutte défectueuxØ
      8.3.3.2. Hétérogénéité d'alimentationCV
      8.3.3.3. Ecart de pressionCV
      8.3.3.4. Antigoutte absentCV
      9. Buses de pulvérisation
      9.1. Matériel
      9.1.1. Nature du montage
      9.1.1.6. Dissymétrie de montageCV
      9.2. Fonctionnement
      9.2.1. Régularité
      9.2.1.1. Obstacle dans les jetsCV
      9.2.1.2. Panache hétérogèneØ
      9.2.2. Débit
      9.2.2.1. Usure partielleCV
      9.2.2.2. Usure globaleCV
      10. Soufflerie
      10.1. Ventilateur
      10.1.1. Etat
      10.1.1.1. Caisson déforméØ
      10.1.1.2. Caisson perforéØ
      10.1.1.3. Caisson désaxéCV
      10.1.1.4. Redresseur d'air déforméØ
      10.1.1.5. Redresseur d'air casséØ
      10.1.1.6. Pale déforméeØ
      10.1.1.7. Pale détérioréeCV
      10.1.2. Fonctionnement
      10.1.2.1. Non fonctionnelCV
      10.1.2.2. Flux d'air insuffisantØ
      10.2. Distribution de l'air
      10.2.1. Gaines d'adduction d'air
      10.2.1.1. Mal fixéeØ
      10.2.1.2. Non étancheØ
      10.2.1.3. ObstruéeCV
      10.2.2. Sorties d'air
      10.2.2.1. Mal fixéeØ
      10.2.2.2. DétérioréeCV
      10.2.2.3. ObstruéeCV
      11. Sécurité routière
      11.1. Eclairage
      11.1.1. Feux de position arrière
      11.1.1.1. AbsentsØ
      11.1.1.2. Eclairage défectueuxØ
      11.1.1.3. EndommagésØ
      11.1.2. Feux de croisement (avant)
      11.1.2.1. AbsentsØ
      11.1.2.2. Eclairage défectueuxØ
      11.1.2.3. EndommagésØ
      11.1.3. Indicateurs de direction
      11.1.3.1. AbsentsØ
      11.1.3.2. Eclairage défectueuxØ
      11.1.3.3. EndommagésØ
      11.1.4. Dispositif de feux tournants
      11.1.4.1. AbsentØ
      11.1.4.2. Eclairage défectueuxØ
      12. Accessoires
      12.1. Injection directe
      12.1.1. Cuve de produit
      12.1.1.1. FuiteCV
      12.1.1.2. Fermeture non étancheCV
      12.1.1.3. Fixation hasardeuseCV
      12.1.2. Dispositif de dosage
      12.1.2.1. FuiteCV
      12.1.2.2. Fixation hasardeuseCV
      12.1.2.3. DébitCV
      12.1.3. Dispositif de rinçage spécifique
      12.1.3.1. AbsentØ
      12.1.3.2. Non fonctionnelØ
      12.4. Accessoires de sécurité
      12.4.1. Cuve lave-main
      12.4.1.1. AbsenceØ
      12.4.1.2. Capacité insuffisanteØ
      PARTIE III : DÉFINITIONS DES DÉFAUTS


      1. Inspections préliminaires


      Etat du matériel : Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.1.1. Non-fonctionnement
      Ce défaut sera constaté s'il n'est pas possible de mettre en œuvre le matériel depuis une prise de puissance standard : absence des organes de transmission, des boîtiers de commande, grippage du matériel, bruits suspects signalant des dysfonctionnements graves...
      1.1.1.2. Fuites excessives
      Ce défaut sera constaté si des fuites trop importantes ne permettent pas la réalisation correcte de l'inspection.
      1.1.1.3. Défaut de remplissage
      Ce défaut sera constaté si la cuve n'est pas suffisamment remplie : le niveau du liquide doit être supérieur à celui de la soudure de cuve et au moins égal à 50 % de la capacité nominale de la cuve.
      Etat du matériel : Propreté du matériel
      1.1.2.1. Extérieur sale
      Ce défaut sera constaté si des traces de produit sont visibles sur l'extérieur de l'appareil ; ces traces s'effaçant aisément par simple passage d'une éponge humide...
      1.1.2.2. Intérieur sale
      Ce défaut sera constaté si des traces de produit sont visibles à l'intérieur de l'appareil ; ces traces s'effaçant aisément par simple passage d'une éponge humide, ou si l'eau contenue dans la cuve n'est pas limpide.
      1.1.2.3. Eléments filtrants non vérifiés
      Ce défaut sera constaté si le propriétaire déclare ne pas avoir nettoyé les filtres avant le passage au contrôle.
      Etat du matériel : Contexte
      1.1.3.1. Absence du propriétaire
      Ce défaut sera constaté si l'utilisateur principal du pulvérisateur n'est pas présent au moment de la remise du matériel à l'inspecteur et/ou à la remise du compte rendu de visite. Il peut s'agir selon les cas du propriétaire du pulvérisateur, d'un salarié, etc.
      1.1.3.2. Non-suivi de l'inspection
      Ce défaut sera constaté si le propriétaire ou son représentant n'assiste pas au déroulement de l'inspection.
      1.1.3.3. Tracteur absent
      Ce défaut sera constaté si le tracteur habituellement utilisé pour les traitements n'est pas présenté avec le matériel ; il ne s'applique que pour les pulvérisateurs portés équipés de régulation DPA (débit proportionnel à l'avancement), dont le capteur de vitesse de travail est installé sur le tracteur.
      Eléments de sécurité : Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.1.1. Dispositifs anti décrochage défectueux
      Ce défaut sera constaté si les systèmes de verrouillage des raccords hydrauliques (pas de vis, système push-pull...) ne présentent pas une tenue suffisante au fluide sous pression. Ne sont pris en considération que les raccords de connexions du pulvérisateur sur le tracteur.
      1.2.1.2. Usure importante
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des traces d'usure très marquée : toile apparente par exemple. Ne sont prises en considération que les conduites assurant la connexion entre le pulvérisateur et le tracteur.
      1.2.1.3. Pliures excessives
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des pliures et non des courbures normales. Ne sont prises en considération que les conduites assurant la connexion entre le pulvérisateur et le tracteur.
      Eléments de sécurité : Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2.1. Protection insuffisante de l'arbre tournant
      Ce défaut sera constaté si la protection de l'arbre tournant est absente ou défectueuse (arbre en rotation visible).
      1.2.2.2. Immobilisation impossible ou douteuse de la protection
      Ce défaut sera constaté si la protection de l'arbre tournant ne peut être correctement immobilisée.
      1.2.2.3. Protection insuffisante de l'accouplement du côté tracteur
      Ce défaut sera constaté si le bol de protection côté tracteur est absent ou endommagé, laissant libre accès (à la main) aux parties tournantes.
      1.2.2.4. Protection insuffisante de l'accouplement du côté pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté si le bol de protection côté pulvérisateur est absent ou endommagé, laissant libre accès (à la main) aux parties tournantes.
      Eléments de sécurité : Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.3.1. Protection insuffisante d'arbre(s) tournant(s)
      Ce défaut sera constaté s'il est possible d'entrer en contact avec un arbre en mouvement.
      1.2.3.2. Protection insuffisante d'autre(s) pièces(s) mobile(s)
      Ce défaut sera constaté s'il est possible d'entrer en contact avec une ou plusieurs pièces en mouvement (poulie, engrenages, chaînes, courroies, ventilateur...).
      Eléments de sécurité : Fixations au châssis
      1.2.4.1. Cuve non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la cuve au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.2. Pompe non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la pompe au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.3. Elément de structure non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation des différents éléments de structure au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.4. Ventilateur non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation du ventilateur au châssis ou à la structure n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.5. Modification structurelle importante
      Ce défaut sera constaté si le châssis ou la structure a été modifiée lourdement et si cette modification peut affecter négativement la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      1.2.4.6. Support de rampe ou de distribution non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation des supports de rampe ou équipements de distribution au châssis ou à la structure n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.7. Blocage au transport des rampes ou équipements de distribution non assuré
      Ce défaut sera constaté si la rampe, ou équipement(s) de distribution ne peuvent être maintenus fermement solidaire du châssis ou de la structure durant les opérations de transport.
      Eléments de sécurité : Débrayage du (ou des) ventilateur(s)
      1.2.5.1. Débrayage impossible
      Ce défaut ne sera constaté que pour les appareils postérieurs à 1995 et dont le ventilateur ne peut être débrayé.


      2. Etat général


      Dispositif d'attelage : Déformations
      2.1.1.1. Déformation mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de déformations par rapport à sa conception d'origine, mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.1.1.2. Déformation majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de déformations portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Dispositif d'attelage : Modifications
      2.1.2.1. Modification mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage a été modifié par rapport à sa conception d'origine mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.1.2.2. Modification majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage a été modifié par rapport à sa conception d'origine et portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Dispositif d'attelage : Corrosion
      2.1.3.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      2.1.3.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Déformations
      2.2.1.1. Déformation mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.2.1.2. Déformation majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      2.2.1.3. Déformation majeure : support(s) de rampe ou équipements de distribution
      Ce défaut sera constaté si les supports de rampe ou des équipements de distribution présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de repliage du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Lésions sur pièces métalliques
      2.2.2.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent une ou plusieurs amorces de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      2.2.2.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent une ou plusieurs amorces de rupture, portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Lésions aux soudures
      2.2.3.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures présentent une amorce de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      2.2.3.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures présentent une amorce de rupture, portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Corrosion
      2.2.4.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de corrosion perforante (c'est à dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      2.2.4.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Jeux aux articulations
      2.2.5.1. Jeu faible
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs articulations (entre pièces de structure, ou entre pièces de structure et composantes) présentent un jeu anormal, n'affectant pas le comportement global du pulvérisateur ou la position de travail.
      2.2.5.2. Jeu important
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs articulations (entre pièces de structure, ou entre pièces de structure et composantes) présentent un jeu anormal, affectant le comportement global du pulvérisateur ou la position de travail.
      Fuite(s) de bouillie de pulvérisation : Fuite(s) mineure(s)
      2.3.1.1. Au niveau de la pompe
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau de la pompe. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.2. Au niveau de la cuve de bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau de la cuve de bouillie. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.3. Au niveau des circuits de commande et régulation
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des commandes de distribution de la pulvérisation. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des conduites véhiculant la bouillie de pulvérisation (circuit d'aspiration, refoulement et distribution) ou des conduites constamment en charge (partie de circuit non isolée, dont la rupture provoquerait un écoulement supérieur au strict contenu de cette portion de circuit). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.5. Au niveau des porte-jet
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des porte-jet (buses, diffuseurs, porte-buse...). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des appareillages de mesure installés sur l'appareil. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produits
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau du dispositif d'incorporation de produits (trémie d'incorporation, lieu de prélèvement pour l'injection directe...). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.8. Nombre total supérieur à trois
      Ce défaut sera constaté si plus de trois fuites mineures ont été recensées au total sur l'appareil.
      2.3.1.9. Au niveau des filtres
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des différents filtres installés sur l'appareil. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      Fuite(s) de bouillie de pulvérisation : Fuite(s) majeure(s)
      2.3.2.1. Au niveau de la pompe
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau de la pompe. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.2. Au niveau de la cuve de bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau de la cuve. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.3. Au niveau des circuits de commande et régulation
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des commandes de distribution de la pulvérisation. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des conduites véhiculant la bouillie de pulvérisation (circuit d'aspiration, refoulement et distribution) ou des conduites constamment en charge (partie de circuit non isolée, dont la rupture provoquerait un écoulement supérieur au strict contenu de cette portion de circuit). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.5. Au niveau des porte-jet
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des porte-jet (buses, diffuseurs, porte-buse...). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des appareillages de mesure installés sur l'appareil. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produits
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau du dispositif d'incorporation de produits (trémie d'incorporation, lieu de prélèvement pour l'injection directe...). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.9. Au niveau des filtres
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des filtres installés sur l'appareil. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      Transmissions au niveau du pulvérisateur : Transmissions hydrauliques
      2.4.1.1. Dispositifs anti-décrochage défectueux
      Ce défaut sera constaté si les systèmes de verrouillage des raccords hydrauliques (pas de vis, système push-pull...) ne présentent pas une tenue suffisante au fluide sous pression.
      2.4.1.2. Usure importante
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des traces d'usure très marquée : toile apparente par exemple.
      2.4.1.3. Pliures excessives
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des pliures et non des courbures normales.
      2.4.1.4. Fuite de fluide hydraulique
      Ce défaut sera constaté si le circuit hydraulique interne du pulvérisateur (raccords, conduites, actionneurs, vérins...) présentent des traces de fuites ou suintement.
      Pneumatiques : Montage et maintenance
      2.5.1.1. Dissymétrie gauche/droite
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur un même essieu de l'appareil présentent des caractéristiques dimensionnelles différentes.
      2.5.1.2. Pression de gonflage inadaptée
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur l'appareil sont visiblement sous-gonflés (cela correspond à un sous-gonflage d'au moins 50 % par rapport à la préconisation du manufacturier).
      Pneumatiques : Usure
      2.5.2.1. Endommagés
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur l'appareil présentent de profondes cicatrices ou entailles, soit au niveau de la bande de roulement, soit sur les flancs.
      2.5.2.2. Usure maximale
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur l'appareil ont visiblement atteint leur degré d'usure maximal. L'usure est considérée maximale si en l'un des points du pneumatique la trame intérieure est visible.


      3. Pompe


      3.1.1.1. Fuite d'huile mineure
      Ce défaut sera constaté si la pompe présente des traces de suintement d'huile.
      3.1.1.2. Fuite d'huile majeure
      Ce défaut sera constaté si la pompe présente au moins une fuite d'huile provoquant un égouttement régulier d'au moins une goutte par minute.
      Fonctionnement : Pulsations
      3.2.1.1. Pulsations mineures
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation, la pompe engendre des pulsations au niveau de la pression de travail et si ces pulsations sont supérieures à 5 % et inférieures à 10 % de la pression de travail moyenne.
      3.2.1.2. Pulsations majeures
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation, la pompe engendre des pulsations au niveau de la pression travail et si ces pulsations sont supérieures ou égales à 10 % de la pression de travail moyenne.
      Fonctionnement : Cloche à air
      3.2.2.1. Pression de gonflage inadaptée
      Ce défaut sera constaté si des pulsations majeures sont enregistrées dans le circuit (cf. 3.2.1.2.) et si la pression de gonflage de la cloche à air n'est pas comprise entre 30 et 70 % de la pression de travail.
      3.2.2.2. Membrane défectueuse
      Ce défaut sera constaté si du liquide s'échappe lorsque l'on appuie sur la valve de gonflage de la cloche à air.
      3.2.2.3. Absence
      Ce défaut sera constaté si des pulsations majeures sont enregistrées dans le circuit (cf. 3.2.1.2.) et si aucun dispositif d'amortissement de la pression n'équipe l'appareil.
      Fonctionnement : Débit
      3.2.3.1. Agitation insuffisante
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation de la pompe, la pulvérisation étant ouverte à la plus forte valeur de débit possible, aucun remous n'est visible à la surface de l'eau présente en cuve. Au besoin, il est possible d'utiliser une poudre finement moulue (de la farine par exemple) pour s'assurer de l'absence de mouvement à la surface.


      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires


      Bouchons : Etat
      4.1.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si les orifices de remplissage de la cuve de bouillie phytosanitaire ne sont pas équipés de bouchons.
      4.1.1.2. Fêlé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie est fêlé.
      4.1.1.3. Cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie est cassé.
      4.1.1.4. Percé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie a été percé postérieurement à son acquisition et que cet orifice ne peut être obstrué.
      Bouchons : Adéquation
      4.1.2.1. Inadapté
      Ce défaut sera constaté si l'un des bouchons de la cuve de bouillie n'est pas adapté à une fermeture étanche de la cuve : le diamètre du bouchon ne correspond pas à celui de l'ouverture.
      4.1.2.2. Mauvais maintien
      Ce défaut sera constaté si l'un des bouchons de la cuve de bouillie ne peut se maintenir en position fermée par une quelconque solution technique (filetage, friction...). Il convient de s'assurer qu'aucune ouverture intempestive ne peut intervenir au cours du transport ou du travail.
      Indicateur de niveau : Etat
      4.2.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif n'existe sur l'appareil pour assurer la connaissance du niveau en cuve depuis l'extérieur.
      4.2.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si, quel que soit le niveau de remplissage en cuve, l'indicateur de niveau ne peut fournir une indication fiable : interruption de la lecture au-dessus ou au-dessous de certains seuils, blocages, indicateur endommagé ne permettant plus une lecture correcte...
      4.2.1.3. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de lecture de l'indicateur de niveau n'est pas clairement visible : état d'encrassement ou de salissure ne permettant pas la lecture de l'intégralité de l'échelle, valeur(s) effacée(s)...
      Incorporateur de produit : Etat
      4.3.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif d'incorporation des produits n'est installé sur un appareil postérieur à 1995 et dont la hauteur de l'orifice de remplissage est situé à plus de 1,50 m par rapport au sol ou à sa plate-forme d'accès.
      4.3.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'incorporation installé ne peut être mis en œuvre normalement : vannes cassées ou grippées, conduites détériorées ou absentes, circuit obstrué, etc. Ce défaut ne concerne que les appareils postérieurs à 1995 et dont la hauteur de l'orifice de remplissage est située à plus de 1,50 m par rapport au sol ou à sa plate-forme d'accès.
      4.3.1.3. Absence - facultatif
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif d'incorporation des produits n'est installé sur un appareil pour lequel cet accessoire n'est pas obligatoire.
      4.3.1.4. Non fonctionnel - facultatif
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'incorporation installé ne peut être mis en œuvre normalement : vannes cassées ou grippées, conduites détériorées ou absentes, circuit obstrué, etc. Ce défaut ne concerne que les appareils pour lesquels cet accessoire n'est pas obligatoire.
      Incorporateur de produit : Dispositif de nettoyage des emballages
      4.3.2.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage des emballages des produits phytosanitaires n'équipe le pulvérisateur.
      4.3.2.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage des emballages des produits phytosanitaires ne fonctionne pas correctement.
      Remplissage : Tamis de remplissage
      4.4.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun tamis au niveau de l'orifice de remplissage de la cuve de bouillie.
      4.4.1.2. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si le tamis est déchiré ou perforé.
      Remplissage : Dispositif anti retour
      4.4.2.1. Absent ou non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté s'il n'est pas possible d'assurer le remplissage du pulvérisateur depuis la pompe de celui-ci en évitant tout risque de retour depuis la cuve de bouillie vers le milieu extérieur.
      Vidange : Vanne de vidange
      4.5.1.1. Absente
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant la vidange de la cuve.
      4.5.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de vidange de la cuve ne fonctionne pas correctement.
      4.5.1.3. Non protégée
      Ce défaut sera constaté si la vanne de vidange n'est pas protégée et qu'une ouverture intempestive peut survenir en cours de travail (par choc avec la végétation par exemple).
      Vidange : Récupération de la bouillie
      4.5.2.1. Impossible
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif ne permet la récupération de la bouillie contenue dans la cuve.
      4.5.2.2. Non étanche
      Ce défaut sera constaté si la récupération de la bouillie de la cuve ne peut s'effectuer sans contamination extérieure (pièces du pulvérisateur, environnement...).
      Rinçage : Cuve de rinçage
      4.6.1.1. Absente
      Ce défaut sera constaté si aucune cuve de rinçage n'équipe le pulvérisateur.
      4.6.1.2. Capacité insuffisante
      Ce défaut sera constaté si la capacité de la cuve de rinçage n'atteint pas 10 % de la capacité de la cuve principale.
      4.6.1.3. Transfert non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le transfert de l'eau contenue dans la cuve de rinçage vers les autres parties du pulvérisateur n'est pas possible.
      Rinçage : Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.2.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage des parois internes de la cuve de bouillie n'est présent (exemple : roto buse, rampe de buse, etc.).
      4.6.2.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage interne ne fonctionne pas correctement.
      Rinçage : Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.3.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur n'est présent.
      4.6.3.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur ne fonctionne pas correctement.
      Dispositif de rinçage : Dispositif de nettoyage des circuits
      4.6.4.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage direct des circuits de pulvérisation (c'est à dire sans transfert dans la cuve principale de bouillie) n'est présent.
      4.6.4.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage direct des circuits ne fonctionne pas correctement.


      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation


      Commande de fermeture générale de la pulvérisation : Etat
      5.1.1.1. Absence
      Ce défaut s'applique pour les appareils disposant d'au moins trois sections de pulvérisation. Il sera constaté s'il n'existe aucun dispositif spécifique prévu pour la fermeture générale de la pulvérisation : la coupure doit être possible dans un délai inférieur à cinq secondes (la coupure du moteur ou le débrayage du système d'entraînement ne peuvent être pris en considération comme commande spécifique de fermeture).
      5.1.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si après manœuvre de la commande de fermeture l'écoulement aux sorties ne s'interrompt pas après cinq secondes ou si le circuit ne s'établit pas de façon régulière cinq secondes après la manœuvre d'ouverture.
      Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons) : Etat
      5.2.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif spécifique prévu pour la fermeture sectorielle ; il doit être possible de fermer la pulvérisation au moins en deux secteurs (ceux-ci sont alors délimités par l'axe d'avancement et correspondent aux côtés gauche et droit de l'appareil).
      5.2.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si après manœuvre de la commande de fermeture l'écoulement aux sorties ne s'interrompt pas après cinq secondes ou si le circuit ne s'établit pas de façon régulière cinq secondes après la manœuvre d'ouverture.
      Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons) : Retours compensatoires
      5.2.2.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant de corriger l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation.
      5.2.2.2. Non fonctionnels
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des dispositifs permettant de corriger l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation ne peut être manœuvré.
      5.2.2.3. Mauvais équilibre
      Ce défaut sera constaté si l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation est supérieure à 10 % de la pression initiale.
      5.3.1. Dispositif(s) de régulation de la pression : Etat
      5.3.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant de régler la pression de travail.
      5.3.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif permettant de régler la pression de travail ne peut être manœuvré, ou si sa mise en œuvre ne permet pas de faire varier la pression dans la plage usuelle de travail. A titre indicatif, pour les cultures basses, la plage usuelle est comprise entre 1 et 8 bars.
      Dispositif(s) de régulation de la pression : Fonctionnement
      5.3.2.1. Faible instabilité de pression
      Après réglage de la pression de travail et sans modification des paramètres de fonctionnement (régime moteur, régime de rotation, vitesse d'avancement, nombre et nature des circuits alimentés...), ce défaut sera constaté si la pression moyenne de travail a évolué en moins de cinq minutes ; cette variation doit être comprise entre 5 et 10 % de la valeur initialement réglée.
      5.3.2.2. Forte instabilité de pression
      Après réglage de la pression de travail et sans modification des paramètres de fonctionnement (régime moteur, régime de rotation, vitesse d'avancement, nombre et nature des circuits alimentés...), ce défaut sera constaté si la pression moyenne de travail a évolué de plus de 10 % de sa valeur initiale, en moins de cinq minutes.
      5.3.2.3. Non retour à la pression initiale
      Ce défaut sera constaté si après fermeture puis réouverture de la pulvérisation à l'aide de la vanne générale, la pression ne revient pas à la pression initialement réglée avec une tolérance de 10 % de la pression initialement réglée.
      Indicateur de pression : Etat
      5.4.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif permettant de mesurer la pression de travail n'est installé sur l'appareil.
      5.4.1.2. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le diamètre de l'afficheur analogique est inférieur à 63 mm lorsque celui-ci est positionné à portée de main de l'opérateur ou entre les points d'attelage de l'attelage trois points et le tracteur.
      Pour d'autres positions de l'afficheur, ce défaut sera constaté si le diamètre est inférieur à 100 mm.
      5.4.1.3. Plage de mesure inadaptée
      Ce défaut sera constaté si la plage de mesure excède de plus de 50 % la valeur de la pression maximale admissible. En cas de double échelle ou échelle dilatée, la première plage sera prise en considération pour relever ce défaut.
      5.4.1.4. Graduations inadaptées
      Ce défaut sera constaté si la plage de pression entre deux graduations excède :
      - 0,2 bar jusqu'à 5 bars,
      - 1 bar entre 5 et 20 bars,
      - 2 bars au dessus de 20 bars.
      Indicateur de pression : Fonctionnement
      5.4.2.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de pression ne peut être lue sur l'afficheur ou si la lecture est rendue hasardeuse par la dégradation du matériel : opacité de l'écran, déformation mécanique du dispositif (aiguille tordue ou cassée par exemple...).
      5.4.2.2. Imprécision faible
      Ce défaut sera constaté s'il existe un écart variable entre la pression réelle et la pression affichée :
      - supérieur ou égal à 0,1 bar et inférieur ou égal à 0,2 bar pour les pressions entre 1 et 2 bars ;
      - supérieur ou égal à 5 % et inférieur ou égal à 10 % de la valeur de la pression réelle pour les autres pressions.
      Ce défaut sera également constaté si, quelle que soit la valeur de la pression, l'écart de pression entre la valeur réelle et la valeur affichée reste constant et :
      - inférieur à 0,5 bar, si la plage de pression utilisée est inférieure à 10 bars ;
      - inférieur à 1 bar, si la plage de pression utilisée est strictement supérieure à 10 bars.
      5.4.2.3. Imprécision importante
      Ce défaut sera constaté s'il existe un écart variable entre la pression réelle et la pression affichée strictement supérieur à :
      - 0,2 bar entre 1 et 2 bars ;
      - 10 % de la valeur de la pression réelle pour les autres pressions.
      Ce défaut sera également constaté si, quelle que soit la valeur de la pression, l'écart de pression entre la valeur réelle et la valeur affichée reste constant et :
      - supérieur à 0,5 bar, si la plage de pression utilisée est inférieure à 10 bars ;
      - supérieur à 1 bar, si la plage de pression utilisée est strictement supérieure à 10 bars.
      Indicateur utilisé pour la régulation : Vitesse d'avancement
      5.5.1.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de vitesse d'avancement ne peut être lue sur l'afficheur ou par le boîtier de régulation ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse (galet presseur hors service, encrassement...).
      5.5.1.2. Imprécision
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle de la vitesse d'avancement.
      Indicateur utilisé pour la régulation : Débit.
      5.5.2.1. Non fonctionnel.
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de débit ne peut être lue sur l'afficheur ou par le boîtier de régulation ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse.
      5.5.2.2. Imprécision
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle du débit.
      Autres indicateurs : Etat
      5.6.1.1. Non fonctionnel(s)
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur liée au capteur ne peut être lue sur l'afficheur ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse.
      5.6.1.2. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le diamètre de l'afficheur analogique est inférieur à 63 mm lorsque celui-ci est positionné à portée de main de l'opérateur ou entre les points d'attelage de l'attelage trois points et le tracteur.
      Pour d'autres positions de l'afficheur, ce défaut sera constaté si le diamètre est inférieur à 100 mm.
      Ce défaut sera également constaté si la lecture est rendue hasardeuse par la dégradation du matériel : opacité de l'écran, déformation mécanique du dispositif (aiguille tordue ou cassée par exemple, etc.).
      Autres indicateurs : Fonctionnement
      5.6.2.1. Imprécision du capteur d'avancement
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle de la vitesse d'avancement.
      5.6.2.2. Imprécision du capteur de débit
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle du débit.
      Réglage du volume par hectare : Cumul des erreurs
      5.7.1.1. Erreur globale faible
      Ce défaut sera constaté si le cumul des erreurs liées aux différents capteurs, l'usure des buses et les informations saisies dans le calculateur provoque une imprécision du réglage du volume par hectare supérieure ou égale à 5% et inférieure à 10%.
      5.7.1.2. Erreur globale importante
      Ce défaut sera constaté si le cumul des erreurs liées aux différents capteurs, l'usure des buses et les informations saisies dans le calculateur provoque une imprécision du réglage du volume par hectare supérieure ou égale à 10 %.


      6. Flexibles et canalisations


      Flexibles de distribution : Etat
      6.1.1.1. Pliures importantes
      Ce défaut sera constaté si au moins une courbure provoque une pliure du flexible.
      6.1.1.2. Usure mineure
      Ce défaut sera constaté si au moins une trace d'abrasion de la gaine extérieure est nettement visible.
      6.1.1.3. Usure majeure
      Ce défaut sera constaté si au moins une trace d'abrasion de la gaine extérieure rend la trame intérieure de la conduite nettement visible.


      7. Filtres


      Filtre à l'aspiration : Etat
      7.1.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau du circuit d'aspiration, entre cuve et pompe.
      7.1.1.2. Non isolable
      Ce défaut sera constaté si le démontage du filtre provoque un écoulement de liquide qui perdure dans le temps ; l'égouttement se poursuit au-delà de quinze secondes après la fin du démontage.
      7.1.1.3. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.1.1.4. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.1.1.5. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtre central au refoulement : Etat
      7.2.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau du circuit central de refoulement, entre pompe et dispositif de régulation.
      7.2.1.2. Non isolable
      Ce défaut sera constaté si le démontage du filtre provoque un écoulement de liquide qui perdure dans le temps ; l'égouttement se poursuit au-delà de quinze secondes après la fin du démontage.
      7.2.1.3. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.2.1.4. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.2.1.5. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtres au niveau des sections de pulvérisation : Etat
      7.3.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau des différents circuits de distribution.
      7.3.1.2. Non démontable.
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.3.1.3. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.3.1.4. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtres aux buses : Etat
      7.4.1.1. Absents
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau des porte-jets.
      7.4.1.2. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.4.1.3. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.4.1.4. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      7.4.1.5. Montage hétérogène
      Ce défaut sera constaté si les filtres installés ne sont pas tous identiques.


      8. Rampes de pulvérisation - Equipement de distribution de la pulvérisation


      Structure de rampe ou équipements de distribution: Déformations
      8.1.4.1. Déformation faible
      Ce défaut sera constaté si la rampe ou l'équipement de distribution présente des traces de déformation, mais ne modifiant pas la disposition des sorties de pulvérisation.
      8.1.4.2. Déformation importante
      Ce défaut sera constaté si la rampe ou l'équipement de distribution présente des traces de déformation, modifiant la disposition des sorties de pulvérisation.
      Structure de rampe ou des équipements de distribution: Lésions aux soudures
      8.1.5.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures du support de rampe ou des équipements de distribution, présentent une amorce de rupture ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      8.1.5.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures du support de rampe ou des équipements de distribution, présentent une amorce de rupture portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Structure de rampe ou des équipements de distribution: Corrosion
      8.1.6.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou des pièces de structure au niveau du support de rampe ou des équipements de distribution, présente(nt) des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou rigidité de l'ensemble.
      8.1.6.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou des pièces de structure au niveau du support de rampe ou des équipements de distribution, présente(nt) des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Structure de rampe ou des équipements de distribution: Lésions sur pièces métalliques
      8.1.7.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces métalliques du support de rampe ou des ou des équipements de distribution, présentent une ou plusieurs amorces de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      8.1.7.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces métalliques du support de de rampe ou des équipements de distribution, présentent une ou plusieurs amorces de rupture, portant préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      Comportement de la rampe ou des équipements de distribution: Jeux aux articulations
      8.2.1.1. Jeux importants
      Ce défaut sera constaté si les jeux permettent un débattement libre de la rampe ou des équipements de distribution de plus de 50 cm.
      Comportement de la rampe ou des équipements de distribution : Réglage de la position des sorties de pulvérisation
      8.2.3.3 Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif permettant de régler la position des sorties de pulvérisation (orientation, largeur de l'inter rang, etc…) n'est plus fonctionnel.
      Porte-jets : Disposition
      8.3.1.1. Dissymétrie de montage
      Ce défaut sera constaté si les groupes de porte-jets ou diffuseurs ne sont pas installés de façon symétrique des deux côtés du pulvérisateur.
      Porte-jets : Etat
      8.3.2.1. Fêlure
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets ou diffuseur présente une fêlure.
      8.3.2.2. Cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets ou diffuseur est cassé.
      8.3.2.3. Usure
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets ou diffuseur présente une fixation du jet usée : arrête de baïonnette émoussée ou filetage foiré.
      Porte-jets : Fonctionnement
      8.3.3.1. Antigoutte défectueux
      Ce défaut sera constaté si à la fermeture du jet un écoulement se poursuit sur un au moins des porte-jets après une période de cinq secondes. Ce défaut est également relevé si à l'ouverture du circuit la régularité d'écoulement aux jets n'est pas atteinte en cinq secondes.
      8.3.3.2. Hétérogénéité d'alimentation
      Ce défaut sera constaté si la pression mesurée à la sortie d'au moins un porte-jets s'écarte de plus de 10 % de la moyenne des pressions mesurées au niveau des autres sections de pulvérisation.
      8.3.3.3. Ecart de pression
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la pression mesurée au niveau de l'indicateur de pression et la pression moyenne aux sorties est strictement supérieur à 15 % de la pression appliquée.
      8.3.3.4. Antigoutte absent
      Ce défaut sera constaté sur les appareils postérieurs à 1995, si aucun dispositif d'arrêt de l'écoulement n'existe lorsque la pulvérisation est coupée au niveau de la vanne générale.


      9. Buses de pulvérisation


      Matériel : Nature du montage
      9.1.1.6. Dissymétrie
      Ce défaut sera constaté si le montage des buses ou pastilles n'est pas symétrique de chaque côté du pulvérisateur. Cela concerne la marque, le matériau, le type et le débit. Ce défaut ne sera pas constaté si cette dissymétrie correspond à une pratique particulière (Exemples: traitement d'un seul côté, correction d'une dissymétrie du flux d'air,…).
      Fonctionnement : Régularité
      9.2.1.1. Obstacle dans les jets
      Ce défaut sera constaté si une partie de la pulvérisation est interceptée par des composantes du pulvérisateur (châssis, conduites...) ; cette interception provoquant un écoulement continu ou un égouttement à raison de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      9.2.1.2. Panache hétérogène
      Ce défaut sera constaté si la pulvérisation présente une hétérogénéité visuelle dans sa distribution spatiale ou quantitative.
      Fonctionnement : Débit
      9.2.2.1. Usure partielle
      Ce défaut sera constaté si moins de 33 % des buses présentent un débit s'écartant de plus de 15 % par rapport à la valeur nominale indiquée par le constructeur. Si cette valeur n'est pas disponible, la moyenne de débit de toutes les buses (de même calibre) installées sur la rampe sera utilisée et un seuil de 5 % sera retenu pour l'écart maximal toléré.
      Pour les appareils pneumatiques, la valeur de référence à prendre en compte est la moyenne des autres diffuseurs de même niveau. La tolérance est de 15 % par rapport à cette valeur.
      Pour remédier à ce défaut, il conviendra de ne remplacer que les buses déficientes.
      9.2.2.2. Usure globale
      Ce défaut sera constaté si plus de 33 % des buses présentent un débit s'écartant de plus de 15 % par rapport à la valeur nominale indiquée par le constructeur. Si cette valeur n'est pas disponible, la moyenne de débit de toutes les buses (de même calibre ou de même niveau) installées sur la rampe sera utilisée et un seuil de 5 % sera retenu pour l'écart maximal toléré.
      Pour les appareils pneumatiques, la valeur de référence à prendre en compte est la moyenne des autres diffuseurs de même niveau. La tolérance est de 15 % par rapport à cette valeur.
      Pour remédier à ce défaut, il conviendra de remplacer l'intégralité des buses installées.


      10. Soufflerie


      Ventilateur : Etat
      10.1.1.1. Caisson déformé
      Ce défaut sera constaté si le caisson du ventilateur présente une déformation anormale par apport à sa conception d'origine.
      10.1.1.2. Caisson perforé
      Ce défaut sera constaté si le caisson du ventilateur présente au moins une perforation non fonctionnelle.
      10.1.1.3. Caisson désaxé
      Ce défaut sera constaté si l'axe du caisson du ventilateur n'est pas dans celui de la transmission mécanique de mouvement.
      10.1.1.4. Redresseur d'air déformé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des dispositifs de redressement d'air présente une déformation anormale par apport à sa conception d'origine.
      10.1.1.5. Redresseur d'air cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des dispositifs de redressement d'air est cassé.
      10.1.1.6 Pale déformée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des pales du ventilateur présente une déformation anormale par rapport à sa conception d'origine.
      10.1.1.7 Pale détériorée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des pales du ventilateur présente une fêlure ou une cassure.
      Ventilateur : Fonctionnement
      10.1.2.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le ventilateur ne peut être mis en fonctionnement (rotation).
      10.1.2.2. Flux d'air insuffisant
      Ce défaut sera constaté si le ventilateur génère un flux d'air de faible intensité par rapport à une machine similaire.
      Distribution de l'air : Gaines d'adduction d'air
      10.2.1.1. Mal fixée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des gaines d'adduction d'air n'est pas correctement fixée ; cela pouvant engendrer son usure accélérée ou celle d'autre(s) organe(s) du pulvérisateur.
      10.2.1.2. Non étanche
      Ce défaut sera constaté si des fuites d'air peuvent être ressenties soit sur le cheminement de la gaine, soit au niveau des raccordements au ventilateur ou aux sorties.
      10.2.1.3. Obstruée
      Ce défaut sera constaté si des obstacles ou pliures excessives limitent la circulation de l'air dans les gaines.
      Distribution de l'air : Sorties d'air
      10.2.2.1. Mal fixée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des sorties d'air n'est pas correctement fixée ; cela pouvant engendrer une modification de son positionnement au cours du travail.
      10.2.2.2. Détériorée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des sorties d'air présente une fêlure ou une cassure.
      10.2.2.3. Obstruée
      Ce défaut sera constaté si des obstacles limitent la sortie de l'air.


      11. Sécurité routière


      Eclairage : Feux de position arrière
      11.1.1.1. Absents
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ou traînés ne disposant d'aucun dispositif d'éclairage routier (fixe ou amovible). Il sera également constaté sur les matériels portés si l'encombrement masque partiellement ou totalement l'éclairage du tracteur.
      11.1.1.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des ampoules assurant l'éclairage des feux arrière est absente, cassée ou ne fonctionne plus.
      11.1.1.3. Endommagés
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des vitrages rouge de feux arrière est absent ou cassé.
      Eclairage : Feux de croisement (avant)
      11.1.2.1. Absents
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ne disposant d'aucun dispositif d'éclairage routier à l'avant.
      11.1.2.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs, si au moins l'une des ampoules assurant l'éclairage des feux de croisement est absente, cassée ou ne fonctionne plus. Il sera également constaté si la lumière émise n'est pas blanche ou jaune.
      11.1.2.3. Endommagés
      Ce défaut sera constaté sur les appareils automoteurs si au moins l'un des vitrages des feux de croisement est absent ou cassé.
      Eclairage : Indicateurs de direction
      11.1.3.1. Absents
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ou traînés ne disposant d'aucun dispositif d'éclairage (fixe ou amovible) indiquant le changement de direction à l'arrière du matériel. Sur les matériels automoteur, cet indicateur doit également être présent à l'avant du pulvérisateur. Il sera également constaté sur les matériels portés si l'encombrement masque partiellement ou totalement le dispositif équivalent du tracteur.
      11.1.3.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des ampoules assurant l'éclairage de l'indicateur de changement de direction est absente, cassée ou ne fonctionne plus.
      11.1.3.3. Endommagés
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des vitrages orange de l'indicateur de changement de direction est absent ou cassé.
      Eclairage : Dispositif de feux tournants
      11.1.4.1. Absent
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ne disposant d'aucun dispositif de feux tournants. Il sera également constaté sur les matériels portés ou traînés si l'encombrement masque partiellement ou totalement le dispositif équivalent du tracteur (qui doit être visible tout azimut à une distance de 50 m).
      11.1.4.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs si le dispositif de feux tournants ne fonctionne pas correctement : rotation non fonctionnelle, absence d'éclairement.


      12. Accessoires


      Injection directe : Cuve de produit
      12.1.1.1. Fuite
      Ce défaut sera constaté si la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) présente au moins une fuite (quelle que soit l'intensité).
      12.1.1.2. Fermeture non étanche
      Ce défaut sera constaté si la fermeture de la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas parfaitement étanche.
      12.1.1.3. Fixation hasardeuse
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      Injection directe : Dispositif de dosage
      12.1.2.1. Fuite
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) présente au moins une fuite (quelle que soit l'intensité).
      12.1.2.2. Fixation hasardeuse
      Ce défaut sera constaté si la fixation du dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      12.1.2.3. Débit
      Ce défaut sera constaté si le débit du dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) s'écarte de plus de 5 % de la valeur programmée.
      Injection directe : Dispositif de rinçage spécifique
      12.1.3.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif ne permet le rinçage de l'ensemble d'injection directe (cuve de produit(s), pompe…).
      12.1.3.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de rinçage de l'ensemble d'injection directe (cuve de produit(s), pompe…) ne fonctionne pas correctement.
      Accessoires de sécurité : cuve lave-mains
      12.4.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si le pulvérisateur n'est équipé d'aucun réservoir d'eau claire totalement indépendant des circuits de pulvérisation.
      12.4.1.2. Capacité insuffisante
      Ce défaut sera constaté si le réservoir d'eau claire présente une contenance inférieure à 15 litres.

    • Section B Pulvérisateurs à rampe et similaires


      PARTIE I : LISTE DES POINTS D'INSPECTION
      1. Inspections préliminaires
      1.1. Etat du matériel
      1.1.1. Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.2. Propreté du matériel
      1.1.3. Contexte
      1.2. Eléments de sécurité
      1.2.1. Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2. Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.3. Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.4. Fixations au châssis
      1.2.5. Débrayage du (ou des) ventilateur(s)
      2. Etat général
      2.1. Dispositif d'attelage
      2.1.1. Déformations
      2.1.2. Modifications
      2.1.3. Corrosion
      2.2. Châssis et pièces de structure
      2.2.1. Déformations
      2.2.2. Lésions sur pièces métalliques
      2.2.3. Lésions aux soudures
      2.2.4. Corrosion
      2.2.5. Jeux aux articulations
      2.3. Fuite(s) de bouillie de pulvérisation
      2.3.1. Fuite(s) mineure(s)
      2.3.2. Fuite(s) majeure(s)
      2.4. Transmissions au niveau du pulvérisateur
      2.4.1. Transmissions hydrauliques
      2.5. Pneumatiques
      2.5.1. Montage et maintenance
      2.5.2 Usure
      3. Pompe
      3.1. Etat
      3.1.1. Fuite d'huile
      3.2. Fonctionnement
      3.2.1. Pulsations
      3.2.2. Cloche à air
      3.2.3. Débit
      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires
      4.1. Bouchons
      4.1.1. Etat
      4.1.2. Adéquation
      4.2. Indicateur de niveau
      4.2.1. Etat
      4.3. Incorporateur de produit
      4.3.1. Etat
      4.3.2. Dispositif de nettoyage des emballages
      4.4. Remplissage
      4.4.1. Tamis de remplissage
      4.4.2. Dispositif anti retour
      4.5. Vidange
      4.5.1. Vanne de vidange
      4.5.2. Récupération de la bouillie
      4.6. Rinçage
      4.6.1. Cuve de rinçage
      4.6.2. Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.3. Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.4. Dispositif de nettoyage des circuits
      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation
      5.1. Commande de fermeture générale de la pulvérisation
      5.1.1. Etat
      5.2. Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons)
      5.2.1. Etat
      5.2.2. Retours compensatoires
      5.3. Dispositif(s) de régulation de la pression
      5.3.1. Etat
      5.3.2. Fonctionnement
      5.4. Indicateur de pression
      5.4.1. Etat
      5.4.2. Fonctionnement
      5.5. Indicateur utilisé pour la régulation
      5.5.1. Vitesse d'avancement
      5.5.2. Débit
      5.6. Autres indicateurs
      5.6.1. Etat
      5.6.2. Fonctionnement
      5.7. Réglage du volume par hectare
      5.7.1. Cumul des erreurs
      6. Flexibles et canalisations
      6.1. Flexibles de distribution
      6.1.1. Etat
      7. Filtres
      7.1. Filtre à l'aspiration
      7.1.1. Etat
      7.2. Filtre central au refoulement
      7.2.1. Etat
      7.3. Filtres au niveau des sections de pulvérisation
      7.3.1. Etat
      7.4. Filtres aux buses
      7.4.1. Etat
      8. Rampes de pulvérisation
      8.1. Structure de rampe
      8.1.1. Déformations sur un plan vertical
      8.1.2. Déformations sur un plan horizontal
      8.1.3. Protection des buses d'extrémité
      8.1.5. Lésions aux soudures
      8.1.6. Corrosion
      8.1.7. Lésions sur pièces métalliques
      8.2. Comportement de la rampe
      8.2.1. Jeux aux articulations
      8.2.2. Stabilité
      8.2.3. Réglage en hauteur
      8.3. Porte-jets
      8.3.1. Disposition
      8.3.2. Etat
      8.3.3. Fonctionnement
      9. Buses de pulvérisation
      9.1. Matériel
      9.1.1. Nature du montage
      9.1.2. Orientation du montage
      9.2. Fonctionnement
      9.2.1. Régularité
      9.2.2. Débit
      10. Soufflerie
      10.1. Ventilateur
      10.1.1. Etat
      10.1.2. Fonctionnement
      10.2. Distribution de l'air
      10.2.1. Gaines d'adduction d'air
      10.2.2. Sorties d'air
      11. Sécurité routière
      11.1. Eclairage
      11.1.1. Feux de position arrière
      11.1.2. Feux de croisement (avant)
      11.1.3. Indicateurs de direction
      11.1.4. Dispositif de feux tournants
      12. Accessoires
      12.1. Injection directe
      12.1.1. Cuve de produit
      12.1.2. Dispositif de dosage
      12.1.3. Dispositif de rinçage spécifique
      12.4. Accessoires de sécurité
      12.4.1. Cuve lave-mains
      PARTIE II : LISTE DES DÉFAUTS
      1. Inspections préliminaires
      1.1. Etat du matériel
      1.1.1. Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.1.1. Non-fonctionnementC
      1.1.1.2. Fuites excessivesC
      1.1.1.3. Défaut de remplissageC
      1.1.2. Propreté du matériel
      1.1.2.1. Extérieur saleC
      1.1.2.2. Intérieur saleC
      1.1.2.3. Eléments filtrants non vérifiésC
      1.1.3. Contexte
      1.1.3.1. Absence du propriétaireØ
      1.1.3.2. Non-suivi de l'inspectionØ
      1.1.3.3. Tracteur absentC
      1.2. Eléments de sécurité
      1.2.1. Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.1.1. Dispositifs anti décrochage défectueuxC
      1.2.1.2. Usure importanteC
      1.2.1.3. Pliures excessivesC
      1.2.2. Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2.1. Protection insuffisante de l'arbre tournantC
      1.2.2.2. Immobilisation impossible ou douteuse de la protectionC
      1.2.2.3. Protection insuffisante de l'accouplement du côté tracteurC
      1.2.2.4. Protection insuffisante de l'accouplement du côté pulvérisateurC
      1.2.3. Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.3.1. Protection insuffisante d'arbre(s) tournant(s)C
      1.2.3.2. Protection insuffisante d'autre(s) pièces(s) mobile(s)C
      1.2.4. Fixations au châssis
      1.2.4.1. Cuve non solidaire du châssisC
      1.2.4.2. Pompe non solidaire du châssisC
      1.2.4.3. Elément de structure non solidaire du châssisC
      1.2.4.4. Ventilateur non solidaire du châssisC
      1.2.4.5. Modification structurelle importanteC
      1.2.4.6. Support de rampe, distribution non solidaire du châssisC
      1.2.4.7. Blocage des rampes au transport non assuréC
      1.2.5. Débrayage du (ou des) ventilateur(s)
      1.2.5.1. Débrayage impossibleC
      2. Etat général
      2.1. Dispositif d'attelage
      2.1.1. Déformations
      2.1.1.1. Déformation mineureØ
      2.1.1.2. Déformation majeureCV
      2.1.2. Modifications
      2.1.2.1. Modification mineureØ
      2.1.2.2. Modification majeureCV
      2.1.3. Corrosion
      2.1.3.1. Corrosion mineureØ
      2.1.3.2. Corrosion majeureCV
      2.2. Châssis et pièces de structure
      2.2.1. Déformations
      2.2.1.1. Déformation mineureØ
      2.2.1.2. Déformation majeureCV
      2.2.1.3. Déformation majeure : support(s) de rampeCV
      2.2.2. Lésions sur pièces métalliques
      2.2.2.1. Lésion mineureØ
      2.2.2.2. Lésion majeureCV
      2.2.3. Lésions aux soudures
      2.2.3.1. Lésion mineureØ
      2.2.3.2. Lésion majeureCV
      2.2.4. Corrosion
      2.2.4.1. Corrosion mineureØ
      2.2.4.2. Corrosion majeureCV
      2.2.5. Jeux aux articulations
      2.2.5.1. Jeu faibleØ
      2.2.5.2. Jeu importantCV
      2.3. Fuite(s) de bouillie de pulvérisation
      2.3.1. Fuite(s) mineure(s)
      2.3.1.1. Au niveau de la pompeØ
      2.3.1.2. Au niveau de la cuve de bouillieØ
      2.3.1.3. Au niveau des circuits de commande et régulationØ
      2.3.1.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillieØ
      2.3.1.5. Au niveau des porte-jetØ
      2.3.1.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateurØ
      2.3.1.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produitsØ
      2.3.1.8. Nombre total supérieur à troisCV
      2.3.1.9. Au niveau des filtresØ
      2.3.2. Fuite(s) majeure(s)
      2.3.2.1. Au niveau de la pompeCV
      2.3.2.2. Au niveau de la cuve de bouillieCV
      2.3.2.3. Au niveau des circuits de commande et régulationCV
      2.3.2.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillieCV
      2.3.2.5. Au niveau des porte-jetCV
      2.3.2.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateurCV
      2.3.2.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produitsCV
      2.3.2.9. Au niveau des filtresCV
      2.4. Transmissions au niveau du pulvérisateur
      2.4.1. Transmissions hydrauliques
      2.4.1.1. Dispositifs anti-décrochage défectueuxØ
      2.4.1.2. Usure importanteØ
      2.4.1.3. Pliures excessivesØ
      2.4.1.4. Fuite de fluide hydrauliqueØ
      2.5. Pneumatiques
      2.5.1. Montage et maintenance
      2.5.1.1. Dissymétrie gauche/droiteØ
      2.5.1.2. Pression de gonflage inadaptéeØ
      2.5.2 Usure
      2.5.2.1. EndommagésØ
      2.5.2.2. Usure maximaleCV
      3. Pompe
      3.1. Etat
      3.1.1. Fuite d'huile
      3.1.1.1. Fuite d'huile mineureØ
      3.1.1.2. Fuite d'huile majeureCV
      3.2. Fonctionnement
      3.2.1. Pulsations
      3.2.1.1. Pulsations mineuresØ
      3.2.1.2. Pulsations majeuresCV
      3.2.2. Cloche à air
      3.2.2.1. Pression de gonflage inadaptéeØ
      3.2.2.2. Membrane défectueuseCV
      3.2.2.3. AbsenceØ
      3.2.3. Débit
      3.2.3.1. Agitation insuffisanteØ
      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires
      4.1. Bouchons
      4.1.1. Etat
      4.1.1.1. AbsenceCV
      4.1.1.2. FêléØ
      4.1.1.3. CasséCV
      4.1.1.4. PercéCV
      4.1.2. Adéquation
      4.1.2.1. InadaptéCV
      4.1.2.2. Mauvais maintienCV
      4.2. Indicateur de niveau
      4.2.1. Etat
      4.2.1.1. AbsenceCV
      4.2.1.2. Non fonctionnelCV
      4.2.1.3. Mauvaise lisibilité Ø
      4.3. Incorporateur de produit
      4.3.1. Etat
      4.3.1.1. Absence CV
      4.3.1.2. Non fonctionnelCV
      4.3.1.3. Absence - facultatifØ
      4.3.1.4. Non fonctionnel - facultatifØ
      4.3.2. Dispositif de nettoyage des emballages
      4.3.2.1. AbsentØ
      4.3.2.2. Non fonctionnelØ
      4.4. Remplissage
      4.4.1. Tamis de remplissage
      4.4.1.1. Absent Ø
      4.4.1.2. Elément filtrant défectueuxØ
      4.4.2. Dispositif anti retour
      4.4.2.1. Absent ou non fonctionnelCV
      4.5. Vidange
      4.5.1. Vanne de vidange
      4.5.1.1. AbsenteØ
      4.5.1.2. Non fonctionnelleØ
      4.5.1.3. Non protégéeCV
      4.5.2. Récupération de la bouillie
      4.5.2.1. ImpossibleØ
      4.5.2.2. Non étancheØ
      4.6. Rinçage
      4.6.1. Cuve de rinçage
      4.6.1.1. AbsenteØ
      4.6.1.2. Capacité insuffisanteØ
      4.6.1.3. Transfert non fonctionnelØ
      4.6.2. Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.2.1. AbsentØ
      4.6.2.2. Non fonctionnelØ
      4.6.3. Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.3.1. AbsentØ
      4.6.3.2. Non fonctionnelØ
      4.6.4. Dispositif de nettoyage des circuits
      4.6.4.1. AbsentØ
      4.6.4.2. Non fonctionnelØ
      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation
      5.1. Commande de fermeture générale de la pulvérisation
      5.1.1. Etat
      5.1.1.1. Absence CV
      5.1.1.2. Non fonctionnelleCV
      5.2. Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons)
      5.2.1. Etat
      5.2.1.1. AbsenceCV
      5.2.1.2. Non fonctionnellesCV
      5.2.2. Retours compensatoires
      5.2.2.1. AbsenceØ
      5.2.2.2. Non fonctionnelsØ
      5.2.2.3. Mauvais équilibreØ
      5.3. Dispositif(s) de régulation de la pression
      5.3.1. Etat
      5.3.1.1. AbsenceCV
      5.3.1.2. Non fonctionnelCV
      5.3.2. Fonctionnement
      5.3.2.1. Faible instabilité de pressionØ
      5.3.2.2. Forte instabilité de pressionCV
      5.3.2.3. Non retour à la pression initialeCV
      5.4. Indicateur de pression
      5.4.1. Etat
      5.4.1.1. AbsenceCV
      5.4.1.2. Mauvaise lisibilitéØ
      5.4.1.3. Plage de mesure inadaptéeØ
      5.4.1.4. Graduations inadaptéesØ
      5.4.2. Fonctionnement
      5.4.2.1. Non fonctionnelCV
      5.4.2.2. Imprécision faibleØ
      5.4.2.3. Imprécision importanteCV
      5.5. Indicateur utilisé pour la régulation
      5.5.1. Vitesse d'avancement
      5.5.1.1. Non fonctionnelCV
      5.5.1.2. ImprécisionCV
      5.5.2. Débit
      5.5.2.1. Non fonctionnelCV
      5.5.2.2. ImprécisionCV
      5.6. Autres indicateurs
      5.6.1. Etat
      5.6.1.1. Non fonctionnel(s) Ø
      5.6.1.2. Mauvaise lisibilitéØ
      5.6.2. Fonctionnement
      5.6.2.1. Imprécision du capteur d'avancementØ
      5.6.2.2. Imprécision du capteur de débitØ
      5.7. Réglage du volume par hectare
      5.7.1. Cumul des erreurs
      5.7.1.1. Erreur globale faibleØ
      5.7.1.2. Erreur globale importanteCV
      6. Flexibles et canalisations
      6.1. Flexibles de distribution
      6.1.1. Etat
      6.1.1.1. Pliures importantesØ
      6.1.1.2. Usure mineureØ
      6.1.1.3. Usure majeureCV
      7. Filtres
      7.1. Filtre à l'aspiration
      7.1.1. Etat
      7.1.1.1. AbsentØ
      7.1.1.2. Non isolableØ
      7.1.1.3. Non démontableØ
      7.1.1.4. Défaut de jointØ
      7.1.1.5. Elément filtrant défectueuxØ
      7.2. Filtre central au refoulement
      7.2.1. Etat
      7.2.1.1. AbsentØ
      7.2.1.2. Non isolableØ
      7.2.1.3. Non démontableØ
      7.2.1.4. Défaut de jointØ
      7.2.1.5. Elément filtrant défectueuxØ
      7.3. Filtres au niveau des sections de pulvérisation
      7.3.1. Etat
      7.3.1.1. AbsentØ
      7.3.1.2. Non démontableØ
      7.3.1.3. Défaut de jointØ
      7.3.1.4. Elément filtrant défectueuxØ
      7.4. Filtres aux buses
      7.4.1. Etat
      7.4.1.1. Absents. Ø
      7.4.1.2. Non démontableØ
      7.4.1.3. Défaut de jointØ
      7.4.1.4. Elément filtrant défectueuxØ
      7.4.1.5. Montage hétérogèneØ
      8. Rampes de pulvérisation
      8.1. Structure de rampe
      8.1.1. Déformations sur un plan vertical
      8.1.1.1. Courbure faibleØ
      8.1.1.2. Courbure importanteCV
      8.1.1.3. Défaut de parallélisme faibleØ
      8.1.1.4. Défaut de parallélisme important CV
      8.1.2. Déformations sur un plan horizontal
      8.1.2.1. Ecart de position faibleØ
      8.1.2.2. Ecart de position important CV
      8.1.3. Protection des buses extrémité
      8.1.3.1. Tronçon(s) escamotable(s) défectueux Ø
      8.1.3.2. Contact avec le sol non protégéØ
      8.1.5. Lésions aux soudures
      8.1.5.1. Lésion mineureØ
      8.1.5.2. Lésion majeureCV
      8.1.6. Corrosion
      8.1.6.1. Corrosion mineureØ
      8.1.6.2. Corrosion majeureCV
      8.1.7. Lésions sur pièces métalliques
      8.1.7.1. Lésion mineureØ
      8.1.7.2. Lésion majeureCV
      8.2. Comportement de la rampe
      8.2.1. Jeux aux articulations
      8.2.1.1. Jeux importantsØ
      8.2.2. Stabilité.
      8.2.2.1. Dispositif de stabilisation non fonctionnelØ
      8.2.2.2. Mauvais fonctionnementØ
      8.2.3. Réglage en hauteur
      8.2.3.1. ImpossibleØ
      8.2.3.2. Mauvais étatØ
      8.2.3.3. Mauvais fonctionnementØ
      8.2.3.4. InadaptéØ
      8.3. Porte-jets
      8.3.1. Disposition
      8.3.1.1. Dissymétrie de montageØ
      8.3.1.2. Irrégularité des espacements intra groupes de busesCV
      8.3.1.3. Mauvais aplombØ
      8.3.1.4. Irrégularité des espacements des groupes de busesCV
      8.3.2. Etat
      8.3.2.1. FêlureØ
      8.3.2.2. CasséCV
      8.3.2.3. UsureØ
      8.3.3. Fonctionnement
      8.3.3.1. Antigoutte défectueuxØ
      8.3.3.2. Hétérogénéité d'alimentationCV
      8.3.3.3. Ecart de pressionCV
      8.3.3.4. Antigoutte absentCV
      9. Buses de pulvérisation
      9.1. Matériel
      9.1.1. Nature du montage
      9.1.1.1. Hétérogénéité de marqueØ
      9.1.1.2. Hétérogénéité de matériauØ
      9.1.1.3. Hétérogénéité de typeCV
      9.1.1.4. Hétérogénéité d'angleCV
      9.1.1.5. Hétérogénéité de calibreCV
      9.1.2. Orientation du montage
      9.1.2.1. HétérogénéitéØ
      9.1.2.2. IncorrecteØ
      9.2. Fonctionnement
      9.2.1. Régularité
      9.2.1.1. Obstacle dans les jetsCV
      9.2.1.2. Panache hétérogèneØ
      9.2.2. Débit
      9.2.2.1. Usure partielleCV
      9.2.2.2. Usure globaleCV
      10. Soufflerie
      10.1. Ventilateur
      10.1.1. Etat
      10.1.1.1. Caisson déforméØ
      10.1.1.2. Caisson perforéØ
      10.1.1.3. Caisson désaxéCV
      10.1.1.4. Redresseur d'air déforméØ
      10.1.1.5. Redresseur d'air casséØ
      10.1.1.6 Pale déforméeØ
      10.1.1.7 Pale détérioréeCV
      10.1.2. Fonctionnement
      10.1.2.1. Non fonctionnelØ
      10.1.2.2. Flux d'air insuffisantØ
      10.2. Distribution de l'air
      10.2.1. Gaines d'adduction d'air
      10.2.1.1. Mal fixéeØ
      10.2.1.2. Non étancheØ
      10.2.1.3. ObstruéeØ
      10.2.2. Sorties d'air
      10.2.2.1. Mal fixéeØ
      10.2.2.2. DétérioréeØ
      10.2.2.3. ObstruéeØ
      11. Sécurité routière
      11.1. Eclairage
      11.1.1. Feux de position arrière
      11.1.1.1. AbsentsØ
      11.1.1.2. Eclairage défectueuxØ
      11.1.1.3. EndommagésØ
      11.1.2. Feux de croisement (avant)
      11.1.2.1. AbsentsØ
      11.1.2.2. Eclairage défectueuxØ
      11.1.2.3. EndommagésØ
      11.1.3. Indicateurs de direction
      11.1.3.1. AbsentsØ
      11.1.3.2. Eclairage défectueuxØ
      11.1.3.3. EndommagésØ
      11.1.4. Dispositif de feux tournants
      11.1.4.1. AbsentØ
      11.1.4.2. Eclairage défectueuxØ
      12. Accessoires
      12.1. Injection directe
      12.1.1. Cuve de produit
      12.1.1.1. FuiteCV
      12.1.1.2. Fermeture non étancheCV
      12.1.1.3. Fixation hasardeuseCV
      12.1.2. Dispositif de dosage
      12.1.2.1. FuiteCV
      12.1.2.2. Fixation hasardeuseCV
      12.1.2.3. DébitCV
      12.1.3. Dispositif de rinçage spécifique
      12.1.3.1. AbsentØ
      12.1.3.2. Non fonctionnelØ
      12.4. Accessoires de sécurité
      12.4.1. Cuve lave-mains
      12.4.1.1. AbsenceØ
      12.4.1.2. Capacité insuffisanteØ
      PARTIE III : DÉFINITIONS DES DÉFAUTS


      1. Inspections préliminaires


      Etat du matériel : Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.1.1. Non-fonctionnement
      Ce défaut sera constaté s'il n'est pas possible de mettre en œuvre le matériel depuis une prise de puissance standard : absence des organes de transmission, des boîtiers de commande, grippage du matériel, bruits suspects signalant des dysfonctionnements graves...
      1.1.1.2. Fuites excessives
      Ce défaut sera constaté si des fuites trop importantes ne permettent pas la réalisation correcte de l'inspection.
      1.1.1.3. Défaut de remplissage
      Ce défaut sera constaté si la cuve n'est pas suffisamment remplie : le niveau du liquide doit être supérieur à celui de la soudure de cuve et au moins égal à 50 % de la capacité nominale de la cuve.
      Etat du matériel : Propreté du matériel
      1.1.2.1. Extérieur sale
      Ce défaut sera constaté si des traces de produit sont visibles sur l'extérieur de l'appareil ; ces traces s'effaçant aisément par simple passage d'une éponge humide...
      1.1.2.2. Intérieur sale
      Ce défaut sera constaté si des traces de produit sont visibles à l'intérieur de l'appareil ; ces traces s'effaçant aisément par simple passage d'une éponge humide, ou si l'eau contenue dans la cuve n'est pas limpide.
      1.1.2.3. Eléments filtrants non vérifiés
      Ce défaut sera constaté si le propriétaire déclare ne pas avoir nettoyé les filtres avant le passage au contrôle.
      Etat du matériel : Contexte
      1.1.3.1. Absence du propriétaire
      Ce défaut sera constaté si l'utilisateur principal du pulvérisateur n'est pas présent au moment de la remise du matériel à l'inspecteur et/ou à la remise du compte rendu de visite. Il peut s'agir selon les cas du propriétaire du pulvérisateur, d'un salarié, etc.
      1.1.3.2. Non-suivi de l'inspection
      Ce défaut sera constaté si le propriétaire ou son représentant n'assiste pas au déroulement de l'inspection.
      1.1.3.3. Tracteur absent
      Ce défaut sera constaté si le tracteur habituellement utilisé pour les traitements n'est pas présenté avec le matériel ; il ne s'applique que pour les pulvérisateurs portés équipés de régulation DPA (débit proportionnel à l'avancement), dont le capteur de vitesse de travail est installé sur le tracteur.
      Eléments de sécurité : Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.1.1. Dispositifs anti décrochage défectueux
      Ce défaut sera constaté si les systèmes de verrouillage des raccords hydrauliques (pas de vis, système push-pull...) ne présentent pas une tenue suffisante au fluide sous pression. Ne sont pris en considération que les raccords de connexions du pulvérisateur sur le tracteur.
      1.2.1.2. Usure importante
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des traces d'usure très marquée : toile apparente par exemple. Ne sont prises en considération que les conduites assurant la connexion entre le pulvérisateur et le tracteur.
      1.2.1.3. Pliures excessives
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des pliures et non des courbures normales. Ne sont prises en considération que les conduites assurant la connexion entre le pulvérisateur et le tracteur.
      Eléments de sécurité : Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2.1. Protection insuffisante de l'arbre tournant
      Ce défaut sera constaté si la protection de l'arbre tournant est absente ou défectueuse (arbre en rotation visible).
      1.2.2.2. Immobilisation impossible ou douteuse de la protection
      Ce défaut sera constaté si la protection de l'arbre tournant ne peut être correctement immobilisée.
      1.2.2.3. Protection insuffisante de l'accouplement du côté tracteur
      Ce défaut sera constaté si le bol de protection côté tracteur est absent ou endommagé, laissant libre accès (à la main) aux parties tournantes.
      1.2.2.4. Protection insuffisante de l'accouplement du côté pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté si le bol de protection côté pulvérisateur est absent ou endommagé, laissant libre accès (à la main) aux parties tournantes.
      Eléments de sécurité : Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.3.1. Protection insuffisante d'arbre(s) tournant(s)
      Ce défaut sera constaté s'il est possible d'entrer en contact avec un arbre en mouvement.
      1.2.3.2. Protection insuffisante d'autre(s) pièces(s) mobile(s)
      Ce défaut sera constaté s'il est possible d'entrer en contact avec une ou plusieurs pièces en mouvement (poulie, engrenages, chaînes, courroies, ventilateur...).
      Eléments de sécurité : Fixations au châssis
      1.2.4.1. Cuve non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la cuve au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.2. Pompe non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la pompe au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.3. Elément de structure non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation des différents éléments de structure au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.4. Ventilateur non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation du ventilateur au châssis ou à la structure n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.5. Modification structurelle importante
      Ce défaut sera constaté si le châssis ou la structure a été modifiée lourdement et si cette modification peut affecter négativement la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      1.2.4.6. Support de rampe, distribution non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation des supports de rampe au châssis ou à la structure n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.7. Blocage des rampes au transport non assuré
      Ce défaut sera constaté si la rampe, ou support(s) de distribution ne peuvent être maintenus fermement solidaire du châssis ou de la structure durant les opérations de transport.
      Eléments de sécurité : Débrayage du (ou des) ventilateur(s)
      1.2.5.1. Débrayage impossible
      Ce défaut ne sera constaté que pour les appareils postérieurs à 1995 et dont le ventilateur ne peut être débrayé.


      2. Etat général


      Dispositif d'attelage : Déformations
      2.1.1.1. Déformation mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de déformations par rapport à sa conception d'origine, mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.1.1.2. Déformation majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de déformations portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Dispositif d'attelage : Modifications
      2.1.2.1. Modification mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage a été modifié par rapport à sa conception d'origine mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.1.2.2. Modification majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage a été modifié par rapport à sa conception d'origine et portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Dispositif d'attelage : Corrosion
      2.1.3.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      2.1.3.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Déformations
      2.2.1.1. Déformation mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.2.1.2. Déformation majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      2.2.1.3. Déformation majeure : support(s) de rampe
      Ce défaut sera constaté si les supports de rampe présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de repliage du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Lésions sur pièces métalliques
      2.2.2.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent une ou plusieurs amorces de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      2.2.2.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent une ou plusieurs amorces de rupture, portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Lésions aux soudures
      2.2.3.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures présentent une amorce de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      2.2.3.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures présentent une amorce de rupture, portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Corrosion
      2.2.4.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de corrosion perforante (c'est à dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      2.2.4.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Jeux aux articulations
      2.2.5.1. Jeu faible
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs articulations (entre pièces de structure, ou entre pièces de structure et composantes) présentent un jeu anormal, n'affectant pas le comportement global du pulvérisateur ou la position de travail.
      2.2.5.2. Jeu important
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs articulations (entre pièces de structure, ou entre pièces de structure et composantes) présentent un jeu anormal, affectant le comportement global du pulvérisateur ou la position de travail.
      Fuite(s) de bouillie de pulvérisation : Fuite(s) mineure(s)
      2.3.1.1. Au niveau de la pompe
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau de la pompe. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.2. Au niveau de la cuve de bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau de la cuve de bouillie. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.3. Au niveau des circuits de commande et régulation
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des commandes de distribution de la pulvérisation. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des conduites véhiculant la bouillie de pulvérisation (circuit d'aspiration, refoulement et distribution) ou des conduites constamment en charge (partie de circuit non isolée, dont la rupture provoquerait un écoulement supérieur au strict contenu de cette portion de circuit). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.5. Au niveau des porte-jet
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des porte-jet (buses, diffuseurs, porte-buse...). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des appareillages de mesure installés sur l'appareil. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produits
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau du dispositif d'incorporation de produits (trémie d'incorporation, lieu de prélèvement pour l'injection directe...). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.8. Nombre total supérieur à trois
      Ce défaut sera constaté si plus de trois fuites mineures ont été recensées au total sur l'appareil.
      2.3.1.9. Au niveau des filtres
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des différents filtres installés sur l'appareil. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      Fuite(s) de bouillie de pulvérisation : Fuite(s) majeure(s)
      2.3.2.1. Au niveau de la pompe
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau de la pompe. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.2. Au niveau de la cuve de bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau de la cuve. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.3. Au niveau des circuits de commande et régulation
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des commandes de distribution de la pulvérisation. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des conduites véhiculant la bouillie de pulvérisation (circuit d'aspiration, refoulement et distribution) ou des conduites constamment en charge (partie de circuit non isolée, dont la rupture provoquerait un écoulement supérieur au strict contenu de cette portion de circuit). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.5. Au niveau des porte-jet
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des porte-jet (buses, diffuseurs, porte-buse...). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des appareillages de mesure installés sur l'appareil. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produits
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau du dispositif d'incorporation de produits (trémie d'incorporation, lieu de prélèvement pour l'injection directe...). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.9. Au niveau des filtres
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des filtres installés sur l'appareil. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      Transmissions au niveau du pulvérisateur : Transmissions hydrauliques
      2.4.1.1. Dispositifs anti-décrochage défectueux
      Ce défaut sera constaté si les systèmes de verrouillage des raccords hydrauliques (pas de vis, système push-pull...) ne présentent pas une tenue suffisante au fluide sous pression.
      2.4.1.2. Usure importante
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des traces d'usure très marquée : toile apparente par exemple.
      2.4.1.3. Pliures excessives
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des pliures et non des courbures normales.
      2.4.1.4. Fuite de fluide hydraulique
      Ce défaut sera constaté si le circuit hydraulique interne du pulvérisateur (raccords, conduites, actionneurs, vérins...) présentent des traces de fuites ou suintement.
      Pneumatiques : Montage et maintenance
      2.5.1.1. Dissymétrie gauche/droite
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur un même essieu de l'appareil présentent des caractéristiques dimensionnelles différentes.
      2.5.1.2. Pression de gonflage inadaptée
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur l'appareil sont visiblement sous-gonflés (cela correspond à un sous-gonflage d'au moins 50 % par rapport à la préconisation du manufacturier).
      Pneumatiques : Usure
      2.5.2.1. Endommagés
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur l'appareil présentent de profondes cicatrices ou entailles, soit au niveau de la bande de roulement, soit sur les flancs.
      2.5.2.2. Usure maximale
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur l'appareil ont visiblement atteint leur degré d'usure maximal. L'usure est considérée maximale si en l'un des points du pneumatique la trame intérieure est visible.


      3. Pompe


      Etat : Fuite d'huile
      3.1.1.1. Fuite d'huile mineure
      Ce défaut sera constaté si la pompe présente des traces de suintement d'huile.
      3.1.1.2. Fuite d'huile majeure
      Ce défaut sera constaté si la pompe présente au moins une fuite d'huile provoquant un égouttement régulier d'au moins une goutte par minute.
      Fonctionnement : Pulsations
      3.2.1.1. Pulsations mineures
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation, la pompe engendre des pulsations au niveau de la pression de travail et si ces pulsations sont supérieures à 5 % et inférieures à 10 % de la pression de travail moyenne.
      3.2.1.2. Pulsations majeures
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation, la pompe engendre des pulsations au niveau de la pression travail et si ces pulsations sont supérieures ou égales à 10 % de la pression de travail moyenne.
      Fonctionnement : Cloche à air
      3.2.2.1. Pression de gonflage inadaptée
      Ce défaut sera constaté si des pulsations majeures sont enregistrées dans le circuit (cf. 3.2.1.2.) et si la pression de gonflage de la cloche à air n'est pas comprise entre 30 et 70 % de la pression de travail.
      3.2.2.2. Membrane défectueuse
      Ce défaut sera constaté si du liquide s'échappe lorsque l'on appuie sur la valve de gonflage de la cloche à air.
      3.2.2.3. Absence
      Ce défaut sera constaté si des pulsations majeures sont enregistrées dans le circuit (cf. 3.2.1.2.) et si aucun dispositif d'amortissement de la pression n'équipe l'appareil.
      Fonctionnement : Débit
      3.2.3.1. Agitation insuffisante
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation de la pompe, la pulvérisation étant ouverte à la plus forte valeur de débit possible, aucun remous n'est visible à la surface de l'eau présente en cuve. Au besoin, il est possible d'utiliser une poudre finement moulue (de la farine par exemple) pour s'assurer de l'absence de mouvement à la surface.


      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires


      Bouchons : Etat
      4.1.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si les orifices de remplissage de la cuve de bouillie phytosanitaire ne sont pas équipés de bouchons.
      4.1.1.2. Fêlé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie est fêlé.
      4.1.1.3. Cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie est cassé.
      4.1.1.4. Percé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie a été percé postérieurement à son acquisition et que cet orifice ne peut être obstrué.
      Bouchons : Adéquation
      4.1.2.1. Inadapté
      Ce défaut sera constaté si l'un des bouchons de la cuve de bouillie n'est pas adapté à une fermeture étanche de la cuve : le diamètre du bouchon ne correspond pas à celui de l'ouverture.
      4.1.2.2. Mauvais maintien
      Ce défaut sera constaté si l'un des bouchons de la cuve de bouillie ne peut se maintenir en position fermée par une quelconque solution technique (filetage, friction...). Il convient de s'assurer qu'aucune ouverture intempestive ne peut intervenir au cours du transport ou du travail.
      Indicateur de niveau : Etat
      4.2.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif n'existe sur l'appareil pour assurer la connaissance du niveau en cuve depuis l'extérieur.
      4.2.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si, quel que soit le niveau de remplissage en cuve, l'indicateur de niveau ne peut fournir une indication fiable : interruption de la lecture au-dessus ou au-dessous de certains seuils, blocages, indicateur endommagé ne permettant plus une lecture correcte...
      4.2.1.3. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de lecture de l'indicateur de niveau n'est pas clairement visible : état d'encrassement ou de salissure ne permettant pas la lecture de l'intégralité de l'échelle, valeur(s) effacée(s)...
      Incorporateur de produit : Etat
      4.3.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif d'incorporation des produits n'est installé sur un appareil postérieur à 1995 et dont la hauteur de l'orifice de remplissage est situé à plus de 1,50 m par rapport au sol ou à sa plate-forme d'accès.
      4.3.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'incorporation installé ne peut être mis en œuvre normalement : vannes cassées ou grippées, conduites détériorées ou absentes, circuit obstrué, etc. Ce défaut ne concerne que les appareils postérieurs à 1995 et dont la hauteur de l'orifice de remplissage est située à plus de 1,50 m par rapport au sol ou à sa plate-forme d'accès.
      4.3.1.3. Absence - facultatif
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif d'incorporation des produits n'est installé sur un appareil pour lequel cet accessoire n'est pas obligatoire.
      4.3.1.4. Non fonctionnel - facultatif
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'incorporation installé ne peut être mis en œuvre normalement : vannes cassées ou grippées, conduites détériorées ou absentes, circuit obstrué, etc. Ce défaut ne concerne que les appareils pour lesquels cet accessoire n'est pas obligatoire.
      Incorporateur de produit : Dispositif de nettoyage des emballages
      4.3.2.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage des emballages des produits phytosanitaires n'équipe le pulvérisateur.
      4.3.2.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage des emballages des produits phytosanitaires ne fonctionne pas correctement.
      Remplissage : Tamis de remplissage
      4.4.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun tamis au niveau de l'orifice de remplissage de la cuve de bouillie.
      4.4.1.2. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si le tamis est déchiré ou perforé.
      Remplissage : Dispositif anti retour
      4.4.2.1. Absent ou non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté s'il n'est pas possible d'assurer le remplissage du pulvérisateur depuis la pompe de celui-ci en évitant tout risque de retour depuis la cuve de bouillie vers le milieu extérieur.
      Vidange : Vanne de vidange
      4.5.1.1. Absente
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant la vidange de la cuve.
      4.5.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de vidange de la cuve ne fonctionne pas correctement.
      4.5.1.3. Non protégée
      Ce défaut sera constaté si la vanne de vidange n'est pas protégée et qu'une ouverture intempestive peut survenir en cours de travail (par choc avec la végétation par exemple).
      Vidange : Récupération de la bouillie
      4.5.2.1. Impossible
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif ne permet la récupération de la bouillie contenue dans la cuve.
      4.5.2.2. Non étanche
      Ce défaut sera constaté si la récupération de la bouillie de la cuve ne peut s'effectuer sans contamination extérieure (pièces du pulvérisateur, environnement...).
      Rinçage : Cuve de rinçage
      4.6.1.1. Absente
      Ce défaut sera constaté si aucune cuve de rinçage n'équipe le pulvérisateur.
      4.6.1.2. Capacité insuffisante
      Ce défaut sera constaté si la capacité de la cuve de rinçage n'atteint pas 10 % de la capacité de la cuve principale.
      4.6.1.3. Transfert non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le transfert de l'eau contenue dans la cuve de rinçage vers les autres parties du pulvérisateur n'est pas possible.
      Rinçage : Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.2.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage des parois internes de la cuve de bouillie n'est présent (exemple : roto buse, rampe de buse, etc …).
      4.6.2.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage interne ne fonctionne pas correctement.
      Rinçage : Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.3.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur n'est présent.
      4.6.3.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur ne fonctionne pas correctement.
      Dispositif de rinçage : Dispositif de nettoyage des circuits
      4.6.4.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage direct des circuits de pulvérisation (c'est à dire sans transfert dans la cuve principale de bouillie) n'est présent.
      4.6.4.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage direct des circuits ne fonctionne pas correctement.


      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation


      Commande de fermeture générale de la pulvérisation : Etat
      5.1.1.1. Absence
      Ce défaut s'applique pour les appareils disposant d'au moins trois sections de pulvérisation. Il sera constaté s'il n'existe aucun dispositif spécifique prévu pour la fermeture générale de la pulvérisation : la coupure doit être possible dans un délai inférieur à cinq secondes (la coupure du moteur ou le débrayage du système d'entraînement ne peuvent être pris en considération comme commande spécifique de fermeture).
      5.1.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si après manœuvre de la commande de fermeture l'écoulement aux sorties ne s'interrompt pas après cinq secondes ou si le circuit ne s'établit pas de façon régulière cinq secondes après la manœuvre d'ouverture.
      Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons) : Etat
      5.2.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif spécifique prévu pour la fermeture sectorielle ; il doit être possible de fermer la pulvérisation au moins en deux secteurs (ceux-ci sont alors délimités par l'axe d'avancement et correspondent aux côtés gauche et droit de l'appareil).
      5.2.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si après manœuvre de la commande de fermeture l'écoulement aux sorties ne s'interrompt pas après cinq secondes ou si le circuit ne s'établit pas de façon régulière cinq secondes après la manœuvre d'ouverture.
      Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons) : Retours compensatoires
      5.2.2.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant de corriger l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation.
      5.2.2.2. Non fonctionnels
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des dispositifs permettant de corriger l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation ne peut être manœuvré.
      5.2.2.3. Mauvais équilibre
      Ce défaut sera constaté si l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation est supérieure à 10 % de la pression initiale.
      5.3.1. Dispositif(s) de régulation de la pression : Etat
      5.3.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant de régler la pression de travail.
      5.3.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif permettant de régler la pression de travail ne peut être manœuvré, ou si sa mise en œuvre ne permet pas de faire varier la pression dans la plage usuelle de travail. A titre indicatif, pour les cultures basses, la plage usuelle est comprise entre 1 et 8 bars.
      Dispositif(s) de régulation de la pression : Fonctionnement
      5.3.2.1. Faible instabilité de pression
      Après réglage de la pression de travail et sans modification des paramètres de fonctionnement (régime moteur, régime de rotation, vitesse d'avancement, nombre et nature des circuits alimentés...), ce défaut sera constaté si la pression moyenne de travail a évolué en moins de cinq minutes ; cette variation doit être comprise entre 5 et 10 % de la valeur initialement réglée.
      5.3.2.2. Forte instabilité de pression
      Après réglage de la pression de travail et sans modification des paramètres de fonctionnement (régime moteur, régime de rotation, vitesse d'avancement, nombre et nature des circuits alimentés...), ce défaut sera constaté si la pression moyenne de travail a évolué de plus de 10 % de sa valeur initiale, en moins de cinq minutes.
      5.3.2.3. Non retour à la pression initiale
      Ce défaut sera constaté si après fermeture puis réouverture de la pulvérisation à l'aide de la vanne générale, la pression ne revient pas à la pression initialement réglée avec une tolérance de 10 % de la pression initialement réglée.
      Indicateur de pression : Etat
      5.4.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif permettant de mesurer la pression de travail n'est installé sur l'appareil.
      5.4.1.2. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le diamètre de l'afficheur analogique est inférieur à 63 mm lorsque celui-ci est positionné à portée de main de l'opérateur ou entre les points d'attelage de l'attelage trois points et le tracteur.
      Pour d'autres positions de l'afficheur, ce défaut sera constaté si le diamètre est inférieur à 100 mm.
      5.4.1.3. Plage de mesure inadaptée
      Ce défaut sera constaté si la plage de mesure excède de plus de 50 % la valeur de la pression maximale admissible. En cas de double échelle ou échelle dilatée, la première plage sera prise en considération pour relever ce défaut.
      5.4.1.4. Graduations inadaptées
      Ce défaut sera constaté si la plage de pression entre deux graduations excède :
      - 0,2 bar jusqu'à 5 bars,
      - 1 bar entre 5 et 20 bars,
      - 2 bars au dessus de 20 bars.
      Indicateur de pression : Fonctionnement
      5.4.2.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de pression ne peut être lue sur l'afficheur ou si la lecture est rendue hasardeuse par la dégradation du matériel : opacité de l'écran, déformation mécanique du dispositif (aiguille tordue ou cassée par exemple...).
      5.4.2.2. Imprécision faible
      Ce défaut sera constaté s'il existe un écart variable entre la pression réelle et la pression affichée :
      - supérieur ou égal à 0,1 bar et inférieur ou égal à 0,2 bar pour les pressions entre 1 et 2 bars ;
      - supérieur ou égal à 5 % et inférieur ou égal à 10 % de la valeur de la pression réelle pour les autres pressions.
      Ce défaut sera également constaté si, quelle que soit la valeur de la pression, l'écart de pression entre la valeur réelle et la valeur affichée reste constant et :
      - inférieur à 0,5 bar, si la plage de pression utilisée est inférieure à 10 bars ;
      - inférieur à 1 bar, si la plage de pression utilisée est strictement supérieure à 10 bars.
      5.4.2.3. Imprécision importante
      Ce défaut sera constaté s'il existe un écart variable entre la pression réelle et la pression affichée strictement supérieur à :
      - 0,2 bar entre 1 et 2 bars ;
      - 10 % de la valeur de la pression réelle pour les autres pressions.
      Ce défaut sera également constaté si, quelle que soit la valeur de la pression, l'écart de pression entre la valeur réelle et la valeur affichée reste constant et :
      - supérieur à 0,5 bar, si la plage de pression utilisée est inférieure à 10 bars ;
      - supérieur à 1 bar, si la plage de pression utilisée est strictement supérieure à 10 bars.
      Indicateur utilisé pour la régulation : Vitesse d'avancement
      5.5.1.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de vitesse d'avancement ne peut être lue sur l'afficheur ou par le boîtier de régulation ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse (galet presseur hors service, encrassement...).
      5.5.1.2. Imprécision
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle de la vitesse d'avancement.
      Indicateur utilisé pour la régulation : Débit.
      5.5.2.1. Non fonctionnel.
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de débit ne peut être lue sur l'afficheur ou par le boîtier de régulation ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse.
      5.5.2.2. Imprécision
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle du débit.
      Autres indicateurs : Etat
      5.6.1.1. Non fonctionnel(s)
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur liée au capteur ne peut être lue sur l'afficheur ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse.
      5.6.1.2. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le diamètre de l'afficheur analogique est inférieur à 63 mm lorsque celui-ci est positionné à portée de main de l'opérateur ou entre les points d'attelage de l'attelage trois points et le tracteur.
      Pour d'autres positions de l'afficheur, ce défaut sera constaté si le diamètre est inférieur à 100 mm.
      Ce défaut sera également constaté si la lecture est rendue hasardeuse par la dégradation du matériel : opacité de l'écran, déformation mécanique du dispositif (aiguille tordue ou cassée par exemple, etc.).
      Autres indicateurs : Fonctionnement
      5.6.2.1. Imprécision du capteur d'avancement
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle de la vitesse d'avancement.
      5.6.2.2. Imprécision du capteur de débit
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle du débit.
      Réglage du volume par hectare : Cumul des erreurs
      5.7.1.1. Erreur globale faible
      Ce défaut sera constaté si le cumul des erreurs liées aux différents capteurs, l'usure des buses et les informations saisies dans le calculateur provoque une imprécision du réglage du volume par hectare supérieure ou égale à 5 % et inférieure à 10 %.
      5.7.1.2. Erreur globale importante
      Ce défaut sera constaté si le cumul des erreurs liées aux différents capteurs, l'usure des buses et les informations saisies dans le calculateur provoque une imprécision du réglage du volume par hectare supérieure ou égale à 10 %.


      6. Flexibles et canalisations


      Flexibles de distribution : Etat
      6.1.1.1. Pliures importantes
      Ce défaut sera constaté si au moins une courbure provoque une pliure du flexible.
      6.1.1.2. Usure mineure
      Ce défaut sera constaté si au moins une trace d'abrasion de la gaine extérieure est nettement visible.
      6.1.1.3. Usure majeure
      Ce défaut sera constaté si au moins une trace d'abrasion de la gaine extérieure rend la trame intérieure de la conduite nettement visible.


      7. Filtres


      Filtre à l'aspiration : Etat
      7.1.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau du circuit d'aspiration, entre cuve et pompe.
      7.1.1.2. Non isolable
      Ce défaut sera constaté si le démontage du filtre provoque un écoulement de liquide qui perdure dans le temps ; l'égouttement se poursuit au-delà de quinze secondes après la fin du démontage.
      7.1.1.3. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.1.1.4. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.1.1.5. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtre central au refoulement : Etat
      7.2.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau du circuit central de refoulement, entre pompe et dispositif de régulation.
      7.2.1.2. Non isolable
      Ce défaut sera constaté si le démontage du filtre provoque un écoulement de liquide qui perdure dans le temps ; l'égouttement se poursuit au-delà de quinze secondes après la fin du démontage.
      7.2.1.3. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.2.1.4. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.2.1.5. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtres au niveau des sections de pulvérisation : Etat
      7.3.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau des différents circuits de distribution.
      7.3.1.2. Non démontable.
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.3.1.3. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.3.1.4. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtres aux buses : Etat
      7.4.1.1. Absents
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau des porte-jets.
      7.4.1.2. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.4.1.3. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.4.1.4. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      7.4.1.5. Montage hétérogène
      Ce défaut sera constaté si les filtres installés ne sont pas tous identiques.


      8. Rampes de pulvérisation


      Structure de rampe : Déformations sur un plan vertical
      8.1.1.1. Courbure faible
      Ce défaut sera constaté si la rampe n'est pas rectiligne et si la flèche maximale est :
      - Comprise entre 5 et 10 cm (valeurs incluses) pour les rampes de largeur inférieure à 20 m ;
      - Comprise entre 0,25 % et 0,5 % (valeurs incluses) de la largeur de la rampe pour les rampes de largeur supérieure ou égale à 20 m.
      8.1.1.2. Courbure importante
      Ce défaut sera constaté si la rampe n'est pas rectiligne et si la flèche maximale est supérieure à :
      - 10 cm pour les rampes de largeur inférieure à 20 m ;
      - 0,5 % de la largeur de la rampe pour les rampes de largeur supérieure ou égale à 20 m.
      8.1.1.3. Défaut de parallélisme faible
      Ce défaut ne sera constaté que pour les rampes de 12 m de largeur ou plus et dépourvues de dispositif de stabilisation verticale. Si la rampe n'est pas strictement parallèle au sol, la différence de hauteur par rapport au sol entre le point le plus haut et le point le plus bas est inférieure ou égale à 20 cm.
      8.1.1.4. Défaut de parallélisme important
      Ce défaut ne sera constaté que pour les rampes de 12 m de largeur ou plus et dépourvues de dispositif de stabilisation verticale. Si la rampe n'est pas strictement parallèle au sol, la différence de hauteur par rapport au sol entre le point le plus haut et le point le plus bas est supérieure à 20 cm.
      Structure de rampe : Déformations sur un plan horizontal
      8.1.2.1. Ecart de position faible
      Ce défaut ne sera constaté que pour les rampes de 9 m ou plus, si la rampe n'est pas rectiligne sur le plan horizontal ou si elle présente une orientation non perpendiculaire par rapport à l'axe d'avancement. L'écart, sur le plan horizontal, entre la position réelle de l'extrémité de rampe et sa position normale est : supérieur à 2,5 % de la largeur de la rampe et inférieur ou égal à 5 % de celle-ci.
      Si la rampe est composée de plusieurs éléments de rampe indépendants, ce défaut n'est pas applicable.
      8.1.2.2. Ecart de position important
      Ce défaut ne sera constaté que pour les rampes de 9 m ou plus, si la rampe présente une déformation sur l'axe horizontal ou une orientation non perpendiculaire par rapport à l'axe d'avancement. L'écart, sur le plan horizontal, entre la position réelle de l'extrémité de rampe et sa position normale est supérieur à 5 % de la largeur de la rampe.
      Si la rampe est composée de plusieurs éléments de rampe indépendants, ce défaut n'est pas applicable.
      Structure de rampe : Protection des buses extrémité
      8.1.3.1. Tronçon(s) escamotable(s) défectueux
      Ce défaut sera constaté pour les rampes de 12 m de largeur ou plus, si la rampe ne peut s'effacer en cas de contact avec un obstacle vertical, cet obstacle étant situé à plus de 90 % de la demi-largeur de la rampe, par rapport à l'axe d'avancement.
      8.1.3.2. Contact avec le sol non protégé
      Ce défaut sera constaté pour les rampes de 12 m de largeur ou plus, si la buse d'extrémité peut entrer en contact avec le sol.
      Structure de rampe : Lésions aux soudures
      8.1.5.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures du support de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une amorce de rupture ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      8.1.5.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures du support de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une amorce de rupture portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Structure de rampe : Corrosion
      8.1.6.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou des pièces de structure au niveau du support de rampe ou des supports de porte-jets, présente(nt) des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou rigidité du matériel.
      8.1.6.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou des pièces de structure au niveau du support de rampe ou des supports de porte-jets, présente(nt) des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Structure de rampe : Lésions sur pièces métalliques
      8.1.7.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces métalliques du support de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une ou plusieurs amorces de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      8.1.7.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces métalliques du support de de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une ou plusieurs amorces de rupture, portant préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      Comportement de la rampe : Jeux aux articulations
      8.2.1.1. Jeux importants
      Ce défaut sera constaté si les jeux permettent un débattement libre de la rampe de plus de 50 cm à son extrémité.
      Comportement de la rampe : Stabilité.
      8.2.2.1. Dispositif de stabilisation non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté pour les rampes de 12 m de largeur ou plus si aucun dispositif ne permet le retour de la rampe en position normale de travail après une modification de sa position initiale sur le plan vertical.
      8.2.2.2. Mauvais fonctionnement
      Ce défaut sera constaté pour les rampes de 12 m de largeur ou plus si des points durs apparaissent lors de la manœuvre de la rampe (en position de travail) sur un plan vertical.
      Comportement de la rampe : Réglage en hauteur
      8.2.3.1. Impossible
      Ce défaut sera constaté si le réglage en hauteur de la rampe n'est pas possible.
      8.2.3.2. Mauvais état
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de réglage en hauteur de la rampe présente des traces de corrosion perforante ou des déformations mécaniques.
      8.2.3.3. Mauvais fonctionnement
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de réglage en hauteur de la rampe présente des points durs ou de blocage lors de sa manœuvre.
      8.2.3.4. Inadapté.
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de réglage en hauteur de la rampe ne permet pas d'ajuster la hauteur de travail aux cultures effectivement traitées. Cette hauteur est comprise entre 50 et 70 cm au-dessus de la culture pour les rampes horizontales et 10 à 25 cm pour les traitements localisés.
      Porte-jets : Disposition
      8.3.1.1. Dissymétrie de montage
      Ce défaut sera constaté si les groupes de porte-jets ne sont pas installés de façon symétrique par rapport à l'axe d'avancement ; cette différence est signifiée si elle atteint 2 % par rapport à la position symétrique.
      8.3.1.2. Irrégularité des espacements intra groupes de buses
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des écartements entre deux porte-jets successifs d'un même groupe s'écarte de plus de 5 % de sa valeur nominale.
      8.3.1.3. Mauvais aplomb
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets s'écarte de plus de 10° de l'aplomb vertical. Ce défaut ne sera pas constaté si cet écart est justifié par un usage particulier.
      8.3.1.4. Irrégularité des espacements des groupes de buses
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des écartements entre deux groupes successifs de porte-jets s'écarte de plus de 5 % de sa valeur nominale.
      Porte-jets : Etat
      8.3.2.1. Fêlure
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets présente une fêlure.
      8.3.2.2. Cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets est cassé.
      8.3.2.3. Usure
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets présente une fixation du jet usée : arrête de baïonnette émoussée ou filetage foiré.
      Porte-jets : Fonctionnement
      8.3.3.1. Antigoutte défectueux
      Ce défaut sera constaté si à la fermeture du jet un écoulement se poursuit sur un au moins des porte-jets après une période de cinq secondes. Ce défaut est également relevé si à l'ouverture du circuit la régularité d'écoulement aux jets n'est pas atteinte en cinq secondes.
      8.3.3.2. Hétérogénéité d'alimentation
      Ce défaut sera constaté si la pression mesurée à la sortie d'au moins un porte-jets s'écarte de plus de 10 % de la moyenne des pressions mesurées au niveau des autres sections de pulvérisation.
      8.3.3.3. Ecart de pression
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la pression mesurée au niveau de l'indicateur de pression et la pression moyenne aux sorties est strictement supérieur à 10 % de la pression appliquée.
      8.3.3.4. Antigoutte absent
      Ce défaut sera constaté sur les appareils postérieurs à 1995, si aucun dispositif d'arrêt de l'écoulement n'existe lorsque la pulvérisation est coupée au niveau de la vanne générale.


      9. Buses de pulvérisation


      Matériel : Nature du montage
      9.1.1.1. Hétérogénéité de marque
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne sont pas toutes de la même marque.
      9.1.1.2. Hétérogénéité de matériau
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne sont pas toutes constituées du même matériau.
      9.1.1.3. Hétérogénéité de type
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne sont pas toutes constituées du même type. On appelle type de buse une même référence caractérisant la forme du jet (jet plat, jet conique...) et la granulométrie (taille des gouttelettes émises) du jet de pulvérisation.
      Ce défaut ne sera pas notifié si cela est justifié par l'usage, par exemple : buse d'extrémité sur une rampe, désherbage localisé, etc.
      9.1.1.4. Hétérogénéité d'angle
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne forment pas toutes un même jet de pulvérisation. Ce défaut ne sera toutefois pas relevé dans le cas d'un montage particulier justifié par l'usage ; exemple : buse d'extrémité de rampe dont l'angle serait réduit pour limiter la dérive de pulvérisation, désherbage localisé, etc.
      9.1.1.5. Hétérogénéité de calibre
      Ce défaut sera constaté si le(s) groupe(s) de buses ne sont pas constitués des mêmes calibres de buses. Le calibre représente la propriété qui relie le débit de sortie à la pression d'alimentation.
      Un groupe peut être constitué de buses de calibres différents si cela est justifié par l'usage.
      Matériel : Orientation du montage
      9.1.2.1. Hétérogénéité
      Ce défaut sera constaté si les buses (à jet plat) installées sur l'appareil ne sont pas toutes orientées de la même façon. L'orientation est repérée par rapport à l'axe de la rampe.
      9.1.2.2. Incorrecte
      Ce défaut sera constaté si, pour au moins une buse (à jet plat) installée sur l'appareil, l'axe de la fente de sortie ne forme pas un angle compris entre 3° et 7° avec l'axe de la rampe.
      Fonctionnement : Régularité
      9.2.1.1. Obstacle dans les jets
      Ce défaut sera constaté si une partie de la pulvérisation est interceptée par des composantes du pulvérisateur (châssis, conduites...) ; cette interception provoquant un écoulement continu ou un égouttement à raison de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      9.2.1.2. Panache hétérogène
      Ce défaut sera constaté si la pulvérisation présente une hétérogénéité visuelle dans sa distribution spatiale ou quantitative.
      Fonctionnement : Débit
      9.2.2.1. Usure partielle
      Ce défaut sera constaté si moins de 33 % des buses présentent un débit s'écartant de plus de 10 % par rapport à la valeur nominale indiquée par le constructeur. Si cette valeur n'est pas disponible, la moyenne de débit de toutes les buses (de même calibre) installées sur la rampe sera utilisée et un seuil de 5 % sera retenu pour l'écart maximal toléré.
      Pour les buses de débit nominal connu et inférieur à 1L/min, (à considérer sur l'ensemble de la plage de pression fournie par le constructeur- liste précise fournie par le Groupement d'Intérêt Public), une valeur seuil de 15 % du débit nominal sera retenue.
      Pour remédier à ce défaut, il conviendra de ne remplacer que les buses déficientes.
      9.2.2.2. Usure globale
      Ce défaut sera constaté si plus de 33 % des buses présentent un débit s'écartant de plus de 10 % par rapport à la valeur nominale indiquée par le constructeur. Si cette valeur n'est pas disponible, la moyenne de débit de toutes les buses (de même calibre) installées sur la rampe sera utilisée et un seuil de 5 % sera retenu pour l'écart maximal toléré.
      Pour les buses de débit nominal connu et inférieur à 1L/min, (à considérer sur l'ensemble de la plage de pression fournie par le constructeur- liste précise fournie par le Groupement d'Intérêt Public), une valeur seuil de 15 % du débit nominal sera retenue.
      Pour remédier à ce défaut, il conviendra de remplacer l'intégralité des buses installées.


      10. Soufflerie


      Ventilateur : Etat
      10.1.1.1. Caisson déformé
      Ce défaut sera constaté si le caisson du ventilateur présente une déformation anormale par apport à sa conception d'origine.
      10.1.1.2. Caisson perforé
      Ce défaut sera constaté si le caisson du ventilateur présente au moins une perforation non fonctionnelle.
      10.1.1.3. Caisson désaxé
      Ce défaut sera constaté si l'axe du caisson du ventilateur n'est pas dans celui de la transmission mécanique de mouvement.
      10.1.1.4. Redresseur d'air déformé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des dispositifs de redressement d'air présente une déformation anormale par apport à sa conception d'origine.
      10.1.1.5. Redresseur d'air cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des dispositifs de redressement d'air est cassé.
      10.1.1.6 Pale déformée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des pales du ventilateur présente une déformation anormale par rapport à sa conception d'origine.
      10.1.1.7 Pale détériorée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des pales du ventilateur présente une fêlure ou une cassure.
      Ventilateur : Fonctionnement
      10.1.2.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le ventilateur ne peut être mis en fonctionnement (rotation).
      10.1.2.2. Flux d'air insuffisant
      Ce défaut sera constaté si le ventilateur génère un flux d'air de faible intensité par rapport à une machine similaire.
      Distribution de l'air : Gaines d'adduction d'air
      10.2.1.1. Mal fixée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des gaines d'adduction d'air n'est pas correctement fixée ; cela pouvant engendrer son usure accélérée ou celle d'autre(s) organe(s) du pulvérisateur.
      10.2.1.2. Non étanche
      Ce défaut sera constaté si des fuites d'air peuvent être ressenties soit sur le cheminement de la gaine, soit au niveau des raccordements au ventilateur ou aux sorties.
      10.2.1.3. Obstruée
      Ce défaut sera constaté si des obstacles ou pliures excessives limitent la circulation de l'air dans les gaines.
      Distribution de l'air : Sorties d'air
      10.2.2.1. Mal fixée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des sorties d'air n'est pas correctement fixée ; cela pouvant engendrer une modification de son positionnement au cours du travail.
      10.2.2.2. Détériorée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des sorties d'air présente une fêlure ou une cassure.
      10.2.2.3. Obstruée
      Ce défaut sera constaté si des obstacles limitent la sortie de l'air.


      11. Sécurité routière


      Eclairage : Feux de position arrière
      11.1.1.1. Absents
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ou traînés ne disposant d'aucun dispositif d'éclairage routier (fixe ou amovible). Il sera également constaté sur les matériels portés si l'encombrement masque partiellement ou totalement l'éclairage du tracteur.
      11.1.1.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des ampoules assurant l'éclairage des feux arrière est absente, cassée ou ne fonctionne plus.
      11.1.1.3. Endommagés
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des vitrages rouge de feux arrière est absent ou cassé.
      Eclairage : Feux de croisement (avant)
      11.1.2.1. Absents
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ne disposant d'aucun dispositif d'éclairage routier à l'avant.
      11.1.2.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs, si au moins l'une des ampoules assurant l'éclairage des feux de croisement est absente, cassée ou ne fonctionne plus. Il sera également constaté si la lumière émise n'est pas blanche ou jaune.
      11.1.2.3. Endommagés
      Ce défaut sera constaté sur les appareils automoteurs si au moins l'un des vitrages des feux de croisement est absent ou cassé.
      Eclairage : Indicateurs de direction
      11.1.3.1. Absents
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ou traînés ne disposant d'aucun dispositif d'éclairage (fixe ou amovible) indiquant le changement de direction à l'arrière du matériel. Sur les matériels automoteur, cet indicateur doit également être présent à l'avant du pulvérisateur. Il sera également constaté sur les matériels portés si l'encombrement masque partiellement ou totalement le dispositif équivalent du tracteur.
      11.1.3.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des ampoules assurant l'éclairage de l'indicateur de changement de direction est absente, cassée ou ne fonctionne plus.
      11.1.3.3. Endommagés
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des vitrages orange de l'indicateur de changement de direction est absent ou cassé.
      Eclairage : Dispositif de feux tournants
      11.1.4.1. Absent
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ne disposant d'aucun dispositif de feux tournants. Il sera également constaté sur les matériels portés ou traînés si l'encombrement masque partiellement ou totalement le dispositif équivalent du tracteur (qui doit être visible tout azimut à une distance de 50 m).
      11.1.4.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs si le dispositif de feux tournants ne fonctionne pas correctement : rotation non fonctionnelle, absence d'éclairement.


      12. Accessoires


      Injection directe : Cuve de produit
      12.1.1.1. Fuite
      Ce défaut sera constaté si la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) présente au moins une fuite (quelle que soit l'intensité).
      12.1.1.2. Fermeture non étanche
      Ce défaut sera constaté si la fermeture de la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas parfaitement étanche.
      12.1.1.3. Fixation hasardeuse
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      Injection directe : Dispositif de dosage
      12.1.2.1. Fuite
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) présente au moins une fuite (quelle que soit l'intensité).
      12.1.2.2. Fixation hasardeuse
      Ce défaut sera constaté si la fixation du dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      12.1.2.3. Débit
      Ce défaut sera constaté si le débit du dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) s'écarte de plus de 5 % de la valeur programmée.
      Injection directe : Dispositif de rinçage spécifique
      12.1.3.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif ne permet le rinçage de l'ensemble d'injection directe (cuve de produit(s), pompe…).
      12.1.3.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de rinçage de l'ensemble d'injection directe (cuve de produit(s), pompe…) ne fonctionne pas correctement.
      Accessoires de sécurité : cuve lave-mains
      12.4.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si le pulvérisateur n'est équipé d'aucun réservoir d'eau claire totalement indépendant des circuits de pulvérisation.
      12.4.1.2. Capacité insuffisante
      Ce défaut sera constaté si le réservoir d'eau claire présente une contenance inférieure à 15 litres.

    • Section C Pulvérisateurs combinés


      PARTIE I : LISTE DES POINTS D'INSPECTION
      1. Inspections préliminaires
      1.1. Etat du matériel
      1.1.1. Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.2. Propreté du matériel
      1.1.3. Contexte
      1.2. Eléments de sécurité
      1.2.1. Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2. Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.3. Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.4. Fixations au châssis
      2. Etat général
      2.1. Dispositif d'attelage
      2.1.1. Déformations
      2.1.2. Modifications
      2.1.3. Corrosion
      2.2. Châssis et pièces de structure
      2.2.1. Déformations
      2.2.2. Lésions sur pièces métalliques
      2.2.3. Lésions aux soudures
      2.2.4. Corrosion
      2.2.5. Jeux aux articulations
      2.3. Fuite(s) de bouillie de pulvérisation
      2.3.1. Fuite(s) mineure(s)
      2.3.2. Fuite(s) majeure(s)
      2.4. Transmissions au niveau du pulvérisateur
      2.4.1. Transmissions hydrauliques
      3. Pompe
      3.1. Etat
      3.1.1. Fuite d'huile
      3.2. Fonctionnement
      3.2.1. Pulsations
      3.2.2. Cloche à air
      3.2.3. Débit
      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires
      4.1. Bouchons
      4.1.1. Etat
      4.1.2. Adéquation
      4.2. Indicateur de niveau
      4.2.1. Etat
      4.3. Incorporateur de produit
      4.3.1. Etat
      4.3.2. Dispositif de nettoyage des emballages
      4.4. Remplissage
      4.4.1. Tamis de remplissage
      4.4.2. Dispositif anti retour
      4.5. Vidange
      4.5.1. Vanne de vidange
      4.5.2. Récupération de la bouillie
      4.6. Rinçage
      4.6.1. Cuve de rinçage
      4.6.2. Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.3. Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.4. Dispositif de nettoyage des circuits
      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation
      5.1. Commande de fermeture générale de la pulvérisation
      5.1.1. Etat
      5.2. Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons)
      5.2.1. Etat
      5.2.2. Retours compensatoires
      5.3. Dispositif(s) de régulation de la pression
      5.3.1. Etat
      5.3.2. Fonctionnement
      5.4. Indicateur de pression
      5.4.1. Etat
      5.4.2. Fonctionnement
      5.5. Indicateur utilisé pour la régulation
      5.5.1. Vitesse d'avancement
      5.5.2. Débit
      5.6. Autres indicateurs
      5.6.1. Etat
      5.6.2. Fonctionnement
      5.7. Réglage du volume par hectare
      5.7.1. Cumul des erreurs
      6. Flexibles et canalisations
      6.1. Flexibles de distribution
      6.1.1. Etat
      7. Filtres
      7.1. Filtre à l'aspiration
      7.1.1. Etat
      7.2. Filtre central au refoulement
      7.2.1. Etat
      7.3. Filtres au niveau des sections de pulvérisation
      7.3.1. Etat
      7.4. Filtres aux buses
      7.4.1. Etat
      8. Rampes de pulvérisation ou supports de porte-jets
      8.1. Structure de rampe
      8.1.3. Protection des buses
      8.1.5. Lésions aux soudures
      8.1.6. Corrosion
      8.1.7. Lésions sur pièces métalliques
      8.2. Comportement de la rampe
      8.2.3. Réglage en hauteur
      8.3. Porte-jets
      8.3.1. Disposition
      8.3.2. Etat
      8.3.3. Fonctionnement
      9. Buses de pulvérisation
      9.1. Matériel
      9.1.1. Nature du montage
      9.1.2. Orientation du montage
      9.2. Fonctionnement
      9.2.1. Régularité
      9.2.2. Débit
      11. Sécurité routière
      11.1. Eclairage
      11.1.1. Feux de position arrière
      11.1.2. Feux de croisement (avant)
      11.1.3. Indicateurs de direction
      11.1.4. Dispositif de feux tournants
      12. Accessoires
      12.1. Injection directe
      12.1.1. Cuve de produit
      12.1.2. Dispositif de dosage
      12.1.3. Dispositif de rinçage spécifique
      12.4. Accessoires de sécurité
      12.4.1. Cuve lave-mains
      PARTIE II : LISTE DES DÉFAUTS
      1. Inspections préliminaires
      1.1. Etat du matériel
      1.1.1. Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.1.1. Non-fonctionnementC
      1.1.1.2. Fuites excessivesC
      1.1.1.3. Défaut de remplissageC
      1.1.2. Propreté du matériel
      1.1.2.1. Extérieur saleC
      1.1.2.2. Intérieur saleC
      1.1.2.3. Eléments filtrants non vérifiésC
      1.1.3. Contexte
      1.1.3.1. Absence du propriétaireØ
      1.3.2. Non-suivi de l'inspectionØ
      1.1.3.3. Tracteur absentC
      1.2. Eléments de sécurité
      1.2.1. Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.1.1. Dispositifs anti décrochage défectueuxC
      1.2.1.2. Usure importanteC
      1.2.1.3. Pliures excessivesC
      1.2.2. Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2.1. Protection insuffisante de l'arbre tournantC
      1.2.2.2. Immobilisation impossible ou douteuse de la protectionC
      1.2.2.3. Protection insuffisante de l'accouplement du côté tracteurC
      1.2.2.4. Protection insuffisante de l'accouplement du côté pulvérisateurC
      1.2.3. Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.3.1. Protection insuffisante d'arbre(s) tournant(s)C
      1.2.3.2. Protection insuffisante d'autre(s) pièces(s) mobile(s)C
      1.2.4. Fixations au châssis
      1.2.4.1. Cuve non solidaire du châssisC
      1.2.4.2. Pompe non solidaire du châssisC
      1.2.4.3. Elément de structure non solidaire du châssisC
      1.2.4.5. Modification structurelle importanteC
      1.2.4.6. Support de rampe, distribution non solidaire du châssisC
      1.2.4.7. Blocage des rampes au transport non assuréC
      2. Etat général
      2.1. Dispositif d'attelage
      2.1.1. Déformations
      2.1.1.1. Déformation mineureØ
      2.1.1.2. Déformation majeureCV
      2.1.2. Modifications
      2.1.2.1. Modification mineureØ
      2.1.2.2. Modification majeureCV
      2.1.3. Corrosion
      2.1.3.1. Corrosion mineureØ
      2.1.3.2. Corrosion majeureCV
      2.2. Châssis et pièces de structure
      2.2.1. Déformations
      2.2.1.1. Déformation mineureØ
      2.2.1.2. Déformation majeureCV
      2.2.1.3. Déformation majeure : support(s) de rampeCV
      2.2.2. Lésions sur pièces métalliques
      2.2.2.1. Lésion mineureØ
      2.2.2.2. Lésion majeureCV
      2.2.3. Lésions aux soudures
      2.2.3.1. Lésion mineureØ
      2.2.3.2. Lésion majeureCV
      2.2.4. Corrosion
      2.2.4.1. Corrosion mineureØ
      2.2.4.2. Corrosion majeureCV
      2.2.5. Jeux aux articulations
      2.2.5.1. Jeu faibleØ
      2.2.5.2. Jeu importantCV
      2.3. Fuite(s) de bouillie de pulvérisation
      2.3.1. Fuite(s) mineure(s)
      2.3.1.1. Au niveau de la pompeØ
      2.3.1.2. Au niveau de la cuve de bouillieØ
      2.3.1.3. Au niveau des circuits de commande et régulationØ
      2.3.1.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillieØ
      2.3.1.5. Au niveau des porte-jetØ
      2.3.1.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateurØ
      2.3.1.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produitsØ
      2.3.1.8. Nombre total supérieur à trois CV
      2.3.1.9. Au niveau des filtresØ
      2.3.2. Fuite(s) majeure(s)
      2.3.2.1. Au niveau de la pompeCV
      2.3.2.2. Au niveau de la cuve de bouillieCV
      2.3.2.3. Au niveau des circuits de commande et régulationCV
      2.3.2.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillieCV
      2.3.2.5. Au niveau des porte-jetCV
      2.3.2.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateurCV
      2.3.2.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produitsCV
      2.3.2.9. Au niveau des filtresCV
      2.4. Transmissions au niveau du pulvérisateur
      2.4.1. Transmissions hydrauliques
      2.4.1.1. Dispositifs anti-décrochage défectueuxØ
      2.4.1.2. Usure importanteØ
      2.4.1.3. Pliures excessivesØ
      2.4.1.4. Fuite de fluide hydrauliqueØ
      3. Pompe
      3.1. Etat
      3.1.1. Fuite d'huile
      3.1.1.1. Fuite d'huile mineureØ
      3.1.1.2. Fuite d'huile majeureCV
      3.2. Fonctionnement
      3.2.1. Pulsations
      3.2.1.1. Pulsations mineuresØ
      3.2.1.2. Pulsations majeuresCV
      3.2.2. Cloche à air
      3.2.2.1. Pression de gonflage inadaptéeØ
      3.2.2.2. Membrane défectueuseCV
      3.2.2.3. AbsenceØ
      3.2.3. Débit
      3.2.3.1. Agitation insuffisanteØ
      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires
      4.1. Bouchons
      4.1.1. Etat
      4.1.1.1. AbsenceCV
      4.1.1.2. FêléØ
      4.1.1.3. CasséCV
      4.1.1.4. PercéCV
      4.1.2. Adéquation
      4.1.2.1. InadaptéCV
      4.1.2.2. Mauvais maintienCV
      4.2. Indicateur de niveau
      4.2.1. Etat
      4.2.1.1. AbsenceCV
      4.2.1.2. Non fonctionnel CV
      4.2.1.3. Mauvaise lisibilité Ø
      4.3. Incorporateur de produit
      4.3.1. Etat
      4.3.1.1. Absence CV
      4.3.1.2. Non fonctionnel CV
      4.3.1.3. Absence - facultatifØ
      4.3.1.4. Non fonctionnel - facultatifØ
      4.3.2. Dispositif de nettoyage des emballages
      4.3.2.1. AbsentØ
      4.3.2.2. Non fonctionnelØ
      4.4. Remplissage
      4.4.1. Tamis de remplissage
      4.4.1.1. Absent Ø
      4.4.1.2. Elément filtrant défectueuxØ
      4.4.2. Dispositif anti retour
      4.4.2.1. Absent ou non fonctionnelCV
      4.5. Vidange
      4.5.1. Vanne de vidange
      4.5.1.1. AbsenteØ
      4.5.1.2. Non fonctionnelleØ
      4.5.1.3. Non protégéeCV
      4.5.2. Récupération de la bouillie
      4.5.2.1. ImpossibleØ
      4.5.2.2. Non étancheØ
      4.6. Rinçage
      4.6.1. Cuve de rinçage
      4.6.1.1. AbsenteØ
      4.6.1.2. Capacité insuffisanteØ
      4.6.1.3. Transfert non fonctionnelØ
      4.6.2. Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.2.1. AbsentØ
      4.6.2.2. Non fonctionnelØ
      4.6.3. Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.3.1. AbsentØ
      4.6.3.2. Non fonctionnelØ
      4.6.4. Dispositif de nettoyage des circuits
      4.6.4.1. AbsentØ
      4.6.4.2. Non fonctionnelØ
      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation
      5.1. Commande de fermeture générale de la pulvérisation
      5.1.1. Etat
      5.1.1.1. AbsenceCV
      5.1.1.2. Non fonctionnelleCV
      5.2. Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons)
      5.2.1. Etat
      5.2.1.1. AbsenceCV
      5.2.1.2. Non fonctionnellesCV
      5.2.2. Retours compensatoires
      5.2.2.1. AbsenceØ
      5.2.2.2. Non fonctionnelsØ
      5.2.2.3. Mauvais équilibreØ
      5.3. Dispositif(s) de régulation de la pression
      5.3.1. Etat
      5.3.1.1. AbsenceCV
      5.3.1.2. Non fonctionnelCV
      5.3.2. Fonctionnement
      5.3.2.1. Faible instabilité de pressionØ
      5.3.2.2. Forte instabilité de pressionCV
      5.3.2.3. Non retour à la pression initialeCV
      5.4. Indicateur de pression
      5.4.1. Etat
      5.4.1.1. AbsenceCV
      5.4.1.2. Mauvaise lisibilitéØ
      5.4.1.3. Plage de mesure inadaptéeØ
      5.4.1.4. Graduations inadaptéesØ
      5.4.2. Fonctionnement
      5.4.2.1. Non fonctionnelCV
      5.4.2.2. Imprécision faibleØ
      5.4.2.3. Imprécision importanteCV
      5.5. Indicateur utilisé pour la régulation
      5.5.1. Vitesse d'avancement
      5.5.1.1. Non fonctionnelCV
      5.5.1.2. ImprécisionCV
      5.5.2. Débit
      5.5.2.1. Non fonctionnelCV
      5.5.2.2. ImprécisionCV
      5.6. Autres indicateurs
      5.6.1. Etat
      5.6.1.1. Non fonctionnel(s) Ø
      5.6.1.2. Mauvaise lisibilitéØ
      5.6.2. Fonctionnement
      5.6.2.1. Imprécision du capteur d'avancementØ
      5.6.2.2. Imprécision du capteur de débitØ
      5.7. Réglage du volume par hectare
      5.7.1. Cumul des erreurs
      5.7.1.1. Erreur globale faibleØ
      5.7.1.2. Erreur globale importanteCV
      6. Flexibles et canalisations
      6.1. Flexibles de distribution
      6.1.1. Etat
      6.1.1.1. Pliures importantesØ
      6.1.1.2. Usure mineureØ
      6.1.1.3. Usure majeureCV
      7. Filtres
      7.1. Filtre à l'aspiration
      7.1.1. Etat
      7.1.1.1. AbsentØ
      7.1.1.2. Non isolableØ
      7.1.1.3. Non démontableØ
      7.1.1.4. Défaut de jointØ
      7.1.1.5. Elément filtrant défectueuxØ
      7.2. Filtre central au refoulement
      7.2.1. Etat
      7.2.1.1. AbsentØ
      7.2.1.2. Non isolableØ
      7.2.1.3. Non démontableØ
      7.2.1.4. Défaut de jointØ
      7.2.1.5. Elément filtrant défectueuxØ
      7.3. Filtres au niveau des sections de pulvérisation
      7.3.1. Etat
      7.3.1.1. AbsentØ
      7.3.1.2. Non démontableØ
      7.3.1.3. Défaut de jointØ
      7.3.1.4. Elément filtrant défectueuxØ
      7.4. Filtres aux buses
      7.4.1. Etat
      7.4.1.1. Absents. Ø
      7.4.1.2. Non démontableØ
      7.4.1.3. Défaut de jointØ
      7.4.1.4. Elément filtrant défectueuxØ
      7.4.1.5. Montage hétérogèneØ
      8. Rampes de pulvérisation ou supports de porte-jets
      8.1. Structure de rampe
      8.1.3. Protection des buses
      8.1.3.2. Contact avec le sol non protégéØ
      8.1.5. Lésions aux soudures
      8.1.5.1. Lésion mineureØ
      8.1.5.2. Lésion majeureCV
      8.1.6. Corrosion
      8.1.6.1. Corrosion mineureØ
      8.1.6.2. Corrosion majeureCV
      8.1.7. Lésions sur pièces métalliques
      8.1.7.1. Lésion mineureØ
      8.1.7.2. Lésion majeureCV
      8.2. Comportement de la rampe
      8.2.3. Réglage en hauteur
      8.2.3.4. InadaptéØ
      8.3. Porte-jets
      8.3.1. Disposition.
      8.3.1.1. Dissymétrie de montageØ
      8.3.1.2. Irrégularité des espacements intra groupes de busesCV
      8.3.1.3. Mauvais aplombØ
      8.3.1.4. Irrégularité des espacements des groupes de busesCV
      8.3.2. Etat
      8.3.2.1. FêlureØ
      8.3.2.2. CasséCV
      8.3.2.3. UsureØ
      8.3.3. Fonctionnement
      8.3.3.1. Antigoutte défectueuxØ
      8.3.3.2. Hétérogénéité d'alimentationCV
      8.3.3.3. Ecart de pressionCV
      8.3.3.4. Antigoutte absentCV
      9. Buses de pulvérisation
      9.1. Matériel
      9.1.1. Nature du montage
      9.1.1.1. Hétérogénéité de marqueØ
      9.1.1.2. Hétérogénéité de matériauØ
      9.1.1.3. Hétérogénéité de typeCV
      9.1.1.4. Hétérogénéité d'angleCV
      9.1.1.5. Hétérogénéité de calibreCV
      9.1.2. Orientation du montage
      9.1.2.1. HétérogénéitéØ
      9.1.2.2. IncorrecteØ
      9.2. Fonctionnement
      9.2.1. Régularité
      9.2.1.1. Obstacle dans les jetsCV
      9.2.1.2. Panache hétérogèneØ
      9.2.2. Débit
      9.2.2.1. Usure partielleCV
      9.2.2.2. Usure globaleCV
      11. Sécurité routière
      11.1. Eclairage
      11.1.1. Feux de position arrière
      11.1.1.1. AbsentsØ
      11.1.1.2. Eclairage défectueuxØ
      11.1.1.3. EndommagésØ
      11.1.2. Feux de croisement (avant)
      11.1.2.1. AbsentsØ
      11.1.2.2. Eclairage défectueuxØ
      11.1.2.3. EndommagésØ
      11.1.3. Indicateurs de direction
      11.1.3.1. AbsentsØ
      11.1.3.2. Eclairage défectueuxØ
      11.1.3.3. EndommagésØ
      11.1.4. Dispositif de feux tournants
      11.1.4.1. AbsentØ
      11.1.4.2. Eclairage défectueuxØ
      12. Accessoires
      12.1. Injection directe
      12.1.1. Cuve de produit
      12.1.1.1. FuiteCV
      12.1.1.2. Fermeture non étancheCV
      12.1.1.3. Fixation hasardeuseCV
      12.1.2. Dispositif de dosage
      12.1.2.1. FuiteCV
      12.1.2.2. Fixation hasardeuseCV
      12.1.2.3. DébitCV
      12.1.3. Dispositif de rinçage spécifique
      12.1.3.1. AbsentØ
      12.1.3.2. Non fonctionnelØ
      12.4. Accessoires de sécurité
      12.4.1. Cuve lave-mains
      12.4.1.1. AbsenceØ
      12.4.1.2. Capacité insuffisanteØ
      PARTIE III : DÉFINITIONS DES DÉFAUTS


      1. Inspections préliminaires


      Etat du matériel : Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.1.1. Non-fonctionnement
      Ce défaut sera constaté s'il n'est pas possible de mettre en œuvre le matériel depuis une prise de puissance standard : absence des organes de transmission, des boîtiers de commande, grippage du matériel, bruits suspects signalant des dysfonctionnements graves...
      1.1.1.2. Fuites excessives
      Ce défaut sera constaté si des fuites trop importantes ne permettent pas la réalisation correcte de l'inspection.
      1.1.1.3. Défaut de remplissage
      Ce défaut sera constaté si la cuve n'est pas suffisamment remplie : le niveau du liquide doit être supérieur à celui de la soudure de cuve et au moins égal à 50 % de la capacité nominale de la cuve.
      Etat du matériel : Propreté du matériel
      1.1.2.1. Extérieur sale
      Ce défaut sera constaté si des traces de produit sont visibles sur l'extérieur de l'appareil ; ces traces s'effaçant aisément par simple passage d'une éponge humide...
      1.1.2.2. Intérieur sale
      Ce défaut sera constaté si des traces de produit sont visibles à l'intérieur de l'appareil ; ces traces s'effaçant aisément par simple passage d'une éponge humide, ou si l'eau contenue dans la cuve n'est pas limpide.
      1.1.2.3. Eléments filtrants non vérifiés
      Ce défaut sera constaté si le propriétaire déclare ne pas avoir nettoyé les filtres avant le passage au contrôle.
      Etat du matériel : Contexte
      1.1.3.1. Absence du propriétaire
      Ce défaut sera constaté si l'utilisateur principal du pulvérisateur n'est pas présent au moment de la remise du matériel à l'inspecteur et/ou à la remise du compte rendu de visite. Il peut s'agir selon les cas du propriétaire du pulvérisateur, d'un salarié, etc.
      1.1.3.2. Non-suivi de l'inspection
      Ce défaut sera constaté si le propriétaire ou son représentant n'assiste pas au déroulement de l'inspection.
      1.1.3.3. Tracteur absent
      Ce défaut sera constaté si le tracteur habituellement utilisé pour les traitements n'est pas présenté avec le matériel ; il ne s'applique que pour les pulvérisateurs portés équipés de régulation DPA (débit proportionnel à l'avancement), dont le capteur de vitesse de travail est installé sur le tracteur.
      Eléments de sécurité : Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.1.1. Dispositifs anti décrochage défectueux
      Ce défaut sera constaté si les systèmes de verrouillage des raccords hydrauliques (pas de vis, système push-pull...) ne présentent pas une tenue suffisante au fluide sous pression. Ne sont pris en considération que les raccords de connexions du pulvérisateur sur le tracteur.
      1.2.1.2. Usure importante
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des traces d'usure très marquée : toile apparente par exemple. Ne sont prises en considération que les conduites assurant la connexion entre le pulvérisateur et le tracteur.
      1.2.1.3. Pliures excessives
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des pliures et non des courbures normales. Ne sont prises en considération que les conduites assurant la connexion entre le pulvérisateur et le tracteur.
      Eléments de sécurité : Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2.1. Protection insuffisante de l'arbre tournant
      Ce défaut sera constaté si la protection de l'arbre tournant est absente ou défectueuse (arbre en rotation visible).
      1.2.2.2. Immobilisation impossible ou douteuse de la protection
      Ce défaut sera constaté si la protection de l'arbre tournant ne peut être correctement immobilisée.
      1.2.2.3. Protection insuffisante de l'accouplement du côté tracteur
      Ce défaut sera constaté si le bol de protection côté tracteur est absent ou endommagé, laissant libre accès (à la main) aux parties tournantes.
      1.2.2.4. Protection insuffisante de l'accouplement du côté pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté si le bol de protection côté pulvérisateur est absent ou endommagé, laissant libre accès (à la main) aux parties tournantes.
      Eléments de sécurité : Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.3.1. Protection insuffisante d'arbre(s) tournant(s)
      Ce défaut sera constaté s'il est possible d'entrer en contact avec un arbre en mouvement.
      1.2.3.2. Protection insuffisante d'autre(s) pièces(s) mobile(s)
      Ce défaut sera constaté s'il est possible d'entrer en contact avec une ou plusieurs pièces en mouvement (poulie, engrenages, chaînes, courroies, ventilateur...).
      Eléments de sécurité : Fixations au châssis
      1.2.4.1. Cuve non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la cuve au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.2. Pompe non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la pompe au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.3. Elément de structure non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation des différents éléments de structure au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.5. Modification structurelle importante
      Ce défaut sera constaté si le châssis ou la structure a été modifiée lourdement et si cette modification peut affecter négativement la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      1.2.4.6. Support de rampe, distribution non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation des supports de rampe au châssis ou à la structure n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.7. Blocage des rampes au transport non assuré
      Ce défaut sera constaté si la rampe, ou support(s) de distribution ne peuvent être maintenus fermement solidaire du châssis ou de la structure durant les opérations de transport.


      2. Etat général


      Dispositif d'attelage : Déformations
      2.1.1.1. Déformation mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de déformations par rapport à sa conception d'origine, mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.1.1.2. Déformation majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de déformations portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Dispositif d'attelage : Modifications
      2.1.2.1. Modification mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage a été modifié par rapport à sa conception d'origine mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.1.2.2. Modification majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage a été modifié par rapport à sa conception d'origine et portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Dispositif d'attelage : Corrosion
      2.1.3.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      2.1.3.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Déformations
      2.2.1.1. Déformation mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.2.1.2. Déformation majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      2.2.1.3. Déformation majeure : support(s) de rampe
      Ce défaut sera constaté si les supports de rampe présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de repliage du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Lésions sur pièces métalliques
      2.2.2.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent une ou plusieurs amorces de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      2.2.2.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent une ou plusieurs amorces de rupture, portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Lésions aux soudures
      2.2.3.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures présentent une amorce de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      2.2.3.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures présentent une amorce de rupture, portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Corrosion
      2.2.4.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de corrosion perforante (c'est à dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      2.2.4.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure présentent des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Châssis et pièces de structure : Jeux aux articulations
      2.2.5.1. Jeu faible
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs articulations (entre pièces de structure, ou entre pièces de structure et composantes) présentent un jeu anormal, n'affectant pas le comportement global du pulvérisateur ou la position de travail.
      2.2.5.2. Jeu important
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs articulations (entre pièces de structure, ou entre pièces de structure et composantes) présentent un jeu anormal, affectant le comportement global du pulvérisateur ou la position de travail.
      Fuite(s) de bouillie de pulvérisation : Fuite(s) mineure(s)
      2.3.1.1. Au niveau de la pompe
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau de la pompe. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.2. Au niveau de la cuve de bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau de la cuve de bouillie. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.3. Au niveau des circuits de commande et régulation
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des commandes de distribution de la pulvérisation. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des conduites véhiculant la bouillie de pulvérisation (circuit d'aspiration, refoulement et distribution) ou des conduites constamment en charge (partie de circuit non isolée, dont la rupture provoquerait un écoulement supérieur au strict contenu de cette portion de circuit). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.5. Au niveau des porte-jet
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des porte-jet (buses, diffuseurs, porte-buse...). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des appareillages de mesure installés sur l'appareil. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produits
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau du dispositif d'incorporation de produits (trémie d'incorporation, lieu de prélèvement pour l'injection directe...). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.8. Nombre total supérieur à trois
      Ce défaut sera constaté si plus de trois fuites mineures ont été recensées au total sur l'appareil.
      2.3.1.9. Au niveau des filtres
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des différents filtres installés sur l'appareil. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      Fuite(s) de bouillie de pulvérisation : Fuite(s) majeure(s)
      2.3.2.1. Au niveau de la pompe
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau de la pompe. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.2. Au niveau de la cuve de bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau de la cuve. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.3. Au niveau des circuits de commande et régulation
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des commandes de distribution de la pulvérisation. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des conduites véhiculant la bouillie de pulvérisation (circuit d'aspiration, refoulement et distribution) ou des conduites constamment en charge (partie de circuit non isolée, dont la rupture provoquerait un écoulement supérieur au strict contenu de cette portion de circuit). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.5. Au niveau des porte-jet
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des porte-jet (buses, diffuseurs, porte-buse...). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des appareillages de mesure installés sur l'appareil. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produits
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau du dispositif d'incorporation de produits (trémie d'incorporation, lieu de prélèvement pour l'injection directe...). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.9. Au niveau des filtres
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des filtres installés sur l'appareil. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      Transmissions au niveau du pulvérisateur : Transmissions hydrauliques
      2.4.1.1. Dispositifs anti-décrochage défectueux
      Ce défaut sera constaté si les systèmes de verrouillage des raccords hydrauliques (pas de vis, système push-pull...) ne présentent pas une tenue suffisante au fluide sous pression.
      2.4.1.2. Usure importante
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des traces d'usure très marquée : toile apparente par exemple.
      2.4.1.3. Pliures excessives
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des pliures et non des courbures normales.
      2.4.1.4. Fuite de fluide hydraulique
      Ce défaut sera constaté si le circuit hydraulique interne du pulvérisateur (raccords, conduites, actionneurs, vérins...) présentent des traces de fuites ou suintement.


      3. Pompe


      Etat : Fuite d'huile
      3.1.1.1. Fuite d'huile mineure
      Ce défaut sera constaté si la pompe présente des traces de suintement d'huile.
      3.1.1.2. Fuite d'huile majeure
      Ce défaut sera constaté si la pompe présente au moins une fuite d'huile provoquant un égouttement régulier d'au moins une goutte par minute.
      Fonctionnement : Pulsations
      3.2.1.1. Pulsations mineures
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation, la pompe engendre des pulsations au niveau de la pression de travail et si ces pulsations sont supérieures à 5 % et inférieures à 10 % de la pression de travail moyenne.
      3.2.1.2. Pulsations majeures
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation, la pompe engendre des pulsations au niveau de la pression travail et si ces pulsations sont supérieures ou égales à 10 % de la pression de travail moyenne.
      Fonctionnement : Cloche à air
      3.2.2.1. Pression de gonflage inadaptée
      Ce défaut sera constaté si des pulsations majeures sont enregistrées dans le circuit (cf. 3.2.1.2.) et si la pression de gonflage de la cloche à air n'est pas comprise entre 30 et 70 % de la pression de travail.
      3.2.2.2. Membrane défectueuse
      Ce défaut sera constaté si du liquide s'échappe lorsque l'on appuie sur la valve de gonflage de la cloche à air.
      3.2.2.3. Absence
      Ce défaut sera constaté si des pulsations majeures sont enregistrées dans le circuit (cf. 3.2.1.2.) et si aucun dispositif d'amortissement de la pression n'équipe l'appareil.
      Fonctionnement : Débit
      3.2.3.1. Agitation insuffisante
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation de la pompe, la pulvérisation étant ouverte à la plus forte valeur de débit possible, aucun remous n'est visible à la surface de l'eau présente en cuve. Au besoin, il est possible d'utiliser une poudre finement moulue (de la farine par exemple) pour s'assurer de l'absence de mouvement à la surface.


      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires


      Bouchons : Etat
      4.1.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si les orifices de remplissage de la cuve de bouillie phytosanitaire ne sont pas équipés de bouchons.
      4.1.1.2. Fêlé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie est fêlé.
      4.1.1.3. Cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie est cassé.
      4.1.1.4. Percé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie a été percé postérieurement à son acquisition et que cet orifice ne peut être obstrué.
      Bouchons : Adéquation
      4.1.2.1. Inadapté
      Ce défaut sera constaté si l'un des bouchons de la cuve de bouillie n'est pas adapté à une fermeture étanche de la cuve : le diamètre du bouchon ne correspond pas à celui de l'ouverture.
      4.1.2.2. Mauvais maintien
      Ce défaut sera constaté si l'un des bouchons de la cuve de bouillie ne peut se maintenir en position fermée par une quelconque solution technique (filetage, friction...). Il convient de s'assurer qu'aucune ouverture intempestive ne peut intervenir au cours du transport ou du travail.
      Indicateur de niveau : Etat
      4.2.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif n'existe sur l'appareil pour assurer la connaissance du niveau en cuve depuis l'extérieur.
      4.2.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si, quel que soit le niveau de remplissage en cuve, l'indicateur de niveau ne peut fournir une indication fiable : interruption de la lecture au-dessus ou au-dessous de certains seuils, blocages, indicateur endommagé ne permettant plus une lecture correcte...
      4.2.1.3. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de lecture de l'indicateur de niveau n'est pas clairement visible : état d'encrassement ou de salissure ne permettant pas la lecture de l'intégralité de l'échelle, valeur(s) effacée(s)...
      Incorporateur de produit : Etat
      4.3.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif d'incorporation des produits n'est installé sur un appareil postérieur à 1995 et dont la hauteur de l'orifice de remplissage est situé à plus de 1,50 m par rapport au sol ou à sa plate-forme d'accès.
      4.3.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'incorporation installé ne peut être mis en œuvre normalement : vannes cassées ou grippées, conduites détériorées ou absentes, circuit obstrué, etc. Ce défaut ne concerne que les appareils postérieurs à 1995 et dont la hauteur de l'orifice de remplissage est située à plus de 1,50 m par rapport au sol ou à sa plate-forme d'accès.
      4.3.1.3. Absence - facultatif
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif d'incorporation des produits n'est installé sur un appareil pour lequel cet accessoire n'est pas obligatoire.
      4.3.1.4. Non fonctionnel - facultatif
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'incorporation installé ne peut être mis en œuvre normalement : vannes cassées ou grippées, conduites détériorées ou absentes, circuit obstrué, etc. Ce défaut ne concerne que les appareils pour lesquels cet accessoire n'est pas obligatoire.
      Incorporateur de produit : Dispositif de nettoyage des emballages
      4.3.2.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage des emballages des produits phytosanitaires n'équipe le pulvérisateur.
      4.3.2.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage des emballages des produits phytosanitaires ne fonctionne pas correctement.
      Remplissage : Tamis de remplissage
      4.4.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun tamis au niveau de l'orifice de remplissage de la cuve de bouillie.
      4.4.1.2. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si le tamis est déchiré ou perforé.
      Remplissage : Dispositif anti retour
      4.4.2.1. Absent ou non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté s'il n'est pas possible d'assurer le remplissage du pulvérisateur depuis la pompe de celui-ci en évitant tout risque de retour depuis la cuve de bouillie vers le milieu extérieur.
      Vidange : Vanne de vidange
      4.5.1.1. Absente
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant la vidange de la cuve.
      4.5.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de vidange de la cuve ne fonctionne pas correctement.
      4.5.1.3. Non protégée
      Ce défaut sera constaté si la vanne de vidange n'est pas protégée et qu'une ouverture intempestive peut survenir en cours de travail (par choc avec la végétation par exemple).
      Vidange : Récupération de la bouillie
      4.5.2.1. Impossible
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif ne permet la récupération de la bouillie contenue dans la cuve.
      4.5.2.2. Non étanche
      Ce défaut sera constaté si la récupération de la bouillie de la cuve ne peut s'effectuer sans contamination extérieure (pièces du pulvérisateur, environnement...).
      Rinçage : Cuve de rinçage
      4.6.1.1. Absente
      Ce défaut sera constaté si aucune cuve de rinçage n'équipe le pulvérisateur.
      4.6.1.2. Capacité insuffisante
      Ce défaut sera constaté si la capacité de la cuve de rinçage n'atteint pas 10 % de la capacité de la cuve principale.
      4.6.1.3. Transfert non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le transfert de l'eau contenue dans la cuve de rinçage vers les autres parties du pulvérisateur n'est pas possible.
      Rinçage : Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.2.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage des parois internes de la cuve de bouillie n'est présent (exemple : roto buse, rampe de buse, etc…).
      4.6.2.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage interne ne fonctionne pas correctement.
      Rinçage : Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.3.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur n'est présent.
      4.6.3.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur ne fonctionne pas correctement.
      Dispositif de rinçage : Dispositif de nettoyage des circuits
      4.6.4.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage direct des circuits de pulvérisation (c'est à dire sans transfert dans la cuve principale de bouillie) n'est présent.
      4.6.4.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage direct des circuits ne fonctionne pas correctement.


      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation


      Commande de fermeture générale de la pulvérisation : Etat
      5.1.1.1. Absence
      Ce défaut s'applique pour les appareils disposant d'au moins trois sections de pulvérisation. Il sera constaté s'il n'existe aucun dispositif spécifique prévu pour la fermeture générale de la pulvérisation : la coupure doit être possible dans un délai inférieur à cinq secondes (la coupure du moteur ou le débrayage du système d'entraînement ne peuvent être pris en considération comme commande spécifique de fermeture).
      5.1.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si après manœuvre de la commande de fermeture l'écoulement aux sorties ne s'interrompt pas après cinq secondes ou si le circuit ne s'établit pas de façon régulière cinq secondes après la manœuvre d'ouverture.
      Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons) : Etat
      5.2.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif spécifique prévu pour la fermeture sectorielle ; il doit être possible de fermer la pulvérisation au moins en deux secteurs (ceux-ci sont alors délimités par l'axe d'avancement et correspondent aux côtés gauche et droit de l'appareil).
      5.2.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si après manœuvre de la commande de fermeture l'écoulement aux sorties ne s'interrompt pas après cinq secondes ou si le circuit ne s'établit pas de façon régulière cinq secondes après la manœuvre d'ouverture.
      Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons) : Retours compensatoires
      5.2.2.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant de corriger l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation.
      5.2.2.2. Non fonctionnels
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des dispositifs permettant de corriger l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation ne peut être manœuvré.
      5.2.2.3. Mauvais équilibre
      Ce défaut sera constaté si l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation est supérieure à 10 % de la pression initiale.
      Dispositif(s) de régulation de la pression : Etat
      5.3.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant de régler la pression de travail.
      5.3.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif permettant de régler la pression de travail ne peut être manœuvré, ou si sa mise en œuvre ne permet pas de faire varier la pression dans la plage usuelle de travail. A titre indicatif, pour les cultures basses, la plage usuelle est comprise entre 1 et 8 bars.
      Dispositif(s) de régulation de la pression : Fonctionnement
      5.3.2.1. Faible instabilité de pression
      Après réglage de la pression de travail et sans modification des paramètres de fonctionnement (régime moteur, régime de rotation, vitesse d'avancement, nombre et nature des circuits alimentés...), ce défaut sera constaté si la pression moyenne de travail a évolué en moins de cinq minutes ; cette variation doit être comprise entre 5 et 10 % de la valeur initialement réglée.
      5.3.2.2. Forte instabilité de pression
      Après réglage de la pression de travail et sans modification des paramètres de fonctionnement (régime moteur, régime de rotation, vitesse d'avancement, nombre et nature des circuits alimentés...), ce défaut sera constaté si la pression moyenne de travail a évolué de plus de 10 % de sa valeur initiale, en moins de cinq minutes.
      5.3.2.3. Non retour à la pression initiale
      Ce défaut sera constaté si après fermeture puis réouverture de la pulvérisation à l'aide de la vanne générale, la pression ne revient pas à la pression initialement réglée avec une tolérance de 10 % de la pression initialement réglée.
      Indicateur de pression : Etat
      5.4.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif permettant de mesurer la pression de travail n'est installé sur l'appareil.
      5.4.1.2. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le diamètre de l'afficheur analogique est inférieur à 63 mm lorsque celui-ci est positionné à portée de main de l'opérateur ou entre les points d'attelage de l'attelage trois points et le tracteur.
      Pour d'autres positions de l'afficheur, ce défaut sera constaté si le diamètre est inférieur à 100 mm.
      5.4.1.3. Plage de mesure inadaptée
      Ce défaut sera constaté si la plage de mesure excède de plus de 50 % la valeur de la pression maximale admissible. En cas de double échelle ou échelle dilatée, la première plage sera prise en considération pour relever ce défaut.
      5.4.1.4. Graduations inadaptées
      Ce défaut sera constaté si la plage de pression entre deux graduations excède :
      - 0,2 bar jusqu'à 5 bars,
      - 1 bar entre 5 et 20 bars,
      - 2 bars au dessus de 20 bars.
      Indicateur de pression : Fonctionnement
      5.4.2.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de pression ne peut être lue sur l'afficheur ou si la lecture est rendue hasardeuse par la dégradation du matériel : opacité de l'écran, déformation mécanique du dispositif (aiguille tordue ou cassée par exemple...).
      5.4.2.2. Imprécision faible
      Ce défaut sera constaté s'il existe un écart variable entre la pression réelle et la pression affichée :
      - supérieur ou égal à 0,1 bar et inférieur ou égal à 0,2 bar pour les pressions entre 1 et 2 bars ;
      - supérieur ou égal à 5 % et inférieur ou égal à 10 % de la valeur de la pression réelle pour les autres pressions.
      Ce défaut sera également constaté si, quelle que soit la valeur de la pression, l'écart de pression entre la valeur réelle et la valeur affichée reste constant et :
      - inférieur à 0,5 bar, si la plage de pression utilisée est inférieure à 10 bars ;
      - inférieur à 1 bar, si la plage de pression utilisée est strictement supérieure à 10 bars.
      5.4.2.3. Imprécision importante
      Ce défaut sera constaté s'il existe un écart variable entre la pression réelle et la pression affichée strictement supérieur à :
      - 0,2 bar entre 1 et 2 bars ;
      - 10 % de la valeur de la pression réelle pour les autres pressions.
      Ce défaut sera également constaté si, quelle que soit la valeur de la pression, l'écart de pression entre la valeur réelle et la valeur affichée reste constant et :
      - supérieur à 0,5 bar, si la plage de pression utilisée est inférieure à 10 bars ;
      - supérieur à 1 bar, si la plage de pression utilisée est strictement supérieure à 10 bars.
      Indicateur utilisé pour la régulation : Vitesse d'avancement
      5.5.1.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de vitesse d'avancement ne peut être lue sur l'afficheur ou par le boîtier de régulation ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse (galet presseur hors service, encrassement...).
      5.5.1.2. Imprécision
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle de la vitesse d'avancement.
      Indicateur utilisé pour la régulation : Débit.
      5.5.2.1. Non fonctionnel.
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de débit ne peut être lue sur l'afficheur ou par le boîtier de régulation ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse.
      5.5.2.2. Imprécision
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle du débit.
      Autres indicateurs : Etat
      5.6.1.1. Non fonctionnel(s)
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur liée au capteur ne peut être lue sur l'afficheur ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse.
      5.6.1.2. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le diamètre de l'afficheur analogique est inférieur à 63 mm lorsque celui-ci est positionné à portée de main de l'opérateur ou entre les points d'attelage de l'attelage trois points et le tracteur.
      Pour d'autres positions de l'afficheur, ce défaut sera constaté si le diamètre est inférieur à 100 mm.
      Ce défaut sera également constaté si la lecture est rendue hasardeuse par la dégradation du matériel : opacité de l'écran, déformation mécanique du dispositif (aiguille tordue ou cassée par exemple, etc.).
      Autres indicateurs : Fonctionnement
      5.6.2.1. Imprécision du capteur d'avancement
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle de la vitesse d'avancement.
      5.6.2.2. Imprécision du capteur de débit
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle du débit.
      Réglage du volume par hectare : Cumul des erreurs
      5.7.1.1. Erreur globale faible
      Ce défaut sera constaté si le cumul des erreurs liées aux différents capteurs, l'usure des buses et les informations saisies dans le calculateur provoque une imprécision du réglage du volume par hectare supérieure ou égale à 5 % et inférieure à 10 %.
      5.7.1.2. Erreur globale importante
      Ce défaut sera constaté si le cumul des erreurs liées aux différents capteurs, l'usure des buses et les informations saisies dans le calculateur provoque une imprécision du réglage du volume par hectare supérieure ou égale à 10 %.


      6. Flexibles et canalisations


      Flexibles de distribution : Etat
      6.1.1.1. Pliures importantes
      Ce défaut sera constaté si au moins une courbure provoque une pliure du flexible.
      6.1.1.2. Usure mineure
      Ce défaut sera constaté si au moins une trace d'abrasion de la gaine extérieure est nettement visible.
      6.1.1.3. Usure majeure
      Ce défaut sera constaté si au moins une trace d'abrasion de la gaine extérieure rend la trame intérieure de la conduite nettement visible.


      7. Filtres


      Filtre à l'aspiration : Etat
      7.1.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau du circuit d'aspiration, entre cuve et pompe.
      7.1.1.2. Non isolable
      Ce défaut sera constaté si le démontage du filtre provoque un écoulement de liquide qui perdure dans le temps ; l'égouttement se poursuit au-delà de quinze secondes après la fin du démontage.
      7.1.1.3. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.1.1.4. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.1.1.5. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtre central au refoulement : Etat
      7.2.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau du circuit central de refoulement, entre pompe et dispositif de régulation.
      7.2.1.2. Non isolable
      Ce défaut sera constaté si le démontage du filtre provoque un écoulement de liquide qui perdure dans le temps ; l'égouttement se poursuit au-delà de quinze secondes après la fin du démontage.
      7.2.1.3. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.2.1.4. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.2.1.5. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtres au niveau des sections de pulvérisation : Etat
      7.3.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau des différents circuits de distribution.
      7.3.1.2. Non démontable.
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.3.1.3. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.3.1.4. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtres aux buses : Etat
      7.4.1.1. Absents
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau des porte-jets.
      7.4.1.2. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.4.1.3. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.4.1.4. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      7.4.1.5. Montage hétérogène
      Ce défaut sera constaté si les filtres installés ne sont pas tous identiques.


      8. Rampes de pulvérisation ou supports de porte-jets


      Structure de rampe : Protection des buses extrémité
      8.1.3.2. Contact avec le sol non protégé
      Ce défaut sera constaté si les buses peuvent entrer en contact avec le sol.
      Structure de rampe : Lésions aux soudures
      8.1.5.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures du support de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une amorce de rupture ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      8.1.5.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures du support de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une amorce de rupture portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Structure de rampe : Corrosion
      8.1.6.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou des pièces de structure au niveau du support de rampe ou des supports de porte-jets, présente(nt) des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou rigidité de l'ensemble.
      8.1.6.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou des pièces de structure au niveau du support de rampe ou des supports de porte-jets, présente(nt) des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Structure de rampe : Lésions sur pièces métalliques
      8.1.7.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces métalliques du support de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une ou plusieurs amorces de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      8.1.7.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces métalliques du support de de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une ou plusieurs amorces de rupture, portant préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      Comportement de la rampe : Réglage en hauteur
      8.2.3.4. Inadapté.
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de réglage en hauteur de la rampe ne permet pas d'ajuster la hauteur de travail aux cultures effectivement traitées. Cette hauteur est comprise entre 50 et 70 cm au-dessus de la culture pour les rampes horizontales et 10 à 25 cm pour les traitements localisés.
      Porte-jets : Disposition
      8.3.1.1. Dissymétrie de montage
      Ce défaut sera constaté si les groupes de porte-jets ne sont pas installés de façon symétrique par rapport à l'axe d'avancement ; cette différence est signifiée si elle atteint 2 % par rapport à la position symétrique.
      8.3.1.2. Irrégularité des espacements intra groupes de buses
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des écartements entre deux porte-jets successifs d'un même groupe s'écarte de plus de 5 % de sa valeur nominale.
      8.3.1.3. Mauvais aplomb
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets s'écarte de plus de 10° de l'aplomb vertical. Ce défaut ne sera pas constaté si cet écart est justifié par un usage particulier.
      8.3.1.4. Irrégularité des espacements des groupes de buses
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des écartements entre deux groupes successifs de porte-jets s'écarte de plus de 5 % de sa valeur nominale.
      Porte-jets : Etat
      8.3.2.1. Fêlure
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets présente une fêlure.
      8.3.2.2. Cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets est cassé.
      8.3.2.3. Usure
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets présente une fixation du jet usée : arrête de baïonnette émoussée ou filetage foiré.
      Porte-jets : Fonctionnement
      8.3.3.1. Antigoutte défectueux
      Ce défaut sera constaté si à la fermeture du jet un écoulement se poursuit sur un au moins des porte-jets après une période de cinq secondes. Ce défaut est également relevé si à l'ouverture du circuit la régularité d'écoulement aux jets n'est pas atteinte en cinq secondes.
      8.3.3.2. Hétérogénéité d'alimentation
      Ce défaut sera constaté si la pression mesurée à la sortie d'au moins un porte-jets s'écarte de plus de 15 % de la moyenne des pressions mesurées au niveau des autres sections de pulvérisation.
      8.3.3.3. Ecart de pression
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la pression mesurée au niveau de l'indicateur de pression et la pression moyenne aux sorties est strictement supérieur à 15 % de la pression appliquée.
      8.3.3.4. Antigoutte absent
      Ce défaut est constaté sur les appareils postérieurs à 1995, si aucun dispositif d'arrêt de l'écoulement n'existe lorsque la pulvérisation est coupée au niveau de la vanne générale.


      9. Buses de pulvérisation


      Matériel : Nature du montage
      9.1.1.1. Hétérogénéité de marque
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne sont pas toutes de la même marque.
      9.1.1.2. Hétérogénéité de matériau
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne sont pas toutes constituées du même matériau.
      9.1.1.3. Hétérogénéité de type
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne sont pas toutes constituées du même type. On appelle type de buse une même référence caractérisant la forme du jet (jet plat, jet conique...) et la granulométrie (taille des gouttelettes émises) du jet de pulvérisation.
      Ce défaut ne sera pas notifié si cela est justifié par l'usage, par exemple : buse d'extrémité sur une rampe, désherbage localisé, etc.
      9.1.1.4. Hétérogénéité d'angle
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne forment pas toutes un même jet de pulvérisation. Ce défaut ne sera toutefois pas relevé dans le cas d'un montage particulier justifié par l'usage ; exemple : buse d'extrémité de rampe dont l'angle serait réduit pour limiter la dérive de pulvérisation, désherbage localisé, etc…
      9.1.1.5. Hétérogénéité de calibre
      Ce défaut sera constaté si le(s) groupe(s) de buses ne sont pas constitués des mêmes calibres de buses. Le calibre représente la propriété qui relie le débit de sortie à la pression d'alimentation.
      Un groupe peut être constitué de buses de calibres différents si cela est justifié par l'usage.
      Matériel : Orientation du montage
      9.1.2.1. Hétérogénéité
      Ce défaut sera constaté si les buses (à jet plat) installées sur l'appareil ne sont pas toutes orientées de la même façon. L'orientation est repérée par rapport à l'axe de la rampe.
      9.1.2.2. Incorrecte
      Ce défaut sera constaté si, pour au moins une buse (à jet plat) installée sur l'appareil, l'axe de la fente de sortie ne forme pas un angle compris entre 3° et 7° avec l'axe de la rampe.
      Fonctionnement : Régularité
      9.2.1.1. Obstacle dans les jets
      Ce défaut sera constaté si une partie de la pulvérisation est interceptée par des composantes du pulvérisateur (châssis, conduites...) ; cette interception provoquant un écoulement continu ou un égouttement à raison de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      9.2.1.2. Panache hétérogène
      Ce défaut sera constaté si la pulvérisation présente une hétérogénéité visuelle dans sa distribution spatiale ou quantitative.
      Fonctionnement : Débit
      9.2.2.1. Usure partielle
      Ce défaut sera constaté si moins de 33 % des buses présentent un débit s'écartant de plus de 10 % par rapport à la valeur nominale indiquée par le constructeur. Si cette valeur n'est pas disponible, la moyenne de débit de toutes les buses (de même calibre) installées sur la rampe sera utilisée et un seuil de 5 % sera retenu pour l'écart maximal toléré.
      Pour les buses de débit nominal connu et inférieur à 1L/min, (à considérer sur l'ensemble de la plage de pression fournie par le constructeur- liste précise fournie par le Groupement d'Intérêt Public), une valeur seuil de 15 % du débit nominal sera retenue.
      Pour remédier à ce défaut, il conviendra de ne remplacer que les buses déficientes.
      9.2.2.2. Usure globale
      Ce défaut sera constaté si plus de 33 % des buses présentent un débit s'écartant de plus de 10 % par rapport à la valeur nominale indiquée par le constructeur. Si cette valeur n'est pas disponible, la moyenne de débit de toutes les buses (de même calibre) installées sur la rampe sera utilisée et un seuil de 5 % sera retenu pour l'écart maximal toléré.
      Pour les buses de débit nominal connu et inférieur à 1L/min, (à considérer sur l'ensemble de la plage de pression fournie par le constructeur- liste précise fournie par le Groupement d'Intérêt Public), une valeur seuil de 15 % du débit nominal sera retenue.
      Pour remédier à ce défaut, il conviendra de remplacer l'intégralité des buses installées.


      11. Sécurité routière


      Eclairage : Feux de position arrière
      11.1.1.1. Absents
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ou traînés ne disposant d'aucun dispositif d'éclairage routier (fixe ou amovible). Il sera également constaté sur les matériels portés si l'encombrement masque partiellement ou totalement l'éclairage du tracteur.
      11.1.1.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des ampoules assurant l'éclairage des feux arrière est absente, cassée ou ne fonctionne plus.
      11.1.1.3. Endommagés
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des vitrages rouge de feux arrière est absent ou cassé.
      Eclairage : Feux de croisement (avant)
      11.1.2.1. Absents
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ne disposant d'aucun dispositif d'éclairage routier à l'avant.
      11.1.2.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs, si au moins l'une des ampoules assurant l'éclairage des feux de croisement est absente, cassée ou ne fonctionne plus. Il sera également constaté si la lumière émise n'est pas blanche ou jaune.
      11.1.2.3. Endommagés
      Ce défaut sera constaté sur les appareils automoteurs si au moins l'un des vitrages des feux de croisement est absent ou cassé.
      Eclairage : Indicateurs de direction
      11.1.3.1. Absents
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ou traînés ne disposant d'aucun dispositif d'éclairage (fixe ou amovible) indiquant le changement de direction à l'arrière du matériel. Sur les matériels automoteur, cet indicateur doit également être présent à l'avant du pulvérisateur. Il sera également constaté sur les matériels portés si l'encombrement masque partiellement ou totalement le dispositif équivalent du tracteur.
      11.1.3.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des ampoules assurant l'éclairage de l'indicateur de changement de direction est absente, cassée ou ne fonctionne plus.
      11.1.3.3. Endommagés
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des vitrages orange de l'indicateur de changement de direction est absent ou cassé.
      Eclairage : Dispositif de feux tournants
      11.1.4.1. Absent
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs ne disposant d'aucun dispositif de feux tournants. Il sera également constaté sur les matériels portés ou traînés si l'encombrement masque partiellement ou totalement le dispositif équivalent du tracteur (qui doit être visible tout azimut à une distance de 50 m).
      11.1.4.2. Eclairage défectueux
      Ce défaut sera constaté sur les matériels automoteurs si le dispositif de feux tournants ne fonctionne pas correctement : rotation non fonctionnelle, absence d'éclairement.


      12. Accessoires


      Injection directe : Cuve de produit
      12.1.1.1. Fuite
      Ce défaut sera constaté si la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) présente au moins une fuite (quelle que soit l'intensité).
      12.1.1.2. Fermeture non étanche
      Ce défaut sera constaté si la fermeture de la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas parfaitement étanche.
      12.1.1.3. Fixation hasardeuse
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      Injection directe : Dispositif de dosage
      12.1.2.1. Fuite
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) présente au moins une fuite (quelle que soit l'intensité).
      12.1.2.2. Fixation hasardeuse
      Ce défaut sera constaté si la fixation du dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      12.1.2.3. Débit
      Ce défaut sera constaté si le débit du dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) s'écarte de plus de 5 % de la valeur programmée.
      Injection directe : Dispositif de rinçage spécifique
      12.1.3.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif ne permet le rinçage de l'ensemble d'injection directe (cuve de produit(s), pompe…).
      12.1.3.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de rinçage de l'ensemble d'injection directe (cuve de produit(s), pompe…) ne fonctionne pas correctement.
      Accessoires de sécurité : cuve lave-mains
      12.4.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si le pulvérisateur n'est équipé d'aucun réservoir d'eau claire totalement indépendant des circuits de pulvérisation.
      12.4.1.2. Capacité insuffisante
      Ce défaut sera constaté si le réservoir d'eau claire présente une contenance inférieure à 15 litres.

    • Section D Pulvérisateurs fixes ou semi-mobiles


      PARTIE I : LISTE DES POINTS D'INSPECTION
      1. Inspections préliminaires
      1.1. Etat du matériel
      1.1.1. Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.2. Propreté du matériel
      1.1.3. Contexte
      1.2. Eléments de sécurité
      1.2.1. Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2. Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.3. Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.4. Fixations au châssis
      1.2.5. Débrayage du (ou des) ventilateur(s)
      2. Etat général
      2.1. Dispositif d'attelage
      2.1.1. Déformations
      2.1.2. Modifications
      2.1.3. Corrosion
      2.2. Châssis et pièces de structure du sous ensemble fixe
      2.2.1. Déformations
      2.2.2. Lésions sur pièces métalliques
      2.2.3. Lésions aux soudures
      2.2.4. Corrosion
      2.3. Fuite(s) de bouillie de pulvérisation
      2.3.1. Fuite(s) mineure(s)
      2.3.2. Fuite(s) majeure(s)
      2.4. Transmissions au niveau du pulvérisateur
      2.4.1. Transmissions hydrauliques
      2.5. Pneumatiques
      2.5.1. Montage et maintenance
      2.5.2 Usure
      3. Pompe
      3.1. Etat
      3.1.1. Fuite d'huile
      3.2. Fonctionnement
      3.2.1. Pulsations
      3.2.2. Cloche à air
      3.2.3. Débit
      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires
      4.1. Bouchons
      4.1.1. Etat
      4.1.2. Adéquation
      4.2. Indicateur de niveau
      4.2.1. Etat
      4.3. Incorporateur de produit
      4.3.1. Etat
      4.3.2. Dispositif de nettoyage des emballages
      4.4. Remplissage
      4.4.1. Tamis de remplissage
      4.4.2. Dispositif anti retour
      4.5. Vidange
      4.5.1. Vanne de vidange
      4.5.2. Récupération de la bouillie
      4.6. Rinçage
      4.6.1. Cuve de rinçage
      4.6.2. Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.3. Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.4. Dispositif de nettoyage des circuits
      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation
      5.1. Commande de fermeture générale de la pulvérisation
      5.1.1. Etat
      5.2. Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons)
      5.2.1. Etat
      5.2.2. Retours compensatoires
      5.3. Dispositif(s) de régulation de la pression
      5.3.1. Etat
      5.3.2. Fonctionnement
      5.4. Indicateur de pression
      5.4.1. Etat
      5.4.2. Fonctionnement
      5.5. Indicateur utilisé pour la régulation
      5.5.1. Vitesse d'avancement
      5.5.2. Débit.
      5.6. Autres indicateurs
      5.6.1. Etat
      5.6.2. Fonctionnement
      5.7. Réglage du volume par hectare
      5.7.1. Cumul des erreurs
      6. Flexibles et canalisations
      6.1. Flexibles de distribution
      6.1.1. Etat
      7. Filtres
      7.1. Filtre à l'aspiration
      7.1.1. Etat
      7.2. Filtre central au refoulement
      7.2.1. Etat
      7.3. Filtres au niveau des sections de pulvérisation
      7.3.1. Etat
      7.4. Filtres aux buses
      7.4.1. Etat
      8. Rampes de pulvérisation
      8.1. Structure de rampe
      8.1.1. Déformations sur un plan vertical
      8.1.2. Déformations sur un plan horizontal
      8.1.3. Protection des buses d'extrémité
      8.1.5. Lésions aux soudures
      8.1.6. Corrosion
      8.1.7. Lésions sur pièces métalliques
      8.2. Comportement de la rampe
      8.2.1. Jeux aux articulations
      8.3. Porte-jets
      8.3.1. Disposition
      8.3.2. Etat
      8.3.3. Fonctionnement
      9. Buses de pulvérisation
      9.1. Matériel
      9.1.1. Nature du montage
      9.1.2. Orientation du montage
      9.2. Fonctionnement
      9.2.1. Régularité
      9.2.2. Débit
      10. Soufflerie
      10.1. Ventilateur
      10.1.1. Etat
      10.1.2. Fonctionnement
      10.2. Distribution de l'air
      10.2.1. Gaines d'adduction d'air
      10.2.2. Sorties d'air
      12. Accessoires
      12.1. Injection directe
      12.1.1. Cuve de produit
      12.1.2. Dispositif de dosage
      12.1.3. Dispositif de rinçage spécifique
      12.2. Pistolet ou lance
      12.2.1. Etat
      12.2.2. Fonctionnement
      12.3. Chariot de pulvérisation
      12.3.1. Etat
      12.3.2. Fonctionnement
      12.4. Accessoires de sécurité
      1.2.4.1. Cuve lave-mains
      PARTIE II : LISTE DES DÉFAUTS
      1. Inspections préliminaires
      1.1. Etat du matériel
      1.1.1. Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.1.1. Non-fonctionnementC
      1.1.1.2. Fuites excessivesC
      1.1.1.3. Défaut de remplissageC
      1.1.2. Propreté du matériel
      1.1.2.1. Extérieur saleC
      1.1.2.2. Intérieur saleC
      1.1.2.3. Eléments filtrants non vérifiésC
      1.1.3. Contexte
      1.1.3.1. Absence du propriétaireØ
      1.1.3.2. Non-suivi de l'inspectionØ
      1.1.3.3. Tracteur absentC
      1.2. Eléments de sécurité
      1.2.1. Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.1.1. Dispositifs anti décrochage défectueuxC
      1.2.1.2. Usure importanteC
      1.2.1.3. Pliures excessivesC
      1.2.2. Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2.1. Protection insuffisante de l'arbre tournantC
      1.2.2.2. Immobilisation impossible ou douteuse de la protectionC
      1.2.2.3. Protection insuffisante de l'accouplement du côté tracteurC
      1.2.2.4. Protection insuffisante de l'accouplement du côté pulvérisateurC
      1.2.3. Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.3.1. Protection insuffisante d'arbre(s) tournant(s)C
      1.2.3.2. Protection insuffisante d'autre(s) pièces(s) mobile(s)C
      1.2.4. Fixations au châssis
      1.2.4.1. Cuve non solidaire du châssisC
      1.2.4.2. Pompe non solidaire du châssisC
      1.2.4.3. Elément de structure non solidaire du châssisC
      1.2.4.4. Ventilateur non solidaire du châssisC
      1.2.4.5. Modification structurelle importanteC
      1.2.5. Débrayage du (ou des) ventilateur(s)
      1.2.5.1. Débrayage impossibleC
      2. Etat général
      2.1. Dispositif d'attelage
      2.1.1. Déformations
      2.1.1.1. Déformation mineureØ
      2.1.1.2. Déformation majeureCV
      2.1.2. Modifications
      2.1.2.1. Modification mineureØ
      2.1.2.2. Modification majeureCV
      2.1.3. Corrosion
      2.1.3.1. Corrosion mineureØ
      2.1.3.2. Corrosion majeureCV
      2.2. Châssis et pièces de structure du sous ensemble fixe
      2.2.1. Déformations
      2.2.1.1. Déformation mineureØ
      2.2.1.2. Déformation majeureCV
      2.2.2. Lésions sur pièces métalliques
      2.2.2.1. Lésion mineureØ
      2.2.2.2. Lésion majeureCV
      2.2.3. Lésions aux soudures
      2.2.3.1. Lésion mineureØ
      2.2.3.2. Lésion majeureCV
      2.2.4. Corrosion
      2.2.4.1. Corrosion mineureØ
      2.2.4.2. Corrosion majeureCV
      2.3. Fuite(s) de bouillie de pulvérisation
      2.3.1. Fuite(s) mineure(s)
      2.3.1.1. Au niveau de la pompeØ
      2.3.1.2. Au niveau de la cuve de bouillieØ
      2.3.1.3. Au niveau des circuits de commande et régulationØ
      2.3.1.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillieØ
      2.3.1.5. Au niveau des porte-jetØ
      2.3.1.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateurØ
      2.3.1.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produitsØ
      2.3.1.8. Nombre total supérieur à trois CV
      2.3.1.9. Au niveau des filtresØ
      2.3.2. Fuite(s) majeure(s)
      2.3.2.1. Au niveau de la pompeCV
      2.3.2.2. Au niveau de la cuve de bouillieCV
      2.3.2.3. Au niveau des circuits de commande et régulationCV
      2.3.2.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillieCV
      2.3.2.5. Au niveau des porte-jetCV
      2.3.2.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateurCV
      2.3.2.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produitsCV
      2.3.2.9. Au niveau des filtresCV
      2.4. Transmissions au niveau du pulvérisateur
      2.4.1. Transmissions hydrauliques
      2.4.1.1. Dispositifs anti-décrochage défectueuxØ
      2.4.1.2. Usure importanteØ
      2.4.1.3. Pliures excessivesØ
      2.4.1.4. Fuite de fluide hydrauliqueØ
      2.5. Pneumatiques
      2.5.1. Montage et maintenance
      2.5.1.1. Dissymétrie gauche/droiteØ
      2.5.1.2. Pression de gonflage inadaptéeØ
      2.5.2 Usure
      2.5.2.1. EndommagésØ
      2.5.2.2. Usure maximaleCV
      3. Pompe
      3.1. Etat
      3.1.1. Fuite d'huile
      3.1.1.1. Fuite d'huile mineureØ
      3.1.1.2. Fuite d'huile majeureCV
      3.2. Fonctionnement
      3.2.1. Pulsations
      3.2.1.1. Pulsations mineuresØ
      3.2.1.2. Pulsations majeuresCV
      3.2.2. Cloche à air
      3.2.2.1. Pression de gonflage inadaptéeØ
      3.2.2.2. Membrane défectueuseCV
      3.2.2.3. AbsenceØ
      3.2.3. Débit
      3.2.3.1. Agitation insuffisanteØ
      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires
      4.1. Bouchons
      4.1.1. Etat
      4.1.1.1. AbsenceCV
      4.1.1.2. FêléØ
      4.1.1.3. CasséCV
      4.1.1.4. PercéCV
      4.1.2. Adéquation
      4.1.2.1. InadaptéCV
      4.1.2.2. Mauvais maintienCV
      4.2. Indicateur de niveau
      4.2.1. Etat
      4.2.1.1. Absence CV
      4.2.1.2. Non fonctionnelCV
      4.2.1.3. Mauvaise lisibilité Ø
      4.3. Incorporateur de produit
      4.3.1. Etat
      4.3.1.1. Absence CV
      4.3.1.2. Non fonctionnelCV
      4.3.1.3. Absence - facultatifØ
      4.3.1.4. Non fonctionnel - facultatifØ
      4.3.2. Dispositif de nettoyage des emballages
      4.3.2.1. AbsentØ
      4.3.2.2. Non fonctionnelØ
      4.4. Remplissage
      4.4.1. Tamis de remplissage
      4.4.1.1. Absent. Ø
      4.4.1.2. Elément filtrant défectueuxØ
      4.4.2. Dispositif anti retour
      4.4.2.1. Absent ou non fonctionnelCV
      4.5. Vidange
      4.5.1. Vanne de vidange
      4.5.1.1. AbsenteØ
      4.5.1.2. Non fonctionnelleØ
      4.5.1.3. Non protégéeCV
      4.5.2. Récupération de la bouillie
      4.5.2.1. ImpossibleØ
      4.5.2.2. Non étancheØ
      4.6. Rinçage
      4.6.1. Cuve de rinçage
      4.6.1.1. AbsenteØ
      4.6.1.2. Capacité insuffisanteØ
      4.6.1.3. Transfert non fonctionnelØ
      4.6.2. Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.2.1. AbsentØ
      4.6.2.2. Non fonctionnelØ
      4.6.3. Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.3.1. AbsentØ
      4.6.3.2. Non fonctionnelØ
      4.6.4. Dispositif de nettoyage des circuits
      4.6.4.1. AbsentØ
      4.6.4.2. Non fonctionnelØ
      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation
      5.1. Commande de fermeture générale de la pulvérisation
      5.1.1. Etat
      5.1.1.1. Absence CV
      5.1.1.2. Non fonctionnelleCV
      5.2. Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons)
      5.2.1. Etat
      5.2.1.1. AbsenceCV
      5.2.1.2. Non fonctionnellesCV
      5.2.2. Retours compensatoires
      5.2.2.1. AbsenceØ
      5.2.2.2. Non fonctionnelsØ
      5.2.2.3. Mauvais équilibreØ
      5.3. Dispositif(s) de régulation de la pression
      5.3.1. Etat
      5.3.1.1. AbsenceCV
      5.3.1.2. Non fonctionnelCV
      5.3.2. Fonctionnement
      5.3.2.1. Faible instabilité de pressionØ
      5.3.2.2. Forte instabilité de pressionCV
      5.3.2.3. Non retour à la pression initialeCV
      5.4. Indicateur de pression
      5.4.1. Etat
      5.4.1.1. AbsenceCV
      5.4.1.2. Mauvaise lisibilitéØ
      5.4.1.3. Plage de mesure inadaptéeØ
      5.4.1.4. Graduations inadaptéesØ
      5.4.2. Fonctionnement
      5.4.2.1. Non fonctionnelCV
      5.4.2.2. Imprécision faibleØ
      5.4.2.3. Imprécision importanteCV
      5.5. Indicateur utilisé pour la régulation
      5.5.1. Vitesse d'avancement
      5.5.1.1. Non fonctionnelCV
      5.5.1.2. ImprécisionCV
      5.5.2. Débit
      5.5.2.1. Non fonctionnelCV
      5.5.2.2. ImprécisionCV
      5.6. Autres indicateurs
      5.6.1. Etat
      5.6.1.1. Non fonctionnel(s) Ø
      5.6.1.2. Mauvaise lisibilitéØ
      5.6.2. Fonctionnement
      5.6.2.1. Imprécision du capteur d'avancementØ
      5.6.2.2. Imprécision du capteur de débitØ
      5.7. Réglage du volume par hectare
      5.7.1. Cumul des erreurs
      5.7.1.1. Erreur globale faibleØ
      5.7.1.2. Erreur globale importanteCV
      6. Flexibles et canalisations
      6.1. Flexibles de distribution
      6.1.1. Etat
      6.1.1.1. Pliures importantesØ
      6.1.1.2. Usure mineureØ
      6.1.1.3. Usure majeureCV
      7. Filtres
      7.1. Filtre à l'aspiration
      7.1.1. Etat
      7.1.1.1. AbsentØ
      7.1.1.2. Non isolableØ
      7.1.1.3. Non démontableØ
      7.1.1.4. Défaut de jointØ
      7.1.1.5. Elément filtrant défectueuxØ
      7.2. Filtre central au refoulement
      7.2.1. Etat
      7.2.1.1. AbsentØ
      7.2.1.2. Non isolableØ
      7.2.1.3. Non démontableØ
      7.2.1.4. Défaut de jointØ
      7.2.1.5. Elément filtrant défectueuxØ
      7.3. Filtres au niveau des sections de pulvérisation
      7.3.1. Etat
      7.3.1.1. AbsentØ
      7.3.1.2. Non démontableØ
      7.3.1.3. Défaut de jointØ
      7.3.1.4. Elément filtrant défectueuxØ
      7.4. Filtres aux buses
      7.4.1. Etat
      7.4.1.1. AbsentsØ
      7.4.1.2. Non démontableØ
      7.4.1.3. Défaut de jointØ
      7.4.1.4. Elément filtrant défectueuxØ
      7.4.1.5. Montage hétérogèneØ
      8. Rampes de pulvérisation
      8.1. Structure de rampe
      8.1.1. Déformations sur un plan vertical
      8.1.1.1. Courbure faibleØ
      8.1.1.2. Courbure importanteCV
      8.1.1.3. Défaut de parallélisme faibleØ
      8.1.1.4. Défaut de parallélisme important CV
      8.1.2. Déformations sur un plan horizontal
      8.1.2.3. Courbure faible Ø
      8.1.2.4. Courbure importante CV
      8.1.3. Protection des buses extrémités
      8.1.3.2. Contact avec le sol non protégé Ø
      8.1.5. Lésions aux soudures
      8.1.5.1. Lésion mineureØ
      8.1.5.2. Lésion majeureCV
      8.1.6. Corrosion
      8.1.6.1. Corrosion mineureØ
      8.1.6.2. Corrosion majeureCV
      8.1.7. Lésions sur pièces métalliques
      8.1.7.1. Lésion mineureØ
      8.1.7.2. Lésion majeureCV
      8.2. Comportement de la rampe
      8.2.1. Jeux aux articulations
      8.2.1.1. Jeux importantsØ
      8.3. Porte-jets
      8.3.1. Disposition.
      8.3.1.1. Dissymétrie de montageØ
      8.3.1.2. Irrégularité des espacements intra groupes de busesCV
      8.3.1.3. Mauvais aplombØ
      8.3.1.4. Irrégularité des espacements des groupes de busesCV
      8.3.2. Etat
      8.3.2.1. FêlureØ
      8.3.2.2. CasséCV
      8.3.2.3. UsureØ
      8.3.3. Fonctionnement
      8.3.3.1. Antigoutte défectueuxØ
      8.3.3.2. Hétérogénéité d'alimentationCV
      8.3.3.3. Ecart de pressionCV
      8.3.3.4. Antigoutte absentCV
      9. Buses de pulvérisation
      9.1. Matériel
      9.1.1. Nature du montage
      9.1.1.1. Hétérogénéité de marqueØ
      9.1.1.2. Hétérogénéité de matériauØ
      9.1.1.3. Hétérogénéité de typeCV
      9.1.1.4. Hétérogénéité d'angleCV
      9.1.1.5. Hétérogénéité de calibreCV
      9.1.2. Orientation du montage
      9.1.2.1. HétérogénéitéØ
      9.1.2.2. IncorrecteØ
      9.2. Fonctionnement
      9.2.1. Régularité
      9.2.1.1. Obstacle dans les jetsCV
      9.2.1.2. Panache hétérogèneØ
      9.2.2. Débit
      9.2.2.1. Usure partielleCV
      9.2.2.2. Usure globaleCV
      10. Soufflerie
      10.1. Ventilateur
      10.1.1. Etat
      10.1.1.1. Caisson déforméØ
      10.1.1.2. Caisson perforéØ
      10.1.1.3. Caisson désaxéCV
      10.1.1.4. Redresseur d'air déforméØ
      10.1.1.5. Redresseur d'air casséØ
      10.1.1.6 Pale déforméeØ
      10.1.1.7 Pale détérioréeCV
      10.1.2. Fonctionnement
      10.1.2.1. Non fonctionnelØ
      10.1.2.2. Flux d'air insuffisantØ
      10.2. Distribution de l'air
      10.2.1. Gaines d'adduction d'air
      10.2.1.1. Mal fixéeØ
      10.2.1.2. Non étancheØ
      10.2.1.3. ObstruéeØ
      10.2.2. Sorties d'air
      10.2.2.1. Mal fixéeØ
      10.2.2.2. DétérioréeØ
      10.2.2.3. ObstruéeØ
      12. Accessoires
      12.1. Injection directe
      12.1.1. Cuve de produit
      12.1.1.1. FuiteCV
      12.1.1.2. Fermeture non étancheCV
      12.1.1.3. Fixation hasardeuseCV
      12.1.2. Dispositif de dosage
      12.1.2.1. FuiteCV
      12.1.2.2. Fixation hasardeuseCV
      12.1.2.3. DébitCV
      12.1.3. Dispositif de rinçage spécifique
      12.1.3.1. AbsentØ
      12.1.3.2. Non fonctionnelØ
      12.2. Pistolet ou lance
      12.2.1. Etat
      12.2.1.1. Dispositif d'arrêt et d'ouverture détérioréCV
      12.2.1.2. Gâchette défectueuseØ
      12.2.1.3. Verrouillage défectueuxØ
      12.2.2. Fonctionnement
      12.2.2.1. Réglage de débit non fonctionnelØ
      12.3. Chariot de pulvérisation
      12.3.1. Etat
      12.3.1.1. Déformation mineureØ
      12.3.1.2. Déformation majeureCV
      12.3.1.3. Lésion mineureØ
      12.3.1.4. Lésion majeureCV
      12.3.1.5. Lésion aux soudures mineureØ
      12.3.1.6. Lésion aux soudures majeureCV
      12.3.1.7. Corrosion mineureØ
      12.3.1.8. Corrosion majeureCV
      12.3.2. Fonctionnement
      12.3.2.1. Dispositif de déplacement détérioréØ
      12.3.2.2. Dispositif d'entraînement détérioréØ
      12.3.2.3. Dispositif de programmation de la vitesse détérioréCV
      12.3.2.4. Dispositif d'ouverture / fermeture de la pulvérisation détérioréCV
      12.4. Accessoires de sécurité
      12.4.1. Cuve lave-mains
      12.4.1.1. AbsenceØ
      12.4.1.2. Capacité insuffisanteØ
      PARTIE III : DÉFINITIONS DES DÉFAUTS


      1. Inspections préliminaires


      Etat du matériel : Fonctionnalité du pulvérisateur
      1.1.1.1. Non-fonctionnement
      Ce défaut sera constaté s'il n'est pas possible de mettre en œuvre le matériel depuis une prise de puissance standard : absence des organes de transmission, des boîtiers de commande, grippage du matériel, bruits suspects signalant des dysfonctionnements graves...
      1.1.1.2. Fuites excessives
      Ce défaut sera constaté si des fuites trop importantes ne permettent pas la réalisation correcte de l'inspection.
      1.1.1.3. Défaut de remplissage
      Ce défaut sera constaté si la cuve n'est pas suffisamment remplie : le niveau du liquide doit être supérieur à celui de la soudure de cuve et au moins égal à 50 % de la capacité nominale de la cuve.
      Etat du matériel : Propreté du matériel
      1.1.2.1. Extérieur sale
      Ce défaut sera constaté si des traces de produit sont visibles sur l'extérieur de l'appareil; ces traces s'effaçant aisément par simple passage d'une éponge humide...
      1.1.2.2. Intérieur sale
      Ce défaut sera constaté si des traces de produit sont visibles à l'intérieur de l'appareil ; ces traces s'effaçant aisément par simple passage d'une éponge humide, ou si l'eau contenue dans la cuve n'est pas limpide.
      1.1.2.3. Eléments filtrants non vérifiés
      Ce défaut sera constaté si le propriétaire déclare ne pas avoir nettoyé les filtres avant le passage au contrôle.
      Etat du matériel : Contexte
      1.1.3.1. Absence du propriétaire
      Ce défaut sera constaté si l'utilisateur principal du pulvérisateur n'est pas présent au moment de la remise du matériel à l'inspecteur et/ou à la remise du compte rendu de visite. Il peut s'agir selon les cas du propriétaire du pulvérisateur, d'un salarié, etc.
      1.1.3.2. Non-suivi de l'inspection
      Ce défaut sera constaté si le propriétaire ou son représentant n'assiste pas au déroulement de l'inspection.
      1.1.3.3. Tracteur absent
      Ce défaut sera constaté si le tracteur habituellement utilisé pour les traitements n'est pas présenté avec le matériel ; il ne s'applique que pour les pulvérisateurs portés équipés de régulation DPA (débit proportionnel à l'avancement), dont le capteur de vitesse de travail est installé sur le tracteur.
      Eléments de sécurité : Transmissions hydrauliques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.1.1. Dispositifs anti décrochage défectueux
      Ce défaut sera constaté si les systèmes de verrouillage des raccords hydrauliques (pas de vis, système push-pull...) ne présentent pas une tenue suffisante au fluide sous pression. Ne sont pris en considération que les raccords de connexions du pulvérisateur sur le tracteur.
      1.2.1.2. Usure importante
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des traces d'usure très marquée : toile apparente par exemple. Ne sont prises en considération que les conduites assurant la connexion entre le pulvérisateur et le tracteur.
      1.2.1.3. Pliures excessives
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des pliures et non des courbures normales. Ne sont prises en considération que les conduites assurant la connexion entre le pulvérisateur et le tracteur.
      Eléments de sécurité : Transmissions mécaniques entre tracteur et pulvérisateur
      1.2.2.1. Protection insuffisante de l'arbre tournant
      Ce défaut sera constaté si la protection de l'arbre tournant est absente ou défectueuse (arbre en rotation visible).
      1.2.2.2. Immobilisation impossible ou douteuse de la protection
      Ce défaut sera constaté si la protection de l'arbre tournant ne peut être correctement immobilisée.
      1.2.2.3. Protection insuffisante de l'accouplement du côté tracteur
      Ce défaut sera constaté si le bol de protection côté tracteur est absent ou endommagé, laissant libre accès (à la main) aux parties tournantes.
      1.2.2.4. Protection insuffisante de l'accouplement du côté pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté si le bol de protection côté pulvérisateur est absent ou endommagé, laissant libre accès (à la main) aux parties tournantes.
      Eléments de sécurité : Transmissions mécaniques au niveau du pulvérisateur
      1.2.3.1. Protection insuffisante d'arbre(s) tournant(s)
      Ce défaut sera constaté s'il est possible d'entrer en contact avec un arbre en mouvement.
      1.2.3.2. Protection insuffisante d'autre(s) pièces(s) mobile(s)
      Ce défaut sera constaté s'il est possible d'entrer en contact avec une ou plusieurs pièces en mouvement (poulie, engrenages, chaînes, courroies, ventilateur...).
      Eléments de sécurité : Fixations au châssis
      1.2.4.1. Cuve non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la cuve au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.2. Pompe non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la pompe au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.3. Elément de structure non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation des différents éléments de structure au châssis n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.4. Ventilateur non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation du ventilateur au châssis ou à la structure n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.5. Modification structurelle importante
      Ce défaut sera constaté si le châssis ou la structure a été modifiée lourdement et si cette modification peut affecter négativement la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      1.2.4.6. Support de rampe, distribution non solidaire du châssis
      Ce défaut sera constaté si la fixation des supports de rampe au châssis ou à la structure n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      1.2.4.7. Blocage des rampes au transport non assuré
      Ce défaut sera constaté si la rampe, ou support(s) de distribution ne peuvent être maintenus fermement solidaire du châssis ou de la structure durant les opérations de transport.
      Eléments de sécurité : Débrayage du (ou des) ventilateur(s)
      1.2.5.1. Débrayage impossible
      Ce défaut ne sera constaté que pour les appareils postérieurs à 1995 et dont le ventilateur ne peut être débrayé.


      2. Etat général


      Dispositif d'attelage : Déformations
      2.1.1.1. Déformation mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de déformations par rapport à sa conception d'origine, mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.1.1.2. Déformation majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de déformations portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Dispositif d'attelage : Modifications
      2.1.2.1. Modification mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage a été modifié par rapport à sa conception d'origine mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.1.2.2. Modification majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage a été modifié par rapport à sa conception d'origine et portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Dispositif d'attelage : Corrosion
      2.1.3.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      2.1.3.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'attelage présente des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Châssis et pièces de structure du sous ensemble fixe : Déformations
      2.2.1.1. Déformation mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du sous-ensemble cuve/pompe présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      2.2.1.2. Déformation majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du sous-ensemble cuve/pompe présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Châssis et pièces de structure du sous ensemble fixe : Lésions sur pièces métalliques
      2.2.2.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du sous-ensemble cuve/pompe présentent une ou plusieurs amorces de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      2.2.2.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du sous-ensemble cuve/pompe présentent une ou plusieurs amorces de rupture, portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Châssis et pièces de structure du sous ensemble fixe : Lésions aux soudures
      2.2.3.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures au niveau du sous-ensemble cuve/pompe présentent une amorce de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      2.2.3.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures au niveau du sous-ensemble cuve/pompe présentent une amorce de rupture, portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Châssis et pièces de structure du sous ensemble fixe : Corrosion
      2.2.4.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du sous-ensemble cuve/pompe présentent des traces de corrosion perforante (c'est à dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      2.2.4.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du sous-ensemble cuve/pompe présentent des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Fuite(s) de bouillie de pulvérisation : Fuite(s) mineure(s)
      2.3.1.1. Au niveau de la pompe
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau de la pompe. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.2. Au niveau de la cuve de bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau de la cuve de bouillie. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.3. Au niveau des circuits de commande et régulation
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des commandes de distribution de la pulvérisation. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des conduites véhiculant la bouillie de pulvérisation (circuit d'aspiration, refoulement et distribution) ou des conduites constamment en charge (partie de circuit non isolée, dont la rupture provoquerait un écoulement supérieur au strict contenu de cette portion de circuit). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.5. Au niveau des porte-jet
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des porte-jet (buses, diffuseurs, porte-buse...). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des appareillages de mesure installés sur l'appareil. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produits
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau du dispositif d'incorporation de produits (trémie d'incorporation, lieu de prélèvement pour l'injection directe...). Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.1.8. Nombre total supérieur à trois
      Ce défaut sera constaté si plus de trois fuites mineures ont été recensées au total sur l'appareil.
      2.3.1.9. Au niveau des filtres
      Ce défaut sera constaté s'il existe entre une et trois fuites mineure(s) de bouillie de pulvérisation au niveau des différents filtres installés sur l'appareil. Une fuite mineure provoque un écoulement discontinu d'au maximum une goutte toutes les cinq secondes.
      Fuite(s) de bouillie de pulvérisation : Fuite(s) majeure(s)
      2.3.2.1. Au niveau de la pompe
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau de la pompe. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.2. Au niveau de la cuve de bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau de la cuve. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.3. Au niveau des circuits de commande et régulation
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des commandes de distribution de la pulvérisation. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.4. Au niveau des conduites véhiculant la bouillie
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des conduites véhiculant la bouillie de pulvérisation (circuit d'aspiration, refoulement et distribution) ou des conduites constamment en charge (partie de circuit non isolée, dont la rupture provoquerait un écoulement supérieur au strict contenu de cette portion de circuit). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.5. Au niveau des porte-jet
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des porte-jet (buses, diffuseurs, porte-buse...). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.6. Au niveau des appareillages de mesure du pulvérisateur
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des appareillages de mesure installés sur l'appareil. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.7. Au niveau du dispositif d'incorporation des produits
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau du dispositif d'incorporation de produits (trémie d'incorporation, lieu de prélèvement pour l'injection directe...). Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      2.3.2.9. Au niveau des filtres
      Ce défaut sera constaté s'il existe au moins une fuite majeure de bouillie de pulvérisation au niveau des filtres installés sur l'appareil. Une fuite majeure provoque un écoulement continu ou un égouttement de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      Transmissions au niveau du pulvérisateur : Transmissions hydrauliques
      2.4.1.1. Dispositifs anti-décrochage défectueux
      Ce défaut sera constaté si les systèmes de verrouillage des raccords hydrauliques (pas de vis, système push-pull...) ne présentent pas une tenue suffisante au fluide sous pression.
      2.4.1.2. Usure importante
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des traces d'usure très marquée : toile apparente par exemple.
      2.4.1.3. Pliures excessives
      Ce défaut sera constaté si les conduites par lesquelles transite le fluide hydraulique sous pression présentent des pliures et non des courbures normales.
      2.4.1.4. Fuite de fluide hydraulique
      Ce défaut sera constaté si le circuit hydraulique interne du pulvérisateur (raccords, conduites, actionneurs, vérins...) présentent des traces de fuites ou suintement.
      Pneumatiques : Montage et maintenance
      2.5.1.1. Dissymétrie gauche/droite
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur un même essieu de l'appareil présentent des caractéristiques dimensionnelles différentes.
      2.5.1.2. Pression de gonflage inadaptée
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur l'appareil sont visiblement sous-gonflés (cela correspond à un sous-gonflage d'au moins 50 % par rapport à la préconisation du manufacturier).
      Pneumatiques : Usure
      2.5.2.1. Endommagés
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur l'appareil présentent de profondes cicatrices ou entailles, soit au niveau de la bande de roulement, soit sur les flancs.
      2.5.2.2. Usure maximale
      Ce défaut sera constaté si les pneumatiques montés sur l'appareil ont visiblement atteint leur degré d'usure maximal. L'usure est considérée maximale si en l'un des points du pneumatique la trame intérieure est visible.


      3. Pompe


      Etat : Fuite d'huile
      3.1.1.1. Fuite d'huile mineure
      Ce défaut sera constaté si la pompe présente des traces de suintement d'huile.
      3.1.1.2. Fuite d'huile majeure
      Ce défaut sera constaté si la pompe présente au moins une fuite d'huile provoquant un égouttement régulier d'au moins une goutte par minute.
      Fonctionnement : Pulsations
      3.2.1.1. Pulsations mineures
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation, la pompe engendre des pulsations au niveau de la pression de travail et si ces pulsations sont supérieures à 5 % et inférieures à 10 % de la pression de travail moyenne.
      3.2.1.2. Pulsations majeures
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation, la pompe engendre des pulsations au niveau de la pression travail et si ces pulsations sont supérieures ou égales à 10 % de la pression de travail moyenne.
      Fonctionnement : Cloche à air
      3.2.2.1. Pression de gonflage inadaptée
      Ce défaut sera constaté si des pulsations majeures sont enregistrées dans le circuit (cf. 3.2.1.2.) et si la pression de gonflage de la cloche à air n'est pas comprise entre 30 et 70 % de la pression de travail.
      3.2.2.2. Membrane défectueuse
      Ce défaut sera constaté si du liquide s'échappe lorsque l'on appuie sur la valve de gonflage de la cloche à air.
      3.2.2.3. Absence
      Ce défaut sera constaté si des pulsations majeures sont enregistrées dans le circuit (cf. 3.2.1.2.) et si aucun dispositif d'amortissement de la pression n'équipe l'appareil.
      Fonctionnement : Débit
      3.2.3.1. Agitation insuffisante
      Ce défaut sera constaté si, au régime nominal de rotation de la pompe, la pulvérisation étant ouverte à la plus forte valeur de débit possible, aucun remous n'est visible à la surface de l'eau présente en cuve. Au besoin, il est possible d'utiliser une poudre finement moulue (de la farine par exemple) pour s'assurer de l'absence de mouvement à la surface.


      4. Cuve recevant les bouillies phytosanitaires


      Bouchons : Etat
      4.1.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si les orifices de remplissage de la cuve de bouillie phytosanitaire ne sont pas équipés de bouchons.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      4.1.1.2. Fêlé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie est fêlé.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      4.1.1.3. Cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie est cassé.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      4.1.1.4. Percé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des bouchons de la cuve de bouillie a été percé postérieurement à son acquisition et que cet orifice ne peut être obstrué.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      Bouchons : Adéquation
      4.1.2.1. Inadapté
      Ce défaut sera constaté si l'un des bouchons de la cuve de bouillie n'est pas adapté à une fermeture étanche de la cuve : le diamètre du bouchon ne correspond pas à celui de l'ouverture.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      4.1.2.2. Mauvais maintien
      Ce défaut sera constaté si l'un des bouchons de la cuve de bouillie ne peut se maintenir en position fermée par une quelconque solution technique (filetage, friction...). Il convient de s'assurer qu'aucune ouverture intempestive ne peut intervenir au cours du transport ou du travail.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      Indicateur de niveau : Etat
      4.2.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif n'existe sur l'appareil pour assurer la connaissance du niveau en cuve depuis l'extérieur.
      4.2.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si, quel que soit le niveau de remplissage en cuve, l'indicateur de niveau ne peut fournir une indication fiable : interruption de la lecture au-dessus ou au-dessous de certains seuils, blocages, indicateur endommagé ne permettant plus une lecture correcte...
      4.2.1.3. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de lecture de l'indicateur de niveau n'est pas clairement visible : état d'encrassement ou de salissure ne permettant pas la lecture de l'intégralité de l'échelle, valeur(s) effacée(s)...
      Incorporateur de produit : Etat
      4.3.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif d'incorporation des produits n'est installé sur un appareil postérieur à 1995 et dont la hauteur de l'orifice de remplissage est situé à plus de 1,50 m par rapport au sol ou à sa plate-forme d'accès.
      Ce dispositif peut être fourni comme accessoire indépendant dans le cas d'installations fixes.
      4.3.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'incorporation installé ne peut être mis en œuvre normalement : vannes cassées ou grippées, conduites détériorées ou absentes, circuit obstrué, etc. Ce défaut ne concerne que les appareils postérieurs à 1995 et dont la hauteur de l'orifice de remplissage est située à plus de 1,50 m par rapport au sol ou à sa plate-forme d'accès.
      4.3.1.3. Absence - facultatif
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif d'incorporation des produits n'est installé sur un appareil pour lequel cet accessoire n'est pas obligatoire.
      4.3.1.4. Non fonctionnel - facultatif
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'incorporation installé ne peut être mis en œuvre normalement : vannes cassées ou grippées, conduites détériorées ou absentes, circuit obstrué, etc. Ce défaut ne concerne que les appareils pour lesquels cet accessoire n'est pas obligatoire.
      Incorporateur de produit : Dispositif de nettoyage des emballages
      4.3.2.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage des emballages des produits phytosanitaires n'équipe le pulvérisateur.
      Ce dispositif peut être fourni en accessoire dans le cas d'installations fixes.
      4.3.2.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage des emballages des produits phytosanitaires ne fonctionne pas correctement.
      Remplissage : Tamis de remplissage
      4.4.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun tamis au niveau de l'orifice de remplissage de la cuve de bouillie.
      Ce dispositif peut être dissocié du pulvérisateur dans le cas d'installations fixes ou remplacé par un autre dispositif de filtration.
      4.4.1.2. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si le tamis est déchiré ou perforé.
      Remplissage : Dispositif anti retour
      4.4.2.1. Absent ou non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté s'il n'est pas possible d'assurer le remplissage du pulvérisateur depuis la pompe de celui-ci en évitant tout risque de retour depuis la cuve de bouillie vers le milieu extérieur.
      Vidange : Vanne de vidange
      4.5.1.1. Absente
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant la vidange de la cuve.
      4.5.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de vidange de la cuve ne fonctionne pas correctement.
      4.5.1.3. Non protégée
      Ce défaut sera constaté si la vanne de vidange n'est pas protégée et qu'une ouverture intempestive peut survenir en cours de travail (par choc avec la végétation par exemple).
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      Vidange : Récupération de la bouillie
      4.5.2.1. Impossible
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif ne permet la récupération de la bouillie contenue dans la cuve.
      4.5.2.2. Non étanche
      Ce défaut sera constaté si la récupération de la bouillie de la cuve ne peut s'effectuer sans contamination extérieure (pièces du pulvérisateur, environnement...).
      Rinçage : Cuve de rinçage
      4.6.1.1. Absente
      Ce défaut sera constaté si aucune cuve de rinçage n'équipe le pulvérisateur.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      4.6.1.2. Capacité insuffisante
      Ce défaut sera constaté si la capacité de la cuve de rinçage n'atteint pas 10 % de la capacité de la cuve principale.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      4.6.1.3. Transfert non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le transfert de l'eau contenue dans la cuve de rinçage vers les autres parties du pulvérisateur n'est pas possible.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      Rinçage : Dispositif de nettoyage interne de la cuve de bouillie
      4.6.2.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage des parois internes de la cuve de bouillie n'est présent (exemple : roto buse, rampe de buse, etc …).
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      4.6.2.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage interne ne fonctionne pas correctement.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      Rinçage : Dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur
      4.6.3.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur n'est présent.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      4.6.3.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage externe du pulvérisateur ne fonctionne pas correctement.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      Dispositif de rinçage : Dispositif de nettoyage des circuits
      4.6.4.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif de nettoyage direct des circuits de pulvérisation (c'est à dire sans transfert dans la cuve principale de bouillie) n'est présent.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.
      4.6.4.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de nettoyage direct des circuits ne fonctionne pas correctement.
      Ce défaut ne s'applique pas aux installations fixes.


      5. Appareillage de mesure, commandes et systèmes de régulation


      Commande de fermeture générale de la pulvérisation : Etat
      5.1.1.1. Absence
      Ce défaut s'applique pour les appareils disposant d'au moins trois sections de pulvérisation. Il sera constaté s'il n'existe aucun dispositif spécifique prévu pour la fermeture générale de la pulvérisation : la coupure doit être possible dans un délai inférieur à cinq secondes (la coupure du moteur ou le débrayage du système d'entraînement ne peuvent être pris en considération comme commande spécifique de fermeture).
      5.1.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si après manœuvre de la commande de fermeture l'écoulement aux sorties ne s'interrompt pas après cinq secondes ou si le circuit ne s'établit pas de façon régulière cinq secondes après la manœuvre d'ouverture.
      Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons) : Etat
      5.2.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif spécifique prévu pour la fermeture sectorielle ; il doit être possible de fermer la pulvérisation au moins en deux secteurs (ceux-ci sont alors délimités par l'axe d'avancement et correspondent aux côtés gauche et droit de l'appareil).
      5.2.1.2. Non fonctionnelle
      Ce défaut sera constaté si après manœuvre de la commande de fermeture l'écoulement aux sorties ne s'interrompt pas après cinq secondes ou si le circuit ne s'établit pas de façon régulière cinq secondes après la manœuvre d'ouverture.
      Commande(s) de fermeture partielle de la pulvérisation au niveau des sections (tronçons) : Retours compensatoires
      5.2.2.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant de corriger l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation.
      5.2.2.2. Non fonctionnels
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des dispositifs permettant de corriger l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation ne peut être manœuvré.
      5.2.2.3. Mauvais équilibre
      Ce défaut sera constaté si l'augmentation de pression liée à la fermeture d'une autre section de pulvérisation est supérieure à 10 % de la pression initiale.
      5.3.1. Dispositif(s) de régulation de la pression : Etat
      5.3.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun dispositif permettant de régler la pression de travail.
      5.3.1.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif permettant de régler la pression de travail ne peut être manœuvré, ou si sa mise en œuvre ne permet pas de faire varier la pression dans la plage usuelle de travail. A titre indicatif, pour les cultures basses, la plage usuelle est comprise entre 1 et 8 bars et 5 à 20 bars pour les cultures hautes.
      Dispositif(s) de régulation de la pression : Fonctionnement
      5.3.2.1. Faible instabilité de pression
      Après réglage de la pression de travail et sans modification des paramètres de fonctionnement (régime moteur, régime de rotation, vitesse d'avancement, nombre et nature des circuits alimentés...), ce défaut sera constaté si la pression moyenne de travail a évolué en moins de cinq minutes ; cette variation doit être comprise entre 5 et 10 % de la valeur initialement réglée.
      5.3.2.2. Forte instabilité de pression
      Après réglage de la pression de travail et sans modification des paramètres de fonctionnement (régime moteur, régime de rotation, vitesse d'avancement, nombre et nature des circuits alimentés...), ce défaut sera constaté si la pression moyenne de travail a évolué de plus de 10 % de sa valeur initiale, en moins de cinq minutes.
      5.3.2.3. Non retour à la pression initiale
      Ce défaut sera constaté si après fermeture puis réouverture de la pulvérisation à l'aide de la vanne générale, la pression ne revient pas à la pression initialement réglée avec une tolérance de 10 % de la pression initialement réglée.
      Indicateur de pression : Etat
      5.4.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif permettant de mesurer la pression de travail n'est installé sur l'appareil.
      5.4.1.2. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le diamètre de l'afficheur analogique est inférieur à 63 mm lorsque celui-ci est positionné à portée de main de l'opérateur.
      Pour d'autres positions de l'afficheur, ce défaut sera constaté si le diamètre est inférieur à 100 mm.
      5.4.1.3. Plage de mesure inadaptée
      Ce défaut sera constaté si la plage de mesure excède de plus de 50 % la valeur de la pression maximale admissible. En cas de double échelle ou échelle dilatée, la première plage sera prise en considération pour relever ce défaut.
      5.4.1.4. Graduations inadaptées
      Ce défaut sera constaté si la plage de pression entre deux graduations excède :
      - 0,2 bar jusqu'à 5 bars,
      - 1 bar entre 5 et 20 bars,
      - 2 bars au dessus de 20 bars.
      Indicateur de pression : Fonctionnement
      5.4.2.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de pression ne peut être lue sur l'afficheur ou si la lecture est rendue hasardeuse par la dégradation du matériel : opacité de l'écran, déformation mécanique du dispositif (aiguille tordue ou cassée par exemple...).
      5.4.2.2. Imprécision faible
      Ce défaut sera constaté s'il existe un écart variable entre la pression réelle et la pression affichée :
      - supérieur ou égal à 0,1 bar et inférieur ou égal à 0,2 bar pour les pressions entre 1 et 2 bars ;
      - supérieur ou égal à 5 % et inférieur ou égal à 10 % de la valeur de la pression réelle pour les autres pressions.
      Ce défaut sera également constaté si, quelle que soit la valeur de la pression, l'écart de pression entre la valeur réelle et la valeur affichée reste constant et :
      - inférieur à 0,5 bar, si la plage de pression utilisée est inférieure à 10 bars ;
      - inférieur à 1 bar, si la plage de pression utilisée est strictement supérieure à 10 bars.
      5.4.2.3. Imprécision importante
      Ce défaut sera constaté s'il existe un écart variable entre la pression réelle et la pression affichée strictement supérieur à :
      - 0,2 bar entre 1 et 2 bars ;
      - 10 % de la valeur de la pression réelle pour les autres pressions.
      Ce défaut sera également constaté si, quelle que soit la valeur de la pression, l'écart de pression entre la valeur réelle et la valeur affichée reste constant et :
      - supérieur à 0,5 bar, si la plage de pression utilisée est inférieure à 10 bars ;
      - supérieur à 1 bar, si la plage de pression utilisée est strictement supérieure à 10 bars.
      Indicateur utilisé pour la régulation : Vitesse d'avancement
      5.5.1.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de vitesse d'avancement ne peut être lue sur l'afficheur ou par le boîtier de régulation ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse (galet presseur hors service, encrassement...).
      5.5.1.2. Imprécision
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle de la vitesse d'avancement.
      Indicateur utilisé pour la régulation : Débit.
      5.5.2.1. Non fonctionnel.
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur de débit ne peut être lue sur l'afficheur ou par le boîtier de régulation ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse.
      5.5.2.2. Imprécision
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle du débit.
      Autres indicateurs : Etat
      5.6.1.1. Non fonctionnel(s)
      Ce défaut sera constaté si aucune valeur liée au capteur ne peut être lue sur l'afficheur ou si le capteur présente des traces manifestes de dégradation sérieuse.
      5.6.1.2. Mauvaise lisibilité
      Ce défaut sera constaté si le diamètre de l'afficheur analogique est inférieur à 63 mm lorsque celui-ci est positionné à portée de main de l'opérateur ou entre les points d'attelage de l'attelage trois points et le tracteur.
      Pour d'autres positions de l'afficheur, ce défaut sera constaté si le diamètre est inférieur à 100 mm.
      Ce défaut sera également constaté si la lecture est rendue hasardeuse par la dégradation du matériel : opacité de l'écran, déformation mécanique du dispositif (aiguille tordue ou cassée par exemple, etc…).
      Autres indicateurs : Fonctionnement
      5.6.2.1. Imprécision du capteur d'avancement
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle de la vitesse d'avancement.
      5.6.2.2. Imprécision du capteur de débit
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la valeur lue par l'indicateur s'écarte de plus de 5 % de la valeur réelle du débit.
      Réglage du volume par hectare : Cumul des erreurs
      5.7.1.1. Erreur globale faible
      Ce défaut sera constaté si le cumul des erreurs liées aux différents capteurs, l'usure des buses et les informations saisies dans le calculateur provoque une imprécision du réglage du volume par hectare supérieure ou égale à 5 % et inférieure à 10 %.
      5.7.1.2. Erreur globale importante
      Ce défaut sera constaté si le cumul des erreurs liées aux différents capteurs, l'usure des buses et les informations saisies dans le calculateur provoque une imprécision du réglage du volume par hectare supérieure ou égale à 10 %.


      6. Flexibles et canalisations


      Flexibles de distribution : Etat
      6.1.1.1. Pliures importantes
      Ce défaut sera constaté si au moins une courbure provoque une pliure du flexible.
      6.1.1.2. Usure mineure
      Ce défaut sera constaté si au moins une trace d'abrasion de la gaine extérieure est nettement visible.
      6.1.1.3. Usure majeure
      Ce défaut sera constaté si au moins une trace d'abrasion de la gaine extérieure rend la trame intérieure de la conduite nettement visible.
      7. Filtres
      Filtre à l'aspiration : Etat
      7.1.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau du circuit d'aspiration, entre cuve et pompe.
      7.1.1.2. Non isolable
      Ce défaut sera constaté si le démontage du filtre provoque un écoulement de liquide qui perdure dans le temps ; l'égouttement se poursuit au-delà de quinze secondes après la fin du démontage.
      7.1.1.3. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.1.1.4. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.1.1.5. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtre central au refoulement : Etat
      7.2.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau du circuit central de refoulement, entre pompe et dispositif de régulation.
      7.2.1.2. Non isolable
      Ce défaut sera constaté si le démontage du filtre provoque un écoulement de liquide qui perdure dans le temps ; l'égouttement se poursuit au-delà de quinze secondes après la fin du démontage.
      7.2.1.3. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.2.1.4. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.2.1.5. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtres au niveau des sections de pulvérisation : Etat
      7.3.1.1. Absent
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau des différents circuits de distribution.
      7.3.1.2. Non démontable.
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.3.1.3. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.3.1.4. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      Filtres aux buses : Etat
      7.4.1.1. Absents
      Ce défaut sera constaté s'il n'existe aucun filtre au niveau des porte-jets.
      7.4.1.2. Non démontable
      Ce défaut sera constaté si le démontage n'est pas possible sans risque de casse du matériel.
      7.4.1.3. Défaut de joint
      Ce défaut sera constaté si aucun joint n'est présent pour assurer l'étanchéité et/ou le passage de l'intégralité du liquide au travers de l'élément filtrant. Ce défaut sera également relevé si le positionnement ne permet pas d'assurer ces fonctions ou si le modèle installé est inadapté.
      7.4.1.4. Elément filtrant défectueux
      Ce défaut sera constaté si l'élément assurant la filtration est absent, perforé ou déformé (cette déformation ne lui permettant plus d'assurer correctement son rôle).
      7.4.1.5. Montage hétérogène
      Ce défaut sera constaté si les filtres installés ne sont pas tous identiques.


      8. Rampes de pulvérisation


      Structure de rampe : Déformations sur un plan vertical
      8.1.1.1. Courbure faible
      Ce défaut sera constaté sur les rampes horizontales, si la rampe n'est pas rectiligne et si la flèche maximale est comprise entre 5 et 10 cm (valeurs incluses).
      8.1.1.2. Courbure importante
      Ce défaut sera constaté sur les rampes horizontales, si la rampe n'est pas rectiligne et si la flèche maximale est supérieure à 10 cm.
      8.1.1.3. Défaut de parallélisme faible
      Ce défaut sera constaté sur les rampes horizontales, si la rampe n'est pas strictement parallèle au sol, et la différence de hauteur par rapport au sol entre le point le plus haut et le point le plus bas est inférieure ou égale à 20 cm.
      8.1.1.4. Défaut de parallélisme important
      Ce défaut sera constaté sur les rampes horizontales, si la rampe n'est pas strictement parallèle au sol, et la différence de hauteur par rapport au sol entre le point le plus haut et le point le plus bas est supérieure à 20 cm.
      Structure de rampe : Déformations sur un plan horizontal
      8.1.2.3. Courbure faible
      Ce défaut sera constaté sur les rampes verticales, si la rampe n'est pas rectiligne et si la flèche maximale est inférieure ou égale à 10 cm.
      8.1.2.4. Courbure importante
      Ce défaut sera constaté sur les rampes verticales, si la rampe n'est pas rectiligne et si la flèche maximale est supérieure à 10 cm.
      Structure de rampe : Protection des buses extrémité
      8.1.3.2. Contact avec le sol non protégé
      Ce défaut sera constaté pour les rampes de 6 m de largeur ou plus, si la buse d'extrémité peut entrer en contact avec le sol.
      Structure de rampe : Lésions aux soudures
      8.1.5.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures du support de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une amorce de rupture ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      8.1.5.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures du support de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une amorce de rupture portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Structure de rampe : Corrosion
      8.1.6.1. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou des pièces de structure au niveau du support de rampe ou des supports de porte-jets, présente(nt) des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou rigidité de l'ensemble.
      8.1.6.2. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou des pièces de structure au niveau du support de rampe ou des supports de porte-jets, présente(nt) des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      Structure de rampe : Lésions sur pièces métalliques
      8.1.7.1. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces métalliques du support de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une ou plusieurs amorces de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      8.1.7.2. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces métalliques du support de de rampe ou des supports de porte-jets, présentent une ou plusieurs amorces de rupture, portant préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      Comportement de la rampe : Jeux aux articulations
      8.2.1.1. Jeux importants
      Ce défaut sera constaté si les jeux permettent un débattement libre de la rampe de plus de 50 cm à son extrémité.
      Porte-jets : Disposition
      8.3.1.1. Dissymétrie de montage
      Ce défaut sera constaté si les groupes de porte-jets ne sont pas installés de façon symétrique par rapport à l'axe d'avancement ; cette différence est signifiée si elle atteint 2 % par rapport à la position symétrique.
      8.3.1.2. Irrégularité des espacements intra groupes de buses
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des écartements entre deux porte-jets successifs d'un même groupe s'écarte de plus de 5 % de sa valeur nominale.
      8.3.1.3. Mauvais aplomb
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets s'écarte de plus de 10° de l'aplomb vertical sur les rampes horizontales et de 10° par rapport à l'axe horizontal du porte-jet sur les rampes verticales. Ce défaut ne sera pas constaté si cet écart est justifié par un usage particulier.
      8.3.1.4. Irrégularité des espacements des groupes de buses
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des écartements entre deux groupes successifs de porte-jets s'écarte de plus de 5 % de sa valeur nominale.
      Porte-jets : Etat
      8.3.2.1. Fêlure
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets présente une fêlure.
      8.3.2.2. Cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets est cassé.
      8.3.2.3. Usure
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des porte-jets présente une fixation du jet usée : arrête de baïonnette émoussée ou filetage foiré.
      Porte-jets : Fonctionnement
      8.3.3.1. Antigoutte défectueux
      Ce défaut sera constaté si à la fermeture du jet un écoulement se poursuit sur un au moins des porte-jets après une période de cinq secondes. Ce défaut est également relevé si à l'ouverture du circuit la régularité d'écoulement aux jets n'est pas atteinte en cinq secondes.
      8.3.3.2. Hétérogénéité d'alimentation
      Ce défaut sera constaté si la pression mesurée à la sortie d'au moins un porte-jets s'écarte de plus de 10 % de la moyenne des pressions mesurées au niveau des autres sections de pulvérisation.
      8.3.3.3. Ecart de pression
      Ce défaut sera constaté si l'écart entre la pression mesurée au niveau de l'indicateur de pression et la pression moyenne aux sorties est strictement supérieur à 10 % de la pression appliquée.
      8.3.3.4. Antigoutte absent
      Ce défaut sera constaté sur les appareils postérieurs à 1995, si aucun dispositif d'arrêt de l'écoulement n'existe lorsque la pulvérisation est coupée au niveau de la vanne générale.


      9. Buses de pulvérisation


      Matériel : Nature du montage
      9.1.1.1. Hétérogénéité de marque
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne sont pas toutes de la même marque.
      9.1.1.2. Hétérogénéité de matériau
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne sont pas toutes constituées du même matériau.
      9.1.1.3. Hétérogénéité de type
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne sont pas toutes constituées du même type. On appelle type de buse une même référence caractérisant la forme du jet (jet plat, jet conique...) et la granulométrie (taille des gouttelettes émises) du jet de pulvérisation.
      Ce défaut ne sera pas notifié si cela est justifié par l'usage, par exemple : buse d'extrémité sur une rampe, désherbage localisé, etc.
      9.1.1.4. Hétérogénéité d'angle
      Ce défaut sera constaté si les buses installées sur l'appareil ne forment pas toutes un même jet de pulvérisation. Ce défaut ne sera toutefois pas relevé dans le cas d'un montage particulier justifié par l'usage ; exemple : buse d'extrémité de rampe dont l'angle serait réduit pour limiter la dérive de pulvérisation, désherbage localisé, etc.
      9.1.1.5. Hétérogénéité de calibre
      Ce défaut sera constaté si le(s) groupe(s) de buses ne sont pas constitués des mêmes calibres de buses. Le calibre représente la propriété qui relie le débit de sortie à la pression d'alimentation.
      Un groupe peut être constitué de buses de calibres différents si cela est justifié par l'usage.
      Matériel : Orientation du montage
      9.1.2.1. Hétérogénéité
      Ce défaut sera constaté si les buses (à jet plat) installées sur l'appareil ne sont pas toutes orientées de la même façon. L'orientation est repérée par rapport à l'axe de la rampe. Ce défaut ne sera toutefois pas relevé dans le cas d'un montage particulier justifié par l'usage.
      9.1.2.2. Incorrecte
      Ce défaut sera constaté sur les rampes horizontales, si, pour au moins une buse (à jet plat) installée sur l'appareil, l'axe de la fente de sortie ne forme pas un angle compris entre 3° et 7° avec l'axe de la rampe.
      Fonctionnement : Régularité
      9.2.1.1. Obstacle dans les jets
      Ce défaut sera constaté si une partie de la pulvérisation est interceptée par des composantes du pulvérisateur (châssis, conduites...) ; cette interception provoquant un écoulement continu ou un égouttement à raison de plus d'une goutte toutes les cinq secondes.
      9.2.1.2. Panache hétérogène
      Ce défaut sera constaté si la pulvérisation présente une hétérogénéité visuelle dans sa distribution spatiale ou quantitative.
      Fonctionnement : Débit
      9.2.2.1. Usure partielle
      Ce défaut sera constaté si moins de 33 % des buses présentent un débit s'écartant de plus de 10 % par rapport à la valeur nominale indiquée par le constructeur. Si cette valeur n'est pas disponible, la moyenne de débit de toutes les buses (de même calibre) installées sur la rampe sera utilisée et un seuil de 5 % sera retenu pour l'écart maximal toléré.
      Pour les buses de débit nominal connu et inférieur à 1L/min, (à considérer sur l'ensemble de la plage de pression fournie par le constructeur- liste précise fournie par le Groupement d'Intérêt Public), une valeur seuil de 15 % du débit nominal sera retenue.
      Pour remédier à ce défaut, il conviendra de ne remplacer que les buses déficientes.
      9.2.2.2. Usure globale
      Ce défaut sera constaté si plus de 33 % des buses présentent un débit s'écartant de plus de 10 % par rapport à la valeur nominale indiquée par le constructeur. Si cette valeur n'est pas disponible, la moyenne de débit de toutes les buses (de même calibre) installées sur la rampe sera utilisée et un seuil de 5 % sera retenu pour l'écart maximal toléré.
      Pour les buses de débit nominal connu et inférieur à 1L/min, (à considérer sur l'ensemble de la plage de pression fournie par le constructeur- liste précise fournie par le Groupement d'Intérêt Public), une valeur seuil de 15 % du débit nominal sera retenue.
      Pour remédier à ce défaut, il conviendra de remplacer l'intégralité des buses installées.


      10. Soufflerie


      Ventilateur : Etat
      10.1.1.1. Caisson déformé
      Ce défaut sera constaté si le caisson du ventilateur présente une déformation anormale par apport à sa conception d'origine.
      10.1.1.2. Caisson perforé
      Ce défaut sera constaté si le caisson du ventilateur présente au moins une perforation non fonctionnelle.
      10.1.1.3. Caisson désaxé
      Ce défaut sera constaté si l'axe du caisson du ventilateur n'est pas dans celui de la transmission mécanique de mouvement.
      10.1.1.4. Redresseur d'air déformé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des dispositifs de redressement d'air présente une déformation anormale par apport à sa conception d'origine.
      10.1.1.5. Redresseur d'air cassé
      Ce défaut sera constaté si au moins l'un des dispositifs de redressement d'air est cassé.
      10.1.1.6 Pale déformée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des pales du ventilateur présente une déformation anormale par rapport à sa conception d'origine.
      10.1.1.7 Pale détériorée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des pales du ventilateur présente une fêlure ou une cassure.
      Ventilateur : Fonctionnement
      10.1.2.1. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le ventilateur ne peut être mis en fonctionnement (rotation).
      10.1.2.2. Flux d'air insuffisant
      Ce défaut sera constaté si le ventilateur génère un flux d'air de faible intensité par rapport à une machine similaire.
      Distribution de l'air : Gaines d'adduction d'air
      10.2.1.1. Mal fixée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des gaines d'adduction d'air n'est pas correctement fixée ; cela pouvant engendrer son usure accélérée ou celle d'autre(s) organe(s) du pulvérisateur.
      10.2.1.2. Non étanche
      Ce défaut sera constaté si des fuites d'air peuvent être ressenties soit sur le cheminement de la gaine, soit au niveau des raccordements au ventilateur ou aux sorties.
      10.2.1.3. Obstruée
      Ce défaut sera constaté si des obstacles ou pliures excessives limitent la circulation de l'air dans les gaines.
      Distribution de l'air : Sorties d'air
      10.2.2.1. Mal fixée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des sorties d'air n'est pas correctement fixée ; cela pouvant engendrer une modification de son positionnement au cours du travail.
      10.2.2.2. Détériorée
      Ce défaut sera constaté si au moins l'une des sorties d'air présente une fêlure ou une cassure.
      10.2.2.3. Obstruée
      Ce défaut sera constaté si des obstacles limitent la sortie de l'air.


      12. Accessoires


      Injection directe : Cuve de produit
      12.1.1.1. Fuite
      Ce défaut sera constaté si la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) présente au moins une fuite (quelle que soit l'intensité).
      12.1.1.2. Fermeture non étanche
      Ce défaut sera constaté si la fermeture de la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas parfaitement étanche.
      12.1.1.3. Fixation hasardeuse
      Ce défaut sera constaté si la fixation de la cuve recevant le(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      Injection directe : Dispositif de dosage
      12.1.2.1. Fuite
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) présente au moins une fuite (quelle que soit l'intensité).
      12.1.2.2. Fixation hasardeuse
      Ce défaut sera constaté si la fixation du dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) n'est pas correctement assurée : dispositif de fixation manquant, incomplet ou incorrectement bridé.
      12.1.2.3. Débit
      Ce défaut sera constaté si le débit du dispositif de dosage de(s) produit(s) phytopharmaceutique(s) s'écarte de plus de 5 % de la valeur programmée.
      Injection directe : Dispositif de rinçage spécifique
      12.1.3.1. Absent
      Ce défaut sera constaté si aucun dispositif ne permet le rinçage de l'ensemble d'injection directe (cuve de produit(s), pompe…).
      12.1.3.2. Non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de rinçage de l'ensemble d'injection directe (cuve de produit(s), pompe…) ne fonctionne pas correctement.
      Pistolet ou lance : Etat
      12.2.1.1. Dispositif d'arrêt et d'ouverture détérioré
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'ouverture et fermeture de la pulvérisation ne fonctionne pas correctement : l'ouverture complète et la fermeture totale du jet doit intervenir en moins de 3 secondes après actionnement de la gâchette.
      12.2.1.2. Gâchette défectueuse
      Ce défaut sera constaté si la gâchette est endommagée ou si sa manœuvre présente des points durs.
      12.2.1.3. Verrouillage défectueux
      Ce défaut sera constaté si le verrouillage en position fermée de la gâchette est non fonctionnel ou s'il est possible de verrouiller la position d'ouverture.
      Pistolet ou lance : Fonctionnement
      12.2.2.1. Réglage de débit non fonctionnel
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de réglage du débit (le cas échéant) ne fonctionne pas correctement.
      Chariot de pulvérisation : Etat
      12.3.1.1. Déformation mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du chariot de pulvérisation présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, mais ne portant pas préjudice à la solidité, la rigidité de l'ensemble ou la position au travail du matériel.
      12.3.1.2. Déformation majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du chariot de pulvérisation présentent des traces de déformations par rapport à leur conception d'origine, portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      12.3.1.3. Lésion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du chariot de pulvérisation présentent une ou plusieurs amorces de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      12.3.1.4. Lésion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du chariot de pulvérisation présentent une ou plusieurs amorces de rupture, portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      12.3.1.5. Lésion aux soudures mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudure de la structure du chariot de pulvérisation présentent une amorce de rupture, mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité du matériel.
      12.3.1.6. Lésion aux soudures majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs soudures de la structure du chariot de pulvérisation présentent une amorce de rupture, portant préjudice à la rigidité ou la solidité du matériel.
      12.3.1.7. Corrosion mineure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du chariot de pulvérisation présentent des traces de corrosion perforante (c'est à dire avec décollement de métal ou perforation), mais ne portant pas préjudice à la solidité ou la rigidité de l'ensemble.
      12.3.1.8. Corrosion majeure
      Ce défaut sera constaté si une ou plusieurs pièces du châssis ou élément(s) de structure du chariot de pulvérisation présentent des traces de corrosion perforante (c'est-à-dire avec décollement de métal ou perforation), portant préjudice à la rigidité, la solidité ou la position de travail du matériel.
      Chariot de pulvérisation : Fonctionnement
      12.3.2.1. Dispositif de déplacement détérioré
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de déplacement (roues métalliques, pneumatiques…) ne fonctionnent pas correctement ou sont dans un état d'usure prononcée.
      12.3.2.2. Dispositif d'entraînement détérioré
      Ce défaut sera constaté si le dispositif d'entraînement du chariot de pulvérisation (automoteur) ne fonctionne pas correctement : courroies, chaînes, moteur électrique, batterie,… en mauvais état ou non fonctionnels.
      12.3.2.3. Dispositif de programmation de la vitesse détérioré
      Ce défaut sera constaté si le dispositif de programmation de la vitesse d'avancement ne fonctionne pas correctement (programmation rendue impossible, affichage illisible..) ou si la vitesse réelle de déplacement d'écarte de plus de 5 % de celle qui est programmée.
      12.3.2.4. Dispositif d'ouverture / fermeture de la pulvérisation détérioré
      Ce défaut sera constaté si le dispositif automatique d'ouverture / fermeture de la pulvérisation ne fonctionne pas correctement : ouverture ou fermeture n'intervenant pas instantanément ou complètement.
      Accessoires de sécurité : cuve lave-mains
      12.4.1.1. Absence
      Ce défaut sera constaté si le pulvérisateur n'est équipé d'aucun réservoir d'eau claire totalement indépendant des circuits de pulvérisation.
      12.4.1.2. Capacité insuffisante
      Ce défaut sera constaté si le réservoir d'eau claire présente une contenance inférieure à 15 litres.

  • Annexe


    ANNEXE III
    MODÈLE DE VIGNETTE


    La vignette est constituée avec le graphisme suivant, en remplaçant A1, A2, A3, A4 et A5 par cinq années successives, incluant l'année correspondant à la date limite de validité du contrôle.



    Vous pouvez consulter l'image dans le fac-similé du
    JO n º 0143 du 21/06/2016, texte n º 31


    En cas d'agrandissement ou réduction de cette vignette les proportions du graphisme ci-dessus doivent être respectées. Le diamètre ne peut être inférieur à 50 mm. Son support est autocollant et suffisamment résistant pour rester fixé sur le pulvérisateur et lisible pendant cinq ans, dans des conditions normales d'utilisation d'un pulvérisateur.
    Le modèle de vignette à utiliser (couleur et graphisme) est disponible auprès du groupement d'intérêt public mentionné à l'article L. 256-2-1.

  • Annexe


    ANNEXE IV
    RELATIVE AU RAPPORT D'INSPECTION


    Les rapports d'inspection doivent comporter au minimum les informations suivantes :
    1°) Identification de l'organisme d'inspection : Nom, coordonnées, numéro d'agrément, nom de l'inspecteur ayant réalisé l'inspection ;
    2°) Identification du propriétaire du matériel : Nom, adresse, numéro SIREN (le cas échéant), code d'activité, mode d'utilisation du matériel ;
    3°) Identification du matériel : Numéro d'identification spécifique, numéro de châssis (le cas échéant), marque, modèle, année de construction, type et catégorie du matériel, capacité de la cuve, largeur de travail, type de régulation, mode d'attelage, mode de fonctionnement, identification des buses contrôlées, caractéristiques complémentaires ;
    4°) Caractéristiques du pulvérisateur : filtration, équipements de nettoyage intégrés, accessoires installés, cuve lave-main ;
    5°) Caractéristiques de l'inspection : Date, heure de début et de fin, lieu, nature de l'inspection (complète ou contre-visite), réalisation ou non d'une pré-visite. Dans le cas d'une contre-visite, il convient d'indiquer la date du contrôle complet ayant conduit à cette contre-visite ainsi que la nature des inspections conduites ;
    6°) Synthèse de l'inspection : Défauts constatés sans nécessité de contre-visite, défauts constatés avec nécessité de contre-visite, synthèse des mesures (erreur moyenne et maximale de l'indicateur de pression, erreur moyenne des autres capteurs installés sur le pulvérisateur, erreur globale, pertes de charges moyenne et maximale, usure moyenne du jeu de buse contrôlé, nombre de buses usées) ;
    7°) Conclusion de l'inspection : « pulvérisateur en bon état » ou « Nécessité d'un contrôle complet » ou « Nécessité d'une contre visite » ;
    8°) La signification des renvois : « Les défauts marqués (1) correspondent à l'impossibilité de l'inspection en raison de la conception du matériel, les défauts marqués (2) correspondent à l'impossibilité de l'inspection en raison de la maintenance du matériel, les défauts marqués (3) correspondent à des défauts liés à la conception du matériel. » ;
    9°) Mention légale : En cas de conclusion autre que « pulvérisateur en bon état », la mention « Ne pas soumettre un matériel défaillant à un nouveau contrôle dans un délai de 4 mois et après l'avoir préalablement réparé constitue une infraction sanctionnée par une contravention de 4e classe, article R. 256-32 du code rural et de la pêche maritime » ;
    10°) Signature : L'inspecteur et le propriétaire (ou son représentant clairement désigné) signent deux exemplaires originaux à destination des deux parties ;
    11°) La liste des points d'inspection doit être fournie au propriétaire, en annexe du rapport d'inspection.
    Les prescriptions détaillées nécessaires à l'établissement des rapports sont diffusées par le groupement d'intérêt public mentionné au L 256-2-1 du code rural et de la pêche maritime.
    Exemples de rapports d'inspection :



    Vous pouvez consulter l'image dans le fac-similé du
    JOnº 0143 du 21/06/2016, texte nº 31



    Vous pouvez consulter l'image dans le fac-similé du
    JOnº 0143 du 21/06/2016, texte nº 31


Fait le 6 juin 2016.


Le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement,

Pour le ministre et par délégation :

Le directeur général adjoint de la performance économique et environnementale des entreprises,

H. Durand


La ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat,

Pour la ministre et par délégation :

Le directeur de l'eau et de la biodiversité,

F. Mitteault